FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
169 connectés : 0 membres et 169 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par el rose le 07/12/2005 00:00:56
Voilà un sujet qui nous met face à notre existence, face à l'organisation entre tous les êtres vivants. La conscience est-elle le propre de l'homme ? Voici la phrase qui permet de nous arreter dans notre vie quotidienne et de nous interroger : Qu'est ce qu'est la conscience ? Sur quoi se base-t-elle ? Notre culture ?, nos connaissances ? Est-elle exclusivement réservée à l'homme ? Si c'était vrai quel loi la voue seulement à lui ? Qu'est-ce qui la caractérise ? Quelles est le but de son utilisation ? Nous sommes obligés de nous poser la question de notre propre existence, qu'est ce qu'est l'homme ? Donc se demander la différence qu'on peut avoir avec les animaux ? La conscience aurai-t-elle un rôle dans cette inégalité ? Est-ce que tous les êtres vivants, n'étant pas des hommes, sont-ils "équipé" d'une conscience ?
Avant de commencer à répondre à ces innombrables questions (si il y a vraiment des réponses), définissons ce qu'est la " conscience", "propre", et "l'homme.
La conscience, c'est la possibilité de réflexion, et de retour sur soi-même. Un être vivant conscient est une personne qui à la capacité de peser le bien et le mal de son futur acte. ON peut définir "propre" par exclusif, réservé, privé, qui appartient exclusivement au nom qu'il qualifie. L'homme est un être doué d'intelligence et d'un langage articulé, rangé parli les primates, et caractérisé par son cerveau volumineux.


L'homme le seul !

L'homme a une conscience, voici la premier vérité, Descartes fut le premier à le montrer. Pour lui, l'homme est un petre qui pense. Grâce à "je pense donc je suis", il a montré, que nous étions capable de revenir sur soi. Il a mis en doute tout ce qui l'entourre et même son propre corp. Mais d'après son analyse inébranlable, il a montré que l'homme pensait car il était impossible de douter qu'on pense, car on est obligé de penser qu'on ne pense pas. L'homme pense donc, il est conscient. Mais la conscience est différente pour chaque individu, elle est caractérisé par la culture et les connaissances de chacun. Deux personnes dans la rue, vont avoir un avis différent sur un fait. Prenons un exempel concret, lors des attentats de New York de 11 Septembre 2001, on a vu un choc de la part des pays du Nord mais une manifestation de joie dans certains pays du Sud. Ceci nous permet de montrer que la culture, l'histoire, le pouvoir en place, la religion, du pays, jouent un rôle sur notre pensée, notre conscience et sur notre critique.
D'après Bergson, "c'est par l'intermédiaire d'un cerveau que la conscience travaille", il amontré dans son analyse que l'homme avait la capacité grâce à son cerveau, de penser et de faire un choix. Mais aussi que nous avions des automatismes généré par des sentiments corporels grâce à la moëlle épiniere.
Les deux philosophes cités juste avant, ont montré que l'homme avait une conscience donc une capacité de pensée et de faire des choix.
Mais maintenant regardons, le cas de l'animal : il est indiscutable qu'il n'est pas doté d'une capacité de penser. Vous allez trouver que mon affirmation est, elle, discutable, mais laissez moi vous le montrer.
Bergson montre dans son analyse que l'animal serait équipé d'un cerveau moins gros que l'homme. IL y aurait une séparation moins nette entre la fonction de la moëlle (qui est de réagir à des actes par des automatisme enregistrés) et celle du cerveau (qui donne la capacité de choix), donc en résulterait que l'animal vivrait en fonction d'automatismes. Ils sont intériorisés lors de l'apprentissage de la vie, par leur parents, ce qu'on appele le conditionnement.
Lors d'une réaction d'un animal envers une sensation, celle-ci serait obligatoirement due à l'instinst. Par exemple, une abeille qui est embêtée par un homme, piquera, mais n'attaquera jamais la premiere. Chaque animal a une arme de défense, qui est alimenté par l'instinct de survie. Il est dissocié du choix. Un végétal comme une bête ne sera pas capable de prendre un choix en toute conscience (donc de peser le bien et le mal de l'acte futur), surtout que les végétaux, d'après Bergson, en seraient dissocié à cause de lors immobilité " surtout parmi ceux qui vivent en parasite sur d'autres organismes et qui n'ont pas besion de se déplacer pour trouver leur nourriture", l'instint est guide. D'autres exemples :
Un fait d'actualité depuis des siécles, nous montre bien que les autres êtres vivants n'étant pas des hommes sont pas conscientes de leur espéce. La cruanté dans les abattoires ou les exprériences sur les animaux ou la violence contre les chiens et les chats ou la chasse, la pêche etc... La destruction et la polution de leur milieur naturel avec les dégazages, les naufrages les décharges clandestines, la déforestation et le rasage fes hais pour l'agriculture etc...
Tous ces exemple prouvent bien que la vie de l'animal doit se faire en focntion de celle de l'homme et doit payer de lourdes conséquecnes (extinction de certaines espéces). Mais ont-ils conscience de ce qui se passe ? (et l'homme ?) Pourquoi ne se révoltent-ils pas ? L'homme l'a toujours fait dans le passé, contre l'oppression. Nous dépendons d'eux pour notre survie, pour nous nourrir.
L'animal n'est pas conscient de l'espèce, donc de penser et de faire un choix.


Conclusion

L'hisroire nous montre bien que les hommes sont supérieur à l'animal, ce qui nous permet de nous poser la question du rôle de l'animal et des végétauc sur la planete ? Pourquoi ont-ils été crée ? Pourquoi n'ont ils pas évolué ? Vivent-ils sur terre pour l'homme ? Pour lui assurer la la continuité de son éspéce ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jimbeluba le 07/12/2005 03:09:05
Voyons... deux semaines sans nouriture face à un tigre d'une demi tonne, je te laisse 20 secondes avant que ton petit corps frêle se face misérablement broyer. l'Homme supérieur a l'animal j'en doute sur certains points...
Pourquoi les animaux et les végétaux n'évoluent pas... en fait la plupart ont évolué, mais tu ne t'en rends pas contre tu n'as que 12 ans ça s'excuse. de plus il ne vive pas pour l'homme sutout que sa primitivité va l'amener à s'auto-détruire et les autres espèces continueront d'exister.
j'espère que cela n'était pas une dissertation pour l'École tu va avoir un gros 4/10 si le prof et généreux...

