FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
168 connectés : 1 membres et 167 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Arrêter l'école à 16 ans
Posté par niels le 20/08/2004 07:49:38
Le jour de mes 16 ans, j'ai quitté mon lycée en claquant la porte, je vais vous raconter mon expérience.

Jeudi 26 septembre 2002, il est seulement 11h20 et je quitte mon lycée. Est-ce que je suis malade ? Est-ce que je sèche les cours ? Est-ce que je vais déjeuner en ville ? En réalité, mon sac est vide car je viens de rendre tous mes livres de classe, en parfait état et pour cause : je ne les ai utilisés que pendant 3 semaines. En y repensant, je me dis que je n'aurais probablement pas survécu dans ce lycée dans lequel j'aurais dû préparer un BEP Comptabilité. A ce moment, le compteur virtuel qui égrenait les jours qu'il me restait avant ma majorité scolaire affiche zéro. C'est un énorme soulagement car je compte les jours depuis le CE1.

A l'époque, je suis premier de la classe. J'ai fini tous les devoirs avant les autres et l'institutrice m'occupe avec des cahiers d'exercices de CE2. Je lis plusieurs livres par semaine, bref, je suis un écolier modèle. C'est ce que j'appelle maintenant l'élève Jekyll. L'enfant Hyde déteste l'école et profite donc de l'ironie de la situation. En récré, il n'est pas forcément solitaire mais ne voit pas l'utilité de s'entourer d'amis.

En primaire, je suis parfois violent verbalement comme physiquement. Mes parents font alors une première grosse erreur : ils appliquent, pour la première fois d'une longue série, la politique de l'autruche. Pour eux, si je n'ai pas une bonne conduite, c'est à cause de ce que je vois à la télé. Depuis l'âge de 7 ans, je suis passionné par "Les superstars du catch" sur Canal +. A l'école je ne pense qu'aux prochains combats à venir. Pourtant, mes résultats scolaires se tiennent, je suis toujours le meilleur élément de la classe malgré quelques cas d'incompatibilité avec des instit'notamment en CE2 où je ressens pour la première fois de la haine à l'égard d'un adulte. Les années ont passé mais aujourd'hui encore lorsqu'il m'arrive de croiser cette institutrice dans la rue ou au supermarché, je ne lui dis pas bonjour, jamais je ne lui pardonnerai pour ces dix mois interminables car même si je ne le réalisais pas à l'époque, un enfant de 8 ans ne devrait pas penser au suicide pourtant j'y pense sans en parler. A l'époque, j'acquiers même la conviction que je mettrais moi-même fin à mes jours. Mais pas tout de suite. D'ailleurs, cette idée m'a quittée progressivement depuis le temps que je n'ai pas mis les pieds dans un établissement scolaire.

L'année suivante, pour la deuxième fois de ma scolarité en primaire, j'intègre une double-classe CM1-CM2. Je parviens sans trop d'effort à suivre deux années en une seule à tel point que j'apprends en fin d'année que l'on envisage de me faire sauter le CM2. Mais, autour de moi commence à se former une bande de vrais copains et je ne prends pas le risque d'entrer au collège à 9 ans. Grosse erreur : l'année de CM2 est la pire de toutes. Je commence à ne plus supporter d'être enfermé pendant des heures à écouter des trucs qui ne m'intéressent pas. Malheureusement, ou heureusement, je le fais savoir et ça ne plait pas à l'instit'qui ne manque pas une occasion de me "saquer".comble de malchance, un jour par semaine, nous avons cours avec une autre instit'qui, probablement mise au parfum par la première, fait tout son possible pour que je passe la pire année scolaire de ma vie. Je ne me souviens plus comment ça s'est passé mais un jour, je l'ai menacée de mort. La seule chose dont je me souvienne c'est qu'elle m'avait retenu à la fin de la journée et à la suite d'une discussion où elle refusait de m'écouter, j'ai crié "... parce que je vais vous tuer !".

