FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
128 connectés : 0 membres et 128 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
L'amour platonique aux temps du Net
Posté par ida le 08/02/2005 00:01:47
Aimer en silence, c'est aimer sans conséquences... Maintenant je sais que je vais idolâtrer tes mots et j'y prépare l'autel (pour faire semblant de respecter les conventions). D'abord ma conscience m'a grondé. – tu ne sais pas ce qui t'attend, Claire. Qu'est-ce qu'elle se figure, que je ne vais agir qu'en des situations prédictibles ? Rends-toi compte qu'en te jetant dans l'inconnu, tu lui donnes toi-même une arme redoutable à ton ennemi : ne pas pouvoir l'attaquer ni parer ses attaques. Sache-le d'une fois pour toutes : il n'y a aucun mérite à se jeter dans une bataille perdue à l'avance. Il n'y a pas de mérite à être stupide. Arrête d'avoir une confiance aveugle en toi-même, arrête de croire que tu vas réussir toujours et partout. Renonce donc à cette idée extravagante et aime correctement : la main dans la main, les yeux dans les yeux, ensemble dans la difficulté comme dans le bonheur ; restaurant ! Cinéma ! Repas entre amis ! Bon sens ! Les copies non conformes seront détruites systématiquement.

Aimer en silence, c'est aimer sans conséquences... Au moins c'est ce que je croyais au début. Mais tes mots me traitent comme ce que je suis : une internaute inconnue qui écrit en vers pour dissimuler son désir. Je ne savais pas ce que voulait dire aimer en silence... Maintenant, depuis le présent, je le sais. Oh, que je languis dans mon fauteuil... Quand je me souviens des traces de ton passage : les substantifs en flammes et les adjectifs, accordés en flammes... Les images fertilissimes, très originales sans exception, le Verbe commandant les phrases où les idées dansent, déguisées comme si c'était le carnaval. Je visualise les lettres et les virgules, les questions et les réponses qui aboient leurs vérités à l'écran. Et j'anticipe, déjà, assise sur mon fauteuil en peau de vache les conversations avec une complicité exquise, l'intimité grandissante, les MP et les mails, les unions symboliques quelque part dans la Toile. De même, anticiperai-je les résultats de mes examens qui auront lieu dans quinze jours ?...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par tom25-33 le 08/02/2005 10:49:33
Tu aimes en silence, mais pour de l'écrit, c'est assez bruyance. Tu es une fille, et tu aimes une autre fille, c'est ça ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par ida le 08/02/2005 16:44:41
Tu vois où cette lesbiennence ?....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par tom25-33 le 08/02/2005 17:21:27
eh bien tu parles de "Claire", et toi tu es une femme -c'est écrit dans ton profil + la photo -.
D'autre part aussi dans ton profil, je cite :
"je t’invite à prendre connaissance des productions de mon esprit. Je te propose de commencer par les articles ; il y en a d’autres en instance mais il faudra être patiente..."
Patient -e- , là encore la personne a qui tu t'adresses est de sexe feminin.
Enfin peu importe c'est tes affaires, ton style ne manque pas de force en tout cas. bravo

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par ida le 08/02/2005 18:34:47
Je crains qu’un épais malentendu ne flotte sur nous…

Car ce texte est un dialogue entre une fille que j’ai appelé claire et sa conscience dont je n’ai pas explicité le sexe…

C’est claire, la narratrice de cette fiction, qui commence à parler ; elle indique l’intrusion de sa conscience par "D'abord ma conscience m'a grondé" suivit d’un trait, qui n’est pas là par hasard…

S’il n’y pas de guillemets, c’est parce qu’il s’agit du discours indirect libre…très vieux, ms très tendance… j’ai voulu écrire avec mon temps…

Dans la deuxième partie, claire interpelle son amoureux et la dernière phrase, un peu plus raisonnable, nous fait penser que sa conscience gagne du terrain et l’attire vers la réalité…

