FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
139 connectés : 0 membres et 139 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Evocation d'après Victor hugo
Posté par mazik4 le 24/12/2005 00:00:56
Ceci est une petite évocation qui se veut poétique autant que possible. Elle s'inspire de la citation de Victor Hugo : "Le vent lit à quelqu'un d'invisible un passage du poême inouï de la création". Puissiez-vous rêver pendant votre lecture.


Les feuilles bruissent, les arbres flanchent. Le sentier est jonché de jaune, piqué de rouge, tacheté d'orangé. De ci de là, quelques mouvements brusques font connaître une présence. Ces couleurs à la fois vives et douces me guident, alors que j'avance à pas modérés. Les feuilles bruissent toujours, me chantant à l'roeille je ne sais quel doux air de quiétude mélancolique. Les arbres tanguent ; c'est apparemment la fête. Ils dansent aux rythmes inconnus de cette mélodie silencieuse. Curieux, je ferme les yeux. Mes oreilles captent imperceptiblement cette musique qui fait valser les branches et chanter les feuilles. A tâton, je m'asseois. Un jeune tronc dandinant m'effleure de ses doigts d'écorce. Je me retourne et j'ouvre les yeux. Autour de moi, chaque pousse, chaque branche, chaque feuille me jouent de la musique. Les feuilles bruissent, les arbres flanchent. Tandis que j'observe de mes sens imparfaits, une fraîche rafale de vent me vient au visage. Je comprend alors l'harmonie poétique, le lyrisme naturel et le calme boisé. Je referme mes yeux. Mes oreilles sont à présent aux aguets. Je vois la symphonie de la forêt. J'entends le chêne concerter avec le hêtre, je perçois les rythmes sans notes, développés par la brise. Je goûte à cette sérénité tandis qu'autour de moi se rassemblent des présences. Je les ai déjà rencontrées et j'en prends conscience : ils sont là pour la musique.

Les feuilles bruissent, les arbres flanchent. Serein, je marche dans la direction opposée, retournant sur mes pas. Empli de bonheur teinté de tristesse, je leur laisse la place qui est la leur. Remontant le sentier jonché de jaune, piqué de rouge, tacheté d'orangé, j'entends au loin, sous la direction du chef d'orchestre de la nature, les feuilles bruisser et les arbres flancher.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Evocation d'après Victor hugo
Posté par aliceaupaysdesmerveilles le 24/12/2005 14:21:36
salut déja moi je le trouve bien ton texte mais ce qu'il y a c'est que tu parles seulement de la nature, victor hugo était un artiste romantique et donc pour que ton texte soit aussi dans cet catégorie (romantique) il te faudrait plus de caractéristique romantiques. tu aurais pu parler d'un amour impossible, d'un mal êtredu personnage et de plus de choses. ça rendrait ton texte plus vivant.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Evocation d'après Victor hugo
Posté par mazik4 le 24/12/2005 17:36:40
Le but n'était pas de ressembler à Victor Hugo, ni d'avoir l'air romantique, d'ailleurs. Mon but était d'exprimer les sentiments et l'environnement que m'ont inspiré cette seule citation, de façon à ce que le lecteur les comprenne à sa manière. Moi, cette citation me fait rêver, et voilà à quoi elle me fait rêver. Il n'y a aucun rapport direct ou indirect avec Victor Hugo et son oeuvre.
J'ajouterais que le romantisme dans son sens premier, le plus possible épuré des connotations populaires, ne nécessite pas forcément une histoire d'amour.
Sinon, merci pour ta critique

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Evocation d'après Victor hugo
Posté par aliceaupaysdesmerveilles le 25/12/2005 22:19:51
oui je comprends mieux, je le trouve tres réussit ton texte

PS:oui le romantisme c'est pas obligatoirement une histoire d'amour mais je pensais ke tu voulais faire un texte de ce style alors il fallait ajouter d'autres éléments romantiques