Cet incident n'a pas eu de suite, je pense que c'est parce que le fait pour un professeur d'être seul avec un élève est une faute professionnelle. Je rentre au collège où je passe trois années affreuses qui n'ont pour conséquence que de m'encourager à arrêter les cours au plus vite. Je passe mon année de 3ème dans un collège privé, c'est moi qui l'ai choisi car je ne supportais plus celui où j'avais passé trois ans. Trop de "bouffons", profs ou élèves, collège trop grand, aucun respect des profs pour les élèves, plein de raisons pour que je m'en aille. Je rejoins un collège plus petit (seulement trois classes de chaque section contre huit pour l'ancien). C'est... mieux mais pas génial, ça reste un établissement scolaire, avec tout ce que ça implique. Je ne m'y sens pas super bien, mais heureusement, je retrouve deux amis de primaire avec qui je n'avais à vrai dire jamais trop perdu le contact. Pourtant, j'évite au maximum le contact avec les autres. je porte une casquette blanche, vissée sur la tête, la visière presque au niveau des sourcils, je ne veux pas qu'on me parle si je n'en ai pas envie. Pendant cette année, un incident avec une prof de sciences va me redonner le sourire. Cette prof, complètement givrée, s'acharne sur moi ainsi qu'un autre élève de la classe. Au bout d'un certain temps, je décide d'en parler au proviseur... qui me donne raison ! Et c'est la prof qui se fait engueuler par son supérieur ! Grâce à ça, je garde un souvenir pas trop mauvais de ce proviseur, un peu bizarre et casse-pieds de temps en temps mais finalement, un bon vieux bonhomme. En juin 2001, j'ai mon brevet haut la main, sans réviser une seule seconde, de toute façon, j'avais perdu la moitié de mes fiches de cours (sans compter celles que je n'avais même pas écrites !).

En septembre, j'entre au lycée Marceau à Chartres. Dès le premier jour, je sens le coup : ça va être une année POURRIE ! Je ne me trompe pas : une bonne partie de mes profs sont des cas sociaux désespérés : psychopathes, mégalomanes, hystériques, tortionnaires, tout pour être détestés des élèves. Mention spéciale pour le prof d'espagnol qui envoie une fille de ma classe chercher un billet de retard alors qu'elle a monté trois étages avec des béquilles et qui se permet de lui dire "Je ne veux pas le savoir, que tu as des béquilles, et tu seras collée pour ton insolence !". Cette année-là, deuxième énorme erreur de mes parents : ils vont chercher la source de mes problèmes au lycée dans les paradis artificiels. Plus d'une fois, ma mère, met mon manteau à laver sans m'avertir, excellent prétexte pour en vider les poches et probablement à son grand désespoir, ne rien trouver d'autres que des emballages de bonbecs et des pièces de monnaie. Je donne peut-être l'impression d'être un enfant rebelle mais je n'ai jamais fumé une seule clope donc c'est pas demain la veille que j'aurais de la drogue dans mes poches ! La CPE du lycée cherche aussi ce qui ne va pas chez moi, la réponse "le lycée, les profs, les cours" ne lui convenant pas, je me retrouve dans le bureau de l'assistante sociale. La meilleure chose qui me soit arrivée cette année : à la fin de chaque séance elle me pose la même question : "Est-ce que tu souhaites qu'on se revoit prochainement ?"... Bien sûr ! Grâce à ça, je m'arrange pour faire sauter les cours qui me saoulent et passer une heure à discuter de tout et de rien avec l'assistante sociale. Lorsqu'elle laisse sous-entendre que je n'ai peut-être plus besoin de venir, je me débrouille pour glisser une phrase du genre "J'ai rêvé que je tuais mon meilleur ami avec une hache" !

