Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Les faux monnayeurs
Posté par moumou le 20/08/2004 07:52:26
Meme s'il parait chiant ce livre est une perle qui a éveillé de nombreuses choses en moi et ce livre je souhaite le partager avec vous...

Cet oeuvre, enfin ce chef d'oeuvre, d'André Gide est tout simplement devenu un modèle pour la littérature française. On voyant le titre ou même la couverture, on pense alors que ce livre sera ennuyeux et totalement dépassé. C'est là que l'expression "on ne juge pas un livre à sa couverture" prend toute sa signification. En effet, dès les premières lignes on se plonge dans ce roman sans plus remonter à la surface pour respirer. Passionnant ne serait pas assez fort pour qualifier la force de ce livre.
En effet, en le lisant, on découvre à la fois un roman d'apprentissage, un roman policier, une épopée, des histoires d'amour... André Gide décrit avec brio l'univers des familles bourgeoises du début du siècle et la pression que celles-ci peuvent excercer sur des jeunes tels que Bernard, Olivier ou encore nous même.

Le roman traite également du thème du suicide qui est très présent de nos jours. En effet, Gide base une parti de son histoire sur un fait divers qui a bouleversé la France au début du siècle : le suicide d'un enfant de dix ans.
Ce livre expose brillament les raisons qui peuvent pousser un innocent enfant à vouloir quitter le monde terrestre. De plus, dans ce roman, l'auteur nous laisse entrevoir les premières traces de la psychanalyse.

On notera également la forte connotation religieuse qui se dégage de ce livre. Par exemple, on peux remarquer le passage qui est essentiel dans la lutte de Bernard avec l'ange qui fait rréférence à la Bible.

Mais, le thème qui est le plus récurrent est bien celui de l'amitié. Ce sentiment est décrit de façon multiple. On passe de l'amitié amoureuse à l'amitié plus "banale". En effet, les liens qui lient Bernard, Olivier, Georges ou encore Sarah, etc. sont très forts. Gide nous offre ainsi une définition de l'amitié que nous ne manquerons pas d'approuver.

Enfin, on notera les fortes analogies qui existent entre Gide et Georges. On en vient parfois même à se demander si Les Faux Monneyeurs ne sont pas une autobiographie ou encore une biographie de la vie que Gide aurait aimé mené.

C'est pourquoi je vous invite fortement à lire ce livre qui est l'un des plus remarquable de la littérature française. De plus, je ne saurai que trop vous recommander Le journal des Faux Monnayeurs qui correspond au journal tenu par Gide lors de l'écriture de son roman

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les faux monnayeurs
Posté par nofear le 20/08/2004 07:52:26
J'v dire un truc un peu HS mais quand je lis un bouquin, en general ca m'apprend rien du tout...
Je sais deja tres bien que les riches sont hyprocites etc etc pour prendre un exemple aléatoire.

Sinon, ta deja lu d'autre livre de ce genre ? parce que pour qualifier un livre de merveille il faut le comparer au moins (c juste une question hein )

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les faux monnayeurs
Posté par le 20/08/2004 07:52:26
pourquoi les articles sur de littérature sont si peu lus sur ce site??
c'est dommage...merci Zak

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les faux monnayeurs
Posté par moumou le 20/08/2004 07:52:26
Pour repondre a smwa,
J'ai deja lu de nombreux livres traitant de tout sujet, ca va du Zola, a Rimbaud en passant par des auteurs contemporains comme Helen Fielding. J'ai lu des bouquins de"gare" (comme Regine Desforges) ou de la grande littérature (Oscar Wilde). en tout cas , Gide est un auteur vraiment extraordinaire qui a pris du temps pour ecrire son livre et qui en a même écrit qu'un seul, et je pense qu'il a su mélanger les genres afin que son livre parle a chaque etre. Pendant un moment la tele me passionnait plus que les livres mais grace à Gide j'ai replongé dedans la tete en première et tu sais quoi je n'ai même pas eu mal.

Merci Hélène pour ton message, et pour repondre a ta question qui est je pense purement réthorique, les gens ne s'intéressent pas aux articles traitant de littérature parce qu'il assimile les bouquins à l'enseignement scolaire. Je pense que là est tout le problème.

