FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
129 connectés : 0 membres et 129 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Les enfants précoces
Posté par godesslou le 20/08/2004 07:51:46
Voila un travail de fin d'année que j'ai du réaliser sur un sujet libre en psycho. C'est sur les enfants précoces, si ça vous interesse ou que vous voulez vous en servir pour un travail...

Introduction
Les enfants surdoués n’ont pas la vie facile comme on pourrait le penser, ils sont souvent victime de leur intelligence et de leur grande sensibilité. J’ai choisi ce sujet car il m’intéressait beaucoup, je n’ai pas bénéficié d’aide particulière si ce n’est pour la mise en page de mon travail.
Chapitre 1 : Qu’est ce qu’un enfant précoce ?


1.1.Définitions

Un enfant est dit surdoué quand il a un rythme de développement intellectuel très supérieur à celui normal de son âge, alors que son développement affectif, relationnel et psychomoteur correspondent aux normes de son âge.
Il existe trois termes pour définir la même avance intellectuelle :
Surdoué
Intellectuellement précoce
Dyssynchronique
Mais l’appellation "surdoué" est très controversée car il contient des connotations affectives très fortes et une confusion avec les prodiges. Plusieurs débats ont été lancés pour remplacer ce terme par « intellectuellement précoce.
« Surdoué » est la traduction anglaise de « gifted » qui veux dire « doué ».

1.2.Comment détecte t’on les enfants précoces ?

Les signes extérieurs :

La précocité chez les enfants se manifeste par :
Une grande curiosité. (Ils posent continuellement des questions)
Ils recherchent le dialogue avec des adultes plutôt qu’avec des enfants.
Le choix de copains plus âgés qu’eux
L’hypersensibilité
Une grande exigence envers eux-même avec une nette tendance à l’autocritique et donc une grande exigence également envers les autres.
L’ennui en classe et à s’intégrer dans celle-ci
un imaginaire très développé
L’attirance pour le monde des adultes
Grande capacité de concentration
Envie d’apprendre à lire très tôt
Une grande attention lorsqu’ils sont intéressés alors qu’ils sont d’un naturel distrait.
Le sens de l’humour.
L’intérêt pour les jeux compliqués.
La tendance à travailler seul.
Le sens critique à l’égard des autres.
Le désir d’apprendre à lire avant l’âge légal.
Mais deux signes prédominent :
Une très grande curiosité intellectuelle, qui correspond d’après P. Gouillou à « une véritable envie de faire tourner son cerveau ».
Une frustration dans les relations avec les autres de son âge, qui le pousse à s’individualiser et à la solitude.

Les tests de Q.I.

Le Q.I. est l’évaluation intellectuelle et psychologique quantitative la plus célèbre, mais aussi la plus controversée. Il était censé mesurer les capacités intellectuelles mais on s’est vite aperçu qu’il ne concernait qu’une forme d’intelligence, l’intelligence logique ou mathématique. C’est A. Binet qui en est l’inventeur.

Remarque : les tests sont jugés nécessaire par la plupart des spécialistes pour être sur de la précocité d’un enfant.



1.3.Caractéristiques des enfants précoces

Décalage au niveau affectif et intellectuel

Ce syndrome spécifique aux enfants précoces s’appelle le syndrome de dyssynchronie il a été « découvert » par Jean-Charles Terrassier qui a inventé ce terme.
Il désigne la différence de rythme entre, d’une part le développement psychomoteur normal et le développement affectif normal lui aussi et, d’autre part, le développement intellectuel qui est plus rapide que la normale.
C’est un décalage particulier qui est spécifique aux enfants précoces.

Ils préfèrent donc la présence d’enfants plus âgés qu’eux voir d’adultes, ce qui fait que souvent, ils s’isolent ne sachant à qui parler et restent dans leur monde.

Affectivité de l’enfant précoce

Les enfants surdoués sont dotés d’une hyperémotivité et d’une hypersensibilité sans pareille.
Comme ils ont le syndrome de dyssynchronie cela pose certains problèmes car ils auront deux besoins, les besoins affectifs habituels mais dont ils auront fort besoin et les autres plus spécifique.

Le besoin d’un miroirChacun se construit l’un par rapport à l’autre (l’exemple des enfants loups l’illustre bien)
Le problème avec l’enfant précoce, étant trop différents des enfants de son âge ne peut se retrouver et de s’en servir comme miroir. Il cherchera plutôt à imiter les enfants de son âge qu’à agir naturellement comme eux.
C’est pourquoi les spécialistes conseillent aux parents d’enfants surdoués de les mettre en contact avec d’autres enfants comme eux.
Le besoin de dominance
Les surdoués comme les autres enfants ont besoin d’être reconnu. Mais le rythme scolaire inadapté et le besoin qu’il a de s’adapter au rythme des autres font que le surdoué n’est généralement pas reconnu. L’enfant vivra très mal ce manque de reconnaissance et cette frustration peut entraîner une dépression mais dès son enfance.


HumourIls possèdent souvent énormément d’humour et certains pensent que cela est dû à leurs aptitudes verbales inhabituelles.
Souci philosophique et moral
Ils sont intéressés par les sujets philosophiques et s’inquiètent de problèmes moraux et politiques tels que l’existence du mal dans le monde, la menace d’une guerre nucléaire ou la destruction de l’environnement

Intellectualité de l’enfant précoce

Il va sans dire que l’enfant précoce se distingue de par son intelligence or normes et des
capacités énormes par rapport aux autres enfants de leur âge.

Relationnel de l’enfant précoce

Comme je l’ai dit plus haut, l’enfant précoce ne parle pas beaucoup aux enfants de son âge car ils n’ont pas le même développement que lui. Ainsi il préfèrera se tourner vers les adultes qu’il admire. Mais ce sont des relations difficiles car les adultes n’acceptent pas parfois d’avoir tort par rapport à un enfant. Ils tentent de trouver des amis ayant le même âge mental qu’eux.
Ces enfants ont de grandes tendances à la solitude et à l’isolement, car ça leur plait mais aussi parce que les activités des enfants de son âge ne l’intéressent pas.
L’enfant précoce est souvent frustré dans ses relations avec les autres ce qui les conduit à un individualisme très fort. Ils manquent aussi de spontanéité, ils vivent dans leur tête plutôt que dans la réalité.
1.4. Différents types de surdoués

Différences dues au Q.I.

Le pourcentage d’enfants surdoués étant de 2,5 à 5 % et cela à partir d’un Q.I. de 125 et pouvant aller jusqu’à un Q.I. de 190 ou plus, un enfant d’un Q.I. de 130 est très différent d’un enfant ayant un Q.I. de 170.

Mais les auteurs disent que cette différence en matière de point de Q.I. peut être valable à tous les niveaux de la courbe. Mon avis est que c’est assez logique, il n’y a pas un enfant pareil à un autre. Miraca Gross (auteur d’un livre intitulé « Exceptionally Gifted Children » a dit :

« L’enfant profondément surdoué ayant un Q.I.de 190 diffère de ses camarades de classe modérément surdoués de Q.I. de 130, autant que ces derniers d’un enfant handicapé intellectuel au Q.I. de 70. » (Citation qu’on peut retrouver à la page 9 de son livre).