Et c'est reparti pour deux ou trois heures de cours ratées ! C'est aussi cette année que je passe pour la première fois un test QI où j'obtiens 143. La lecture de bouquins sur les "enfants précoces" m'éclaire sur quelques points obscurs et au fil des jours, je me persuade que je n'ai plus rien à faire à l'école. Au lycée, je suis rarement tout seul, je refais le monde avec une bande de potes que je ne quitte plus. J'"aménage" même mon emploi du temps en fonction du leur, je sèche énormément de cours mais je m'en sort comme d'habitude par une pirouette même si ça marche plus facilement avec les profs qu'avec mes parents qui s'inquiètent de mon avenir (ils s'imaginent encore que je plaisante quand je dis que j'arrèterais les cours le jour de mes 16 ans) ! Le 31 mai 2002 à midi, je quitte le lycée... par la fenêtre en compagnie de quelques copains avec qui je me rends chez moi regarder le match d'ouverture de la Coupe du Monde de foot. Les jours suivants, je passe mes journées à la cafétaria où a été installé une télévision pour suivre tous les matches ! J'aurais séché de toute façon mais le fait de regarder le foot pendant que les autres bossent à quelques mètres de moi, je trouvais ça si... délicieux ! Le dernier jour, je fais impasse sur les matches histoire de faire mes adieux aux profs car je sais qu'à la rentrée je serai dans un lycée voisin pour passer mes trois dernières semaines de cours. Un lèger incident pousse ma prof principale à me traiter de "petit merdeux" ce à quoi je réplique par quelque chose de 10 fois pire que je ne peux pas vous faire partager afin de ne pas choquer les plus sensibles, et l'année scolaire s'achève.

Le 26 septembre 2002, comme prévu depuis si longtemps, je quitte mon lycée. L'insupportable sensation de se fatiguer pour des trucs qui ne servent à rien s'arrète alors et je me mets en tête de trouver du travail pour financer une année aux Etats-Unis en 2004. Malheureusement, si l'école est obligatoire jusqu'à 16 ans, il est difficile de trouver du travail avant 18 et j'ai fait le serment de ne plus jamais mettre les pieds dans tout ce qui ressemble à une salle de classe. Depuis un mois, je prends des cours par correspondance avec le CNED. J'ai pour l'instant du mal à m'y mettre sérieusement mais ça vient. J'ai un défi à relever, je dois prouver qu'une année scolaire peut se faire en moins de 6 mois en se levant à 9H et en organisant sa semaine comme ça nous chante. Je sais que je peux le faire, je travaille mieux si je suis bien dans mes pompes et l'absence de contraintes me fait sourire. Je me sens capable de tout et plus rien ne me contrarie. Je n'ai pas pour autant pardonné à mes profs. Aujourd'hui je les place au plus bas échelon de l'espèce humaine. Leur place est ici, tout du moins pour les profs que j'ai connu et détéstés, je sais pas pour les autres...

Voilà, c'était mon histoire, je n'ai pas particulièrement l'intention de susciter des vocations mais si vous êtes dans le même cas que moi, écrivez-moi !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par toto.lescargot le 20/08/2004 07:49:38
J'ai lu. Tres bon article. Et vraiment je te souhaite de réussir.
Le système scolaire est à repenser en effet. Le gouvernement et l'UMP y pensent sérieusement.

Bon courage !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par anaximandre le 20/08/2004 07:49:38
Article interessant en effet (même si tu glisses subtilement ton Qi et ton in-cro-ya-ble intelligence d'une manière assez dérangeante dans ton texte). Semblerait que t'aie trouver la solution à ton problème: tant mieux

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par loony le 20/08/2004 07:49:38
je ne vais pas reppeter mais tres bon article!!de totue façon si on regarde bien de plus en plus les profs manquentde respect en vers les élèves j'en ai la preuves cette année j'ai meme vu kun prof a demandé a copain de se battre en dehors du lycée!!mais ou va le monde!!!!!!Je te couhaite de réussir et bonne chance!!au fait tu nous a beaucoupa parlé de toi mais tes aprents ils en disaient koi ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par jpoli le 20/08/2004 07:49:38
Perso j'y crois pas une seconde à ton histoire...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par chimantou le 20/08/2004 07:49:38
kelle histoire! c tes parents ki te donnent la pression!! ils croient ke t 1 géni! ms bon, faut pas rêver, on ne pe pas forcer les petits à bosser, ils ont gaché ton enfance! j'espère ke tu trouveras un bon boulot et kitte tes parents comme 1 grand.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par foxmulder le 20/08/2004 07:49:38
Tu as vraiment un point de vue très particulier...Envers toi, j'hésite entre le sentiment d'admiration pour une certaine maturité et d'un autre côté, je pense que tu es un cas sociale qui n'a pas assez eu de claques dans la gueule. En tout cas, tu es beaucoup trop parano et tu as une image archi-fausse de l'Education Nationale. Crois-moi que qaund tu es de l'autre côté, côté coulisses, les choses sont toute autre.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par someone else le 20/08/2004 07:49:38
et ben ? vas-y continue, approfondi, t'arrete pas là Montignies...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par stilgart le 20/08/2004 07:49:38
il enseingne quoi au cned?????
franchement je suis un peu dans le meme cas
travailler me fais horriblement chier
surtout pour avoir une bonne note qui de toute maniere ne va pas servir
les cours sont enseigner apr des incapables (je modulerai mon message quand meme car de temps en temps il y a des tres bon profs comme un profs de math de 2eD exactement)
la seul chose qui est cool c'est la recreer qui la au moins tu peux rencontrer plein de gens

