FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
138 connectés : 0 membres et 138 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par el rose le 31/01/2006 00:00:55
Voici à peine une semaine que le premier ministre Dominique de Villepin, vient de lancer le CPE (contrat première embauche) que l'opposition gauche radical et extrême gauche crient au secours. Afin d'assurer et de penser aux élections de 2007 et 2008, un curieux attelage mélangeant des organisations politiques et syndicales de la gauche radicale et de l'extrême gauche (UNEF, MJS, LCR, JC, CGT...) s'est lancé dans une véritable campagne de désinformation et de diabolisation. Préférant penser à des enjeux politiques qu'à l'avenir des jeunes et des leurs emplois.

Après la sortie du contrat nouvelle embauche lancée au début de l'année scolaire d'où 280.000 contrats ont été signé, dont d'après une enquête, un tiers des embauches n'auraient pas eu lieu sans ce contrat, le gouvernement lance le contrat première embauche de façon à réduire le chômage.
D'après le premier ministre "le chômage aujourd'hui, c'est d'abord pour les jeunes ; près de 23 % de chômage, contre 9,6 % pour l'ensemble de la population. Pour les jeunes sans aucune qualification, nous sommes à 40 % de taux de chômage. Ce sont 618.000 jeunes qui sont aujourd'hui sans emploi.". La vie d'un jeune c'est CDD, par CDD, intérim... Donc a peu près 8 à 10 ans avant de trouver un emploi stable ! Où le diplôme n'est même plus une sécurité suffisante !


Afin de réduire c'est année de précarité, le gouvernement propose plusieurs choses concrètes dans ce contrat qui concerne les jeunes de moins de 26 ans qui seront embauché dans une entreprise de 20 salariés :
- Tout d'abord c'est un véritable contrat à durée indéterminée
- Une période de consolidation de l'emploi : 2 ans maximum dont les années de stages et d'apprentissage seront déduit, contre 8 à 10 ans aujourd'hui avec les stages, les CDD et les intérims...
- Une rémunération identique à celle d'un CDI classique

Mais aussi des plus :
-Au niveau du logement, le CPE donne accès de manière automatique au dispositif Locapass qui permet le paiement des cautions.
-Au niveau de la formation, le CPE permet d'accéder à la formation qui s'ouvrira dès la fin du premier mois alors qu'il faut attendre la fin de la première année dans un contrat classique.
-Au niveau des indemnités chômages, en cas de rupture de contrat après 4 mois de travail, allocation forfaitaire d'un montant mensuel de 460 euros, financée par l'Etat durant deux mois, et une indemnités de rupture de 8% des sommes perçues durant sa période de travail, versé par l'entreprise.
-Au niveau des crédits, le CPE permet les même garanties qu'un CDI classique auprès des banques, donc permet de bénéficier des mêmes conditions de crédits.

"Vous le voyez, ce contrat, c'est une entrée directe dans un emploi stable : il a vocation à aider ceux qui ont de réelles difficultés à entrer sur le marché du travail, pas à se substituer aux autres contrats. C'est l'assurance de construire ainsi un vrai parcours sécurisé dans l'entreprise, grâce à plusieurs garanties, que je vous rappelle : La prise en compte du travail accompli dans l'entreprise dans la période de consolidation de l'emploi.

Une indemnisation du chômage. Un droit à la formation.
Et un accès au crédit et au logement."
Arrivant bientôt étudiant, et en apprentissage, je pense qu'on peut donner une chance à ce nouveau contrat, qui propose plus de qu'on propose aux jeunes aujourd'hui ! C'est pour ça que j'invite tout les jeunes qui se sentent concerné de prendre position pour le CPE. En regardant de plus près à part des enjeux pour 2007, je ne vois pas d'arguments construits de la part de la part de l'opposition ! Redonnons confiance aux jeunes, aux entreprises, dans une structure de l'emploi qui a changé, et sortons du tout assistanat !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: le contrat première embauche : un pas contre le chômage !
Posté par bananagou le 31/01/2006 06:52:30
Article très révélateur..

Arrivant à la fin de mon cursus universitaire (enfin tout dépend si je continue sur une thèse l'année prochaine), je dois dire que mon avenir est incertain (peut-être eu égard à la formation que j'ai choisie? Le droit menant généralement aux concours).

Si le CPE me semble être une bonne chose, il n'en reste pas moins que le créer ne fut peut-être pas la meilleure (aha..). Il aurait été tout aussi efficace de consolider les acquis déjà existants, voire même pour certaines formations, obliger les stages et contrats de professionnalisation. Ca fait déjà un bout de temps que j'aspire aux stages obligatoires et aux formations en alternance même dans le cursus universitaire dès les premières années; de sorte que le jeune diplômé ne sorte pas de là sans aucune expérience (tout en sachant que pour les autres formations - BEP, CAP et autres - un stage est souvent effectué ), puisque le problème n°1 avancé par les employeurs quant à embaucher un jeune étant le manque d'expérience (de qualification?) - outre sa jeunesse.

Voila, voila.

Modifié le 31/01/2006 06:55:50

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par chandlermbiing le 31/01/2006 08:47:33
disons qu'on a repéré le problème du serpent qui se mord la queue: pour bosser faut de l'expérience et sans première chance, pas d'expérience.
Là, après les deux ans (maximum) l'employeur ne peut plus se permettre de dire "non" pour un manque d'expérience.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par littlewings le 31/01/2006 13:14:35
...n'empêche que pendant deux ans on peut se faire virer sans raison et sans préavis. C'est cool !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par canibal le 31/01/2006 13:17:12
Enfin faut pas non plus oublier que ce genre de contrat est avant tout fait pour les petites entreprises et pas pour les chômeur...
Il permet à une entreprise de prendre un jeune et de le virer comme elle le souhaite (ce contrat est encore moins restrictif pour les ruptures de contrat de l'entreprise vers le salarier qu'un CDD et bien évidemment d'un CDI)
Mais cela offre de bonne base pour ceux qui veulent un emploi "stable" (bien que cette stabilité reste très relative au bon vouloir de l'entreprise et de son économie fleurissante), et permet à un jeune de se lancer dans la vie active, mais personnellement je reste très sceptique quant à l'utilisation que les enterprises vont en faire...
En gros j'attends de vois pour juger, mais je ne suis pas aussi optimiste que toi...
Il y a certainement du bon, mais dans sa conception, il y a quelque faiblesse qui pourraient bien être exploitée par les entreprises...
Enfin l'avenir nous le dira....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par canibal le 31/01/2006 13:26:37
il y a un préavis obligatoire de 2 semaines entre 1 et 6 mois de travail, et de un mois pour supérieur a 6 mois.
On perçois une indemnité de 8% du slaire brut pendant l'année travaillée en cas de rupture....(on appelle pas ça virer quelqu'un mes rompre le contrat nouvelle embauche c'est tellement plus poétique...heu juridique pardon )
Je savais bien qu'un jour mes cours de droit me servirait

