Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Le syndrome de Don Juan
Posté par larusse le 05/01/2006 00:00:56
Je m'adresse à vous pour vous faire part du problème qui est le mien depuis trop longtemps. Pour ne pas vous faire attendre plus longtemps je vais vous expliquer de quoi il s'agit. Ce que j'appelle le syndrome de Don Juan, c'est cette (fâcheuse ?) tendance à changer de partenaire plutot souvent. Mais attention, ne soyons pas simplistes ! A chaque fois que je rencontre quelqu'un qui me plaît je ne me lance pas à moitié, j'ai toujours l'impression d'avoir enfin trouvé quelqu'un avec qui construire quelque chose de sérieux. Dès lors, le but est simple : le conquérir. Quand je n'y parviens pas j'ai l'impression d'avoir manqué l'homme de ma vie ou, extreme inverse, de m'être fourvoyé à son compte. Mais si j'arrive à le séduire et que s'ouvre la possibilité d'une relation, je suis aux anges mais pas pour longtemps. En effet, une fois que je me retrouve avec lui, au bout de quelques jours je suis assaillie par des doutes affreux, un désintérêt voire un dégoût à l'égard de lui ! Je me trouve donc dans une position où la seule solution est la rupture, ce qui cause à chaque fois une incompréhension venant de lui. Normal ! Vous l'aurez compris, mon problème c'est que je ne suis attirée que par cette période où l'on se cherche, on se découvre, on se séduit... Puis l'homme en question perd tout son attrait.


Mais...

Il y a 4 mois j'ai rencontré celui avec lequel je suis toujours. Paradoxal si l'on considère le premier paragraphe, je vous l'accorde. Je ne peux malheureusement le voir que 24 h toutes les 6 semaines environ, imaginez l'hoorreur pour construire une relation stable. Je l'aime mais je ne tiens pas la distance. Pour moi, une relation, c'est deux personnes qui sont là l'une pour l'autre, de la confiance, de la communication. Mais honnêtement il manque le premier facteur. Il me manque sa chaleur, le sentiment de sa présence. Surtout que nous n'avons pas le moyen du téléphone et que ses parents sont profondément contre... Bref, c'est une lutte permanente pour se voir. A tel point que j'ai décié de rompre non pas parce que je m'étais lassée de lui mais parce que c'est une relation qui me brûle à petit feu. De plus, j'ai l'impression que le temps passé avec lui et le reste (les 99%) sont comme deux mondes différents et indépendants. Dans mon monde sans lui j'ai rencontré quelqu'un de génial et je pense qu'il peut y avoir quelque chose. La plus grande différence c'est que lui est là ! Et-ce encore une illustration de mon syndrome et vais-je aussi rompre au bout de très peu de temps si jamais je choisis le nouveau au lieu de mon homme de 4 mois qui soit dit en passant ne peut imaginer la vie sans moi. Bref, je me sens perdue !


Au secours !

