Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Banlieues, le schéma trop facile
Posté par pinpon le 07/11/2005 00:00:57
"Le gouvernement incapable de faire face"

Ainsi titrait, samedi, un quotidien. Des dizaines de milliers de policiers et militaires, seraient incapables d'enrayer des actes sporadiques de violence urbaine, ce pour quoi ils ont été parfaitement formés ? Les forces de l'ordre françaises disposent de quoi stopper sur le champs des évènements infiniment plus graves.

Mais les évènements, tels qu'ils apparaissent, laissent plutôt transparaître des opérations très précises, et d'une furtivité quasi-fantomatique. Dans des rues plutôt désertes pour une situation insurrectionnelle, on peut voir des groupes de quelques dizaines de CRS, s'équiper, s'affairer, gesticuler, faire du sur-place, et de temps en temps courir après... Qui ?

Du côté du gouvernement, on se réunionne à tour de bras, réunions dont il ne sort qu'effets d'annonces et belles phrases, on lance des appels au calme tout en continuant plus ou moins discrètement à entretenir le brasier, notamment grâce à Sarkosy, dont on disait récemment, dans Libération, qu'il s'y connaît autant en prévention que Benoît XVI en préservatif.

Et ce qui laisse le plus songeur, on tente des négociations médiatiques avec les représentants du culte musulman. Avec les résultats que l'on sait. Et pour cause ! D'une part, ce ne sont pas eux qui ont déclenché les hostilités, et il n'est pas plus certain que ce soient eux qui les entretiennent. D'autre part, pourquoi s'adresser aux autorités musulmanes, puisque nos gouvernants s'évertuent à affirmer qu'il n'y a ni origine islamiste ni même dérive communautaire dans le conflit ?

Au bout d'un certain temps, l'exaspération et le sentiment d'impuissance aidant, les gens réclameront des mesures à la hauteur du préjudice. Et c'est précisément ce qui est espéré. En effet, quel est le meilleur moyen pour un gouvernement de réduire la liberté de ses concitoyens, d'instaurer un état policier, sans que ceux-ci ne se révoltent ? Il suffit de les mettre en position de demandeurs.


Diviser pour régner

Ce procédé vieux comme le monde donne toujours des résultats aussi éclatants, parce qu'il exploite un défaut congénital commun à l'ensemble de l'espèce humaine, à savoir sa propension à se foutre sur la gueule à la première occasion, sans se poser de question sur ce qui a amené cette occasion.

Nous avons ainsi d'un côté, les partisans du nationalisme exacerbé, qui se préparent à la nuit des longs couteaux, oubliant pour une fois la responsabilité de dirigeants qu'ils critiquent habituellement, trop heureux d'en découdre enfin avec un ennemi tout désigné, facile à reconnaître de par son teint hâlé, et qui plus est facile à trouver de par une certaine concentration urbaine. En somme, "le choc des civilisations" qu'ils appellent de leurs vœux et qu'ils attendent comme si c'était le mondial de football.

De l'autre, les pacifistes caricaturaux, qui lancent des appels au calme comme de bouteilles à la mer, et des invitations au dialogue sans même savoir à qui ils s'adressent. Qui organisent des marches silencieuses (voilà qui va être diablement efficace... Et qui doit en faire rire plus d'un). Des éternels tendeurs de joue qui, par je ne sais quel dévoiement chrétien mal placé, s'adonnent à ce nouveau jeu qui consiste à se laisser massacrer par le premier venu sans réagir, et de déclarer, dans un dernier souffle : que vouliez-vous qu'on fasse ?

Bien sûr, il se conçoit que les inégalités sociales génèrent, chez certains "jeunes" des cités, un sentiment de frustration et rancœur qui débouche sur des exactions. Aussi n'est-il pas étonnant d'en voir certains se prendre au jeu. Ils constituent d'ailleurs souvent le maigre contingent de personnes interpellées ces derniers jours.

Les gouvernements successifs ont longuement préparé le terreau de la violence intercommunautaire. On a permis pendant plusieurs décennies une immigration importante et anarchique, sans se soucier véritablement des conditions d'accueil et d'intégration, pas plus que des conséquences à long terme.

On a parqué des masses de populations aux cultures assez éloignées de la notre, dans des cités rapidement transformées en ghettos, auxquelles il a suffit d'allumer le feu au moment opportun. Gageons toutefois que les gouvernants contrôlent toutes les variables de ce jeu dangereux, ce qui est loin d'être certain.

Mais ne tombez pas dans les pièges faciles. Ni celui du pacifisme béat et insouciant, ni celui de l'affrontement communautaire. Au delà, libre à vous, mais dans les deux cas vous savez ce qui vous attend au bout : la guerre puis l'asservissement.

Ces conflits puériles et stériles, qui ne font que satisfaire aux arrangements des petits chefs séculaires d'un monde matérialiste, font perdre un temps précieux à l'humanité dans son évolution.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par christa le 07/11/2005 11:10:22
je pense qu'on ne peux pas juger sans savoir tout d'abord mais je pense aussi la chose suivante :
- les casseurs sont français et ont le droit de vote
- ceux qui ont peur des casseurs sont français et ont le droit de vote ...
alors que sera la France dans quelque année? pour moi si le probléme ne se résout pas ça sera une lutte entre les Le Penniste qui ont peur et qui seront enocre plus nombreux qu'en 2002 avec ces nouvelles violences et les représentants de ces fameux casseurs. en gros la france aura le choix entre deux extrémistes!
est ce cela que nous voulons?
je ne pense pas, la france doit revenir à ce qu'elle veut étre vraiment c'est a dire un modéle de tolérance, de mélange des cultures, mais aussi un modéle de puissance. mais est ce que cela est possible si la france est divisé? si chacun se met à hair son voisin et si nous faisons des gréves des que notre salaire nous parait trop bas alors que la france n'a plus de fonds?
pour progresser il faut cesser de réclamer des choses que l'on ne peut nous fournir et essayer de faire progresser l'intégration, reculer le pauvreté, baisser le taux de violence : arréter de se borner dans ses propres idées mais essayer de voir où on a tort et où est ce que lon pourrait faire avancer les choses.
on connait depuis longtemps le probléme des cités et depuis longtemps on tente de le résoudre par la force. il me semble qu'on devrait comprendre que la force comme la violence ne résout rien et que les gens a qu'on a en face de nous sont des humains ! il faut selon moi cesser d'employer une méthode qui ne marche pas et essayer de comprendre la cause première de toute cette violence. on construit des tours infames pour ensuite les détruires et en reconstruire d'autres toujours moins acceuillante, est ce que ça ne serait pas plus utile et plus agréable pour tout le monde de prévoir sur du long terme? c'est à dire aménager des immeubles convenables qui le resteront des années plutot que des tours qui au bout de quelques années sont quasi inabitable? je ne pense pas qu'à long terme cela coute tellement plus cher que de construire des tours responsable de tant de problémes...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par seul le 07/11/2005 11:45:12
Article fabuleux, enfin quelqu'un qui a l'esprit (pardonnez moi l'expression) en dehors de la merde (télévisée) qui englue tellement tellement de gens =( les retraités en premier puisqu'ils adooooorent les informations et ont peur à force de ne pas (ou peu) sortir de leur trou..
Regardez la télé, observez votre réaction et voyez par vous-mêmes ce qu'on veut que vous deveniez.. Ils arrivent à nous laisser tout abandonner (notre liberté pour leur faire confiance, puisqu'ils se placent comme les seuls pouvant nous protéger.. en fait, ils vous exploitent !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par pinpon le 07/11/2005 16:01:02
En effectuant une recherche sur google sur des mots-clés relatifs aux violences dans les banlieues, s'affiche en tête de résultats un lien commercial (ils ont donc payé pour ça) invitant à soutenir la politique de Sarkozy. En cliquant dessus, on tombe sur un page du site de l'UMP, invitant à adhérer ou faire un don, pas moins ! Plus troublant encore : sur la recherche "guillaume faye", écrivain et théoricien d'extrême-droite appelant depuis des années à la guerre sainte contre musulmans, on tombe également sur ce lien. Je laisse à chacun le soin d'en tirer ses conclusions.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 07/11/2005 17:14:48
pinpon
Excellent article!!
j'ai vérifié sur Google et en effet...

Une information en plus:
One of France's largest Islamic groups, the Union of French Islamic Organizations (UOIF), issued a fatwa against rioting on Sunday after officials suggested Muslim militants could be partly to blame for the violence.

"It is formally forbidden to any Muslim seeking divine grace and satisfaction to participate in any action that blindly hits private or public property or could constitute an attack on someone's life," the fatwa said.
http://today.reuters.com/news/NewsAr...mber=1&summit=


Je retraduis: Dimanche, L'Union des Organisations Islamites de France a émise une fatwah contre des émeutes, après que des dirigeants ont suggéré que des militants Musulmans pourraient être en partie à blamer pour la violence.

La fatwah dit:
Il est formellement interdit à chaque Musulman cherchant la grace et satisfaction divine de participer à une action qui s'en prend aveuglement à la propriété privée ou publique ou pourrait constituer une attaque contre la vie de quelqu'un

Je n'ai trouvé que Le Monde pour la mentionner:
Une organisation islamique a édicté une "fatwa" condamnant les violences en France "avec la plus grande fermeté". L'Union des organisations islamiques de France (UOIF) a appelé les jeunes musulmans à "calmer leur colère".


Ce n'est pas le premier appel contre la violence de l'UOIF

edit 09/11/05:le lien UMP lors d'une recherche google sur guillaume Faye a disparu..

Modifié le 10/11/2005 02:12:21

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par zion_thieum le 07/11/2005 17:29:09
pinpon...mdr génial
tout simplement génial
rien à ajouter...tu as tout dit

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 07/11/2005 17:55:07
Encore un petit renseignement qu'on nous avait caché:

pour ce qui est des deux morts à l'origine:
L'affaire des deux jeunes morts électrocutés


Les violences urbaines font suite à la mort de deux jeunes dans des circonstances non élucidés, le jeudi 27 octobre à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Les deux adolescents avaient péri électrocutés dans un transformateur EDF alors qu'ils tentaient, selon divers témoignages, d'échapper à la police.
Depuis le début de l'affaire, et plus précisément au lendemain de la mort des deux adolescents dans le transformateur EDF, les autorités (préfecture, parquet, police, ministère) ont assuré que les jeunes victimes se croyaient poursuivies à tort par les forces de l'ordre.

Or, un témoin, Sofiane, 16 ans, disait tout autre chose au "Parisien" publié lundi. Selon lui, la course-poursuite avait bien eu lieu, jusqu'aux abords du terrain où se trouve le transformateur électrique.

De retour du stade Marcel-Vincent à Livry Gargan, il se trouvait en compagnie des deux victimes, avec une bande d'autres copains, neuf au total, lorsque les quatre premiers ont été interpellés. Les autres, dont Sofiane, s'enfuient dans un petit bois proche et sont "coursés" par les policiers.

http://info.france2.fr/violences-banlieues/15474097-fr.php#para15498747

Les opinions du"Parisien" ne sont pas inconnues..

Modifié le 07/11/2005 17:57:20

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 07/11/2005 17:56:05
pinpon,
Je suis d'accord avec zion_thieum !!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par tidus le 07/11/2005 18:14:21
j'ai beaucoup aimé moi aussi. Sytnhèse réaliste de ce qui se trame aujourd'hui en france.

jacquesv ==> je suis d'accord sur le fait que ce qu'on nous dit, ou qu'ont peut lire n'est pas forcément la vérité. Après tout nous n'y étions pas, alors on ne pourra jamais réellement savoir (rancoeur, interpellation facile, délit de "salle-gueule"... ?), mais les faits sont là : deux morts et des voitures cramées.

pour ce qui est du passage sur "il est formelement interdit à chaque Musulman ..." je mettrait des bémols. On sait tous très bien que si nous respections toujours les codes établis à la lettre tout irai pour le mieux dans le meilleur des mondes, malheureusement ce n'est pas le cas, et ca vaut pour les musulmans comme pour les chrétiens, les orthodoxes, les athées, les juifs etc... Il ne faut pas juger cette situation religieusement, pas pour les convictions de ceux qui sont morts ou de ceux qui ont brulé ces voitures, ou encore des policiers, mais avec les actes commis et quelque soit la confession de celui qui les a commis. Le problème c'est qu'on ne sait pas réellement ce qui a été commis car, comme tu le souligne : on connais les opinions du "Parisien" et les témoignages que l'ont peut receuillir méritent aussi vérification ... bref...

je me demande bien comment tout ca va etre résolu.

en attendant bon article ^^!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 07/11/2005 18:19:22
Moi aussi, il m'est arrivé de faire la course à pied devant 6 flics brandissant leurs matraques, sans avoir commis aucun délit... Quand un groupe de "flics durs" sont dans la rue après une manif, ils se défoulent sur ceux qui ne courent pas assez vite. Une chance que tous les flics ne soient pas comme ça...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 07/11/2005 18:22:46
tidus,
Je ne crois pas la "racaille" assez croyante pour respecter cette fatwa, mais ça empèchera d'autres de s'y joindre.

