Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par rejaneuuh le 07/07/2005 00:00:57
Quels sont ces dieux que l'on retrouve dans tous les systèmes ? Peut-être les puissances physiques de la nature. Leur vie, leurs moeurs, leurs actions, ne sont que le jeu naturel de l'Univers.
Ce ne fut qu'après avoir franchi bien des obstacles, que l'homme commença de s'apercevoir qu'il était soumis à des forces indépendantes de sa volonté. Longtemps automate, mû seulement par l'instinct de conservation, il ne sut que plus tard l'action des éléments sur lui, et se fit une idée de leur puissance. De même, il connut des sensations de plaisir ou de douleur. Jugeant de tout par comparaison, et remarquant, dans ce qui l'entourait, un mouvement spontané comme le sien, il supposa à ce mouvement une intelligence.
Ayant éprouvé que certaines pratiques envers ses semblables pouvaient modifier leur conduite, il employa ces pratiques avec les êtres puissants de l'univers : il tenta de les calmer par la prière. Il supplia les puissances qui le frappaient. Il conjura les intelligences des eaux et des astres de détourner les maux, de lui donner les biens dont elles disposent.


Fléchir les forces mauvaises

Il tenta de les fléchir par ses larmes, de les toucher par ses dons. Et l'homme, simple, dans l'enfance de sa raison, anima de son esprit et de ses passions les grands agents secrets de la Nature.
Il crut changer leurs lois : il pria la pierre de bouger, l'eau de s'élever, et se constitua des maîtres pour le tourment de son esprit et de sa race. La Divinité fut d'abord variée et multiple comme les formes sous lesquelles elle parut agir.
L'Univers, pour les premiers hommes, fut rempli de dieux innombrables. Les puissances de la nature, les dieux, les génies, furent partagés en bienfaisants et malfaisants, en bons et mauvais.
De là l'universalité de ces deux caractères dans tous les systèmes de religion.
Errant dans les bois, obsédé de besoins, affecté de plus de maux qu'il n'avait de plaisirs, le sentiment le plus habituel de l'homme était la crainte, sa théologie, la terreur. Son culte se bornait à quelques pratiques de salut. Nul médiateur entre ces dieux et lui. Il n'existait pas de prêtre. Il n'avait rien de superflu à donner. Il n'offrait aucun tribut sous le nom de victime.
Le dogme et la morale, confondus, n'étaient que la conservation de soi-même, et la religion, sans influence sur les rapports des hommes entre eux, n'était qu'un hommage rendu aux puissances visibles de la Nature.
Vint un système plus méthodique et compliqué, celui des astres, adorés parfois sous des emblèmes et des symboles. Ce culte fut encore l'effet des connaissances de l'homme en physique, surtout lorsqu'il s'adonna à l'agriculture. Or, l'agriculture, pour être éxercée, exigea l'observation des cieux. Il fallut connaître la marche du soleil, de la lune et des astres. Il en résulta une manière nouvelle d'envisager les puissances gouvernantes.
Ayant observé que la naissance, l'accroissement et le dépérissement des plantes étaient liés à l'apparition, à l'exaltation ou au déclin d'un même astre, les hommes en conclurent à une idée d'action, de puissance de ces êtres célestes.
Les astres devinrent des génies, des dieux, les auteurs des biens et des maux.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: quand l'homme cherche ses dieux...
Posté par jacquesv le 08/07/2005 08:34:54
Bien écrit et bonne base. Ce texte omet, comme si souvent, la fonction d'organisation sociale et sociologique intégrée dans et à la base de toutes les religions. Les préceptes "moraux" étaient une forme primitive de codex légal nécessaire à la vie en société ét à l'épanouissement de cette société et de ses puissants dans son environnement d'alors, ainsi qu'à l'affirmation et la pérennité du pouvoir.
Il était plus aisé de faire accepter des règles pour la vie en société et une structure sociale en les présentant comme venant d'une divinité parfaite, surhumaine, dont on avait peur, que comme venant d'un chef connu (dont les faiblesses aussi étaient souvent connues) : à la base, la religion est instrument (et continue souvent à l'être), plutôt que but.

Modifié le 08/07/2005 08:43:52

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par norbert vincent le 09/07/2005 16:19:32
Ouais, bof : ça vaut 11 sur 20.

Pour faire plus court : depuis les "origines", l'Homme est confronté à "l' Invisible", le VENT, la "force" qui le pousse, le renverse parfois. Dès lors, il put bâtir un monde qui lui échappait tout en le côtoyant. Réel/Irréel, Conscient/inconscient, Science/Magie, Bien/mal, Yin/Yang, etc... La base métaphorique de notre "Appréhension" du "Monde" est toute trouvée.

