Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
La fét kaf
Posté par minus le 16/01/2006 00:01:00
Pour l'ensemble des français, le 20 décembre est une date comme une autre. Cependant, il sagit d'un anniversaire, l'anniversaire de la liberté. En effet, 20 decembre 1848, Sarda Garriga proclamme l'abolition de l'escalave à l'île de la Reunion. Il met alors fin à la chasse aux marrons et aux tortures de ceux qui étaient considérés comme des objets. Mais que sont devenus ces gens dont le statut dependait de l'esclavage ? Comment l'économie s'est reconstruite et comment la Reunion a-t-elle réagit ?



Les sort des esclaves

Avant 1848, le statut des esclaves à la Réunion était defini par le code noir. Ce code, promulgé par Louis XIV en 1865, supprime tous les droits fondemmentaux des esclaves. Extrait :
Art. 12.
Les enfants qui naîtront des mariages entre esclaves seront esclaves et appartiendront aux maîtres des femmes esclaves et non à ceux de leurs maris, si le mari et la femme ont des maîtres différents.

Privés de leur libertés, certains tentent de s'échapper et se refugient dans les hauts de l'île. On les appele les "marrons". Le code noir ne laissait echapper aucune ambiguité sur leur sort :
Art. 38.
L'esclave fugitif qui aura été en fuite pendant un mois, à compter du jour que son maître l'aura dénoncé en justice, aura les oreilles coupées et sera marqué d'une fleur de lis une épaule ; s'il récidive un autre mois pareillement du jour de la dénonciation, il aura le jarret coupé, et il sera marqué d'une fleur de lys sur l'autre épaule ; et, la troisième fois, il sera puni de mort.

A la Réunion, des chasses à l'homme sont organisées. Un marron mort rapporte 30 livres.


Le commissaire venu de france

Malgrès une premiere abolition en métropole en 1796, l'esclavage n'avait jamais cessé sur l'île. Les commissaires venus appliquer la loi étaient renvoyés violemment en métropole.
Napoléon rétablit la traite des noirs en 1802.

L'ultime abolition fut déclarée en 1848. Ce fut Sarda Garriga qui fut chargé de reporter l'application du décret à la Réunion. 60% de la poulation découvre le mot liberté.
Il reçut un acceuil très désagréable des propriétaires. Cependant, quelques mois après son arrivée, il a reussi à imposer la loi dans le calme.


Après le 20 décembre

Les affranchis devront attendre aout 1849 pour avoir le droit de vote. Là aussi, Sarda Garriga joue un rôle certain de médiateur.
Il calme les blancs qui voient leurs pouvoirs diminuer en demandant aux affranchis de ne pas voter. Ceux-ci sont parfois écartés des urnes par la force.

Il reste des frontières ethniques. Au debut du XXe siecle, on parle encore de messe pour les noirs. Pourtant, les mariages mixtes sont de plus en plus nombreux. Les tensions interraciales se dissipent peu à peu.


Une triste fin pour un tel homme

Sarda Garriga est relevé de ses fonctions en 1851. Il retourne alors à Paris pendnt un an, puis est designé commissaire de Guyane. En désaccord avec la politique de Napoleon III, il revient en métropole en 1853. Sa carrière est finie.

Il mourra en 1877, dans la misère et l'indifférence dans sa propriété en campagne.

Plusieurs sites portent son nom à la Réunion pour lui rendre hommage.


La fête kaf

Aujourd'hui, l'esclavage est gravé dans mes racines. Alors je ne veux pas entendre que l'on puisse vouloir faire apprendre le "côté positif" de la colonisation. Certes le métissage est la meilleur chose qui ait pu arriver à la Réunion, mais l'esclavage a apporté son lot de douleur et de souffrance.

Le 20 décembre est un jour férié ici. On peut entendre dans les rues des airs autrefois interdits joués sur des instruments autrefois interdits...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par ncg_jc le 16/01/2006 08:28:00
ce texte est vraiment bien ! on y apprend pleins de choses... enfin j'y ai appris des choses.
J'ai mis que 8 car à la fin tu embrayes sur un sujet politique et polémique qui n'a rien à voir. Il faudrait un débat réel la dessus et ton forum de cet article finira par tourner autour de ca, alors que le sujet c'est le 20 décembre, la liberté après l'esclavage.
Mais très bon texte sinon

