Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Quand l'argent devient son dieu
Posté par rija_r le 28/11/2005 00:00:57
Devant le grand hotel, une femme débarque avec la dernière des classe S de Mercedes. Les regards se tournent vers elle. C'est l'hiver alors classe oblige, elle porte un beau manteau en fourrure de raton laveur.
Quelques clichés, quelques flashes et elle disparait dans les salons de l'hotel où son amant l'attend déjà. Celui-ci ne manque pas de lui faire un compliment sur l'élégance de sa maîtresse. De temps en temps elle croise quelques regards indignés qu'elle préfère ignorer. Des jalouses se dit-elle sûrment.
D'autres femmes et hommes du même rang social se font aussi remarquer avec la splendeur de leur accoutrement d'hiver. Quelle classe !!!


Ce qu'elle porte

Le manteau en fourrure de raton laveur a necessité 20 à 40 animaux en tout et pour tout. La femme ne le sait sûrement pas. Ce qu'elle voit c'est la beauté du produit, le signe de richesse qu'il fait passer.
Je suis sur que très peu d'entre nous connaissent la manière dont les animaux sont traités. On imagine un abattoir assez perfectionné comme dans les pays occidentaux ou les boeufs sont électrocutés d'une manière foudroyante ainsi on imagine que l'animal "ne sent rient".
Dans le cas présent il en est tout autrement. Le pays qui fournit l'animal est en général un pays pauvre dont la faune abonde d'animaux sauvages de toute sorte. La manière d'oter la fourrure de l'animal se fait d'une manière artisanale c'est à dire que depuis la sortie de la cage de l'animal on n'a utilisé qu'un simple coupe coupe.


Comment la fourrure est traitée

Ici nous allons juste voir les premières étapes de la préparation de la fourrure.
Dans chaque vêtement en fourrure se cache une atrocité que nous n'avons même pas imaginé.
Un récit peut faire une bonne description mais encore mieux... Allons regarder tout ceci en vidéo.

voici un lien qui nous la montrera :

http://www.strasbourgcurieux.com/fourrure/

Attention âmes sensibles s'abstenir.

CONCLUSION : Quand on a pour dieu l'argent, on ne s'interdit plus rien.
Le manteau de fourrure est UN SIGNE EXTERIEUR D'ATROCITE

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par windowman le 28/11/2005 05:51:51
J'étais déjà bien plus que convaincu avant.... J'aime bien la tournure de l'article, notamment la dernière phrase qui réutilise une tournure bien familière ! En revanche, sachez qu'il n'y a pas de méthode douce pour élever et tuer un animal dont on utilise tout ou partie du corps, soit pour l'industrie, soit pour le textile, soit pour l'alimentaire. Personnellement, j'avoue éviter d'acheter les cosmétiques et produits de saoins dont un animal sert de constituant, et chaque bouchée de viande me devient de plus en plus difficile... Pourtant, je suis petit-fils de boucher-charcutier et ai été élevé comme tel... Moralité : quand on a une conscience, il vaut mieux ne pas savoir !
P.S. : je ne supporte plus de prendre des oeufs de poules qui n'auraient pas été élevées en plein air... A quand le végétalianisme !?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par babe le 28/11/2005 10:26:08
je n'ai pas eu la force de regarder la video en entier. J'ai été prise de nausée.
Mais tout comme windowman, je suis déjà anti fourrure.
Je tiens, cependant, a ajouter qu'il faut être très vigilant en ce qui concerene les "fausse" fourrure vendue dans par les grandes chaines de magasin très prisées par les jeunes filles, il s'est avéré que certains produits était en réalité de la véritable fourrure de chat (des tests l'ont prouvé, donc attention aux faux plus vrai que nature....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par tchit le 28/11/2005 11:28:22
En effet il suffit de regarder cette vidéo pour être contre la fourrure ! Des animaux assommés sur le sol puis mutilés et depecés alors qu'ils sont encore en vie.... c'est abominable, on a l'impression que les gens qui font ça le font avec beaucoup de plaisir.

Tout ça est horrible mais le problème c'est qu'il faut se dire qu'en ce moment dans le monde des êtres humains subissent exactement la même chose.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 28/11/2005 13:00:15
je suis absoluement incapable de regarder une telle vidéo...c'est simple je ne peux pas...et je n'essayerai même pas. je ne comprend pas que l'on puisse faire du mal à un être vivant sans rien ressentir.
il y a bien longtemps on vivait dehors...on tuait des bêtes pour manger...et on portait leur fourure pour survivre...on faisait de leur peau quelque chose d'utile. et c'était très bien !!
aujourd'hui uniquement pour le plaisir de porter cette peau...pour le plaisir de parader avec la "peau" d'un autre être vivant...on tue.
dans ce cas qu'y avait t-il d'ignoble lorsque l'on retirait les tatouages des déportés...le fait que ce soit des hommes ? ou le fait qu'on leur retire la peau pour s'en servir personnellement...pour se faire un abat jour par exemple ?
peut importe si c'est un homme ou un animal...on n'a pas à supprimer une vie pour le plaisir. pour survivre soi même ok...mais pas pour un plaisir pervers et égoïste au possible.

alors tchit je comprend bien ce que tu dis et tu as raison...je te dirai juste que ce n'est pas parce qu'il y a des hommes qui subissent la même chose que l'on doit accepter le fait que d'autres le fassent aux animaux.
toute cruauté peut importe qui elle vise...doit être annihilé.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par minus le 28/11/2005 13:14:55
Suis je le seul a ne pas être choquer de la "cruauté" humaine? Je suis juste indigner de voir que l'Homme ne respecte pas les lois élémentaires de la nature.

Tuer pour manger n'est pas mauvais, peut importe la maniere. Qu'on fasse saigner pendant des heures en entendant l'animal agoniser ou qu'on l'électrocute en une fraction de seconde me fait le meme effet. C'est naturel de tuer pour manger. Apres tout l'homme est un prédateur. J'ai la chance de vivre dans un endroit assez rustique. J'ai tuer des cochon, des boeufs, et bien sur des volailles. Bien sur je n'apprecie pas la vue du sang, je ne suis comme meme pas un sadique. Mais je suis bien content de manger un bon carri tout frais en suite.

Pour la fourure, je suis d'accord avec toi. On pas le droit de tuer pour le plaisir. L'intellligence de l'Hommea appoté quelques problemes.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 28/11/2005 13:28:41
Qu'on fasse saigner pendant des heures en entendant l'animal agoniser ou qu'on l'électrocute en une fraction de seconde me fait le meme effet.
bah merde alors !!! comment peux tu penser ça ? n'as tu pas changé de l'animal qui tue pour survivre ? n'as tu pas l'intelligence suffisante pour posséder une once d'empathie...pour comprendre que la douleur est quelque chose d'ignoble ?

il est normal de tuer...oui ! mais n'es tu pas plus malin que la lionne qui chasse...et le pire c'est que "elle" étouffe sa proie avant de la manger...elle la tue au lieu de lui bouffer le bide directement.
entendre un animal agoniser pendant des heures...comment ça peut ne pas te déranger ? comment ? ça me fait mal au coeur rien que d'y penser.
on peut vider un animal de son sang en le tuant...pourquoi le laisser souffrir pendant ce temps ?!?
comment ne pas ressentir de douleur à la vue de l'agonie ? simplement parce que nous sommes coupés de nos sentiments...on ne vit plus que pour l'argent...on ne vit plus que pour la société...nous ne vivons plus...nous ne savons plus vivre !! ça me fait mal.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: quand l'argent devient son dieu
Posté par minus le 28/11/2005 14:22:50
zion_thieum -->
n'as tu pas l'intelligence suffisante pour posséder une once d'empathie...pour comprendre que la douleur est quelque chose d'ignoble ? non, mon intelligence d'humain me dit surtout que j'aime le boudin bien fait. En plus la chair est plus tendre après


entendre un animal agoniser pendant des heures...comment ça peut ne pas te déranger ? comment ? ça me fait mal au coeur rien que d'y penser. Je fais tout simplement la différence entre bétail (proie, gibier, etc...) et "animal".

comment ne pas ressentir de douleur à la vue de l'agonie ? bien sur que j'ai de la douleur et de la peine pour l'animal. Mais mon estomac s'en moque totalement.
Je ne vais comme même pas pleurer a chaque bouchée! Le siecle dernier, des illuminés ont montré que l'animal ressentait la douleur... Je suis d'accord qu'il faut éviter de les faire souffrir mais il faut comme meme manger, et manger de bonnes choses.