Comme la "Table d'Emeraude" , ma "genèse" personnelle aura au moins le mérite de la brièveté.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par yaxbrax le 09/07/2005 22:53:07
>>> norbert vincent<<< tu connais la tabula smaragdina??? Je suis étonné... il est rare de rencontrer des personnes qui l'ont lue, lu des commentaires, fait les leurs... Moi depuis que j'ai découvert ce "monde" l'année passée je n'en décroche plus... Merci Hermès Trismégiste pour tes lumière...

Sinon ben tes article c'est vraiment sans plus... Ca commence à bien faire... tu nous présentes comme traitant de sujet lié à la magie, à l'ésotérisme, au paranormal... mais il apparait des copiés-collés... tu présente des titre dont tu donnes l'impression de n'en pas saisir toi même le sens, la portée...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par jacquesv le 10/07/2005 00:02:59
Tabula Smaragdina
From Wikisource
[edit]
Tabula Smaragdina
VERUM SINE MENDACIO, CERTUM ET VERISSIMUM:
QUOD EST INFERIUS, EST SICUT QUOD EST SUPERIUS, ET QUOD EST SUPERIUS, EST SICUT QUOD EST INFERIUS, AD PERPETRANDA MIRACULA REI UNIUS.
ET SICUT OMNES RES FUERUNT AB UNO, MEDIATIONE UNIUS, SIC OMNES RES NATAE FUERUNT AB HAC UNA RE, ADAPTIONE.
PATER EIUS EST SOL, MATER EIUS LUNA.
PORTAVIT ILLUD VENTUS IN VENTRE SUO.
NUTRIX EIUS TERRA EST.
PATER OMNIS TELESMI TOTIUS MUNDI EST HIC.
VIS EIUS INTEGRA EST, SI VERSA FUERIT IN TERRAM.
SEPARABIS TERRAM AB IGNE, SUBTILE A SPISSO, SUAVITER, CUM MAGNO INGENIO.
ASCENDIT A TERRA IN COELUM, ITERUMQUE DESCENDIT IN TERRAM ET RECIPIT VIM SUPERIORUM ET INFERIORUM.
SIC HABEBIS GLORIAM TOTIUS MUNDI. IDEO FUGIET A TE OMNIS OBSCURITAS. HIC EST TOTIUS FORTITUDINIS FORTITUDO FORTIS; QUIA VINCET OMNEM REM SUBTILEM, OMNEMQUE SOLIDA PENETRABIT.
SIC MUNDUS CREATUS EST.
HINC ERUNT ADAPTIONES MIRABILES, QUARUM MODUS EST HIC.
ITAQUE VOCATUS SUM HERMES TRISMEGISTOS, HABENS TRES PARTES PHILOSOPHIAE TOTIUS MUNDI.
COMPLETUM EST QUOD DIXI DE OPERATIONE SOLIS.

rien de bouleversant ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par miss.slim.shady le 10/07/2005 00:11:17
Svp, arrêtez d'associer le pentacle à tous vos articles ! Ca n'a rien à voir...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par yaxbrax le 10/07/2005 10:27:27
Là je suis bien d'accord avec toi miss.slim.shady ...

>>>jacquesv<<< Sais-tu que tu tiens là un texte qui remonte à la nuit des temps... un texte qui une fois entièrement saisi par le lecteur lui permetrait d'accomplir le Grand-Oeuvre... Ce n'est peut-être pas boulversant... mais bien captivant...

Comme Saturne est le Dieu de l'âge de plomb et à la fois celui de l'âge d'or, il faut se demander coment? Simple tt est cyclique... Quand le plomb termine l'or recommence à nouveau... Saturne opère la transmutation... On se doit de faire pareil...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: quand l'homme cherche ses dieux...
Posté par jacquesv le 10/07/2005 11:54:50
désolé pour toi, je suis athée et matérialiste
(mais ce n'est pas pour cela que je ne connais pas ces textes et d'autres)

Modifié le 10/07/2005 11:56:55

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par jacquesv le 10/07/2005 12:04:56
http://www.sofiatopia.org/

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par yaxbrax le 10/07/2005 13:21:39
Mais quoi de plus matériel que la philosophie Hermétique??? Il est toujours question de matières d'ici bas... Décomposées, assemblées, recomposées... transmutée...
>Bon d'accord pour le faire il nous faut une intervention divine ( certains disent que c'est une autre partie de nous même que l'on se doit de retrouver, d'autres précisent que c'est notre autre moitié (alter) qui nous est nécessaire pour redevenir androgyne... mais bon là ca ve loin...) mais cela reste très matériel quand même...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par jacquesv le 10/07/2005 13:47:49
<<Mais quoi de plus matériel que la philosophie Hermétique???>>