Modifié le 07/11/2005 18:23:13

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par tidus le 07/11/2005 18:22:59
jacquesv ==> il y'a des extrêmes partout c'est vrai. Du flic qui ne veut pas rentrer chez lui parceque ca vie est trop morose (ou qu'il ne se satisfait pas de sa condition) et qui extériorise comme il peut en prennant des droits parcequ'il est habillé en bleu à l'extremiste qui fait crasher des tours dans un building (attention, les islamistes n'ont pas l'exclusivité, il y'a environ 1500 ans c'était les chrétiens qui foutaient le boxon en israël : cf les croisades).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par seul le 07/11/2005 18:43:15
Remarquez comme l'amalgame "jeune des cités" -> "musulmans" est fait.. réunir les religieux musulmans pour calmer le jeu comme si c'était de cette religion que venait le problème, où que ces jeunes sont des musulmans est très dangereux.. on arrive à une guerre de religion aveugle, et ce sont les médias qui causent ces malentendus, inconsciemment ou même consciemment !
On dirait que tout celà a été prémédité, ou est en tout cas exploité par (Sarkozy?) dans le cadre de sa campagne pour être président.. mais président de quoi d'ailleurs?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacqueschirak le 07/11/2005 18:51:06
Enfin un bon article!!! MERCI!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par tchit le 07/11/2005 19:35:53
BRAVO !! Très bon article, vachement bien écrit ! Pfiouu ça fait du bien !


Sinon c'est sûr que ces jeunes qui foutent le bordel ne risquent pas de respecter la fatwah car ils n'ont pas une identité suffisament ancrée et rationnelle pour être réellement considérés comme musulmans. Aujourd'hui quand on est black ou beur et qu'on vit en Seine-St-Denis (sans généraliser bien sûr, je suis pas con et vous non-plus) on n'est pas vraiment musulman (parce qu'on n'a jamais lu un seul verset du Coran et que notre seule éducation religieuse est constituée par les quelques lois que tout le monde connait - voile, ramadan, hallal, mariage, etc.), on n'est pas non-plus français (puisque la France et son Etat c'est un peu l'ennemi numéro 1). On est tout simplement citoyen du 9-3.

Alors quand il y a des affrontements dans les banlieues, pour parler "d'intifada" et de rebellion islamiste il faut soit être d'extrême-droite, soit être résident d'un pays très éloigné de la France et parler sans rien connaitre.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par windowman le 07/11/2005 20:29:02
Le libéralisme sauvage qu'on estime meilleur accompagnateur du capitalisme est essentiellement responsable du délitement de ce lien social, de l'explosion de nos sociétés. En France, par l'application des lois et réformes sur les pôles de compétitivité et des priorités mal placées, on conduit de nombreuses universités à devoir augmenter considérablement les frais d'inscription pour ne pas fermer. De plus en plus de personnes, suivant le modèle anglo-saxon et américain, sont exclues de toute possibilité d'études. Les garanties sociales, celles qui permettent de vivre ensemble en bonne intelligence, sont peu à peu sacrifiées au nom d'un anti-assistanat infondé qui se justifie davantage dans le libéralisme mondial actuel et la politique de faillite que mènent nos dirigeants afin de tant affaiblir les Etats qu'il n'y ait plus que le "Marché" pour diriger nos sociétés.
Ca me fait bien rire. Jaune, bien entendu. Le libéralisme n'est pas une puissance naturelle irréversible, ni un phénomène qui nous laisse impuissant. C'est notre stupidité qui nous bloque. Nous épuisons nos ressources et empêchons notre planète de les reconstituer, nous saccageons notre biosphère, et pourtant la majorité de notre espèce vit dans la misère et la souffrance quotidienne. Quand allons-nous enfin admettre que, jusque là, on a suffisamment prouvé qu'on suivait le mauvais modèle ?
Nos sociétés d'hommes sont uniquement dirigées par nous autres. A nous de nous bouger. Nos dirigeants n'ont que le pouvoir qu'on leur délègue. Ne laissons pas une poignée de chefs d'entreprises sans scrupule tenir des médias partiaux et nous asservir plus longtemps. Des dizaines d'organisations mondiales, et la majorité des individus qui composent notre espèce aspirent à organiser à l'échelle planétaire des réformes pour une meilleure société. Cessons de croire que tout finira par s'arranger tout seul ! Au point où nous en sommes, de nombreux spécialistes lancent l'alarme, nous n'aurons bientôt plus aucun espoir. Notre écosystème et les exactions que nous y commettons ne nous laissent pas un siècle d'espérance de vie !
Qu'on soit de gauche ou de droite, de n'importe quelle culture et de n'importe quel extrême, toute société que l'on voudra mettre en place nécessitera d'avoir une planète sur laquelle la vie est possible. Et nous sommes en train d'échouer à notre test de survie sur celle-ci, sans avoir les moyens de tenter ailleurs notre chance !
R-E-A-G-I-S-S-O-N-S !!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par windowman le 07/11/2005 20:53:39
P.S. : pour info, les harkis, partisans d'une Algérie française, ne sont que la deuxième vague d'immigration maghrébine, celle des réfugiés politiques qui n'étaient plus les bienvenus en Algérie. Ils ne l'ont certes pas été plus en France. L'essentiel de l'immigration Algérienne s'est faite après la seconde guerre mondiale : la France est à reconstruire, elle a besoin d'une main-d'oeuvre pas chère bête et disciplinée ; elle installe des bureaux de recrutement dans les campagnes d'Algérie pour recruter les paysans malléables pour qui une vie de chien est une vie de prince et hop ! permis de travailler, pas d'exister, et encore moins d'avoir une famille. Peu à peu reconnus politiquement, droit de rassemblement des familles oblige, on fait venir les smalas qu'on parque dans des cages à poules superposées jusqu'au vertige.
Là, déracinés, plantés dans un béton nauséabond, les vieux arbres se meurent, partagés dans un scepticisme où l'amertume le dispute à l'admiration pour cette France qui leur a offert cette chance : mais cette chance de quoi ? De même, les jeunes pousses peinent à percer dans ce goudron mortel. Leur famille n'est pas Française. Leur vie n'est pas française. Leur tête n'est pas française. Ils ne sont pas français. Mais ils ne sont pas non plus algériens... Que sont-ils ? Et là de rendre coup pour coup à une société qui ne s'aide pas, à une société qui s'enterre jusqu'au cou dans la fange... Coluche disait que le coq est l'emblème de la France car c'est le seul animal à chanter fièrement les pieds dans la merde. Moi, je suis français, et je ne chante pas. Moi, français, extinction de voix à force d'user mes semelles sur un goudron sourd, n'en déplaise à Coluche, je ne ris plus. Le soleil est noir, mais les pays noirs sont rouges, rouges du sang versé par les blancs. Sinistre balai de couleurs.
Alors, bien sûr, ces jeunes ont tort. Bien sûr ces jeunes qui ne savent pas construire leur vie, car on ne leur a pas appris, cherchent à exister dans la facilité d'une violence qui les dépasse... Mais ce sont nos enfants. C'est nous qui les avons déracinés, enlevés de chez eux. Il ne fallait pas croire qu'en les jetant sur un trottoir couvert de barbelés ils allaient pouvoir s'enraciner et de nouveau tendre leurs espoirs vers le soleil...
Alors oui, ils ont tort, mais nous n'avons pas raison, et de moins en moins...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 07/11/2005 21:11:06
windowman,
Très d'accord avec toi! ( c'est hélas la triste réalité )

Modifié le 07/11/2005 22:34:54

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 07/11/2005 21:21:57
tchit,
d'accord avec ton Posté par tchit le 07/11/2005 19:35:53
Ces jeunes ne seront pas très influencés par cette fatwah, mais elle prouve qu'on ne peut pas accuser "l'Islam" d'être la cause ou l'organisateur de ces émeutes

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par sanne le 08/11/2005 17:41:08
si je devais résumer ce que je pense en un mot ce serait : bravo. Voilà enfin un véritable article comme il se doit cad : bien structuré, intéressant sous tout point de vue. de plus je suis en grande partie d'accord avec ce que tu as dit (encore un bon point ) infiniment merci, ça change de la médiocrité coutumière

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 08/11/2005 20:49:29
pinpon,
sanne dit exactemment ce que j'en pense aussi

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Pétition pour une tolérance zéro face aux ennemis de la Républiqu
Posté par el rose le 09/11/2005 08:43:22
Depuis plusieurs jours, les banlieues françaises sont prises en otages par des bandes armées qui terrorisent les habitants, vandalisent les bâtiments publics, incendient des voitures et attaquent les forces de l’ordre et les pompiers.

Face à ces gangs de rues, la République ne peut et ne doit en aucun cas céder un pouce de terrain.

Nous n’accepterons pas que des délinquants, des émeutiers et autres trafiquants prennent en otage les français en tentant de placer sous leur coupe certains de nos quartiers.

Les valeurs de la République ne sont pas négociables. Nous ne tolérerons aucune zone de non droit en France.

Devant l’urgence et la gravité de la situation, nous ne pouvons que déplorer l’attitude irresponsable de certains dirigeants socialistes qui n’ont pas hésité à se lancer dans une surenchère politicienne. Ces prises de positions sont des plus déplacées au moment ou la Nation à besoin d’être unie. Nous appelons donc l’ensemble des élus à faire preuve de responsabilité et de sens de l’Etat.

Les forces de l’ordre, la Justice et le gouvernement ont multiplié ces dernières heures les signes de fermeté. Nous devons les encourager dans cette voie.

Alors que depuis une dizaine d’années, les valeurs de la République reculent sous les coups de boutoirs des fondamentalistes islamiques, des apôtres du commautarisme, et des réseaux de trafiquants de tous-ordres, il est temps de nous rassembler pour défendre la République et ses valeurs.
Signez et faîtes signer cette pétition pour une tolérance zéro face aux ennemis de la République.
http://www.defensedelarepublique.com/article.php3?id_article=1

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par nafssou le 09/11/2005 13:07:26
bon article ...et aussi des sages criteres....
je ne peut que dire ...non a la violence

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par sanne le 09/11/2005 17:25:32
el rose : là d'où tu es jcrois pas que tu sois en mesure de dire ce genre de conneries. prôner cette pétition franchement... ça se voit que tu ne sais pas de quoi "tu" parles.
"Nous n’accepterons pas que des délinquants, des émeutiers et autres trafiquants prennent en otage les français " ça sous entends que les "délinquants, émeutiers, autres trafiquants" sont immigrés? tu sais ce que c'est la démagogie? parce que c'est exactement ce que tu fais, pitit démagogue...du moins un pseudo démagogue puisqu'on c'est pas d'où vient cette pétition vu qu'elle n'est pa signée MDR...rahlala ces jeunes de 17ans qui savent mm po de quoi il s'agit...la droite : tjs aussi stupide à ce que jvois, erf, pauvre de toi...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 09/11/2005 18:02:44
el rose,
Les valeurs de la République ne sont pas négociables. Parfait: qu'en a-t-il eté d'égalité et fraternité toutes ces années? Il y a beaucoup de gens qui ont éte exclus: estce une des valeurs de la République?
Les chiffres:
Je trouve dans Time-magazine concernant la France(source INSEE):
20%
de chomage chez les 19-29 ans de parents français
30% de chomage chez les 19-29 ans de parents non-français
40% de chomage chez les 19-29 ans de parents marocains ou algériens
égalité et fraternité?? non négociables?



La pétition?
<Alors que depuis une dizaine d’années, les valeurs de la République reculent sous les coups de boutoirs des fondamentalistes islamiques, des apôtres du commautarisme, et des réseaux de trafiquants de tous-ordres, il est temps de nous rassembler pour défendre la République et ses valeurs.
Signez et faîtes signer cette pétition pour une tolérance zéro face aux ennemis de la République.
>
Et pas d'éditeur responsable: Sarkolèon ou Lepen? UMP ou FN?<les coups de boutoirs des fondamentalistes islamiques, des apôtres du commautarisme,> ça me ferait penser à
Mr Myard...

Modifié le 10/11/2005 02:33:18

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par nassau le 09/11/2005 20:15:26
bien sur que l'islam ni et pour rien l'islam et une religion qui progne la paix et pa la guerre
on croit tro on essaye d'engrainer la tele montre ce quelle veut en plus on voit bien quil exager on montre tjrs les meme voiture qui crame .
maintenen on croi tro que arabe signifi delinquant surtout dans les propos de sarkozy mais bon sinon ton article jle trouve bien ya des truc jsui d'accor avec

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par norbert vincent le 10/11/2005 00:14:45
excellent article, pinpon, qui pose les bonnes questions .... et qui trouve les échos correspondants : un message menaçant contre , soit-disant, les " émeutiers... trafiquants", etc, mais surtout à l'adresse de ceux qui précisément, s'interrogent !...
... et à juste titre : cette violence a été manifestement montée de toutes pièces et notre aristo de Premier Ministre l'a fait savoir. De telles provocations foisonnent dans le Passé.
Quelques références :
1) 1985 : une bande de "joyeux" carabins itinérants essayent de soulever la population contre le gouvernement de la Gauche ; ça marche pas , la ficelle est trop grosse, mais Jack Lang,le ministre de la Culture est agressé à Bordeaux et prétendument "dégagé" par le peloton des "voltigeurs".
L'année suivante,pendant le mouvement des lycéens, ces mêmes voltigeurs battent à mort un étudiant , Malik Oussekine ,que leurs patrons, Pasqua et son âme damnée, Pandreau vont tenter de présenter comme un trafiquant de drogue !...
2) en 88, c'est la révolte de Vaux-en-Velin, mené par des commandos organisés de ... "trafiquants de drogue" tout aussi itinérants : ils vont dévaster ce printemps-là plusieurs centres commerciaux "Leclerc" le long de l'autoroute A6 , juste avant l'élection présidentielle.... mais comme c'est la Gauche qui gagne encore, les casseurs s'évaporent .

Depuis la Droite est revenue au pouvoir, mais de plus en plus morcelée en clans rivaux ( voire en Klan tout court). C'est effectivement un climat parfait pour des "troubles", dans la perspective des élections que la Droite a d'ors et déjà perdue ( et elle le sait ).

