Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
La Goule
Posté par lorna le 03/05/2005 00:00:56
"Goule : n. F. Démon femelle qui dévore les cadavres dans les cimetières. C'est cette créature de légende, nimbée d'une troublante aura de menace, de sexe et de danger, que vient apparemment chercher l'étranger qui débarque un jour d'été dans le village de Montcoeur, au volant de sa décapotable. Un tueur apparemment, mandaté pour supprimer "la bête". Il n'est que temps : ivres de peur et de violence, les villageois sont au bord de l'hystérie, rendus presque fous par les bacchanales à la fois macabres et érotiques qui se déroulent chaque nuit dans le cimetière de Montcoeur. Mais est-on vraiment sûr que l'homme va vraiment mettre fin au cauchemar ? Et comment être certain que la Goule, mue par une fantastique pulsion d'amour, est réellement une créature démoniaque ?"


Christophe Merlin et Agathe de la Boulaye font leur entrer chez Casterman avec une œuvre à la fois colorée et étrange. Le scénario joue sur les légendes et les peurs d'un village. Pour renforcer le mystère qui plane dans autour de La Goule, les auteurs se gardent bien de donner à leur œuvre une fin rationnelle. Par contre les cartésiens devront s'abstenir de lire cette histoire, car La Goule ne se laisse pas facilement comprendre. Cette histoire déconcertante joue sur des clichés bien connus : un petit village perdu au milieu de nulle part, des villageois paniqués et superstitieux, un étranger solitaire qui vient tuer la bête, une femme mystérieuse et séduisante qui séduira ce dernier. Les auteurs jouent aussi sur les thèmes antithétiques de l'amour et la mort. Néanmoins la Goule et ses fous surprennent et donnent une note d'originalité à cet album.


D'un point de vue graphique aussi, cet album se démarque. Illustrateur pour albums jeunesse, Christophe Merlin n'a pas oublié son domaine d'origine pour dessiner cette BD qui laisse la part belle au dessin, au pastel et à la peinture. Cela donne des couleurs éclatantes ou très sombres avec notamment un gros travail sur les ombres. Une grande attention est aussi portée sur les visages, sur lesquelles se cristallisent toutes les émotions des personnages (peur, haine...). Certaines cases pourraient constituer des tableaux à elles seules. La stylisation du graphisme va jusqu'au lettrage de la narration et des dialogues. Cette œuvre vous surprendra donc sous tous ses aspects.


Titre : La Goule
Auteurs : Merlin et Agathe de la Boulaye
Editeur : Casterman
Collection : Un Monde

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La Goule
Posté par himura29 le 03/05/2005 09:57:38
ça donne envie de lire cette BD, jvais voir si jpeux mettre la main dessus (a la bibliotheque hein). Bon article !
@+

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La Goule
Posté par chandlermbiing le 04/05/2005 00:59:13
C'est bizarre... j'ai toujours cru que les goules était des femelles vampires?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 141 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