Modifié le 28/11/2005 14:25:01

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 28/11/2005 14:37:16
alors si tu découvre un nouvel animal...tu es d'accord pour ne pas le faire souffir...mais à partir du moment ou tu remarques qu'il a bon goût...ça ne te dérangera plus de le faire souffir car il deviendra une proie...

que l'on tue pour manger évidemment...mais que l'on fasse souffir pour tuer je ne vois pas l'intérêt..

et excuse moi mais ça ne me fait pas rire du tout.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par moummounette le 28/11/2005 15:54:40
zion thieum,
moi non plus je ne comprends pas qu'on puisse faire souffrir un animal, pour s'habiller c'est impardonnable mais pour manger, je suis d'accord bien sur , mais quitte à tuer un etre vivant, utant le fire souffrir le moins possible

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: quand l'argent devient son dieu
Posté par tchit le 28/11/2005 17:38:00
minus, ce que tu dis est bizarre ("tuer pour manger n'est pas mauvais, peu importe la manière" ). Pourquoi tuer en 2 heures un animal qu'on pourrait tuer en 1 seconde ? Comme dit zion, il n'y a pas d'interet à faire souffrir pour tuer. Sauf pour faire du boudin, mais saigner un animal c'est pas le summum de la barbarie.

Zion,
"je te dirai juste que ce n'est pas parce qu'il y a des hommes qui subissent la même chose que l'on doit accepter le fait que d'autres le fassent aux animaux. toute cruauté peut importe qui elle vise...doit être annihilé"

Je suis d'accord avec toi. Mais moi sur le net j'ai déjà eu le malheur de télécharger des vidéos d'êtres humains mutilés à la machette, exactement comme ces ratons laveurs. Et j'ai le sentiment que la SPA en fait mille fois plus pour les animaux que nous ne le faisons pour ces hommes traités avec la pire des barbaries. Je me rapelle encore cette idiote de Brigitte Bardot qui a envoyé des conserves de bouffe pour chien pour sauver les animaux de Bosnie pendant la guerre... bien sûr ce sont les réfugiés qui les ont mangé et il y a fort à parier qu'ils avaient mangé leurs chiens depuis longtemps.
Je crois qu'il y a certaines priorités dans le monde.

Et puis pour ma part l'horreur de ces ratons laveurs massacrés ne dépasse pas du tout celle de nos modernes camps de concentration industriels (pourtant je mange de la viande, j'adore la viande).

Modifié le 28/11/2005 17:38:52

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: quand l'argent devient son dieu
Posté par mtaveau le 28/11/2005 17:38:40
McCartney ne jouera pas en Chine à cause des fourrures de chiens et chats http://fr.news.yahoo.com/28112005/202/mccartney-ne-jouera-pas-en-chine-cause-des-fourrures-de.html

minus --> la vidéo est immonde même pour du gibier, regarde là !

Modifié le 28/11/2005 18:13:11

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 28/11/2005 18:32:13
tchit...oui je sais que l'homme est le plus barbare des être vivants...que sa perversité dépasse l'entendement...que l'horreur qu'il est capable de faire subir à une autre homme est impensable pour ma petite personne. mais imagine ce qu'on arrive à faire aux hommes...alors maitenant imagine ce dont ces mêmes hommes sont capables de faire aux animaux.
alors oui je comprend qu'il y ait des priorités mais pour moi c'est la vie qui est importante pas uniquement mon espèce...sans le respect de la vie...on ne respecte pas la nature...on ne respecte pas les animaux...et donc on ne respecte pas l'homme.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par tchit le 28/11/2005 19:10:08
Philosophiquement, ce que tu dis est juste. Maintenant en pratique si un jour je deviens quelqu'un de bien et de pas egoiste et que je decide de militer contre une forme de barbarie, ça sera certainement pas contre les barbaries sur les animaux.

Manger du poulet PAC, c'est profiter d'un système qui ne respecte plus du tout la vie. Je pense qu'un fermier qui décapite son poulet respecte plus la vie que nous qui mangeons ces produits industriels. Est-ce que nous, consommateurs, nous nous demandons une seule seconde si le respect de l'animal devrait passer devant notre faim à nous, humains ?
Ne pas respecter la vie, c'est ne pas respecter l'homme, mais l'homme passe bien au-dessus de n'importe quel animal (sauf pour certains trisos de la spa, mais ça c'est une autre histoire).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 28/11/2005 21:41:33
si un jour je deviens quelqu'un de bien et de pas egoiste et que je decide de militer contre une forme de barbarie, ça sera certainement pas contre les barbaries sur les animaux.
je pense que tu te fourvoies personellement je milite contre la barbarie...mais en tout genre.
à mon échelle je milite constemment...à chaque évenement du quotidien...dans la rue...dans le rer...face à des inconnus...face à mes amis...face à ma famille...je milite contre la barabarie EN TOUT GENRE et ce depuis un bout de temps. et je pense que c'est dans cette voie qu'il faut s'engager.
militer contre la barbarie humaine et non pas celle animale revient à tolerer la barbarie sous une autre forme. mais c'est à la base qu'il faut agir.
n'oublie pas que la parole alliée à la volonté est l'une des armes les plus puissante.
de toute façon je continuerai au détriment de ceux que je soule ici.

Est-ce que nous, consommateurs, nous nous demandons une seule seconde si le respect de l'animal devrait passer devant notre faim à nous, humains ?
Ne pas respecter la vie, c'est ne pas respecter l'homme, mais l'homme passe bien au-dessus de n'importe quel animal
pardon parce que si on respecte les animaux on ne peut plus les manger ? à peu près tout le monde est lobotomisé au niveau de la bouffe...c'est vraiment penser en tant que consommateur...en tant que personnage ancrée dans la societé et aveuglé par l'affreuse simplicité du système...aller faire des courses en supermarché...on le fait tous...mais putain ce que c'est hallucinant ce truc.
"entre autre" (yen a tellement à dire) on trouve de la viande sous sachet...alors évidemment on ne pense pas à ce qu'il se passe avant...et on s'en fout tant que ya de la bouffe. mais c'est normal...on est dans la culture de l'individualisme...on se fout des autres tant que nous ça va. alors bon les animaux...ils peuvent bien être dépecés vivants...foutu dans des cage de 50cm sur 50 durant toute leur vie pour nous pondre des oeufs...tant que je peux bouffer. ils peuvent mettre au monde des veaux les laisser au soins de leur mère (juste le temps de l'allaitement) pour les buter quelques mois après pour nous rassasier...et refaire une portée de petits veaux et ce jusqu'à ce que la maman crève et qu'on en prenne une autre pour recommencer...de toute façon ça ya pas plus normal pour nous les civilisés...et puis ils peuvent bien faire tout ce qu'ils veulent tant que nous avons notre escalope dans l'assiète.
en attendant le respect des animaux...avant on l'avait.