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par feunix le 31/01/2006 17:44:18
Oui mais le taux de chomage réel* des jeunes n'est pas de 26%.
Dans ces 26% sont pris en compte les étudiants.
J'avais lu un article dans le monde je crois qui disait qu'en faite si on soustrait les étudiants, le taux chute à 8 % ce qui est imporant mais estd ans la moyenne européenne.
Sinon une question que je me pose: que: ets l'intérêt des CPE pour l'entreprise?
Pouvoir renvoyer plus facilement un jeune d'après ce que j'ai lui, donc en quoi cela est il sécurisant pour le jeune? Cela lui permettra t-il d'emprunter aux banques sans caution parentale? J'ai des doutes...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par canibal le 31/01/2006 18:20:22
L'avantage pour l'entreprise est de pouvoir proposer des pseudo CDI s,ns en avoir les contraintes.
Elle évite églement les contrats atypique de type CDD CTT, Contrats aidés etc, qui ont des contraines particulère et necesite des motidfs quelque peu contraignant pour une enterprise: les motifs de recours sont :
l'emploi saisonnier, l'accroissement temporaire d'actvitié, remplcameent d'un salarier, ... situtation dans lesquelles les enterprise ne sont aps forcément, d'ou un refus de prendre un CDI car cela implique d'autre soucis qui sont plus dans le cadre d'un éventuel licenciement, et des évidentes raisons salariales.
Ce contrat leur offre une forme d'ouverture puisque ce contrat a tout les avantages qui leur permet a tout moment de faire machine arrière et de se débarasser de l'élément "superflue", mais leur permet malgré tout d'avoir de la main d'oeuvre.

Pour les emprunts, tu n'as plus besoin de caution puisqu'ayant un CDI et en théorie un revenu assuré sur une longue période.
C'est pas vraiment plus sécurisant pour le jeune mais ça lui offre la possbilité d'obtenir une expérience et un CDI pour le CV.
Après justement la question est de savoir est ce que cla va favoriser l'embauche pour de vrai CDI à la suite de ces périodes probatoires....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par beauf de france le 31/01/2006 23:18:08
Je vois en ce contrat première embauche un prétexte pour embaucher des jeunes fraichement sorti de l'école afin de les exploiter et ensuite de les limoger sans états d'âme par la suite et ce à n'importe quel moment, lorqu'il ne seront plus nécessaire à l'entreprise concernée. Une sorte de contrat à double tranchant, ou l'épée de Damocles est toujours présente puisque la sécurité de l'emploi n'est pas assurée pendant deux ans. Cependant cela offre dans un certaine mesure, une perspective d'avenir pour les jeunes. En effet étant considérés comme en CDI, cela leur permet une certaine crédibilité afin d'emprunter auprés des banques et leur permet d'avoir une expérience en vue d'un futur emploi. Mais bon cela s'apparente à une sorte d'emploi atypique quand à la sécurité de l'emploi, car peut être que l'accès au logement et à l'emprunt sera facilité mais cela est relatif car en cas de perte de l'emploi cela change tout et peut malgré tout freiner les gens dans leur envie d'emprunter et donc cela peut refroidir les ardeurs du gouvernement qui voit en ce nouveau contrat déjà un atout majeur en vue des élections futures car ce la va permettre de faire descendre les chiffres du chômage,ensuite en pensant créer des emplois chez les jeunes leur permettant d'emprunter , donc dans une certaine mesure de contribuer à la relance de la croissance. Mais bon il ne faut pas se leurrer tout cela est fait dans le but de suivre la ligne du libéralisme car le chômage certe il y en a mais bon il pourrait y en avoir beaucoup moins si on s'attaquait aux problèmes de fond de la société française, on pourrait mettre en place comme dans certains pays scandinaves des stages de formations continues pour gommer l'obscolescence de la qualification des travailleurs limogés pour qu'ils puissent se reconvertir. En fait je pense que ce contrat prmère embauche est juste là pour que chacun soit satisfait, en effet d'un côté le jeune sorti de l'école aura son expérience,indispensable dans la perspective d'un CDI ensuite l'entreprise aura un larbin tout frais pendant 2 ans pouvant liscencier à tout moment.......

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par beauf de france le 01/02/2006 11:46:14
L'Etat vient de créer l'Homme jetable

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par the g le 01/02/2006 12:45:29
C'est incroyable ... ce site serait il un relais de l’UMP ou du MEDEF ?? Des articles sur notre bon president chirac, defenseur de la veuve et de l’orphelin, hérault de l’Afrique, de la liberté et de la democratie partout dans le monde ... mais escroc notoire à son temps perdu et ici un article sur la resolution miracle de notre ministre/poete/beauparleur et defenseur de la paix sur terre (ouh c’est pas bien la guerre ... pffff quel engagement !!!), le bien nommé CPE ...
Quel chance ce contrat ... !! Quel bonheur trouveras le djeunz à devoir se plier en quatre pendant 2ans (car à la moindre incartade ... hop ça degage). Il est vrai que de travailler avec un couteau sous la gorge et un marteau au dessus de la tete lui donnera surement envie d’etre plus productif quitte à engrainer les heures sup non payer (après tout un salaire de misère ou pas payer du tout c’est un peu pareille non ??)
Les contrat en intérim avait sûrement leur mauvais coté mais ce CPE me parait tout aussi précaire, et l'intérim avait l’avantage de faire bénéficier de prime de précarité qui faisait du bien en fin de mois ... mais ca augmentait sûrement de trop les charges salariales !!
J'émet aussi des doutes quand au fait que les banques distribueront des prêts a tout va !!
En effet un contrat de 2 ans pour rembourser un prit qui se fait sur 10 ans (pour un appartement par exemple) ca me parait un peu juste... (De plus je rappelle que le prit n’est en aucun cas un enrichissement (a part pour les banquiers) Et un fois le prit signer le djeunz se retrouve du coup avec 2 couteau sous la gorge car il devra en trouver des CPE a répétition pour rembourser se prit !! Ceci devrait du coup régler le problème de l’ANPE et des 3 refus de contrats. Une fois endetté GRACE a son contrat CPE le djeunz encore fraîchement diplômé de son école d'ingénieur aura tout le loisir de préparer une thèse sur le rapport fatigue/coup de balai selon le type de surfaces (lino ou carrelage selon le lieu de travail que l’ANPE lui aura gracieusement proposer), AAAAHHHH balayeur, le rêve de tous jeunes ingénieurs, physiciens ou autres chimistes)

Je pense qu’en ce moment tout est fait pour mettre les gens sous une forme d’esclavage édulcoré, que nous allons vers l’effacement des classes moyennes afin que seul subsistent des dominants se servant de différentes ficelles afin de maintenir les gens dans la médiocrité et l’asservissement !!! La peur pour nos emplois (ou se qu’il en reste), la peur de l'insécurité, la peur, la peur et la peur, voila de quoi nous faire fermer nos gueules et nous faire bosser pour pas grand choses !!