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par minus le 16/01/2006 15:58:56
ncg_jc --> meric ca me fait tres plaisir ce que tu as ecrit.
J'ai fait cet article le 18 decembre. A ce moment, le debat était vraiment d'acualité, donc j'ai voulu rappeler le choix des DOM sur le sujet.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par tine le 16/01/2006 18:00:44
l 'est top ton article ! Ouais franchement ! il est vraiment bien ! comme le 1 er d 'ailleurs !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par kitty le 16/01/2006 19:23:28
sincérement il est super ton article et en plus il m'a aprris de schoses dont je n'avais quasiment hjamais entendu parler!! franchement il est super ton article et ça fait pas de mal de ns rappeler que la colonisation a engandré d'horibles choses!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par comte rostov le 17/01/2006 21:25:18
pour le côté politique,je trouve ça honteux de faire passer un des actes les plus barbares de la France depuis ses origines comme un côté positif.
La colonisation ça peut pas être sans l'esclavagisme.
C'est ça qui a permi la colonisation et on ne peut pas le contourner en mettant en avant le progrès.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par shania974 le 18/01/2006 05:44:12
Etant réunionnaise de souche je trouve ton texte trés bien malgré le petite note politique qui amènerait à un débat sans fin ... Et jolie ouverture, pour le séga et le maloya !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par vanilla le 18/01/2006 14:31:13
et bien pour moi la fête c'est le 22 mai 1948 en l'honneur de Victor Schoelcher ! ( Martinique )
A savoir:
Guadeloupe: 27 mai 1948
Guyane: 10 juin 1948

il ne manquait plus que la réunion !

J'aime beaucoup ton article à part peut etre une petite phrase qu'il aurait fallu éclaircir:

" Certes le métissage est la meilleur chose qui ait pu arriver à la Réunion, mais l'esclavage a apporté son lot de douleur et de souffrance. "

==> Le métissage a permis une tolérance progressive mais il a été au début forcé quand on sait que les viols des maitres blancs sur des femmes esclaves etaient très fréquents. Après il est venu plus naturellement. Mais ill est une conséquence -d'abord non voulue- de la colonisation.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par kuna le 18/01/2006 17:50:37
Heyyyy!! trop bien le 20 décembre c'est un jour important aussi pour moi, parceque c'est mon anniversaire !
par contre jsuis pas de 1848...
merci! bisoux a tous!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: la fét kaf
Posté par minus le 18/01/2006 18:16:41
merci merci pour vos commentaires.

Quant a la conclusion, ce n'est pas de la politique mais mon avis sur l'histoire des colonies francaises.
Et comme c'est une conclusion, il est normal qu'elle offre des ouvertures sur les autres sujets.

Modifié le 18/01/2006 20:22:35

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par wanda le 19/01/2006 23:49:39
Coucou, je sais pas si tu as entendu parler de Allons Marron en 1998, c'était un spectacle en plein air qui s'est déroulé à Saint Joseph à La Caverne des Irondelles... Il y a eu un autre spectacle de Daniel Facérias "Sauvage" qui raconte d'autre choses à propos de La Réunion.. Voilà, ton article est instructif, je ne savais pas tout ça!! PS:G fais partie d'Allons Marron en tant que figurante, et en décembre dernier je chantais et dansais...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par minus le 20/01/2006 14:04:41
wanda -->

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par pacifik le 20/01/2006 17:41:37
contente de voir qq1 qui connaisse aussi bien l'histoire de notre ile!! pas bcp de gens peuven s'en vanter lol!!
alors merci a toi de mettre un peu en avant la réunion!! kiss

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par minus le 31/01/2006 16:48:43
pacifik --> je dois comme meme avouer que j'ai fait pas mal de recherches pour écrire cet article. Mais pas autant que celui qui va sortir bientot sur les dodos. Celui la m'a pris au moins dix heures de travail! et j'en suis meme pas satisfait! Enfin, tu verras quand tu le liras...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par chaminou le 17/03/2006 14:03:53
Très intéressant... MERCI ! :o))))))))

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par minus 974 le 16/12/2006 00:26:15
vanilla --> desolé de te repondre apres presqu'un an. J'ai continué mes recherches sur la reunion, mes origines et mes coutumes et j'ai deja appris deux choses :

d'abord, contrairement aux Antilles, la Réunion avait un plus fort taux de blancs, de chinois et d'indiens, en particulier a cause de l'engagisme. De plus, les africains etaient envoyé aux ameriques parce qu'ils avaient une reputation de travailleurs increuvables. Voila pourquoi il y a moins de metissage de ce coté du globe que dans l'ocean indien, et aussi pourquoi on parle pluus beaucoup des viols entre maitres et esclaves (donc blanc noirs).