Il existe deux approches, que je vais reprendre d’un livre de J.-C. Terrassier et de P. Gouillou : « Guide pratique de l’enfant surdoué » en page 42 (voir bibliographie) car c’est assez difficile de le formuler autrement.

« Approche « continue » qui dit que les symptômes sont cohérents et donc :
; En dessous d’un certain niveau de Q.I. ils ne sont plus suffisamment présent pour qu’on puisse y accorder de l’importance.
; Les plus doués présentent des formes extrêmes de ces m^mes symptômes.
Approche « discontinue » qui affirme au contraire que l’augmentation quantitative du Q.I. entraîne des sauts qualitatifs. C’est à dire que, de même qu’un ordinateur plus rapide ne permet pas seulement de faire les même travaux plus vite, mais permet également d’en faire d’autres nouveaux, un Q.I. plus important permettrait des raisonnements différents. »

Les créatifs
Des enfants de Q.I. identiques n’ont pas la même approche de la vie, les même réactions aux autres et aux études, même si leurs besoins restent les mêmes.

Le surdoué créatif est plus ouvert, plus expansif et respecte moins les normes, donc il souffre moins de son statut d’enfant précoce qu’un enfant précoce classique.
Cependant il n’existe pas de test de créativité ce classement ne vient donc qu’un d’un jugement en matière de qualité. De plus il se peut que le fait d’être créatif ou non vienne de l’éducation de ces enfants.

Les surdoués et les talentueux

Il y a une différence entre les enfants surdoués et les enfants talentueux.
La voici :
Les surdoué se distinguent dans une performance exceptionnelle dans différentes activités humaines.
Les talentueux ne se distingue que dans une seule activité dans laquelle ils sont exceptionnellement bons. ( Exemple : Mozart, il savait lire et composer la musique avant même d’apprendre à lire ou écrire, à environ 5 ans).

Cas particuliers

Les surdoués avec problèmes d’apprentissage

Il en existe 3 types :
- Les surdoués reconnu qui sont mauvais à l’école
anecdote : Einstein, inventeur de la théorie de la relativité et du mécanisme ayant contribué à l’exploitation d’énergie atomique, était mauvais en Mathématique à l’école.
- Les indécelables, leur précocité cache leurs problèmes d’apprentissages. Ces enfants sont très durs à détecter car ils cachent leurs problèmes et leur précocité.
- Ceux qui sont handicapés mais également surdoués, comme certains autistes (ex : Rainman)

Les surdoués souffrant d’hyperactivité
Ce sont des enfants incapables de fixer leur attention, ils sont souvent mit sous sédatif car leurs parents ne s’en sortent plus. (Il y a eu une émission sur l’hyperactivité : « ça se dicute » présentée par J.-L. Delarue sur France 2, malheureusement je n’ai retrouvé aucune trace de celle –ci sur internet.).



Chapitre 2 : Evolution de l’enfant précoce

2.1 L’enfant précoce en famille

2.1.1. Le rôle des parents

L’enfant précoce à de plus grands besoins affectifs dus à son hypersensibilité, et il faut toujours soutenir son attention. Les parents doivent trouver tous les moyens possibles pour répondre à ses questions et l ‘aider à se développer intellectuellement en lui faisant faire de l’exercice qui est à sa hauteur intellectuelle. Ils doivent l’aider à ne pas se sentir frustré voyant qu’ils n’ont pas de miroir. Car ils sont très différents des enfants de leur âge. Il faut sans cesse les stimuler, les guider.

Synthèse : Le rôle des parents est :

De répondre à leurs besoins d’affection
De les stimuler à se dépasser
De l’aider à bien vivre sa précocité et à trouver son équilibre
De leur faire découvrir les musés, les avancées technologiques, toutes des choses qui répondront à leurs questions.

2.1.2. Place de l’enfant précoce dans la famille

Il faut également que l’enfant de cet enfant surdoué ne soutienne pas toute l’attention des parents car les autres enfants dans la famille se sentiront frustrés.

2.1.3.Différents cas

Si le surdoué est :

Enfant unique :
C’est un avantage au développement du surdoué car ses parents ne devront pas s’occuper des frères et sœurs, car un enfant précoce demande beaucoup plus d’attention qu’un autre.
Deux enfants ou plus surdoués dans une même famille
Cela demandera beaucoup plus d’efforts aux parents car les problèmes seront multipliés par deux. L’entente entre les enfants sera meilleure car comme ils sont dans le même cas, ils se comprennent et s’entraident. Le danger ce ces familles d’enfants surdoués est qu’il peut se développer une grande rivalité, les enfants se sentiront en compétition l’un contre l’autre.

2.1.4. Différences de relation père/mère

Les rapports des enfants précoces avec leur entourage sont toujours d’une extrême finesse.
L’enfant sait jouer de ses relations pour les tourner à son avantage. Il peut s’il a 9 ans par exemple avec un âge mental de 15 ans, avec son père réagir comme un enfant de 9 ans et avec sa mère comme un adolescent de 15 ans. Ces différences peuvent déstabiliser les parents. Voyant la maturité de leur enfant ils ne le considèrent plus comme un enfant de 9 ans. Ils ont donc des rapports affectifs avec lui en rapport avec son âge mental.
Cela affecte beaucoup l’enfant précoce, doté d’une fragilité émotionnelle plus grande. Il a beaucoup de besoin affectif mais il en est parfois privé à cause de sa grande maturité.

2.2.La culpabilité

2.2.1 Culpabilité chez les parents

Quand l’enfant précoce est détecté tardivement ils se sentent coupable de ne pas avoir remarqué sa précocité plus tôt et ont l’impression d’avoir gâché l’enfance de leur enfant.
Certains ne se doutaient même pas de la précocité de leur enfant, ils n’y auraient jamais pensé. Ils souhaitent alors rattraper le temps perdu et parfois ils ont tendance à en faire trop, si bien que l’enfant peut se sentir écrasé par autant d’attention.

2.2.2. Culpabilité chez l’enfant

Les enfants précoces concernés par la culpabilité sont plutôt ceux détectés dans l’adolescence car ils se remettent en question et prennent conscience du mal qu’ils auraient pu faire autour d’eux et parfois pour ceux qui sont en échec scolaire ne comprennent pas cette situation d’échec.

2.3. L’enfant précoce en société

2.3.1. L’hypersensibilité des enfants précoces

Ce caractère qui est propre aux précoces peut leur nuire lorsqu’ils sont en groupe une seule réflexion ou dispute avec un autre enfant peut les amener à se replier sur eux-mêmes. Cela peut avoir des répercussions sur la confiance qu’ils auront en eux plus tard à l’âge adulte.
De plus ce sont des enfants qui ne supportent pas l’échec, ils le vivent très mal ainsi que leur difficulté à se faire des amis. Cependant lorsqu’il a des amis, il a conscience de la valeur de cette amitié.