A et encore, Descartes et sa logique implacable... relis les métaphysiques tu m'en donneras des nouvelles
et puis quoi encore prochain article : Sartre un grand philosophe. trop drole aller va!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par manwax le 07/12/2005 05:12:18
supérieur? supérieur en quoi?
en destruction d'environement? en championnat de génocide? dire que l'homme est superieur moi je vais te donner un argument tout con... l'homme est inadapté à son environnement
l'homme nu et sans ses précieux outils il fait quoi dans la nature??? il ne peut pas chasser (pas asser rapide et pas asser puissant) son estomac ne supporte pas les végétaux brut (essaye un peu de brouter pour voir)....alor il fait quoi ici????
l'homme est surement un primate qui a refusé de disparaitre en évoluant dans une voie inédite

par contre je pense que si l'homme était absent pour les bêtes et les plantes tout irait bien mieux

pour finir je trouve assez tordu de dire que les bêtes et les plantes n'évolues pas et ont été créés pour que l'homme en tire sa subsistance... c'est le même shéma de pensées que la monarchie de droit divin ou la supériorité de l'homme blanc ....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par el rose le 07/12/2005 08:56:54
Messieurs un petit 13.5 à cette dissertation! Bon je n'ai mis que la thése pas l'antithése de façon a provoquer et sa marche!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par el rose le 07/12/2005 09:01:33
Messieurs c de la philo!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par cdizen le 07/12/2005 10:51:12
Bonjour,
Tu as la possibilité de te faire une idée plus précise des différences existant entre le mode de fonctionnement du cerveau de l'animal traditionnel et de celui de l'espèce des homo sapiens sapiens en consultant par ex. des sites de titre "3 cerveaux", "Les trois cerveaux : MacLean", " Cerveau +Laborit", etc. Salut.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par windowman le 07/12/2005 12:00:38
Je ne doute pas que l'anitithèse était efficace... Une thèse pareille ne tient pas debout. L'homme n'a tiré sa force que de son inachèvement. Parce qu'il était inachevé, il a dû apprendre de son environnement. Tous les animaux naissent adaptés à leur environnemenbt et trouvent une place dans l'écosystème, ont un rôle bien précie et indispensable à la biosphère. L'homme est une espèce parasite qui est vouée à l'extinction. Par l'apprentissage, la transmission de ces savoirs et leurs accumulation, nous avons pu trouver des moyens de nous imposer à la nature hostile qui nous entourait. Comme des parasites, nous avons squatté un écosystème sans tenir compte de son équilibre. Nous l'exploitons à ses dépends, donc aux nôtres. Nous commençons déjà à voir se dégonfler notre orgueil surdimmensionné devant les conséquences inédites et effrayantes qui se dessinent à la suite de nos activités déraisonnables et irraisonnées. Tu cites des philosophes, à mauvais escient et maladroitement, pour justifier une thèse démentie au quotidien par tout ce que tu peux voir. La supériorité ne peut s'exprimer par un mode de vie parasitaire. Le parasite, parce qu'il vit aux dépends de son hôte, est voué à disparaître avec lui, tout comme nous allons crever en faisant mourir notre écosystème... Et tout ça pourquoi ? Vois-tu quelque chose de nobles dans nos guerres, nos pressions quotidiennes, les rapports de force, les abus de pouvoir, les mesquineries individuelles et collectives qui sont les dynamiques de nos sociétés ? L'ensemble de notre espèce se sent mal parce qu'elle n'a pas sa place sur cette planète. Elle aurait dû mourrir victime d'une nature parfaite, ou alors s'intégrer à celle-ci... Il n'en est rien pour le moment, mais il n'est pas encore trop tard. L'homme veut se croire supérieur et être digne de ce qu'il croit être ? Qu'il le prouve enfin ! La nature n'attendra plus longtemps. Effectivement, notre conscience nous donne la possibilité de faire des choix... Pourquoi toujours faire les mauvais alors ? Je ne crois pas que ce soit suffisant pour déclarer notre supériorité et l'asservissement de la nature. Nous sommes un tyran débile sur cette planète, rien d'autre. L'acte est plus fort que le verbe, et seul l'action nous différenciera de la merde que nous sommes depuis toujours...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par babe le 07/12/2005 12:25:49
windowman m'a retiré les mots de la bouche. Il exprime exactement ce que je recent.

il faut peut être retourner les questions : Pourquoi avons Nous été créé ? Pourquoi avons Nous évolué, et pris le dessus sur les autres espèces ?

nous sommes l'espèce la plus dangereuse pour cette planète ! Nous possèdons le savoir et nous l'avons utilisé à mauvais escient.
Notre seul supériorité réside dans notre nombre.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par zion_thieum le 07/12/2005 12:35:11
l'hisroire nous montre bien que les hommes sont supérieur à l'animal, ce qui nous permet de nous poser la question du rôle de l'animal et des végétauc sur la planete ?
je pourrai te répondre en écrivant des heures...je vais me contenter de te répondre rapidement. l'homme est l'être vivant le plus évolué. mais il n'est que l'évolution de l'animal. l'homme est un animal qui a évolué. ne parle pas de suppériorité !! ça ne veux rien dire.
se demander le rôle des animaux et des végétaux sur la planète ?!! je suis outré...tu devrais te demander quel est le rôle de la vie. mais ne crois pas que les animaux et les végétaux sont là pour sustenter l'homme ce serait bien trop nombriliste comme vision. les animaux et les végétaux ont leur propre vie. tout comme les hommes. nous nous comparons à eux pour nous sentir plus puissant...mais c'est un leurre.

et une dernière chose...ne juge pas de la pertinance d'un devoir de philo par rapport à la note qui est obtenue...je te félicite pour ton 13.5...mais ne t'en contente pas...sinon tu n'as pas compris ce qu'est la philo.
de un tu as été noté par un prof...cette note est subjective...un autre prof aurait pu te mettre 2/20 et un autre 16/20.
et de deux tu es en initiation à la philo...la philosophie est loin d'être aussi réducteur qu'on peut l'apprendre à l'école.
alors continue de te poser des questions...et à force de fouiller...de penser...de te tromper...tu finiras par approcher la vérité...pour un jour la saisir.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par zakhiel le 07/12/2005 12:52:06
Bravo pour ceux qui ont eu la patience e répondre.