Même si je ne peux pas encore accuser Sarkozy de chercher la dictature, cette affaire tombe à point nommé pour lui offrir une bonne manoeuvre de diversion ; il en a bien besoin : contesté dans son parti ( où il est le chef!), malmené par les juges ( même de Droite!), sa "fermeté" dans le conflit avec la SNCM est un fiasco ( le "mal de mer", en somme !) et une vie privée en lambeaux ... sur laquelle les tabloïds, pourtant experts si prolixes d'hab' , semblent étonnament muets !...

Atlantiste notoire, ce personnage doit penser à faire prendre d'assaut les banlieues par les "S.E.A.L.S." de l'OTAN et les agents spéciaux du FBI , ( et pas à coups de "flashball" ! ) pour organiser les premières "déportations-opérators" vers Guantanamo !...
Nous saurons alors si les "valeurs de la République" ne sont pas négociables !...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 10/11/2005 02:19:06
vers Guantanamo?? Pas besoin d'aller si loin!
http://www.liberation.fr/page.php?Article=335604

http://www.nytimes.com/2005/11/04/interna tional/europe/04europe.html?pagewanted=all

Modifié le 10/11/2005 09:30:58

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 10/11/2005 09:33:49
<les "valeurs de la République" ne sont pas négociables !... sauf en ce qui concern Egalité et Fraternité, comme démontré plus haut par l'INSEE et Respect du droit: Malik Oussekine en effet, mais aussi le Rainbow Warrior...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par seul le 10/11/2005 10:08:08
" les "valeurs de la République" ne sont pas négociables !... "

..ça ne vous rappelle pas un "le niveau de vie des américains ne se négocie pas!?" hihi. .. ça se voit que Sarkozy s'inspire des etats-unis..
Lui aussi veut la loi martiale pour la france ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 12/11/2005 16:51:26
à 300km des cités, avec pas les problèmes des cités ici, j'ai vu flamber une voiture sous ma fenêtre cette nuit
déjà la 20ième ou 30ième à Bruxelles (une 50-taine pour le pays)
Merci, sarkoléon!

PS dans deux cas on a arrêté des coupables bien nés de grandpères et grandmères belges: copiteurs, sale politique ou dingues...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par lunatiquement_cerise le 12/11/2005 17:19:48
On m a envoyé le lien vers cet article, je ne suis pas decue, car, autours de moi s affrontent les "c est la desh ca va partir en live, on peut rien y faire" et les "putains faut virer toute la racaille".
Extremisme + Generalisation = Debilité simpliste

Bon la solution je ne la vois pas ici mais peut importe le texte mm si des fois differe de mon point de vue est bon

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 12/11/2005 17:23:43
stl tout le monde, le temps de la compréhension est fini
j'abite toulouse, dans l'hyper centre. au moment meme où j'écris, un hélico passe ttes les 2 min audessu de chez moi, les CRS sont partout dans la rue...
je susi allé vers eux et leur ai demander ce qu'il se passé. Ils m'on repondu qu'il y avé eu un appel et qu'il venaient ce soir dans le centre.
je ne sais pas si il y a ici des partisants de cette merde, mais j'ai un petit message pour vous...le voici
"j'abite au premier étage de mon immeuble, ce qui va me permetre de mieu viser...et oui bande de trou du Q, je vous attens avec des seau d'eau et d'huile bouillants bour bruler vos sale gueules...vous vouler bruler vous allez bruler, aprochaient un peut pour voir..."
et à tous ceux qui vont me répondre que la violence n'engendre que la violence,(je suis d'accord avec eux) mais là c'est ma maison que je protège...ainsi que ma famille.
ALORS BANDE DE VERMINE RESTEZ CHEZ VOUS OU SINON S'EST NOUS QUI ALLONS VOUS FAIRE CRAMER!!!!!

encore une chose, VIVE SARKO
débarasse nous de toutes ces merde

PS je ne parle que des bruleur de voitures,des fénéants, et des profiteur.mais en aucun cas des gents honnets

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 12/11/2005 17:40:30
clara,
Et alors,
J'habite Bruxelles, un autre pays, où il n'y a pas de cités, mais "grace" à la "politique Sarkozy" et aux bêtises de 40 ans de gouvernements français successifs et de racisme en France, que nous n'avons pas porté au pouvoir(!!), cette nuit une voiture a flambé sous notre fenêtre...

Merci sarkoléon, d'avoir mis le feu aux poudres
GGRRRRRRR
Les petits idiots copiteurs, les dingues pyromanes (et les provocateurs d'extrème droite!) savent comment s'amuser maintenant ici aussi...

Modifié le 12/11/2005 17:41:03

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par lunatiquement_cerise le 12/11/2005 17:45:28
clara

desolée mon enfant mais la, ton message est celui des simpliste

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 12/11/2005 17:55:00
absolument...
Clara Ca va po la tete???(elle a mis ça ellemême sur son profil...)

Modifié le 12/11/2005 17:56:42

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 12/11/2005 18:00:22
peut etre simpliste ms réaliste...
et peut etre k'a force de vouloir etre compliqué, on en devie ...
certe ce message est simpliste et ne me ressemble pas, ms ce soir dans les rue c la folie
excuser ma réaction quelque peut exagéré, mais essayer de comprendre
ca fé tout drol kan meme, et puis ca fé ressortir beaucou de haine

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par lunatiquement_cerise le 12/11/2005 18:02:37
Peut etre,
Oui je sais, j ai des amis dans les cités, c est moin d etre rose, ils reagissent comme toi, mais crois tu qu une reaction telle que celle ci va mener loin ? Elle ne sert a rien et est plutot agressive et pas qu envers les bonne personnes

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 12/11/2005 18:03:30
Un coup de gueule donc....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 12/11/2005 18:05:27
jacquesv => peut etre qu'un jour on arrivera a fair een sorte que les gents arretent de critiquer le gouvernement
et se remettent en question
il faut arreter, ok le gouvernement ne fait pas toujours tous bien(la perfection n'est pas de ce monde)
mais peut etre que si nous laissions faire le gouvernement, les chose irai mieu...au lieu de toujours ce révolter contre lui, de le blamer, de le critiquer..........

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 12/11/2005 18:08:58
lunatiquement_cerise => alors ce soir je fé quoi si il tente de bruler ma barak????????????
je les invite a prendre un café, accompagné d'un gran sourir?????
toulouse est sent doute l'une des plus jolie ville de france et ca me ferai vraiment chier qu' ils transforme le doux rose de ma ville , en noir

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 12/11/2005 18:12:23
clara,
En ce qui concerne les cités, les gouvernements ont fait ce qu'ils voulaient, ppendant 40 ans, sans être critiqués, (ou alors si peu) "les habitants des cités ne sont quandmême que des étrangers ou des blacks ou des noirs"

Ceci en est le résultat: 40 ans de politique gouvernementale non remise en question.... (ou alors seulement par "des doux rêveurs" ou "des communistes"

Modifié le 13/11/2005 00:51:26

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par lunatiquement_cerise le 12/11/2005 18:13:45
clara
fais lui un bisou

ce que tu as dit avant ne menait pas plus loin que le geste de bisou, parceque pour le moment.
Brule les ou laisse toi bruler tu crois qu il n y a que ca ?

Enfin on peut peut etre dire que ce n etait qu un coup de gueule irreflechit et la ca s ecxuse

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 12/11/2005 18:16:40
je ne susi pas du meme avis que toi
la france est un pays de glandeur, qui veu gagner de l'argent san rien foutre. c ca le doux reve...
je pense qu'on ne laisse pas faire le gouvernement comme on le devrai
car meme si le gouvernement a beaucou de pouvoir, on l'empeche des l'éxercer/
- il fait une réforme => on déscen gueuler ds les rues

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 12/11/2005 18:18:07
non mais ms va y donne moi une solution je suis toutes ouïes !!!!!!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par lunatiquement_cerise le 12/11/2005 18:18:22
Ahhh generalisation immature et irreflechie quand tu nous tiens ...............

Enfin c est ton avis je respecte

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 12/11/2005 18:19:33
bon ben a bientot tou le monde je v allé sortir mon chien avan que tou ne déjénaire dans la rue....
merci a tous et bonne soiré

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 12/11/2005 18:21:28
juste une chose, que c t de l'immaturité, c tu vraiment la déf exacte de ce mo que tu ne cesse de metre dans chacune de t phrase

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 12/11/2005 18:23:56
ferai tu un complex sur ton age????? c ce que tu laisse paraitre en voulan te montrai tjs plu "mature"

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par lunatiquement_cerise le 12/11/2005 18:30:13
Alors la mon enfant,
deja j ai utilisé le mot immature une fois, de plus mon age n a rien a voir la dedans, et rediriger le debat auquel tu t es adonnée sans reflechir ne sert a rien.
Ca ne sert a rien de deriver, tout commes tes posts sur moi ici.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par seul le 12/11/2005 19:11:41
[message édité]
Oh oui acceptons ce que fait le gouvernement sans broncher : par exemple la retraite à 80 ans, sachant qu'il suffit d'être au gouvernement 1 mois pour avoir une retraite de ministre (beaucoup d'argent, et en retraite tôt) alors qu'il faut bosser comme un taré dans le stress et l'indifférence pour gagner une misère et être en retraite 1 jour avant d'aller dans son cercueil ! Le jour où un gouvernement commençera à se serrer la ceinture d'abord, peut être que la population suivra l'exemple.

Modifié le 12/11/2005 19:51:43

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par lunatiquement_cerise le 12/11/2005 19:13:23
Seul

faut pas etre si radical ou polemyque elle est jeune et parle par la colere ^^

Oui bon d accord tu es jeune aussi ca n ecxuse rien lol

Modifié le 12/11/2005 19:14:19

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par seul le 12/11/2005 19:24:10
[message édité]

J'oubliais, ton cher Sarko prévoit d'avance ses prises de suspects terroristes, et invite les médias sur place.. c'est de la pub qu'il se fait, c'est pas de l'utilité publique !
(par exemple à l'émission sur le terrorisme, qu'il a enregistrée une semaine avant la prise qui s'est faite le jour de la diffusion, une semaine après sont enregistrement). Sarkozy disait, aujourd'hui même une capture [blablabla..] mais l'émission était enregistrée pas crédible le petit monsieur..

J'en profite pour expliquer à quoi sert la maturité, grâce à elle on peut avoir assez de recul pour se rendre compte de certaines choses :
De quoi a l'air de dépendre le gouvernement dans ses actions? De l'économie.. ceux qui dirigent l'économie dirigent donc le gouvernement, ne sont pas élus et ces grands patrons peuvent aisément peser sur le climat social d'un pays par exemple en supprimant des emplois où ils veulent.. [réfléchissez à la suite ce que celà entraine]

Modifié le 12/11/2005 19:54:36

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par lunatiquement_cerise le 12/11/2005 19:27:31
seul

n en fait pas une affaire personnelle

Pour ma part, je n ai aucun avis, si vous saviez comme, immaturement, je m en fout.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par seul le 12/11/2005 19:32:07
j'en fais pas une affaire personnelle.. je précise que je suis calme et serain à l'écriture de mes propos, et je trouve un peu navrant de voir que d'aussi grossiers moyens peuvent être efficaces sur bon nombres de personnes..

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par lunatiquement_cerise le 12/11/2005 19:35:53
exact, navrant non, normal.
*huhUhuHum moi et mon fatalisme*
Je suis desolée mais le fait de reflechir n est pas un automatisme pour tout le monde, ca n est pas grave sauf que les jugements emis par ces personnes sont facilement contestables comme nous l avons fait

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 12/11/2005 22:29:55
waaaaaahhhhhhh...je ne sais plus koi dire face a ton inteligence, ta superiorité gauchiste (je vois que tu écoute bien france inter, et gobe leur moindre alusion)mais bon ten pi vivement que Sarko passe au prochaine éléction, que le ménage soit fé...
c'est facil de decsendre kelqun en ne donnant que ses bavures, mais n'en peche que jusqu'à présent c le seul a avoir fé rélélemnt bouger les trucs. Aussi immature ke je susi, les flics partout ds les rues, c'est génial. Voir le marché arno bern démantelé c 'est encore mieu...et jusque là, dans ma courte vie d'enfant, je n'avé jamais vu ca

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 12/11/2005 22:36:07
J'oubliais, ton cher Sarko prévoit d'avance ses prises de suspects terroristes, et invite les médias sur place..

ENCORE HEUREUX QU'UN INTERVENTION SE PREPARE A L'AVANCE sinon le taux de mortalité des hommes de lois déscendrai vraiment tres tee bas!!!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 12/11/2005 23:23:39
clara,
tu deviens de moins en moins lisible: aurais tu sommeil?

<c'est facil de decsendre kelqun en ne donnant que ses bavures, mais n'en peche que jusqu'à présent c le seul a avoir fé rélélemnt bouger les trucs> En effet, on voit où on en est avec sa haine et son mépris

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 12/11/2005 23:35:04
http://www.u-blog.net/reka/img/anti_sms_small.gif
à bon entendeur , salut...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 00:23:30
petite remarque en passant, le 11 novembre est passé, mais pensons quandmême aussi aux innombrables Algériens, Marocains, Tunisiens et autres tireurs Sénégalais, morts pour La France pendant deux guerres mondiales... (les tireurs sénégalais ont même été employés dans la guerre coloniale en Indochine...)

