FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
104 connectés : 0 membres et 104 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Suivez le procès de Christine Malèvre !
Posté par nordine le 20/08/2004 07:49:40
Suite du dossier Euthanasie : Mort douce ou meurtre ? Avec le procès de Christine Malèvre ! Celle ci comparait jusqu'au 31 mars devant la cours d'assises des Yvelines...

Lors de son interrogatoire sur le fond de l'affaire , Christine Malèvre a reconnu avoir "aidé à mourir" deux patients. "Je reconnais avoir eu des gestes que je n'aurais pas dû avoir en tant qu'infirmière, deux gestes pour deux patients (qui) sont peut-être à l'origine de leur décès", a dit la jeune femme avec des sanglots dans la voix qui l'ont obligée plusieurs fois à interrompre sa déclaration. Pour les autres cas qui lui sont reprochés, elle a déclaré: "je n'y suis absolument pour rien". Le début de ce deuxième jour d'audience a été marqué par les sanglots de l'épouse de l'un des malades qui aurait été assassiné par Christine Malèvre, Jacques Gutton. Assise sur le banc des parties civiles, elle a éclaté en sanglots lorsqu'un avocat des familles a rappelé que celles-ci reprochaient notamment à l'infirmière d'avoir été privées du droit "d'accompagner leurs proches jusqu'à la fin"...

Dans l'après-midi, la cour a commencé à entendre le corps médical, l'entourage professionnel de Christine Malèvre...

Première journée d'audience (20/01/03)

Au début de la première audience, une passe d'armes a éclaté à propos de "La Marche du Siècle", l'émission télévisée sur l'euthanasie à laquelle Christine Malèvre avait participé en septembre 1998. Les avocats des parties civiles souhaitaient se limiter à la diffusion devant les jurés de la seule intervention de l'infirmière alors que Me Libmann, avocat de l'accusée, exigeait la retransmission de l'intégralité. Le président de la cour a réservé sa réponse...

L'après-midi a été consacrée à l'étude de la personnalité de Christine Malèvre, qui encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Après avoir "avoué" une trentaine de meurtres lors de sa garde à vue, la jeune femme était revenue sur ses aveux, reconnaissant avoir donné la mort à seulement trois patients souffrant d'une maladie incurable et à leur demande, ce que les familles des victimes contestent...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143