en plus on a un new prof de physique on arrive a lui prouver qu'il a faux dans son cours !!! le comble

je vais me renseigner sur les cours du cned ca peut etre interressant
a+

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par la miss le 20/08/2004 07:49:38
Salut mec !
voilà, moi j'ss une nana qualifié depuis tte petite de bonne élève, et moi qui souhait d'puis le CE2 de devenir prof de maths, apprends cette année, en classe de seconde, par celui qui est mon prof de math, que je ne pourrais pas passer en première S car il pense que j'en ai pas le smoyens en maths. en ce qui concerne la SVT et la physique tt roule,et je peux passer si je veux mais bon... j'y réfléchis encore pour me destiner soit à une S voué à une moyenne catastrophique en maths, soit à une ES où je serais trés apprécié.
Tout cela pr te dire que ce putain prof de maths ne m'empechera pas de devenir prof de maths si je le veux car "si on veux on peut" ! Et toi tu es un exemple fort remarquable que si on le veux on le peux. Bon courage à toi ! que les années avenirs te confortent dns ton choix !

bises

Sophie, de l'ile de la Réunion

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:49:38
ouais franchement, t'aurais du continuer mickael. je respecte ton choix, mais franchement... je trouve ça lamentable. alors deja nous raconté ta 1ere année de maternelle et savoir que c'est parce que ton copain thomas t'as volé un caramel mou a l'age de 3 ans qui a été le phénomène declencheur de ton esprit "rebelle " de mes deux, on s'en balance. non mais tu crois quoi ? les profs c'est que des connards, l'école c'est nul, ça sert a rien... mon petit cousin qui doit avoir 6 ans a les memes arguments que toi, c'est bizarre... Je te le présenterais, tu verras, tu t'entendras bien avec lui. Jamais entendu un tel ramassis de conneries... t'espere devenir quoi ? mosieur aime pas l'école, bouh, alors il prefere rester chez lui a rien branler. les cours par correspondance c'est du folklore mon pote, t'apprendras jamais, tu m'entends, jamais comme dans un vrai lycée ! oh pinaise, alors tes profs étaient des vampires aux dents longues ou des harpies aux serres pointues ? tu crois quoi encore ? que tous les profs sont géniaux ? bien sur que j'ai des cons en guise de profs, mais je fais avec, pace que ca reste une minorité ! bon, je te laisse retourner écouter une chanson qui dénonce "la société", moi j'ai assez perdu de temps ici... sayonara !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par lenny le 20/08/2004 07:49:38
alors cmme ca tu sais ce que c'est que les cours par correspondances, Maizephorcemachin?...on apprend mieux que ds un lycée? tient c'est nouveaux ca vient de sortir! on ce demande d'où tu sort...t'as raison retourne à l'école...l'école qui forme tous les moutons de la société...pour moi c'est pas à cette école qu'il faut aller...y a bien d'autre moyen d'apprendre...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par night_angel le 20/08/2004 07:49:38
Euh tout de meme je suis d'accord avec DJEEM, il est completement impossible qu'une prof te dise "petit merdeux", et encore moins que tu lui repondes en dix fois pire! Tu sais pourquoi? Parce que ça veut dire que la prof va etre viree pour insulte a un eleve et toi aussi pour insulte a un prof (quant a moi je pense que ça t'aurait arranger...)
Alors ton histoire est peut-etre vraie, mais tu as du en rajouter un peu pour pimenter le tout n'est-ce pas ???

