FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
127 connectés : 0 membres et 127 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Une réforme contestée
Posté par max17s le 20/08/2004 07:51:50
Certains en parlent, d'autres manifestent...Il sagit bien de la réforme des retraites dont nous entendons tant parler en ce moment. Au coeur des débats, elles provoquent le mécontentement du secteur public.

Le 1er mai 2003 a été marqué par un nombre de manifestants supérieur à celui de 2001. Les fonctionnaires étaient présents en nombre assez important. Leur principale motivation est d’éviter la réforme concernant les retraites.
Le ministre des affaires sociales, François Fillon, s’est attaqué aux retraites. Ceci a d’ailleurs valu la place d’Alain Juppé quelques années auparavant. Notre régime s’étouffe d’année en année à cause de l’augmentation du nombre de retraités et de la diminution du nombre d’actifs.
Pour faire face à ce début de crise, le gouvernement a décidé de modifier une partie des privilèges que possèdent les salariés du public. Les retraites dans le public sont calculées sur les six derniers mois alors que pour le privé ce sont les vingt cinq meilleures années qui comptent. De plus, la durée de cotisation est différente. Un cheminot conducteur peut partir dès cinquante ans alors qu’un camionneur travaillant dans le privé doit atteindre soixante ans. Est-ce ça l’égalité ?

La réforme va se faire « en douceur » avec des mesures dès l’année prochaine puis en 2008 et en 2012 où la durée de cotisation devrait être de quarante et un ans pour tous. La réforme permettra d'assurer l'équilibre financier des régimes de retraite à l'horizon 2020.
Les manifestations n’ont pas fini de se succéder. Le 6 et le 13 mai, des mouvements de grève sont annoncés dans l’éducation nationale. Les fonctionnaires préféreraient que le privé finance ces retraites mais là n’est pas la décision du gouvernement.
Pourquoi devrait il garder leurs privilèges ? Le travail des professeurs n’est certainement pas plus dur que celui des maçons. Si vous contestez cette réforme, nécessaire à la survie du système par répartition, et que vous êtes pour l’égalité, vous vous contredisez !

N’hésitez pas à réagir (ci-dessous) : le débat ne peut être que constructif si nous nous respectons les uns et les autres.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par yeah196 le 20/08/2004 07:51:50
Les fonctionnaires ont des privileges. Quesque tu veux dire par la? Securite de l'emploi? Meilleur taux de retraites? OK mais pourquoi tu ne signales pas les differences de salaires? Je vais faire une comparaison concrete, les profs. Dans le prive, les profs ont un salaire nettement superieur a ceux qui travaille dans le public. Ainsi si je comprend ce que tu veux dire, les privileges des profs du service public devraient etre les memes dans le prive. Ainsi tout l'egalite serait parfaite, a part pour les salaires!
Le service public contient de nombreux privileges, certe, mais aussi une difference salariale importante.
Comme tu dis, l'egalite...

Et au moins je suis d'accord qu'un debat est beaucoup plus constructif en se respectant les uns les autres.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par spy le 20/08/2004 07:51:50
moi je dirais qu'il n' y a pas de raison de sous-payer des enseignants du public / au privé "a travail égal" , et que dans ces conditions les retaites doivent aussi etre calculées de la meme façon .

D'une façon générale , en public comme en privé , une regle elementaire doit etre respectée : à travail égal salaire égal et ... restraites egales . L'état doit se comporter enfin comme un employeur Lambda responsable des deniers publics et ne pas differer des salaires sur les retraites . Ainsi on commencera a approcher de la fameuse " égalité " qui , pour le moment ressemble plutot au monstre du Loch Ness .

