Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Solaris
Posté par didou le 20/08/2004 07:50:27
Solaris, bien accueilli par la critique... Mal par le public (surtout par moi)...

Chouette ! Me dis-je, en route pour le cinéma, un film de Soderbergh (qui enchaîne succès sur succès) avec ce bon vieux George... Un bon petit film de science-fiction-action en perspective. Ayant lu dans je ne sais plus quel journal de cinéma que la doublure française de Clooney était exécrable, je m'étais arrangée pour voir Solaris en VO... Je pense à présent que la voix grave et sensuelle de George Clooney sera le seul point positif du film... (quoique... On voit ses fesses aussi...)

Bref je m'installe, le film démarre par quelques images plutôt sobres et belles, la pluie sur une fenêtre, Clooney en pyjama, la pluie (bis), séance de psy collective, la pluie (re belote), Clooney en imperméable, Clooney coupant une courgette... Enfin tout ceci est passionant mais je ne suis pas là pour raconter le film en détail. Clooney et sa courgette (!!) sont interrompus par deux bonshommes apportant un message vidéo au Dr Chris Kelvin (Clooney donc, le psy) de la part d'un de ses vieux amis... Celui ci est sur une station en orbite de Solaris, et il se passe des trucs... Euh... Bizarres !


Bref Kelvin doit voler au secours (c'est le cas de le dire) de son pote et ses collègues, les sauver et les ramener sur terre, enfin d'abord voir ce qui se passe.

Images de la planète Solaris, d'un rose barbie sulfureux entourée d'une fumée du même rose... Genre barbe à papa. Tout ça sur une musique éléctronique répétitive et agaçante...

Il arrive enfin et zut, le pote s'est suicidé...
Bigre, pensais-je à ce moment précis, ça commence !!
L'ennui est que ça commence mais ça ne se termine pas...


Clooney, tout ahuri et étonné (comme nous) va se coucher et rêve de sa femme morte ; le rêve est trop long et la femme bizarre, jolie mais avec des yeux globuleux qui font peur, j'ai d'ailleurs noté une certaine ressemblance avec Jane Seymour, oui, Dr Quinn, c'est surement la coiffure... Bref je m'égare.

Et le film continue, la femme, le psy, etc... On ne comprend rien et je commence à sombrer dans un sommeil profond.


Clooney fait de son mieux pour rouler des yeux effarés lorsqu'il découvre à son réveil sa femme morte dix ans plus tôt. Ses partenaires ne sont pas mauvais mais peinent à exister, sauf peut-être le petit gars à la barbiche avec ses grands gestes... qui constitue une des rares attractions du film, et qui arrache un quart de tiers de sourire endormi.
De plus, Rheya, le personnage féminin central, essaie de convaincre ses amis et mari qu'une intelligence suprême, une sorte d'esprit nous dominerait tous... Quelques détails du film nous permettent de conclure par la suite qu'elle est atteinte de folie, or, le film lui donne finalement raison, se calque sur elle...

La scène de nu a été montée en épingle, et Soderbergh a du batailler pour que le film ne soit pas interdit aux mineurs... moi qui trouvais justement en sortant de la salle de ciné que quarante balles pour voir les fesses de Clooney, c'était cher payé...


Résurrections... fantômes... Courgettes... George Clooney... vaisseau spatial... Clones... Coupures qui disparaissent..., anti-bosons..., cadavres congelés..., rose,... tous ces ingrédients pour obtenir un film bien ficelé et incompréhensible.
On attends les explications, on attend, on attend, et générique de fin.
Certes, on nous épargne de longs discours scientifiques, mais de là à ne rien dire du tout...

George Clooney déclarait dans le Télérama de cette semaine qu'il lui arrivait de faire des mauvais films à gros bénéfices, pour ensuite pouvoir tourner dans des films sujets à d'échecs commerciaux parfois importants, mais vraiment excellents (à ses yeux et ceux des journalistes) et incompris par le public.
Solaris a fait un bide à sa sortie aux Etats-Unis... serait-ce un bon film ? Tellement original et subtil que nous ne pourrions le comprendre et devrions quand même l'accepter puis le considérer comme une "fable métaphysique et poétique" ??!!!
Ce film serait plutôt une pseudo love story entre pseudo projections de la mémoire et du désir de chacun... avec happy-end à la clé...


Pour ma part j'ai trouvé le film ennuyeux, sans interêt et surtout trop, beaucoup trop mystérieux, ce qui le rend in-com-pré-hen-si-ble (je crois l'avoir assez dit, désolée, mais je ne trouvais pas de synonyme convenable)
Peut-être est-ce justement ça le problème, je n'ai rien compris, si quelqu'un pouvait m'expliquer le début, les péripéties (ah flûte, elles sont inexistantes) et... le dénouement (y en a pas non plus) bref... la fin quoi !

