Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par cyril-lgbth le 20/08/2004 07:51:34
Les établissement de collecte du sang pratique t il une discrimination infondée envers les gay ? Tentative d'explication et d'éclaircissement...

Les établissements de collecte du sang en France manquent cruellement de matière première : des donneurs. Alors, évidement, ce manque s'explique par des raisons scientifiquement évidentes : est exclue du don, toute personne ayant un risque majoré de posséder un sang "impur" : gastro-entérite récente, contact récent avec un sujet porteur d'une hépatite, multipartenariat sexuel, changement récent de partenaire sexuel, utilisation de drogue par voie intraveineuse ou nasale, relation sexuelle avec un ou une prostitué (e), extraction dentaire... Etc... La liste est très longue. Là où ça devient surprenant, c'est que dans cette liste on trouve "l'homosexualité" !!! L'homosexualité a en effet été ajoutée à cette liste depuis l'affaire du sang contaminé par l'EFS (Établissement Français du Sang). Donc, on peut se dire que le fait "d'être homo" entraînerait un risque accru d'avoir un sang "impur" ? Enquête...

Surpris par une telle discrimination (qui s'affiche sans honte un peu partout où les services français de collecte du sang se déplacent), je contacte l'EFS ("Etablissement Français du Sang" http://www.efs.sante.fr), et les interroge sur le sujet. Voici leur réponse :
"Les statistiques épidémiologiques récentes montrent que les pratiques homosexuelles masculines (Comprenez "rapports sexuels entre hommes", l'amour n'est pas en cause ici... Ouf) présentent encore de nos jours un risque majoré d'exposition à une infection transmissible par transfusion, elles sont donc aussi une contre indication au don de sang. "
Evidemment, aucune étude ne montre que les rapports sexuels entre hommes engendrent plus de risques que les rapports hétérosexuels :

L'EFS tente ici de montrer que l'interdiction est tolérable, "grâce" à l'argument selon lequel les homosexuels constituent un "groupe à risques", il s'agit de moyenne, pas de cas particuliers. Cependant, même en imaginant qu'ils constituent un groupe "plus à risque que la moyenne" (ce qui ne peut pas être scientifiquement démontré, la liste des contre-indications permet à elle seule d'exclure TOUTE personne à risque. La discrimination faite envers les homosexuels n'a donc aucun fondement scientifique, mais constituerait seulement un jugement d'une moral douteuse (Pour exemple, personne n'envisagerait d'exclure les hommes hétéros sur la base des ces même constatations !).


D'autre part, les "statistiques épidémiologique récentes", datent en réalité de la période tragique où le virus du sida a été découvert (dans les années 80) :

En France, selon le bulletin épidémiologique hebdomadaire édité par le ministère de l'emploi, en 1999, on observe que parmi les malades, 41% sont hétéros, 29 % sont homos et 16% sont des usagers de drogues injectables. Ces modes de contamination représentaient respectivement 35%, 34% et 19% des cas de Sida diagnostiqués en 1997 (soit seulement 2 ans auparavant). On observe également une très forte baisse de contamination chez les homos sur période 1985-1999.


De même, en Belgique,
selon le très sérieux Eurostat (institut statistique de la Communauté Européenne) , s'il est vrai qu'en 1985, 15% des personnes malades étaient des usagers de drogue par intraveineuse, 61% des homosexuels et bis masculins et 8, 9 % des hétéros, les données de 2001 démontrent un clair renversement de la vapeur avec 33, 2% de malades usagers de drogue par intraveineuse, 36, 5% d'hétéros et seulement 19, 1% d'homosexuels et bis "mâles".
D'après ces chiffres, on peut donc conclure qu'aujourd'hui, l'épidémie se développe beaucoup plus rapidement chez les hétérosexuels (+ 410% en 15 ans) que chez les homosexuels et bis, où elle régresse (- 68% sur la même période), et où on constate un taux très faible de nouveau cas avérés. Aujourd'hui, les hommes homosexuels ou bis ne peuvent donc pas être considérés comme des personnes plus à risque que les hétérosexuels. Depuis 1997, on peut même affirmer que la contamination hétérosexuelle est le mode le plus fréquent de contamination. On peut donc aller jusqu'à démontrer que les hétérosexuels constituent le groupe le plus risqué dans la mesure où les nouvelles contaminations sont beaucoup plus "à risque" lors du don de sang, parce que plus difficile à détecter que si la personne était contaminée depuis plusieurs années.