Je ne sais pas pourquoi je vous raconte tout ça... Peut-être parce que je voudrais savoir si je suis seule à "souffrir" de cette tendance Peut-être parce que je voudrais que l'on me rassure ou qu'on me donne des conseils. Je ne suis certainement pas la seule à avoir la tête en bouillie à cause d'une histoire de coeur mais l'homme est ainsi fait qu'il a besoin de se sentir au milieu des autres, de comparer ses expériences, de les partager. Alors, qui sait, je dois être un être humain tout ce qu'il ya de plus banal. Mais si jamais vous avez l'impression de fonctionner de la même façon, pourriez vous m'en faire part ?
N'en concluez pas que je suis quelqu'un de profondément dépressif parce qu'il n'en est rien, juste un petit peu perturbée par les événements actuels de ma vie sentimentale...
Gros zibous à tous et merci de votre courage si vous m'avez lue.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le syndrome de Don Juan
Posté par windowman le 05/01/2006 11:27:33
C'est généralement un problème masculin que j'ai toujours considéré de la façon suivante. Quand on rencontre une personne, on recherche notre idéal. La première période consiste à rechercher chez l'autre notre idéal, à n'aimer que ce que l'on veut voir chez lui. Ensuite, vient le moment de la désillusion : soit on ne se remet pas qu'il ne soit pas l'incarnation de notre fantasme, soit on redécouvre cet être unique qui nous surprend. Généralement, l'homme passe ainsi d'une période physique à une période intellectuelle-sentimentale. Il faut croire qu'il peut y avoir l'équivalent fantasme à réalité. Le seul conseil que j'ai c'est "apprends à connaître une personne avant de vous jeter dans une relation quelconque. Découvre cette personne : n'y cherche pas ce que tu veux y trouver.". Maintenant, tu ne nous dis pas grand chose de ces deux garçons. C'est à toi de voir si tu les fantasmes ou apprécies ce qu'ils sont. S'il s'avère que ce n'est pas la désillusion du fantasme qui te pousse à rompre habituellement, il faudra creuser la question à ce moment-là. Pour le moment, cela semble prématuré.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le syndrome de Don Juan
Posté par larusse le 05/01/2006 15:54:09
je suis d'accord avec ce que tu dis. Il faut dire que depuis la situation à quelque peu évolué. j'ai rompu avec celui avec lequel j'entretenais une relation à distance parce que ça me bouffait plus qu'autre chose. Depuis je me sens bcp mieux. J'ai décidé de me mettre avec l'autre et ça se passe franchement bien. je pense qu'effectivement à partir du moment où un mec n'est pas aussi parfait que je l'espérais, il perd de son intérêt. Ce n'est pas vmt du fantasme, juste de l'espoir. Ai-je répondu à ta question ?
Maintenant, j'ai une autre question : cmt faire qd ds un couple les deux ont des avis très différents sur des choses importantes, comme l'amitié homme-femme, ce genre de choses et d'autres... Cmt faire pour que ça ne constitue pas un obstacle infranchissable qui sépare de plus en plus... ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le syndrome de Don Juan
Posté par holzy le 05/01/2006 19:47:04
Pur répondre a ton article, je crois que c'est simplement la vie qui fait que les mecs que tu rencontre ne te conviennent pas. Du coup quand tu t'en rend compte, tu veux rompre. Window man a tres bien exprimé le concept! Mon conseil c'est vis ta vis sur l'instant, ne base rien sur des idée ou des fantasmes mais sur des faits. apres deux semaines, il est inutile de se projeter 10 ans plus tard.
Pour ta question sur les avis différents, je te conseillerais de ne pas vouloir le faire changer d'avis mais quand meme lui donner ton point de vue. Apres s'il y a du respect mutuel dans la relation il fera de meme et si vous acceptez chacun l'avis de l'autre sans interferer, il n'y aura pas de problème. J'espere que tu ne cherche pas une methode miracle car y'en a pas, la vie a deux c'est pas évident, il faut souvent faire un travail sur soi pour que l'autre change et pas l'harceler. Donc, pese bien le pour et le contre et si tu sens que vos avis vous séparent trop et que vous ne sourez passez outre, il va falloir que tu rompes a nouveau!

J'espere avoir ete clair car j'aisouvent du mal a m'exprimer a l'ecrit!
Ciao

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le syndrome de Don Juan
Posté par windowman le 05/01/2006 21:42:54
Compromis n'est pas compromission. Il faut céder chacun un peu de terrain à l'autre. Certains points de vue se communiquent, d'autres restent divergents... Tant qu'il y a de l'affection, du respect et du plaisir, il n'y a pas vraiment de problème... Après, tout dépend du degré de fermeture d'esprit du partenaire et les impications de ses idées au quotidien...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le syndrome de Don Juan
Posté par nemesis590 le 07/01/2006 16:48:03
Que puis te dire, moi qui n'ai jamais eu de petit ami (je sais, pathetique!)?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le syndrome de Don Juan
Posté par elviscampeau le 07/01/2006 20:42:33
Je doit dire que j'ai exactement le meme probleme que toi. Quand je rencontre une femme, elle me plaît et je croit que je suis fou amoureux mais au bout d'un certain temps je me lasse et je rompre. Mais je croit que c'est parce qu'il y a pres de un an j'ai vécue une histoire amoureuse tres blessante et maintenant dans mon subconciant j'ai peur de me faire rejeter et je rejete l'autre avant. Je ne suis pas sur mais peut-être que ce sont pour les même raisons???

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le syndrome de Don Juan
Posté par nizolea le 08/01/2006 02:44:04
depuis que j'ai 12 ans et demi je vis ça, avec encore bien moins de retenue puisque le tout premier garçon avec qui je suis sortie, garçon que je convoitais depuis deux ans déjà, je l'ai trompé une semaine apres notre premier baiser.. j'étais comme ça, indecise. Franchement garce sans aucun doute, mais tres perdue je crois. Je me lassais tres tres vite, des qu'il n'y avait plus de jeu, plus de seduction, j'avais envie de m'enfuir. Leurs "textos du soir", rituels, repetitifs, me faisaient soupirer d'ennui. Aussi fou que cela puisse paraître j'ai toujours cherché "le bon", et ma naiveté perpetuelle me laissait toujours un goût de "pourquoi pas lui?". Toutes ces conneries pour te dire que je suis depuis pres d'un an avec le meme gars, que chaque jour j'ai l'impression de l'aimer un peu plus, que je resiste à mes envies de tout plaquer quand ça va plus en pensant aux moments deja merveilleux que l'on a passé ensemble, et que je n'ai jamais pu m'endormir sans recevoir son dernier texto.. ce n'est pas seulement une question de caractere, c'est une question de temps, une question de personne aussi. Quand tu seras prête, non seulement tu le sauras, mais quand tu croiseras son regard tu pourras dire "pourquoi pas lui?" et la vie te repondra "oui pourquoi pas.."