Je sais que ces procédés compliquent un peu le lecteur…ms c’est fait pour !...pour que le lecteur ait une position plus active…on le laisse mâcher un peu le texte au lieu de le lui donner prêt à être digéré…

J’espère que tu ne m’en voudras pas de cet effort que je t’inflige…

En ce qui concerne mon profil, il commence par une apostrophe "créature"…étant ce mot du sexe féminin, je poursuis mes interpellations sans oublier d’ajouter la marque du féminin… c’est juste une question de cohérence…

Enfin, je suis désolée de t’avoir déçu…mais pour te dédommager, je te remercie de m’avoir lu…

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: l'amour platonique aux temps du net
Posté par stgermain75 le 08/02/2005 19:05:54
Les amours impossibles sont les plus beaux.... Claire ou Ida je ne sais plus..... comme ils sont platoniques, ils évitent la petite mort et donc donnent de la vie.... tu vois , ma grande , moi aussi je peux écrire des propos sibyllins...mais, ne change pas...

Modifié le 08/02/2005 19:06:14

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par ida le 08/02/2005 20:26:55
"Les amours platoniques évitent la petite mort" ...et la masturbation, tu la laisses où ?...désolée, je n’ai pas pu m’en empêcher…

Sinon, il faut pas confondre l’auteur d’une fiction ac ses personnages…combien de fois il faudra que je te le dise ?... ^ ^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: l'amour platonique aux temps du net
Posté par tom25-33 le 08/02/2005 22:08:35
lol, ok merci d'avoir dissipé cette épais malentendu, effectivement j'aurais du lire plus attentivement pour noter toutes ces subtilitées.
Donc tu es bi, ok autant pour moi - je blague.

A savoir si je t'en veux des efforts que tu m'infliges, et bien oui !!! je t'en veux parce que ce qui est grand, n'est pas ce qui est compliqué ou du moins ce qui cherche à se grandir par sa complexification. Je veux comme beaucoup pouvoir rêver avec tes belles histoires de conscience why not, mais qu'elles puissent couler à mon cerveau comme la bière dans ma gorge, c'est à dire facilement !!! Vas a l'essentiel baby, au sex, au beau, au grand.

Modifié le 08/02/2005 22:10:59

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par ida le 08/02/2005 23:55:12
…elle était gentille ac lui…ms tu m’en veux ?...alors elle changea d’attitude… Je n’ai pas de folie de grandeur… il voulait rêver de la bière comme les belles histoires coulent dans la gorge…ce qui est essentiel pr toi, ne l’est pas forcément pr tt le monde…le sommeil frappa à ses paupières…ms de quelles paupières tu parles ?...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par *blow* le 09/02/2005 06:35:57
pas compris

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par tom25-33 le 09/02/2005 09:58:42
eeeeeeeeeeeeeuh bon, bonne nuit alors, on ferme les petits pois !
Allez on arrête là, j'aime bien ton style même si tu pourrais simplifier parfois sa mise en forme. Bonne continuation, aujourd'hui c'est bien, demain ce sera super ! Bisous

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: l'amour platonique aux temps du net
Posté par chandlermbiing le 09/02/2005 13:42:31
Claire elle a pas trop de chance, car sa conscience est pas très sociable... de ce coté la je ne peux pas lui en vouloir, je ne le suis pas trop non plus.
Mais de manière générale, j'aime pas tout ce qu'elle lui raconte, en fait je pense qu'elle se trompe:
"tu donnes une arme à ton ennemi, car tu ne peux pas l'attaquer ni parer ses attaques" je veux bien que l'humain soit belliqueux de nature, mais de là à voir tout basé sur un conflit il y a une limite. Il y a quelques gens à qui elle peut faire confiance.

"il n'y a aucun mérite à se lancer dans une bataille perdue d'avance" ce à quoi je répond "à vaincre sans péril on triomphe sans gloire"

"Il n'y a pas de mérite à être stupide" peut-être pas dans la vie réelle, mais dans la société dans laquelle tu vis (elle vit, pardon) c'est un critère de réussite.