Mais je m'emporte ... donc pour résumer mon idée voici une experience fort enrichissante !!! L'expérience de la grenouille :
"Imaginez une marmite remplie d'eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille. Le feu est allumé sous la marmite. L'eau se chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue de nager. La température commence à grimper. L'eau est chaude. C'est un peu plus que n'apprécie la grenouille; ça la fatigue un peu mais elle ne s'affole pas pour autant. L'eau est maintenant vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle est aussi affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien. La température de l'eau va ainsi monter jusqu'au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais s'être extraite de la marmite.

Cette expérience peu recommandable est riche d'enseignements. Elle montre que lorsqu'un changement négatif s'effectue de manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps pas de réaction, pas d'opposition, pas de révolte."

"The Revolution Will Not Be Televised"

PS : aller jeter un coup d’oeil ici :http://tribunelibre.org/2004/06/15/316.html

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par el rose le 01/02/2006 14:03:40
Je crois "the q" a oublié d'enlever son habil du bon vieux membre de la LCR . Je crois quand on tient une argumentation comme la sienne on ne connait pas beaucoup de chose autour de soi et même pas la vie économique de notre pays et celle des pays Européens. Au Dannemark, ou l'Etat est très centralisateur, ou le chômage est minime mais aussi ou le taux de flexibilité est importante. Il ne faut pas se soucier du fait qu'on soit licencié au bout d'un 1 ans ou plus car c emplois (je parle plus de CNE) va permettre de trouver un autre emplois plus rapidement qu'aujourd'hui, au Dannemark le Tourn Over est important (mobilité de la main d'oeuvre) mais se qui permet quand même de travailler et de consommer donc d'avoir une croissance économique et donc d'avoir une rédistribution.Quand on se fait licencier, on trouve un emploi rapidement. Le CPE lui permet aux jeunes d'avoir de l'expérience que les universités ne donnent pas mais aussi d'avoir une assurance au niveau de l'emploi mais aussi au niveau de l'emprunt. Evitez de taper sur quelque chose que vous risquerez de regréter.MM

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par bananagou le 01/02/2006 17:28:18
beauf de france==> Vive l'homme jetable!


Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: le contrat première embauche : un pas contre le chômage !
Posté par the g le 01/02/2006 17:42:44
ahhhhh, El Rose je n’ai pas de carte de membres de la LCR, ni d’aucuns parti d’ailleurs. Mais comme beaucoup de gens tu pense par cliché d'ailleur les gens ne pense plus que par amalgames ou par cliché (je m’y inclus aussi ... par exemple en voyant ton pseudo je pensais que tu était une fille) !! Pourquoi toute critique du liberalisme à outrance ne peut etre émise que par un trotskiste en puissance ?? Je suis un individualiste qui pense que l’union fait la force, un liberal qui pense que la consommation (et donc la croissance comme tu le dit) ne peut continuellement augmenter (quel interet d’avoir 4 voitures et 6 télé créont plutot de nouvelles choses utiles pour les gens, les entreprises, la communauté . Un pacifiste mais pas un pacifique ... (huhu dur à cerner le garcon me dites vous ...)
Et je suis autodidacte, les bancs des écoles et autres fac (avec leurs éternelles manifs et greves sans but) m'ont toujours parut peu interessantes (voir meme debilisante) dans la manières d'enseigner (cf : "les aspects positifs de la colonisations" (aller faire un tour en afrique c'est édifiant), ou encore "nos ancétres les gaulois" (alors que a 12 ans en lisant "la guerre des Gaules" (de Jules Cesar) j'ai bien remarquer que Gaules était le mots employé pour dire "ce qui n'est pas Rome" tout comme les catholiques appellais barbares ceux qui n'étaient pas Chretien). Je n'ai donc pas eu le temps de me faire formater, de tel ou de tel partie, de tel ou de tel pensée .... Car j’étais bien trop occupé à lire, dessiner, rever, à modeler MA personnalité, MA culture, MON avenir !!!

Venant d’une personne de 17 ans (Je l’avou c’est facile comme critique surtout que tu est peut etre un surdoué, je ne sais pas ...) , une remarque comme “une argumentation comme la sienne on ne connait pas beaucoup de chose autour de soi et même pas la vie économique de notre pays et celle des pays Européens” me parait un peu trop sans appels.
Alors je t’explique :je travaille à mon compte, j’essai de monter mon entreprise qui ne sera surement pas francaise (car “francais” rhyme de plus en plus avec “bande de naze”).

La France !! Quel beau pays, qui à laisser couler (ou partir pour les USA) une grandes parties des créateurs de logiciels et autres hautes technologies alors que l’agriculture est porter à bout de bras depuis des années (alors que la valeur ajouté sur un logiciel est 1000 fois superieur à celle de la culture du petitpois dans le poitou) alors là je me demande QUI a une REELLE VISION DE L’ECONOMIE?? ... mais venant d’un pays où le president croyait encore en l’avenir du minitel en 1995 et qui a eu la vision (en 1998 ... quel precurseur !!!) que l’internet deviendrai un facteur important de l’ économies du pays, comprend que je rigole bien fort !!!

Et ce n’est meme pas ca qui me fait le plus reagir. Ce que je veux souligner c’est que les gens croient encore au parti politique en tant que “dirigeant de la vie dans la cité” (Polis = cité en grec) alors qu’ils ne sont plus que des impressarios (ou des VRP selon leur façon de s’exprimer) pour les dirigeant des grosses boites. Et ce coté impresario est inévitable (mais certe dangereux) quand les parties politiques on besoin de millions pour gagner des éléctions, les entreprises ne peuvent que demander une reciprocité (loi du marché oblige ..) au moin les americains ne s’en cache pas !! Tous savaient qu’en votant pour Bush, ils élisaient Halliburton et Loockheed.
On pourrait aussi parler de l’affaire du “monopole Windows” où l’Europe à baisser sa culotte face à Bill Gates en lui demandant juste un peu d’argent (quelques millions quand Micrsoft a un CA en milliard .... d’ailleurs maintenant on veut augmenter l’amende quelle avait appliqué à l’époque !! hahaha moi je ris bien et je pense que Bilou en fait de meme).
Les idées de nos politiques sont de fausses idées souvent populiste et demaguo (du styles le combat contre les accidents de la route alors que de nombreuses maladies nettement plus meurtrières pourrait être combattus, bref on s’attaque aux conséquences et rarement aux causes) , bref des effets de manches !!! Tout comme la position de Villepin pour la guerre en Irak, la guerre c’est moche mais qu’est ce qu’on fait ensuite on s’interpose, on envoi la forpronu au USA, et bien non on ne fait rien !!! Effets de manches !!!
Et le CPE en est un aussi il ne créera pas d’emplois, encore moins de richesse
Les politiciens sont obsolètes surtout en europe (et je m’en suis rendu compte il y a un moment pendant la guerre (boucherie) en Yougoslavie (qui je le rappel se situe à un bras de mer de l’italie) mais que pouvait on faire contre un ami politique de la france, Mr Milosevic et sa clique de communiste (mais là je remonte un peu loin peut etre ?) !!Welcome in Zeropa, l’europe du 3eme millenaire !!!

