Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
L'automutilation
Posté par mado55 le 05/02/2006 00:00:56
Comme je suis égocentrique je vais vous raconter mon histoire.
A l'origine ma première "maladie" c'était la cyber-dépendance : je passait des heures, des journées entières sur le tchat et si je n'avait pas ma dose quotidienne ça n'allait pas... Mes parents se sont rendu compte de cela et m'ont interdit l'accès à l'ordinateur pendant plusieurs mois et ç'est à peu prés a ce moment là que tout à commencer à ne plus aller (c'était il y'a 2 ans). J'ai ouvert les yeux sur la réalité, je n'avais plus d'amis (en dehors du net), je parlais a personne.



Je suis tombée dans ce piège

Suite à cela, petit à petit j'ai commençer à m'automutiler. J'avais déjà vaguement entendu parler de cette maladie avant mais sans y prêter attention (oui c'est une maladie !!!). J'ai donc commencer avec des ciseaux (si mon souvenir est exact) un soir ou je n'allais pas bien. Au début c'était juste de temps en temps pour me soulager de ce que j'avais à l'intérieur de moi. Je me souviens c'était sur mon poignet droit et ça m'a fait un bien immense.

Vers une nouvelle dépendance
Au fur et à mesure j'ai recommencé car ça me libérait, ça me soulageait, enfin tout ce que tu veux ... J'ai su plus tard que ça avait un nom : l'automutilation et les scarifications. Et puis cet enfer s'est installé dans mon quotidien comme une drogue dans la mesure où il y a dépendance (ça a remplacé la dépendance que j'avais avant). Tous les jours le seul moment que j'attendais c'était la fin de la journée pour pouvoir me couper.

Un quotidien marqué par les crises
Je faisais ça toujours au même moment : le soir après que mes parents m'aient couché comme ça j'étais seule et personne ne risquait de me surprendre, toujours le même lieu : dans le coin de ma chambre avec très peu de lumière (mais ça on s'en fout). Pour ce qui concerne les instruments cela pouvait différer : couteau suisse, cutter, tournevis, mines de critérium, aiguilles, épingles, ongles et j'en passe... Avec le recul je me demande comment j'ai pu faire ça.

Pourquoi j'ai fait ça en quelque mots/maux
Enormes problèmes de communications dans ma famille, parents trop strictes, timidité excessive, manque d'attention, vision de la souffrance et de la mort spéciales suite à la mort d'un proche et d'une amie, manque de confiance en moi, "violence" de mon père plus souvent absent qu'autre chose...

Bien sur personne n'était au courant même ma meilleure amie. Je ne voulais en parler à personne et d'ailleurs je ne pouvais pas en parler. Je faisais tout pour qu'on ne remarque rien, je portais des manches longues, des bracelets...

Et le reste de la vie
Personne ne s'est rendu compte de rien, c'est venu petit à petit, mes résultats on chutés mais je restait bonne rien de quoi s'affoler les profs, je cachait tous signes de ma dépression (ou du moins déprime je ne sait pas exactement je n'ai jamais vu de médecin. Je ne voulais pas être sous antidépresseur comme les "fous", je parlais de moins en moins et je ne m'intéressait à pas grand-chose. Le seul changement visible c'était la couleur de mes habits car je suis ce qu'on appelle aujourd'hui une "gothique" et encore je faisait attention pour passer inaperçue de mettre du bleu, du blanc ... Je m'égare, désolée. Bien sur rien n'était arrangé dans ma tête c'est devenu de pire en pire mais pas à cause des scarifications ; elles étaient une conséquence. Donc l'été est arrivé et j'ai anticipé la réaction de mes parents en leur racontant que je m'était fait mal en sport et mes parents ne sont jamais posé questions. Pourtant vu toutes les marques que j'avait ... Même mes médecins ne m'ont jamais fait une réflexion alors que j'avait des cicatrices énormes sur l'épaules et que je faisait un vaccin ou lorsque j'était toute nue j'avais beaucoup de cicatrices qui n'étaient pas la avant je n'ai jamais eu un commentaire (j'était suivie en rééducation dans un centre spécialisé pour enfants et il n'ont rien su voir !!!). Donc tout ça pour dire que personne n'était au courant.