L'idée d'amour comme une chose qui nous formaterait est assez spéciale mais intéressante: bravo madame conscience! Maintenant à moi de poser une question à Claire et à sa conscience: pense t-elle que cela vaille le coût de détruire un moyen de s'agrandir l'esprit pour se retrouver enfin "normal"?

Modifié le 09/02/2005 13:43:06

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par ida le 09/02/2005 16:32:32
tom25-33 : Au plaisir de te revoir…


Comme tu l’as si bien remarqué chandler, la conscience de Claire lui raconte des énormités des fois…

Même si je ne m’identifie pas ac sa conscience je vais essayer de la défendre…tu dis qu’il y a des gens à qui elle pourrait faire confiance, ms celui qui perturbe son esprit au point qu’elle néglige ses révisions…devrait-il en faire partie ?...c’est plutôt ds ce sens que sa conscience le voit comme un ennemi, parce qu’il habite ds l’imaginaire de Claire, il est son produit ms elle ne le maîtrise pas, sa création lui échappe…

À mon avis, l’ennemi que sa conscience redoute le plus, c’est la propre claire et son imaginaire exubérant et incontrôlable…l’autre n’est pas un vrai danger, il ne sait même pas que Claire pense à lui…et je suis tiède ds ma formulation car ce qu’elle fait va plus loin que le fait de penser…ça frôle l’obsession…

Sa conscience dc comme une mère, essaye de la protéger, de la ramener à terre pour que claire trouve un équilibre entre le rêve et la réalité. Elle voit un amour qui ne s’incarnera jms comme une guerre perdue d’avance… les amours qu’on construit à deux sont vus comme des guerres gagnées…connaissant la prédisposition de claire pr celui-là, elle lui propose de changer, parce qu’elle voudrait la voir heureuse sur le plan de l’effet…mais à mon avis, Claire est tte aussi heureuse sur le plan de la puissance…

Quant à "Il n'y a pas de mérite à être stupide"…je n’ai pas très bien compris ce qu’elle voulait dire par là…ms il me semble qu’elle se fout un peu de la gueule de son hôte…

Maintenant à toi…d’après ce que je connais d’elles, leurs réponses vont diverger…et ça risque d’être compliqué parce qu’on sait pas trop ce que tu entends par normal ds ce contexte et le moyen de s’agrandir l’esprit n’est pas explicité…même si je crois c’est l’amour, il faudrait préciser de quel type il s’agit…

Claire te répond qu’elle grandit son esprit ac cet amour platonique, qu’on voudrait lui faire croire (allusion à sa conscience) qu’elle n’est pas normale parce qu’elle fait partie de la minorité…mais elle préfère croire en Proust qd il disait qu’il n’y avait pas d’anormaux qd l’homosexualité était la norme…

Donc si la norme était l’amour platonique elle serait normale…

La conscience te répond qu’elle ne veut pas voir Claire détruite, et le meilleur moyen pr que ça n’arrive pas c’est de trouver un équilibre entre ses rêveries amoureuses qui semblent l’attirer bcp et la réalité dont on peut pas se passer, qu’on le veuille ou pas…

Pour l’instant Claire est déchirée dans ce conflit entre sa conscience, son moi, son corps et les contraintes du réel…mais j’ai confiance en elle, elle va s’en sortir…si malgré ma confiance elle s’en sort pas, je l’enverrai dans une guerre juste pr qu’elle ait une mort glorieuse, ac le sous commandant Marcos, par exemple…







Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par thom le 09/02/2005 19:23:09
amour platonique = amour hypocrite!...
aucun amour ne peut se concevoir sans la sexualité...
dire le contraire c'est se voiler la face!...
je sais que la morale pousse les gens a rejeter le sexe pour mettre en avant le sentiment pour se faire passer pour des gens honorable, vertueux...sauf que les maitres de la morale sont ceux qui la respect le moins: les religieux avec les affaires de pedophilie et scandales sexuels...
bref
l'amour c'est aussi le sexe.
aimer c'est vouloir le bonheur de l'autre sans rien attendre en retour...mais rien ne parle de sexe en mal. Et rien ne rejete le sexe dans l'amour

amicalement
thom

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par ida le 09/02/2005 22:31:31
Thom, tu as l’habitude de commettre la même erreur : tirer des conclusions générales à partir de l’observation de ton propre cas…

As-tu déjà embrassé une mouche ?... alors tu sauras le goût qu’elle a, sa bouche…

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par chandlermbiing le 09/02/2005 23:06:32
---->thom: je serais curieux de connaître ta définition de ce qu'est un amour platonique.

------>claire, pardon! IDA: je dois admettre que la conscience de Claire a un sens particulier de la métaphore... parce que celui qui perturbe ses révisions c'est un peu éloigné de celui contre qui claire ne pourra ni attaquer ni se défendre.
La conscience de claire à l'air d'être encore plus mysanthrope que moi à voir: moi je vois l'amour comme une illusion basée sur un système inexistant; elle elle voit l'amour comme une guerre!
Ma question était, les échanges intelligents (donc agrandissant l'esprit) que Claire semble avoir avec le gars en question (ou la fille , thom si tu nous regarde) doivent ils être sacrifiés sur l'autel de l'amour? (le terme "normal" faisant référence à l'idée d'amour formaté "aime correctement"

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par ida le 09/02/2005 23:42:30
S’il y a des contradictions chez la pauvre claire…il faut être indulgent envers elle…c’est sûrement dû à la crise existentielle qu’elle traverse…apparemment très profonde…

Bah, chandler, il n’y aura pas de sacrifice…donc ça sert à quoi de savoir si ça vaudrait la peine ou non ?....ça vaut la peine de quitter la France pr aller s’installer sur la lune ?...on sait qu’on peut pas aller sur la lune…dc on n’y pense pas…ms peut-être toi tu y penses ?...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par chandlermbiing le 10/02/2005 00:09:17
plus loin que de se dire, "je ne vais pas aller vivre sur la lune parce que je ne peux pas" tu peux essayer de te demander quel serait l'intérêt d'y aller... de toutes façons?
Si tu avais la possibilité d'y aller, mais pas de revenir?
Il fait même pas beau, tu peux pas manger sans t'en foutre partout, t'y apprendras rien d'intéressant...

tu VEUX toujours y aller sur la lune... voila claire sa conscience et toi réconciliées maintenant?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par ida le 10/02/2005 23:00:00


Mon cher chandler, la lune vue de la terre est maléfique et séduisante, exhibe sans vergogne ses massifs montagneux, ses cratères, ses mers, ses grandes surfaces grisâtres…mais si j’ai parlé d’elle c’était juste comme un exemple de quelque chose d’inaccessible…en fait il doit y avoir des destinations à priori plus intéressantes…veux-je aller sur mars ???...

Il n’y pas vraiment de réconciliation : je me fais obéir de mes subordonnées…

Sinon ton système inexistant me rend de plus en plus curieuse…c’est fait exprès ?...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: l'amour platonique aux temps du net
Posté par chandlermbiing le 10/02/2005 23:52:02
on est dans la métaphore, moi je continue l'explication quitte à en faire une parabole: te plaint pas si après tu piges pas... je vais pas de donner des explications "pré- digérées"

Modifié le 10/02/2005 23:52:55

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par ida le 11/02/2005 00:39:35
T’es très perspicace…c’est vrai que ça peut me prendre un certain temps de comprendre le sens profond et même le sens tout court de tes propos…mais quelqu’un comme toi ne va pas faire moins que Socrate ?...


Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par chandlermbiing le 11/02/2005 00:41:55
Je suis assez génial, il est vrai

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'amour platonique aux temps du Net
Posté par ida le 11/02/2005 00:50:18
Maintenant que ton ego est flatté tu pourras bien dormir…


Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143