Enfin bon ... ne t’inquiète pas pour moi, je me debrouille très bien sans CPE, Je n’ai pas eu besoin de l’ANPE ou de je ne sais quelle infantilisation étatique. Bref je me tient bien au courant du monde (je ne pretant pas tout connaitre hein ... bien sure) et je suis parer pour surfer sur ce systeme pendant quelques années et je vous souhaite de vous en tirer de la meme maniere.
Et moi sachant que je n'aurais pas grand chose a regretter, je peux me permettre de taper, tirer et même snipper sur tout ce qui bouge (ou plutot sur tout ce qui est statique, pour parler de l'etat et de ces decisions)
Et comme le disait si bien William Gibson écrivain visionnaire, maitre en simulacres et connaisseur des nouvelles technologies « the street will find its own use for technology ».


PS: désolé pour les tournures et fautes, je bosse ... pas le temps de relire, je tape à la volée comme ca vient !!! et aussi pour le language pouvant etre perçu un poil agressif mais ca c’est à force de lire delitterature guerriere (Mode Sun Tsu ...)
PS (le retour) : Je ne m’appelle pas the q, mais the g, premiere lettre de mon prenom, 7eme lettre de l’alphabet (donc signe divin delivrer par le logos) et signifiant GOD dans le language codé des black panthers, zulu-nation et autres habitant des ghettos New-yorkais. C’est un peu megalo certe mais tout de même moin vulgaire que the q ... hahaha !!
PS (le retour du retour ...) : En fait je viens de voir ta fiche de presentation et là ... je comprend enfin je n’aurais pas dût faire mon premier post puisqu’effectivement tu milite pour l’UMP (et apparement tu n’est pas le seul dans le coin) !!! En tout cas c’est bien tu penses à autres choses que la starAc. Pour ta prise de risque pour l’UMP j’espere qu’elle te donneras les relations qu’il te faudra dans le futur car si la politique ne sert plus la Polis, il est vrai que des connaissances chez les politiciens peuvent servir .... mais bon au niveau de la prise de risque je suis sceptique.

Modifié le 01/02/2006 17:44:05

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: le contrat première embauche : un pas contre le chômage !
Posté par the g le 01/02/2006 17:45:02
y a un smiley de merde qui c'est glissé là je sais pas comment .... BORDEL d'emoticons pitoyable

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par windowman le 01/02/2006 18:45:45
Je soutiens the q dans sa volonté de faire bouger les choses et je diffuse le texte que l'on trouve dans l'excellent lien qu'il nous a laissé. Ironie mordante. Dans la déprime de notre société, une bouffée d'optimisme...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Réflechissez avec moi siouplait
Posté par festisat le 01/02/2006 20:47:29
Je suis peut être le seul dans ce cas, mais je vais parler de ce que je vis:
Je n'ai aucune expérience dans le métier que je souhaite faire. Le CPE m'apporte une certaine sérénité car, au delà du fait d'être viré, j'aurais acquis cette expérience, véritable barrière pour l'emploi. Après, avec un préavis de licenciement (abusif ou non), il ne tient qu'à vous de reparcourir les offres d'emploi et de, peut-être, rechanger de région. Pour tous ceux qui ont eu comme moi des cours d'économie de base ou poussé, il y a une règle qu'il ne faut pas oublier: la main-d'oeuvre doit suivre la demande, et ça ne l'oubliez jamais, car les patrons eux ne l'oublient pas.
Enfin, ça me fait bien marrer que les CPE seront à armes égales avec les CDI, on voit que c'est un Premier Ministre qui le dit, car du haut de son siège et gonflé à bloc de tunes depuis la naissance, Monsieur DE Villepin (snif, snif, ça sent la noblesse ici) doit oublier que les banques suivent leurs intérêts et qu'aucune ne va apporter de possibilités de crédit à des jeunes en CPE (il n'y a qu'à regarder nos ainés qui, avec leur CDI, sont tout juste capable, après une analyse poussée de leur santé par leur banquier et une dizaine de lettres de garants de leur famille, capable d'obtenir un prêt pour acheter un appartement en pleine campagne perdue).
Bref, ce CPE donnera la chance aux jeunes qui souhaiteront travailler (rappellons tout de même qu'un jeune qui fait ses preuves a très peu de chance d'être viré, par rapport à un vieu qui en branle pas une), mais n'offrira aucune garantie près des banques, et ce malgré ce que nous dit M. Le Riche Ministre 1er.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Plus et Moins
Posté par festisat le 01/02/2006 21:03:13
Avantages = Donner une première expérience à un jeune, ce qui casse la barrière du débutant sans expérience, possibilités de débouché sur CDI, évolution du statut au fûr et à mesure de l'expérience, LOCAPASS
Inconvénients = Aucune possibilité de crédit (malgré les dires du Premier Ministre qui rêve totalement, ce n'est pas vrai, y a qu'à voir comment t'en chie avec un CDI pour acheter une 205 de 1989 à crédit) donc aucune possibilité d'installation à terme, une certaine précarité d'emploi

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par labiche le 01/02/2006 22:02:17
ça manque de gauchistes à France Jeunes.net !!!! Quand t'es jeune et à droite, ça promet pour le futur !!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par beauf de france le 01/02/2006 23:16:57
Je suis d'accord moi aussi avec le lien de the g, humm ça me fait penser vaguement aux anarchistes libertaires.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: le contrat première embauche : un pas contre le chômage !
Posté par christian garrette le 02/02/2006 00:32:03
Le CPE , c'est encore une arnaque de plus pour les jeunes pourtant déjà en grande précarité, ce nouveau contrat s'adapte pil poil avec la volonté du gouvernement et du MEDEF de casser le code du travail, pour que demain la règle générale soit, la précarité, la porte ouverte aux heures supplémentaires imposées et sur la base du volontariat "forcé", la remise en cause du droit de grêve, le service minimum, le salaire minimum pour tous se rapprochant peu à peu du seuil de la pauvreté..., et le licenciement immédiat et sans justification comme outil pour le patronat qui applaudit des deux mains ces projets .
Pour quelqu'un qui ne se dit pas électoraliste, je doit dire et constater que ton coeur et peut-être ton porte-monnaie, qui sait, penchent à droite, et que tu ne serait pas des plus déçu si la droite de Sarco, Villepin et Cie l'emportait en 2007.
Pendant deux ans, les patrons vont pouvoir payer les jeunes au SMIC, comme c'est déjà le cas dans le cadre du CDI, mais cette fois-ci sans la possibilité de revendiquer sur quoique se soit, si non, c'est la porte (rupture du contrat sans faire de vague; ce qui est concidéré aujourd'hui comme un comportement "patron voyou" sera demain, la normalité, la légalité.

