FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
132 connectés : 0 membres et 132 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Quand un hôpital tue votre meilleur ami
Posté par jacqneuv le 20/08/2004 07:49:28
Comment mon meilleur ami est décédé dans un hôpital.

Selon le Dictionnaire Hachette Encyclopédique de 1997, le mot « urgence » est définit comme ce qui est urgent : un cas, une situation devant être réglées sans délai. Donc, à moins que je me trompe ou bien que la définition ai évoluée, le Service des Urgences d’un Hôpital s’occupe de ces cas d’urgences. Pourtant, un certain mardi de fin juillet 2001, il en était autrement.

En fin de journée, mon ami se plaignait de douleurs dans le bas du ventre. En fin de soirée, la douleur lui barrait le ventre et c’est, plié en deux qu’il partit pour les Urgences. Là bas, ils lui diagnostiquèrent une appendicite et l’assuquèrent avec des médicaments. Il fut opéré le mercredi après midi, soit presque 24 h à se gaver d’anti-douleurs parce que le chirurgien n’avait pas voulu opérer la veille. Le lendemain, je souhaitais lui rendre visite mais sa mère le trouvant trop faible m’a demandé de venir le vendredi. Le jeudi, je lui passait tout de même un coup de fil et lui qui d’habitude était si courageux avait une très petite voix et me disait qu’il souffre. J’allais donc lui acheter VTT Magazine car il adorait cela et j’attendais le vendredi. Le vendredi matin, vers 9h, ma mère n’en pouvant plus vint me réveiller pour m’annoncer la terrible nouvelle. Il était mort. Une déchirure pour moi, pauvre adolescent qui perdait une partie de lui, sa moitié. Il était tout pour moi, nous passions beaucoup de temps ensemble, nous nous étions vus la veille de son entrée en clinique et nous avions plein de projets pour l’été.

La mort peut frapper à tout moment et je me serais peut être mieux remis si les circonstances avaient été différentes. S’il s’était tué sur son tout terrain LOOK acheté en début de moi, je l’aurais accepté car je savais qu’il serait mort heureux. Au lieu de cela, il est mort car on l’opère d’une appendicite alors qu’il avait une péritonite et que l’on doit opérer d’urgence. Cette erreur de diagnostic n’est pas la plus grosse faute professionnelle puisque l’opération s’était bien passée. C’est tout ce que je sais concernant cette histoire. Mes parents ne m’ont rien pour me préserver je pense mais il y’a eu enquête de police car il est passé par la fenêtre et que les fenêtres sont trop hautes pour qu’un opéré de l’appendice enjambe et saute donc l’hypothèse du suicide est oubliée. De toute façon, il n’était pas de nature à se suicider. Une autre version qui m’est parvenue, et se sera celle que je garderai pour ne pas me pourrir l’existence est qu’il a fait une crise d’asthme et ayant besoin d’air s’est avancé de la fenêtre et a chuté. Il était asthmatique donc je garde cette idée même si j’entends mes parents parler d’infirmières qui l’ont vu se promener mais qui n’ont rien fait alors qu’il était une heure du mat.

Tout ça pour dire, que l’hôpital se protège depuis et a étouffé l’affaire mais il est certain que par plusieurs fautes professionnelles, l’hôpital a tué mon meilleur ami. Alors, si on ne peut pas faire se faire opérer d’une appendicite, opération banale, peut-on espérer un jour guérir d’un cancer ? Bien sûr, jusqu’au jour où cela sera devenu banal (et je le souhaite car cela montrera que l’on peut soigner un cancer) et que les médecins seront blasés et s’intéresseront à d’autres choses.
En tout cas, on parle d’insécurité mais on oublie cette insécurité là.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand un hôpital tue votre meilleur ami
Posté par zigzag le 20/08/2004 07:49:28
Je trouve ca tellement triste, tellement horrible de perdre quelqu'un. On pense que ca n'arrive qu'au autre et un jour, pouf, ca te tombe dans face.Les hopital sont déborder et sont donc moins miticuleux avec leur patient et leur diagnostique. Mais ce n'est pas que de leur faute: il leur manque de l'argent pour performiser leur appareil, payer de nouveaux docteur, construir plus de place, ect... Et il y a plein d'argent utilisé pour faire la guerre (si je parle de ca c'est que je vien de lire un article sur ce sujet). Les États unies dépense des milions pour tuer du monde alors qu'il pourraisen sauver. C'est stupide. je déteste la guerre. Plein de personnes deviennent handicapés, perde leur maison, leur parent, leurs amis. Leur monde s'écroule.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand un hôpital tue votre meilleur ami
Posté par ange est là le 20/08/2004 07:49:28
ton article m'a beaucoup touche car moi aussi j'ai un ami qui est mort à cause de l'hospital.Il avait eu un accident de voiture et on lui a transfusé du sang contamine par le virus du sida.Il est mort l'année derniere.Il avait 19 ans...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand un hôpital tue votre meilleur ami
Posté par annabe le 20/08/2004 07:49:28
je voulais juste te dire "courage" car comme toi j'ai une amie qui m'est très chère et j'espère ne jms la perdre