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Evocation d'après Victor hugo
Posté par mazik4 le 26/12/2005 13:01:14
Merci, beaucoup. Je l'ai fait en moins d'une demi-heure pendant une compos de français (j'avais fini ma compo, alors j'ai fait ça), donc je ne savais pas si ça allait plaire, mais comme j'aime bien l'évasion, je l'ai gardé...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Evocation d'après Victor hugo
Posté par cenedra le 26/12/2005 16:18:19
très synéstésique ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Evocation d'après Victor hugo
Posté par mazik4 le 26/12/2005 17:53:27
Heu, j'ai beau avoir un vocabulaire potablement étoffé, mais ça veut dire quoi synéstésique ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Evocation d'après Victor hugo
Posté par cenedra le 26/12/2005 19:18:29
La synesthésie est un trouble de la perception sensorielle dans lequel une sensation normale s'accompagne automatiquement d'une sensation complémentaire simultanée.
Par exemple quand tu écoute une chanson tu voit un lieu, tu sens quelque chose.
Et bien j'ai trouvé la lecture de ton écrit très synesthésique...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Evocation d'après Victor hugo
Posté par mazik4 le 27/12/2005 00:20:09
Ah... en terme clair, tu éprouves à la lecture de mon texte un certain réalisme, je suppose (si j'ai bien compris). Ceci étant posé, je te remercie

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Evocation d'après Victor hugo
Posté par aliceaupaysdesmerveilles le 27/12/2005 13:19:04
non moi je dirais plutôt une exagération de la réalité

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Evocation d'après Victor hugo
Posté par mazik4 le 27/12/2005 16:17:45
Une exagération ? Pourquoi ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Evocation d'après Victor hugo
Posté par aliceaupaysdesmerveilles le 28/12/2005 15:01:25
parce que en temps normal on pense pas a tout ça face a la nature, il y a trop de chose

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: evocation d'après victor hugo
Posté par mazik4 le 28/12/2005 18:18:27
TU ne penses peut-être pas à tout ça. Mais comment crois-tu que moi j'y aie pensé ?

Modifié le 28/12/2005 18:18:52

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
c'est frais et lourd
Posté par phoeniks le 28/12/2005 20:16:17
on lit et on ressent.. Pour moi, étrange sentiment de déja vu. Le texte nous rapporte directement à des images, sans effort d'imagination. Indéfinissable, positivement indefinissable...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Evocation d'après Victor hugo
Posté par mazik4 le 28/12/2005 21:01:21
Critique très intéressante ! Tu peux développer le côté "frais et lourd" ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
je développe..
Posté par phoeniks le 29/12/2005 17:39:04
La fraicheur du texte est lié à l'image qu'il apporte : on sent l'odeur du jaune, du rouge et de l'orangé. On se trouve dans cette forêt, ce sont nos pas qui crissent sur ce sentier. L'implication est telle que nos sentiments se trouvent intimement liés aux tiens. On devine cette lourdeur par l'inquiétude du ton. Ce calme naturel, cette "symphonie de la forêt" cachent un mal enfoui, inavoué. Ebloui par la beauté de ton mal-être incertain.... Simple avis personnel.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Evocation d'après Victor hugo
Posté par mazik4 le 29/12/2005 18:10:09
Eh bien, quel avis !! Tu fais de la prose jusque dans tes réponses

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
pas un avis, une réflexion.
Posté par phoeniks le 29/12/2005 18:28:45
Te lire me fait penser. J'espère que cela ne te dérange pas de m'apporter cette "inspiration", temporaire et gratuite certe, mais importante.
A la limite du mélodique, ton texte est un paradoxe du ressentiment. Vois-tu la forêt et cogite-tu ? Ou éprouve-tu et l'expression de ce sentiment en découle-t-elle ensuite ? J'aimerai avoir ton avis, ou plutôt ta réflexion sur cette question élémentaire pour moi ( peu compréhensible je te l'accorde).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Evocation d'après Victor hugo
Posté par mazik4 le 29/12/2005 19:24:48
Peu compréhensible, je ne te le fais pas dire. Pour être franc, je ne me poses pas souvent la question de mes propres sentiments. Je me contente d'être. Mais en y réfléchissant, je dirais que j'éprouve d'abord et l'expression me vient ensuite au bout de mon crayon. Mais ne prend pas cela comme une loi générale, car il est possible que ce soit faux. Ce texte est ressenti par chacun de façon différente. En fait, je pense que seulement au début de l'écriture, j'ai ressenti d'abord, et ensuite, tout est venu en même temps.
Pour la petite histoire, non ça ne me déranges pas de t'apporter l'inspiration gratuitement. Je dirais même que pour moi, l'inspiration n'a pas de prix, à un tel point que je ne peut que te l'offrir.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143