S'en sortir

Mes premières tentatives
L'été est arrivé et là : catastrophe j'avais des marques partout !!! J'ai commencer à me dire dans ma petit tête : arrête. Oui je le faisais je tenais 3 jours puis de plus en plus longtemps mais je craquait toujours. J'ai dû faire une douzaine de tentatives d'arrêt mais ça n'a jamais marché ; heureusement il y avait ces pauses qui malgré tout devenaient plus longues vers la fin elles ont atteint 4 mois. Il y a pas longtemps j'ai pensé en parler avec un psy, une infirmière scolaire, ou une assistante scolaire mais ma mère est prof et je ne voulais absolument pas quelle le sache car elle est en partie à la base de mes problèmes donc je n'ai pas fait cette démarche.

Comment j'ai arrêté définitivement
Une chose qui m'a aidée pendant mes périodes de pauses : cacher tout objet tentant et les mettre hors d'atteinte même tes ciseaux d'école (ça m'est arrivé de me mutiler dans les toilettes de mon lycée car c'est le seul endroit où il me restait quelque chose pour me couper).
J'ai une relation stable avec un garçon qui a 15 ans mais qui est assez mur et qui m'a fait arrêter car il a trouvé les mots pour me faire comprendre que ce que je faisait me détruisait. Sa première réaction quand il l'a appris à été de m'engeuler. On en a ensuite discuté plus calmement et il me dit que ça le blessait énormément encore plus que moi. Il me fait comprendre que si je continuait lui il ne pourrait pas tenir le coup et que cela risquait de devenir dangereux pour nous et pas seulement pour moi. Et j'ai commencé à prendre conscience de ce que je faisais. Il y'a une sorte de déclique dans ma tête.


Moralité personnelle

J'ai compris maintenant que ce que je faisais était "mal", que je me faisais mal physiquement, que je n'aurais jamais dû commencer et faire cela. Je me demande parfois comment j'ai pu tomber là dedans. Malgré ce que je pensais et ce que tu peux en penser on peut en sortir la preuve est là.


Quelques mots pour finir

L'automutilation est une vraie maladie, n'essayez jamais cest le seul conseil que je donnerais car ça arrive à n'importe qui. Si on pouvait trouver un remède universel et simple !

Il y à beaucoup de gens qui en souffrent et qui voudraient arrêter si vous les remarque parlez en avec eux de manière objective, c'est toujours bon d'en parler.
Nous sommes cependant des personnes normales et non pas des brebis galleuses !!!

Merci à tous ceux qui mon aidé à leur manière dont capoeriste sur FJ Courage à tous ceux qui veulent s'en sortir je suis ouverte au dialogue si vous voulez d'autres infos ou des liens.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par skinnyblond le 05/02/2006 02:45:17
J'ai trouvé beaucoup de maturité dans ce texte (mouais, je vais me taire étant donnée que j'ai ton age)
Mais c'est surtout le ton sur lequel tu racontes qui est "interessant"...
En tout cas je vais quand même te dire que je suis contente de voir que cette histoire finie bien (tu t'en fou peut-etre).
Ca me fait penser à moi (là tu t'en fou carrément).

Allez, y a beau avoir un nombre important d'articles sur l'automutilation, je vais prendre le risque en te disant que le tien "sort du lot".

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par capoeiriste le 05/02/2006 09:48:51
De rien miss!
J ai tendu la main, tu l as saisie!
Et j suis heureuse se savoir qu au travers de ce petit geste tu as pu tenir un peu (merci de m avoir cité! ca m a touché! )

et que ton petit bou d homme a su te faire arrêter!