Les responsables de la Croix Rouge d'Andorre ont, à de nombreuses reprises, dénoncé la décision de la France d'exclure les homosexuels du don du sang et de désigner les gays et lesbiennes comme des populations à risque notamment en ce qui concerne le Sida, mais aussi les hépatites et maladies vénériennes. Pour elle, "la sélection et le contrôle sanitaire du sang doit prévaloir sur l'exclusion discriminative des personnes pour cause d'orientation sexuelle", et une "infraction aux Droits de l'Homme est commise lors de la discrimination des donneurs homosexuels".


M. Charpy (responsable national de l'Etablissement français du sang) , dans un entretien avec des associations LGBT, s'est déclaré prêt à revenir sur les critères d'exclusion au don du sang, reconnaissant que ceux-ci étaient "mal rédigés et stigmatisants"... On attend toujours...
Alors, pour couper cours aux préjugés, rappelons le, scientifiquement, seules les pratiques sexuelles à risque (non protégées, à partenaires multiples, ou avec un partenaire unique depuis moins de 6 mois), peuvent êtres prises en compte comme élément d'appréciation des potentiels donneurs et non l'orientation sentimentale et/ou sexuelle ! (A cela, il faut évidemment ajouter tous les motifs que vous retrouverez sur le site internet d'EFS)
Rappelons également, que l'honnêteté des donneurs sur ces pratiques (selon le questionnaire prévu à cet effet) peut empêcher de prélever du sang contaminé. De plus, tout donneur potentiel est testé préalablement, évitant ainsi les dons de personnes contaminées. Le seul risque (indépendant de l'orientation sentimentale) vient du fait que des dons peuvent être réalisés sur une période où on ne peut pas encore détecter la maladie chez le donneur, alors qu'elle est bien présente dans le don collecté, mais (pour ne pas créer de psychose) selon l'Institut Pasteur, en 1996, seuls trois pochettes de sang sur 320. 000 données à la Croix-Rouge contenaient le virus du sida.


En donnant votre sang vous permettez à de nombreuses personnes de continuer a vivre... Si vous ne le faites pas pour vous, faites le pour moi qui n'ai officiellement pas le droit de donner mon sang "parce que" je suis homo, alors que je suis en couple depuis deux ans et trois mois, suis fidèle, ne me drogue pas, etc...


Article paru dans le journal "l'homosapienssapiens" de l'Université Pierre Mendes France (UPMF) de Grenoble du mois de Mai 2003. (Ce journal est destiné aux étudiants, et non spécifique aux LGBT)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par le 20/08/2004 07:51:34
Bon article, avec une motivation justifiée.
Cependant, je ne sais pas d'où vient le terme sang 'impur': je ne suis pas sûre que ça soit le terme officiellement employé par l'EFS...à vérifier
je pense que tout ça va bouger, enfin j'espère, mais je voudrais ajouter une nuance: les MST ne se résument pas au sida, donc tes statistiques sont incomplètes!
c'est vrai que c'est délicat: les homos sont réputés pour être une population qui a de nombreux rapports sexuels, et d'une manière assez libre; pourtant il ne faut pas généraliser, et ce comportement, qui n'a d'ailleurs comme tu le dis aucun fondement scientifique, existe aussi chez les hétéros!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par everavegroup le 20/08/2004 07:51:34
ouai, bah je pense que l'EFS a raison.
En effet, il ne faut pas bousculer trop vite les habitudes de nos petits français... Un homo qui donne son sang ? "Non !" et se n'est pas près de bouger ! Je ne suis pas homophobe, mais c'est une constatation. Plus de risque ? C'est facile à penser et une bonne excuse.
Dans ton cas, je te rapellerai juste deuc choses : "gay" est péjoratif en France, et fait penser à la débauche... essaie d'employer "homosexuel" dans tes textes. Ceci dit, je trouve que le fait d'être Homo et en couple est super cool. Ya pas de raison !


Bonne continuation, et attend un peu, ça bougera.

Guillaume,
everavegroup
evearvemedia

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par cyril-lgbth le 20/08/2004 07:51:34
"""sang 'impur': je ne suis pas sûre que ça soit le terme officiellement employé par l'EFS...à vérifier"""
Oui, tu as raison hélène, met l'idée est la : on pourrait remplacer se terme par sang inutilisable, ou impropre au don...
"impur" etait peut etre un peu malabile de ma part, en effet.