2.3.2. L’enfant précoce et les autres enfants

On a vu que le surdoué préfère la compagnie d’adultes que d’enfants car ces derniers ont des jeux, des préoccupations d’enfants, donc le précoce se désintéresse d’eux pour se tourner vers les adultes. La plupart des enfants précoces se mettent bien à la place de l’autre pour le comprendre et mieux l’appréhender. Le surdoué est capable de s’adapter aux autres, il est polymorphe, si on lui demande de se faire accepter par un groupe il les observera et les imitera afin de se « fondre dans le paysage » mais cette méthode ne contribue pas à développer sa propre personnalité.


2.4. La scolarité de l’enfant précoce

2.4.1 Enjeux de la scolarité

L’enfant précoce comme tout enfant se doit de se cultiver et d’apprendre à se dépasser, c’est en se scolarisant qu’il peut accomplir cela mais seulement dans des écoles spécialisées ou dans une école ou le professeur lui applique un programme différent de celui des autres enfants.
Mais il n’y a encore que peu d’écoles pour surdoués et beaucoup d’enseignants ne font pas attentions à ces enfants spéciaux car s’occuper des enfants en difficultés leur prend beaucoup de temps.

2.4.2 Rôle des enseignants envers le surdoué

L’enseignant est le médiateur entre les élèves d’une classe lors des conflits et c’est un des rôles qui sera utile au bon développement du surdoué. Il faut que ce professeur veille à ce qu’il ne s’ennuie pas et à le tenir occupé à des tâches qui sont à son niveau. Certains enseignants méprisent ce genre d’élèves car souvent, ceux-ci peuvent leur signaler des fautes qu’ils font et peuvent vexer l’enseignant, de plus d’autres n’acceptent pas cette différence, cela peut entraîner pour cet enfant, pris en grippe par son professeur, un repli sur lui-même.

2.5 Les différentes formes de scolarité pour les surdoués
2.5.1 Dans l’enseignement normal

Il peut y avoir dans l’enseignement classique des classes spécialement attribuées aux surdoués si la demande des parents est très forte, mais il peut aussi y avoir des classes où il y a et des enfants surdoués et des enfants dit normaux. Ses classes demandent alors des enseignants formés spécialement et ils peuvent disposer d’une aide pour pouvoir s’occuper de tous les enfants.

2.5.2 Les écoles pour surdoués
Ces écoles sont parfaites pour les enfants surdoués car on les met dans un cadre stimulant, ils se retrouvent avec des enfants ayant les mêmes problèmes qu’eux, mais cette solution est très polémistes car les politiciens ne veulent pas de « getthos » pour les surdoués, il se pourrait que ces enfants en dehors des gens de l’école se sentent isolés du reste du monde.
2.5.3 Les écoles alternatives

Ce sont des écoles moins strictes que les écoles normales, il n’y a pas d’horaire bien fixé, ils ouvrent l’enfant sur le monde à son propre rythme et c’est lui qui désire vers quels domaines il va se diriger. Cette forme d’école leur permet d’acquérir une grande autonomie.
Le grand problème de ces écoles est que l’enfant aura plus de difficulté à rentrer dans un rythme scolaire normal.
J’ai un avis personnel sur cette forme d’éducation : Jusqu’à ma 4e primaire, j’ai été dans une école traditionnelle mais ensuite j’ai été dans une école qui appliquait la pédagogie nouvelle. Là-bas, il n’y avait pas de points, de bulletins, de punitions, ni de devoir, on pouvait ne pas travailler si c’est ce qu’on voulait, à la fin de la 6e primaire, on avait un genre d’exposé à faire pour montrer qu’on était capable de passer dans le cycle supérieur, arrivé au terme de cette éducation je suis allée en 1ere secondaire. C’était très dur de m’adapter au rythme scolaire normal, avec les devoir, les horaires fixes et la compétition, il faudrait faire des écoles secondaires comme celle-là, on y apprend beaucoup mieux.

2.5.4 L’éducation à la maison

C’est souvent la solution préférée par les parents car il y a un manque de structure scolaire pour les enfants précoces, mais cela isole l’enfant, il ne se socialise pas bien car l’école est un lieu de socialisation. Cette forme d’enseignement est utile dans les familles ou tous les enfants sont surdoués.

2.6 Difficultés et problèmes de l’enfant précoce
2.6.1 L’échec scolaire

Il est étonnant de voir que ces enfants exceptionnellement doués être en échec scolaire. Les raisons sont le manque de stimulation, de la part des enseignants et des parents, car un précoce doit toujours être stimulé, et ensuite les risques de blocages psychologiques. Cette dernière raison a pour cause les ruptures affectives qui bloquent l’enfant dans son apprentissage, il peut entraîner l’enfant à l’automutilation comme on le verra plus loin.

Cet échec scolaire est un cercle vicieux car l’enfant risque le redoublement, donc il s’éloignera de plus en plus des enfants ayant son âge mental, il perdra confiance en lui et tombera dans une profonde dépression, et il fait encore moins d’efforts, ce qui l’amène encore plus dans l’échec.

2.6.2 L’automutilation

La chute du Q.I. : peu fréquente, arrive pendant l’évolution de l’enfant il peut y avoir deux raisons :

- Raison post-traumatique : Si l’enfant se blesse à la tête, il peut perdre une partie de ses capacités, ceci peut aussi arriver à l’âge adulte.
- Raison psychologique : C’est une volonté de l’enfant non reconnu et donc frustré de s’auto mutiler pour ressembler aux autres.
2.6.3 La folie

Les enfants précoces ont beaucoup plus de risque de tomber dans la dépression que les autres enfants. Certains des symptômes des surdoués sont communes aux symptômes de certaines maladies psychiatriques.
Ex : - Impression d’étrangeté ressentie par l’entourage : c’est le symptôme essentiel du syndrome de schizophrénie. Cette impression est celle vécue par les gens normaux, en présence d’un surdoué.
- Les sautes d’humeurs : caractéristique du trouble bipolaire d’humeur (psychose maniaco-dépressive). L‘enfant surdoué souffrant de ne pas être reconnu en tant que tel, à un moment se repliera sur lui-même et à un autre tentera de se rapprocher des autres.
2.8. Bibliographie

CHAUVIN R. Les surdoués, Stock, Paris, 1975
GERIN S. Et s’il était surdoué ? , Enfants, Allemagne, Marabout, 2000
GOIANNE-d’EAUBONNE E. Votre enfant est-il intellectuellement doué ? Traité sur la précocité intellectuelle, L’harmattan, 1997
OLERON P. L’intelligence, point des connaissances actuelles, Paris, 1974
TERRASSIER J.-C. Les enfants surdoués ou la précocité embarrassante, E.S.F., Québec, 1994
TERRASSIER J.-C. et GOUILLOU P. Guide pratique de l’enfant surdoué, comment réussir en étant surdoué ? E.S.F., Paris, 1998
WINNER E. Surdoués mythes et réalités, Aubier, Paris, 1997


