Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Le désir d'être comme les autres
Posté par kalistan le 20/08/2004 07:49:32
Pourquoi vouloir être comme les autres ? C'est bien ou non ? Quelques lignes sur la question...

Pourquoi vouloir être différent ou tout au contraire ressembler aux autres ?
Dans la vie, l'homme se pose de nombreuses questions dîtes existentielles quant à sa présence aux milieux des autres.

Naturellement, on se demande au début si l'on est aussi cool que le typique "cool" qui nous fait envier son aisance au milieu de ses pôtes, auprès des filles... Etc...
-> C'est normal, c'est le besoin de se sentir exister qui commence à se manifester.

Puis on voudrait "être" comme si ou comme ça, avoir du poil au torse, être bronzé, cultivé, et toutes les qualités qui ne semblent pas nous caractériser, mais qui pourraient bien devenir nôtre.
-> C'est normal, la faiblesse humaine est caractérisée par l'insatisfaction de ce que nous somme.

La solution qui nous est évidente est alors de copier, ou de se rapprocher de quelqu'un qui serait notre idéal de bien être.
-> C'est normal, mais c'est sain ou non ?

Alors que faire, quand tout nous pousse à être quelqu'un que finallement nous ne somme pas ?

La réponse n'est pas évidente. Le but dans la vie est de se sentir bien

Quelques cas typiques...

cas 1 : - je me donne un genre pour qu'on m'aime -

Il faut faire attention : cette attitude est la plus simple des fuites face à notre peur de se retrouver seul. C'est une solution dans le sens ou l'on est accepté sur le moment par les autres (c'est le but) et par soi-même (le vrai but), mais il faut néanmoins réfléchir au petit plus qui fera la différence, ce petit truc qui nous caractérisera au milieu des autres, pour exister, au sens individuel, parmi les autres !

Conseil :

Garder un trait de caractère ou une habitude personnelle dans ce "genre que l'on se donne" pour être d'autant plus accepté en tant que personne (TOI) avec les autres, qui t'apprécieront pour cette partie de toi-même que tu auras vaillemment exprimée. De plus, tu n'auras pas à te réveiller un matin en te demandant si ton "genre" n'efface pas ce que tu es vraiment, dans la mesure ou tu te permet de t'exprimer par... Ce petit plus.

WARNING : Cette solution ne peut pas être une solution à l'on terme. Les gens autour de toi vont changer, toi aussi.

cas 2 : - je vis, je m'exprime, et personne ne m'aime -

Si tu ressens un sentiment de malaise en êtant toi-même au milieu des autres, soit ces autres ne sont pas cool et il faudrait faire la connaissance d'autres personnes, soit tu n'es pas cool pour eux à cause de ta franchise, tes idées ou que sais-je.

Conseil :

Remet toi en cause pour déceler l'origine du problème, et si cela vient de toi, essaye de t'améliorer.
Même si c'est dûr, tu te sentira mieux après.
Dans le cas contraire : "Evitez de parler à des cons, ça pourrait les rendre intelligent".

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le désir d'être comme les autres
Posté par gizmil le 20/08/2004 07:49:32
Houlaaa! C'est la prise de tête ici!
Ton article n'est pas inintéressant mais je me demande toujours s'il est bon d'établir des règles au niveau des relations humaines! Même si ces conseils me paraissent correspondre à la réalité (enfin je crois), n'oubliez pas que le plus important est de rester sois-même avant tout! Ce que je veux dire c'est qu'il est important de réfléchir par soi-même! Essayer d'adopter une attitude en fonctions de conseils donnés me semble toujours un peu artificiel!
C'est un avis personnel bien sûr! Mais il est vrai qu'on a le droit de s'inspirer (j'insiste sur le mot) du vécu des autres! C'est toujours intéressant!