"""les MST ne se résument pas au sida, donc tes statistiques sont incomplètes!"""
La aussi je suis d'accord avec toi, mais en contactant EFS, ils m'ont clairement dit qu'ils refusaient que les homos puissent donner leur sang, dans la seule optique de l'epdemie de SIDA.
(c'est d'ailleurs une des choses qui m'a permis de me dire que se comportement etait sans doute une sequelle du debut de l'epidemie du SIDA, quand on l'appellais encore "Cancer Gay"...)

"""Ainsi, dans les grandes villes, on estime
que 20 % des homosexuels masculins sont séropositifs."""
Cette affirmation est infondée pour de nombreuse raison, la premiere selon etant qu'il est impossible aujourd'hui de determiné le nombre d'homosexuels.... donc determiné parmis eux ceux qui sont contaminé est tres etrange.
Le pourcentage me parait de plus totalement farfelue.

""""gay" est péjoratif en France, et fait penser à la débauche"""
En réalité, "gay" signifie "homosexuel" comme "lesbienne" signifie "homosexuelle".
On trouve une autre signification du terme "gay" qui tent a désigner les homos plutot "de droite", les homos "libéraux"... c'est a dire les homo du partie de Madelin et Raffarin (democratie liberale) mais c'est anecdotique puisqu'ils sont tres peu nombreux.
Le terme qui etait péjoratif en la matiere (et qui l'est encore pour certains) est "pédé", mais comme les noirs aux etats-unis avec le terme "nègre", les Lesbiennes, Gay, Bi et Trans, reprennent le terme "pédé" a leur propre compte afin de casser sa conotation péjorative.

""attend un peu, ça bougera""
J'en suis convaincu puisque l'interdiction n'a pas de justifications scientifiques, cependant, ce n'est malheureusement pas en attendant que ca bougera, au contraire, il faut en parler.

Cyril
Webmaster du site www.LGBTH.com
Co-Administrateur du forum www.Grenoble-LGBT.com
Parents d'homos : www.Contact-Grenoble.com
Parents Gays et Lesbiens : www.APGL.asso.fr

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par cyril-lgbth le 20/08/2004 07:51:34
De plus, "Ze Doc", l'article ne prend pas comme argument le fait qu'il y a plus ou moins d'homo que d'hétéro dans la population, mais simplement que la plupart des nouveaux cas de SIDA sont le fait de personnes hétérosexuelles.
Or, il est beaucoup plus difficile de detecter la maladie chez une personne qui vient d'etre contaminée que chez une personne deja contaminé. En ce sens, on peut dire que la population hétérosexuelle represente aujourd'hui un risque plus grand que la population homosexuelle.

E gros, on peut faire dire ce que l'on veut aux chiffres, mais le fait est qu'il n'existe pas de légitimité scientifique à cette interdiction et que la seul interdiction des cas à risques suffirait a ecarté les poches de sang contaminée (et ce quelque soit la maladie en cause)

Cyril
Webmaster du site www.LGBTH.com
Co-Administrateur du forum www.Grenoble-LGBT.com
Parents d'homos : www.Contact-Grenoble.com
Parents Gays et Lesbiens : www.APGL.asso.fr

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par olafolaf le 20/08/2004 07:51:34
41 % des malades du sida sont hétéro contre 29 % homo et 16 % toxico.

Mais combien représentent les malades en France, tous critères confondus ? environ 100000, dont 29000 homos, 16000 toxicos, et 41000 hétéros.

Combien représentent les homos en France ? 100000 personnes? donc parmi ces 100 000 homos, 29000 sont malades, soit 29 %, ce qui est énorme.

Combien représentent les hétéros en France susceptibles de donner leur sang ? environ 30 millions, parmi lesquels 41 000 malades, moins de 1 %.

Les homos sont donc bien une population à risque et doivent être traités en tant que tels.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par cyril-lgbth le 20/08/2004 07:51:34
"""Si le SIDA s'est propagé aussi rapidement, c'est surtout à cause de la communauté homosexuelle masculine."""
Dans la réalité des faits, c'est exactement le contraire, la "communauté" homo comme tu l'appel a été la premiere a tirer la sonnette d'alarme (peut etre tout simplement parce qu'elle a été bizzarement la premiere touchée) Aujourd'hui encore cette communauté est la plus mobilisé (et ce depuis le debut) pour lutter contre cette maladie.