Par ailleurs , il devient evident que les français en ont marre des greves : lorsqu' une categorie de français n'est pas contente , elle fait chier d' autres catégories sous le pretexte qu'il leur faut exercer une pression sur les gouvernements ( de gauche ou de droite c'est pareil ) .
Faudrait qu'ils comprennent que la liberté des uns s' arrete là où commence celle des autres !
Je fais pas entrer en detail dans le cas des enseignants , mais je trouve que ceux-ci abusent des greves autant d'ailleurs que les emplyés des differents transports en commun routiers ou aeriens
A force de tirer sur la ficelle , il ne restera bientot qu'une solution : la privatisation de tout ! evidemment cette perspective fait grincer des dents tous ceux qui bebficient de regimes "particuliers" dans les retraites comme dans la vie active .
Comment justifier des 13, 14 ou 15e mois ? des horaires de 35h et moins d'un coté et de plus de 40 de l'autre ? des departs a la retraite a 65 60 ou 55 ans a taux pleins sans tenir compte du caractere penible ou non du travail ... et encore plus tot dans l' armée où on peut cumuler retraite et 2e boulot. Comment justifier qu'un instituteur n' a qu'une presence de 17 h par semaine ( et de moins en moins d' heures chez lui !) , que les classes sont considérées toujours comme surchargées avec a peine 30 eleves alors que nos ancetre (proches) etaient a 40-45 par classe , ce qui n' a pas donné des cons pour autant ?
TOUT est a remettre a plat ; tous les français (et bientot les europeens) doivent avoir les memes charges , les memes devoirs mais aussi les memes garanties et les memes systemes de retraites avec le meme calcul des taux . Il est temps de supprimer totalement le fossé public/privé qui n' a aucune raison d' être tant dans la vie active qu' au moment de la retraite .
La vie politico-socio-economique en sera bien simplifiée . Mais il faudra bousculer les mentalités , les "acquis", les privileges , les systemes d' aides , de subventions , la notion d' etat-providence .
C'est anti-social direz-vous ? NON , l' egalité n'est pas anti-sociale , au contraire ; elle rapprochera les français qui auront tous les memes problemes a affronter et ce , dans un esprit de fraternité, de justice nationale.
Une poudriere que tous les gouvernements ont eu soin jusqu'ici de ne pas toucher , trop occupés a assurer leur perennité .
N'oublions pas que grace aux progres de l'hygiene et de la medecine , on vit mieux plus longtemps . Le systeme de retraite doit en tenir compte : on ne peut pas offrir sans cesse les memes retraites (par repartition) payées par des actifs de moins en moins nombreux à des retraités de +en+ nombreux : il y a "comme un os " diraient certains !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par la miss le 20/08/2004 07:51:50
la réforme des retraites est quelque chose de complexe j'en suis sure dont ni les manifestants, ni le gouvernement ne fais toute la lumière dessus.En effet je pense que ces deux partis se comprennent l'un l'autre mais nous, n'étant pas dans cette rivalité et n'étant que des témoins nous ne savons pas toute les choses.

bises

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par le 20/08/2004 07:51:50
Je vois pas comment vous pouvez parler d' égalité en parlant de fonctionnaires et de gouvernement ! Les premiers ont des avantages c' est un fait, mais surtout le second roule sur l' or, en effet un ministre gagne en un moi ce que le commun des mortels gagne en un an, sans parler de tous les privilèges, d' ailleur pour ceux qui se sont pas au courrant leur salaire avait encore été augmenté ! Pourquoi ? travaillaient-ils plus ? Si oui, je n' ai pas vu la couleur de leur travail

Ne parlons pas d' égalité, nous ne savons pas ce que c' est !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par gaetan le 20/08/2004 07:51:50
oué encore un pro droite chiracien sur ce site c trisite d'en arriver la
les fonctionnaires ont qulques avantages bien maigre (demandez aux infirmieres tient!) mais ils fot se rappeller kils materialise l'etat leur role est de toute premiere importance

enfin de tte facon on se fait tous enfiler par tout les trou et les gens sont heureux alors koi vivi sarko et vive raffarin?
pffff merde c cho la politique en france de nos jours sa presage rien de bon!

Il ne s'agit pas de changer la face du monde...
...Mais au moins d'essayer!