je pense qu'on devrait (et qu'on deviendra) tous devenir végétarien.
avant je ne comprenais pas le végétarisme ou le végétalisme...
j'ai demandé à plein de végétarien pourquoi arrêter de bouffer de la viande vu que nous sommes des omnivores...c'est normal d'en manger...je ne comprend pas pourquoi ne manger que des légumes.
et tous me répondaient parce que c'est pas bien de tuer les animaux.
certes je suis d'accord mais pour la survie de l'homme je ne vois pas le problème.
puis j'ai posé la question à une copine qui était végétarienne...et voici ce qu'elle ma répondu.
parce que nous sommes les seuls être vivants omnivores à être suffisement intelligent pour nous passer de viande...nous sommes les seuls à pouvoir trouver dans les végétaux tout ce dont on a besoin.

eh bien je me suis dit merde...elle a raison. et je sais qu'un jour je serai végétarien...pour l'instant je me nourris tellement mal que je suppose en avoir besoin et que donc j'en mange de temps en temps à la cantine le midi...encore que j'ai de plus en plus de mal...mais j'ai déjà gouté pas mal de bouffe végétarienne...et je me suis régalé...il y a tellement de diversité dans les fruits...légumes...noix...que ça peut devenir réellement succulent.
et puis de toute façon avec nos conneries de bouffe de merde la tomate entre autre n'a plus aucun goût...mais alors plus du tout !!
tout est préfabriqué...conditionné...surexploité...plus rien à de goût !! c'est uniquement quand on regoute les vrais aliments qu'on s'en rend compte.
bref je m'égarre désolé...

Modifié le 28/11/2005 22:17:32

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par tchit le 29/11/2005 13:37:29
Zion, tu milites contre les barbaries en tout genre ? Bon, mais peux-tu me dire concretement en quoi ça consiste ? Pour toi le simple fait de discuter avec des inconnus, tes amis et ta famille mérite-t-il vraiment d'être appellé "militantisme" ? Moi j'appellerai plutôt ça "sensibilisation" mais concretement t'as pas essayé de sauver un seul être vivant en péril.

"Est-ce que nous, consommateurs, nous nous demandons une seule seconde si le respect de l'animal devrait passer devant notre faim à nous, humains ? Ne pas respecter la vie, c'est ne pas respecter l'homme, mais l'homme passe bien au-dessus de n'importe quel animal." ==> je veux bien me faire comprendre, j'ai dit "nous consommateurs" c'est à dire nous qui profitons de l'horrible industrie.

Je connais un végétarien qui, lorsque je lui ai demandé pourquoi il l'était, m'a répondu : "parce que je ne mange que les animaux que je tue." Je pense que c'est beaucoup plus compréhensible et naturel comme réponse que l'autre argument qui consiste à dire "c'est pas bien de tuer des animaux".
Maintenant tous les arguments se défendent, après tout on peut avoir une vision ultra humaniste.

Moi je dis VIVE LA VIANDE

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 29/11/2005 14:09:53
tchit...lol c'est fou qu'il faille toujours remettre tout en doute...
moi je te le redis...je milite au quotidien...appelle ça de la sensibilisation si tu veux ce n'est pas important...pour moi c'est ce que je fais qui compte...et je sais ce que je fais...et surtout je sais ce que j'ai fait.

tu as mal dû me lire...l'argument qui dit que c'est pas bien de tuer des animaux...j'ai dit que c'était largement insuffisent comme argument..et s'en est un autre qui m'a fait réfléchir...celui que tu avances est très sympas...enfin comme tu dis tous les arguments se défendent...tant qu'ils sont sincères et que ça leur est utile.

Moi je dis VIVE LES FRUITS ET LEGUMES

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par tchit le 29/11/2005 14:20:07
Mais zion je n'ai jamais voulu te contredire au sujet de l'argument qui dit que c'est pas bien de tuer des animaux, je t'ai bien lu et j'avais parfaitement compris que cet argument ne t'avait pas convaincu !!

Par contre pour ce qui est de militer contre les barbaries, je ne suis pas convaincu. Tu milites au quotidien, peux-tu me dire précisément (et avec exemple à l'appui) en quoi ça consiste ? Si tu vx pas le dire en public, en pv... J'attend ta réponse !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 29/11/2005 15:38:19
mon cher tchit...non je ne te le prouverai pas par des exemples...tout simplement parce que je n'ai pas à te prouver quoi que ce soit.
ce que je fais et les conséquences qui en découlent me suffisent amplement pour ne pas avoir "besoin" d'en parler à quelqu'un qui me connait pas ou peu.
je réagis comme ça car je voulais passer un message...mais tu t'es concentré sur ce que je fais ou ne fait pas...je parlais du fait qu'il faille lutter contre la barbarie en général et non pas uniquement contre celle envers les Hommes...contre toute barbarie...que ce soit les Hommes ou les animaux c'est intolérable !!!
et je me fout que ce soit plus ou moins intolérable...c'est intolérable point final. si tu n'es pas de cet avis parlons en avec plaisir.
mais la discussion à dévié et ce message n'a pas pu être bien transmit...on en a même pas parlé...seulement du fait qu'il faille dire "militantisme" ou "sensibilisation" alors peut être me suis je mal exprimé et je m'en excuse...mais parler de ce que je fais...on s'en tappe...je ne viens pas sur fj pour cela.

Modifié le 29/11/2005 16:03:24

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: quand l'argent devient son dieu
Posté par minus le 29/11/2005 16:12:42
Euh je crois que je me suis mal fait comprendre...

Je n'ai jamais dit que ça me plaisait de faire souffrir en tuant, j'ai dit que c'était naturel. Bien sur je ne vais pas m'amuser à dépeccer centimetre carré par centimetre carré un animal! Je ne suis comme meme pas sadique!

zion_thieum --> Tu devrais voir un jour comment on fait pour obtenir du boudin, des oeufs de lin, du caviar ou meme comment on fait de la peche au gros.

tchit --> As-tu vu un animal se faire saigner??? Comment peux-tu dire que ce n'est pas horrible? Je ne parle pas d'un poulet qui se vide en un quart d'heure. Je te parle du cochon, du sanglier ou meme de l'oie qui prennent plus d'une heurer pour se vider completement, qui se débat et qui gemit.

Modifié le 29/11/2005 16:13:24

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: quand l'argent devient son dieu
Posté par minus le 29/11/2005 16:14:31
zion_thieum --> Les fruits et les légumes? Attention , peut etre que tes futurs enfants diront qu'ils souffrent quand tu les ceuille.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 29/11/2005 16:30:09
minus...mais absolument !! personnellement je ne ressentirai jamais aucun plaisir à chasser ou à pêcher...ces gens aiment se sentir puissant...se sentir à nouveau un prédateur...mais ce n'est pas mon truc.
pis je n'aime ni le boudin ni les oeufs de lin ni le caviar ni le poisson...mais c'est à la base une histoire de goût et d'image mentale...ce n'est pas une conviction dûe à mes idées...c'est simple je n'ai jamais aimé ça.
et bravo pour la ptite phrase lol t'es content de toi lol

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 29/11/2005 16:32:58
"entendre un animal agoniser pendant des heures...comment ça peut ne pas te déranger ? comment ? ça me fait mal au coeur rien que d'y penser. Je fais tout simplement la différence entre bétail (proie, gibier, etc...) et "animal"."

alors réponds à ma question s'il te plait.

"alors si tu découvre un nouvel animal...tu es d'accord pour ne pas le faire souffir...mais à partir du moment ou tu remarques qu'il a bon goût...ça ne te dérangera plus de le faire souffir car il deviendra une proie..." (non pas que tu prènes plaisir à le faire souffir...mais comme tu as dit c'est normal vu que c'est une proie)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par minus le 29/11/2005 16:57:53
Bien sur que j'ai mal quand je les entend crier. Comme je l'ai dit plus haut, ça ne m'amuse pas de voir ça.
Quand on tue un animal, on s'y met à plusieurs (sauf pour une volaille bien sur) et crois moi, personne ne rit. On est tous concentré sur la viande. On s'amuse pas avec les gémissements de l'animal. Notre coeur se sert à chaque fois que nos yeux croisent ceux de la bête.