Moi devant tant de conneries ça me donne pas vraiment envie d'argumenter...

Encore un petit qui joue au philosophe sans savoir vraiment de quoi il parle.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: la conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jacquesv le 07/12/2005 12:58:46
el rose,
<Qu'est ce qu'est la conscience ? Sur quoi se base-t-elle ? Notre culture ?, nos connaissances ? Est-elle exclusivement réservée à l'homme ?>
Et l'éducation, y as tu pensé?
Quand mon chien a "méfait quelque chose, il se promène la queue basse, entre les pattes de derrière.

Modifié le 07/12/2005 13:01:40

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par dolittle le 07/12/2005 18:08:23
hmm, moi je suis contre le "je pense donc je suis"

enfin, c'est facile de le remettre en cause. une lampe ne pense peut etre pas, mais elle "est" pour nous.

Et puis plus sérieusement : d'accord, je pense... mais est ce que pour autant je suis ? dans un reve, on a une certaine conscience de nous memes, et pourtant, on "n'est pas"

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jacquesv le 07/12/2005 18:11:08
dolittle,
"être" et exister ne sont pas la même chose!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par dolittle le 07/12/2005 23:53:19
entre "la chaise est rouge"

et "la chaise existe et elle manifeste son existence par une couleur rouge"

?

je veux bien, mais en quoi etre et exister sont différents ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jacquesv le 08/12/2005 00:07:35
dolittle
La chaise ne s'est pas peinte en rouge!!!
Elle a été peinte

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: la conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par a.erenel le 08/12/2005 00:08:12
dolittle => On est pour soi même, on existe pour les autres.

Le mec là... el rose, il se branle un peu. Il ferait mieux de chercher ses propres questions plutôt que de passer du temps à rédiger des articles pareils.

Modifié le 08/12/2005 00:09:51

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par dolittle le 08/12/2005 02:07:12
jacquesv : tu veux en venir ou ?

a.erenel : il se branle tu crois ? bof, je sais pas, faut voir...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jacquesv le 08/12/2005 02:29:02
dolittle ,
la chaise
-n'a aucune intention
-n'a aucune conscience de son existence

bien sûr qu'il se branle, mais le fait il ici?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par manwax le 08/12/2005 04:07:22
allons allons jaquesv la vie masturbatoire de ce jeune homme ne regarde que lui...

tient j'ai oublié l'ail dans la ratatouille Vous faites de la ratatouille en belgique?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par blue_chill le 08/12/2005 09:21:52
'Grâce à "je pense donc je suis", il a montré, que nous étions capable de revenir sur soi. '
->En une phrase, il n'a rien pu démontrer...

'car on est obligé de penser qu'on ne pense pas'
->C'est l'inverse, pour dire si l'on pense ou pas, on est obligé de le penser. Donc oui. Celui qui se pose la question a déjà la réponse. M'enfin, va savoir les limites du mot "penser" dans ce sens là...

'(...)l'animal vivrait en fonction d'automatismes. Ils sont intériorisés lors de l'apprentissage de la vie, par leur parents, ce qu'on appele le conditionnement.'
->Le conditionnement existe aussi chez les humains. Je sais qu'il ne faut pas voler ou tuer car mes parents m'on inculqué les bonnes manières. J'exagère mais quand même, j'ai jamais braillé en public parce que mes parents m'ont bien grondé les premières fois que ça m'est arrivé. Et le conditionnement à l'échelle humaine retire la conscience dans de grands thèmes tels que la religion, la politique etc... si une idéologie entre dans les esprits, à force de conditionnement (voir Hitler et ses méthodes), l'individu perd de sa conscience. Néanmoins, quand il mangera des frites, il aura conscience d'en manger... Chaque conscience est différente. A chaque thème sa conscience. Quant à l'animal, on ne sait toujours pas de manière certaine s'ils pensent ou pas. Tout comme la femme. Je plaisante...

'Pourquoi ne se révoltent-ils pas ?'
->Dans des pays où règnent l'oppression, ceux qui se révoltent sont neutralisés. Peut-être le savent-ils aussi?...

'L'animal n'est pas conscient de l'espèce, donc de penser et de faire un choix.'
Oui, je suis d'accord avec ça. Cependant, l'adjectif "supérieur", quand il s'applique à l'homme par opposition à l'animal, me gêne BEAUCOUP. Ca s'apparente à de la condescendance alors qu'un petit peu d'humilité, même chez les philosophes, ne ferait pas de mal...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par blue_chill le 08/12/2005 09:34:57
"Notre seul supériorité réside dans notre nombre."

Babe, je suis pas exactement d'accord. Ce que tu dis est la conséquence de la supériorité cérébrale technique et inventive de l'homme, couplée au fait qu'il possède une MAIN (ou deux...). L'homme, il a beau être avec des compères, face à un ours, un tigre, un requin, il n'a aucune chance.
Grâce à son cerveau et sa main, il peut se branler (holala...) et fabriquer des outils, des habits, des armes qui serviront de "prothèses". En cas de conflits avec un autre être vivant, il dispose de sa machette, d'un fusil, ou d'une bombe atomique, de l'arme sonique, la nouvelle "arme propre". Et c'est l'arme, et seulement l'arme qui fait que l'homme a réussi à dominer l'animal, et à les décimer.
Du coup, il y a aujourd'hui bien plus d'hommes que de baleines, de tigres, d'éléphant. Cependant, l'homme n'appartient pas à l'espèce la plus nombreuse de la planète. Les insectes, que l'on peut certes écraser et éliminer en un coup de godasse, nous semblent bien inexistants. Et les saloperies de maladies incurables et dus à des petites saloperies qui se chopent dans notre sang, je suis pas un biologiste, mais on dirait un peu des parasites...

