Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Une histoire qui ne finira jamais
Posté par justagirlintheworld le 13/04/2005 00:00:55
Tout a commencé il y a maintenant bientôt deux ans.
C'était le mois d'avril, mon cousin (qui habite à 700km de chez moi) organisait sa communion.
Je ne savais pas qui il y aurait, j'apréhendais énormément...
Là bas, j'ai fais connaissance avec un garçon qui m'est apparu très sympa et sans le savoir une longue histoire d'amour commencait déjà...
On apprit à se connaître, on tissa des liens jusqu'à ne former plus qu'un. Comme il habitait à 55km de chez moi, je décida de l'inviter au mois de juin. Les retrouvailles furent intenses, on s'aimais tellement !! On passa de merveilleuses vacances. Lui comme moi vivions notre première grande histoire d'amour et bien sur nous pensions que ça serait l'unique... Puis les cours reprennent, il faut alors se séparer. On se voyait toutes les 2semaines et on était heureux comme cela. On imaginait pas notre vie sans l'autre. Les mois passèrent, nous vécûmes notre histoire qui commencait à faire son chemin... Plus d'un an après notre rencontre, nous partîmes en vacances avec mes parents et là tout à commencé à se dégrader... Prendre la pillue avait changé mon caractère, j'étais devenu agressive ! En plus de mon agressivité, j'étais jalouse et possessive (mais pas énormément). Malgré cela, il m'aimait et ça se voyait !
Deux semaines plus tard, nous reprîmes la route vers le Nord, des souvenirs plein la tête... Je ne savais pas encore que c'était la denrière fois que je le voyais... La dernière image que j'ai de lui, c'est, bien sur, lui au mileu de la route me réclamant un baiser avant de monter dans la voiture de sa mère... Dernier baiser... Et j'en ai pas profité ! Deux semaines plus tard (le 4 Aout 2004), après trois petite engeulades j'apprend qu'il veut rompre...

Je sais que j'ai mal agi
Mais tu ne m'as jamais compris
Jamais aidé, jamais pardonné


Tout se bouscule dans ma teête, tout s'écroule autour de moi. Mais pourquoi tu me fais ça ? Tu m'aimes ! Je ne comprends plus rien. Je me sens coupable. Coupable d'avoir parfois couper tes ailes. Mais si seulement tu me laissais une seconde chance... ? J'aurais fait des efforts, j'aurais tout fait pour toi. Je m'étais "sacrifiée" pendant un an et demi, passant à côté d'autres garçons tout aussi bien que toi mais seulement c'était TOI l'homme de ma vie et personne d'autre... Et je suis sur que tu le seras toujours malgré tout le mal que tu as pu me faire et que tu me fais encore. Car le pire dans cette histoire c'est que tu n'as pas voulu me donner des explications, que tu n'as pas voulu garder contact avec moi, que tu n'as pas voulu répondre à mes question... Mais pourquoi ? Je ne le saurais jamais... Je suis obligée de t'oublier.

Quoiqu'il en soit je ne peux t'oublier
Quoiqu'il en soit, qu'il en soit ainsi


Et puis après un mois de déprime, la rentrée arrive. On retrouves ces ami (e) s et se rend compte que la vie continue... Et puis là, un garcon pointe le bout de son nez et on va tellement mal qu'on se laisse prendre au jeu et décide de reconstruire une histoire... Seulement, ce n'est plus comme avant et aujourd'hui je sais que ce ne sera plus jamais comme ma première histoire d'amour... Pas parce que c'était la première mais plutôt car c'était la bonne personne...
Alors les mois passent, bien sur on est très heureux mais je me pose des questions. Pourquoi se sacrifier encore ? Pourquoi encore s'engouffrer dans une relation sérieuse si c'est pour ensuite souffrir ? Alors ce n'est pas nous que nous faisons souffrir mais l'autre... Car pour l'autre c'est la première fois qu'il aime et forcément c'est fort... Toutes ces questions que je me pose ne sont pas sans conséquence sur mon couple, je ne sais plus quoi faire... Sept mois après la douloureuse rupture que j'ai vécue, j'en souffre encore, j'en pleure encore... Et ce souvent. Mais il faut souffrir en silence, se rappeler des bons moments et ne rien dire à personne. Et puis continuer sa vie avec le nouvel homme qui a fait sa place dans notre coeur car même si c'est moins intense cela ne veut pas dire qu'on l'aime moins ou que ne l'aime pas assez. Et si un jour, je venais à le quitter il vivrait la même historie que celle que j'ai vécu et alors serait incapable comme moi de revivre une histoire sérieuse...