Je n'aurais jamais pensé que je parlerais comme ça quand je vivais encore à Paris. Je te comprend. Ca semble peut etre immonde ce que je dis, mais c'est simplement réaliste.

Quoi? tu aimes pas le poisson??? Incroyable!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par babe le 30/11/2005 10:55:30
C’est le propre de l’humanité est de tuer, il faut juste faire la différence entre tuer pour manger et tuer par cupidité. Le lion (enfin la lionne, ppfff !! Paresseux, c’est bien un mâle) tue sa proie pour se nourrir, c’est sa survie qui en dépend, même la poule tue, et ben ouai, le lombric est un être vivant.

Donc,

Zion > je pense qu’il faut faire la différence entre la vache proprement tuée dans un abattoir pour nous nourrir et dont toute les parties du corps seront utilisées et entre le pauvre raton laveur dépecé vivant pour le plaisir d’une poigné d’élites narcissiques et dont le reste du corps meurtri est jeté à la benne toujours vivant.

Tchit > l’homme supérieur à l’animal, mouai, plus on avance et moins j’y crois. Nous sommes devenus les parasites les plus dangereux de cette planète. Guidé par notre concupiscence, nous avons saccagé, maltraité, défiguré, violenté, exterminé tous ce que nous pensions nous être inférieurs, même la nature elle-même. Alors quand tu dis que l’homme est plus intelligent…..Les animaux ont préservé leur instinct ancestral et s’il n’y avait pas eu notre intervention, grâce à eux, notre écosystème n’aurai peut être pas été bouleversé aussi rapidement.

Minus > je suis antillaise d’origine, et j’ai déjà participé aux journées où ont tue le cochon, le cabri…, mais on ne laisse pas agoniser les animaux pendant 2 heures sinon ça devient effectivement de la cruauté.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: quand l'argent devient son dieu
Posté par tchit le 30/11/2005 11:34:10
Babe, on peut pas nier que l'homme est supérieur en intelligence à l'animal et c'est bien pour ça qu'il arrive à faire tout un tas de conneries (mais aussi tout un tas de choses absolument formidables). Fais attention a ne pas faire des confusions !

Zion, tu te faches contre moi on dirait Mais moi je pense pas que ce que tu fais contre la barbarie à ton échelle (et c'est extrêmement louable) puisse être vraiment considéré comme un soutien réel à l'humanité (je parle de l'humanité en tant qu'entité concrète bien sûr, parce que tout bon acte est un soutien à l'Humanité ).
Simplement je veux dire que si un jour je décide de m'engager concrètement dans une cause, je vais certainement partir en Thailande et tout faire pour proteger et aider des petites filles prostituées plutôt que d'y aller pour sauver des ratons laveurs.
Je préfère 1000 ratons laveurs massacrés pour leur fourrure à 1 seule gamine prostituée et torturée. C'est un exemple parmis d'autres.

Bien sûr on peut dire "les deux sont inacceptables, je ne préfère ni l'un ni l'autre", mais c'est pas comme ça qu'on va avancer. On peut aussi décider de militer à la fois pour la cause des enfants et des ratons laveurs, mais c'est pas très facile.

Modifié le 30/11/2005 11:35:24

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 30/11/2005 11:59:55
babe...non les abattoirs et le dépecage pour la fourrure ne sont pas comparables. mais à mon avis le fonctionnement des abattoirs est loin d'être respectueux de animal...respectueux de l'être vivant qu'est l'animal.
il se trouve qu'au fur et à mesure nous sommes devenu très nombreux sur la planète et on a trouvé des façons pour satifsaire nos besoins...je le comprend sincèrement...seulement on continue d'évoluer...et je pense que "cela" devra changer.
ensuite j'ai personnellement le droit de ne pas avoir envie que toute ma vie l'on tue des animaux pour me faire survivre alors que je peux me nourrir autrement...je n'ai jamais demandé aux autres de devenir végétarien...s'ils ne le comprènent pas par eux même...si c'est juste par ce qu'il se sont dit...oui c'est vrai c'est mieux...ça n'a aucun intérêt...ça doit venir de l'intérieur...et ça viendra quand ça viendra...en attendant je trouve utile d'en parler...pour qu'un jour ça puisse devenir réalité.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 30/11/2005 12:13:39
tchit...je n'ai pas voulu que tu ressentes une quelconque animosité...mais je suis un peu fatigué des relations sur fj quand ça n'est pas par message privé...ce n'est pas contre toi. c'est la différence entre la psychologie et la sociologie...en groupe notre comportement diffère.
je sais que si l'on en parlait en privé on se comprendrait.
seulement là on parle de ce que l'autre vient juste de dire...on reprend les mots...et jamais le fond des idées...on reste en surface et ça crée des problèmes inutiles et sans intérêt.
je sais qui tu es...ce que tu vaux...alors par respect je ne repondrai pas à ce que tu viens de dire...je sais que nous sommes d'accord sur le fond du problème...sur la barabarie.

Modifié le 30/11/2005 12:14:18

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par windowman le 30/11/2005 13:48:28
Comme disait l'autre : il faut manger pour vivre et non vivre pour manger. Le repli sur notre animalité qui s'opère dans notre espèce n'est pas rassurant quant à notre évolution. Alors qu'on a à notre disposition tous les outils civilisateurs nécessaires à l'élévation de nos sociétés vers un équilibre plus durable et prometteur, on recule, on reprend à rebours notre évolution. Nous réinventons la ségrégation, nous réinventons une nature qui nous est hostile, nous recréons une biosphère qui ne nous supporte plus... Cela fait réfléchir quant aux potentialités positives et négatives de notre espèce...
Manger de la viande est une tradition. On peut aimer ou non, là n'est pas la question. La question est de savoir si on a toujours besoin de prolonger cette aberration qu'est l'élevage industriel d'animaux d'abattoir. On a donné de la viande à des herbivores, on a élevé des animaux les uns sur les autres dans des conditions déplorables, on a inventé et fait évoluer des expèces qui ne trouveront jamais d'autre place dans la nature si ce n'est dans notre assiette. Nous avons recréé des êtres dans le seul but d'avoir des serviteurs alimentaires. Nous avons cultivé l'animal comme on cultive des plantes. Or, un animal n'est pas une plante...

Manger est nécessaire pour vivre, bien évidemment. Les protéines sont indispensables à notre santé et à notre développement équilibré. Mais désormais que nous possédons les connaissances techniques et nutritionnistes qui nous permettent une variation infinie de menus sans animal, est-ce encore justifiable d'élever des êtres vivants dans d'atroces conditions uniquement pour avoir un complément alimentaire accessoire ?

Est-ce nécessaire de pousser plus loin cette logique pour argumenter la thèse selon laquelle élever et tuer des animaux pour en faire des accessoires de mode et de beauté est méprisable et odieux ? Je ne pense pas non plus qu'il soit nécessaire de dire qu'il est inacceptable que des animaux soient assassinés dans la torture et les violences lorsqu'ils peuvent être euthanasiés quasi instantanément et sans douleur, puisqu'il est raisonnable de penser qu'il n'y a personne ici qui soit gratuitement sadique à ce point.

C'est toute notre société qui a évolué jusqu'à rendre l'élevage inutile et remplaçable. C'est aux hommes qui la constituent de se montrer dignes des progrès accomplis. Nous valons mieux que la fange dans laquelle nous rampons avec délectation en se regardant le nombril. C'est par appât du gain et égocentrisme auxquels nous nous accrochons que l'élevage industriel et cette boucherie inhumaine continuent...