"""En moyenne, un homosexuel a des rapports avec beaucoup plus de partenaires qu'un homosexuel."""
Cette affirmation est fausse, ou au moins incomplete :
Si tu prend la population ultra minoritaire des homos qui frequente les Sauna et Backroom et que tu compare ceux ci avec tous les hétéro (et pas seulement les hétéro qui ont les meme pratiques, ce qui est stupide d'ailleurs) tu arrive effectivement a une telle conclusion.
Mais en réalité, les choses ne sont pas ainsi, ce n'est pas parce qu'on ne parle que de l'ultra minorité des homos qui sont exentrique et/ou frequente ces lieux, que tous les homos sont comme ca !!!
Il suffit de s'informer pour constater.

"""Et si aujourd'hui le SIDA est aussi présent dans la communauté hétérosexuelle, c'est aussi parce que de plus en plus de personnes sont bisexuelles (ou homosexuels qui ne s'assument pas."""
la encore grossiere erreure : si le SIDA est encore present en France, c'est a cause des comportement a risque, et notamment le multipartenariat et l'abscence d'utilisation de preservatifs lors des rapports sexuels. Rien a voir avec l'orientation sentimentale et sexuelle....
(relis l'article, c'est justement ce que j'explique)

"""Personnellement, je trouve que l'EFS a raison: la communauté homosexuelle masculine est une population a risque, et ceci est indéniable."""
La encore, statistiquement, cette affirmation est fausse.
De plus, meme si elle etait vrai, elle ne suffirait pas a justifier cette discrimination : Faudrait il interdire aux personnes originaire d'Afrique de donner leur sang parce qu'elle viennent d'un "continent a risque" ? Doit on interdire aux hétérosexuels de donner leur sang parce qu'il constitue une categorie a risque (c'est le plus fort taux de progression de la maladie) ?
Evidement non. Le but est d'avoir une demarche scientifique, et pas une demarche basé sur des fantasmes : seuls le refus des personnes ayant eu des comportement a risque permettra de supprimer quasiment les risque de collecter du sang contaminé.

"je ne suis pas non plus homophobe"
qui le pense ?

enfin, dominique, relis l'article, tu n'as pas compris le sujet.
La question est de savoir si il faut interdire au don des "groupes a risque" ou dse comportement a risque". Bref, savoir si les discriminations sont aujourd'hui tolerable.
Il me semble que la réponse est evidente.
pour quel raison interdire les homos qui pourraient donne run sang saint a le faire ? surtout dans une periode ou les donneurs manquent cruellement.
Ensuite, si tu veux rester sur l'idée qu'il est bon d'interdire des "groupes a risque" il faut aller au bout de la logique et interdire aux hétéros de donner leurs sang parce qu'ils constitue la population a plus fort taux de contamination, donc, et comme il est plus difficile de reperer le virus chez une personne "fraichement contaminée", les hétéros constituent une "groupe a risque".
On pourrait avoir le meme raisonnement envers les hommes : les hommes sont un groupe a risque parce qu'il est prouvé qu'ils ont plus de partenaires que les femmes.
Bref, l'interdiction des "groupe a risque" n'est pas scientifiquement recevable. Seul l'interdiction des "pratiques a risques" l'est.

Cyril
Webmaster du site www.LGBTH.com
Co-Administrateur du forum www.Grenoble-LGBT.com
Parents d'homos : www.Contact-Grenoble.com
Parents Gays et Lesbiens : www.APGL.asso.fr

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par cyril-lgbth le 20/08/2004 07:51:34
"bizzarement", ben simplement parce qu'il n'existe pas de raison logique. La seul "raison" logique est l'homophobie de la société qui a pousser les homos a une certaine époque a crée des ghettos, des communauté, qui ont favorisé le multipartenariat (surtout a une epoque par definition, ou le Sida n'etait pas connu)... Oui, l'homophobie de la société est surement l'explication de se debut d'epidemie quasiment exclusivement concentré dans cette "communautée".

""""Concernant le second point: un hétéro qui veut "tirer son coup" (vulgairement parlant) peut aller à une soirée et retourner bredouille ; il ne trouvera pas forcément de partenaire. Un homo masculin dans le même cas trouvera qqn ds la majorité des cas.""""
Tu sors ca d'ou ? On vois que tu ne connais pas la situation...

"""Pourquoi: parce qu'il est prouvé que l'homosexualité masculine, à l'inverse de l'homosexualité féminine, est davantage basée sur un "comportement animal". """
La encore tu detourne les réalité... La seule chose constater est que les HOMMES sont plus portés sur le sexe que les femmes. Maintenant, les rapports sexuels entre homme ne sont pas le fait uniqument des homo !!! Tu confond amour (homosexualité et sexe (fait d'avoir des rapports sexuels avec des personnes du meme sexe).