Bravo! et continue sur cette lancée!
J espère que maintenant tu resteras sur ce bon chemin!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par donna987 le 05/02/2006 10:16:46
malheureusement pour certains ce n'est pas une habitude, mais bien une dépendance physique. J'avais lu quelque chose sur ce sujet, qui disait (en gros) qu'à partir d'un certain moment, s'am entraîne une libération d'une substance dans le cerveau qui nous permet de nous sentir "bien". Je considère l'am comme une maladie bien sûr, mais également et surtout une drogue pour "oublier" ces maux.. Autrement, bon article, mais il est difficile d'expliquer l'am à des personnes qui ne la connaisse pas ou qui ne l'ont pas vécu, car c'est déjà difficile de l'expliquer pour ceux qui se mutilent.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par lollie le 05/02/2006 13:41:31
d'accord avec skinnyblond, ton article sort du lot parsque 1erement il est écris en bon francais, avec seulement quelques fautes (pas grave,lol)

sinon je suis très contente pour toi,moi je n'ai jamais osé m'automutilé, je voulais me tuer, mais je n'ai jamais pu voir une touche de sang sur moi...

grand bravo a ton copain, sans lui ton arret de dépendence aurais pris beaucoup plus de temps.

bisous et profite de la vie

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par tchit le 05/02/2006 15:36:16
En tout cas bravo d'avoir eu la force d'arreter. Bravo à ton copain aussi.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par frostiez le 06/02/2006 18:30:55
bizarre comme la ressemblance entre ton histoire et la mienne est flagrante ,cependant contrairement a toi , j'ai réussi en m'en sortir seule, seul reste mes cicatrices
et comme toi , personne ne s'en est aperçu, dans mon cas et jpense pour la plupart , cété juste un appel au secour dont personne n'a prêter oreille

donc juste un bravo a toi et du courage au autres qui ne sont pas malheureusement dans notre cas

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par thebeautifulgirl le 06/02/2006 23:01:52
voilà jme sui automutilé pdt plusieurs mois ms vu les cicatrices ke c me faisé, jai preféré arrêter !!!et j'aimerais savoir si vs savez comment les enlever?ya til des solutions ? car jai peur now de mettre des jupes de peur kon voir les cicatrices sur mes genoux!!rep svp!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par mado55 le 07/02/2006 19:00:15
Juste pour rajouter ça fait a peu près un mois que je ne suis plus avec mon copain mais rien n'a changer à part que maintenant je me suis décidée à prendre des rendez vous avec l 'infirmière scolaire et je ne regrette rien.

Merci pour vos commentaires très sympatiques.

>>>> Lollie où ça? Où ça des fautes d'orthographes dis moi vite ....

>>>>Thebeautifulgirl Pour rendre la réponse accessible à tous je met ça ici :
Si ça n'est pas récent dans ce cas la il n'y a pas grand chose à faire sinon il faut hydrater la peau et j'ai entendu dire qu'il existait des crèmes spéciales à base de plastique.... à vérifier.... Et sinon comme toutes cicatrices il faut éviter l'exposition au soleil. Moi j'aid es cicatrices qui ont 2 ans et qui malheuresement sont toujours là enfin ça dépend aussi des types de peau.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par capoeiriste le 07/02/2006 20:35:51
Alors pour les cicactrices je me permet de rajouter un chtit truc!
c est l habitude et le fait d avoir quelques autres notions, médicales...

Masser les cicatrices.... (justement avec la pommade pour hydrater!
Comme ca, cela permet de un a ce que la pommade pénétre mieu
ensuite sela permet gentilllement de réactiver les capillaires (minivaisseau sur la peau!) et donc petit a petit faire "disparaitre" la cicatrice.

Faut pas oublier aussi que selon la grosseur de la cicatrice faut pas non plus s attentendre à des miracles mais cela aide bien!!! meme pour les cicatrices après opération!

Sinon pour les jupes! met des colants!
ben une solution comme une autre!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par elava le 08/02/2006 12:08:07
coucou! article sympa bien que je ne sois pas vraiment d'accord sur le fond, mais aussi, j'ai toujours eu une vision space de ce genre de chose: l'automutilation c'est mal.
Pourquoi est-ce que ça serait mal? Je veux dire, qu'est ce que le mal?
Pour moi ça serait faire de la peine à d'autres personnes sans que ça nous apporte le moindre plaisir.
Hors l'automutilation n'est absolument pas dans cette catégorie, je veux dire, elle regarde la personne qui la pratique, non?
Qu'est ce que ça peut bien faire? Ou est le problème?
Moi, ça m'arrive. Mais pas souvent. C'est "drôle" parce que souvent quand on m'en parle, il y a l'idée de dépendance, alors que ça ne m'a jamais fait cet effet. Je veux dire, je m'automutile lorsque j'ai envie de pleurer, parce que c'est comme si mon corps versait ces larmes à la place de mes yeux, et ainsi, au moins, je peux les contrôler, les cacher.
Mais quand ce n'est pas le cas, je n'ai pas vraiment de raison de faire mumuse avec le cutter (bon ds fois ça arrive sans aucune raison juste par une envie soudaine, mais c'est très rare), par exemple, je n'y ai pas touché depuis un ou deux mois sans que ça m'ait coûté le moindre effort.
Mais après c'est mon experience et pas forcément celle des autres ^^