L'homme est la terre ce que le SIDA est à l'homme: il détruit toutes les défenses de son hôtes et mourra avec lui.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par babe le 08/12/2005 12:02:42
blue_chill > mdr... je te l'accorde, il est vrai que quand j'ai validé mon post je me suis demandé si les cafards étaient pas plus nombreux
Mais il ne faut pas prendre la phrase au pied de la lettre, c'est juste pour le fait que nos actions et notre savoir n'ont pas fait de nous des êtres supérieur, car nous avons tout gaché.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jacquesv le 08/12/2005 12:24:43
babe
QUI donc compterait les cafards...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par dolittle le 08/12/2005 16:57:19
supériorité dans notre nombre ???

300 000 fourmis par secondes, ca suffit pas ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par blackghost le 14/12/2005 19:08:35
Bonjour,

Dissertation itéressante ( quoiqu'il manque l'antithèse ). Je voulais répondre à certaines personnes :

"A et encore, Descartes et sa logique implacable... relis les métaphysiques tu m'en donneras des nouvelles
et puis quoi encore prochain article : Sartre un grand philosophe. trop drole aller va!"
-> Il s'agit ici d'une dissertation philosophique, Descartes est reconnu comme étant philosophe qui de plus a travaillé sur la question, il est necessaire de le mentionner. De plus, la philosophie est propre à chaqu'un. Il a donné son argument et son opinion, il est inutile de le fusiller.

"supérieur? supérieur en quoi?"
-> Supérieur par la pensée. La philosophie contemporaine ( enfin, surtout la philosophie enseignée ) s'accorde à dire que les animaux ne pensent pas. ( D'autres sujets en découlent d'ailleurs comme "Les animaux parlent-ils ?" ). Ici il n'est pas question de savoir si la pensée humaine est destructrice.

"l'homme nu et sans ses précieux outils il fait quoi dans la nature??? il ne peut pas chasser (pas asser rapide et pas asser puissant) son estomac ne supporte pas les végétaux brut (essaye un peu de brouter pour voir)....alor il fait quoi ici????"
-> L'homme a évolué. On prenant par analogie l'exemple des singes, on remarque qu'eux aussi ont des outils, sont ils pour autant, des primates qui ont refusé de disparaître ?
Remarque : Le lion aussi ne supporte pas les végétaux bruts, la tortue n'est ni rapide ni puissante. Chaqu'un a évolué de son côté, l'homme en est arrivé là.

"Tous les animaux naissent adaptés à leur environnemenbt et trouvent une place dans l'écosystème"
-> Aucun animal ne nait du jour au lendemain, contrairement à ce que tu dis, il faut des millions d'années d'évolution pour s'adapter.

"l'homme est un animal qui a évolué."
-> La théorie de l'évolution celon Darwin est chaque jour de plus en plus démentie. Je ne vais pas m'atteler sur la question, il est bien évdent que l'homme a évolué mais de là à dire qu'il a évolué d'une espèce animale, je ne le crois pas. Je crois plutot qu'il a été "créé" comme une espèce à part. (Ce qui justifierait la vitesse à laquelle il a évolué. Ceci n'étant pas notre sujet, il serait préférable de ne pas trop y longuir.

"se demander le rôle des animaux et des végétaux sur la planète ?!!"
-> La philosophie ne pousse t'elle pas à se poser toutes sortes de questions, même les plus outrantes, même les plus stupides ?

"Encore un petit qui joue au philosophe sans savoir vraiment de quoi il parle."
-> Personnelement, je trouve que pour un devoir, il a bien parlé des différents points de vue ( il manque tout de même l'antithèse ).

"Et l'éducation, y as tu pensé?"
-> Je pense que par Culture il a aussi visé l'éducation.

"Et puis plus sérieusement : d'accord, je pense... mais est ce que pour autant je suis ? dans un reve, on a une certaine conscience de nous memes, et pourtant, on "n'est pas"
-> Exact! C'est un très bon sujet. Je te rejoins dans ton point de vue. Ceci dit je me suis toujours demandé une chose : quand Descartes a dit "Je pense donc je suis", a-t-il insinué une équivalence ou une implication (?)

"->En une phrase, il n'a rien pu démontrer.."
-> Ce n'est pas une phrase, c'est un ensemble de livres dont, par exemple, "Le discours de la méthode".

Bon, sinon, je voudrais rappeller que pendant les études, l'on ne demande pas à l'élève de philosopher mais simplement de disserter en mettant une thèse et une antithèse ( préalablement étudiées ), ce qu'il a assez bien fait.

PS : Personnellement, je ne pense pas que la pensée est propre à l'homme, mais je me garderai bien de le mettre dans un devoir car je n'ai aucun philosophe pour m'armer, et défendre une théorie ( dans un devoir ) sans citations ni aucun philosophe qui la soutienne, s'appelle du suicide. Donc pour un DEVOIR c'est bien !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par zakhiel le 14/12/2005 21:36:04
blackghost ---> je défends mes idées sans jamais citer d'auteurs, seulement avec des réflexions saines. Résultat avec une prof répétuée sévère je me tape 14 en philo.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: la conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par blue_chill le 15/12/2005 09:49:06
"Descartes est reconnu comme étant philosophe qui de plus a travaillé sur la question, il est necessaire de le mentionner"

"car je n'ai aucun philosophe pour m'armer, et défendre une théorie"

Dans mes dissert' de philo, je n'ai JAMAIS cité le moindre nom propre. Ca s'apparente à de l'argument d'autorité, du coup, j'ai toujours préféré mettre, autant que possible, le moins d'idées d'autres.
Si tu n'as pas de philosophe dans un domaine pour défendre une idée, tu es bien dans la merde... alors pourquoi en chercher un? Ce n'est pas parce que Descartes a pensé qu'il avait raison... il avait raison de se questionner, après, les réponses qu'il a pu apporter, c'est à prendre avec des pincettes. C'est de la philo...