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par night_angel le 20/08/2004 07:49:38
LENNY, tu peux critiquer autant que tu veux, mais l'ecole c'est l'ecole et les cours par correspondance c'est les cours par correspondance.
Parce que ces trucs-la (CPC, cours par correspondance) tu as de la chance quans tu tombe sur les bons trucs qui t'apprenne aussi bien qu'a l'ecole (et encore...) mais dans 95% des cas c'est qu'un attrape-nigaud qui te fait croire tout ce qu'il veut en te disant que tu as un niveau superieur et que t'as pas besoin de savoir ça!
Et c'est une parole de connaisseuse ! J'ai gouter au CPC, et au bout de 1 mois il m'ont fait passer un mot en disant que j'etait assez bonne, et bla bla bla, et que je devais arreter bla bla bla parce que c'etait un niveau inferieur a mon QI.
Mon oeil!
Deux semaines apres je vais au college et pendant le cours de la meme matiere que le CPC, les profs et meme le dirlo m'engueulent parce ke j'y connais ke dalle et k'il faudrait k'un prof vienne me faire des cours particuliers chez moi pour rattraper l'enorme retard...
Attrape-nigaud, je dis !!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par lenny le 20/08/2004 07:49:38
je ne sais pas où tu es allé chercher CPC...je connais pas, ca doit être des cours privé par correspondance...et ca n'a dc rien avoir avec le CNED! J'ai fait 7 ans au CNED et j'ai connu aussi l'école...je peux te dire que le niveau au cned et vraiment superieur...c'est vrai que ca a beaucoup d'avantage ms c'est aussi du bourrage de crane, y en a vraiment trop à faire!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par jody le 20/08/2004 07:49:38
Night_Angel tu di qu'un prof peut pas dire petit merdeux à un élève parce que par la suite il serait virer, mais attent tu crois que les profs si ils t'insultent ils seront viré pour autant, c'est fo et jai de l'experience dessus ma prof d'histoire géo nous a déja traité de petit merdeux et j'en passe et c'est pas pour ça qu'elle a été viré elle est toujours là !!! j'ai aussi eu un prof en CE2 qui ma cassé le poignet et jpeux te dire qu'il exerce toujours sont métier, alors tu voi la justice ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par cyr.c le 20/08/2004 07:49:38
Très belle histoire