Ensuite, il faut quand meme savoir qu'il y a beaucoup de petits proprietaires blanc qui etaient pauvres sur Bourbon et on sait que le metissage se fait d'abord dans les basses couches sociales de la population. On n'a pas exclusivement assisté à des mélanges entre europeens et africains comme aux antilles, mais aussi entre chinois, indien ou malgache, voir meme mais plus rarement arabe. De plus bien souvent les alliances etaient approuvés ( cf la piece de theatre devenue un grand classique a la reunion : les pelerins de st leu) par les familles qui y voyaient un moyen de gravir les echelons de la societé ou de s'enrichir.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: la fét kaf
Posté par jacquesv le 16/12/2006 01:15:01
minus,
Tres intéressant!

J'y ajoute un bout de wikipédia comme rappel au profit de la jeunesse:

En France, l'article « traite des nègres » de L’Encyclopédie rédigé en 1776 par Louis de Jaucourt condamne l'esclavage et la traite : « Cet achat de nègres, pour les réduire en esclavage, est un négoce qui viole la religion, la morale, les lois naturelles, et tous les droits de la nature humaine. » Brissot créa la Société des amis des Noirs en 1788 ; mais, malgré les efforts de ses membres éminents comme l'abbé Grégoire ou Condorcet, il ne put obtenir l'abolition de l'esclavage auprès de la Constituante. Ce ne fut que le 4 février 1794 que la Convention, abolit l'esclavage en avalisant et généralisant la décision unilatérale du commissaire civil à Saint-Domingue, Léger-Félicité Sonthonax, prise le 29 août 1793.

Cette abolition, certes dictée par un humanisme hérité des Lumières, avait aussi comme objet de rallier les esclaves révoltés de Saint-Domingue, face à la double menace royaliste et d'invasion anglaise. Du reste, cette abolition ne sera pas appliquée dans toutes les possessions françaises d'alors, loin s'en faut. Napoléon le rétablira () sous l'influence supposée de la famille de son épouse Joséphine de Beauharnais béké de Martinique, cédant aux supplications des colons blancs qui prétendaient ne plus pouvoir assurer leur survie et celle de leur plantation en ayant recours à une main-d'œuvre non servile. Les mariages mixtes redevinrent interdits par la même occasion.

Il faut signaler que Napoléon Ier, de retour de l'île d'Elbe pour trois mois (Les Cent-Jours), décréta une abolition immédiate de l'esclavage, davantage peut-être par stratégie que par sentiment d'inanité du rétablissement de l'esclavage. En 1802, celui-ci pourtant avait généré une guerre d'indépendance à Saint-Domingue (voir : Toussaint Louverture).

Sa décision sera confirmée par le traité de Paris le 20 novembre 1815. Néanmoins, à la Restauration, celle-ci restera aussi lettre morte.

Victor Schoelcher nommé dans le Gouvernement provisoire de 1848 Sous secrétaire d'État à la Marine et aux colonies par le ministre François Arago, contribue à faire adopter le décret sur l'abolition de l'esclavage dans les Colonies. Le Décret d'abolition du 27 avril, signé par tous les membres du gouvernement paraît au Moniteur, le 5 mars.
(fin de citation)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abolition_de_l'esclavage


http://minilien.com/?3RWvPOxHe m

Quelle valse hésitation!!

Cela a donc pris du 5 mars 1948 au 20 décembre pour finalement ré-abolir l'esclavage, aboli le 4 février 1794, puis réi-ntroduit par Napoléon par la la loi du 30 floréal an X, soit le 20 mai 1802, ré-aboli à son retour d'Elbe, abolition confirmée le 20 novembre 1815, mais jamais appliquée...avant 1848!! Il ne faut pas demander quels intérêts puissants jouaient là....de 1794 à 1848(ou quand un grand pays montre ses petits cotés!)

En Belgique, on a signé en 1885, une convention abolissant l'esclavage et la cession au roi, qui ne l'a cédé qu'en 1908 au pays (et la loi belge métropolitaine n'y a jamais été entièrement appliquée de facto. Je n'ai pas retrouvé d'informations concernant l'esclavage, je sais bien qu'entre 1885 et 1908 des millions de Congolais sont morts...une honte qui n'est pas mentionnée dans les manuels scolaires) pas de quoi pavoiser non plus!!

Modifié le 16/12/2006 01:50:09

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par jacquesv le 16/12/2006 01:19:04
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abolition_de_lesclavage


http://minilien.com/?vWx07IuckI

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La fét kaf
Posté par minus 974 le 20/12/2006 13:16:39
Voila c'est aujourd'hui le 20 decembre ^^

bonne fét kaf zot toute!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 158 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