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le syndrome de Don Juan
Posté par esseu le 08/01/2006 16:27:09
Pareillement...m'enfin, tout ce que j'ai récolté,c'est une sale réputation ....qu'est-ce que je m'en fous! Ce qui fait mal, c'est le fait de faire mal à quelqu'un en faisant des choses qu'on juge normales, ou auxquelles on ne pense même pas. Aujourd'hui je tente-sans résultat- de me "stabiliser".Peut-être qu'on considère inconsciemment que ce n'est pas la bonne personne, ou qu'on mérite mieux, peut-être qu'on est toujours à la quête d'une éspèce de perfection tout en sachant qu'elle n'existe pas.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le syndrome de Don Juan
Posté par larusse le 08/01/2006 16:27:13
Merci à chacun d'entre vous pour vos réponses. merci d'avoir pris un chouilla de votre temps pour me faire part de ce que vous pensez de tt ça.
Nizolea, ce que tu dis me rassure carrément parce que je dois te dire qu'à force je commençais à me sentir un peu garce comme tu le dis, tout en sachant que je ne le suis pas... Ton histoire montre que rien n'est sans espoir et puis je dois dire que je crois que je peux y arriver aussi. Je suis avec un mec depuis un mois et j'ai décidé de résister à toute tentation d'aller voir ailleurs (soit dit en passant, je n'ai jamais été infidèle !) et honnêtement pour le moment ça marche ! Maintenant je ne dirais pas que c'est l'homme de ma vie mais je me sens bien avec lui. Je suis tentée par d'autres mecs ms j'essaie de pas y penser...
MERKI !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le syndrome de Don Juan
Posté par wet.kiss1 le 08/01/2006 23:57:47
je pense ke jai le mm problème ke toi, un pbm ki nous frustre ki nous énerve ki nous fai souffrir ms kontr lekel on ne peu rien.Tout dépen de celui ki est en face de nous.Je pens kon veu tro se précipiter a trouver kk1 avc ki voir lavenir,on brul pt des étape,en tt k on croi etre bien pour se rendre compte +tar kon ne l'est pa.c p-t du a kk1 de cher kon a perdu é kon voudrai retrouver a traver dotr..dé foi ça passe, des foi ça casse.courage,on fini par trouver kk1 de bien

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le syndrome de Don Juan
Posté par nizolea le 09/01/2006 10:28:25
tu vois wetkiss, j'ai jamais été capable de sortir avec qqun en me disant que ct "juste comme ça", ou juste pr une soirée, histoire que ma langue se sente moins seule, lol..mais meme pr une histoire arrangée par des copines, avec un mec qui faisait du velo en competition et ne faisait qu'en parler (j'apel ca un mec barbant) j'ai reussi à y croire un moment.. j'ai besoin d'une nouvelle legende à chaque fois.
maiiiis je sais, c pa moi ki é ecrit cette histoire, je dis simplement ça car je pense que larusse a ce meme côté princesse, encore vassale certes, mais aspirant à autre chose..

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le syndrome de Don Juan
Posté par °oo mimie oo° le 10/01/2006 20:05:13
Coucou, je suis un peu dans le meme cas enfin c un peu different...j'ai un copain depuis 5 mois bientôt qui vit tres loin de moi...on s'est vu peut etre que une ou deux fois, mais on s'aime tellement que on ose pas se lacher, o nve vire qqch de concret mais la les bases tiennent pas...entre temps j'ai eu lbeguin pour un ami, mais c passé...enfin voila...sauf que a ta difference, mes parents sont contre notre relation paske ila 4 ans de plus que moi, et sa plé pas a mes parents...jredoute le jour ou il se connaitrons, enfin bref...voila, donc tout cva pour dire que ne casse pas avec ce mec meme si loin des yeux loin du coeur, ilt aime et te fé confiance.voila bonne chance

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le syndrome de Don Juan
Posté par lametisse au yeux de braise le 13/01/2006 22:10:40
slt je voulais te dire ke moi aussi je vis un peu ton histoire!!!
moi "mon cheri" habite en algerie et moi en france et on se vois tout les ans!!
malgre la distance je l'aime et j'arrive pas a l'oublier et c'est tres dur mais g confiance en lui!!!
il me manke bcp, tu peut pas imaginer!!
c vrai des fois jaimerais casser mais jarrive pas c trop dur alors g un conseil a te dire!!!
si tu l'aime ecoute ton coeur et rien que ton coeur bpn cpurage

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 48 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