Modifié le 13/11/2005 00:49:22

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par seul le 13/11/2005 01:44:59
Primo Clara, avant de s'exprimer on apprend à écrire correctement.
Deuxièmement, bien lire les messages :

"par exemple à l'émission sur le terrorisme, qu'il a enregistrée une semaine avant la prise qui s'est faite le jour de la diffusion, une semaine après sont enregistrement). Sarkozy disait, aujourd'hui même une capture [blablabla..] mais l'émission était enregistrée pas crédible le petit monsieur.."

Autrement dit je n'ai pas écrit seulement qu'il prévoyait, mais qu'il prévoyait en fonction de ses interviews à la télé !

S'il te plait essaie d'aller déverser ta haine ailleurs qu'ici.. qui t'a parlé de gauche, de droite? Je ne suis pour aucun parti, même pas celui qui me semble le moins pire comme la plupart des gens.
Tu ne fais pas une belle promotion de la droite et de sarko en tout cas.. c'est bien ce que tu essayes de faire hein c'est ça? ..et ça t'apporte quoi à part la haine ? Explique-nous un peu tout ça, parce que lâcher des propos aussi fort ça n'est pas très crédible, c'est comme les crocodiles : grande gueule petites pattes.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 01:48:51
c'est comme les crocodiles? alors on a intérêt à avoir sa peau!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par seul le 13/11/2005 01:58:58
nan jacquesv, c'est pô gentil ça .. je l'aime bien moi Clara mais elle manque juste un peu d'expérience de la vie c'est tout. Celà dit elle a intérêt à calmer ses ardeurs parce qu'en effet je vais songer à faire ce que tu dis ^^
Bonne nuit,

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 02:08:06
clara aura bien compris que je "zwanze"* vu les smileys que j'ai ajouté


*bruxellois pour blaguer

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par insane le 13/11/2005 06:15:28
clara tu as completement raison, sarko et jean marie sont les sauveurs de la france! comme l'a dit jean marie, la france a une épine dans le pied et elle compte sur le front national pour le lui retirer! CE SERA FAIT!!! BIENTOT!!!!
A BAS LES GAUCHISTES!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par seul le 13/11/2005 10:54:49
C'est bon insane, on a comprit.
Vous êtes vachement logique, vous allez instaurer la violence partout pour enrayer de relativement petites violences dans les banlieues, c'est top !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 12:00:08
Il est clair que "insane" ne comprend pas d'anglais... ou nous offre un discours à double fond : de http://www.dictionary.com:

in•sane
—adj.
1. not sane; not of sound mind; mentally deranged.
2. of, pertaining to, or characteristic of a person who is mentally deranged: insane actions; an insane asylum.
3. utterly senseless: an insane plan.

Modifié le 13/11/2005 12:09:00

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par windowman le 13/11/2005 12:15:33
Deux petites précisions importantes, je crois.

Insane n'est qu'une espèce de Trolle qui se délecte viiblement des réactions à es provocations. Il est évident que Le Pen est une désillusion fatale. Aucune logique de ce genre ne saurait tenir ni répondre à aucun problème, tout juste les masquerait-elle derrière un nouvel écran de fumée. Il est temps de percer le brouillard. Alors ne nourrissez pas le troll !

En ce qui concerne Clara, je trouve que vous y allez fort. Comme bon nombre de français, elle souffre de la situation. Ces jeunes qui cassent tout s'y prennent comme des manches pour changer leur quotidien, et si ça n'avait pas donné les résultats qu'on sait au noiveau du gouvernement (budget exceptionnel pour les associations, postes supplémentaires dans les écoles et les quartiers...), je les condamnerais lourdement. Mais visiblement, ce que des revendications remontées hiérarchiquement n'ont pu obtenir, ce que des manifestations pacifiques n'ont su débloquer, ceux que des scientifiques eux-mêmes n'ont pu convaincre, des violences aveugles et gratuites ont débloquer les choses.
Alors, bien-sûr que ces jeunes ne font pas ce qu'il faut. Et que nombre d'entre eux se délectent peut-être de cette violence dans laquelle se construit depuis plusieurs années leur désir d'exister, mais la question est : qu'auraient-ils pu faire d'autre qui n'ait pas déjà échoué ? Clara souffre de cette solution, et quel que soit son âge (qui n'a je pense rien à voir dans le débat), ou quel que soit son langage (le sms étant parlé par de nombreuses personnes sur ces forums malgré le contrat passé à l'inscription), vous n'avez pas à rejeter comme stupide une émotion et un sentiment tel qu'elle le ressent. Si on brûlait votre voiture, le magasin dont vous êtiez propriétaire, l'endroit où vous travaillez, l'endroit où vpous vivez, si quand on enflamme votre quartier vous vous sentez énervé et que vous réagissez avec violence, c'est assez normal. Après, bien sûr, au-delà de l'autodéfense, il ne faut pas oublier de remonter aux causes du conflit : nos politiciens qui font n'importe quoi et, surtout, nous, qui leur laissons carte blanche dans des mandats reconduits avec stupidité...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 12:28:02
windowman,
En grandes lignes , tu as raison, mais faut il laisser l'hystérie gagner le débat? Il y a déjà assez d'actions irréfléchies.

Moi aussi, à 300km de l'IDF et des cités, et avec un tout autre gouvernement, jai vu flamber une voiture sous mes fenêtres hier, par des gens excités suite à une politique sociale désastreuse et aux provocations d'un ministre d'un pays voisin (la France en l'occurence!)
Je n'exige pas une dictature et des représailles pour autant!

clara,
zen!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 12:42:26
windowman,
seul,
Quelques petits points quandmême:
-sur n'importe quelle population, on compte 2 à 4 % de psychopathes, dont un nombre d'aggressifs et un nombre de pyromanes (qui fait bruler la Provence en été?)
-Ici, en une semaine de troubles, on a déjà arrêté trois provocateurs d'extrèmedroite, pris sur le fait d'incendie de voiture: combien en France? N'y en aurait il pas, ne les trouve-t-on pas ou cela n'est il pas communiqué à la presse?

Il y a un peu plus derrière tout ça que les petits caids des cités

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par seul le 13/11/2005 12:46:26
Windowman, je te précise (et je croyais l'avoir dit) que je comprenais la détresse de Clara.. mais justement, puisqu'elle nous traite de gauchiste, qu'on est trop compréhensif.. je pensais qu'elle ne verrait aucun inconvénient (je plaisante là, je précise !).
C'est normal de réagir avec violence pour le commun des mortels, même d'acclamer la personne qui se présente en grand sauveur, mais il y a un tant pour ça (réaction à chaud) et un temps pour bien comprendre ce qui se passe avant de dire nimporte quoi. Si il y a des jeunes qui foutent le bordel pour parler poliment ce n'est pas parce qu'ils sont jeunes ou étrangers (et alors qu'il faudrait les foutre dehors) mais parce qu'ils sont entourés de béton, avec des parents qui ne connaissent pas le mot éducation.. ces gamins n'ont jamais eu l'occasion d'être émerveillé par la nature, ressentir la vie couler dans leur veine parce que tout ce qu'ils ont vu à part le béton, sont les biens matériels. Ces voitures, ce luxe apparent les attire donc, même si leurs possèsseurs sont endettés pour les avoir.
Beaucoup de parisiens n'ont jamais vu une vache, n'ont jamais connu la liberté en dehors des villes, ça se comprend qu'ils puissent être agressifs, ils ne connaissent que la télé, les jeux vidéos plus qu'agressifs où justement on tire sur la police, fait fambler des voitures, deal de drogues (voir gta par exemple).

Alors, j'explique pour ceux qui n'auraient pas compris, que je ne suis pas en train d'être compréhensif, mais que je suis analytique, c'est très différent ! Une fois qu'on comprend les raisons de ce qui s'est passé on est en mesure de prendre les bonnes décision, pas simplement la haine et la volonté de destruction. Sinon c'est comme si tu mitraillais le couteau de ton agresseur, ça ne te défend pas de l'agresseur lui même, simplement de l'outil.
La raison de cette 'insécurité' ce n'est pas comme on voudrait nous le faire croire, que c'est 'la merde' qu'on laisse se reproduire dans les banlieues, que la raison est le fait qu'ils soient étrangers (ils sont français d'ailleurs pour la plupart) et que ce n'est pas leur culture dite différente qui fait ça..
Pourquoi on laisse les séries violentes à la télé comme exemple, et les jeux vidéos, les médias qui déballent sans cesse plus de violence qui ne fait que l'attiser !? Pourquoi raconter les pires choses qui se passent en France, et si yen a pas aller voir dans le reste du monde ? Le déballage de violence est placeplus important que les belles choses de la vie.
Les pauvres enfants qui naissent dans ce monde aujourd'hui =(
Imaginez maintenant que les enfants aient des parents (pas un faux père, une fausse mère comme ça se généralise.. voir même 2 ou 3 papas selon le nombre de divorces et remariages) imagines que ces parents les éduquent, leur fasse découvrir la vie au lieu de se montrer alcoolique, baiseur, pavané devant la télé toute la journée et même pas se lever pour préparer son enfant à aller à l'école. (ça se voit, je peux en témoigner) même le sandwich dans la boite au lettre le midi pour pas déranger les feignasses de parents ! Imaginez qu'ils ne soient pas drogués de violence, qu'au contraire on leur montre quelque chose qui fait appel à leur coeur et pas à la haine? Ils ne connaissent que la haine à l'heure actuelle.. ou pire ils ont plein de bonnes choses au fond d'eux, mais rétractées forcées de rester bien au fond, à cause des agressions qu'ils subissent (c'est valable pour Clara aussi, c'est le même effet qu'il se produit sur elle.. imagine que depuis ta naissance tu vives ça, comme réagirais-tu, tu ne péterais pas les plombs à un moment donné? Réfléchis bien à ça avant d'accuser tout et nimporte quoi sans aucun discernement).

Merci

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par seul le 13/11/2005 12:54:59
"Il y a un peu plus derrière tout ça que les petits caids des cités"
Evidemment, c'est ce que j'essaye de faire comprendre.. le jour où les gens n'auront plus peur d'admettre qu'on les manipule depuis le début, là ils commenceront à comprendre. Vous croyez voter librement? Non, les raisons qui vous poussent à voter pour tel ou tel homme politique sont créées et entretenues comme un jardin japonais.

Il est possible que quelques personnes employées par le gouvernement se soient infiltrés parmis les jeunes et aient mis le feu au poudre.. ça s'est déjà vu, et cette poudre vient bien de quelque part d'ailleurs !

Bravo jacquesv et windowman pour vos posts constructifs, ça manque..
Au fait, pour les cas comme insane qui prônent l'extrème droite, la haine, le racisme, ce n'est pas interdit ici? Même si c'est un peu sous-entendu..

a+

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par windowman le 13/11/2005 12:56:17
Bien entendu il ne faut pas laisser dominer le débat par l'hystérie ! Mais il ne faut pas non plus commettre ces grossières erreurs de communication que sont le refus "d'accepter" l'émotion de quelqu'un et le refus de débattre rationnellement des arguments de la personne. Une émotion ne se discute pas. Elle est l'expression brute d'une sensibilité. Les arguments sont une construction de l'esprit. Il ne faut pas les rejeter en les méprisant, mais les démonter par la logique pour les remplacer par des arguments plus performants ou plus justes.
Ne commettons pas partout l'erreur qui est commise si souvent avec les partis d'extrême droite ou d'extrême gauche. Dans les deux cas, on méprise l'émotion et refuse d'entrer dans le débat. Dans les deux cas, celui qui refuse de débattre passe pour l'oppresseur et donne raison à "l'oppressé". C'est ce qui fait le succès croissant de l'extrême droite (hélàs) depuis plusieurs décennies, et qui fait que, pour le moment, l'extrême gauche est ridiculisée pour son "idéalisme". Or, peu importent les politiques que l'on veut mener, il nous faut un écosystème viable. Or, les Verts, peu importent leurs querelles intestines, sont moqués alors que ce sont les seuls à avoir des arguments incontestables.
Dans le cas d' Insane, il n'entre pas dans les cases puisqu'il ne joue que de la provocation (d'où son pseudo), et n'affiche de toute façon pas d'argumentation.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par windowman le 13/11/2005 13:01:46
Encore eut-il fallu, Seul, que les parents eussent été éduqués à éduquer...
C'est davantage le problème d'une société pourrie que de parents dépassés...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par windowman le 13/11/2005 13:04:07
Ex. : le redoublement n'est généralement autorisé qu'une fois par cycle, à moins de faire appel à des procédures obscures et de se battre becs et ongles... Et encore... D'où le compréhensible accroissement de l'échec scolaire et du malaise social. Les parents ne sont pas tout.
Pour information, dans les pays du maghreb, dont la culture semble tant déranger en France, l'éducation du jeune est l'affaire de tous. Il n'est jamais laissé de parents dans l'abandon.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 13:10:33
windowman,
Une émotion ne se discute pas. en effet, elle n'accepte que l'acquiescement... et ce n'est pas cela qui améliorera les compréhensions. Je peux comprendre les émotions de clara et compâtir, mais pas en discuter en lui donnant raison, ce qui est sa condition préalable.

Comme déjà écrit, sous ma fenêtre belge, une voiture a flambé aussi, hier, à cause d'un problème français Pourquoi ne piqueraisje pas moi aussi ma petite crise?

Modifié le 13/11/2005 13:37:40

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 13:33:40
windowman
Encore eut-il fallu, que les parents eussent été éduqués à éduquer...
C'est davantage le problème d'une société pourrie que de parents dépassés...
>

Un problème insurmontable, à moins de reformer le système scolaire et d'ajouter 50% de matière en plus, trop, beaucoup trop pour ces petites têtes.. Tout le monde s'imagine que le certificat de naissance de son enfant est l'équivalent d'un diplome d'éducateur-pédagogue-infirmière-spécialisé pour les parents... grossière erreur!!