Modifié le 15/12/2005 09:50:05

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jacquesv le 15/12/2005 11:10:46
blackghost,
< La théorie de l'évolution celon Darwin est chaque jour de plus en plus démentie. Je ne vais pas m'atteler sur la question, il est bien évdent que l'homme a évolué mais de là à dire qu'il a évolué d'une espèce animale, je ne le crois pas. Je crois plutot qu'il a été "créé" comme une espèce à part. (Ce qui justifierait la vitesse à laquelle il a évolué. Ceci n'étant pas notre sujet, il serait préférable de ne pas trop y longuir.

< La théorie de l'évolution celon Darwin est chaque jour de plus en plus démentie. Je ne vais pas m'atteler sur la question, il est bien évident >

Tu affirmes gratuitement, disant que c'est "une évidence" et qu'on n'a qu'à la croire... c'est de la religion, çà!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par zion_thieum le 15/12/2005 11:46:54
l'homme n'a pas évolué d'une espèce animale ?? bah elle est bien bonne celle là lol
ce qui est remis en question à propos de la théorie de darwin n'est pas que l'on vienne ou non des animaux...ça c'est acquis et ça ne sera jamais remis en question. c'est le fait que ce soit la sélection naturelle qui soit à la base de l'évolution qui est remis en question.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par dolittle le 15/12/2005 13:22:09
blue_chill : citer un auteur = argument d'autorité ?

j'aime bien quand tu parles de la philo : on dirait que c'est transmis de génération en génération chez toi

la seule chose qui fait argument d'autorité (selon mes professeurs) c'est la paraphrase... si tu ne cites aucun auteur dans ta copie, t'es limite considéré comme un ignare meme pas en licence de philo mais en terminale déja...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par dolittle le 15/12/2005 13:24:53
zion_thieum : oui d'ailleurs weber est pas du tout d'accord avec cette vision des choses : sur quels criteres la nature ferait-elle une séléction ? elle est vraiment capable de "décider" ce genre de trucs ?

enfin il prone l'idée que la nature se définit par la diversité, et la séléction étant l'antithese de la diversité, c'est impossible.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par zion_thieum le 15/12/2005 13:35:11
eh bien tout comme werber je ne suis pas d'accord non plus
nous évoluons en fonctions de notre environnement.
les animaux...les plantes évoluent...l'évolution n'est pas uniquement dûes au fait que les plus forts survivent......tout change...tout le temps...à plus ou moins grande échelle.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: la conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jacquesv le 15/12/2005 14:15:10
dolittle,
Il ne faut pas voir "nature" ou "hasard" comme des synonimes pour un "dieu"
nature= notre environnement (de plus en plus "sale", c'est à dire pollué, par la faute de l'humanité entière, par appat du gain à court terme et paresse)
hasard= calcul de probabilités, soit une façon de calculer la probabilité qu'un certain évènement se produit en partant de données connues et ou supposées, partant des théories de Poincaré (voir surtout les théories de Lorenz et Prygogine) Lorsque le nombre de données causales augmente, la possibilité de prévoir des conséquences diminue, ce qui ne diminue en rien les causalités que voyait déjà Poincaré.

En faire de la religion ou de la philosophie n'aide pas (sauf pour le support psychologique que ça apporte à certains)

Modifié le 15/12/2005 14:24:58

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par zakhiel le 15/12/2005 16:09:12
Petit truc en passant hasard vient de l'arabe et veux dire "dès". Mais après tout sur un dès il n'y a que 6 faces... Les hasard n'est donc pas si hasardeux.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par dolittle le 15/12/2005 16:19:13
jacquesv : pas de palpitation : j'ai dit que c'était l'avis de weber, je l'ai bien précisé pourtant... j'ai pas dit que j'étais a fond dans ca.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jacquesv le 15/12/2005 17:06:23
zakhiel,
l'étymologie et les calculs sont deux choses différentes

http://ecrits-vains.com/doxa/tri01.htm

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par zakhiel le 15/12/2005 17:07:25
jacquesv ---> ça y'est tu viens de faire fondre mon cerveau Oo

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jacquesv le 15/12/2005 18:41:42
zakhiel
condoléances (presque) sincères!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par blackghost le 15/12/2005 21:10:57
hasard vient de l'arabe et veux dire "dès"

-> Euh .. t'es sûr ? Effectiement hasard vient du mot arabe "azzahr", qui veut dire "chance" d'après mes humbles connaissances en arabe.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par denispatrice le 17/12/2005 10:55:08
Il parait qu'en hébreu le mot hasard signifie : Le doigt de Dieu.
Dans un autre forum disparu j'ai donné une nouvelle, ou au moins bien peu connue, explication de l'évolution, de ce qu'est l'homme par rapport à l'animal.
Faut il la redonner ici ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par windowman le 17/12/2005 15:15:23
pourquoi pas...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jacquesv le 17/12/2005 17:33:21
denispatrice,
Connais tu l'hébreu? Moi pas...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par mimi_uragi le 17/12/2005 18:23:29
denispatrice : ce n'est pas la peine de la redonner vu qu'elle ne tient pas debout....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par denispatrice le 17/12/2005 18:26:19
Hélas non, mais il est bien tard pour moi de l'apprendre !
Il ya heureusemenr des gens qui le traduisent.

Autre sujet : N'avais je pas écrit ici (dans un forum disparu), ou plutôt résumé, une nouvelle explication de l'évolution ? N'avais je pas écrit que l'homme ne descend pas du singe, mais que c'est l'inverse qui est vrai ! Cela peut étonner de prime abord, mais cela peut se détailler à nouveau, si cela intéresse quelqu'un.
De même à propos de la conscience humaine, pourquoi existe t'elle chez les humains ou plutôt pourquoi existera t'elle de plus en plus chez l'humain, existe t'elle chez les animaux ? qu'est ce qui différencie l'animal de l'homme ? qu'est ce que l'homme a de commun avec le monde animal ?
Oui je sais que certains ne veulent pas lire à ce sujet, comme à d'autres sujets. Ce qu'ils savent leur suffit. Et ce n'est pas une question d'âge. C'est une question de curiosité plus ou moins aiguisée.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par blackghost le 17/12/2005 21:21:09
denispatrice, se serait bien de nous exposer cette theorie. Sinon, peux-tu m'envoyer une explication par email, ou des liens vers des sites où je pourrais me documenter ?