Ce serait très aimable à vous.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Solaris
Posté par ange est là le 20/08/2004 07:50:27
franchement ma belle pour une petite nana de 13 ans et ben je trouve que tu ecris super bien!Bravo en tous cas je me tatais pour aller le voie et bien maintenant je sens que je vais m'abstenir.Merci!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Solaris
Posté par someone else le 20/08/2004 07:50:27
oui t'as bien raison ! abstien toi et va voir arrete moi si tu peux ou bien chicago ! g été memerveillé devant ces deux là alors que Solaris m'a profondément ennuyé...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Solaris
Posté par isotop4 le 20/08/2004 07:50:27
Bravo! Brillant article! là, chapeau, en quelque ligne tu viens de nous prouver que tu n'as meme pas essayé de donner sa chance à un film, qui parce qu'il ne tire pas à tous va est forcément nul!

a force de vous empifrer de popcorn en regardant des blockbusters américains débiles, vous en arrivez à ne plus savoir apprécier la VRAI science fiction... parce que au rique de jeter un pavé dans la marre, la science fiction ce n'est pas bruce willis qui fait exploser le vilain méchant nastéroide en prouvant au passage combien les gentils naméricains sont forts, ni un gnome dislexique d'1m20 qui se bat avec un sabre laser couleur rose bonbon, mais des histoires qui poussent à réfléchir...

parce que solaris pousse à réfléchir; ah, c vrai, c dur pour vous, s'assoir 1h30 et se dire qu'en fait il n'y a pas de méchant, qu'il n'y a pas de gentil non plus, et que la science fiction n'est ici que pretexte à explorer les démons d'un personnage...

quand vous arreterez de rgarder des séries débiles à la télé, et d'applaudir à des merdes intersidérales (comme spiderman par exemple, ou le très prochain daredevil...) qui ne servent qu'à remplir les poches des producteurs, et que enfin, vous vous mettrez à aprécier les films pour leurs qualités réelles (réalisation, scénario, jeu d'acteur, photo...), on aura fait un grand pas pour l'humnanité...

mais continuez à vous battre pour le crétinisme universel, c sur, vous allez finir par gagner...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Solaris
Posté par didou le 20/08/2004 07:50:27
crois moi j'ai bcp réfléchi pour comprendre ce film, je lui ai donné sa chance, mais je n'ai pas pu l'apprécier non pas à cause de l'absence de démons en tt genre, et d'effets spéciaux, mais parcequ'il y règne une sorte d'esprit new age tt aussi grotesque que les démons et bruce willis dont tu parles.
Justement ce film est prétentieux car il joue sur l'effet inexpliquable, sur l'effet, absence de démons et d'effets spéciaux, film sensible, etc... foutaises ! j ene demande pas de démons je demande un minimum de logique, et stop au petits discours new age bidons.
qd à tes allusions au popcorn et au crétinisme, je ne relève pas, ne me sentant pas concernée.
comme je le dis ds l'article, un film qui ne remplit pas les poches d'un producteur est forcément bon, et inversement ?
je te fais remarquer que pr les qualités réelles...j'en ai parlé. le jeu d'acteur est plutot bon, la réalisation aussi, mais le scénario est pitoyable, ce qui gâche tout le film.
relis l'article.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Solaris
Posté par isotop4 le 20/08/2004 07:50:27
scénario pitoyable: le mot est laché! je n'en attendais pas moins d'une si mauvaise critique! est pourquoi est il pitoyable? parce qu'il ne donne pas d'explication? c peut etre justement parce qu'il n'y a rien à expliquer, ou peut ^tre parce que c à toi de la trouver toute seule! tu n'as donc pas réussi à saisir, que le scenario new age bidon (tu m'excusera de reprendre ton expression) comme tu le dis, ne fait que mettre les personnages, et en particulier un, en présence d'un élément (solaris auc as où t'aurais pas suivi) révélateur pour mieux explorer leurs démons...
le film se veut une dissertation, une interrogation sur le souvenir, le remort, la mort, l'identité... autant de concept qui me semble t'échappent totalement.
alors si ça c prétentieux et bien soit...je considère pour ma part que le film est intimiste, et privilégie le silence à la parole, l'ombre à la lumière.
Solaris ne montre que la quete de redomption d'un homme (qui coupe des courgettes comme tu le mentione...keski te traumatise autant avec les courgettes?), rien de plus.
Mais c vrai que les scenarios à base d'asteroides fournissent plus d'explications...