"""Et les homos changent plus fréquemment de partenaire, le nier serait stupide."""
Et pourtant c'est completement faux. Les etudes les plus recente montrent meme qu'il y a moins de "divorce" chez les homos que chez les hétéros. Les couples qui durent pour la vie sont beaucoup pls nombreux que chez les hétéro proportionnellement a la population d'apres ces stats.

"""Pour te dire: il y a qqes années, j'ai eu le malheur de ma ballader dans une forêt au nord de Strasbourg, point de rencontre pour homos (ce que j'ignorais). Un vieux pervers m'a tiré par le bras, simplement en me voyant, me disant, allez, viens dans les buissons...
Si ça, ce n'est pas un comportement guidé par des pulsions animales (voire bestiales)..."""
Exactement, et je suis content que tu réalise que les hétéro sont parfois de gros pervers. Tu va dans mon sens la quand je dit qu'il n'y a pas de difference !

"""Si plus de 25% des homos sont contaminés"""
Ca reste un "si" bien loin des réalités.

Donc, je le repete, la question est de savoir si on doit scientifiquement rejetter du don "un groupe a risque" ou seulement des "gens ayant des comportement a risque".
Dans le premier cas, tu inclus des gens qui auraient pu donner leur sang.. sans aucune raison valable. C'est un delit de sale gueule qui n'a aucun fondement scientifique et/ou rationnel. Meme le president d'EFS est d'accord la dessus !!
Donc, reste dans tes fantasmes si ca te soulage, voile toi la face si tu veux, c'est ton choix. C'est ton choix egalement de ne pas accepter le debat.

Avec le genre de raisonnement encore aujourd'hui pratiquer par EFS tout est possible, on peut interdire a n'importe quel groupe de donner son sang... et je trouve evidement ce comportement choquant, c'est tout.

Donc meme si les homos etaient a 25% contaminé par le sida alors que les hétéro le seraient a 1%, la seul application des clauses scientifiquement utile permettraient d'eviter de colleecter des poches de sang contaminé (mais je ne vais pas réecrire l'article a chaque fois.)
Quand on est contaminé, par definition, on ne va pas donner son sang !! C'est pas parce qu'on est homo qu'on devient des meurtriers !! A partir de la, les personnes contaminé sont exclus du don. On ne raisonne donc plus sur les soit disant 25% d'homo contaminé, mais sur les 75% non cantamné, et idem pour les hétéros. Ensuite, son exclu du don toutes les personnes ayant ou ayant eu de comportement a risque.... donc, il ne reste plus que les gens "apte" a donner leur sang.
C'est tout, c'est simple, c'est clair, et ca evite cette discrimination sans fondement scientifique. l'orientation sentimentale et sexuelle n'a aucun rapport avec le fait d'etre interdit ou non de don du sang. Bref, on ne peut pas stigmatiser un groupe si ce n'est pas necessaire.
Ici, il s'agit clairement des reste des peurs issues du debut de l'epidémie (ou on parlait de "cancer gay" quand meme faut le faire...) les scientifique sont conscient que cette discrimination est infondé, mais prefere ne rien dire... L'affaire du sang contaminé est encore pesante dans les esprit et amene, comme tous les fantasmes, a des comportement irrationnels.

Maintenant, merci de rester sur le debat qui nous interesse ici, et de ne plus derapper

Cyril
Webmaster du site www.LGBTH.com
Co-Administrateur du forum www.Grenoble-LGBT.com
Parents d'homos : www.Contact-Grenoble.com
Parents Gays et Lesbiens : www.APGL.asso.fr

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par cyril-lgbth le 20/08/2004 07:51:34
"""J'ai récemment été à une soirée homo"""
Et seulement a partir de ca, tu generalise a la population mondiale....

"""D'accord avec toi: et c'est la femme qui permet à l'homme de trouver l'équilibre sexuel"""
Le besoin sexuel chez l'homme est plus fort que celui de la femme, l'equilibre sexuel d'un homme n'est donc pas le meme que celui d'une femme....

"il existe des règles"
il existe des règles en matiere de sexualité ?