Modifié le 13/11/2005 13:35:49

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 13:55:42
seul
<"Il y a un peu plus derrière tout ça que les petits caids des cités"
Evidemment, c'est ce que j'essaye de faire comprendre.. le jour où les gens n'auront plus peur d'admettre qu'on les manipule depuis le début, là ils commenceront à comprendre. Vous croyez voter librement? Non, les raisons qui vous poussent à voter pour tel ou tel homme politique sont créées et entretenues comme un jardin japonais.

Il est possible que quelques personnes employées par le gouvernement se soient infiltrés parmis les jeunes et aient mis le feu au poudre.. ça s'est déjà vu, et cette poudre vient bien de quelque part d'ailleurs !
>

Je ne crois pas tellement à une infiltration de la part du gouvernement (quoique, depuis les histoires Oussekine et Rainbow Warrior, peu m'étonnerait! Il y a trop de services secrets et à moitié secrets, et sait on déjà qui a tiré une grenade de police dans une mosquée, les premiers jours? Je n'en ai plus entendu parler!), mais plutôt à des casseurs d'extrème droite, comme ceux arrêtés ici: la nuit, tous les chats sont black ou beurs? Les commandos du FN et les "voltigeurs" de la police, sont ils tous en vacances à l'étranger? Possible...

Les casseurs des cités sont indéniables, mais faut il ignorer les autres pour cela?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 14:10:27
windowman,
J'aimerais fort que clara lise ce que tu as écrit, mais je crois qu'elle ne lit que des titres, et à en juger ses propres textes, elle ne lira que peu de textes avec des mots de plus de cinq lettres et plus longs que dix lignes
J'espère du fond du coeur que je me me trompe à son égard!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par windowman le 13/11/2005 14:38:32
Je n'ai pas dit que l'école devait remplacer les parents. J'ai dit que les parents devaient être aidés.
En France, il existe sur la plupart des secteurs ce qu'on appelle des centres de Prévention Maternelle et Infantile (ancien nom, mais ces centres ont été rebaptisés) qui ont pour rôle justement de mettre à disposition de tous, parents et enfants, des professionneles adaptés à leurs problèmes, des réponses à leurs questions, d'organiser un apprentissage et un suivi de la parentalité, en quelque sorte. Leur travail est important pour les parents comme pour les enfants. Assistants sociaux, médecins, psychologgues et autres y interviennent pour pallier aux insuffisances du système. Mais ces centres n'ont pas assez de moyens et, débordés, ne peuvent couvrir l'ensemble de leurs secteurs. D'autres structures de ce genre se superposent et interviennent un peu partout. Toutes ces structures existent et sont très performantes, mais leur manque de moyen ne permet pas de couvrir tout le monde. Pourtant, là où ils interviennent, comme là où des associations se démènent au quotidien, les choses vont mieux.
L'école n'est pas là pour pallier à toutes les insuffisances de leurs parents : il y a d'autresstructures pour cela ; il s'agit juste de leur donner les moyens d'agir. Or, la logique est inverse de ce côté-là.
L'école a déjà fort à faire avec ses missions. Les élèves qui connaissent des difficultés scolaires ont des structures de classe adaptées, dont le redoublement n'est que la moindre. De nombreuses structures de classe existe, d'établissement, et tout a été inventé pour permettre à tous les jeunes de s'épanouir et de trouver leur place dans notre société. Mais les politiques récentes, viesant à désorganiser l'Etat, à le déconstruire pour l'empêcher de résister aux pressions du marché pèsent sur le système éducatifs. On ferme des structures, ne permet pas ou plus de redoublements, diminue le financement des établissemnts. Tout est fait pour réduire l'efficacité du système public d'enseignement. L'enseignement privé aurait-il des options dans ce processus ? Déjà les universités, obligées de pallier à leurs baisses de budget, doivent augmenter les frais d'inscriptions et fermer des fillières, la qualité de l'enseignement vbaissant de plus en plus, l'accès à la formation étant de plus en plus restreint pour les couches les plus basses de la population.
Les parents n'ont pour seul tort que d'être de mauvais citoyens. Il faut cesser de laisser ainsi les coudées franches à des malades mentaux qui saccagent toutes nos institutions...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 16:33:05
-1)manque de moyens: des économies qui coûtent cher à la société
-2) si je dis "école", soyons clairs: les enfants devraient recevoir dans leur éducation assez de connaissances pour devenir des parents... et là, l'école est indispensable et faillit à cette tâche en ce moment

Modifié le 13/11/2005 16:37:41

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 13/11/2005 17:05:59
Je reconnais m'être "légèrement » enflammée hier…veuillez m’en excuser. Par ces postes quelques peut brutaux, j’ai pus ainsi déverser ma haine, ma crainte, mais surtout écouler ce terrible sentiment d’impuissance qui m’envahissait. Hier c’était quand même la folie à toulouse. Je n’avais jamais rien vu de tel ; des CRS partout dans les rues, un hélicoptère passant au dessus de nos tête sans relâche, des camions de CRS garés un peut partout, ou bien roulants à toutes allures…Ca faisais vraiment peur, et provoquait chez tout le monde un sentiment d’hystérie. Mais pensés restent les même dans le fond bien que je vous les ai exposées de façon très maladroite.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 17:35:00
clara,
tu es tout excusée, mais je lis bien:
<des CRS partout dans les rues, un hélicoptère passant au dessus de nos tête sans relâche, des camions de CRS garés un peut partout, ou bien roulants à toutes allures…Ca faisais vraiment peur, et provoquait chez tout le monde un sentiment d’hystérie.>

et pas un mot sur les méchants "zétrangers"-qui-nous-attaquent".

Modifié le 13/11/2005 17:37:54

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 13/11/2005 17:44:15
lol
Non pas un mots sur "les méchants "zétrangers"-qui-nous-attaquent"." en effet...Mais ta réflexion montre bien que je me suis mal exprimée hier : je ne pense pas que ce sont "eux" qui nous attaquent mais une poigné d'entre eux.
Car "une majorité des arabes sont délinquants, mais une minorité des arabes sont délinquants"

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 13/11/2005 17:55:19
avant hier j'ai écris un article qui expose le plus clairement possible ce que je pense. Vu qu'il ne sera publier que début septembre, je vais vous le donner maintenant afin que vous puissiez voir ce que je pense "réelementé et vous faire oublier hier...

Le soir, il ne faut plus sortir seule dans la rue, la journée, il faut baisser les yeux quand ces merdes te reluquent, leur laisser la place qu'en « ils » prennent tout le trottoir, leur dire amen quand « ils » t'arrachent ton portable…
Moi j’en ai marre des arabes qui nous pourrissent la vie. Je suis raciste me direz-vous, je vous répondrais que NON.
Je m’explique : un raciste est qqun qui confectionne une idéologie qui attribue une supériorité à une race…ce n’est en aucun cas ce que je pense. Bien au contraire, toute les races sont dotées d’un cerveau, de deux membres antérieurs et postérieurs, d’une tête, d’une bouche…rien ne peut les différencier…Bref je ne suis pas raciste.
Tout à l’heure, j’entendais par « ils », les immigrés qui sont venus en France afin de trouver du travail, une famille…mais qui (et c’est là que je les différencies) ne respectent pas la France, son système ainsi que ses français. En plus de ce non respect, « ils » ce permettent de mettre la pagaille, et de répandre la peur un peut partout. Malheureusement, en faisant ça, « ils » ce sont fais une réputation qui est très vite devenue une généralité, ce qui a transformer le « ils » en ILS : tous les immigrés. Alors une question, pourquoi ne cesse- t-on de dire que ce sont les Français qui sont la cause d’une mauvaise intégration ???
Car je pense qu’elle a fait tous ce qu’elle pouvait, en les faisant bénéficier des allocations, du RMI, … et en construisant des HLM…Vous me dirais sans doute que ce sont des trucs moches, qui ressemblent à de vulgaires poulaillers, je vous l’accorde, mais c’est la seule solution de construire beaucoup de logements, pour un prix moyen, sur une petite superficie…et au lieu d’essayer d’embellir ces lieus, de les faire vivres, il a fallu qu’ « ils » les tagues, les brûlent, bref ; les dégradent, les faisant devenir pire que ce qu’ils n’été déjà.
Maintenant, j’aimerai parler de l’école, lieu où l’on donne un enseignement collectif…On a de la chance, en France, l’école est ouvert à tous le monde, ce qui traduit une certaine égalité. Mais alors pourquoi faut-il qu’ « ils » les dégradent aussi, et se permettent de ne pas y aller, cela ne prouve-t-il pas que c’est un refus direct d’intégration ???Car bien que leurs parents soit des gents honnêtes, intelligents, etc., il ne pourrons leur donner l’éducation française qu’ils n’on pas eu la possibilité de recevoir.
« Ils » nous reprochent souvent de ne pas les comprendre, ni même d’essayer…Mais je vais vous raconter une petite histoire qui vous fera peut être comprendre les raisons de ceux qui sont devenus « anti-arabes »
- Pierre, était un petit garçon qui jouait sur la plage…
- Quand soudain, un berger allemand vint le mordre !
- Pierre pleura beaucoup
- Il avait mal mais surtout très peur
- Bien des années plus tard, nous retrouvons Pierre
- C’est devenu un beau jeune homme
- Quand je m’approche de lui pour le saluer
- Son teint devient très pale
- Je mets quelques secondes pour me rendre compte…
- Que c’est mon petit caniche qui le met dans cet état !

Et oui Pierre ne s’est fait mordre qu’une seule foie dans sa vie, par un seul chien, mais maintenant, il a peur et déteste TOUS les chiens !!!!!!!!
Vous avez vu où je voulais en venir ???

Ce qui me désole, c’est de voir que maintenant, Mohamed, Samir et d’autres, ne trouvent pas de job, pourtant, ils ont suivis un cursus scolaire parfais et ont tout deux bac+5…Ce qui me dérange, c’est que l’on accuse l’Etat, et que l’on refuse de voir les vrais coupables…Ce qui m’enrage, c’est que ce sont ces coupables qui se plaignent…ET CE QUI ME FOU HORS DE MOI, C’EST QUE L’ON SE RETROUVE TOUS DANS LA MERDE A CAUSE DE CETTE SALOPERIE DE VERMINE…
Je ne souhaite qu'une seule chose, c’est que tous ces cons soient expulsés du territoire Français, pour qu’ainsi, on puisse être tranquille, que Momo et Amir trouvent l’emploi qu’ils méritent, que l’on se retrouvent tous ensemble dans les rues, sans avoir peur…et enfin que tous les préjugés sur les ARABES soit abolis.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 17:55:52
clara,
PS ici, on a déjà pris sur le fait trois provocateurs d'extrèmedroite, des trentenaires d'origine flamande, en train de mettre des voitures en feu...
J'ai la nette impression qu'il se passe des choses dans l'ombre aussi...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 13/11/2005 18:00:43
comme il s'en passe parout d'ailleur

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par norbert vincent le 13/11/2005 18:12:35
pour Jacquesv :
"pourquoi Guantanamo" ?... C'est la prison secrète des gringos à la mode, àprès kidnapping bien sûr. Nos trois otages-vedettes, eux, furent sans doute détenus sur un rafiot-prison à l'ancre dans le Golfe : du temps de l'Empire britannique et des guerres avec les mangeurs de grenouille, les "pontons" étaient très à l'honneur.

pour Seul :
"il y a plus derrière tout ça que les petits caïds des cités."
Les petits caïds, ce sont TOUS des indics de la police.
"derrière tout ça"... on trouve le nain de jardin local.

aux trolls de service :
Quand vous vous apercevrez que vous faites partie de la "vermine/racaille", ce sera trop tard ; pour vous.

à l'ensemble de ce forum : grosso modo , la jeunesse garde les yeux en face des trous et on ne lui fait pas prendre ses vessies pour des lanternes. Tout reste possible. "Rien à faire" ?... SI : dire "non", comme le 29 mai dernier, que ces Messieurs ne sont pas près de digérer...
... d' où "punition" , mais les mercenaires de service devraient être rapidement à cours de fric, et les medias de moins en moins dociles !...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 18:14:33
clara,
D'un coté, tu avoues que c'est une petite minorité qui se conduit mal, mais d'un autre coté, ça te semble une excuse pour condamner tout le monde dont le père ou le grandpère à des origines que tu qualifie d"arabes" et cela sans essayer de comprendre.
à mes yeux, c'est là ton erreur:

<Et oui Pierre ne s’est fait mordre qu’une seule fois dans sa vie, par un seul chien, mais maintenant, il a peur et déteste TOUS les chiens !!!!!!!!
Vous avez vu où je voulais en venir ???