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par dark link le 20/08/2004 07:49:38
Quel domage de gâcher la possibilité de faire d'excellente études et d'avoir un super boulot... très chiant qui te prend tout ton temps. Je reconnais que moi-même je n'ai pas très envie de faire ça mais je ne pense pas que ce soit la meilleure chose à faire que de quitter l'école à 16 ans. mais bon, si ça ne te plaisais pas et si tu peux faire quelque chose de bien quand même sans galérer, alors je dirai que tu as en gros raison.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par iceheart le 20/08/2004 07:49:38
Pas mal ton article , d'ailleurs je m'y retrouve à certains endroits... G 17 ans et g déjà sérieusement pensé depuis pas mal de temps , à arrêter de perdre mon temps en cours , de me détruire la santé en me levant à 6 H du mat pour voir les tronches de cake des profs si on peut appeller ça des profs et à porter 2 fois par semaines des sacs qui vous tue le dos (alors que les profs se ramènent avec un stylo ,3 feuilles et leur bouquin) et de faire tt le contraire de ce qui m'intéresse , bref sentir tt ce poids et tt ces efforts déployés et inutiles , cette sensation de perdre son temps , de voir le temps de sa vie défilé devant vous ... mais g dis non , y'a pour autant pas moyen de quitter ce maudit bahut... De tte façon pour faire quoi , ce qui me plait, y'a du travail dans ce qui me plaît mais franchement , y'a peu de chance de trouver qqch d'intéressant là dedans, et le CNED , je connais bien puisque ma mère est passée par là pour retrouver un emploi , et je sais très bien que c pas par là que je dois passer , à la limite c plus utile de rester au bahut .
Si tu as quitter le bahut , je crois que c surtt parce que tu pense que la société , l'école , fait que l'on commence à vivre à la retraite , qu'on prends du bon temps lorsque on est vieux , parce qu'on est plus assez solide donc plus utile pour l'état , mais je pense pas que la solution que tu as prise vas t'aider , elle risque même de t'enfoncer.
Maintenant tu fais comme tu veux mais en tt cas si d'après le premier commentaire , ils veulent réformer l'école je suis d'avis qu'ils adoptent une solution qui prend un équilibre entre le système français et l'anglais , parce que y'en a marre de se lever à six heures , de rentrer chez soi à six heures , et d'avoir tt juste le temps de faire ses devoirs et de dormir ( c d'ailleurs pkoi , les devoirs je les fais à peine à moitié...). C un cycle trop infernal .
En tt cas bon courage...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par la maitresse des poissons rouges le 20/08/2004 07:49:38
c marrant come je me retrouve ds ton histoire!par certains cotés seulement ms qd mm!
Perso pour l'instant g bientot 17ans et je suis(enfin gt)en prepa veto juska qq jours.Donc je suis en avance.G tjrs detesté l'ecole,en primaire je voulais me suicider pour pas y aller,et en CP je passai mon tps ds un coin avec d fiches de lecture et une maitresse ki me torturait.Ca a continué o college avec des profs insupportables sauf qq rares elements et des eleves completement debiles.Au lycée je suis rentrée en fase"rebelle" cad ke a partir de la premiere je foutais plus rien et en terminal ct pire.Passke moi je suis bcp moins clean ke toi,je me droguais et je prenais des prods avant d'aller en cours,histoire ke ca soit plus supportable.Il mest arrivé davoir tellement le speed ke je pouvais plus rester en cours,je prenais mon sac et je me barrais.Gt tjrs ds les meilleurs de ma classe.G été viré de mon lycée,je suis partie en internat ailleurs,et la nivo cours j'en foutais encore moins(si c possible).j'ai arreté les prod et tt ce ke je prenais,ou presk.Fo dire ke g des parents moins comprehensifs ke les tiens,ils m'ont viré de chez moi et g passé qq tps a zoner et a faire la manche,ce ki m'a pris une certaine partie de mon année scolaire...Menfin j'ai fini par avoir mon bac,tjrs sans rien glander,et me voila en prepa.j'ai u droit o test de Qi auxquels g u 190.On m'en a fait faire trois,histoire d'etre bien sur du resultat.Et me voila en prepa veto passke malgré tt g un tres bon dossier.G rien d'une eleve modele,je passse mon tps a zoner,mes amis sont des squatters,je vais kasiment plus en cours.Ya qq jours,g arreté,j'en pouvais plus de la prepa..Mnt je prends du bon tps,je bosses un minimum,histoire d'avoir mon concours veto.C dur passke mes parents m'ont coupé les vivres,et ke mon vrai pere m'aide pas non plus.Donc bon je dors ds des squats,chez mon copin,et on se demerde comme on peut.Ms les cours j'en pouvais vraiment plu,alors voila,j'ai mon concours mi mai et on verra bien ce ke ca donnera.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par lorathebest le 20/08/2004 07:49:38
as-tu déjà une idée de ce que tu comptes faire plus tard et surtout arrives-tu à t'en soritr au niveau de l'organisation de tes cours?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par rosenoir le 20/08/2004 07:49:38
J'ai lu tout ton article et même si cette histoire est trés chiante pour toi je l'a trouve vraiment trop bien!!! Moi c juste depuis deux jours que je refuse d'aller en cours et à l'école mais malheuresemnt j'y vais quand même!!!!J'ai pensé à prendre des cours par corespondance (ça ça fait longtemps) mais j'ai pas trop confiance et de toute façon à qui se fier??? Je trouve (depuis quelques temps) que ça ne sert strictement à rien de rester avec des gens à part à ce faire chiez et à parler comme un endormi!!!!Sinon t'es un cas trés particulier mais je ne te plains pas... j'te souhaite bonne chance pour ce que tu vas faire aprés!!!! A+...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par miss_manson le 20/08/2004 07:49:38
depui kan le CNED c de latrape nigaud ou on appren ke dalle? non mé ceux ki disent ça je ne pense pa k'ils aient deja bosser par correspondance parskeu comme dit lenny c un niveau vraiment supérieur, on pourra dire skon voudra mé fo savoir se prendre en main et se demerder tou seul pr lorganisation du boulot et tout , ca fait aquérir pas mal d'autonomie. Fo pa croire c pa de tout repos, moi j'ai fait 3ans par le CNED et meme si jen ai bavé ca m'a vachement aidé !!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par playmat94 le 20/08/2004 07:49:38
Salut a tous, g 16 ans moi aussi suis un peu ds la meme situation, suis en première S depuis déja 4 mois mais j'arrète pas de séché les cours, j'y vais jamais mais pourtant je me démerde, sans rien foutre du tout je reste ds la moyenne, et donc je souhaite arrèter les cours pour faire avec le CNED et un peu pourvoir travailler plus vite et en meme tant trouver un tit boulot. Mais j'ésite encor parceque je c pas comment sa se passe pour apres passer le bac donc si vous pourriez m'aider sa serait gentil C SUPER URGENT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
merci