"""Et les homos que je connais ne cherchent que leur plaisir personnel, sans même penser au couple"""
Ouais, en meme temps, en allant chercher des hétéro sur les lieux de drague hétéro, j'arriverais a la meme conclusion : "les hétéros que je connais ne pensent qu'a eux".... C'est super reducteur.
Personnellement, je suis en couple depuis 2ans et 4 mois... et je suis fidele, etc... les couples homos que je connais sont pour la plupart en couple depuis aussi longtemps que nous (que moi).. les autres sont celibataire, mais jeunes.

""Etant un homme, j'ai été confronté à un homo, pas à un hétéro...""
J'ai cru que tu etait une fille
Oui, donc, ca revient a ce que je disais au dessus, les homos ne sont pas meilleurs que d'autre, et si tu te fais une image de tous les homos en frequentant que des homos sur des "lieux de drague", ta vision des choses sera restrainte. Tu aurait pu avoir la meme conclusion en frequentant des hétéros sur des lieux de drague (a la difference, que des hétéros, t'en connais dans d'autres circonstance, donc l'amalgame n'est pas possible).

"""d'un côté éthique, elle comprend très bien mon point de vue"""
En fait, c'est justement sur le plan de l'ethique que je ne comprend pas cette discrimination... Faut m'expliquer en quoi le fait d'exclure un "groupe a risque" (alors qu'exclure les personnes ayant eu des comportement a risque' suffirait) est ethique. (je ne vois vraiment pas)

Non, le systeme n'est pas infaillible comme je le souligne dans mon article. Mais le fait d'accepter les homos n'ayant pas eu de comportement a risque ne peut pas augmenter les risque de collecter du sang "contaminé".... ca me semble evident. Non ?

Cyril
Webmaster du site www.LGBTH.com
Co-Administrateur du forum www.Grenoble-LGBT.com
Parents d'homos : www.Contact-Grenoble.com
Parents Gays et Lesbiens : www.APGL.asso.fr

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par olafolaf le 20/08/2004 07:51:34
Donc en résumé :

Les homosexuels, bien qu'infectés par le sida à raison d'environ 30 % de leur population, sont moins une population à risques que les hétérosexuels contaminés eux à moins de 1 pour 1000 de leur population!

Les homosexuels, bien que n'étant pas représentatifs de la nature et de la vie sexuelle en général, sont normaux et doivent être considérés comme tels.

Bien que le rique de contamination soit plus important chez les homosexuels ou chez les noirs fraichement débarqués d'afrique, il faut traiter ces gens comme des gens normaux au nom de l'égalité des races et des sexes, afin de continuer à contaminer la population.

Mais pour qui nous prend on ???

Arrétons un peu, au nom de principes basés sur une pseudo égalité raciale iu sexuelle, de contaminer les gens stupidement.

Il y a des milliers de gens qui crèvent du sida en Europe chaque année;, parcequ'ils ont été contaminés à cause de vos raisonnement stupides, sur l'égalité des noirs ou des homos.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par cyril-lgbth le 20/08/2004 07:51:34
Dominique, tu n'as pas compris l'article. (mais bon, faut croire que je vais devoir me repeter encore et encore) :
Rien ne justifie une interdiction au don du sang en fonction de la pretendu appartenance ou de l'appartenance avéré a un groupe sous le pretexte que ce groupe serait a risque.
Donc, meme si les homos constituent un groupe a risque (pourquoi pas, je ne dit pas le contraire, mais ce n'est pas le debat) la seul interdiction faite aux "personnes ayant eu des comportement a risque" suffit pour exclure le sang contaminé dans les meme proportion qu'on l'exclu aujourdhui chez les hétéros.

""Les homosexuels, bien que n'étant pas représentatifs de la nature et de la vie sexuelle en général""
La, il s'agit purement et simplement d'un jugement moral qui n'a aucun interet : Tu penses que les homos nappartiennent pas la la nature (et donc que l'homosexualtié est une invention de l'homme), et tu affirmes que les homos ont une vie sexuelle differente. Dans les deux cas, c'est ta vision des choses. Pour la deuxieme remarque, qui elle, contrairement a l'autre est moins injurieuse et respectueuse des personnes que la premiere, il y a un manque de precision :
Si tu trouve que les homos ont une sexualité (ce qui n'est pas toujours le cas d'ailleurs) differente de celle "des autres" parce qu'ils couchent avec des personnes de meme sexe, alors, ceci ne regarde que la vie privée et n'entre pas dans une question serieuse et qui devrait porter sur un debat scientifique. Si tu reprend le prejugé habituel tendant a faire croire que les homos sont plus volage que les hétéros (et la ca pourrait entre dans le cadre de l'article, sous la designation "groupe a risque" il ne s'agit que d'un cliché alimenté par les medias notamment. Donc, avant de juger les gens arbitrairement apprend a les connaitre.