Mdr spy ton comment est plus ong ke l'article et propage des idées bien tristes sur notre societes!
"Mais il faudra bousculer les mentalités , les "acquis", les privileges , les systemes d' aides , de subventions , la notion d' etat-providence .
"
dispariton d'etat providence = conditions sociales similaire aux states = esperance de vie des basse couches sociales a 35 45 ans voila c cool nan? mais en contre parite les riches sont plus riches et les pauvres plus pauvres! Cest ca rapprochés les citoyens dla merde oui!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par titlapin le 20/08/2004 07:51:50
De toute façon sur le sujet des retraites, si on fait rien dans 20 ans, il n'y aura plus de retraite du tout (sauf pour ceux qui arrivent à mettre de coté de l'argent pdt leur vie active, mais bien rares seront ceux là. Et quoiqu'on fasse, y'aura forcément des privilèges qui sauteront dans le public, des sacrifices à faire dans le privé, mtout le monde y perdra un peu mais si on fait rien, on perdra tout, donc au lieu de pleurer chaque fois qu'un gouvernement propose une réforme (sur quoique ça soit), on ferait bien de réfléchir à ce qui se passera si rien n'est fait (et de proposer d'autres réformes si celles proposées ne conviennent pas au lieu de critiquer cirtiquer cirtiquer et démolir ce que certains essayent de faire, n'est ce pas messieurs les syndicats????????????????? >:o( )

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par spy le 20/08/2004 07:51:50
scuses , je decouvre seulement maintenant de nouveaux commentaires
d' abors petite mise au point : je n' ai pas de couleur politique, et je suivrai jamais aveuglement un parti ni ses leaders . Il y a du bon et du mauvais partout et je tache de ne prendre que le meilleur . Je regrette le laminage de la gauche lors des dernieres elections , qui laisse champ libre a tous les exces de la droite , mais je prends acte qd meme qu' enfin , on va s' attaquer au probleme serieux des retraites et cesser de nous amuser avec la " violence routiere" ou autre conneries spectaculaires mais qui occultent les vrais problemes de société . Si on appliquait deja les lois qui existent il n y aurait pas de violence routiere ni d'insecurité Mais il y a demission ou insuffisance ou corruption de la police , de la justice d'ou les consequences .
Faire disparaitre l'etat-providence n'implique pas de prendre modele sur les usa . Seulement qd on voit avec quelle anarchie sont distribuées les aides par des fonctionnaires parasites grassement payés je pense qu'il y a des choses a revoir . Pourquoi par ex donner un rmi a un poivrot qui refuse toute proposition de travail et depense les alloc pour les enfants au café et au pmu ? Pourquoi subventionner des agriculteurs dont les terrains sont trop petits pour etre rentable au lieu de leur offrir des moyens de reconversion : les plus malins le font spontanément , ouvrent des magasins en ville , des restos , des maisons de la presse etc... Les infirmieres du public ne sont pas des fonctionnaires mais des agents des collectivités : les payer plus ? d ' accord mais est ce cela qu leur permettra de travailler moins durement : il y en a qui court toute la journée parce que d' autres, planquées, ne fichent rien : c 'est un probleme de repartition surtout je suis bien placé pour le voir. Et pourquoi en est-on arrivé là ? La RTT brutale alors qu'une telle mesure pouvait s'etaler sur 5 ou 10 ans . Et que dire des medecns hosptilaliers : normalement grace a la rtt , il ne devraient plus depasser les .... 48 h / semaine ! Le systeme de santé français s'en va en couilles "grace" a un numerus clausus imposé depuis 20 ans et par un remplissage artificiel des lits d'hospitalisation. Resultat : on est obligé d'importer infirmieres et medecins de l' etranger
Des riches et des moins riches , ca existera toujours : il y a des mecs qui naissent avec un poil dans la main , d' autres qui sont bosseurs et ambitieux ; heureusement pour les 1ers qui creveraient de faim sans les seconds . Je ne connais pas de 'couche sociale ' en france dont l'esperance de vie soit reduite a 40 ans Que tout le monde ait des ressources suffisantes pour vivre dignement me parait une evidence dans un pays dit riche . Alors pourquoi les commercants artisans paysans tirent-ilsla langue lors de la retraite ? pourquoi les agriculteurs ont-ils une MSA couteuse et qui donne des retraites miserables et non un regime SS normal : il y a des categories et des sous - categories de français , c'est pas normal . Faudra-t-il une nouvelle revolution ? Mais 68 a été un pavé dans la marre : qq remous vite calmés mais rien de vraiment changé, sauf coté laxisme.
L' avenir dira si on est encore capables de réformer sans revolution . Je l'espere vivement .
Pour le retraites TitLapin a résumé le pb Que chaque categorie de français cesse de tirer la couverture a soi , sinon on court a la catastrophe .
Le probleme en France est aussi la multiplicité des syndicats : il ne pensent qu' a leur préséance et font sans cesse de la surenchere . Comment dialoguer sereinement dans ces conditions ? et leur representativité est bien douteuse : combien de français sont vraiment syndiqués et attentifs aux positions de leurs representants syndicaux ?
ps : emman : tu penses vraiment que le fait d' augmenter une dizaine de ministres va changer ce qui a dans notre assiette . C'est sur que cette augmentation etait malvenue et indécente (décidée par les deputés , non pas le gouvernement) mais ca represente une goutte dans la mer. Par contre des sous-marins, des porte-avions, des avions, des navires de prestique nous coutent la peau des fesses. Et a quoi sert une expo de trains sur les Ch- Elysées : de la poudre au yeux pour amuser le peuple ... qui marche,qui court ! qui paie ? l' etat , la sncf , la mairie de paris ? de tte façon , le contribuable !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par maricchia le 20/08/2004 07:51:50
Maxime, aurais-tu parlé d'égalité ?...
Qu'est ce que c'est l'égalité ? Est ce qu'on l'a déjà vécue ? Le gouvernement s'en est toujours mis plein les poches, c'est entendu, et tout le monde le sait. Mais pas quelques centaines de fracs, non, des millions d'euros !! Et cette polémique sur les retraites le prouve ! Ils s'enrichissent sur notre dos, sur le travail de nos parents, de nos familles... Et maintenant sur le dos de nos "ptits vieux", qui n'ont même pas le droit à un repos tranquille après une vie de travail. Comme l'a si judicieusement dit "EMMAN", eux, les politiciens, on a toujours pas vu les RESULTATS de leurs travaux. A part, bien sûr, les baisses de prix des retraites, l'augmentation des impôts, par exemple !!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par verte le 20/08/2004 07:51:50
Personne ne conteste, il me semble, qu'il est nécessaire de faire quelque chose pour les retraites. Les enfants du baby-boom vont, commencent à partir en retraite, et leur payer leur dû sera sûrement problèmatique. Mais qui nous donne les chiffres "affolants" qui font que certains approuvent la réforme ? le gouvernement bien sûr !! De toute façon les retraites sont séparées du budget de l'état : l'argent passe "directement" des actifs aux retraités, l'Etat se contente de répartir ! Les impôts ne servent pas aux retraites, exceptées celles des fonctionnaires.

