FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
178 connectés : 0 membres et 178 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
La faillite de l'éducation américaine
Posté par kubischeric le 20/08/2004 07:50:32
Les Etats-Unis, première puissance mondiale, font face à une réelle crise du système éducatif. Reportage sur place à Carpentersville, Illinois.

Personne ne peut douter du fait que les Etats-Unis constituent la plus grande puissance mondiale après la chute de l'URSS dans les années 90.
Comment se fait-il alors que l'éducation y soit mise autant entre parenthèse ? Comment une telle puissance peut elle ignorer à ce point la formation de ses citoyens ?
Aux Etats-Unis, il n'y a pas de ministère de l'éducation nationale qui est en charge de l'enseignement sur l'ensemble du territoire. Ce sont des districts (équivalents de nos académies, en plus petit) qui gèrent une trentaine d'établissements (de l'école maternelle au lycée).


Ces districts sont parfaitement autonomes et sont financés par les taxes locales. Les choix budgétaires et les orientations concernant les programmes sont laissés aux établissements et au district.
Ce type d'organisation pose différents problèmes.
1. Les programmes, et donc le niveau, sont variables d'un district à l'autre, voire même d'un établissement à un autre. Un élève déménageant de Chicago à Détroit devra ainsi reprendre des classes déjà prises dans sona ncien établissement afin d'obtenir les crédits nécessaires à sa graduation.
2. Les districts sont assez souvent en déficit, ce qui les amène à devoir propser soit une politique de rigueur, soit une augmentation des taxes.


C'est ce qui est arrivé le 26 février 2003 dans le District 300 (Carpentersville, Illinois). Faisant face à un déficit de 12 millions de dollars, le superintendant, Mr. Arndt, a proposé d'augmenter les taxes, afin de conserver la qualité de l'enseignement.
Les électeurs ont été appelés à se prononcer lors d'un référendum le 26 février. A peine 25% d'entre eux se sont déplacés, et le référendum a été refusé par 10000 voix contre 3000.
Conséquence : plus de 10% des professeurs vont être licenciés, les salaires gelés, et les budgets amputés sévèrement.
Dans les collèges, la moyenne des effectifs par classe va passer à 40 élèves. Il est difficile d'imaginer que la qualité de l'enseignement puisse être optimale avec 40 élèves dans la même salle.
Dr. Arndt compte couper 17 millions de dollars sur le budget de l'an prochain. Autant dire que les classes "option" risquent de passer à la trappe.


Les difficultés rencontrées par le ditrict 300 se retrouvent dans de nombreux autres districts, et laissent présager une crise du système éducatif américain.
Les autorités ont à faire un choix. La priorité gouvernmentale doit-elle être l'armée ou l'éducation.

Le site du District 300.
Le site du Northwest Herald.
Le site du Daily Herald.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La faillite de l'éducation américaine
Posté par nat.ran le 20/08/2004 07:50:32
Y a pas qu'aux USA que l'éducation est négligée,en allemagne les élèves n'ont cours que le matin...en france l'éducation est importante et c mieux ainsi en tout cas.Tu habites aux USA Eric?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La faillite de l'éducation américaine
Posté par pitouilli le 20/08/2004 07:50:32
Pour le cas de l'Allemagne, je crois que ce que tu dis est surtout valble pour l'est. J'ai de nombreux amis en Allemagne éparpillés entre Berlin, Frankfurt. A l'équivalent de notre collège (il n'y a vraiment pas d'équivalence, parce que la bas a partir de la 5ème française, on choisit deja quelle orientation on veut), ils n'avaient cours que le matin et l'après midi, ils avaient du sport!!! C çà la différence, et je pense que les allemands ont tous compris, parce que ce que dit l'etre supreme est vrai dans un sens: il faut savoir profiter de la jeunesse. Meme si je pense que les cours sont tre importants, sinon je ne serai aps la ou j'en suis!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La faillite de l'éducation américaine
Posté par aerogratte le 20/08/2004 07:50:32
ben en revenant sur le systeme des americain ça l fait pas trop...y préferent aller bousiller le fric ds une guerre ke de soccuper de l education des americain c con mé bon....et l ettre supreme a raison ....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La faillite de l'éducation américaine
Posté par le 20/08/2004 07:50:32
la question "l'armée ou l'éducation?" ne se pose même pas aux USA, puisque, comme tu le dis Eric, l'éducation n'est pas gérée au niveau fédéral (pas de ministère qui gère au niveau national), mais au niveau local, et les Etats ont souvent recours aux aides que de grosses compagnies (Coca, McDo) leur propose en échange de la diffusion de spots publicitaires pendant les heures de cours, ou d'approvisionnement des cantines par McDo et Coca...c'est pas beau l'Amérique?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La faillite de l'éducation américaine
Posté par gtacaction le 20/08/2004 07:50:32
Quoi qui peut oser parler d'éducation aux états unis,ce sont tous des abrutis de guerre ,d'argent et de pouvoir.
FUCK USA!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La faillite de l'éducation américaine
Posté par sigmund le 20/08/2004 07:50:32
C'est bien beau de cracher sur le système éducatif américain, mais le système français est lui aussi très loin d'être parfait. Violence dans les collèges et les lycées qui ont de plus en plus tendance à devenir des zones de non-droit, plus de 10 % des arrivants en 6e qui ne savent pas lire et écrire correctement, programmes qui s'appauvrissent d'années en années...
Sans parler des études supérieures. Les universités françaises sont vraiment très misérables. Les meilleurs éléments les snobent d'ailleurs au profit des grandes écoles. Les Amphis sont surchargés, les étudiants doivent se démerder pour manger et se loger, et vivent bien souvent en dessous du seuil de pauvreté. Les universités ne s'en sortent plus financièrement. L'exemple de la fac d'Orsay (l'une des plus importantes de France) qui a dû fermer ses portes pendant l'entre deux semestres pour pouvoir économiser sur les frais de chauffage est assez édifiant...