A ce jour de nombreuses entreprises utilisent et souvent abusent de contrats CDD, intérimes... devant cependant veiller à respecter la loi, surtout là où la présence syndicale est forte.Je pense entre autres au tiers temps ( délai obligatoire entre la fin d'un deuxième CDD consécutifs et le début d'un troisième, ce délai doit être égale à au moins un tiers de la durée des contrats précédants). a la Poste où je travaille, certaine personnes ont enchainées plusieurs dixaines de CDD d'affilés et non j'amais été embauché même si la boite le leur a fait miroité durant toute la durée de leurs contrats, ce n'est malheureusement pas des cas isolé. j'ai eu connu des entreprises qui ne fonctionnaient pratiquement qu'avec des intérimaires ( 90 sur à peine plus de 100 employés). Crois-tu vraiment que ces dirigeants auraient embauché des jeunes par le biai du CPE? assurément non bien au contraire, ils vont bénéficier des mêmes avatages que sous la forme de la précarité d'aujourd'hui, sans en avoir les inconvénients.

Tu cite les 8% d'indemnités en cas de rupture du contrat, je te précise qu'à ce jour ces indemnités s'appellent "la prime de précarité" et qu'elle est de 10%.

Tu parles des possibilités de logement avec ce "locapass", ou encore d'emprunts légal comme avec un CDI, mais soyons réaliste, aucune banque ne prêtera à jeune en CPE même si c'est légal, compte tenu du caractère ultra- précaire de ce contrat, qui peut assurer qu'il débouchera sur une embauche? de toute manière lesbanque ne prêtent qu'aux gens solvables, payé au SMIC, c'est même pas la peine d'y penser. Pour la location, c'est la même problématique, quand on voit aujourd'hui les garanties exigées par les propriétaires, aucun d'eux ou presque ne prendraient le risque de louer leur bien à un jeune CPE installé dans une précarité ou une stabilité aussi alléatoire.

tu dis que la moyenne c'est de 8 à 10 ans de précarité pour un jeune qui débute sa carrière; avec le CPE ce n'est pas deux ans comme tu le dit mais peut-être perpette si ce contrat et le CNE deviennent la règle.

A propos du CNE, s'il a créé un certains nombre d'emplois , tous sont précaires et ne font que faire croitre leur proportion dans l'ensemble des emplois créés (aujourd'hui 80%).

D'autres choix sont possibles!

-Le CDI doit être la norme
-arrêtons les licenciements
-si l'entreprise rencontre des problème, associons les salariés à la recherche de solutions
-le non aux délocalisations passe par plus de droits pour les salariés et la création d'un nouveau statut autour de la propriété sociale des moyens de productions
-chartre européenne de non régressions des droits et aquis sociaux, pour tirer tout le monde vers le haut et non vers le bas (ex: SMIC européen et grille des salaires selon "à travail égal, salaire égal", montants propres à chaque pays en lien avec ses réalités intérieur)
une sécurité social professionnelle assurant à tous un parcours professionnel sécurisé du début jusqu'à la fin de sa carrière, avec évolution constante du salaire indexé sur l'évolution du coût de la vie, perrennité du contrat de travail même un foi licencié du moins jusqu'au renouvellement par un autre employeur, les pérodes intermédiaires sont remplis par de la formation choisi et émancipante et non du formatage. Le salarié est en fait sois en poste dans une entreprise, sois en formation. Il n'y aurait plus de retour à la case dépard le "chômage".

C'est un projet , chacun peu y apporter sa pierre, par ses propositions, son analyse, ses critiques.

Ne soyons pas naïf, ni le gouvernement, ni le MEDEF ne veulent supprimer le chômage et la précarité, ces deux éléments étants des piliés incontournables pour pouvoir continuer à nous exploiter selon les codes de l'exlavage des temps modernes.

À ce sujet, Chirac , notre cher président ( il nous coûte surtout très cher), va comémorer le 10 mai prochain l'anniversaire de la fin de l'esclavage, j'imagine qu'il doit rire aux éclats dans sa barbe.

ABBAT LE CPE! TOUS DANS LA RUE LE MARDI 7 FÉVRIER!

aussi, bravo à the q pour tes interventions. très pertinent, et sur point, tu garde une bonne distance avec ce qu'on appelle "la pansée unique véhiculée par la casi totalité des grands médiats.

Modifié le 02/02/2006 00:52:21

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par el rose le 02/02/2006 10:17:03
the q je ne suis pas un pro Chirac et UMP (l'UMP rassemble différentes visions) pour l'argriculture tout à fait d'accord mais je crois que je suis un libéral est le seul moyen c de se dégager de la paperasse qui empeche les jeunes entrepreneurs de monter leur entreprise;, pas a faire le jeu du MEDEF mais celui de tous le monde j'insiste sur la mobilité de la main d'oeuvre et sans sa, notre pays (pour se qui en reste ) risque d'être improductif et rique de perdre beaucoup de rang au plan mondial.Et c pas en gardant les idées des socialistes qui fera avancer les choses, c pas en blocant les entrepreneurs avec leur employé qu'on arrivera a retrouver une croissance normal. The q tu ne tiens pas un discour de ce type, je serai surment un futur entrepreneur et si on suit les idées de "christian garette" je pars de France pour travailler à l'étrangé où on a compris depuis longtemps que l'idéologie ne menne pas un pays!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par el rose le 02/02/2006 10:23:56
Nous devons regarder en face la réalité du monde du travail. Les détracteurs du CPE oublient de préciser que la précarité est le résultat du monde économique dans lequel nous vivons. Vaut-il mieux un jeune avec un CPE dans une entreprise performante ou un salarié avec un CDI dans une entreprise en crise au bord du dépôt de bilan. Faisons confiance aux chefs d’entreprise pour développer leurs activités. Lorsqu’une entreprise embauche un jeune en CPE, c’est d’abord un investissement pour l’avenir. La pire des remises en cause pour le droit du travail, c’est de laisser des jeunes sans emploi et sans espoir.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par christian garrette le 02/02/2006 23:09:43
La précarité est le résultat du monde économique , qui est le résultat du monde politique.La précarité permet de contourner le code du travail , de rendre des plus flexibles les populations concernées, et aussi de museler les gens. Le chômage, lui, permet de faire baisser le coût du travail, en mettant les gens en concurrence entre eux.