Je suis petit-fils de boucher, et c'est tous les jours que j'avais de la viande. Je croyais ne pas pouvoir m'en passer. Ma femme est devenue végétarienne à force de rassembler des éléments contre cette façon de produire la viande. Ce n'est pas de la sensiblerie pour les petits lapins et autres petits moutons, mais une question de principe moral et d'idéal de société. Une société comme la nôtre ne doit plus laisser de place à la barbarie et au sacrifice inutile de vies suppliciées dès la naissance. Peu à peu, je deviens pleinement végétarien. C'est fou le nombre de légumes, de fromages, de féculents, de fruits et de céréales qui existent, d'herbes, de champignons et d'aromates qui peuvent les accomoder, de recettes diverses et succulentes qui permettent de tourner facilement la page sur cette viande grossière, inutile et honteusement ôtée à la vie, affreusement amenée et maintenue en vie...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par minus le 30/11/2005 14:31:37
babe --> au bout d'une demie heure, il est dans le come, mais le sang coule encore

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 30/11/2005 18:53:01
tchit...j'ai réfléchi...je vais répondre à ce que tu dis...non je ne milite pas...tu as raison...mais à mon petit niveau j'agis...enfin bref ceci m'a mené à me demander si je militerai pour les hommes ou les animaux...eh bien ma réponse est pour les animaux. et je vais t'expliquer très simplement. parce que les animaux sont incapables de se défendre eux même...parce que si aucun homme ne le fait...il disparaiteront les uns après les autres...alors qu'il y aura toujours des hommes. nous ce sont des millions des milliards de personnes qui risquent la mort...eux c'est leur espèce au complet...et avec nos actions on ne fait qu'empirer les choses ! mais évidemment je suis d'avis que les hommes doivent militer pour les autres hommes...mais pas moi.
on en reparlera si tu veux...là je sors...bonne soirée.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 30/11/2005 18:55:48
windowman...pardon c'était tellement vrai et conforme à ma pensée ce que tu as écris que je n'ai même pas pensé à réagir. malgré toute la subjectivité dont je fais part...je te le dit...t'es vraiment un mec bien.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par minus le 02/12/2005 18:16:09
windowman--> je suis d'accord avc toi. Ce doit etre affreux pour l'animal de ne connaitre que sa cage et l'abatoire. En plus ton le mode sait que la chair es plus tendre si la viande à bouger. Mais bon, il faut bien nourrir la population. Je suis choqué mais je n'ai pas de meilleur solution à donner.

zion_thieum--> C'est bien qu'il y ait des mecs comme toi qui pensent aux animaux et à la nature, sinon les mecs comme moi qui ne pensent qu'à la survie (ou suprématie comme tu veux) humaine auraient déja tout péter.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par tchit le 02/12/2005 18:25:48
Alala ce windowman, toujours parfait dans son écriture et son argumentation. Je crois que tu as donné la conclusion à notre débat.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par sterne le 05/12/2005 21:50:06
J'ai lu attentivement tous ces topics qui m'ont paru très enrichissants, même si, comme il a été dit plusieurs fois, je ne trouve pas que ce sujet soit risible.

En vous lisant, on voit vraiment que chaque être humain pense différemment, mais qu'il y a parfois des pensées qui se ressemblent, aussi paradoxal que celui puisse être.

********************************

Concernant ce sujet, j'ai principalement retenu 2 mots, dont l'un est la conséquence extrême de l'autre : individualisme et barbarie.
Inutile de vous dire lequel est l'un, lequel est l'autre...

********************************

Zion_thieum, comme tu l'as dit, militantisme ou sensibilisation, là n'est vraiment pas la question je pense. Et quoi que tu fasses, d'après le peu que je sais et suppose, je reste persuadée que c'est quelque chose, non pas de "bien", car bien, pour moi, ne veut rien dire, mais je dirais que c'est quelque chose d'"humain", avant tout, qui réhausse le niveau de nos cervelets d'êtres vivants.

nb : moi non plus, je ne suis pas végétarienne, et pourtant, je n'M pas le boudin, le cheval, la viande rouge et je saurais TB m'en passer, mais pour le poisson, j'ai appris une chose : auparavant, je pensais comme toi, Zion, que les pêcheurs éprouvent un besoin inéluctable de se sentir puissants, mais j'ai appris autre chose le jour où j'ai vu un ado passionné pêcher :

au début, il m'a trop énervée, car il a attrapé une énorme carpe, et j'aurais bien Mé lui dire, pendant qu'il posait avec : "ça te plairait, toi qu'on t'embroche par la gencive pour qu'un géant te prenne en photo et te mange après?" mais j'ai été surprise par deux choses :

1 : la première, c'est qu'il a relâché la carpe, en lui décrochant le hameçon aussi doucement que possible et en l'aidant à replonger dans l'eau

et, alors que je pensais que le poisson devait vraiment souffrir, un ami m'a dit une seconde chose :

2 : le poisson ne souffre pas!! En effet, il a un cerveau si petit qu'il n'a pas de mémoire et ne sait pas ce qu'est la souffrance : c'est une des raisons pour laquelle il lui arrive de manger ses petits parfois, par exemple.

Donc, je voulais ajouter un petit bémol à la partition enrichissante que tu nous as amenée ici :
il ne faut pas mettre tous les pêcheurs dans le même sac : certains pratiquent la pêche comme une passion pacifique et depuis, ça peut paraître con pour certains qui ne sauront pas me comprendre en me lisant, mais ça me rassure de savoir qu'il y a, dans cette vie, de nos jours, au moins un animal qui ne souffre pas forcément du bon plaisir de l'homme.

Concernant mon avis pour le reste de la "partition", tu es un des mieux placés pour le connaître

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par tchit le 05/12/2005 22:16:49
" le poisson ne souffre pas!! En effet, il a un cerveau si petit qu'il n'a pas de mémoire et ne sait pas ce qu'est la souffrance : c'est une des raisons pour laquelle il lui arrive de manger ses petits parfois, par exemple."
gné ??? Pas besoin de savoir ce que c'est que la souffrance pour connaitre la douleur. Et je vois pas la rapport avec les petits ! Un être vivant qui a des nerfs connait une douleur quand on touche ces nerfs.

Ce que tu dis ne veut pas dire grand chose : le mec qui pêche un poisson pour le relâcher aussitôt après joue à un jeu cruel, ce n'est pas une "passion pacifique", ça consiste à piéger un animal à l'aide d'un objet qui va lui transpercer la langue et la machoire.
Il est je pense moralement beaucoup plus juste de garder le poisson et le manger, la pêche a ainsi une utilité et ça ne devient plus un jeu cruel mais ça peut être perçu comme un retour à certaines sources (et aussi une manière de se nourrir sans participer au bouleversement de l'écosystème provoqué par les chalutiers ou l'élevage intensif).

N'importe quel pêcheur de loisir éprouve un plaisir profond à piéger l'animal (et donc il se sent puissant), c'est comme la chasse sauf que là l'animal est un poisson, il ne crie pas, ne pleure pas, ses yeux n'expriment rien, c'est la seule différence et c'est seulement dû à une physiologie différente.
Moi pendant les vacances je pêche et j'adore ça. Si je pêche un tout petit poisson je le rejette à l'eau car petit poisson deviendra grand, si j'en attrape un grand je le garde et je me le mange dans la soirée.


"car bien, pour moi, ne veut rien dire" ==> pour toi l'idée de bien n'existe pas ? Tu renies d'un coup 2500 ans de philosophie !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 05/12/2005 23:00:29
la grosse différence entre la chasse et la pêche c'est le fait de tuer l'animal.
alors oui effectivement à la pêche comme tu le dis sterne les poissons sont relâchés et c'est déjà énorme comme geste...mais comme le dit tchit le "pêche loisir" revient à pièger un animal...et donc à se sentir puissant.
ceci dit la philosophie de la pêche est à mes yeux plus compréhensible que celle de la chasse. le plaisir de tuer est nettement plus désolant.

tchit "le bien ne veux rien dire"...je ne pense pas qu'elle ait voulu parlé de l'idée de bien...mais de la représentation de ce que l'homme se fait du bien. en effet si pour les pêcheurs (qui le font pour leur plaisir) qui remettent le poisson dans l'eau...c'est bien...ça ne l'est pas pour toi. donc le fait de dire que c'est bien ne veux en fait rien dire.
le bien est quelque chose d'universel...mais aussi quelque chose de tellement subjectif.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par tchit le 05/12/2005 23:49:53
Moi personellement je trouve que pecher un poisson pour le relacher est un acte terriblement inutile et cruel. Largement plus cruel que de pecher un poisson pour le manger. Pourquoi ? Parce que le geste n'a plus aucune justification et aucune valeur.