J'essaye d'oublier mais je n'y parviens pas
Chaque moment passé
Chaque trace de ce passé ne s'efface pas
Je n'ai rien oublié

Je ne sais pas pour vous, mais je remarque que dans mon entourage les histoires qui ne se sont pas finies par un divorce sont les premières grandes histoires d'amour. Tout ce qui ont comme moi, vécu une histoire intense qui s'est mal terminée, n'ont pas réussi à reconstruire quelquechose qui tienne la route. Surment parcequ'au fond de nous même nous sommes toujours à la recherche de ce que nous avons vécu et que malheureusement cela était unique... L'amour ne serait-il donc pas un cercle vicieux ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: une histoire qui ne finira jamais
Posté par diabolik le 13/04/2005 05:30:47
La première histoire d'amour... un coup de foudre, une journée on ne la connait pas, le lendemain, on ne pourrait pas vivre sans elle et c'est parti! J'ai vécu cela ya de ca 3 ans alors que je m'y en attendait pas du tout. La rupture fut terrible et innatendue, mais quand j'y repense, elle aurait pu être prévisible. La possessivité joua un role aussi, moins grand, mais il en joua un. J'ai appris ma leçon, mais pas avant 2 ans après l'incident. Comme toi je cherchais à retrouver avec qq'un d'autre ce qui m'avait glissé entre les doigts avant de m'apercevoir que ma quête était comme celle de Don quichotte, vaine. Seulement après en avoir pris conscience et accepté et grandi de mes erreurs que j'ai pu trouver qq'un d'autre qui me fit autant d'effet que la première. Alors je peut te l'affirmer, tu retrouvera qq'un d'autre qui te fera autant vibrer que la 1ère fois, c'est garanti, mais pour cela, il faut que tu soit disponible, il me parait évident que celui avec qui tu es joue plus le role d'un "bouche-trou" que d'autres choses et qu'il ne te satisfait pas vraiment. Mais sait que pour lui, tu parait surment comme LA bonne, ne fait pas l'erreur de lui faire croire que tu l'es, seulement pour le laisser tomber comme une vieille chaussette lorsque tu t'apercevra des tes erreurs. Si il ne peut te faire oublier l'ancien, comme la nouvelle que j'ai rencontré qui effaca pour de bon l'ancienne. C'est que tu perds p-e ton temps qui serait mieux investi à penser tes blessures, pour finir, ne fait pas la même erreur que ton premier amour, si tu le laisses, assure toi de lui faire comprendre clairement le pourquoi, sur le coup il ne comprendra pas, mais à long terme, cela l'aidera! Je te souhaite bonne chance!