Conclusion

En Conclusion, je peux dire que même les plus intelligents ont des problèmes et il n’est pas facile comme certains le pensent d’être un enfant surdoué ou même parent d’un enfant surdoué. J’ai eu beaucoup de difficulté à trouver des documents car certains livres ne se trouvaient pas dans les bibliothèques. J’aurai voulu interroger un enfant surdoué mais je ne vois personne dans mon entourage qui soit précoce. Mon travail aurait donc pu être plus approfondi.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par charly+ le 20/08/2004 07:51:46
un exellent article jte dit bravo il est simple consit est tres vrai si tu na pas pu trouver de surdoué dans ton entourage c'est qu'ils ne sont pas detecter car en France ou la situation des surdoué est aussi mauvaise ken bemlgike si se né pire une étude montrai kil y avai en moyenne 1 enfant surdoué par classe d'école sur des classes de30 éléèvs restriction budgetaire francaise oblige. Vraimetbravo pour cett article il représente res bien les problemesdes surdoués dansnotre société j'ai pcb apprecié le passage du redoublement est la peur kil y apparait jte presise kil existe une structure appelé MENSSSA presente dans tout ls paysou preske ki réuni les sourdoué c'est dommage ke tu nen né pa parle enfin c'est deja un tres bone article on sent le travaille kil y otour un peu ps et je vais preferé cett artice a ceux paru danslkes grand quotidiens de notres pys. mrci et encore bravo

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par big momo41 le 20/08/2004 07:51:46
Tout d'aborc bravo pour ton article qui est exellent.
Je suis considérée comme une enfant à haute capacitée intellectuelle alors mes parent m'on placé dans une école privé (St. Jeanne d'arc à melun) où il y avait une section de collée specialisée dadns l'écudation scolaire des hp comme on dit, mais, j'ai un dévellopement affectif, et de la mentalitée plus rapide que mes camarades de classe, alors j'ai eu des problemes à m'adapté car je prefere être avec des gens "mormaux" alors , j'ai commencé a faire toute sorte de chose pour être reconue comme "normale" et je pense que le probleme des enfant précose est une recherche de l'identitée qui commence trop tôt.
En quelques mois, j'ai comencé à devenir asossiable et à déprimer et comme je foutai rien en cours on ma mis dans une section normale et je peux te garantir que cela ma permis d'être beaucoup mieux car la pluspart des éméves de 3 de cette classe était plus mature, et cela ma permis de m'adapté a la vie sociale.
Mais je prefere quand même le contacte avec des gens qui on la capacitée de permetre a mon devellopement d'idée de s'amellioré, eet la je siterai un prof en particulier mon prof d'ec qui ma donner des sujets de philo tout les soirs, en étude dirigée.
Encore Bravo

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par ketra le 20/08/2004 07:51:46
Faute de frappe peut-être peut-être . Excellent article bravo

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par chopin_virtuose le 20/08/2004 07:51:46
Charly,

C'est vrai qu'il y a la Mensa, mais dans certains pays, comme au Canada, par exemple, il n'y a pas de Mensa pour enfants et adolescents, ca ne commence qu'à partir de l'age adulte et encore, ce ne sont pas des activités srtucturées mais bien des rencontres en divers endroits. En plus, si un jeunes adulte surdoué est insociable, c'est peut-etre plus dur pour lui de se presenter a une activite non structuree si il ne connait personne, non? Peur de l'inconnu? J'ai peut-etre tord. Dis, c'est comment la Mensa en France? Vous faites quoi lors de vos réunions, c'est comment l'ambiance? Est-ce que ca vaut la peine d'y participer?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par ludowan le 20/08/2004 07:51:46
salut lou, et bravo pour ton article...
Une petite question, cependant dans ton chapitre 2.6.2, tu parles de "l'impression d'étrangeté ressentie par l'entourage". C'est quel type d'impression?
Est-ce que ca s'apparente à une capacité à mettre les gens autour de soi mal à l'aise?
Merci beaucoup...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par godesslou le 20/08/2004 07:51:46
Quand je parle d'impression d'étrangeté je veux dire par là qu'on ne se sent pas à sa place là où on est.
Les parents n'aiment pas que ce soit les enfants qui leur apprennent des choses, les enfants de la fraterie non précoces n'auront pas les mêmes jeux même s'ils sont plus vieux... donc le système familial sera boulversé et il est important de détecter les surdoués car cela provoque un mal être chez ces enfants...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par godesslou le 20/08/2004 07:51:46
justement on s'occupe beaucoup des sous doué mais très peu de structures existent pour les surdoués. alors qu'ils sont aussi anormaux que les enfant sous doués...
Ce n'est pas difficile à comprendre, ce n'est pas parcequ'un enfant est hyper intelligent que ça n'en fait pas un enfant qui souffre de sa différence

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par belze le 20/08/2004 07:51:46
J'ai beaucoup aimé ton article. Il y a aussi un "ça se discute" sur les enfants surdoués.
Pour répondre à ElZazafa un enfant sous doué sera repéré sans difficulté et rapidement, on pourra l’aider alors qu’un surdoué peut souffrir pendant de très nombreuse année, s’il est découvert un jour, ce qui n’est pas forcément le cas.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par belze le 20/08/2004 07:51:46
Tu as raison un surdoué est un être doué de grand pouvoir magique, il se suffit à lui même et n'a besoin de personne.lol