Mais bon, je suis pour la chasse et pour la pêche. Je comprend pas comment on peut être contre la chasse (à moins d'être végétarien). En effet, quand on mange un steak Charal on mange de la viande d'un animal qui a été élevé dans des conditions terrifiantes, nourri spécialement pour grandir à toute vitesse et qui a été froidement tué à l'éléctricité ou avec je sais pas quoi d'autres, en même temps que des centaines d'autres animaux. Quand on chasse, on poursuit un animal, on le traque, on lui laisse une chance de s'en sortir et quand on l'a tué on a accomplit un geste extraordinairement plus naturel que celui de l'ouvrier qui éléctrocute à tour de bras des boeufs dégénérés. On a attrapé un animal qui a vécu dans la nature, qui a eu un habitat naturel, qui a mangé de la bouffe naturelle, on s'est mesuré à lui, bref on l'a respecté et donc on a respecté la nature. Il est hypocrite de critiquer les gens qui tuent des animaux de leur propre chef quand on mange nous-même des animaux. C'est un des signes de notre "dégénérescence" à nous, êtres civilisés, qui avons l'habitude de voir notre viande bien propre, dans sa barquette et sous son film de celophane et qui allons jusqu'à oublier que ce que nous mangeons c'est un être qui a été vivant.
Tout le plaisir n'est pas dans l'acte de tuer, il est dans l'acte de revenir à quelque chose de largement plus naturel et proche de la nature.

Par ailleurs la chasse (enfin, la chasse contrôlée) est necessaire à l'équilibre de notre écosystème.

Bien sûr il y a chasse et chasse. Il y a des espèces protégées qui sont de plus en plus menacées chaque jour, il y a aussi des modes de chasse qu'on peut critiquer (la chasse à cours), mais quand un vieux prend son fusil et va tirer des oiseaux, des cerfs ou des lapins, il accompli un geste à la fois utile pour l'homme (un retour vers la Nature et vers une certaine morale) et pour la nature (dans certaines regions les lapins et les cerfs pullulent litteralement).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par sterne le 06/12/2005 00:33:40
tchit > Je ne sais pas si tu te prends pour un étudiant en médecine ou si tu es simplement quelqu'un qui M contredire les autres, mais dans tous les cas, essaye au moins de lire ceci :

" le professor J D. Rose de l'Université du Wyoming aux USA, affirme avoir établi que les poissons ne possèdent PAS cette région du cerveau spécifique qui permet la sensibilité. Parce qu'ils sont dépourvus de néo-cortex, les poissons ne ressentiraient NI souffrances NI détresse NI plaisirs, et leurs comportements lors de la capture, par exemple, seraient simplement des réponses réflexes à des stimuli. "

Si tu vois pas le rapport avec les petits, alors peut être que tu aurais pu me lire avec plus d'attention.

"Ce que tu dis ne veut pas dire grand chose" : je me permets de te rectifier : ce que tu comprends ne veut pas dire grand chose... car tu déformes tous mes propos, lorsque tu écris :

"le mec qui pêche un poisson pour le relâcher aussitôt après joue à un jeu cruel, ce n'est pas une "passion pacifique", ça consiste à piéger un animal à l'aide d'un objet qui va lui transpercer la langue et la machoire."

--> et voilà qu'on retombe dans le cliché : tu m'expliques le rapprochement avec le gamin de 14 ans dont je viens de raconter l'histoire? il avait vraiment l'air très cruel, en effet!!

"Il est, je pense, moralement beaucoup plus juste de ..."
Entre la morale et la réalité, il y a un fossé énorme... Ne l'as tu pas encore franchi ?

Je te parle d'un enfant, je te dis que je n'M pas la pêche et toi, tu me parles de l'écosystème ?.... à mon tour de ne pas voir le rapport...

"pour toi l'idée de bien n'existe pas ? Tu renies d'un coup 2500 ans de philosophie !"
Tiens c'est drôle, pourquoi tu n'arrives pas à lire ce que zion_thieum a correctement perçu?

Sans doute, parce que, justement, tu ne fais "que"(sans vouloir offenser ton ego) lire et interpréter ce que tu souhaites, sans creuser ni lire en diagonales ce qui s'affiche sur ton clavier.

Je vais me permettre d'ajouter une chose, car je sais que ça ne te culpabilisera pas du tout, vu la taille de ton ego, mais, vois tu, c'est à cause de personnes comme toi que je viens moins souvent, ces (rares mais irrascibles) personnes, qui, lorsque l'on écrit des tas de lignes, n'en lisent qu'un bout qui les concerne pour le transformer ensuite à leur sauce et le re-claquer sur écrit, comme bon leur semble, en n'attendant qu'une chose : qu'on leur réplique quelque chose à leurs contre-arguments, pour qu'ils puissent à nouveau en balancer.

Je n'ai pas l'intention de jouer à ce petit jeu de ping pong et d'éternels conflits avec toi : même si je suis loin d'avoir franchi le cap de la suprême patience, en ce qui concerne le cap de la post-adolescence rebelle, pour ma part, je l'ai franchi.

Le non-respect des mots lus de manière véhémente et téméraire a été plus fort que moi, mais, en toute sincérité, je te souhaite Bon courage dans ton escalade...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par babe le 06/12/2005 12:39:58
tchit > "Par ailleurs la chasse (enfin, la chasse contrôlée) est nécessaire à l'équilibre de notre écosystème." - "mais quand un vieux prend son fusil et va tirer des oiseaux, des cerfs ou des lapins, il accompli un geste à la fois utile pour l'homme (un retour vers la Nature et vers une certaine morale) et pour la nature (dans certaines régions les lapins et les cerfs pullulent littéralement)."

On n'aurai pas eu besoin de recourir à la chasse si on avait sus rester à notre place, c'est nous qui avons bouleversé l'écosystème en éliminant les prédateurs naturels (loups...). Donc je persiste et je signe, nous avons le savoir et nous avons réussi à l'exploité au détriment de ce qui nous entour mais nous ne sommes pas si intelligents et encore moins supérieur sauf en nombre.
sterne a raison ton ego est de taille, c'est cette idée de supériorité qui à poussé des êtres a perpétrer des massacres mais c'est un autre sujet....

zion_thieum > tu as raison les abattoirs ne sont pas tous "propre" ni l'élevage, je vais moi même chercher ma viande 2à 3x par an dans ma belle famille qui possède une exploitation en Normandie (vive le congélateur), il élève leurs bêtes dans des champs et elles sont abattus devant nous sans effusion de sang outre mesure. Ma volaille je la cherche en ferme près de chez moi et les oeufs j'achète du certifié pondu et ramassé à l'ancienne. C'est mon petit geste même si je suis carnivore enfin c'est surtout mon conjoint.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 06/12/2005 13:45:56
tchit et sterne...je suis déçu par votre réaction...vous partez en live...je vous connais tout les deux...et je sais pertinement qu'avec un peu d'amabilité (chacun gère la sienne !! dire que c'est à cause de l'autre n'est pas une excuse) vous auriez pu vous écouter et vous comprendre.

babe...

tchit...non la chasse n'est pas nécessaire...enfin si elle l'est...mais elle n'aurait pas dû l'être...c'est à cause des humains qu'elle l'est devenue.
la chasse aurait dû être un moyen de survivre. pas un mode de régulation des espèces (on a foutu en l'air les éco-systèmes en sur exploitant les milieux naturels...et en déplaçant les espèces à travers le monde). et ça devrait encore moins être un jeu...un plaisir.
la chasse comme la pêche est immorale à notre époque...car les deux sont devenus des divertissements...c'est prendre plaisir à jouer avec des vies...ça m'insuporte.