Juste un conseil pour les cicatrices lol: eviter de forcer sur le haut des cuisses avec le cutter, ça marque ...beaucoup! Pour les faire disparaitre par contre aucune idée, désolée!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par meony le 08/02/2006 16:34:04
Je ne me suis jamais automutilée, mais j'ai déjà été tentée...
C'était un soir ou j'étais vraiment mal dans ma peau, assise à mon bureau. Sans faire exprès j'ai pris mes ciseaux et j'ai fais glisser la lame le long de mes avant-bras. Quand je me suis rendue compte de ce que j'étais en train de faire, j'ai retiré les ciseaux. Depuis dès que je vais très mal je retire de ma vue tout objet coupant !
Mon témoignage n'a peut-être pas vraiment de valeur comme je ne suis jamais vraiment "tombée" dedant, mais pour moi l'automutilation c'est une manière de se prouver qu'on existe : je souffre, je saigne, donc je vis. Et ça fait du bien de vivre, donc de souffrir (oui, j'ai beaucoup réfléchis à la question !)...
En tout cas je l'ai ressentis un peu comme ça !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par 7iris le 08/02/2006 19:09:02
Bravo pour tout ce que tu as écrit. je trouve que c'est une très bonne initiative de prévenir les jeunes, qui sont le plus exposés, au danger de ces pratiques. De plus tu exprimes bien tout ce que tu as vécu, et je dois dire que ça m'a fait réfléchir.
Et bravo également d'avoir réussi à arrêter de t'automutiler. J'imagine que ça a du être difficile, et il faut du courage pour stopper tout ça. J'ai été moi-même anorexique, et même si ce n'est pas la même chose, c'est une sorte d'automutilation également et il est très difficile d'en sortir. J'ai reconnu des sensations dans ce que tu as décris, et c'est assez troublant...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par pipounette91 le 08/02/2006 19:59:22
tu peux etre fiere je crois car tu a réussi tte seule a stoP cette drogue. c baleze.
mm si pls fois tu as rechuté, tu en aV la volonT. biz et pensées

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: l'automutilation
Posté par katanes le 08/02/2006 23:04:43
Enfer??? c'est une libération ou un truc malsain?? je saisi pas trop ton histoire stupide afin d'avoir de l'attention...ou meme de la pitié.
Mais bon..c vrai qu'il a plusieurs raison de s'auto-mutiler, soit pour attirer l'attention, comme on peu voir avec toi, au moin tu l'assume, ou par délivrance quand la souffrance refuse de s'exprimer, ou simplement par désir du mal ^^
Mais qui a envie de connaitre ton histoire? Une histoire que tu a concu..justement pour conter une histoire,pour crier a tout le monde a quel point tu a souffer , pour être quelqu'un et être vue. L'auto-mutilation c'est une délivrance, c'est quelque chose d'euphorique, qui fait du bien...et tu le dit toi même, c'est rien de démoniaque lol Il n'y a que 10% de la population qui peu comprendre...et dans les 90% des autres...yen a beaucoup qui se coupe sans vraiment comprendre, juste pour que le monde le voi et pour ce faire entendre! tu te reconnait ma jolie?
Allez, bonne chance! Ta prochaine "maladie" sera surement un trouble de comportement alimentaire, ou bien la dépression ou meme la scisophrénie lolll