Meme reflexion entre savoir si il faut interdire les "groupes a risque" ou les "personnes ayant eu des comportement a risque". La difference est fndamentale.

La suite de ton message est seulement la preuve que tu ne maitrise pas le sujet et que les fantasmes prennent chez toi le dessus sur la reflexion scientifique ou reflechie :
"""Arrétons un peu, au nom de principes basés sur une pseudo égalité raciale iu sexuelle, de contaminer les gens stupidement."""
"""parcequ'ils ont été contaminés à cause de vos raisonnement stupides, sur l'égalité des noirs ou des homos."""
La je ne peut rien pour toi.
Cette derniere phrase de toi montre que ta reflexion n'est pas reflechie et qu'il s'agit clairement et ouvertement de rascisme et d'homophobie.

Cyril
Webmaster du site www.LGBTH.com
Co-Administrateur du forum www.Grenoble-LGBT.com
Parents d'homos : www.Contact-Grenoble.com
Parents Gays et Lesbiens : www.APGL.asso.fr

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par cyril-lgbth le 20/08/2004 07:51:34
"""le comité national d'éthique a demandé il y a 2 ans à ce que la contre-indication au don concernant un homosexuel soit basée sur le cas par cas, et non sur une g&énéralité"""

Exactement Jonathan, tout le monde est conscient qu'il faut interdire les "comportement a risque" et non les "groupes a risques", chaque personne est differente, ce n'est pas parce qu'on est homo qu'on couche avec tout le monde, et ce n'est pas parce qu'on est hétéro qu'on s'abstient d'infidelités ou de rapports a plusieurs ou non protégé.
La generalisation de la situation par "groupe" est clairement inacceptable, tout le monde s'en rend compte... mais les choses ne bougent pas vite.

Cyril
Webmaster du site www.LGBTH.com
Co-Administrateur du forum www.Grenoble-LGBT.com
Parents d'homos : www.Contact-Grenoble.com
Parents Gays et Lesbiens : www.APGL.asso.fr

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par olafolaf le 20/08/2004 07:51:34
Pour DEus star.

Si tu veux que je quitte ce forum, tu n'as qu'à m'en expulser ou me faire expulser.

Quant à un noir débarquant d'afrique, c'est une personne à risque, au même titre qu'un voyageur revenant d'Asie actuellement.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par cyril-lgbth le 20/08/2004 07:51:34
Par contre, dominique, si tu ne respect pas le debat en cours a savoir :
Faut il interdire a un "groupe a risque" ou seulement a des "personnes ayant eu un comportement a risque" de donner leur sang (qui est le sujet de l'article), je serais obliger de virer tes messages (hors sujet) de ces commentaires.
A partir du moment ou tes propos sont argumenté et surtout ou tu n'injurie pas des gens, y'a aucune raison pour que je supprime tes messages.

"""Jonathan (et pas John )"""
Oops, pardon, c'est le reflexe, sur mon forum y'a un "john"

Cyril
Webmaster du site www.LGBTH.com
Co-Administrateur du forum www.Grenoble-LGBT.com
Parents d'homos : www.Contact-Grenoble.com
Parents Gays et Lesbiens : www.APGL.asso.fr

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par olafolaf le 20/08/2004 07:51:34
Ma réponse sera trés simple :

OUI, il faut interdire à un groupe à risques ou supposé tel le don du sang.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par brassoad le 20/08/2004 07:51:34
Hey les gars!! Si vous êtes homo et que vous voulez donner votre sang ben allez-y! Pour ma part, j'y suis allé (tout en étant hétéro) et une docteur bien sympa m'a posé quelques questions pas très indiscrètes sur ma vie sexuelles en insistant surtout sur le fait de savoir si j'avais une relation suivie et si je me protégeais, mais ne m'a pas demandé le sexe de mon partenaire... Je ne pense pas que la discrimination homosexuelle existe, mais le fait d'avoir plusieurs partenaires, autant chez les heteros que les homos empeche de donner son sang...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par cyril-lgbth le 20/08/2004 07:51:34
Dominique, dommage que tu n'argumentes pas "plus"


Brassoad, ce que tu dit est absolument vrai, de plus en plus de medecins ou d'etablissements de collectes de sang réalisent que cette discrimination n'a pas de fondement et ne retiennent que les criteres permettant d'exclure du don les personnes ayant eu des comportement a risque (qui sont donc potentiellement des personnes a risques) indiferement de leur orientation sentimentale.
Et c'est bien la qu'est toute l'hypocrisie, tout le monde semble d'accord (meme le president de l'EFS "etablissement frnacais du sang", mais les choses ne bouge pas encore, ca viendra, mais en attendant, on ne collecte pas assez de sang en France...