Merci.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: la conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par remureur le 26/12/2005 18:15:14
Petite précision : d'après les théories les plus communément admises, l'homme et le singe n'ont pas de relation de parenté "verticale" : l'homme ne descend pas du singe, pas plus que le singe ne descend de l'homme. Même si les savoirs évoluent sans cesse (la prudence est de mise), ceci semble être indéniable. L'homme et le singe ont simplement un ancêtre commun relativement proche. L'espèce vivante actuelle la plus proche de l'homme est le chimpanzé : ils appartiennent tous les deux au groupe des primates hominoïdés. Leur plus proche ancêtre commun date de quelques millions d'années (environ une dizaine, mais ceci est difficile à préciser), et ils se sont différenciés à partir de celui-ci.
A part ça, et je m'adresse surtout à windowman, l'autoflagellation, c'est hors-sujet. Le discours de "nous les hommes on est méchant, on tue les animaux et la Nature, déesse parfaite, en plus on n'est pas sympas entre nous, etc." est trop simpliste. L'homme est peut-être un parasite, mais alors tous les êtres vivants le sont également : aussi bien la faune que la flore se servent de leur environnement, et parfois à outrance (certaines espèces animales ont ravagé des territoires entiers).
Il est absurde d'établir une hiérarchie absolue entre l'homme et les composantes de la nature. On peut simplement dire que certaines espèces sont mieux adaptées à certaines fonctions et à certains milieux que d'autres. L'avantage de l'homme vient de sa capacité à apprendre, à améliorer, à inventer des techniques, des savoirs, contrairement à l'animal qui (sur de courtes échelles de temps) reproduit seulement ce que son instinct lui dicte.
L'homme en fait n'appartient pas à la nature. Du fait de son inachèvement, de son absence d'instinct, il se doit de dresser un mur, d'établir un vaste ensemble de connaissances, de savoirs, de techniques, de traditions : la culture, qui le place hors de la nature.
Enfin, je veux quand même signaler l'absurdité de ce passage : "Et tout ça pourquoi ? Vois-tu quelque chose de nobles dans nos guerres, nos pressions quotidiennes, les rapports de force, les abus de pouvoir, les mesquineries individuelles et collectives qui sont les dynamiques de nos sociétés ? L'ensemble de notre espèce se sent mal parce qu'elle n'a pas sa place sur cette planète." D'une, l'homme n'est pas que "pressions quotidiennes, rapports de force, abus de pouvoir, mesquineries individuelles et collectives" : tu apportes toi-même la preuve qu'il cherche autre chose (du sens, de l'amour, de la perfection...?), et rien que cela lui confère une certaine noblesse : il est le seul des êtres vivants à se détourner de ses simples besoins vitaux pour poursuivre ses aspirations (quelles qu'elles soient, méprisables, grandioses ou sages...). De deux, si ton jugement à l'égard de l'humanité est si sévère, comment supportes-tu encore de vivre ? Si l'homme est si mauvais, s'il doit disparaître, alors quel sens donnes-tu à ta vie? Mais si tu as l'espoir, même minime que l'homme change, s'améliore, se perfectionne, alors tu dois reconnaître qu'il mérite mieux que ce que tu l'estimes.
Personnellement je crois en l'homme malgré ses défauts ; je préfère toujours voir la petite lueur, la potentialité qui sommeille en lui. Mais peut-être suis-je un incorrigible optimiste...

Modifié le 26/12/2005 18:17:30

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par denispatrice le 01/01/2006 12:24:56
Blackghost, voici la réponse à votre demande :

Voici une autre explication de l'évolution, à lire plus d'une fois.

Bien vouloir accepter de lire ces lignes comme une hypothèse qui pourrait, pourquoi pas, avoir autant sinon plus de réalité que le créationisme et l' hypothèse de Darwin qui selon certains biologistes (Michel Denton entre autres) n'explique ni tout ni les découvertes récentes : la sélection existe, mais ne fait pas passer de la vache au cheval ni d'une espèce à une autre et les accidents ne se transmettent pas par hérédité.

Ces lignes pourraient dès le départ étonner ceux qui ne veulent pas voir derrière les faits le résultat d'actions spirituelles et/ou de volonté accomplie. Comme je l'ai déjà écrit dans un autre texte : quand on regarde du ciel la carte des voies ferrées on peut se demander si elles se sont construites fortuitement, ou comment. Or là nous savons tous qu'elles ont été construites par la volonté des hommes dans un but défini.

De même un architecte dessine puis construit une maison pour répondre aux souhaits de son futur utilisateur. Les plans de la maison visés l'architecte fait construire la maison, puis elle est habitée par ceux qui l'acceptent.
Pourtant, souvent, après un temps, l'habitant se dit qu'il aurait mieux fallu une cuisine mieux orientée, un séjour plus grand, avec une cheminée, une ou deux chambres de plus, une baignoire plutôt qu'une douche, ou les deux, pas d'étage, un garage pour deux voitures et non pas une seule ....etc. Il retourne voir son architecte qui se remet au travail, et fait réaliser une autre maison qui correspond aux nouveaux désidératas.
Pendant ce temps d'autres personnes se disent que ces maisons là ne sont pas faites pour eux et demandent d'autres plans pour des maisons où elles se sentiront bien, à même d'y vivre agréablement, voire d'y travailler sans difficultés.
Il n'y a pas forcément d'étape transitoire entre les différents plans, tant les besoins et les goûts diffèrent. Les variantes sont nombreuses. Cela tous peuvent le concevoir.

Rudolf Steiner qui est à l'origine de cette nouvelle explication, dit qu'il s'est passé quelque chose de semblable dans la création et dans l'évolution.

Avant que la Terre n'existe, explique t' il, régnait déjà la Sagesse grâce au travail fait précédemment.
Quelque chose manquait encore : l' Amour librement voulu. L' Amour qui n'existait avant la Terre que dans l'obéissance et n'avait pas été instauré librement. Ce qui n'a ni la même valeur, ni la même force. Voyez l'enfant obéissant et l'enfant agissant de lui même.