Modifié le 08/02/2006 23:07:27

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par elava le 08/02/2006 23:20:47
je viens juste de lire le comm de katanes, et même si ça me regarde pas because c pas à moi qu'elle répond, j'ai quand même envie de donner mon avis: je te trouve insultante...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par olilola le 09/02/2006 08:25:32
tu as de la chance de t'en être sortie, car ça n'est pas le cas de beaucoup de gens, et je suis bien placée pour le dire.
moi ça fait 1an que j'ai commencé et je trouve que c'est une telle délivrance que je ne sais pas si je réussirai à m'en dépétrer...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par katagena90 le 09/02/2006 13:55:55
alors la katanes je te comprend pas! comment est ce que tu peux juger les gens comme ca?! tu ne sais rien de sa vie, de ce qu'elle a vécu et enduré! qui es tu pour te permettre d'émettre un jugement sur quelqu'un que tu ne connais pas? c'est juste une personne qui raconte son histoire et je vais te dire un truc, je ne pense pas qu'on s'automutile pour le plaisir de se faire remarquer, d'autant plus qu'elle précise bien que personne ne l'a jamais su et qu'elle a tout fait pour le cacher!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par katagena90 le 09/02/2006 14:02:00
au fait...très bon article et c'est vraiment bien que tu t'en sois sortie, ca prouve que c'est possible!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par pipounette91 le 09/02/2006 16:06:09
a katans.
C Koi ce commentR malsains? keske tu viens fR ici si tu C Kel Va RaconT skel endure et ktu ten fout? personne ta obliG a lire Son texte, alor viens pas juger.
c avec des cons kom toi ke... jprefer fermé ma bouche. jV finir pa etre méchante et je ne voudrais surtt pas ariV a avoir la mm mentalité ke toi...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par capoeiriste le 09/02/2006 18:58:00
katanes --> Vu ton age, je comprend que tu puisses pas réaliser l empleur de tes mots!
et le nombres de conneries que tu es capable de dire!
Tu sais que si elle n était pas sortie de sa situation, un message aussi con que le tien peu faire replonger grave quelqu !
Imagine si c était une de tes amies, et que tu lui dis, c est pour t amuser que tu fais sa!
et qu elle te répond: non je me suis fait violée, mais personne m écoute quand je le dis, j ai trop mal au fond de moi j aimerai tuer celui qui a fait sa mais je peux pas!
Tu seras fier de ta première phrase de jugement???
Bravo a toi! Réfléchi un peu plus la prochaine fois.

Moi j aurai honte.
D ailleurs j ai presque honte pour toi..........

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par katanes le 09/02/2006 23:14:33
J'ai 16 ans, je sais totalement ce que je dit alors crachez moi mes mots a la figure, j'en ai rien a foutre. Et si vous pensez que je parle d'un truc que je conais pas et bien, au contraire, je conais assez bien. Et oui, c'est prouvez, le 3/4 des personnes le font pour ce faire voir, je dit pas que c'est mal, ils ont une bonne raison de le faire, ils on besoins d'aide et c'est le seul moyen de prouver qu'ils en ont besoins, c'est tout. Mais c'est vrai, j'avoue avoir été méchante, sans meme savoir qui elle était et ce quelle avait vécu. C'est que sa vient énervant de voir plein de gens ce plaindre parce que leur chum les a laisser ou de voir des jeunes filles qui dise vouloir se suicider parce que le mec qu'il aime ne l'aime pas...non mais maintenant, tout le monde aggrave les choses et c'est dur de bien voir les gens qui souffre réellement. Je sais qui faut pas banaliser ce phénomène de détresse, mais l'auto-mutilation est une délivrance avant tout, pour évacuer une souffrance qui refuse de sortir autrement, et même si c'est peut-être dur a croire, j'ai déja passé par la et ji suis toujours comme pas mal de personne.
Et pour tout dire, je comprend pas pourquoi elle parle de ça comme un enfer, car moi, sa me garde en vie! Si je pouvais pas me liberer de cette facon, je me serai suremetn suicider. Et c'est un sentiment que tout être qui se mutile vit. Je m'excuse à ceux que j'ai offenser et surtout à l'auteure qui ne voulait que s'exprimer. J'ai aussi ma facon de penser mais, j'aurai dut etre plus humaine, navré!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par lefouduvillage le 10/02/2006 02:51:44
non mais katanes...
tu vois le monde en noir hun !!!!
et puis la souffrance et la dépréssion sont passagères il suffit de savoir les maitriser tu sais. prends mon cas, je parie que dans le miens tu sombrerai dans la deprime la plus totale( je suis handicapé, j'ai du mal a marcher...etc)
je devrai donc en un sens être beaucoup plus malheureux que ça ( certains se suiciderait et j'avoue y avoir pensé une fois (comme ça hein!!)) et pourtant je vis une vie tranquille et heureuse, alors explique moi... ai-je besoin de m'automutiler??
nan serieux arretez ceux qui sont accros, et chantez vous un slogan que jai en permanence dans ma tete :
il faut profiter de chaque instant de la vie et en faire des moments heureux car ils ne sont pas eternels .(jai créé ça tout seul !!hihi!!)
tout est une question de volonté. je connais par exemple une personne qui a passé 6 mois dans le coma, on lui a dit qu'elle ne pourrait plus jamais marcher ... elle est l'equivalent de ceinture noire en aikido, (une histoire vraie a propos de cet personne que j'admire beaucoup, histoire veridique verifiée : elle avait 55ans , dans un parking (c'est une ptite vieille chinoise) trois mecs l'aggressent, quesqu'elle fait, elle les tabasse , yen a deux qui secroulent et un qui fuit ,(elle a ete emmene au comissariat apres car elle etait couverte de leur sang (mais elles les a pas butés hein !!) bon elle en a de la volonté elle pour passer d'un stade a l'autre