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par defonchaie le 20/08/2004 07:51:46
Elzafa: as tu lu l'article? Ce que cet article a d'édifiant, et cela malgrès létude un peu trop globalitaire et généraliste du sujet, c'est qu'etre sur-doué est non seulement une difference à part entière qui donne lieu à un mal être, mais aussi une difference de capacité cérébrale qui donne lieu a des troubles psychologique pathologique . Et qui dit trouble psychologique dit incapacité (ou presque, ne généralison pas) à se guérir soit meme, à se prendre en charge totalment. Ce n'est pas parce qu'il a un Q.I élevé, des capacités intellectuelles importantes, qu'un enfant (ou meme un adulte, c'est vrai qu'on est surdoué pour la vie en générale) peut s'improviser psychiatre, ni obtenir une aisance affective qu'il n'a pas. En tou cas il le peut autant qu'un sous doué. Enfin presque: si on comparait un enfant surdoué à un ordinateur surpuissant : cet ordinateur du fait de ca puissance dans une si délicate armature va etre plus fragile qu'un ordinateur moins puissant. De plus aussi puissanrt que puisse etre un ordinateur, si il est atteint d'un virus il est atteint d'un virus point barre, sans l'antivirus il peut soit y rester soit moins bien fonctionner... et si en france on se procure facilement un anti virus efficace moyennent quelques argents, on ne met pas au service des sur doué l'equivalent d'un antvirus mais en plus c'est à peine si on utilise l'equivalent d'un scandisc : le dépistage n'est pas courant... bien souvent c'est quand l'enfant plante qu'on commence le dépistage, comme si on attendait la phase terminale pour apprendre à quelqun qu'il est atteint du SIDA...
Efin c'est ce que j'ai compris à la lecture de cet article. Un article satisfaisant, parce que clair, meme si tres subjectivement généraliste : l'enonciation, par exemple, des pseudo symptomes donne l'iupressiion que pour etre surdoué il faut remplir un cahier des charges... enfin cet article à je suppose fonction de définition et veut faire un metlting pot des opinions des differents spécialiste. Donc c'est pas si mal.
Mais je suis décus, personnellement, par le manque de reflexion personnelle sur ce sujet, qui mérite je pense des polémiques encore aujourdhui, tu as fait profil bas et n'a pas voulu t'engager dans autre chose que de la compulsion d'ouvrage traitant d'iun theme que tu apprécie, n'est ca pas? Mais moi je m'attendais à un point de vue moins caché, à une reflexion... enfin jusqu'a voir que ta conclusion ets la copie conforme de ton introduction... je ne sais pas quelles études tu fait exactement mais c'est vrai que ca ma surpris de voir l'inexistance de progression... tu pose une idée en intro que tu rappelle en conclusion enayanrt dévellopé ce que d'apres tes lectures tu en es arrivé à penser.
Enfin je joue le tatillion là.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par defonchaie le 20/08/2004 07:51:46
AH! et tant qu'on est à tatillionner je voudrais réagir sur une reaction de Elzazafa:
"Chère "enfant à haute capacité intellectuelle"_alia s "big_momo41"_ ,il me semble assez curieux que tu ne sois capable d'écrire quelques lignes sans les truffer d'un nombre pour le moins assez important, de fautes d'orthographe.Serait-ce une des autres caractéristiques des gens non "mormaux"?

Tu aurais pu éviter ce trait d'ironie bien sentit pour dénoncer une quelconque imposture puisque tu base cela sur une vaine considération qui devient un peu générale sur ce site : une fois pour toute il faut comprendre que bien que l'orthographe, en plus detre un signe idiot de l'application scolaire , de l apprentissage zélé est le temoin ambigue de notre manière de concevoir. Tout comme le language, notre facon de parler. Or tout comme le language pour un meme aspcet on peut tirer deux conclusion opposées. EXEMPLE:
Peut etre que big momo41 est débile profond, lente à lapprentissage , peu appliqué et incapable de reproduire des regles simple de grammaire, ou ALORS sa pensé rapide et complexe à du mal a se satisfaire de son peu de rapidité didactile et ses fautes s'insinues à causes du mauvais et difficiles engenage pensé ecritures... car en plus je te ferais remarqué que ca langue est convenable et qu'apres tout peu importe la forme si on a le fond! Non ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par defonchaie le 20/08/2004 07:51:46
Il pourrait etre capable... mais il peut tres bien ne pas l'etre ca dépend des gens... apres tout comme il l'es dit dans l'article et c'est vrai qu'on a décelé des cas comme cela, certains autistes sont surdoué... Or si apres l'avoir vu, lui avoir parler tu te disais: "n'importe quoi il est tres intelligent et mee pas capable de parler? Je trouve cela ridicule, c'est comme le numéro d'un singe savant ca tiens pas debout"
Donc je ne pense pas qu'il faille faire des liens capacité intellectuel orthographe si radicale. Et pose l'hypothese que ce surdoué n'est jamais eu l'envie de controler l'orthographe? il a beau etre tres doué et bourré de facilité, la capacité d'ecrire avec des regles qu'il n'a jamais apprise ne lui tombera pas du ciel! La phonétique ca s'assimile, le vocabulaire ç a se retiens si tant est qu'on lit.. mais meme en lisant la grammaire et sa compléxité ca ne vient pas comme ca. En plus de tout l'ordinateur n'est peut etre pas un outil qu'il utilise depuis assez longtemps pour taper sans fautes de frapppes. Enfin bon y a plein de chose qui rentre en ligne de compte...
Et je n'ai jamais dit que l'orthographe est une idiotie.. j'ai dit que c'etait un signe a caractère idiot d'un simple scolarité suivis avec application. Meme un sous doué, si il est appliqué justement peut avoir une orthographe irréprochable, est ce pour autant qu'il n'est pas sous doué.. on paralit bien de capacité innée et non d'acquis... D'ailleur je suis sur que l'on peut trouver des surdoué tres con! Si ils apprennent vite des conneries que leurs mode de retour sur eux memes est trop prétentieux ect... et on peut trouver des sous doué, intelligent sage et philosophe.

Car c'est ca qui n'apparait pas dans l'article, c'est cette impression damalgame qui m'a peut etre un peu géné... celui de dire qu'un surdoué est intelligent ... on parle de facilité de capacité superieur à la norme.. mais la ou ca devient dur , il est vrai, c'est de détacher ce qui est innée de ce qui vient de leducation, ou meme du caractère.
Je croit qu a un moment il est dit dans larticle qu'un surdoué ce reconnait à ce qu'il est curieux.. mais moi j'ai envie de savoir en quoi le fait d etre plus rapide intellectuellement eveil la curiosité .. et puis n'est ce pas l'inverse : n'est ca pas la curiosité pour de nombreuses choses qui aiguise la capacité d apprentissage.. enfin bon y avait bien d'impressiosion et de raccourcis dans cette article qui sont du au fait que le sujet poursuivis est plus de metter en relief l introduction, mais bon aucun travail n'est parfait.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par chopin_virtuose le 20/08/2004 07:51:46
Salut,

J'ai observé les messages ici pour quelques jours, et j'aimerais partager un peu mon opinion sur le sujet, pour ce que ça vaut. J'espère ne pas etre victime d'attaques qui seraient un peu à coté du point, que ce soit concernant mon orthographe ou la manière dont je m'exprime... C'est le contenu de ce que j'apporte qui est important ici, pas les mots précis que j'ai choisi pour l'exposer. Bien sur vous pouvez etre en total désaccord avec ce que je dis, mais lisez tout de meme...

Je suis certaine qu'etre un enfant sous-doué peut etre très démotivant, mais j'aimerais expliquer, à tous ceux qui ne croient pas qu'etre surdoué l'est tout autant, que c'est pourtant le cas! La sensation qu'un enfant surdoué ressent presque en permanence est le manque de reconnaissance envers son potentiel ou ses contributions par son entourage. Et bien qu'il pourrait se trouver quelques adultes de son bord, c'est extrement difficile pour lui d'avoir un high achiever profile et de s'intégrer dans un milieu social normal.