L' Amour libre et voulu était tellement difficile à instaurer qu'il a fallu créer un monde tout exprès pour cela : la Terre. Terre qui, cela se voit quand on le veut bien, a été créée avec sagesse. Nos savants admettent que ce qu'ils trouvent avait été créé avant qu'ils ne le fassent eux mêmes. Les mathématiques ont servis à construire le vivant. La chimie est logique. D'autres l'ont pensé avant que nous ne le découvrions.

La Terre a donc été créée pour que ses habitants, les humains, l'humanité toute entière, mette librement en place l' Amour, le jugeant utile, de leur plein gré, de par leur propre volonté, entre eux, puis entre toutes les créatures. Sur ce dernier point lire la Bible.

Nous voudrions généralement que l' Amour règne déjà et certains disent que le monde est mal fait parce que les guerres, les luttes continuent d'exister, parce que la fraternité n'existe pas. La lutte, elle, règne, du fait des hommes, de plus mal influencés. Glissons au passage que Solidarité est moindre que Fraternité.

La Terre fut donc créée, en plusieurs étapes. Les âmes existaient déjà, différentes les unes des autres et n'avaient pas toutes les mêmes capacités ni les mêmes souhaits.
Vint le moment de faire arriver les humains sur Terre, mais quel support leur donner pour qu'ils puissent accomplir leur tâche, arriver au but ?
Des êtres spirituels, dits aussi hiérarchies célestes, de différents niveaux, pour répondre à la volonté de Dieu, le Père, pour mettre ce qui était nécessaire à la disposition de l'humanité en devenir, se mirent au travail et mirent des supports vivants à disposition des âmes qui désiraient un corps pour aller vivre et travailler à la surface de la Terre.

Les hommes, furent les derniers à venir vivre sur Terre, mais leurs âmes existaient, ils étaient spirituellement les plus avancés. D'autres âmes étaient moins avancées, moins affinées. Celles ci moins avancées, moins difficiles, se contentant de supports moins parfaits qu'on pourrait comparer à des ébauches, sont venus vivre ici avant les hommes.
Elles se succédèrent en acceptant d'habiter des corps de plus en plus perfectionnés.
Bien des essais ont été faits, toutes sortent de logements, étapes après étapes.
Nous pouvons voir sur Terre des corps munis de bien des particularités différentes, abandonnées, sans suite, ou stabilisées espèce après espèce.
Certaines âmes sont venues avec des tempéraments que nous avons, nous les hommes, refusé d'avoir. Nous n'avons pas eu envie d'être seulement carnivores, nous n'avons pas voulu être dénués de capacités importantes et nombreuses, être trop limités. La venue de ces êtres, porteurs de spécificités dont nous ne voulions pas, nous a délivré voire purgé de ce que nous ne voulions pas pour nous.

Les hommes donc, plus difficiles à contenter, attendirent qu'un corps suffisamment affiné, suffisamment évolué leur soit préparé, un outil de travail certes complexe, mais étonnamment capable, répondant aux nécessités.
L'arrivée des hommes s'est faite par étapes, dans le milieu marin, avec des corps de plus en plus complets. Pas dans des corps d'autres espèces.

Ceux qui sont venus juste avant nous, en avant dernier, trop tôt pour être humains, sont les singes. Ils ont des constituants proches des nôtres. Il leur manque un larynx, la station debout, la parole et la possibilité de penser en toute liberté. Certains chimpanzés se développent jusqu'à trois ans comme le fait un petit d'homme, mais ensuite ne peuvent suivre l'enfant homme dans sa progression .
Ce qu'ils n'ont pas réussi à être leur donne parfois un regard infiniment triste. Pourquoi n'ont ils pas réussi à devenir homme comme nous ?
Ne le regretteriez vous de même ?

Ainsi donc l'évolution corporelle a existé, mais elle a existé au niveau des plans, dans le monde spirituel pendant que se dessinaient progressivement les corps acceptés par chaque espèce. Entre deux dessins les ''architectes'' cherchaient à concevoir un habitat plus satisfaisant. Il n'a pas eu à chaque fois besoin de dessiner. Un plan peut se concevoir en y pensant, dans l'abstrait. Puis d'un coup on le fige. C'est pourquoi le fameux chaînon manquant manquera toujours. Il y a eu discontinuité dans le dessin et dans le matériel, fut il vivant. Ce qui a été créé ne peut plus physiquement évoluer.
Darwin n'a ni placé l'évolution là où elle a eu lieu, ni dans l'abstrait.

Le singe est venu sur Terre avec une grande partie des caractéristiques de l'homme., Puisqu'il n'a pu ou voulu attendre, qu'il est venu sur Terre sans toutes les capacités humaines, direz vous que le singe est un cran en dessous de l' homme ?
On ne peut donc vraiment dire que l'homme descend du singe. On dirait plutôt que le singe est descendu de ce qui a été à un moment donné le futur de l'homme ?

Hermann Paupelbaum a écrit et montré, (L'Homme et l'Animal, cinq manières de les distinguer.) dessins à l'appui, qu'en ses tous débuts le foetus des animaux diffère pas ou peu de celui des humains, mais déjà pendant son développement in utérus il se modifie et prépare un corps non humain. Déjà il diverge alors qu'au début le plan était le même pour tous les êtres qui se sont ensuite scindés en différentes espèces sous l'influence de leurs acquis préalables ...et durables. Il ne semble pas que la chimie en soit la cause.

Dans d'autres domaines ce qu'a dit Rudolf Steiner (1861-1925) se révèle fécond.
(Voir le Petit Robert plus explicite que le Petit Larousse)
Il pourrait aussi ne pas s'être trompé dans ce domaine ci.
Ce qu'il énonce est pourtant peu connu ! Parce qu'à l'époque actuelle ses conceptions spiritualistes déplaisent à ceux qui nient l'existence du monde spirituel comme aux traditionalistes qui ne veulent perdre une once de pouvoir.