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par jenalyssa le 13/09/2004 14:26:27
salut. moi j'ai 18 ans et je suis en terminal ES. je redouble j'ai pas eu mon bac. je voudrai arrêter les cours mais je sais pas comment le dire à mes parents. pouvez vous m'aider? merci

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par lookandream le 06/05/2007 12:18:30
Je trouve dommage que ta décision soit accompagné de haine envers les professeurs. C'est des etres humains comme les autres, et jpense pas que ce soit facile pour eux non plus. C'est le systeme qu'il faut changer, les profs eux ne font que le suivrent. Je trouve ta décision courageuse, et je sais de quoi je parle, je vais prendre la meme. Je me retrouve énormement dans ton histoire, apart pour les exces de violence, j'ai toujours été calme lol. Je trouve certains commentaires vraiment déplacés. C'est sur que tu perds de la crédibilité en te donnant un genre un peu rebel, mais ce n'est pas une raison pour que certains se donnent le droit de te juger. Ton temoignage est très interessant, il me redonne du courage pour aller de l'avant, et choisir ce que je veux faire de ma vie. Bonne chance pour la suite, et releve ce défi, pour leur montrer à tous, qu'ils ont tord!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par steven61 le 12/12/2007 17:52:05
je suis dans le même cas ke vous j'ai quitter mon lycée pck sa me plaisai pas!!! et je me suis tiré comme sa!!!!!!la je vais faire des cours par correspondance se ki et le top!!!!!!!!!!!!!! car je croit ke pour avoir un diplôme c trés bien!!!!!!et sinon j'attendrais 18 ans pour faire se ke je veu!!!!!!!!!!!voila je ne vous influense pas faite se ke vous vous avez envie!!!!éducatel et trés bien pour les cours par correspondance!!!!++++++ laissé moi un maill si vou voulez parler!!!!!!!moi je voulé repartir sur un apprentissge et comme c la fin de l'anné je me suis di pk pas faire le métier ke je veu mais par correspondance? et ué c cool tu fé se ke tu veu tu trvaille chez toi!!!!!et la franchement je vais bientot commencé et jespére ke sa sera bien!!++

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par rasta-om le 12/10/2008 19:14:11
moi aussi j'aimerai arrêter l'école à 16 ans. pour l'instant, j'en ai 15 mais je voulé savoir si quand j'en aurai 16, c'est-à-dire le 16 Avril, je pourrai arrêter comme ça, du jour au lendemain ?
répondez-moi le plus vite possible, SVP !!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par rasta-om le 24/11/2008 20:15:28
voila je suis dans le même cas que toi et je voulais savoir ce que tu es devenu. Voila...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par steven61 le 24/11/2008 21:19:17
baaa maintenen je devien jé un dossier a l'armée de terre et jvai contacter la mission locale avec tu peu faire plein de stage ou tu veu apré il te voi avec le patron é sa peu débocher sur un aprentissage voila^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par rasta-om le 25/11/2008 17:59:03
merci de ton message et de ton expérience, comme koi, il y a un avenir toujours possible mé malheureusement pa accessible pour tous

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: !
Posté par aniiita.m le 16/01/2009 03:48:22
Ton histoire n'a rien de drôle, mais en le lisant, j'ai été franchement Explosée de Rire! Parce que je suis pareille que toi, du moins on partage le meme opinion sur le système scolaire qui laisse à désirer
J'ai franchement développé une sorte de 'haine" pour l'école, le collège et je n'ose pas m'imaginer ce qu'est le lycée!