Et non, ce n'est pas toujours par choix qu'ils ne se retrouvent pas avec des jeunes de leur age. Bon, j'admets que souvent, ils préféreront la companie des adultes, c'est vrai, mais je pense ne pas dire faux lorsque j'affirme que les enfants recherchent tout de meme la companie d'autres enfants; pensez-y un instant, vous réaliserez vite combien un enfant surdoué pourrait se retrouver isoler. Il n'appartient pas dans le monde des adultes, et meme si il y est toléré, il ne peut avoir certaines préoccupations et certains droits (amour, alchool, sorties en boite, etc.) que ses éventuels amis auraient. Du coup, meme si il s'entend bien avec les adultes, il ne pourra pas vraiment jouer dans la cour des grands avant de devenir majeur. Et en meme temps, que faire avec les camarades? On les imagine tolérants et encourageants, mais la vérité, c'est que bon nombre sont jaloux. En plus de ruiner la réputation des surdoués, ces gens se feront un plaisir de les rejeter si les enfants surdoués montraient un quelconque effort pour s'intégrer. Et c'est triste mais c'est comme ça. Alors les options se résumment à je fais semblant, je deviens low-profile et je m'intègre, ou je continue à etre moi-meme et a etre tres critiqué et contreversé par les gens de mon entourage qui ne me comprennent pas. Eh bien dans les deux cas, rien n'est résolu; la première solution ne fera que retarder la bombe, en plus, selon moi, etre entouré et se sentir seul et encore pire que d'etre seul tout simplement. Et puis, comme je l'avais mentionné avant, appartenir à un groupe et avoir le sentiment d'appartenance à un groupe, ce sont deux choses complètement différentes.

Et vous entendrez des trucs débiles de la part des professeurs, par exemples, qui vous diront que vous travaillez trop, que vous etes trop mature (?!!), surresponsable et des tas de bétises. Des psychoéducateurs viendront vous expliquer qu'on peut se contenter de moins... Mais c'est là le comble; ce que l'enfant surdoué fait est peut-etre plus que la moyenne, mais je vous garentie que si il ne craignait pas les répercussions (jugements de leurs camarades, par ex), les enfants surdoués pourraient accomplir encore plus et etre ainsi plus heureux.

Etre différent, peu importe comment, c'est un cadeau. Il serait absolument absurde, vous en conviendrez, de dire à un nageur d'élite qu'il ne doit plus nager aussi bien sous peine d'attrister les autres nageurs qui ne sont pas capables d'aller aussi vite, aussi loin, aussi bien. De la meme manière, pourquoi demanderiez-vous à un enfant surdoué de rester discret et de ne pas chercher à continuellement s'améliorer? La capacité intellectuelle est un don comme les autres. Certains courent bien, d'autres chantent bien... eh bien certains pensent bien et on les persécutent plutot que de les encourager.

Enfin, l'enfant surdoué est souvent 'oversensitive'. Pour lui, des histoires qui n'embeteraient pas les camarades le garde la nuit éveillé. Et pas seulement les grands problemes mondiaux mais surtout les petits problemes de la vie quotidienne. Parce qu'on veut tous appartenir à un groupe. Les enfants surdoués sont des enfants avant tout. n'oubliez jamais ça. De plus, ils ont souvent beaucoup de pensés en meme temps et sont tellement absorbes par leurs projets, ils peuvent voir dans leur tete des concepts ou développer des projets entiers dans leur tete avant de l'appliquer, je pense qu'il serait juste de dire à la limitte qu'il vivent la moitié du temps dans le monde normal, l'autre dans leur univers (dans leur tete).

Tout cela rend les relations interpersonnelles extrement difficiles. Meme lorsqu'il s'abstient de démontrer ses capacités intellectuelles, un enfant surdoué est tout meme catégorisé comme étant différent par les gens de son entourage, parfois du a son langage, mais plus souvent par la complexité des idées qui l'anime, par les intérets multiples et profond qui l'habitent, par la maturité dans les décisions qu'il prend et surtout par sa sensibilité au monde qui l'entoure.

Un enfant précoce, c'est une merveilleuse chose. C'est un enfant qui s'émerveille de tout et qui trouve du plaisir à toujours décourvrir et à tenter de comprendre l'inconnu. Mais c'est aussi un etre fragile, qui, tout comme il peut facilement s'émerveiller, peut tout autant devenir malheureux pour qqch que les gens qualifieraient de normal. C'est toute cette palette de caractéristiques qui font des enfants précoces des personnes si brillantes et intéressantes, mais à la fois si mal adaptés à une société qu'ils ne comprennent pas, et qui à son tour, ne les comprend pas.

Corina MP

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par nebetbastet le 20/08/2004 07:51:46
Je pense que c'est très bien de faire un article sérieux sur les surdouées. Actuellement, c'est très médiatisé, et malheureusement, bcp de gens consièdenet que leur enfant est surdoué.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par jaivelin le 20/08/2004 07:51:46
Ben moi je suis surdoué

j'ai obtenu 136 au test Wisc -r

et plus preciseement 145 en verbal et 118 en performance


c bizarre que l'on parle de ces enfants surdoués pour une fois enfin bon sans avoir de prejugés sur moi veez me parler ca serait tres sympa et chui pas un troufion lol

kisssssss les filles si il y en a qui veulent discuter pas de problemes

++

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par chopin_virtuose le 20/08/2004 07:51:46
Salut Lou, C'est encore moi J'avais écrit un petit mot en juillet 2003... J'écris pour savoir si tu aurais de l'information quant aux adolescents précoces. Comment leur cas diffère-t-il des enfants précoces et existe-t-il des associations au Canada ou au plan International qui offre un réseautage ou qui construit des communautés pour les adolescents précoces?

Corina MP

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par lilibrik le 01/10/2004 17:25:10
Salut Lou !