je préfère arréter là, apparemment il ne sert à rien d'essayer de ramener certaines personnes à la raison. Restez avec jennifer et les télétubbies...moi je reste avec les choses qui sont mystérieuses et incompréhensibles...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Solaris
Posté par didou le 20/08/2004 07:50:27
voilà justement le problème : il n'y a rien à expliquer..c cela que je ne supporte pas.. cette manière de dire voilà, je vous balance mon film, petit budget, mystérieux, poétique, incompréhensible,...maintenant creusez vs la tête, et petits spectateurs qui ne comprenez pas,..retournez voir star ac et les dessins animés ! peuh ! vs ne pouvez pas comprendre.

voilà, comme tu dis, dissertation ,interrogation sur le souvenir, remord, mort identité..tout cela flotte ds une ambiance, je le répète, faussement philosophique et terriblement new age.
voila mon avis, je respecte le tien, mais sache, je le répète, que je ne suis nullement intéressée par ce que tu mentionne à mon égard, ou plutot à nos égard : (qui englobe tu dans ce vous ???) je me considère comme un individu à part entière, j'ai ma personnalité mon opinion, et il n'est pas approprié ni exact d'enfermer les gens dans des groupes, communauté que tu considère apparemment comme...indigne d'interet ?

et pr les courgettes...mille pardons ce doit être un bond d'hormones.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Solaris
Posté par quillhill le 20/08/2004 07:50:27
vraiment, felicitations pour cet article on ne peut plus clair. C'est vrai que ce film est bizarre, mais en sachant le sujet, on ne pouvait s'attendre à qq chose de totalement different. C'est vrai qu'il aurait meritait un peu plus de ...realisme...
Encore bravo pour le style !!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Solaris
Posté par someone else le 20/08/2004 07:50:27
Inner c pas la peine de t'exciter. Si tu peux pas supporter l'idée que des films a gros budget soient bons...
Solaris, qd on me demande mon avis, je réponds "nul a chier" car je sais que les gens de mon entourage qui vont au cinema, ils y vont pour la meme raison que moi : se detendre. Or, Solaris pose tellement de questions, et ne fourni que si peu d'explications, que cela devient chiant de reflechir...
Je me suis longuement ennuyé dans ce film. La station spatiale est banale, la planète rose bonbon est très zolie, mais c tout, l'histoire, si on peut considerer ca comme une histoire est très lourde a supporter et les acteurs ont si peu de dialogues que l'on s'endort... Tu m'excuseras Inner, mais en ce moment, entre Catch me if you can et Chicago, je crois que Solaris et complètement a jeter...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Solaris
Posté par maxou le 20/08/2004 07:50:27
JE VIEN ME RENDRE CONTE KE LES GENS SONT PO TRS REGARDANT.....ce film est super.
javoue metre ennuyer pendant un cour instant mai au fon c une histoire damour extrordinaire....
CE FILM MA OUVERT LES YEUX ET MA MONTRER UNE PETITE EXPLICATION DE LA VIE.
SERIEU JAI BCP REFLECHI POUR EN ARRIVER LA VRAIMENT JE LE CONSEIL A TOUS.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Solaris
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:50:27
comme florian pour faire court... on l'a vu ensemble et on s'est endormi ensemble... nan ! g pas couché avec lui, ohhhhhh... bandes de tordus va ! lol

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Solaris
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:50:27
g pas envie de me répéter parce que j'ai deja dit ce que je pensais du film sur un autre article mais en qques mots: ennuyeux-sommnolence-regarde sa montre ttes les 5 minutes-mal fichu- pipi- soif- quand est ce qu'on arrive-euh... je m'égare......

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Solaris
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:50:27
donc en gros: meme avis que l'auteur ! très bon article par ailleurs

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Solaris
Posté par e.v.e.i.l le 20/08/2004 07:50:27
Bon article!
Tu as un style très sympathique!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Solaris
Posté par zenith16 le 20/08/2004 07:50:27
J'aime bcp l'article , bien écrit .
Mais le film était une grosse m****...
Je suis allée le voir avec des amis et ont a tous compris le film differement et la fin personne la comprise...ça sous entend peut être des choses... je ne sais pas.Mais en tout cas je ne le conseille pas(sauf pour les fesses de Clooney,que l'on voit 10sec).C'est tt ce que j'ai à dire.Vous faites ce que vous voulez de votre argent ms allez plutôt voir un autre film.
Si vraiment vous voulez le voir, attendez et louez le, c'est moins cher et aussi bien. Du moins pour ce film.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 142 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