Si on veut faire partager sa philosophie, il vaut mieux qu'elle ne soit pas hermétique...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par yaxbrax le 10/07/2005 13:53:10

Pas mal... mais ce n'est pas hermétique dans ce sens là, Hermétique parce que d'Hermès...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par denispatrice le 10/07/2005 22:40:46
Permettez moi de vous dire que l'Esprit a créé la matière, (raccourci s'il en est) et que l'homme ne créa pas l'Esprit.
Autrefois l'être humain avait une vison réelle bien que non claire du monde où vivent les esprits.
Il perdit cette vision et devint libre. Libre aussi de se tromper. Libre d'imaginer de fumeuses théories. Maintenant qu'il a perdu cette ancienne vision, il lui faut remonter vers le spirituel en gardant raison.
Et ne pas se laisser berner par les matérialistes qui, à l'heure actuelle, sont légion.
Garder la raison, la mettre en action, c'est garder la tête froide, ne pas se laisser emballer. Ni par un côté ni par l'autre.
Bonne chance.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par yaxbrax le 10/07/2005 22:50:23
Heu cela dépent d'une philosophie à l'autre... selon d'autre philosophie c'est une partie spirituelle qui se mêle à notre partie charnelle ( et ce dès l'instant ou le nourisson inspire se première bouffée d'air...) formant ainsi un être unique...
Selon d'autre encore il faut que l'être cherche cette partie spirituelle, divine... ( comme je l'ai déja dit ci-dessus..) partie sans laquelle il ne peut rien faire de ce qui le ferait sortir de cycle infernal dans lequel il est piégé....
Enfin bref ce qui important à relever c'est que dans toutes il y a une grande place accordée à l'esprit... l'âme... ou cette chose divino-spirituelle qui nous compose... donc prêtons-y attention...

Mais je me demande quand même sur quoi tu te bases pour prétendre que jadis le monde invisible était apparant aux êtres "matériels"...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: quand l'homme cherche ses dieux...
Posté par denispatrice le 11/07/2005 00:01:08
Voir dans le forum sur le ''spiritisme'' ce que j'ai écrit ce soir et précédemment sur l'évolution.
(Au passage je dirai que s'il nous a été appris que l'âme rejoint le corps du bébé lors de sa venue au monde, cela nous a été dit par les tenants d'une explication insuffisante.)
Quant à répondre à cette question ''je me demande quand même sur quoi tu te bases pour prétendre que jadis le monde invisible était apparent aux être matériels..."
En fait j'ai écrit : "Autrefois l'être humain avait une vison réelle bien que non claire du monde où vivent les esprits."
Mais votre question est juste.
Comment y répondre sans aller au delà de ce que je puis ?
Sans troubler ni paraître abuser, sans nuire.
Pour répondre à votre question il faudrait remonter loin dans le temps, aux débuts de l'humanité. Et je ne suis pas certain d'être capable de résumer comme il le faut ce qui en a été dit. Car cela a été dit . Et il ne m'est pas facile de le relater, sans risquer la contre performance. Sans risquer de rejeter le lecteur par des propos novices. Il vous faudrait lire vous même ce qui a été écrit sur le sujet.

Modifié le 11/07/2005 09:10:33

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par jacquesv le 11/07/2005 01:05:18
denispatrice
<< (Au passage je dirai que s'il nous a été appris que l'âme rejoint le corps du bébé lors de sa venue au monde, cela nous a été dit par les tenants d'une explication insuffisante.)>>
Intéressant

Et QUI sont ces "tenants d'une explication insuffisante"??

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par denispatrice le 11/07/2005 09:11:03
Les tenants d'une explication insuffisante sont autour de vous. Ce sont ceux qui se contentent de ce qu'il leur a été dit au catéchisme en leur enfance et n'ont pas cherché à comprendre ce qu'il en était en réalité. A vous de les repérer, si ce n'est déjà fait !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'homme cherche ses Dieux...
Posté par denispatrice le 11/11/2005 10:58:15
Bonjour Jacquesv,
Vous n'êtes pas obligé de supprimer ce forum.
Ave.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: quand l'homme cherche ses dieux...
Posté par jacquesv le 11/11/2005 11:30:05
1° tu peux me tutoyer
2° je ne vois pas de raison de supprimer ce topic
et comme ce topic sont des commentaires sur un article, le logiciel ne le supprimera pas

Modifié le 11/11/2005 11:31:55

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 136 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