D'autre part, ce principe d'égalité de la durée de cotisation me parait sérieusement farfelu : Pensez-vous franchement qu'un déménageur puisse travailler aussi longtemps qu'un comptable ? Il faut étudier l'espérance de vie, la pénibilité de certains métiers, dans le public comme dans le privé, pour que quelqu'un qui est cassé par son travail puisse prendre sa retraite à un âge décent. De plus le taux de chômage des jeunes en France est très élevé. Qui paie les cotisations retraites ? Les personnes d'âge moyen...

Il faut absoluement aider la jeunesse à se mettre au boulot, car ils ne coûtent plus aux assedics et ils cotisent... Et ils peuvent être indépendants, trouver un logement etc. Ce n'est pas en supprimant les emplois-jeunes, les aides-éducateurs et autres que l'on va arranger ce problème.

MEFIEZ-VOUS des manipulations. Notre gouvernement a bien appris la communication, et il fait tout ce qu'il peut pour nous faire avaler des réformes qui ne sont pas toujours nécessaires ni justifiées. L'idée que au fur et à mesure de l'espérance de vie, on va rallonger la durée du travail, c'est très pratique, car ca permet que ce soit un processus mécanique (qui peut contester les chiffres ?) Alors que cette réforme est uniquement POLITIQUE.