Alors cessons un peu de dire que les autres sont des mauvais, que chez eux ça pue, et attelons nous sérieusement à nos propres problèmes. Ils sont nombreux.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La faillite de l'éducation américaine
Posté par babygirl95 le 20/08/2004 07:50:32
chuis d accord avec toi sigmund!c clr k les facs francaises st pas super o nivo d batiments et tout ms fo pas oublier k le systeme educatif us juska l arrivée o universites est A CHIER!!!fo pas l oublier!!qd tu vois que g reussi a faire croire a un americain q mes parents etaient arrivés des iles aus usa en chameau c cho qd mm!!lol!imagine!il a mm pa saisi qu il y avé la mer entre les 2!!!franchemt c grave!!il vit ds le pays le + puissant du monde ms il vit entre ses 4 murs slmt!!les americains ne savent pas ce ki se passent ds le monde sauf qd ca les concerne!!!
tout ca pr te dire k ok on est pt etr pa bon nivo batiment ms les usa st tres loin derriere nous nivo educatio!!dc entre d batiments et avoir mon bac ds les meilleures conditions(ppas forcemt materielles!) euh..ya pa photo!!a ton avis pk autant d etudiants americains debarquent a la Sorbonne?c pas pr boire du vin(kil jetten ds les rues par ailleurs!!lol) ni gouter du fromage!!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La faillite de l'éducation américaine
Posté par anaximandre le 20/08/2004 07:50:32
C'est fou de vous entendre... "c'est pas beau l'Amérique"? 'Faut quand même y avoir mis les pieds pour en juger. Je reste au Québec, pas que j'aime particulièrement les États-Unis, y'a beaucoup de choses sur lesquelles je suis pas d'accord, en fait, ils m'énervent, mais reste qu'ils ont des bons côtés. Beaucoup de trucs ont été développés au États-Unis, des mauvais comme des bons. Et "L'Amérique" inclue beaucoup de pays: serait temps que les gens comprennent qu'elle se résume pas aux États-Unis.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La faillite de l'éducation américaine
Posté par babygirl95 le 20/08/2004 07:50:32
sans vouloir paraitre mechante ms j pense etre une des mieux placée av l auteur de cet article pr me permettre de critiquer le systeme educatif us!j sui née aux states et g fé mes 3eres années de primaire la bas!et j peu t assuré k g bien morflé 1 foi arrivé ici car 1 g du aprendre le francais(ce ki n vraimt pa facile) et de 2 g du rattraper mes 3ané de primaire en cours particuliers INTENSIFS tellemt gt en retard dc franchemt le systeme educatif americain sucks!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La faillite de l'éducation américaine
Posté par pitouilli le 20/08/2004 07:50:32
Je suis allée aux Usa y'a 2 ans dans une école pour apprendre le langage C++ (hum hum, g un peu oublié pendant l'été. Gt dans une famille amie de mes parents. le mec devait passé le "bac" dans 2 ans. il avait acheté un énorme bouquin. Je m'étais dit "putain par rapport à nous ils ont du boulot".
Je l'ai ouvert et... je me suis explosée de rire. Il y avait un chapitre entier sur les fractions, en maths le niveau est à chier, en langue c limite des dictées. Franchement çà fait peur leur niveau. Mais bon, tout se passe dans les universités, sinon, on n'aurait pas envie d'aller dans des universités prestigieuses comme Cambridge ou Berkeley...
Et vive le système allemand (et les allemands, qui sont des gens trop ouverts) !!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La faillite de l'éducation américaine
Posté par charly+ le 20/08/2004 07:50:32
Je suis d'accord se systeme est pourri. L probleme c'est qu'au non de "l'armonisation" europeen et a la decentralisation les université francaises devront elles aussi etre indepandentes voir mme tout le systeme educatif

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143