Christian de Cuve, interviewé par le Point (numéro 1709 du 16 juin 2005) ne croît pas à un dessein intelligent. Il dit néanmoins quand on lui demande ce qui lui demeure vertigineusement inexplicable :
<< La conscience d'abord. Le mécanisme par lequel les neurones produisent ce phénomène que nous éprouvons tous, mais dont la nature demeure inexpliquée. Et il y a le problème cosmique, absolument vertigineux. Car même si on admet que tout est explicable par les lois naturelles, il restera toujours le problème de savoir pourquoi il y a quelque chose plutôt que rien.>> (NDLR : qu'est ce que le naturel et la nature ?)

Les fourmis et les abeilles vivent selon des règles de vie spécifiques, une organisation remarquable, dans un ordre immuable.
Les bovins, les loups et bien d'autres espèces ont des règles de vie communes spécifiques à leur espèce, exprimées par des gestes précis, des préséances.
Chacune des espèces a ses règles de vie spécifiques et n'évolue pas. Un peu au contact des hommes, mais le retour à la vie dans le groupe ne se fait pas sans mal. Les divers éléments d'une espèce ne disposent pas de la liberté que chaque être humain a au milieu de ses semblables. Chaque élément d'une espèce animale doit et ne peut vivre que comme le groupe dont il fait partie. Pour qu'un élément évolue il faut que tout le groupe ait évolué, ce qui est inexistant ou très lent. Toute évolution d'un animal doit être assimilée par le groupe entier. D'où la lenteur de progression.
Exemple : le chien gratte et tourne en rond sur le tapis où il va se coucher, comme celui qui dans le monde entier écarte les cailloux du trou où il sera à l'aise pour dormir au soleil.

Les êtres humains ont reçu la possibilité d'être des individus autonomes. Chacune de leurs âmes est unique car elle a pu évoluer libérée du groupe humain des premiers temps. Les animaux eux restent solidaires de l'' <<âme groupe>> de leur espèce.
Oui je sais cela va rencontre des incompréhensions et des oppositions, bien que l'observation le confirme.
L'homme du fait qu'il dispose d'une âme individualisée n'est pas ou plus un animal. Il peut évoluer différemment des autres hommes, disposer de la Liberté en ses pensées. Il peut agir seul, toutefois dans la limite des lois qui régissent les us et les abus, pour que l'Égalité existe dans le domaine judiciaire. Il nous reste à construire la Fraternité dans le monde économique.

Ainsi les hommes devaient dès le départ et doivent toujours encore instaurer l' Amour, dans la liberté et non par obéissance, entre les hommes et ensuite entre toutes les créatures, même entre lions et gazelles. Ce jour là les carnivores mangeront de l'herbe...
Les animaux auront appris et admis la nécessité de vivre l' Amour, grâce aux hommes. Les hommes auront régénéré les animaux jusque dans leurs âmes.
Nous n'y sommes pas... A nous de faire en sorte que... malgré les freins et les oppositions.
Bon courage.

Merci de me dire si vous concluez comme Mimiuragi ou si vous envisager d'observer et vérifier, dans la mesure du possible, si cette explication spiritualiste peut être la bonne.
Bonne année à vous.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par mimi_uragi le 01/01/2006 12:34:55
denispatrice : moi je laisse tomber: la seule fois ou j'ai tenter de vous expliquer la phylogénétique vous avez tout compris de travers et avez cru que l'adn avait une conscience....un mot à dire: retourner à l'école malgrés votre age ne vous fera pas trop de mal pour cette nouvelle année.
on apprend la phylogenetique en classe de terminale....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jacquesv le 01/01/2006 14:09:51
mimi_uragi,
Bonne Année!!"Il" commence bien, n'estce pas?


denispatrice
Bonne année à toi aussi

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par blackghost le 01/01/2006 19:45:02
Salut,

C'est une thèse. Ca s'apparente beaucoup au creationnisme. Ca mérite d'être étudié plus en profondeur.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jacquesv le 01/01/2006 19:52:15
Un mérite au créationisme? Tant qu'on y est, pourquoi ne pas étudier le sacrifice d'Abraham? Ou la destruction de Sodome et Gomorrah? Les filles de Lot changées en piliers de sel?? Ou l'arche de Noé,
Vraiment...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par denispatrice le 01/01/2006 22:58:52
Mimiuragi :
en lisant ce que vou savez écrit ci dessus :
"denispatrice : moi je laisse tomber: la seule fois ou j'ai tenter de vous expliquer la phylogénétique vous avez tout compris de travers et avez cru que l'adn avait une conscience....un mot à dire: retourner à l'école malgrés votre age ne vous fera pas trop de mal pour cette nouvelle année.
on apprend la phylogenetique en classe de terminale...."
Je constate à nouveau que vous travestissez ce que j'ai dit dans un autre forum. Vous inventez que j'ai pu attribuer une conscience à l'adn !!!
C'est du faux témoignage !!! Pourquoi ??? Pour tromper les lecteurs ? J'ose espérer qu'ils sauront faire la différence.

JacquesV : Vous voila reparti dans vos ....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jacquesv le 02/01/2006 00:38:57
denispatrice, mais oui....
Bonne année quandmême et beaucoup d'anges, de fantômes et d'esprits.
PS n'oublie pas tes pilules!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par denispatrice le 05/01/2006 22:08:59
jacquesv :
Bonsoir,
Merci pour vos voeux.
S'il m'arrivait de voir un ange ou un fantôme je serai moins surpris que vous ne le seriez.
Quant aux esprits nous en avions discuté déjà : un esprit vit en chacun de nous et il y en a d'autres vivant autour de nous dans le monde que nous pouvons percevoir avec nos sens, il y en a plus encore dans le monde spirituel, mais nous vivons généralement avec eux sans les percevoir. Parfois ils se manifestent à nous.
Pour le reste cela sort tellement du sujet que je n'en parlerai pas.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La conscience est-elle le propre de l'homme ?
Posté par jacquesv le 06/01/2006 01:28:28
denispatrice,
< un esprit vit en chacun de nous et il y en a d'autres vivant autour de nous............... Parfois ils se manifestent à nous.>

Mais oui...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143