LE CHÔMAGE COMME LA PRECARITE SONT DES OUTILS DE PROGRÈS POUR LE CAPITALISME

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: le contrat première embauche : un pas contre le chômage !
Posté par the g le 03/02/2006 16:07:11
LE CHÔMAGE COMME LA PRECARITE SONT DES OUTILS DE PROGRÈS POUR LE CAPITALISME
Tout à fait d’accord avec Christian et méditer cette phrase en pensant au chomage (methode d’asservissement des plus efficace)
"En politique, rien n'arrive par hasard. Chaque fois qu'un évènement survient, on peut être certain qu'il avait été prévu pour se dérouler ainsi." Franklin D. Roosevelt - Président des Etats-Unis (1933-1945)
Mais j’irais meme plus loin en disant que meme les entreprises deviennent exclaves du profit à court terme. Seul les profits à court terme intéressent desormais les “élites” et son les seuls réelles motivations des délocalisations.

En effet le principal argument que nous exposent les grandes entreprises qui delocalisent et que le cout de revient du produit est moin chers, hors je n’ai pas ressenti, ces dernières années, de baisse de prix sur aucun produits. Donc à qui profitent les delocalisations et l’économie de marché (qui n’en est pas vraiment une mais je m’expliquerais plus tard) si ce n’est :
- ni aux travailleurs : travailler 15h par jours pour 3$ au lieu de 1,5$ ne doit pas etre une si grande joie que ca pour le chinois de 12 ans qui fabrique nos chaussures et ne parlons pas du lillois virer et desormais contraint d’accepter n’importe quel boulot sous peine d’etre rayer de l’ANPE.
- ni aux consommateurs : la soi disant concurrence et donc la baisse de prix et la hausse de qualité, que la loi du marché est sensé apporter est une fausse idée. Les prix ne font qu’augmenter et la qualité n’est pas au rendez vous !! Par exemple pour l’electro menager les produits ne durent desormais rarement plus de 3 ans afin que les gens rachetent regulierement. J’ai une chaine hifi acheter dans les année 80 qui marche toujours alors que les dernières que j’achete finissent toujours par se désagreger très vite !! La mise en concurrence d’entreprise est une fausse idée puisque, on le voit bien la tendance tend plutot à concentrer toutes les productions entre quelque gros groupes qui auront tôt fait de s’entendre sur les prix.

Pour en revenir à “l’économie de marché” sensée servir le consommateur et s’autoréguler d’elle meme (haha!! cf ENRON dont les dirigeant étaient les precheurs du miracle economique de l’économie de marcher et bien ca c’est reguler d’un coup j’ai bien rigolé mais pas les salariés !!! à ce sujet voir the smartest guys in the room un excellent reportage au cours duquel on peut admirer le cynisme des defenseurs du liberalisme agressif et à outrance). Comment se fait il qu’elle ne marche que dans le sens des pays occidentaux, que les bananes d’afriques ne se trouve pas sur nos marché pour une obscure raison de taille et de calibre de fruits. alors que leur couts de revient est moin cher que celui des bananes antillaises) et que sans les surtaxes imposé par les occidentaux leurs prix de reventes serait aussi moindre pour le consommateur.

Les grosses entreprises devenuent incapables d’atteindre les 20% de croissance que les actionnaires réclament (pas les petits mais les gros ...), se voit obligé de vampiriser à coups d’OPA aggressives les petites entreprises, qui elles, innovent et créent de réelles richesses car les gros groupes ne sont plus que de grands cabinets comptables où toute l’activité créatives est tourner vers le profit rapide et facile. Une fois absorber la petites structures ayant apporter le profit de l’année sera demanteler et on trouveras une autres boite à vampiriser pour l’année à venir.

En plus de la sous évaluation des matières premieres acheter à prix toujours plus bas en mettant la pression sur les pays du tiers monde on devrait prendre en compte certaines choses dans les livres de comptes pour évaluer le réelle profit des entreprises. (qui du coup en ferait beaucoup moins)

Les entreprises s’approprie des zones géographiques fort rentables en Afrique pour quelques bouché de pains quitte à mettre un pays à feu et à sang(on pourra prendre pour exemple le Cabinda province du Congo annexé par l'Angola mais appartennant au petrolier americain Chevron n'employant presque que des americains dans une enclave surprotéger dont les populations locales ne profitent pas http://www.chez.com/cabinda/ l'article sur "l'enclave de l'or noir" ou on pourrai se lancer dans la lecture des livres de François-Xavier VERSCHAEVE comme 'noir silence" ) . des regions remplie de diamants, minerais et petroles n’enrichissent que les dictateurs et leurs clans, les entreprises qui “investissent” et ensuite tout le monde est reçu à l’Elysée pour un grand festin dont ni les francais et encore moins les africains ne profiteront. Je pense vraiment que si on comptait le coût réelles de la destruction de la nature (qui sera un manque à gagner dans l’avenir et donc peut etre comptabiliser comme une perte) beaucoup d’entreprises verraient leurs comptes passer au rouge !!

En beneficiant de subventions injustifiées et d'exonérations de cotisations sociales ou d'impôts grâce au contrôle de la vie politique par le lobbbying profite des impôts du contribuable sans que lui n’ai de retour. Les impots ne sont ils pas là pour profiter à la population ??? vers chez moi un grand groupe pharmaceutique c’est installé et aucune baisse d’impots locaux n’a été visible et peu d’emplois on été fait pour les gens du coin ... Il en va de même pour les entreprises profitant des zones prioritaires (dites “franches” il me semble) éxoneré d’impots et dans lesquels aucun jeunes du coin n’est embauchés !!

Il y eu une époque où les grands dirigeants n’avait pas que le profit en tête. En effet les systemes d’assurance sociale, d’aide au logement n’ont pas été créer par les états mais bien par les “élites éclairées” du début du XXeme siecle qui desirait que leur employer beneficie de conditions favorables à leur travail et leur motivation. Desormais le nivelage se fait par le bas, que ce soit pour l’éducation (quand plus personne ne lira qui pourra argumenter face aux dirigeants instruits), pour la culture (les journaux d’informations traitant de sujets sans importance ou le publics captif de spectacle et de divertissement en dessous du niveau CM2, les quelques emissions litteraire passant aux alentours de 23h30 minimum). On garde tout le monde ignorant, demotivés et sans énérgies (laideur de nos villes, stress, pollution chimique et électromagnétique, alimentation frelatée, somnifères).