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 13/11/2005 18:20:34
non au contraire je ne les condamne pas TOUS, par cet exemple, je montre juste pourquoi certains sont racistes, et en veulent à TOUS les arabes, alors que seul une minorité foue la merde

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par lunatiquement_cerise le 13/11/2005 20:08:24
je vois que le debat a bien avancé, je respecte le fait que tu aies deversé ta haine plus tot mais je ne pouvais pas te laisser dire sans reflechir et surtout sans reagir

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par dadou le 13/11/2005 22:36:42
bonsoir a tous!
nouveau sur ce forom, très animé, je souhaite tout d'abord félicité l'auteur du 1er article qui a lancé ce débat, devenu désormais international!
Beaucoup de bonnes réaction et heureusement(j'ai envie de dire: c'est un débat qui concerne tt le monde ) des moins bonnes! et surtout , comme toujours , des réactions hors sujet !
en premier lieu mettre un clivage politique ds ce débat est totalemt stupide! c'est un probleme beaucoup plus grave, un probleme de société, que ni la droite ni la gauche a l'époque n'a su gérer correctemt !
si il y avait une solution miracle j'ose espérer qu'on l'aurait adoptée...
Ms il y a beaucoup d'efforts à faire dans ce sens en effet!
ces émeutes font ressortir le probleme de l'intégration?
Malheureusement je pense que ces jeunes qui brûle les voitures ,plus par amusement et par provocation , pointe un vrai probleme qui est celui de l'éducation!
Qd on voit au collège que le challenge numero 1 de certains jeunes est d'accumuler le plus de zéro , "pour voir quel est le plus bête qui l'emportera" (Iam) on peut se poser des question !
Mais malheureusement les premières victimes de ces émeutes ( hormis victimes de dégats matériels) ce sont les autres jeunes des cités, les membres de leurs familles , ts ceux qui sont dans la "merde", mais qui veulent s'en sortir, trouver du boulot, qui font l'effort de s'intégrer !Oui ces personnes sont à plaindre! il y a là un problème d'intégration. Car comme on peut le constater encore sur ce forum ce sont eux qui trinkent pour une minorité de petits merdeux! l'amalgame est vite fait! et malheureusement ce sont ces merdeux qui font le jeu du front national ( ce n'est pas du clivage car le FN n'est pas de la politique pour moi...).
Il y a une grande réflexion à faire sur ce sujet car c'est un probleme qui concerne tout le monde et pas seulemt les hommes politiques! tout le monde doit faire des efforts !
il ne suffit pas de blâmer un tel ou un tel, il faut agir!!
le mot de la fin sera de dire que le monde n'est pas parfait et qu'il y a des cons partouts , tellement banal et simpliste ms tellemt vrai!!!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 13/11/2005 22:51:31
Je suis cynique (au sens philosophique, tant que possible) et à propos de ces émeutes la même question me revient toujours: Cui prodest?

Modifié le 13/11/2005 22:52:27

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par norbert vincent le 14/11/2005 01:36:03
"cui prodest ?"

c'est en effet la seule question VRAIMENT importante.... pour les autres, notre Société en a vu... d'autres et n(a pas dit son dernier mot !...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par insane le 14/11/2005 05:51:52
seul à écrit : C'est bon insane, on a comprit.
Vous êtes vachement logique, vous allez instaurer la violence partout pour enrayer de relativement petites violences dans les banlieues, c'est top !

t'appelle ça des "petites violences" ? je pense qu'on a pas la même notion des choses toi et moi!
Et je ne suis pas raciste, j'ai un frere et une soeur noir...
mais "eux" ce ne sont pas des animaux dégénérés qui se la coule douce au soleil et qui frappent les gens ou brulent des bagnoles pour "s'amuser", eux ils travaillent, ils connaissent l'effort! ils ne sont pas là à pinallier et à se plaindre à longueur de journée de ci et de ça! ils savent s'exprimer correctement sans déverser 3 insultes par phrase! ils ne s'habillent pas en survet lacoste et ne crachent pas par terre!
et pourtant eux aussi ont connu la misere!! (rwanda)
Ils respectent la france leur pays d'accueil et y sont tres content d'y vivre!! à aucuns moments ils n'ont dit "je baise la france" "la france pays de merde" "je baise vos meres et vos soeurs" ou bien encore "ici c'est nous les arabes (ou africains) qui faisons la loi et vous français qui la fermez!!"

bref je ne m'étendrais pas plus la dessus mais y'en a ras le bol de toutes ces saloperies d'immigrés qui ne sont pas content de ce qu'on leur donnent (offrent) et qui de plus touchent des millieurs d'euros par mois avec toutes les allocs possible!!

alors arretez de dire "oooh mais les pauvres faut comprendre leurs actes aussi! regardez ils ont connu la misere aussi patati patata" comme si ils avaient été les seuls peut être?? pourquoi certains ne se comportent pas comme ça!?

bref c'est tout ce que j'avais à dire!! et ouvrez les yeux bordel ouvrez les yeux!!! ne cherchez pas je ne sais quelle excuse pour plaindre ces vermines!!

ps : jacquesv, pour ce qui concerne mon pseudo je connais tres bien l'anglais, un pseudo reste un pseudo, c'est pas parce-que certains vont mettre superman qu'ils vont se prendre pour les sauveurs de l'humanité...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 14/11/2005 11:51:07
peu crédible....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par seul le 14/11/2005 12:18:43
Bon et bien je vais répondre à insane qui pour une fois s'exprime un peu.
J'ai dit 'relativement petite' tout simplement parce qu'entre l'armée dans les rues qui passe à tabac nimporte qui, et quelques dizaines de jeunes qui mettent le feu, on peut dire que c'est relativement une petite violence. (relativement = par rapport à ). Tu peux avoir un tremblement de terre qui démoli la moitié de ta ville, il n'en sera pas moins relativement petit par rapport à celui qui démoli un pays, comprends-tu?

"bref je ne m'étendrais pas plus la dessus mais y'en a ras le bol de toutes ces saloperies d'immigrés qui ne sont pas content de ce qu'on leur donnent (offrent) et qui de plus touchent des millieurs d'euros par mois avec toutes les allocs possible!!"
Tout à fait d'accord avec toi, certains d'entre eux (généralement pas des immigrés, mais fils d'immigrés qui n'ont connu que l'attente que les choses leurs tombe du ciel) ne foutent rien à part des gosses à un ou plusieurs femmes pour toucher les allocs, c'est une réalité, et ce genre de profiteurs (surtout si ils sont casseurs et insultent les français) doivent être reconduis à la frontière, il n'y a pas de raison..
Maintenant voter extrème droite n'est en aucun cas la solution, surtout qu'eux, c'est tout les 'étrangers' qu'ils veulent virer, y compris ta petite famille qui se conduit très bien !
Au fait, moi aussi je connais des personnes d'origine arabe et je les adore, ils sont super.. les 'gens bien' arabes ou africain ou toute autre origine sont des personnes magnifiques, sensibles et réfléchies (comme tout 'gens bien'). Celà n'empêche pas que ceux qui écoutent de la haine toute la journée (rap) sont placés dans une fausse réalité.. et comme ils ne sortent pas et ne pensent pas par eux-mêmes, ils deviennent complètement tarés (ce que tu appelles 'vermine' je suppose) ce qu'ils subissent est un véritable lavage de cerveau, et c'est vraiment grâve, c'est là-dessus qu'il faut se pencher d'abord tu ne crois pas?.

Le jour où tous les personnes immigrant en france seront respectueuse (et idem pour les français), il n'y aura plus de problèmes.

Modifié le 14/11/2005 12:25:23

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par tchit le 14/11/2005 15:39:34
Clara, à partir du moment où tu fais des généralités, tu t'inscris dans une démarche faussée. Surtout quand ce sont en plus des généralités sur les origines des personnes dont tu parles ! Ce genre de généralités a toujours conduit à des extrêmismes.

seul ==> petite info, le rap c'est pas tj un message de haine. J'en écoute pas mais c'est une musique revendicative et très souvent de qualité.

insane ==> heureusement que t'as pas mis "superman" parce que tu fais tout à fait honneur à ton pseudo.


Il y a un prblème actuellement en France : on n'a pas su (et surtout pas voulu) gérer le problème des immigrés. On en a accepté des milliers car on en avait les moyens de les accueillir et pourtant on a mal utilisé ces moyens. Moi quand je vois l'idéal de notre principe républicain, quand je vois des familles étrangères qui ont réussi à s'integrer grâce à ce qui est l'héritage de notre histoire (si si !), je me dis que quand même c'est beau de vivre en France, c'est beau de revendiquer un tel idéal, c'est fabuleux. La réalité c'est que cet idéal on en est loin, mais je refuse catégoriquement que des extremistes sans cervelle viennent anéantir tous les fragments restants.

Amen

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 14/11/2005 16:05:19
tchit,
En effet, mais n'oublions pas que l'Europe a attiré ces immigrés pour avoir de la main d'oeuvre à bonmarché, c'est à dire pour que les employeurs puissent payer des salaires plus bas: ce n'est pas si altruiste que ça...
Une fois ce mouvement en marche, on ne s'est pas soucié de le controler pendant longtemps.

seul,
Je te mets encore une fois les chiffres douloureux concernant la France:
(trouvés dans Time-magazine) (source INSEE):
20%
de chomage chez les 19-29 ans de parents français
30% de chomage chez les 19-29 ans de parents non-français
40% de chomage chez les 19-29 ans de parents marocains ou algériens
(j'aimerais voir aussi le tri sur grandparents)
égalité et fraternité sont loin là...

face à ces chiffres, reprocher aux immigrés les allocations, ce n'est pas très juste, et exiger du respect est difficile: un respect qui n'est pas mutuel est une servitude ou une hypocrisie.

Bien sûr, rien de ça ne justifie les crimes et vandalismes criminels
(ni l'exploitation politique que certains en font)

Modifié le 14/11/2005 16:13:38

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 14/11/2005 18:23:21
Comme je l'ai déjà dis, au début il n'y avait pas de préjugés sur les immigrés…on ne peut pas en vouloir à la France si à présent certaines français, ne veulent employer ou avoir à faire (au niveau professionnel) aux étrangers, et surtout aux arabes. Les seuls vrais coupables sont ceux qui profitent du système, terrorisent les français (immigrés ou non), et revendique une mauvaise intégration (qu’ils ne doivent qu’à eux !!). Accuser l’Etat et un schémas trop facile, comme celui d’accuser les banlieux avec tous leurs habitants.
Une bonne portion des impôts que pays les travailleurs servent déjà aux familles en difficultés. La solidarité à beau être une belle chose, je n’aimerai pas me faire chier à faire 10ans d’études pour voir mon salaire divisé plus que celui de ma mère l’ai déjà aujourd’hui.
Jusqu’à nos jours, beaucoup de gents cherchent une solution,…..sans résultat. Il faut être patient. Mais il est sur que brûler des voitures, des magasins et autres ne fait pas accélérer les choses, bien au contraire.
Leurs revendications n’ont donc plus aucune logique. Avec ces derniers élément, ils ont mis tous les immigrés dans le même sac pour beaucoup de monde, et se sont ainsi enlisés un peut plus dans la merde…

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par tchit le 14/11/2005 21:30:04
Clara je suis désolé mais si tu t'appellais Fatima et si tu vivais dans un petit studio insalubre dans une banlieue de Toulouse tu dirais pas ce que tu oses dire maintenant !

Pauvre petite lepeniste à 2 balles.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 14/11/2005 21:50:09
tchit,
Simple, si "clara" n'est pas "meilleure" que "Fatima", meilleure que qui est elle alors?



clara,
< Il faut être patient, écris tu. Cela fait 40 ans, soit trois générations qu'ils sont patients, prèsque toujours en silence: combien de décennies encore?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par dadou le 14/11/2005 22:31:36
oula!!!!!!!!!!!!!!!!!!
ce débat devient n'importe quoi!!!!!!!
faites attention à l'interprétation de vos propos!
Tchit et jacquesv ne commencez pas non plus à rentrer dans ce jeu ridicul!
tchit : il n'y a pas que "Fatima" qui habite dans un petit studio dans une banlieue X ou Z, tu participes indirectement à l'amalgame, même si personnelement j'ai compris ta vision des choses!
Malheureusement vous ne vivez pas dans ces quartiers!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par nafssou le 14/11/2005 23:38:50
c'est bien... la France brûle les jeunes brulent....
mais.... Pourquoi la France brûle???

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 14/11/2005 23:48:58
nafssou,
40 ans de politique d'économies asociales et politique d'autruche,
40 ans d'exclusion...
trois générations prèsque
et pas d'amélioration en vue
en abrégé: MANQUE D'ESPOIR

Modifié le 14/11/2005 23:51:24

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 14/11/2005 23:59:07
ceci aussi le résume assez bien:
http://www.voltairenet.org/fr
Réseau Voltaire | Paris (France)
Dans le concert médiatique sur les violences en France, une note est plus présente que d’autres : celle qui rebondit sur l’amplification d’émeutes somme toute très limitées géographiquement et sociologiquement pour ancrer un peu plus dans les esprits le concept de guerre imminente des civilisations. On voit dans la presse l’image d’un Occident assiégé par des hordes musulmanes inassimilables, cinquième colonne d’un « islamo-fascisme » qui conspirerait pour s’emparer du monde et reconstruire un califat sur les ruines de l’Occident dégénéré. Les analystes néo-conservateurs s’en donnent à cœur joie sur ce refrain, suivis de près par certains éditorialistes de la gauche européenne.(fin de citation)





En somme les idées de Huntington, déjà citées par M Myard(UMP) comme une des raisons pour instaurer l'interdiction du port du voile

Ce concert médiatique d'une certaine presse et de Lepen suivis à courte distance par le populisme sarkoléon

Modifié le 15/11/2005 00:52:14

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 15/11/2005 00:07:52
dadou
< il n'y a pas que "Fatima" qui habite dans un petit studio dans une banlieue X ou Z> En effet, mais "Marianne" qui y habite aussi a deux fois plus de chances de s'en sortir, de trouver du boulot...

Et encore, "Fatima" a peutêtre un peu plus plus de chances qu"Ali" de s'en sortir...