Pour Meyaline: je comprend ce que tu veux dire, je me sens un peu comme toi! Je n'ai jamais beaucoup aimé l'école à cause de ça! J'étais souvent à l'écart mais sans l'être tout à fait! Je n'ai jamais eu des masses de copains! Non pas parce que j'étais antipahtique, au contraire, mais sans doute à cause de l'éducation que j'ai reçu! Une éducation très saine en réalité et qui m'a sans doute murî plus vite que les autres! Mais c'est sans doute là qu'était le problème! Je n'avais pas les même sujets de conversations que les autres! Une fois c'était encore pire que ça, je me suis retrouvé seul au milieu d'une classe de filles (une classe de sept en tout donc moi + 6 filles)! Les sujets de conversation principaux étaient "la tendance actuelle de la mode" et "les mecs", enfin ce genre de trucs, des trucs de filles et elles s'entendaient très bien ensemble! Ca m'a pas vraiment aidé!
Aujourd'hui ça va beaucoup mieux! Je suis plus sûr de moi quand je parle de mes avis personnels! J'ose exprimer mes idées et essayer de les faires comprendre (et pas les imposer comme dirait Jay qui, je crois, a encore beaucoup à apprendre)! Mais ce n'est pas venu tout seul! J'ai été animateur dans un mouvement de jeunesse pendant 5 ans! C'est quelque chose qui m'a appris à m'exprimer devant tout un groupe et à me faire entendre!

Excuses-moi Meyaline mais j'ai remarqué que tu avais beaucoup déménagé! Ne crois-tu pas que d'une certaine façon, tu avais peur de t'attacher aux gens parce que tu savais que tu n'allais pas rester longtemps au même endroit, dans la même école?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le désir d'être comme les autres
Posté par sorenza le 20/08/2004 07:49:32
meyaline tu trouves que c'est bien de mepriser les gens qui ne sont pas comme toi de les juger superficiels parce qu'ils ne restent pas des heures en regardant un mur pour relechir sur le sens de la vie et puis qu'est ce que tu en sait q'uil ne reflechissent pas eux ausi tu me donne l'impression que si les gens ne sont pas comme toi ils sont forcement moins bien.
ne le prend surtout pas mal j'aimerais juste que tu m'eclaire

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le désir d'être comme les autres
Posté par cadisse le 20/08/2004 07:49:32
Moi je suis comme Meyaline, moi aussi je réfléchit à la Vie, à son sens, ect... Je pensais que j'étais à part des autres, heureusement je vois qu'il y des personnes comme moi et ça me rassure, voilà c'est tout et à bientôt j'éspère.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le désir d'être comme les autres
Posté par nothing.important le 20/08/2004 07:49:32
...c bo... c vrai... c ce qui est écrit. Je suis daccord avec ça sof ke moi g depuis longtemps arrêté de lutter... je suis parmi les "gens" comme la bien décrit Meyaline, je ne suis k'une espèce de clone de tout ce ke je vois... suis-je mauvaise? Dois-je me détester? ou plutot suis-je détestable? je suis le mix de tout le monde, je ne suis personne... pk? l'ai je choisi? oui, probablement ou en avais je assez de vouloir être moi-même sans y arriver peut-être... enfin je me plains et jai pitié pour moi mm... parfois je réfléchi (enfin si on peu appeler sa réfléchri puiske une personne ki n'est personne ne réfléchi pas toute seule...) mais souvent on m'interromp et on se mok de moi... pk? est-ce mal de réfléchir? je ne sais pas, je n'arive plus a savoir...je ne comprend plus rien... je ne sais plus pk je suis là, pk je suis com sa, pk je vis... je suis partie intégrante de cette société poubelle...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le désir d'être comme les autres
Posté par chucky pancamo le 20/08/2004 07:49:32
PRISE DE TETEUUUUUU!