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand un hôpital tue votre meilleur ami
Posté par arthemis le 20/08/2004 07:49:28
Je ne peux pas dire que je comprends ce qui t'arrive, mais je peux dire que l'hopital n'est pas un endroit sur. La bas, quand un de mes proches a été hospitalisé (sclérose en plaques...) il a chopé deux ou trois maladies DANS l'hopital. C'est quand meme dingue, parce que t'arrive pour etre soigné et tu repars plus malade qu'avant, voir les pieds devant. C'est vraiment n'importe quoi.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand un hôpital tue votre meilleur ami
Posté par etoileorion le 20/08/2004 07:49:28
Je comprends ta douleur et ta colère, on peut se demander à quel point peut-on avoir confiance en la médecine et surtout dans les médecins. J'ai moi-même eu affaire aux urgences récemment et ils ont négligeamment regardé les radiographies de mes cervicales, suite à un accident de la route, ce qui aurait pu me valoir le fait de devenir tétraplégique. De plus, je sais ce que c'est d'avoir un être cher, un alter-ego, et le perdre ou même l'idée de le perdre est insupportable. Courage Jacques.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand un hôpital tue votre meilleur ami
Posté par maya magnum le 20/08/2004 07:49:28
Je comprends tt a fait ce que tu ressens, j'ai perdu aussi qqun comme ça, et je suis de tt coeur avec toi!
Surtout dis toi que ton ami vit à travers toi et que grâce à lui, tu a vécu des moments les + heureux. Bonne chance!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand un hôpital tue votre meilleur ami
Posté par lulu castagnette le 20/08/2004 07:49:28
je suis vmt désolée pour toi... j'aimerai devenir chirurgienne plus tard et j'espère que je n'en viendrais pas a me foutre des patients comme ça ! j'espère pouvoir éviter des choses comme ça !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand un hôpital tue votre meilleur ami
Posté par jackette le 20/08/2004 07:49:28
je comprends un peu ce qui t'arrive, moi c'est une clinique qui a tué mon grand père!il est arrivée pour une opération benigne (je ne sais plus ce que c'etait mes parents m'ont pas trop exppliqué et il devait quand meme resté en chambre stérile et comme par hasard il faisait des travaux dans la clinique. Et avec tout ce qui se passait il y'avait de la poussière un peu partout et mon grand père a eu une infection à l'oeil et il en est mort, pour moi la clinique est l'unique responsable. Il est mort à 52ans il y'a maintenant 12ans je n'avais que 3ans, cette insoucience a couté la vie d'un etre cher et a empeché de voir grandir ses petits enfants dont mon cousin qui etait né 17jours avant!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand un hôpital tue votre meilleur ami
Posté par l.arme à feu le 20/08/2004 07:49:28
les erreurs de diagnostiques...
mes deux grands-parents ont failli en mourir
ils ont eu de la chance...
je suis désolée...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand un hôpital tue votre meilleur ami
Posté par static--x le 20/08/2004 07:49:28
je comprend ce que tu ressens...je passais la majeur parti de ma vie avec fabian, jusqu'au 15 mai dernier...il est mort d'un accident de moto...une voiture qui lui a grillé le feu rouge...c'est la meme histoire à quelquechose près...quelqu'un l'a tué...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand un hôpital tue votre meilleur ami
Posté par nico-ced le 20/08/2004 07:49:28
JE SUIS PASSER PAR LA

Mon meilleur amis et mort ds un hopital également
a la suite d'un accident de voiture il est tombé ds le coma pendant 2 mois et lors du transfert il a pas supporter
moi je pense que le transfert la tuer alors qu'il aller mieux.

VOILA JE SUIS DE TOUT COEUR AVEC TOI.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand un hôpital tue votre meilleur ami
Posté par lucinette le 20/08/2004 07:49:28
je comprends ce que tu ressent, moi même j'ai écrit un article qui n'est toujours pas édité et qui raconte une triste mort, et je trouve ton article trés émouvant

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand un hôpital tue votre meilleur ami
Posté par miss_manson le 20/08/2004 07:49:28
jcompren oci ske tu ressen, mon grand-pere est tombé dans son jardin mé son état n'était pa encore tro critik, seulmen le samu et les médecin de garde ne "pouvai pa " venir ce soir là,il a donc fallu ke mé parent apel lé pompiers ki son venu ds 1 labs de temps assé long, il a été emmené aux urgences de l'hopital et son état a commencé a bocou se dégradé,o bout de 3mois resté a l'hopital il é décédé.... jpense ke si lé secours étai venu + tot ils orai encore pu faire kelke chose pr lui

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143