Modifié le 15/11/2005 00:09:43

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 15/11/2005 02:16:44
On a déja parlé des économies necessaires.
En ces 40 ans il y a eu quelques "petites" dépenses qui ont eu priorité sur le social,
j'ai déjà cité de mémoire
Le Concorde,
Le Baubourg,
Le "trou des Halles"
La Défense,
Le Foch,
Le Clémenceau
La Très Grande Bibliothèque
Ariane

Je viens de tomber sur une petite nouvelle:
je cite:
"le maire de Paris veut démolir le forum des Halles pour en reconstruire un autre, plus joli (comme s'il n'y avait pas d'autres priorités)"
çavient d'un petit site sans orientation ni occupations politiques
..... j'ai vérifié, en effet
Encore un beau projet dont le budget aura priorité sur le "social"....

Tout ça est très beau, j'adore le "nouveau" Louvre, juré!

mais tout cela a eu priorité sur les cités....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 15/11/2005 02:17:12
.......................................

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par windowman le 15/11/2005 09:08:44
1) Les causes sont multiples. Pour combattre pour nous et reconstruire notre pays lors et après la seconde guerre mondiale, voire même dès la première guerre mondiale, on a plus ou moins forcé des paysans de nos colonies à venir travailler pour le salaire minimum dans des conditions pas très acceptables, mais qui étaient déjà mieux que ce qu'ils vivaient (économiquement) dans les campagnes africaines. Ils sont venus, et au bout de quelques années, comme il a bien fallu leur reconnaître le droit de retrouver leurs familles, ils les ont faite venir e France. Parallèlement, il y avait après la seconde guerre mondiale une crise de logement. Il a fallu bâtir dans l'urgence des quartiers entiers de tours un peu partout pour accueillir à la fois ces immigrants africains et les français issue de l'exode rural. Au départ, les "cités" étaient donc relativement multiethniques et multisociales. Mais du fait que les loyers y étaient moins chers et que la crise du logement s'est terminée, les populations des cités les plus riches se sont installées ailleurs. Les pauvres sont restés. D'autres pauvres sont venus s'ajouter aux premiers. Par la suite, comme il est vrai qu'un certain degré de racisme en France gêne dans l'embauche, les minorités ethniques se sont vues réduites à n'avoir que des emplois mal payés ou mal considérés. On a donc tout un tas de cités qui se sont construites et modifiées, peuplées des populations d'origine française, déshéritées parce que issues de milieux sociaux-culturels dont elles n'arrivent pas à se sortir (cf. Pierre Bourdieu ou Raymond Boudon) qui, n'ayant pas suivi d'études, ne peuvent accéder à des emplois plus gratifiants et mieux payés, n'étant donc pas nécessairement pour leurs enfants, confrontés à une école égalitaire à tout prix qu'ils peinent à s'approprier, des modèles de réussite sociale, ou ne serait-ce qu'un exemple leur permettant d'espérer mioeux de la vie et de la société. Pour résumer, les familles franco-françaises blanches (pour être bien clair, puisque trop de gens pensent qu'il n'y a que des immigrés dans les cités) ne parviennent pas bien souvent à s'élever dans la société, et leurs enfants bien souvent n'y arrivent pas non plus. D'où un désinvestissemnt social et scolaire qui nous donne des familles entières hostiles à une société et une ecole qui ne tient pas ses promesses égalitaires et sociales, sans compter les promesses politiques non tenues. Face à un entourage désabusé, désespéré, en colère mais résigné, les jeunes blancs des zones sensibles, tels des baromètres anticipant sur leur propre réflexion, expriment la violence sourde et méprisée de leurs parents dans des comportements de rejets des valeurs sociales "normales" pour épouser une contre culture des cités, violentes, où l'on en revient à la loi du plus fort ou du plus rusé, ou l'on retrouve des gangs organisés en une véritable armée ou tribu hiérarchuisées. Les jeunes se construisent donc entre eux une famille acculturée qui vient se mêler aux jeunes issus d'immigrants dont je vais maintenant parler. Contrairement à leurs parents qui ont connu le temps des colonies et les difficultés dans leurs pays d'origine, qui sont venus en France pour y retrouver la promesse française d'égalité, de fraternité et de liberté, qui ont découvert de nouveaux droits qu'ils n'avaient pas encore eu, qui apprécient donc la France pour ce qu'elle a de positif, qui ont fait une partie du chemin qui mène à leur intégration (profession, famille, logemnt), pour qui la coupe est à moitié pleine, les enfants d'immigrés, qui sont nés en France, ne connaissent que la France, sont en situation peut-être plus délicate encore que leurs parents. Ils ne sont que Français, mais leurs parents sont aussi d'ailleurs. Ils sont dans un système français que leurs parents connaissent souvent mal et pour lequel ils ne peuvent les aider. Ils sont français et pourtant leur peau les désigne comme étranger. Considérs comme étrangers par leurs camarades, par les blancs de France (que ce soit avec ou sans racisme, d'ailleurs), ils sont d'autant plus étrangers au pays d'origine de leurs parents. Aux difficultés socio-économiques évoquées plus haut pour les enfants franco-français blancs vient s'ajouter la problématique d'une intégration non finalisée des populations issues de l'immigration. Le jeune black ou beur fait les synthèses des éléments qu'il a sous les mains. Tous ceux qui sont comme lui sont parqués dans des cités. Les blancs trouvent un meilleur emploi qu'eux. Ils connaissent plus souvent l'échec scolaire que les blancs (cf Bourdieu et Boudon). Leurs parents, malgré des décennies de vie en France et d'un travil harrassant, malgré parfois leur sacrifice pour la France dans des guerres (mondiales ou d'Algérie, d'Indoochine (parce qu'il y a, dans une moindre mesure, des immigrés asiatiques, mais en ce qui lesconcerne, ils rejettent pour beaucoup leur culture d'origine et s'intègrent en apparence mieux dans la société : mais s'en sentent-ils mieux pour autant, coupés de leur racine ?)), donc, malgré tout un tas d'efforts, les parents immigrés sont au bas e l'échelle sociale, et nombre de leurs enfants ont suivi cette stagnation. Voilà pourquoi le positivisme des primo arrivants s'est mué en résignation amère chez la deuxième génération, et en colère indignée (bien que souvent peu constructive, mais ce sont des enfants que la société n'a pas socialisés) pour la troisième génération que sont les jeunes actuels. Les immigrés de cette génération ne sont qu'une faible proportion des fauteurs de trouble. Arrivés en France à la suite d'un tramatisme ou pour fuir leur pays d'origine, ils sont bien souvent trop perdus pour contester quoi que ce soit, et désireux surtout de s'intégrer dans ce nouveau monde. Les jeunes qui posent problème sont surtout français. Il y a naturellement parmi eux des psychopathes. Mais ce sont essentiellement des enfants que la société a négligé et abandonné, de mignons mogwaï qu'on a arrosé au karsher social et qui se changent fatalement en Gremlins. Il faut faire quelque chose, c'est certain, mais ils sont français, et on ne peut donc les renvoyer où que ce soit. C'est notre société qui les a engendré, c'est à notre société de changer et d'assumer son envergure en se donnant les moyens de ses aspirations.

2) Personnellemnt, et c'est l'opinion de nombreux français que les évènements poussent stupidement au racisme (là, ce n'est plus mon cas !), je suis contre cette violence aveugle et gratuite, peu constructive. Mais je reconnais une utilité à ce vandalisme émeutier : là où des manifestations, des évidences sociales et statistiques, des scientifiques respectables, des pétitions et des associations ont échoué, de jeunes casseurs ont réussi à obtenir crédits et postes du gouvernement. Alors, effectivement, c'est malheureux que nos gouvernants ne comprennent que la violence, mais puisqu'il faut bien leur faire comprendre et essayer de changer les choses, pourvu que ça continue encore, qu'on ait des réformes un peu plus radicales de notre société pourrie ! Et notamment de notre système d'enseignement de plus en plus élitiste !

3) Hélàs ou tant mieux, selon chacun, les émeutes, à grands renforts de policiers, sont sur le déclin. Mais les problèmes n'étant pas résolus, elles reviendront, plus fores, plus nombreuses et plus violentes... A quand une guerre civile politisée ? (chaque évènement de ce genre, puisqu'il n'est généralement pas suivi d'effets positifs, entraîne un peu plus de gens vers l'extrême droite, qui gangrène notre démocratie de ses discours creux mais jamais combattus, toujours méprisés et martyrisés...).

4) Les conditions dans les banlieues sont de pires en pires, et on supprime peu à peu tout ce qui les faisait tenir, structures de l'Etat ou associations, en cessant leurs financement et en supprimant des emplois...

5) Personnellemnt, je m'estiome affecté par les émeutes uniquement parce que les médias ont travesti l'information pour ne jamais s'intéresser aux causes des problèmes, donnant cours à une incompréhension plus grands qui accentue les tensions sociales, et à nos politiciens débiles qui ne comprennent décidément rien à rien, qui ignorent les doléances pacifiques clairement énoncées et rationnellement justifiées et qui lance des mesures sociales d'urgence dès qu'on lui demande avec suffisamment de violence. Est-ce une révolution dans le sang que nos politiciens veulent pour se bouger le cul et enfin faire du bon boulot pour faire évoluer nos sociétés vers quelque chose de durable, de bon et qui tienne debout ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 17/11/2005 00:55:41
Je recopie d'un autre topic:
Re: nicolas sarkozy bondit dans les sondages
Posté par himura29 le 17/11/2005 00:35:46
oh tiens, a ce propos, un article que j'ai trouvé ce matin, rapport aux evenements actuels (ptetre un peu HS mais tant pis)

Point de vue
L'humiliation ordinaire, par Alain Badiou
LE MONDE | 15.11.05 | 14h38 • Mis à jour le 15.11.05 | 14h38

"Constamment contrôlés par la police." De tous les griefs mentionnés par les jeunes révoltés du peuple de ce pays, cette omniprésence du contrôle et de l'arrestation dans leur vie ordinaire, ce harcèlement sans trêve, est le plus constant, le plus partagé. Se rend-on vraiment compte de ce que signifie ce grief ? De la dose d'humiliation et de violence qu'il représente ?

J'ai un fils adoptif de 16 ans qui est noir. Appelons-le Gérard. Il ne relève pas des "explications" sociologiques et misérabilistes ordinaires. Son histoire se passe à Paris, tout bonnement.

Entre le 31 mars 2004 (Gérard n'avait pas 15 ans) et aujourd'hui, je n'ai pu dénombrer les contrôles dans la rue. Innombrables, il n'y a pas d'autre mot. Les arrestations : Six ! En dix-huit mois... J'appelle "arrestation" qu'on l'emmène menotté au commissariat, qu'on l'insulte, qu'on l'attache à un banc, qu'il reste là des heures, parfois une ou deux journées de garde à vue. Pour rien.

Le pire d'une persécution tient souvent aux détails. Je raconte donc, un peu minutieusement, la toute dernière arrestation. Gérard, accompagné de son ami Kemal (né en France, Français donc, de famille turque), est vers 16 h 30 devant un lycée privé (fréquenté par des jeunes filles). Pendant que Gérard fait assaut de galanterie, Kemal négocie avec un élève d'un autre lycée voisin l'achat d'un vélo. Vingt euros, le vélo, une affaire ! Suspecte, c'est certain. Notons cependant que Kemal a quelques euros, pas beaucoup, parce qu'il travaille : il est aide et marmiton dans une crêperie. Trois "petits jeunes" viennent à leur rencontre. Un d'entre eux, l'air désemparé : "Ce vélo est à moi, un grand l'a emprunté, il y a une heure et demie, et il ne me l'a pas rendu." Aïe ! Le vendeur était, semble-t-il, un "emprunteur". Discussion. Gérard ne voit qu'une solution : rendre le vélo. Bien mal acquis ne profite guère. Kemal s'y résout. Les "petits jeunes" partent avec l'engin.

C'est alors que se range le long du trottoir, tous freins crissants, une voiture de police. Deux de ses occupants bondissent sur Gérard et Kemal, les plaquent à terre, les menottent mains dans le dos, puis les alignent contre le mur. Insultes et menaces : "Enculés ! Connards !" Nos deux héros demandent ce qu'ils ont fait. "Vous savez très bien ! Du reste, tournez-vous – on les met, toujours menottés, face aux passants dans la rue –, que tout le monde voie bien qui vous êtes et ce que vous faites !" Réinvention du pilori médiéval (une demi-heure d'exposition), mais, nouveauté, avant tout jugement, et même toute accusation. Survient le fourgon. "Vous allez voir ce que vous prendrez dans la gueule, quand vous serez tout seuls." "Vous aimez les chiens ?" "Au commissariat, y aura personne pour vous aider."

Les petits jeunes disent : "Ils n'ont rien fait, ils nous ont rendu le vélo." Peu importe, on embarque tout le monde, Gérard, Kemal, les trois "petits jeunes", et le vélo. Serait-ce ce maudit vélo, le coupable ? Disons tout de suite que non, il n'en sera plus jamais question. Du reste, au commissariat, on sépare Gérard et Kemal des trois petits jeunes et du vélo, trois braves petits "blancs" qui sortiront libres dans la foulée. Le Noir et le Turc, c'est une autre affaire. C'est, nous raconteront-ils, le moment le plus "mauvais". Menottés au banc, petits coups dans les tibias chaque fois qu'un policier passe devant eux, insultes, spécialement pour Gérard : "gros porc", "crado"... On les monte et on les descend, ça dure une heure et demie sans qu'ils sachent de quoi ils sont accusés et pourquoi ils sont ainsi devenus du gibier. Finalement, on leur signifie qu'ils sont mis en garde à vue pour une agression en réunion commise il y a quinze jours. Ils sont vraiment dégoûtés, ne sachant de quoi il retourne. Signature de garde à vue, fouille, cellule. Il est 22 heures. A la maison, j'attends mon fils. Téléphone deux heures et demie plus tard : "Votre fils est en garde à vue pour probabilité de violences en réunion." J'adore cette "probabilité". Au passage, un policier moins complice a dit à Gérard : "Mais toi, il me semble que tu n'es dans aucune des affaires, qu'est-ce que tu fais encore là ?" Mystère, en effet.