L'esprit critique est, plus que jamais, de rigueur !!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par max17s le 20/08/2004 07:51:50
Vous êtes contre le blocage des exams, faîtes le savoir!! Signez la pétition CONTRE LE BOYCOTT des examens en inscrivant votre adresse mail en bas de la page dont je vous donne l'adresse :
http://www.u-m-p.org/actualite/arguments_education.htm

Faite connaitre votre position grace à cette pétition!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par just4u le 20/08/2004 07:51:50
Bonjour tout le monde, je n'ai pas lu les commentaires des autres personnes en raisons de leur longueur (non pas que c'est pas bien d'exprimer ses idées mais j'ai pas trop le temps) donc je dirais peut-etre des choses dejà exprimées mais tant pis.
Pour moi la réforme de M. Fillon est indispensable, non seulement pour diminuer les enormes privilèges des fonctionnaires mais aussi pour assurer un équilibre des régimes de retraites. Je tiens à rappeler tous les socialistes qui n'osent pas s'accorder avec M. Fillon que celui-ci est soutenu par M. Rocard (ex premier ministre de gauche), et que le PS au pouvoir souhaitait faire cette réforme mais a seulement récemment retourné sa veste. S'engager pour la réforme n'est donc pas un engagement politique mais un choix pour ne pas avoir des caisses de retraites endettées jusqu'au cou.
Il est évidemment nécessaire de définir des niveaux de pénibilité des métiers .Eviter que les patrons obtiennent des retraites gigantesque alors que certaines personnes n'ont que le 60% du smic mais pour ça il ne faut pas réver on n'en parlera pas avec un gouvernement de droite.

Ne faisons pas de greves pour ça alors qu'il y a des sujets comme la défense des services publiques qui sont plus importants.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par gaetan le 20/08/2004 07:51:50
ouaip
ba ecoute c t si heureux pk tu vien ici?
hum moi jtient a dire k'yen a marre de votre mentalité vieille france!
la politique la seul la vraie c celle ki permet o gen de mieux vivre!
en consequant plus on va et plus on s'en eloigne

VIVE LA GREVE ET OUI O BOYCOTT ^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par just4u le 20/08/2004 07:51:50
Est-ce que j'ai seulement dit que la situation me plaisait, mais il faut faire une réforme. Celle du gouvernement est pas parfaite mais au moins elle réagis en fonction des problèmes demographiques qui vont arriver plus tard.
Tu crois qu'en laissant les gens rever alors qu'ils vont dans le mur ça les aident ?

Au fait je suis pas très au courant: le boycott de quoi ou de qui ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par max17s le 20/08/2004 07:51:50
Pour soutenir la réforme des retraites n'hésitez pas à signer la pétition qui se trouve à cette adresse :
http://www.u-m-p.org/petition/dites_oui.php

@+

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par la_poole le 20/08/2004 07:51:50
Je voudrais vous poser une qestion à tous : Vous connaissez la date de votre mort ?
non, moi non plus, et justement, maintanant, les gens poursuivent eurs études de plus en plus longtemps. Alors quelqu'un qui entre dans la vie active à 25 ans, il devra travailler jusqu'à ses 67 ans ? si, tout simplement on augmantait les cotisations et on laissait la retraite au bout de 40 ans de travail (ce qui est déjà pas mal)... cette formule me semble plus confortable. Je connais des gens qui n'ont pas eu la chance d'arriver jusqu'à l'age de leur retraite. S'ils avaient cotisé plus et moins longtemps, ils auraient pu profiter de leurs dernières année avec leur famille.. Mais ça, les politiques qu'est ce qu'ils en ont a faire..; eux leur retraite il la prennent quand ils veulent, et je pense qu'avec son montant, ils ont de quoi couler des jours heureux...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Une réforme contestée
Posté par iloz le 20/08/2004 07:51:50
e suis désolé pour tes vieux mais c'est pas en ne regardant que son trou de bal qu'on fait avancer le débat

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143