Tout ceci m’a replongé dans mes livres d’anticipations du debut de siècle et notamment “Le meilleur des mondes” de Haldous Huxley. Le "meilleur des mondes" décrit la dictature parfaite: une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, un système d'esclavage où la consommation et le divertissement maintiennent les esclaves dans "l'amour de leur servitude"... en voici deux extrait :

"- La population optimale est sur le modèle de l'iceberg: huit neuvièmes au-dessous de la ligne de flottaison, un neuvième au-dessus.
- Et ils sont heureux, au-dessous de la ligne de flottaison? En dépit de ce travail affreux?
- Ils ne le trouvent pas tel, eux. Au contraire, il leur plait. Il est léger, et d'une simplicité enfantine.
Pas d'effort excessif de l'esprit ni des muscles. Sept heures et demie d'un travail léger, nullement épuisant, et ensuite la ration de soma, les sports, la copulation sans restriction, et le Cinéma Sentant.
Que pourraient-ils demander de plus?"

"- Ce n'est pas seulement l'art qui est incompatible avec la stabilité. Il y a aussi la science. La vérité est une menace, et la science est un danger public. Nous sommes obligés de la tenir soigneusement enchainée et muselée. (...) Mais nous ne pouvons pas permettre à la science de défaire ce qu'elle a accompli. Voila pourquoi nous limitons avec tant de soins le champ de ses recherches. Nous ne lui permettons de s'occuper que des problèmes les plus immédiats du moment. Toutes les autres recherches sont soigneusement découragées." (ceci pourrait illustré les “recherches” pour les énérgies alternatives. Pourquoi disent-ils des “recherches” alors que nous en avons deja trouvées, moteur à hydrogènes, à l’eau, recherche chimiques sur ordinateur plutot que sur de vrai parcelles de terrain pouvant entrainer des pollutions)

Si la population ne voit dans la fiction que du divertissement, il semblerait bien que d’autres en appliquent les idées et pas les plus bénéfiques pour l’etre humain. (pour l’anecdote je signale que les généraux americains sont obligés de lire au minimum 5 livres de SF par ans, la SF n’est donc pas considérer que par les ados en mal d’aventures et de rêves ...)

La mondialisation profite donc à tout le monde sauf au tiers monde, aux états et leurs populations ... en revanche tandis que les salaires stagnes (Entre 1992 et 2002, le revenu par habitant a chuté dans 81 pays. Dans le Tiers-Monde, le nombre des "extrêmement pauvres" a augmenté de près de 100 millions.)
, les patrons quitte le navire avant que tout s’ecroule avec quelques millions en poche (Cf toujours mes amis d’ENRON) ou s’accordent des augmentations aux limites du raisonné. (ouh ... j’en vois devenir tout rouge, je suis d’accord avec le fait que les patrons, en tant que force créative et principaux prenneurs de risques dans une entreprise, aient des salaires conséquent mais la franchement sa laisse pantois ...). Voici les salaires, et leur augmentations, de certains patrons d’entreprises appartenant au CAC 40 en 2003 :
- Edouard Michelin - Michelin - 4.260.000 euros + 146 %
- Daniel Bouton - Société générale - 2.950.000 euros + 63 %
- Henri de Castries - Axa - 2.090.000 euros + 57 %
- Igor Landau - Aventis - 2.770.000 euros + 38 %
- Patrick Le Lay - TF1 - 2.590.000 euros + 66 %
Essayez de demandez une augmentation de 40%, juste pour voir la tête ahuri de votre patron ...

Pour finir sur l’utilité de nos gouvernements face à cette aggressions du tout économique une citation d’un homme qui à contribuer à créer ce systeme.
"Donnez moi le contrôle sur la monnaie d'une nation, et je n'aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois." Mayer Amshel Rothschild (1743-1812)
Et une autre d’un important politologue et sociologue américain
"Le monde se divise en trois catégories de gens: un très petit nombre qui fait se produire les évènements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s'accomplir, et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s'est produit en réalité."
Nicholas Murray Butler
Président de la Pilgrim Society, membre de la Carnegie, membre du CFR

Je ne sais pas de quoi sera fait le futur mais une chose et certaine il va falloir s’accrocher et en vouloir !!!!!!!!
The revolution will not go better with Coke.
The revolution will not fight the germs that may cause bad breath.
The revolution will put you in the driver's seat.
The revolution will not be televised, The revolution will be live."
Gil Scott Heron

woah j’ai été un peu long ... je me suis emballé, j’aurais dut en faire un article mais comme ca ceux qui étais interresser par le sujet hier trouverons du neuf !!
merci à ceux qui auront eu le courage de lire ça jusqu’au bout et à ceux qui auront le courage et la force de ne pas devenir les missiles téléguidés de notre société hypocrite et aggressive !!!

the G

Modifié le 03/02/2006 16:48:07

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par christian garrette le 03/02/2006 23:01:24
salut the g,
j'ai lu ton courriel, et par ma foi, je suis d'accord sur tout.
ses finalement assez rare de voir quelqu'un qui partage ces idées, nageants à contre sens de la pensée unique vehiculée par les grand médiats pour la plupar au service de mr Dassault et Cie, ces aprentits sorcié du capital qui voudrait bien comme cadeau de noël ou d'anniversaire, pourquoi pas le 10 mai (comémoration de l'esclavage), la panoplie du big brother, ou chacun serai manipulé par une télécommande hiper-perfectionnée.Eux aussi ont des rêves, qui pour nous sont des cauchemards. Et dire qu'au "jugement dernier", je serais capable de leur pardoner! et oui, je croi en l'Homme, et c'est aussi pour cela que je suis communistes, révolutionnaire, voulant que les choses changent, tout comme le voulaient les communards, ceux qui ont péri pour croir en un autre monde dans les années 1870.

Merci pour les références de bouquins que tu m'as communiqué.