Félicitations pour ce travail. Je suis moi-même précoce ; à l'âge de six ans, mes problèmes d'intégration et de motivation m'ont menée tout droi chez la psychologue scolaire qui a décelé ce "problème" - je mets ce terme en guillemets car il a tendance à faire bondir les gens qui ne comprennent pas que, sous certains aspects, c'en est un... Des spécialistes ont à l'époque proposé à ma mère de me faire prendre en charge par un expert, et de me scolariser dans un établissement parisien spécialisé. Solution qu'elle a refusé : il est vrai qu'un enfant précoce découvrira mieux le monde à sa manière, mais il reste avant tout un enfant qui a besoin d'amour... Ainsi, bien que ma situation (dont je conserve aujourd'hui encore un certain décalage sur beaucoup de plans, positif ou négatif) d'enfant "anormale" m'ait causé des dépressions, des humiliations, des situations d'exclusion et on va s'arrêter là , je suis contente qu'elle ait fait ce choix ; car au contact constant de gens desquels j'étais différente, j'ai développé de bonnes facultés d'adaptation, et mes constantes remises en question m'en ont beaucoup appris sur moi-même et sur les gens. De plus, je ne peux m'imaginer ce que cela aurait été de grandir coupée d'elle et de mes frères, que j'aime plus que tout... Du reste, je crois que j'ai réussi à tirer parti de soucis tels que l'hypersensibilité ou cogitation plus forte, en créant et en me "bougeant" !
Bref, aujourd'hui, après des années de galère, je suis heureuse, et j'ai grandi avec une expérience enrichissante.
Ton exposé sensibilise et éclaire grâce à sa justesse (en tout cas, je me suis bien reconnue) et à sa simplicité : merci ! Mon but n'était pas de raconter ma vie, mais plutôt de donner un peu de baume au coeur aux précoces qui liront cela ; car ils ont sans doute vécu ou vivent encore de longues périodes très difficiles à se demander s'il y a de la place pour eux dans la société et dans le coeur des autres. Accrochez-vous : cela sera peut-être encore long et éprouvant, mais je peux vous le promettre, il y a une issue et le bonheur n'oublie même pas les gens comme nous...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par wendy_poetesse le 22/12/2004 22:10:47
Salut Lou!!
Je viens juste de m'inscrire sur ce site, et je suis tombée par hasard sur ton article.
Je suis enfant précoce, et je m'aperçois d'ailleurs que je ne suis pas la seule à te le dire, et je suis très intéressée par ce problême.
Je suis d'ailleurs un cas un peu particulier: n effet j'ai eu la chance de naitre de deux parents enfants précoces, dont les cinq enfants ( que des filles!!) sont eux-mêmes enfants précoces. J'ai grandi depuis le CM1 (où j'ai été repérée) bien entourée, ouf.
Je voudrais insister sur deux aspects:
le premier, c'est ce que tu appelles l'auto-mutilation. Je connais plusieurs enfants précoces. Tu verras, si un jour tu en rencontres, qu'ils feront toujours tout pour le cacher aux autres. Mais surtout, ils ne supportent pas d'être différents. Je m'en rends difficilement compte, car j'ai toujours été avec des gens plus agés que moi (j'ai 2 ans d'avance) ou eux-mêmes EIP, mais des amies à moi font régulièrement des dépressions à cause de leurs résultats scolaires, de leur parents qui ne les comprennent pas et surtout à cause de la dyssinchronie. En plus, à cause de leur hypersensibilité (que j'ai énormément développé chez moi), cela donne des résultats haut sen couleurs.
Le deuxième, c'est la curiosité intellectuelle, que j'ai aussi très développée: je change de passion (et donc en conséquence logique de métiers à faire plus tard) à peu près une fois par semaine.
Je maintiens pour désigner les problêmes des EIP le terme de handicap. On considére souvent qu'un handicap est causé par un manque . Et bien non, cela peut l'être aussi par un surplus.
Sinon, je voudrais dire à tous les EIP que s'ils sont ainsi, autant en profiter, et ne pas vouloir se fondre dans la masse: on n'est pas fait pour ça.
Pour ceux qui ont des questions, je serais très heureuse de leur répondre.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par cyrille999 le 05/03/2005 13:52:57
Etant un surdoué créatif, j'ai la chance d'être plus sociable, mais aussi plus incompris tout en étant plus admis par les autres.
*
Tu ne peux pas être "victime de ton intelligence", ça n'a aucun sens....
L'intelligence, c'est l'adaptabilité, donc....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: les enfants précoces
Posté par amok le 28/03/2005 00:11:32
Alors làààà, je n'aurai que 2 mots, bra vo (je sais, j'ai un humour de merde ). Je suis moi aussi un précoce (merde encore un) mais le truc est je me suis fait repéré qu'à 12 ans où j'étais déjà dans une phase plutôt malsaine (comprenez que j'étais un petit moche victime de mes congénères de collège). En fait, j'ai dû me démerder seul mais j'ai réussi quand même si l'aide que l'on m'apportait ne m'apportait en réalité strictement rien. Si bien que maintenant je suis un beau gosse avec du style et de la classe . Bref, c'est comme si j'avais zappé que j'étais précoce^^.
Malgré tout, je me suis pas reconnu dans ton texte que je trouve pourtant très proche de la réalité.

En réponse à Cyrille999, si tu peux être victime de l'intelligence car je te rappelle que l'enfant précoce préfère "aller voir ailleurs" plutôt que de s'adapter et que quand il se rend compte de son erreur, il est trop tard. Donc dépression, etc...

Modifié le 29/03/2006 15:29:43

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par fragueuls le 29/03/2006 01:19:50
Voila, donc j'ecrie ce message, car il est peut probable que je m'exprime autre part, si vous me comprenez, je suis precoces, ou surdoué pour certain ou encore pas normale pour d'autre ou tout a fait normale pour encore d'autre personne. A mes 12 ans mes parent qui sont divorcé aujourd'hui mon fait passé mon test de Q.I : 145 mais avec un probleme que le specialiste ne pu expliquer j'avais aucune moyenne moyenne, cela pouvait passer de 0 a 20, de chaque exercice de ces teste. j'ai était dans une scolarité normal, et je tient a ecrie ce message un peu en fourbe car aujourd'hui a mes 17 ans j'ai peur je pleure et personne va me comprendre, car j'en suis a un point ou je me suis apercu, que pesonne dans ma vie ne me comprendra, que toute ma vie je resterai seul, dans mon coin, a trouver les plus dure probleme que ce soit de math ou social (surtout social) ... sans que personne n'accorde ma reponse, pourtant ma reponce est bonne, je le sais, je ne suis pas fou, les reponce les plus extraordinaire que votre imagination ne peuveut percé, je vais vous dire un exemple, le plus interésant sont les probleme de mes reve la nuit: mon premier fut la question la plus imprévisible qu'un etre humain peut pensé: pourquoi ne reflechisont donc pas ou fesont que rever la nuit
, vous autre vous dirait que le cerveau a bessoin de ce roposé, ce qui est vrai pour vous je pence, mais pour certaint etre comme moin j'arrive a pensé a ce que je veut dans toute la nuit et roposer mon cerveau le jour tout en restant eveiller, bon j'ai pas le courage de tout expliquer a des gens ou pas 1 seul, je répete, pas un seul de me comprendra, je vais plutot vous parler de ce que j'ai reflechi la nuit pendant une nuit est ces conclusion interrésante, L'I.A : comment en faire une vrai, une forte : et j'en ai deduit, je peut vous l'expliquer mais pas sur le net, que nous somme nous meme une I.A et que l'intelligence humaine n'existe pas donc pour en recréé une , il faudrai des million des micro robots ayant la particularité que chacun ait la particularit" de chaque atomme, meme ce que nous connaisont pas, c'est la le nouveau probleme. Tout ces petit robot recréron une planete est recréron une I.A, Il faut du temps est une nouvelle galxie mais ces le seul moyen pour arriver comme nous. voila ce que je vous est dit, beaucoup de monde le croirra debile, d'autre ne le comprendron pas, mais sachey que c'est la vérité, bon maintenant je vais me suicidé car je suis né a la mauvaise epoque mais pitié me croyait pas pour un fou.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par belze le 29/03/2006 09:16:26
Moi pas bien parlé france, faire beaucoup de fautes de français mais QI important.
lol

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par amok le 29/03/2006 15:53:17
145, c'est aussi le nombre de fautes que t'as faites dans ton post ?