S'agissant du Noir, mon fils, disons tout de suite qu'il n'a été reconnu par personne. C'est fini pour lui, dit une policière, un peu ennuyée. Tu as nos excuses. D'où venait toute cette histoire ? D'une dénonciation, encore et toujours. Un surveillant du lycée aux demoiselles l'aurait identifié comme celui qui aurait participé aux fameuses violences d'il y a deux semaines. Ce n'était aucunement lui ? Un Noir et un autre Noir, vous savez...

A propos des lycées, des surveillants et des délations : j'indique au passage que lors de la troisième des arrestations de Gérard, tout aussi vaine et brutale que les cinq autres, on a demandé à son lycée la photo et le dossier scolaire de tous les élèves noirs. Vous avez bien lu : les élèves noirs. Et comme le dossier en question était sur le bureau de l'inspecteur, je dois croire que le lycée, devenu succursale de la police, a opéré cette "sélection" intéressante.

On nous téléphone bien après 22 heures de venir récupérer notre fils, il n'a rien fait du tout, on s'excuse. Des excuses ? Qui peut s'en contenter ? Et j'imagine que ceux des "banlieues" n'y ont pas même droit, à de telles excuses. La marque d'infamie qu'on veut ainsi inscrire dans la vie quotidienne de ces gamins, qui peut croire qu'elle reste sans effets, sans effets dévastateurs ? Et s'ils entendent démontrer qu'après tout, puisqu'on les contrôle pour rien, il se pourrait qu'ils fassent savoir, un jour, et "en réunion", qu'on peut les contrôler pour quelque chose, qui leur en voudra ?

On a les émeutes qu'on mérite. Un Etat pour lequel ce qu'il appelle l'ordre public n'est que l'appariement de la protection de la richesse privée et des chiens lâchés sur les enfances ouvrières ou les provenances étrangères est purement et simplement méprisable.

Alain Badiou, philosophe, professeur émérite à l'Ecole normale supérieure, dramaturge et romancier.

Modifié le 17/11/2005 00:36:23


Rapport d'abus Modifier Supprimer


Re: Nicolas sarkozy bondit dans les sondages
Posté par jacquesv le 17/11/2005 00:48:42
himura29,
J'ai lu d'autres récits du même genre
"Délit de mauvaise gueule"

Pour un récit qu'on lit, combien de ces "controles" (langage sarkopoléon)???

Alors on s'étonne qu'il y en ait trois qui vont se "refugier" dans une cabine EDF, quand les flics arrivent, et on se dit "ils avaient sûrement quelquechose à se reprocher"...

<mode sarkostik ON>
On sait depuis longtemps que "Le Monde" c'est une bande de gauchistes prête à vendre la France aux étrangers..
<mode sarkostik OFF>

Modifié le 17/11/2005 01:10:05

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 17/11/2005 01:06:24
clara,
seul,
dadou,
insane,
Combien de fois avez vous été "controlés" de cette façon?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 17/11/2005 01:17:36
alain badiou:
http://ciepfc.rhapsodyk.net/article.php3?id_article=39

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par norbert vincent le 18/11/2005 00:32:36
le 26 octobre, les rapports entre Villepin et Sarkosy étaient "électriques" : "sarko" se demandait s'il devait ou non quitter le gouvernement.

le 29 octobre, grâce à deux mômes électrocutés et des "bandes d'émeutiers" non-identifiés, le sosie de Nicolay Jejov ( chef du NKVD en 1938, surnommé le "nain sanglant" ) peut " bondir dans les sondages". Un vrai soufflet.

Gaston Lagaffe avait préparé un superbe soufflet pour son copain Bertrand Labévue, mais quand le soufflet eut crevé... le pauvre ne s'en pas encore remis.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 18/11/2005 02:39:07
norbert vincent,
Intéressant!
source?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par norbert vincent le 19/11/2005 02:09:38
jacquesv, sources :

1) Presse départementale de l'Aube (10) "l'Est Eclair" du 26 octobre ( éditorial ) et du 29 : il suffit de superposer les deux "une", c'est saisissant ( je dirais même plus : c'est sarkozyssant !).

2) bd de Pascal Zanon et Christian Vanderhaeghe " la conspiration fantastique" de leur série "Harry Dickson" ( 1999 ); Nikolay Jejov , qui instrumentalisa la "st barthélémy rouge " en URSS ( près de 700000 fusillés ou soit-disant) en est un des personnages. Sa ressemblance avec notre nain de jardin local est franchement hallucinante.
Par ailleurs, quand les deux auteurs composèrent l'épisode, à partir de 1996-97, Sarkozy était un politique quasi-inconnu du public... sauf de quelques personnes comme ... moi (!), mais c'est une tout autre histoire.

3) autre bd, de Franquin, cette fois : album n° 11 "gaffes , bévues et boulettes" de Gaston Lagaffe.

@ +

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 19/11/2005 12:40:12
norbert vincent ,
je pensais à une source sérieuse...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par norbert vincent le 19/11/2005 22:56:40
jacquesv :

les quelques années où j'ai travaillé dans la Presse m'ont permis de savoir ce qu'est une source sérieuse.

si tu possèdes tes propres définitions de la "source sérieuse", cela te regarde, tu peux aussi les développer ( pour plus de clarté ), mais... ne tentes JAMAIS de les imposer. ! ...
[ ... ce que tu viens de faire !]

je suis également une source sérieuse ( sans guillemets ).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 19/11/2005 23:09:22
norbert vincent,
Si tu as lu ce que j'ai écrit à propos de "sarkoléon" et ce qui me semble clair dans l'enchainement des faits dans les différent topics ici, tu te rends compte que je suis enclin à te croire, mais j'ai l'habitude de vérifier et revérifier les sources...

PS je suis également une source sérieuse ( sans guillemets ).

Modifié le 20/11/2005 12:13:09

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par norbert vincent le 20/11/2005 00:51:55
jacquesv :

très bon réflexe, Woodward et Bernstein prospectaient 7 confirmations (1)avant de diffuser une info . Mais, eux, ils ont fait tomber un Président et l'Administration qui allait avec ( et que le Klan Bush n'a fait que ré-animer ).

Nous n'en sommes pas là.... et n'y seront sans doute jamais : Chirac , Villepin et consorts se débarrasseront de ce polichinelle quand ils le souhaiteront. Pour le moment, sa gesticulation est surtout utile pour masquer la faillite de l'Etat et son repli "en bon ordre", en resserrant le périmètre défensif : depuis 2002, l'UMP qui n'a aucune légitimité ( peut-on gouverner parce que le PS s'est pris un coup de pied au cul ?... On n'est plus en 78 !) ne peut se maintenir au pouvoir qu'en distribuant des largesses à ses "partenaires". En clair, les caisses sont vides !...
Alors, ce clown triste sert à cristalliser toutes les rancoeurs, toutes les abcès réacs en créant un "parti de mécontents", digne du XIX° siècle.

Pour arriver à de telles conclusions, je me sers de ma revue de presse quotidienne ( commencée il y a des années) : un travail patient, "de fourmi" , mais qui vaut toutes les vérif'. ( renforcé par la "toile", cette hyper-bibliothèque d'Alexandrie !)

[ de toutes façons, mêmes Wood et Stin n'ont pas pu éviter l'écueil... "gaffe, bévue et boulette", quoi !] .

j'ai bien sûr pris connaissance de tous tes topic, surtout celui de M. Alain Badiou, émérite et pertinent : "on a les émeutes qu'on mérite"... ou, plus prosaïquement, que celles qu'on peut financer.
Mais, là, ce ne sont plus des sources, mais des preuves qu'il faut fournir !

Quant à "sarkoléon", soit mais... "l'autre", celui du "second empire", "napoléon le petit", ok : ainsi, la taille sera en harmonie avec le sobriquet et , là, il n'y a ni source, ni preuve à fournir !...

(1) en somme,l'adaptation moderne de "tourner sept fois sa langue dans..."

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par van_loc le 20/11/2005 05:40:54
Tout ca ca illustre parfaitement le fait qu'on vit dans une société complètement débile. Comment voulez vous que ces jeunes aient envie de s'intégrer dans une société qui les montre du doigt, avec des politiques qui vivent dans le seizième et qui font du golf. Faut arrêter, ya un trop grand décalage. Et quand a tout les hypocrites qui disent que c'est important de voter, il faut être complètement débile pour croire que ceux qui nous gouverne ce soucient de notre avis. Ils s'en branlent de notre gueule. D'un coté ya la droite qui veur nous faire bosser comme des chiens et qu'on ferme notre gueule et de l'autre ya la gauche qui va faire 2 ou 3 réformes sociales a la con pour pouvoir prendre du bon temps. La société ressemble a ses politiques. Tant qu'on aura pas des hommes politiques responsables ca sera la merde. Je sais vraiment pas pour qui je vais voter pour les prochaines élections parce kya que des grosses taches. On vit dans un monde capitaliste ou c'est les patrons qui dirigent. C'est bien de se plaindre mais ya un moment ou y faut passer a l'action parce que avec sarkozy président, on n'a pas fini d'en chier!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 20/11/2005 12:05:10
norbert vincent ,
J'ai l'impression qu'on s'entendra, nous deux

van_loc,
<avec sarkozy président, on n'a pas fini d'en chier!!!>
La même impression et constatation que moi donc: l'ultralibéralisme ne fait des cadeaux qu'aux nantis selon le "principe de Matthieu":

Mathieu 25, (Bible Louis Segond)
25.29 Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a.
25.30 Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

A lire ça, on se croirait à une réunion patronale ( mondialiste ou U.M.P.)
(ou comme quoi, dans la bible on trouve tout et n'importe quoi...)

Modifié le 20/11/2005 12:42:56

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 20/11/2005 12:20:24
pour les noms que Hugo lui trouvait:
http://membres.lycos.fr/jccau/ressourc/hugo/etud/cibn3lp.htm
MDR

Modifié le 20/11/2005 12:41:04

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 20/11/2005 12:33:16
http://www.senat.fr/sommaire/index7.html
Séance du Jeudi 17 novembre 2005
Mise en ligne : 0 h 55



RAPPEL AU RÈGLEMENT
M. MUZEAU -
Deux quotidiens nationaux font état de questions relatives à la liberté de la presse. Un journaliste du Parisien libéré a été placé en garde à vue pour avoir écouté les fréquences radio de la police. On dit qu'on aurait surtout voulu saisir son ordinateur car il mène une enquête sur une affaire de financement à laquelle sont mêlées des personnalités politiques.

Le Monde, reprenant une information du Canard enchaîné, affirme que l'éditeur de First, convoqué place Beauvau, s'est vu intimer l'ordre de mettre au pilon 125 000 exemplaires de « Cécilia entre le coeur et la raison » -le « premier flic de France » l'avait menacé de poursuites judiciaires. Le Gouvernement peut-il apporter quelques éclaircissements ? Il faut immédiatement libérer le journaliste.

assez Napoléonien..

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 20/11/2005 12:45:46
Si on ajoute à ça Larcher et le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer qui voient la polygamie à la base des émeutes..
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-706693,36-710698,0.html

Modifié le 20/11/2005 12:59:59

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par jacquesv le 20/11/2005 12:59:08
à part ça, si vous voulez savoir ce que Larchier fait pour résoudre le chomage:
http://www.lexpress.fr/reussir/dossier/contrat/dossier.asp?ida=435687

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par clara le 20/11/2005 16:16:46
van loc => tu généralise...tous les riches ne font pas du golf, et beaucoup de gents ni riches ni pauvres font du golf...

Ensuite tu dis "ces jeunes aient envie de s'intégrer dans une société qui les montre du doigt, avec des politiques qui vivent dans le seizième et qui font du golf.", ben non je ne suis pas d'accord, ce n'est pas normal, si d'autres y sont arrivé ils peuvent aussi y arriver. Meme si comme je le disais plus haut, l'integration leurs est devenue plus compliquée, et ce à cause d'une poingné de cons. Mais je pense qu'il y a deux facteurs majeurs dans cette mauvaise integration
- d'une part, une grande partie de la société, devenue xénophobe( ou presque) , toujours à cause de cette poingné de cons
- d'autre part, la mantalité des jeunes de cité, qui ne cessent de se monter la tête contre le gouvernement, la société, etc. ce qui les poussent à penser que leur cas est désesperé...bref ils ne pensent plus possible leur propre integration

puis, quand tu dis qu'il y a un trop gros décalage, personne n'y peut rien, il y a toujours eu des riches et des pauvre, ainsi que des employers et des patrons...des gents qui ont la rage de bosser d'autre moins...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Banlieues, le schéma trop facile
Posté par soadbyob le 31/08/2006 00:57:06
Si le gouvernement n'a pas envoyé les militaires, cela aurait voulu dire qu'il était incapable de calmer la situation autrement et aurait été discrédité dans l'opinion.
En tout cas, faire passer la pauvreté comme origine première de ces violences est une connerie monstre qui les incite à continuer et à s'appitoyer sur leur sort pendant que les caïds continuent à écouler leur drogue.
Les émeutes qui ont eu lieu dans toute la France ne sont qu'un phénomène d'imitation.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 146 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