A propos, je souhaiterai te conseiller également un livre qui se nomme : "les veines ouvertes de l'amérique latine", il est écrit par un écrivain uruguoyen appelé Eduardo Galeano.C'est un livre qui aborde la colonisation du continent, la domination et l'impérialisme américain dans ces contrées, et tout le mal, la destruction de civilisation, l'évangélisation à marche forcé de ces pays, et le pillage monstrueux de leurs ressources naturelles......c'est vraiment un chef d'oeuvre.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par mouais le 05/02/2006 01:40:35
bon, d'accord que l'iopposition n'offre pas d'alternative credible mis a part de creuser le deficit (contrat securité formatiion subventionné par l'etat, comme s'il n'y en avait pas deja trop) mais, tu vois, je ne pense pas que la periode d'essai de deux ans soit bien car:
-tu peux etre viré n'importe quand et, en cas de plan social, quoi de plus simple que de virer les CPE quite a en réembaucher apres, bref tu prend la place des interimaires et des stagiaires (mais alors, comment trouver un stage ou l'on ne soit pas exploité? c'est un autre probleme encore, passons...)
-lorsque tu arrive a deux ans, mais pas encore, a un mois ou deux, hop, viré! cela fait des economies!
- pouvoir etre viré sans motif pendant deux ans, tu crois que c'est une situation solvable pour les banquier? quoi qu'on en dise, je pense que les CPE seront discriminé sur ce point là!

tu vois, lorsque j'ai lu ton article, je n'ai pas pu m'empecher de me dire : "ce mec, il va voter a droite" parce que je considere que le CPE est un cadeau aux patrons et un coup d'épée sur nous les jeunes!
toutefois, je reconnais que ton article est bien argumenté et tu as raison sur le fait qu'il n'y as pas d'alternative crédible et que c'est un moyen pour sortir de l'assistanat et donc des depenses folles et parfois non justifiées!

mais attend d'etre confronté a un CPE et apres on en repartlera, crois moi, je ne penses pas que tu en vanteras bien longtamps les atouts!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par el rose le 09/02/2006 10:18:14
je suis content qu' hier soir le CPE a était voté, maintenant la lutte contre le chômage des jeunes a commencé!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par beauf de france le 09/02/2006 12:32:12
Ouais moi pas du tout on l'a dans le cul, franchement vivement une prochaine manifestation pour bien se faire entendre

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par cmoi001 le 15/03/2006 13:23:10
"Tout d'abord c'est un véritable contrat à durée indéterminée" : ça c'est sûr qu'il est indéterminé le CPE! ^^ on sait pas quand il finit... au bout de 1 ans ou 2 ans?

"Une période de consolidation de l'emploi : 2 ans maximum dont les années de stages et d'apprentissage seront déduit, contre 8 à 10 ans aujourd'hui avec les stages, les CDD et les intérims..." : Tu as raison, ça dure que 2 ans, mais 2 ans plus 2 ans plus 2 ans plus 2 ans... on arrive vite à 8 ans! Mais il y a un changement, au lieu de 8 ans d'accumulations de stages, CDD et co, c'est 8 ans de CPE.

Franchement je pense que ça peut être une bonne idée le CPE, mais je pense que 2 ans c'est beaucoup. 6 mois, serait l'idéal. Au moins pour commencer.
De plus, je vais pas te faire la liste de mes arguments, mais j'en ai un qui est important c'est les femmes enceintes. Les entreprises n'ont aucun avantage à les garder si c'est pour qu'elle partent en congé pendant une bonne période. Les femmes n'auront plus le droit d'avoir des enfants pendant les 2 premières années?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par kenan le 16/03/2006 08:45:10
Une notion que tout le monde semble oublier... il existe quand même un certain "Code du travail" qui existe et qui malgrè tout l'applique aussi au CPE.
C'est à dire, qu'on ne peut pas se faire virer sans raison, comme certains on l'air de l'affirmer, et il y a pour exemple déjà des affaires qui sont passées au Prud'homme aux entiers bénéfices de l'employé.

Mis à part ce fait, demandez aux miliers d'ingénieurs qui sortent chaque année de l'école, combien trouvent un CDI rapidement le diplôme en poche. Et combien pourraient décrocher un CPE rapidement...
Demandez ensuite à des IUT/BTS les conditions d'embauche de 75% des employeurs: Bac+2 + 1-2 ans d'expérience, pour au final être rémunéré au SMIC.

Le CPE (ou un autre contrat, peu importe ce qui se fera ou non), donne la chance d'avoir l'expérience requise pour obtenir un boulot plus stable ou durable. D'autre part, il faut avoir travaillé pour toucher les Assedic... tant que l'on se bat avec des CDD et des périodes d'essai, on ne touche rien.

Et une chose qu'il ne faut pas oublier en dehors du débat pro-anti-CPE, qui à mon avis prend des allures de rebellion Mai-68-bis (je crois pas que détruire des ordis et cramer des bouquins soient de vrais solutions pour faire avancer la France... avis perso), que vu de l'entreprise, on fait tout de suite le choix entre un diplômé qui sort de l'école, ou qui a fait plusieurs stages, périodes d'essai, CDD..., et un diplômé qui travaille.

Aussi idiot que ca puisse paraître, un employeur recrute plus facilement quelqu'un qui travaille et non quelqu'un qui se fait dorer au chomage, aussi bosseur soit-il.
Donc donner aux jeunes l'opportunité de se placer sur le marché du travail, c'est leur donner un tremplin vers en emploi stable par la suite.

Et pour ceux qui pensent que c'est au seul profit de l'employeur, n'oubliez pas effectivement qu'il ne paye pas de charges sociales, donc sachez que vous pouvez vous permettre éventuellement de négocier le salaire à la hausse, ca fait aussi valoir votre ténacité, et ca ne coûte pas plus cher à l'employeur.

suite...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le Contrat Première Embauche : Un pas contre le chômage !
Posté par kenan le 16/03/2006 08:55:36
Message un peu plus perso...
Je me suis impliqué dans la politique de ma région au niveau étudiant, à l'UNI qui a contrairement à d'autres l'ambition de faire avancer certains points.
J'en vois aussi les faiblesses et la contre-balance à cause des financements UMP etc..

Comme l'explique mon message précédent, j'approuve les démarches pro-CPE et au contraire je dénigre totalement les mouvement de grêve, de blocage et autres, afférents à l'opposition contre ce nouveau contrat professionnel.

Toutefois, je reconnais les arguments (de gauche) lorsqu'ils daignent parler avec des mots compréhensibles sur ce sujet.

C'est pourquoi, j'aimerai créer une association, disons démocratique et libre, au niveau étudiant, pour entendre la voix de chacun à chaque proposition de loi, décision gouvernemental, ou au niveau régional ou local, puisque nous sommes en train d'élire le conseil du CROUS actuellement.
En gros, je crois que la politique ne doit plus passer par des partis qui se font la guerre par principe, et finalement, par obligation. Nous sommes en démocratie, et c'est donc le peuple qui doit gouverner directement.
Au niveau étudiant, nous voulons proposer d'organiser des votes, comme des référendums à chaque évenement ou décision qui mérite de donner son avis. Ainsi chaque décision défendue doit l'être à l'image de la majorité, pour renforcer l'implication unitaire de chaque étudiant.

N'hésitez pas à me contacter pour plus de détails. J'aimerai entendre toutes vos propositions.
Mes coordonnées sont disponibles sur mon site: www.klein-laval.com

Merci par avance.

Kenan

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143