Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
XIII n°14
Posté par michael.bareyt le 20/08/2004 07:47:00
Le retour très attendu de l'amnésique au tatouage !

Scénario : Jean Van Hamme
Dessins : William Vance
Couleurs : Petra Vance
Éditeur : Dargaud

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Secret Défense est un album très attendu. Le public, fébrile d'excitation, la bave aux commissures des lèvres, trépigne d'impatience depuis la sortie du Jugement en 1997. À peine le pseudo-album The XIII Mystery (hors-série très complet mais très chiant qui faisait le point sur XIII, sa vie, sa femme et ses gosses, son chien, et tout le contexte politique de l'histoire) avait-il calmé les hordes de fans en rut réclamant la suite des aventures de l'amnésique au tatouage.

Et voilà enfin le nouvel épisode. Mais au fait, où en était la quête d'identité du héros ? (Pour ceux qui ne savent pas, s'il y en a, XIII c'est l'histoire d'un amnésique à la recherche de son identité.) Aux dernières nouvelles, XIII est Jason Mullway, fils de l'irlandais Sean Mullway. Il est élevé par un oncle éloigné, Jonathan MacLane, dans un patelin bouseux, Greenfalls. Jon y est assassiné par les notables du village, secrètement membres du sinistre Ku Klux Klan. Devenu adulte, Jason bosse au FBI puis participe à une révolution sud-américaine sous le nom de Kelly Brian, alias El Cascador. Condamné à mort au Costa Verde, il est récupéré en secret par les américains, et utilisé dans une combine visant à démasquer les assassins du président des USA. Malheureusement ça merde et, gravement touché par une balle à la tempe, il devient amnésique ; c'est le début de la série.

Inutile de donner plus de détails puisque Van Hamme a la bonne idée de récapituler tout ce qu'on a appris dans les 12 premiers albums, sur les deux premières pages de Secret Défense. Puis presque immédiatement, on nous apprend que tout ça c'est du pipo... du moins jusqu'à un certain point. Eh oui, on nous a menti, XIII n'est pas Jason Mullway, et il n'a jamais vécu à Greenfalls. Désormais, notre héros s'appelle Seamus O'Neil, ex-membre de l'IRA. Et ça change quoi ? Rien pour l'instant. XIII est toujours le gibier de la NSA, des tueurs de la mangouste (réorganisés sous le nom d'Executor !), de l'homme à la cigarette, du Spectre et de Dark Vador. Et tout ce petit monde lui court après pendant toute la suite de l'album.

Il faut avouer que cette traque qui n'en finit pas commence à devenir un peu lassante : XIII court, nage, flingue, escalade des rochers, prend le train... On a déjà vu ça. Cependant, grâce à quelques bonnes idées et au savoir-faire indiscutable de Van Hamme, la mayonnaise prend (tout juste) une fois de plus.

Tout d'abord, on retrouve avec grand plaisir Jessie, la méchante tueuse vachement canon avec ses jolies mèches qui butait le journaliste à la fin du XIII Mystery. En plus, elle fait quelques apparitions sexy du meilleur effet. (Dommage que cet abruti de XIII repousse ses avances, mais c'est vrai qu'il est maqué avec Jones, qui est pas laide non plus.) Jones, justement, est presque absente de l'album, mais grâce à Jessie on arrive à s'en passer.
L'autre idée sympathique, c'est Executor, le groupe de tueurs à gages dirigée par Irina (qui, évidemment, n'est toujours pas morte), qui rappelle un peu le Spectre de James Bond. Au passage, signalons l'apparition-clin d'oeil, parmi les sbires d'Irina, de Gaucho Moralès, échappé de la série Bruno Brazil.
Enfin, le rebondissement dans l'identité de XIII, qui, certes, n'a pas un gros impact sur cet épisode, pourrait tout de même relancer l'action des prochains albums. C'est vrai que c'est très artificiel et qu'il y a de quoi être sceptique, mais au point où on en est, ce genre de ficelle est plus marrante qu'énervante. Attendons de voir ce qu'en fait Van Hamme...

D'un point de vue graphique, rien de bien passionnant à raconter : Vance est absolument égal à lui-même, et les couleurs de Petra sont jolies.

Un album, donc, beaucoup moins bon que les premiers et un peu embourbé dans la routine, mais qui reste sympathique et continue à nous accrocher, laissant espérer de prochains albums plus captivants.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 116 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