Modifié le 09/09/2009 18:28:45

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par mllemk le 02/02/2009 11:21:58
Bonjour, j'aimerais savoir quelles sont les démarches à faire pour quitter le Lycée et s'inscrire au CNED ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par rrrrr le 23/06/2009 23:28:34
coucou woaw! lol
sa ma fait rire tout sa.

Moi j'ai areter cette année un peu après que j'ai eu 17 ans et le plus cocasse c'est que moi aussi je faisai un BEP comptabilité mais en 1ans.

J'étais parmis les meilleurs de la classe, et j'ai tout arrété,psk sa ma souler les gens la ba pffff mais sa faisai déja un bon bout de temps que l'école ne me plaisait plus .J'ai été décourager

Il faut dire que j'ai changé d'école 3 fois pendant ma première année de seconde ,j'ai eu du mal à m'intégrer.
Et enfin ma dernière école ,une école pro cette fois

Et c'est vrai que je trouve plus rassurant et mieux convenue de suivra des cours à domicile mais ma mére reste ne veut pas faute d'argent.

PEUX tu m'informer pour les cours que tu suis silteplait!

j'attend ta réponse c'est important.

merci bize

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par mikebzh181 le 10/07/2009 01:23:59
Slt!
D'abord pour dire que moi aussi y'a des profs que je peux pas saquer (beaucoup en fait), mais il faut être honnête, il y'en a des bons aussi. C comme tout, C à la tête du client! Et puis d'abord, des cons vous en croiserez toute votre vie, ça on peut pas y échapper!
Pour en revenir au sujet principal, je me penche également très sérieusement sur la possibilité d'arrêter l'école mais si en effet j'arrête l'école, je souhaiterait le faire en sachant que je pourrais être autonome, et dans l'idéal, indépendant financièrement! C pour cela que je souhaite (enfin pas vraiment) passer un an avant de: atteindre ma majorité pour ne plus vraiment dépendre de mes parents et être libre de mes choix; passer le permis pour pouvoir me déplacer là où il faudra que je le fasse; et surtout, si l'an prochain je pense que c'est la meilleure solution, trouver un boulot avec lequel je puisse compter
J'ai 17ans aujourd'hui. Je passe de justesse (grâce à mon prof principal qui, lui, à l'air de vouloir que je m'en sorte vraiment! Comme koi...) en première parce que je me suis un peu laissé couler, j'étais découragé pck j'étais dans une classe pourrite à chier (et encore jsui poli pour ce que c'était!). Déjà que j'avais redoublé ma seconde...
Pour moi, c'est si je foire mon bac de français l'an prochain, il est hors de question que je redouble, et franchement je doute fort de la réussite de cette année (un peu comme beaucoup j'étais un élève "modèle" avec de TB et des B, et des A+ partout! et depuis le collège je suis retombé bien bas!).
Enfin, je ne me vois pas avec un diplôme. Je ne me vois pas rester dans le système scolaire à me faire chier pendant 2 ans ou plus, et finir avec un job bien payer mais que je déteste! Je ne veux pas vivre d'un travail qui ne m'attire pas!
De mon entourage, ceux qui ont le plus la banane ne sont pas tous diplômés, et m'ont tous dit "fais ce que tu aime". C'est le principal à mes yeux.
Enfin, je crois que l'école n'est pas pourrite (même si c'est plutôt mon opinion tout de même), mais plutôt qu'elle ne convient pas à tous!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Arrêter l'école à 16 ans
Posté par gto005562 le 09/04/2013 23:31:33
Tiens donc, J'ai moi aussi chuté comme un métore dés lors de ma rentré au seins de l'école secondaire ,J'ai toujours été super doué sur ce que je fesais même en n'étudiant jamais , contrôle période d'examens , je m'en fiche . pourtant j'aime aller a l'école je ne sais pas si c'est mon envie de reproduction qui parle a ma place mais c'est le seul endroit où je vois des gens avec les quels je passerais toute mon existence a vivre avec, même si certains ne méritent pas la vie .

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143