Modifié le 13/04/2005 05:33:13

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une histoire qui ne finira jamais
Posté par maudine le 13/04/2005 06:32:35
ton histoire est vraiment trés belle, je pense que beaucoup de gensdoivent se reconnaitre dans ton recit ! moi oui, ca fait deux ans bientot et j'y pense encore tellement un nouvel hom entre dans ma vie mais je ne sais pas je ne sais plus, j'ai la même impression ke toi , il ne m'a jamais dit pourquoi et je repond au question toute seule je me rend coupable de tout comment dans ces condition je peut re aimer sans avoir un sentiments bizarre que je vais encore souffrir ou que je vais faire souffrir...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une histoire qui ne finira jamais
Posté par justagirlintheworld le 13/04/2005 12:37:16
diabolik> j'ai beaucoup réfléchi depuis le temps que j'ai écrit cet article (il y a un mois), j'étais dans une période de doute quant à l'homme avec lequel je suis aujourd'hui. Mais, je suis retombé amoureuse de lui, je ne veux pas le quitter, je l'aime! Pourtant il ne se passe pas un jour sans que je pense à mon ex et il ne se passe pas deux semaines sans que je verse une larme... bien sur je suis heureuse aujourd'hui mais il y a tellement de choses qui me font rapeller mon ex que ca fait mal... alors est ce parceque l'homme avec lequel je suis en ce moment n'est pas "le bon" ? je n'pense pas, je pense qu'on ne peut pas oublier, et qd tu dis que la personne que tu as rencontré t'a fait oublier la première, je suis sur que cet oubli n'est pas total et que lorsque tu repenses à ton ancienne histoire tu souffres, ne serait-ce qu'un peu, je me trompe?
Bien sur si un jour je venais à quitter qqn je ne ferais pas les mêmes erreurs que mon ex. Merci pour ton témoignage et tes conseils...
maudine> je pense que l'on éprouve les mêmes sentiments, et d'un coté ca me rassure de n'être pas la seule ds cette situation. Tu éprouve de la culpabilité à re aimer mais il ne faut pas! car je suis sur que nos ex eux nous ont oublié et ne se soucie plus de savoir s'ils peuvent de nouveau aimer...
"comment dans ces condition je peut re aimer sans avoir un sentiments bizarre que je vais encore souffrir ou que je vais faire souffrir..." malheuresement, le pire dans cette histoire je crois c'est que on ne se donne plus à 100% ds notre nouvelle histoire de peur de souffrir par la suite.. mais ds ce cas c'est l'autre que nous faisons souffrir... bref, je crois qu'il n'y a pas de solution, ni de remède miracle à une douloureuse rupture... p-e faut-il se jetter à l'eau et tant pis si on se reprendre une baffe ds la figure? je ne sais pas... moi c'est ce que j'ai décidé de faire après on verra bien...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une histoire qui ne finira jamais
Posté par *blow* le 13/04/2005 14:05:38
bon texte, sans fautes ^^ et la fin me fait réfléchir, 9+