sterne...ton enfant de 14 ans est cruel dans son acte. non il n'en a pas conscience et ne le fait pas pour ça...mais c'est totalement se sentir puissant que de faire ce qu'il fait...écoute et dis moi si j'ai tord.
se poser au bord de l'eau...envoyer grâce à un fil casi invisible un ameçon sur lequel on a pris le temps de transpercer un ver vivant de part en part...attrapper un poisson...lui retirer l'ameçon qui traverse sa bouche...et en fin...le remettre à l'eau.
attention j'insiste sur la fin...oui même cet enfant se sent puissant...il vient sans s'en rendre vraiment compte...de décider de la vie ou de la mort d'un être...et pourquoi ? juste pour satisfaire son plaisir...pour combler son temps libre. que fera t'il demain ?

pour moi aucun être vivant ne mérite la mort sous prétexte qu'on en a envie...ou sous prétexte qu'on en a peur. aucun être vivant. alors des prétextes pour le faire on en a inventé des dixaines...parce qu'ils ne souffrent pas...parce que les hommes sont en dangers...parce que les cultures sont menacées...parce qu'on en a peur tout simplement. pas même les araignées que l'on croise. en tant qu'être vivant...on se doit de respecter tout autre être vivant aussi différent soit il...aussi laid le trouvons nous. mais malheureusement ce n'est que mon avis

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par tchit le 06/12/2005 14:20:31
Que de haine !! Sterne, j'ai simplement donné mon désaccord par rapport à ce que tu disais et toi tu l'interprète comme un acte de méchanceté et tu vas même jusqu'aux limites de l'insulte (alors que moi, à ce que je sache, je n'ai absolument rien dit sur toi - et je ne dirai encore rien). J'ai lu tout ce que tu disais et je t'ai dit que pour moi, l'acte de pécher un poisson pour le relacher ensuite n'était pas un acte pacifique du tout, au contraire c'est un jeu et jouer de cette manière avec des animaux n'est pas justifiable moralement.

Par ailleurs, je suis loin d'être étudiant en médecine, mais voici ce qui contredit la thèse de Rose :
" Tant par sa biochimie que par sa structure, leur système nerveux central ressemble étroitement au nôtre. Chez les vertébrés, les terminaisons nerveuses libres enregistrent la douleur ; les poissons en possèdent en abondance. Leur système nerveux produit aussi des enképhalines et des endorphines, substances analogues aux opiacées et qui possèdent un rôle anti-douleur chez les humains. Quand ils sont blessés, les poissons se tordent, halètent, et exhibent d'autres signes de douleur. "

Ensuite quand un gamin de 14 ans peche un poisson et le relache, il n'a pas besoin d'avoir l'air cruel pour l'être. On est tous cruels et je t'avoue que pour moi voir un poisson qui se tortille à l'air libre et s'asphyxie ça ne me fait ni chaud ni froid. On a tous une part de cruauté en nous.

Par ailleurs quand je suis d'accord avec quelqu'un je ne manque pas de le lui faire savoir. Je ne suis pas qqun d'irrascible et je n'ai aucune haine contre toi, par contre toi tu sembles terriblement irrascible et j'ai l'impression que tu detestes qu'on ne soit pas en accord avec ce que tu dis. J'ai lu tout ce que tu as dit et j'ai immédiatement été interpellé car je me sentais totallement en contradiction avec ce que tu disais et j'ai répondu. J'ai trouvé que tu disais des choses plutot confuses :
"il ne faut pas mettre tous les pêcheurs dans le même sac : certains pratiquent la pêche comme une passion pacifique" et donc ceux qui ne pratiquent pas la pêche comme "passion pacifique" comme tu dis, que sont-ils ? Il ne faut pas les mettre dans le meme sac, ça veut dire que ce sont des méchants ?
Un débat d'idée se construit autour d'opinions opposées, c'est comme ça que ça marche. Tu es terriblement susceptible et j'ai tendance à oublier que des cas pareils existent. Tu as raison, inutile de se renvoyer la balle sans arrêt, donc je t'ai répondu et je pense que le mieux est d'en rester là (et va prendre une douche froide ça te calmera).

zion, je respecte ton opinion sur la chasse et je sais qu'elle est partagée par un très grand nombre. Peut-être que je me trompe quand je dis ce que je dis sur la chasse, mais je pense quand même que la chasse peut être un principe moral louable, j'ai expliqué pourquoi.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par sterne le 06/12/2005 19:56:30
tchit > j'aurais sincèrement Mé comprendre le but de ces phrases paradoxalement associées : Toi qui dis :
"je n'ai absolument rien dit sur toi et je ne dirai encore rien"
"Je ne suis pas qqun d'irrascible et je n'ai aucune haine contre toi"

--> qqes lignes plus tard, tu déclares :
"tu sembles terriblement irrascible et j'ai l'impression que tu detestes qu'on ne soit pas en accord avec ce que tu dis"
"j'ai trouvé que tu disais des choses plutôt confuses"
"et va prendre une douche froide, ça te calmera"

Pour ma part, je suis toujours restée polie dans mes propos, malgré mon envie (humaine!) d'expliquer les raisons de mon opinion.
J'ai toujours ajouté des termes tels que "sans vouloir t'offenser", "en toute sincérité", etc. Si tu me relis, tu n'y verras pas de haine, ou sinon c'est une animosité qui ne se réfère pas à ta personne mais à certaines choses qui me révoltent, comme tout être humain.

Si tu as pensé le contraire, pour ma part, je n'éprouve aucun pb à m'en excuser, donc dans ce cas là, je suis sincèrement désolée, si j'ai pu paraître haineuse ou autre, car là n'était pas mon but, puisque j'approuve tes dires lorsque tu écris :
"Un débat d'idée se construit autour d'opinions (plus ou moins) opposées. "

Comme Zion, je suis moi-même déçue par ma propre réaction, déçue de ne pas avoir trouvé les termes appropriés pour exprimer ma pensée sans te blesser et déçue de laisser croire que je suis quelqu'un qui rejette ses fautes sur les autres, car je ne suis pas de ceux là et j'avoue du mieux que je le peux mes torts, qui sont nombreux ici.

Bref, certaines choses passent quand je te lis, certaines choses ne passent pas quand tu me lis et vice versa, car je suis encore sciée de constater que tu peux dire d'une personne qu'elle est haineuse et lui balancer le coup de la douche froide... sans la connaître!!
Peut être est ce insipide, mais ça choque ma susceptibilité qui t'enverrait stupidement bouler aussi sous la douche si je ne prenais pas le temps de réfléchir un minimum.

Je ne pensais pas avoir atteint les limites de l'insulte. En me relisant, je les frôle sans doute avec mon allusion à la post adolescence, et je me rends bien compte que l'allusion n'était pas de rigueur.