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par pipounette91 le 10/02/2006 17:12:17
en fet katanes maitnan ke tu t expliké? je comprend un peu mieux, dsl de metre vnr oci vite

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par katanes le 11/02/2006 00:22:16
Le monde est noir. Derriere vos sourires heureux et vos têtes joyeuses ce cachent toujours une tristesse et elle partira jamais car tout le monde est toujours envahie par un mal-être interieur. Juste à voir ce qui se passe autour, des violes, des gens qui meur, la guerre, la pauvreté, la terre qui brule...Ya que ceux qui sont aveugles qui sont vraiment heureux. Sinon, ya que des moments de joie.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par mado55 le 11/02/2006 12:12:46
Et oui le monde ce construit avec une façade, un masque ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par lefouduvillage le 11/02/2006 16:52:54
ok , mon diagnostic est sur : tu es trop pessimiste et trop defaitiste. le monde n'est pas noir. il est gris... ne faut-il pas du mal pour differencier le bien de celui ci ?? oui des gens vives derrieres des facades heureuses, mais pas tout le monde, ceux qui ont tout ont peut-être tendance a se dire qu'il n'y a rien de mieux et donc deprimer et ceux qui n'ont rien .... il s ne sont pas tous malheureux.
personnelement je trouve que la pire sensation n'est pas la tristesse ou quoi que ce soit d'autre, mais le désespoir, ça m'est deja arrivé de vraiment désésperé de me dire: "de toute facon tu ne sera jamais comme les autres, ca va empirer jusqu'a ta mort.... " le sentiment que tout va aller de mal en pis quoi que tu fasse... mais ce n'est pas vrai. il faut savourer tous les instants de la vie , par exemple en se disant que au lieu de me lire en se moment tranquille et au chaud devant ton ordi , tu pourrais etre avec une arme, blesse, au rwanda en train de te battre pour des causes absurdes avec une probabilité de survivre proche de 0 . bon, que choisis tu ??

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par lefouduvillage le 11/02/2006 16:54:26
j'ai oublié de dire que tout le monde souvre d'un mal (ou presque) mais ceux qui ont un mal physique ont deux choix : ou alors ils sont optimiste, et j'en connai aucun qui a un mal interieur dans ce cas, ou alors ils sont comme toi , et ils demandent la mort...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par alex18 le 27/02/2006 17:14:29
Moi aussi il m'est arrivé la même chose ke toi je sais se ke tu endure, moi (mes amis) soit disant avaient remarké mais ne m'on jamais aider ils ont preferer me juger.
mais comme toi jai rencontrer un gars mais lui ma fais plonger encore plus bas car il faisait la meme chose que moi,jai decider de le quitter et jai retrouver kelkun ki ma di exactement la meme chose ke ton copain il ma dit ke ca lui faisait encore plus mal a lui et kil fallait ke jarete , ca a etai tres dur car ca faisait deja 2ans que je me mutiler mais jai reussi ce kil me fallais cetait l'amour de kelkun et c la meilleur chose ki mest arriver, je suis toujours avec lui et je compte bien le garder. voila tous ca pour te dire ke je suis contente ke tu ten soi sorti jaimerai aider les gens ki en souffre car ils ont vraiment besoin de l'etre. bisous a toi et desoler d'avoir raconter ma vie