A 17 ans, tu as peur, tu pleures et personne ne te comprend ? Tu n'as qu'à changé, hé patate ! Tu n'avais pas encore trouvé cette solution avec ton QI de 145 ?
Tu es tout seul parce que tu le veux ! Parce que ça te plait quelque part de te sentir ainsi, tel un héros de romantisme, parce que ça te plaît d'être à part, parce que même inconsciemment, tu crèves d'orgueil de te sentir être quelque chose d'assez... unique. Et j'en veux pour preuve cette citation de toi-même : "les reponce les plus extraordinaire que votre imagination ne peuveut percé".

Alors, tu me diras "Je ne pe pa changé, c impossibl". Au contraire mon petit bonhomme, c'est tout à fait possible, il suffit juste de le vouloir. Et je suis une preuve vivante de ce que j'avance.
Quitte tes conneries incompréhensibles d'I.A ou de rêves réfléchissants et réfléchis à toi au lieu de t'apitoyer sur ton sort.
Les autres ne te comprennent pas ? Tout à fait normal, c'est dans la nature humaine. Mais l'idée n'est pas de se faire comprendre des autres MAIS de comprendre les autres. Mais là encore, tu ne l'as pas compris avec ton QI de 145.

Si après ça, tu maintiens ta décision de te suicider, à ta guise. Je ne prendrai pas pour un fou mais pour un lâche. C'est juste, il n'y a que les lâches qui se suicident et il n'y a pas de mauvaise époque pour les lâches.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par este le 18/09/2009 18:18:46
Bonjour,

Le descriptif de l'enfant correspond parfaitement aux problèmes de mon petit fils.
Je n'arrive pas à savoir de qui est cet article.
Il serait certainement interressant de communiquer sur le sujet

Merci de votre réponse.

Cordialement

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par nhalsitakemä le 12/12/2009 19:26:46
Très bel article.

Mais quand vous dites baisse de QI avec l'automutilation, c'est une vrai baisse de QI, donc on passe de par exemple 150 à 140 ou alors l'enfant qui essayera de descendre aux niveaux des autres et qui passera de 150 à 140 dans un test de QI parce qu'il le "veut" mais qu'au fond il a toujours ses 150?

Et est-ce que toute personne qui se mutile est surdouée? Ou cela peut juste être un symptôme?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: les enfants précoces
Posté par pahkina le 01/02/2010 19:36:53
Bonjour nhalsitakemä,
avec l'automutilation tu vas véritablement passer de 150 à 140, tu pourrais même imaginer pourquoi pas un QI qui passe de 150 à 90, dans ce cas tu sera incapable de fonctionner au-delà de 90, on te prendra pour quelqu'un de normal ou de laborieux alors que tu aura en réalité 150. Si tu veux ça fait un peu comme une démence sauf que les capacités restent intactes mais sont bloquées(un surdoué dont la pensé va devenir très laborieuse, et superficielle, et qui perdra régulièrement le fil de sa pensé ). C'est aussi très binaire, cad que l'automutilation va pouvoir t'empêcher d'utiliser ton potentiel aussi haut soit-il(parceque c'est une question d'expression). Seulement le surdoué à un fonctionnement cognitif différents, et le fonctionnement cognitif à un impact sur l'attitude de la personne. Tu pourras voir dans ce cas-là des choses transparaitre soit au comportement, soit à sa forme de pensée(mais pas aux performances ou à la profondeur de la pensée puisque ça ne s'exprime pas). Du coup il y en aura très peu qui seront capable de le reconnaitre, et ce sera très dur à vivre pour lui.

Pour résumer ça fait une véritable régression intellectuelle où la pensée s'engourdie de plus en plus jusqu'a ce que le comportement d'automutilation soit installé, l'intelligence derrière existe toujours mais est en sommeil, et c'est très difficile à expliquer à l'entourage.

Modifié le 01/02/2010 19:48:54

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: les enfants précoces
Posté par phasma le 21/10/2010 17:23:53
Bonjour à tous,
Je suis complètement ébahit par ce que je lis sur ce forum...
QI et automutilation... se passe de commentaire... ce serait pas plutôt "hoo je suis trop intelligent, alors je vais me faire mal, comme ca je vais me sentir normal" ... c'est extra-terrestre ce truc.
QI de 150 qui passe à 140 : lorsqu'on est dans ces valeurs extrêmes de QI (superieur à 3 écarts-types par rapport à la moyenne) on parle d'environ 1 personne sur 1000 (et encore, quand on la trouve). L'erreur de mesure est tellement élevée à ces niveaux que de toutes façons 140 ou 150 ne font aucunes différences... alors c'est pas non plus parcequ'on s'est fait un bobo que le QI a baissé ou vas baisser ...
"Ben moi je suis surdoué
j'ai obtenu 136 au test Wisc -r"
Ben toi t'es pas allé voir un bon psy.. le Wisc-R a été étalloné en 1981... il est inadmissible de mesurer le QI qui ne disposent pas de normes à jour... si ce QI a été évalué avant 1996 ok (ensuite les normes ont été actualisées).. mais après c'est vraiment lunaire.... aussi je ne comprend pas que les chiffres circulent aussi facilement...
-moi j'ai 136 je suis surdoué-, -moi j'ai 75 j'ai un QI d’huître-, franchement les gars, avant de croire que vous êtes une réincarnation d’Einstein commencez par lire un livre sérieux sur ce que mesure le QI et comment il est mesuré (par exemple Gregoire; Lautrey ), et vous remettrez peut-être les pieds sur terre et apprendrez à être humble... je ne fais pas du tout références aux personnes qui sont dites "surdouées" et qui ont des difficultés avec ça (là encore ça montre bien les conséquences sociales d'attribuer des étiquettes) .. il faut arrêter avec le QI (seul critère qui peremette de diagnostiquer le haut-potentiel intellectuel en France), vous qui êtes très intelligent vous devriez connaitre les limites et aérations de l'UTILISATION de cette mesure (pas de la mesure elle-même)
bref.. je jette un cailloux dans l’océan, mais peut-être que ce message évitera quelques personnes en recherche à tomber dans le piège...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les enfants précoces
Posté par osmonde-dova-marguerite le 29/10/2012 11:47:09
Je voudrai remercier la personne qui a écris cet article.
J'ai 14 ans et 160 points de Q.I. je vois un psychologue depuis que j'ai eu des idées suicidaires, j'avais 8 ans. Pourtant, je me rend compte que je n'ai jamais vraiment su ce que précoce voulait dire. J'ai lu cet article il y a quelque mois, je m'y suis retrouvée, et ça m'a fait énormément de bien, d'un point de vue purement psychologique.
Par rapport au personnes qui considère cet article comme du mensonge, vous avez de la chance de ne pas vous y reconnaître. Mais ce n'est pas une raison pour blâmer la Terre entière.
Encore Merci.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143