J'aurais bien Mé que tu ne te forges pas de moi une image fictive.
De mon côté, je vais dès à présent effacer l'image fictive que je me suis faite de toi.

le "bon courage" qui était sincère mais mal venu se transforme donc en "bonne soirée" et en une fin silencieuse qui ne risquera pas de créer de conflits.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par tchit le 06/12/2005 20:17:01
On sent le passage de Zion... il aura fait l'effet d'une douche
Allez, tu me detestes tj autant mais c'est pas grave. Je ne retire rien de ce que j'ai dit mais je ne me suis jamais forgé la moindre image de toi je suis sûr que tu es quelqu'un de bien dans la vie réelle...
Tu ne m'as pas vexé, mais tu peux pas nier que ton commentaire voulait clairement dire "tu es un gros con post adolescent rebel irrascible et à l'ego surdimensionné dont le seul but est de contredire et c'est à cause des abrutis comme toi que je vais pas sur les forums".... donc voilà, je n'ai rien dit sur toi de semblable parce qu'il n'y a aucune raison de le faire (je ne vais pas te juger simplement à la lumière d'un commentaire). Et si tu as été choqué par le coup de la douche froide je me demande dans quel état tu serais si je te disais une part de ce que tu m'as dit. Mais je le répète, moi je m'en fous, au contraire ça m'amuse plus qu'autre chose (ben quoi ?) !
Je n'ai donc rien contre toi, il n'empêche que j'ai un peu peur de te parler donc le mieux serait de cohabiter en paix sur FJ et de pas pourrir les topics (et d'accepter le fait que les poissons ont mal quand on leur transperce la bouche ).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: quand l'argent devient son dieu
Posté par sterne le 06/12/2005 22:06:59
Avant toute chose, merci à l'auteur de m'avoir laissé involontairement pourrir ce topic, puisque c'était pour réduire tout conflit que j'ai crée.

tchit > je préfère ne pas répondre sur tout, car j'ai l'impression d'avoir encore mal formulé ce que je voulais faire passer, arf! :o(

Quand j'ai du mal à cerner les propos de quelqu'un, ça n'est pas pour autant que je le déteste! Et je ne te déteste PAS, puisque je ne te connais pas. Donc pourquoi rester dans cette optique là?

Mon message n'était pas "tu es un gros con post adolescent rebel irrascible et à l'ego surdimensionné dont le seul but est de contredire et c'est à cause des abrutis comme toi que je vais pas sur les forums"
c'était très franchement plutôt du "c'est à cause de remarques post adolescentes comme les tiennes que je vais de moins en moins sur les forums (mais ça ne m'empêche pas d'y aller". C'était bien différent de ce que tu viens de dire, mais c'était pas ce que j'aurais dû dire car tes remarques ne sont pas telles que je les ai classées hâtivement et il y a certaines choses qui font que, comme tout le monde, je fais souvent des erreurs, commen j'en ai fait une en te répondant au début, parce que je ne suis pas parfaite. (et c'est tant mieux!)

Je trouve que tu n'es ni un gros con, ni un rebelle irrascible à l'ego surdimensionné dont..... etc, car sinon, je ne pense pas que tu prendrais la peine de me répondre.

J'Mrais bien que tu n'aies pas peur de me parler, car là non plus, chercher les conflits et la guerre n'est pas mon but.

Il y a simplement une seule chose qui me rend triste, c'est que tu penses encore dans ton dernier post à me demander d'accepter de force des choses qui te semblent vraies, donc que je devrais approuver, (or, selon moi, on peut amener les gens à penser autrement, mais pas en les forçant à penser autrement ) et tu me demandes aussi de ne pas nier certaines choses dont tu es persuadé.

Donc, si tu penses ainsi, je ne vais pas, pour ma part, t'en dissuader. Crois ce que tu souhaites, crois que je te déteste et si tu veux, crois que je me dois d'accepter tes idées, tu es libre de penser, mais sache juste que ça n'est pas ce qui se passe réellement :
que j'ai tort ou raison, même si je n'adhère pas à tous tes propos, je ne les critique pas pour autant, tout comme je ne te critiquerai pas (ou plus).

Modifié le 07/12/2005 11:26:20

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par zion_thieum le 06/12/2005 22:51:56
sterne et tchit...juste un petit mot...une idée...utilisez la ici si vous le voulez.

repartez à zero...oubliez ce que vous vous vous êtes dit de négatif pour ne garder que le positif.
je sens qu'intérieurement vous en avez tout les deux envie. alors merde ! avouez le vous à vous même. et éventuellement finissez cette discussion en privé enfin vous êtes libres...vous êtes grand...alors faites ce que vous avez à faire.


PS : sterne...il ne faut pas s'excuser face à l'auteur de cet article...mais il faut le remercier (MERCI). parce que vraiment ça a ouvert des discussions très intéressantes...le pire c'est que l'auteur n'a jamais prononcé un mot...et même si nous n'avons pas tant parlé que ça des drames de la fourrure...il a vraiment uniquement ouvert des réflexions...des discussions superbes. alors vraiment merci rija_r !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par sterne le 07/12/2005 11:27:03
zion_thieum > les remerciements sont faits

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par goldgirl le 21/12/2005 19:23:18
Personnelement,je déteste manger de la viande même si je suis pas végétarienne...Je trouve bêtes les personnes qui mettent des habilles en fourures!c'est vraiment débile et égoïste!
Je n'ai pas vu la vidéo parce que je n'aime pas voir...comment dire...des atrocités pareilles.Cela dit,j'ai déjà vu une vidéo en montrant...c'est horrible,il n'y a aucun mot dans la langue française suffisamant fort pour éxprimer mon dégoût...
a+

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par p£†i†£ ƒaЯf@У††£ le 30/04/2006 19:41:37
" Je fais tout simplement la différence entre bétail (proie, gibier, etc...) et "animal"." (je ne sais plus de qui vient cette phrase...)
visiblement tu n'as jamais vu un être vivant passer du stade animal au stade betail.
j'ai eu un mouton je parle en connaissance de cause donc.
je suis vegetalienne. mon mouton je l'adorais, je jouais avec comme j'aurais pu jouer avec un chien!
et puis la canicule a pousser mes parents a lui filer un coup de fusil.et a le servir a Noël...
Et ça tu ne peut pas savoir ce que ça fait quand tu voit ta famille en train de dire que cette viande est deliceuse, alors que toi tu voit dans le plat que le cadavre decoupé d'un ami...
je pense que si tu avais vecu ça, tu n'aurais pas la même vision.
et je precise que je suis la seule vegetalienne de ma famille, les autres mangent de la viande.
pour en revenir a la fourrure, je pense que les filles qui portent ça sont vraiment horribles.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par tchit le 30/04/2006 20:09:25
p£†i†£ ƒaЯf@У††£ je comprend les vegetariens, mais les végétaliens, ça me depasse je trouve ça un peu stupide (pardonne moi). Donc si tu px un peu m'expliquer pourquoi tu es vegetalienne et pas vegetarienne...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Quand l'argent devient son dieu
Posté par p£†i†£ ƒaЯf@У††£ le 07/05/2006 16:19:29
tchit > j'ai été vegetarienne par ce que je ne supportait pas l'idée qu'on puisse manger du cadavre, j'ai deja supprimé viande et poisson.le fait de "produire" un animal comme un objet, a la chaine,ça me derange beaucoup. Je sais que je ne changerais rien mais quand on est pas d'accord avec quelque chose, on ne le fait pas, donc j'ai commencé a me poser des questions. Et puis jme suis trés vite rendue compte que pour produire du lait, on met une vache ensceinte, puis on envoie son veau a l'abbatoire. Les grossesses ne sont donc pas naturelles, elles ont lieu a la chaine: un cycle de lactation terminé, revoila notre vache ensceinte...
ça c'est contraire a mes idées. De plus nous, les humains sommes les derniers animaux a consommer du lait toute notre vie, donc a n'être JAMAIS SEVRéS!
En plus nombreux sont les fromages qui contiennent de la caillette, autrement dit DE L'ESTOMAC DE VEAU!
Avec tout ça j'ai donc supprimé:
-viande/poisson
-lait/derivés de lait
-crustacés et derivés d'insectes (si si vous en consommés beaucoup: colorant E120, la cochenille, petite chenille rouge dans les bonbons glaces ect...)
Oui ça prend des heures pour faire les courses! lire les boites dans les details tout ça,c'est trés long!
Si j'avais le courage, je t'expliquerais que notre corps n'est physiquement pas fait pour consommer de la viande.
si ça t'interresse, je peut te l'expliquer, ou te le demontrer.
Ceci dit, jsuis pas la pour evangeliser la culture vegetarienne/vegetaliene.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 123 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