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par mado55 le 03/03/2006 12:55:20
alex18>>> PAs grave j'aime les racontages de vie ^^ Merci d'avoir laisser un commentaire.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par charlotte915 le 10/04/2006 06:33:03
Ton histoire, je la connais, je l'ai vécue. c'est une drogue, c'est à en virer fou ! Je n'en ai jaimais parlé non plus, mais je me suis ouvert les yeux sur certaines choses de la vie, et un ami m'y a aidé énormément. Je te remercie pour cet article, pour ce petit morceau de vie que tu nous confie.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par oowhisperoo le 05/06/2006 15:39:07
Il m'est arrivé exactemet la même chose sauf que mes amis l'avaient remarqués et me disaient d'arrêter et tou mais je les engueulais, enfin bon, après un moment j'ai réeusi à arrêter, mais avec beaucoup de mal... je voulais être aidée pour arrêter, mais quans je l'avais raconté à mes parents ils me croyaient pas que je me mutilais, ils croyaient que je m'étai blessée à une plante et que je voulais justesouler le monde, alors j'ai comencé à leur écrire des longues lettres... avec mon sang... après 2 mois ils commencaient vraiment à voir que ca n'allait pas et ils ont essaillés de m'aider, mais j'avais vraiment du mal...
Enfin bon maintenant j'ai réussi mais il y a toujours encore mes traces sur les bras qui me rappellent ce moment de ma vie... des fois j'ai encore envie de me mutiler mais alors je sort faire un tour pendant des heures dehors jusqu'à ce que je pense à totalement autre chose...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par skaty le 06/01/2007 01:46:03
Moi j'ai commencé a me scarifier il y a maintenan plus d'un an!! j'ai réeussi a marreter il y a quatre mois mais j'ai récemment recommencé c'est comme une drogue maintenan je le fait quasiment tous les soirs a chaque fois après je me sent coupable je regrette mais tous les oirs je recommence c'est un enfer ^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par bebeloveur13 le 20/04/2007 14:39:01
cc je m'appel stephanie moi tout comme vous je m'automutile depuis un moi sans ke ma mere le sache. je m'oppause au faite kon lui en parle. le pms de mon ecole ma consseiller d'etre suivie par un psy mais je veut pas. il mettron ma mere au courant vu que je deverais lui demandé de l'argent. mais je veut arreté mais j'arrive pas. a causse de sa je mange de moin en moin. pk je sais pas je aussi j'agresse tt le monde.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par bebeloveur13 le 20/04/2007 15:57:38
je mange presque plus. si vois vouler me parler voici mon msn: cheval_calinou@hotmail.com merci

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Courageux
Posté par serguis le 18/10/2010 22:00:02
Bon, je ne sais pas trop si ça fut dur pour toi décrire ce texte mais bravo quand même. C'est bien expliqué et je croix parler pour tout le monde en disant qu'on a vraiment l'impression de comprendre tes sentiments.

Par contre, est-ce que cela te dérangerait que je l'utilise comme témoignage pour une présentation scolaire?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par mado55 le 24/10/2010 17:28:16
Je sais que je répond avec un peu de retard mais bien évidemment tu peux utiliser ce témoignage pour une présentation scolaire. J'en serait ravie. Le but premier de cet article était d'expliquer aux autres ce qu'est l'automutilation alors tant mieux si c'est "bien expliqué". En tout cas bon courage pour ta présentation et je trouve que c'est un sujet "osé" mais tant mieux s'il y'a des gens comme toi qui en parle. Si c'est pas indiscret ta présentation rentre dans quel cadre?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'automutilation
Posté par serguis le 29/10/2010 21:09:59
C'était une présentation orale et écrite sur une façon diverse de se faire mal à soi-même (automutilation/alcool/renfermement su soi/ etc.)

Rien de bien complexe en soi mais bon, c'est intéressant.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 158 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