Cyril
Webmaster du site www.LGBTH.com
Co-Administrateur du forum www.Grenoble-LGBT.com
Parents d'homos : www.Contact-Grenoble.com
Parents Gays et Lesbiens : www.APGL.asso.fr

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par olafolaf le 20/08/2004 07:51:34
Jai argumenté .

Les homos et les drogués ont un pourcentage de leur population malade beaucoup plus importante que celle des hétéros.

Ils représentent, en termes de probabilités, une population à risques.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par cyril-lgbth le 20/08/2004 07:51:34
Meme en admettant que nous soyons encore avant 1997, a l'epoque ou tes chiffres etait encore vrai dominique, qu'est ce qui peut justifier une stigmatisation des "populations à risques", alors que ce qui pose probleme, ce sont les "personnes ayant eu des comportement a risque" et non "les populations à risque" dans leur ensemble.
C'est totalement absurde.

Cyril
Webmaster du site www.LGBTH.com
Co-Administrateur du forum www.Grenoble-LGBT.com
Parents d'homos : www.Contact-Grenoble.com
Parents Gays et Lesbiens : www.APGL.asso.fr

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par cgiles le 03/09/2004 21:30:18
Moi je dis qu'on doit laissé Fabius et tous ceux qui l'ont laissé libre allé donné leur sang...
@++

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Discrimination sur le Don du Sang ?
Posté par jo57jo le 26/05/2011 00:36:46
Les gays peuvent aller donner leur sang en Espagne, au Portugal, et en Italie, c'est déjà ça !
Des hétéros meurent probablement à cause d'un manque de sang, alors que les gays qui veulent donner leur sang sont immédiatement rejetés.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Homophobie et don du sang : la Commission européenne s'oppose.
Posté par jo57jo le 03/10/2011 08:06:21
La Commission européenne a confirmé, dans une réponse datée du 17/08/2011, qu’elle autorise les gays et bisexuels à donner leur sang. Même si les textes européens ont toujours été clairs, certains pays ont justifiés l’exclusion des gays et bisexuels par « l’application » de la directive européenne 2004/33/CE. La Commission a aussi rappelé à ses États membres qu’ils ne doivent pas discriminer sur la base de l’orientation sexuelle, et les a invités à ne pas confondre orientation et comportement sexuels.

Le CCNE (Comité Consultatif National d’Éthique) a émis un avis sur la question. Il a considéré que le futur questionnaire proposé par l’Établissement Français du Sang devrait permettre d’évaluer un risque pour un individu en prenant en compte ses conduites, plutôt que de porter sur des groupes à risques. Il a ajouté qu’il n’appartient pas non plus à un établissement de transfusion de porter a priori un jugement qui peut être considéré comme stigmatisant.

La HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Égalité a affirmé : « le Collège de la haute autorité a recommandé la modification du questionnaire rempli par les candidats afin de substituer à la question relative aux rapports sexuels entre hommes, celle relative aux pratiques sexuelles à risque »

Le ministère de la santé français fait actuellement l’objet d’un procès administratif où le plaignant, Geoffrey Léger, a saisi le tribunal administratif de Strasbourg. L’objectif du procès est d’ouvrir le don du sang aux gays. Si il gagne ce procès, les gays et bisexuels pourront donner leur sang en France.

Les associations Pourquoi Sang Priver et Homodonneur militent activement pour modifier la législation, et des partis politiques tels qu’ Europe Écologie Les Verts, le Parti Socialiste, le Mouvement Démocrate, le Parti Radical de Gauche, le Parti de Gauche, et le Parti Communiste Français ambitionnent de faire lever cette interdiction. D’ailleurs, Jean-Luc Roméro du Parti Socialiste a qualifié cette interdiction de « discriminatoire » et « insultante ».

Lorsqu’elle était au pouvoir, Roselyne Bachelot a promis de mettre fin à cette injustice. Mais elle ne l’a pas fait. Quant à Xavier Bertrand, il promet depuis plus de 5 ans d’autoriser les gays à donner leur sang, mais il n’a toujours pas tenu sa promesse.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 128 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