Un article pas intéressant plusse des gens pas intéressant = une aubaine pour Chucky lol

J'ai toujours été seul (surtout dans ma tête) parce que trop vaste dans ma culture et donc un extra-terrestre pour les autres (modeste aussi) Comme le faisait remarquer maniak, les différences de sujet de conversation c'était le réel problème, quand j'aurais voulu parler des mystères de l'infini, on voulait parler du dernier album de 2be3 ou des matchs entre le FC Blaireau et le Sporting Club Racaille. Donc pas trop mes centres d'intérêt (j'aime bien le foot quand même)

Je vois pas l'occaz de débattre de ce sujet puisque finalement qui c'est qui s'en sort bien? Eh ben c'est nous, les incompris, quand je vois ou mes anciens collègues de classe en sont, et que je vois ma situation, je suis heureux d'être passé par là pour me retrouver la ou je suis, c'est ue belle vengeance que de n'avoir rien fait pour faire partie d'une masse populaire abrutie et obsédée par les mêmes centres d'intérêts, frustré par le nouveau et l'incompréhensible et manipulés par les médias à échelle internationale....

Je suis heureux d'être un incompris, vive la différence, vive le multi culturalisme et vive les Krisprolls®

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le désir d'être comme les autres
Posté par chucky pancamo le 20/08/2004 07:49:32
Relis encore ce que tu viens de dire passke c'est de pire en pire

Donc imaginons que je veuille être quelqu'un : je descend dans la rue avec mon fusil a pompe et je tire sur tout ce qui bouge; j'assassine ainsi 30 personnes, ce qui fait de moi le tueur le plus sanguinaire de tous les temps...Belle réussite non? Heureusement que j'ai fait ça sinon j'aurais fini dans la masse sans être quelqu'un à part entière! Heureusement aussi qu'Hitler a fait ça, tu te rend compte combien il aurait été dur pour lui de vivre en suivant le troupeau médiatique?!
Tu parle de facilité a suivre la masse, mais il n'y a rien de plus facile que de faire parler de soi en mal, faire le bien est une chose beaucoup plus compliquée (regarde les évènements qui se déroulent pour le moment, la guerre en Irak en est la preuve évidente) Etre quelqu'un ne veut pas dire "être quelqu'un à tout prix"...Et puis finalement en réfléchissant bien; si il n'y avait pas de "masse", qu'est ce qui permettrait de différencier les originaux du troupeau? Rien évidemment, donc la masse en soi à une utilité : faire exister ceux qui ne la suive pas, donc avant d'avancer des propos aussi grave qu'Hitler en les prenant comme argument afin de défendre tes idées, commence par relire AVANT de poster ton commentaire, ca évitera peut-être des amalgames aussi dangereux...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le désir d'être comme les autres
Posté par chucky pancamo le 20/08/2004 07:49:32
Meyaline, mon ami...

Non seulement tu es d'un chiant à faire s'endormir une porte de bibliothèque, mais en plus on dirait que tu met des commentaires juste pour le plaisir de contredire tout le monde...Pour une fois j'ai lu ton post jusqu'à la fin d'ailleurs!

"Comment pouvez-vous dire, "moi j'ai raison, lui c'est une ordure" ?" Ben concernant Hitler, je peux sans hésiter dire qu'il avait tort, aurais-tu l'audace de renier ça?

Je n'ai jamais dit qu'il n'y avait pas pire que de tuer 30 personnes...Je prenais ca comme exemple pour illustrer mes propos...

Personellement, je préfererais qu'il y ai principalement des personnes qui reflechissent, et une minorité de "gens"...
Une minorité entraine une majorité, donc une masse, donc un troupeau...Regarde ou lis (c'est mieux) l'antre de la folie...Si tout le monde est fou, l'intelligent passe pour un fou...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le désir d'être comme les autres
Posté par cyberboss le 20/08/2004 07:49:32
moi je pense que chacun doit etre comme il est et non pas essayer de ressembler a kelkun d'autre et puis si yen a qui ne l'apressi pas comme il est et bien c pas grave il y a bien kelkun qu'il appressira kelke part

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 104 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