Merci à vous deux en tout cas...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les faux monnayeurs
Posté par nofear le 20/08/2004 07:52:26
Merci de la reponse mais j'ai encore plein de questions

Qu'est-ce qui en fait justement un chef d'oeuvre ? Parce que par exemple, les themes traités suffisent pas a faire un bon livre, loin de la. L'habileté avec laquelle on décrit quelque chose pour moi est assez ... superficielle. Je veux dire, pourquoi décrire quelque chose de simple de facon complexe ?
Non pas que je sois matérialiste, loin de la, mais j'ai une question recurrente que je me pose sur tous les sujets en general, dans le cas de ton livre : quel en est l'INTERET ?

Je voulais aussi dire que j'apprécie le fait que tu fasse la critique d'un livre en y connaissant un minimum car fo le reconnaitre, bcp de gens se "forcent" a faire l'eloge d'un livre pour pretendre etre cultivé, par exemple ceux qui adorent victor hugo parce qu'ils savent que c'est un auteur connu et de talent. Je pense que chacun doit se faire son opinion par l'experience

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les faux monnayeurs
Posté par le 20/08/2004 07:52:26
bonne question Smwa (si je peux m'incruster dans le débat): y a-t-il un intérêt dans toute chose?
mais non justement, et c'est peut-être ça qui en fait des choses exceptionnelles! L'art, a-t-il une fin en soi? (ça c'est digne d'un sujet de Bac)
ce sont les choses gratuites qui ont le plus de valeur: moi je préfère recevoir un cadeau un jour ordinaire que le jour de mon anniversaire (vous la trouvez comment ma métaphore? lol)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les faux monnayeurs
Posté par moumou le 20/08/2004 07:52:26
Toute chose a un intéret.. par exemple un livre pêrmet de t'evader de vivre des choses que tu ne vivras peut etre jamais. Perso, quand je lis un livre je m'identifie aux personnages, je pleurs quand ils sont triste et je ris quand ils sont heureux. De plus, les livres permettent d'avoir une autre vision de la vie. Une vision parfois stupide bete mais meme le plus nul des livres t'apporte ca, il te permet de voir le monde a travers les yeux d'un autre.

Salut Hélène, j'ai beaucoup aimé ta métaphore mais tu es plus heureuse de recevoir un cadeau un jour ordinaire parce que tu penses que le jour de ton anniversaire ce cadeau t'es du. Or ce n'est pas le cas. De plus, le jour de ton anniversaire est pour la plus grande majorité un jour ordinaire... Affaire à suivre

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les faux monnayeurs
Posté par le 20/08/2004 07:52:26
héhé...donc l'intérêt d'une chose n'est pas défini à l'avance, c'est à nous d'en faire ce qu'on veut: s'évader, s'identifier, s'instruire...
ah, ça me met de bonne humeur ce petit échange!
ciao!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les faux monnayeurs
Posté par spiky star le 20/08/2004 07:52:26
C'est sympa tout ce que vous dîtes !
Un corres' du Net n'arrête pas de me parler des Faux Monnayeurs, je vais vraiment le lire très bientôt je crois.
Juste une chose : Gide n'a pas écrit qu'un seul livre.
Et Smwa, sache qu'il y a divers courants en littérature et que certains auteurs ont justement décidé d'écrire de manière simplissime.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les faux monnayeurs
Posté par moumou le 20/08/2004 07:52:26
Salut spiky,
Juste pour ta culture perso, Gide n'a écrit qu'un seul et unique roman les autres oeuvres de GIde sont des pieces de théatres des autobiographies etc...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les faux monnayeurs
Posté par spiky star le 20/08/2004 07:52:26
Ahhhhhhhhh OK ! Je ne l'avais pas compris comme ça ! Autant pour moi.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les faux monnayeurs
Posté par moumou le 20/08/2004 07:52:26
Killamax ton commentaire ressemble bizarrement à celui d'un taupin me tromperais-je ????
Et puis meme si l'auteur n'etias qu'un pervers qui prenait sous son ailes des jeunes garcons pour abuser d'eux sexuellement, cela diminue-t-il la force de l'oeuvre ?
Intéressante question non ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 138 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