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une histoire qui ne finira jamais
Posté par maudine le 13/04/2005 14:54:20
non je ne me sans pas coupable de re aimer ! mé coupable de la rupture ac mon ex sachant que je n'ai jamais su pk nous deux c'était fini !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une histoire qui ne finira jamais
Posté par arkadie le 14/04/2005 14:37:45
belle histoire, moi qui suis en pleine période de rupture ça me fait réfléchir... enfin je dis rupture mais disons plutot que mon mec ne sait pas où il en est et qu'il est incapable de me dire quelle décision il veut prendre pour nous. je suis dans la position inverse de vous, c'est moi qui attend qu'il se décide et je vous assure que ça fait mal de ne pas savoir les raisons qui le poussent à vouloir rompre surtout que tout va bien entre nous.
on arrive au seuil de ce qu'il ne connait pas, ça fait un peu plus de 4 mois qu'on est ensemble et ça plus longue histoire a duré 4 mois, je pense qu'il a peur d'aller vers cet après qu'il ne connait pas et qui lui fait penser que ça devient sérieux, que je veux du sérieux.
sauf que moi ce que je veux c'est une histoire qui a commencé très belle et que je prend au jour le jour sans me poser de questions.
allors oui il faut toujours donner à celui qu'on quitte les raisons qui nous font partir. ça fait mal sur le coup mais quand on arrive à prendre du recul on comprend mieux et on peut passer à autre chose.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une histoire qui ne finira jamais
Posté par justagirlintheworld le 15/04/2005 18:52:33
arkadie > personnellement, je ne vois que quelques raisons qui puissent amener ton copain à se poser des questions sur votre couple si tout va bien :
- soit il a rencontré une autre fille et il ne sait pas cmt te le dire
- soit il a peur de s'engager ds une histoire sérieuse pour l'instant..
Si tu as besoin de parler sache que je suis là J'ai p-e que 16ans mais je connais pas mal de choses sur l'amour!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une histoire qui ne finira jamais
Posté par l_annaen le 18/04/2005 18:21:09
Voilà une histoire qui me rappelle la mienne…
Peut être que mon expérience sera utile à quelqu’un…
J’ai 18 ans, donc, on vit à peu près dans le même genre d’univers : études…
L’an dernier, je suis tombé amoureux d’une fille qui habitait à 200 km de chez moi, près de marseille. On s’était rencontré sur Internet ou nous faisions partie d’une petite communauté tournant autour d’un loisir commun : le jeu de rôles.
Je suis resté à entre 6 et 7 mois avec elle. Nous réussissions à nous voir une fois toutes les deux semaines. Pourtant, après 5 mois (si je me souviens bien), je doutais. Je doutais de cette relation parce que la distance était quelque chose de dur à vivre pour moi.
C’était quelque chose d’horrible à vivre, moi qui pensait que tout était possible en amour. Quand tu as des valeurs et que la réalité te montre qu’elles ne peuvent pas être, ça chamboule tout. On a du casser en juin. Au départ, elle a pas comprit, elle a cru que je l’avais utilisée comme un objet, genre « oh tiens, je veux une copine…. » et plus tard « ça y est elle me saoule, je la vire », mais je l’aimais vraiment. C’est juste que j’aurais pas pu tenir plus.
Ce sont des choses qui arrivent.

Ca doit pas être terrible dans ton cas, tu as avec un gars, mais tu as des souvenirs de ton ex…
J’ai eu 3 copines jusque là (sans compter une histoire qui aurait pu être mais a avorté, a chaque fois c’était difficile. Ca s’appelle les sentiments… Moi le truc que j’ai trouvé pour décrocher et redevenir indépendant, garder l’esprit clair, c’est de bloquer toute pensée qui aurait rapport avec ça. Je m’explique : généralement quand tu aimes quelqu’un, tu pense souvent à lui/elle, et quand tu casse, tu as encore pendant longtemps son nom qui hante tes pensées et de nombreux souvenirs :
dans cette situation, a chaque fois que j'avais un souvenir, ou un soupir déguisé, je le bloquait en pensant "non ! je ne veux pas penser à ca." C'est un peu comme si tu te révoltais contre ces bribes de pensées dès qu'elles aparaissent... pour moi ça a été efficace. Je sais pas si ca te sera utile dans ta situation, c'est aussi une question de volonté, et c'est là le plus dur, définir où tu en es dans toutes tes histoires et ce que tu veux vraiment.
Maile moi si tu as besoin de qqch

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une histoire qui ne finira jamais
Posté par rexrey le 20/04/2005 23:50:38
ça me rappelle quelquechose ça (je serais incapable de dire quoi), mais bon, franchement, moi ça me donne envie de chialer ton histoire, de gerber même...
je comprenais pas comment des personnes s'aimaient sans sentiment, bah maintenant je comprends, trop peur de souffrir.

L'amour c'est un gros bordel plein d'incertitudes, de doutes, de peurs, de souffrances, de désespoir, souffrir autant qu'aimer, ça doit être dur à supporter (si j'étais amoureux, je pourrais pas me retenir d'aimer, et si je devais souffrir autant que j'aimerais, je crois que j'en crèverais)...

Je suis sûr qu'il y a une parade à ça, faut juste la trouver (aimer peu pour souffrir peu, je pense pas que ce soit une solution)

Vraiment, ça m'a refroidi ton article...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 157 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