Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:34
Voilà pourquoi la religion chrétienne est une mauvaise religion (pour ne pas dire de mots plus insultants), sans satanisme, sans magie noire, seulement à travers les faits historiques, des faits rien que des faits ! Antisémitisme chrétien, chasse aux sorcières, martyrs, rapport avec les politiques extrèmes , pédophilie etc...

Si vous n'avez pas énormement le temps enregistrez cette page pour la lire hors connexion et revenez pour laisser vos impressions en commentaire.
Je tiens à préciser que les faits relatés ici ne vont à l'encontre d'aucune croyance mais contre une secte mondiale qui à travers son histoire à perpétré plus de morts que le cancer, la peste et le sida réunis. "Reign of the cross to deception, has killed more people than cancer" DEICIDE. Ici ce sont dis que les faits réels !

Sources de cet article : l'exellent site www.ozone.ch/private que je remercie de m'avoir laissé prendre des bribes de son travail et que je vous invite à visiter.


Tout d'abord le plan de ce long article :

-Naissance du gourou et sa vie, la création de la secte, son culte
-La puissance de la secte, son age d'or
-Les méfaits : Autodafé (an 50), martyrs, l'antisémitisme chrétien, destruction d'autres temples et statues d'autres cultes,
-Moyen age chrétien : croisades, converstions au christianisme de force et guerres, inquisition
-Devenir chanteur chrétien (pas si marrant que ca)
-Fait divers de 1766
-Kant et la censure
-L'Eglise et les dictatures (20° siècle) grosse partie
-Quiproquo et partie pour rétablir la vérité au sujet du pape et du sida (pour une fois quelque chose pas contre eux dans cet article...)
-Guerre de religion en Yougoslavie
-Les pretres et les viols ou pédophilisme (très très très grave et inomable de montruosité, le pire de tous leurs crimes d'après moi)


Naissance du gourou et sa vie, la création de la secte

La secte a été créé par un juif du nom de Jésus dont la mère ne fut pas fécondée par son mari et serait restée vierge (malgrès deux autres enfants qu'elle eut et qui furent 2 des disciples de l'ainé...). Autour de ceci des légendes sont apparues telles que la fécondation de cette probable femme adultère ou péripatéticienne par un ange venu de la part de Dieu (Jéhova pour les juifs, Alla pour les arabes car et oui... Les Arabes reconnissent Jésus sous un autre nom). Cet homme a une vie peu connu car durant des dizaines d'années rien n'est relaté sur lui, ni par ses disciple ni par d'autres sources. On ne lui connais aucune femme ni aucune petite amie (de quoi le rendre peut etre dérangé mental...) et comme le disais glen benton le chanteur de deicide si justement : "un gars qui se balade avec 12 gars à son cul ne peut etre que homosexuel". Ce jésus très inspiré de la Tora (mais mal comprise) n'a rien écrit, il a inspiré des pensées à ses disciples qui écrivirent l'évangile selon leur interprétation. Au cours de sa vie il fit preuve d'originalité et d'un discours pour le moins avant gardiste très proche du marxisme (partage des richesses, égalité des hommes etc...) et pour étayer ses dires d'actes il fit de nombreux tours de prestidigitation pour épater la galerie et comme les gourous actuels apater le candide et ralier les foules crédules. Comme tout bon prophète il lui fallait une mort de martyr, il fut crucifié comme telle était sa volonté (il l'avait dis à ses disciples) mais comme un humain de base sur la croix il implora "Donnez moi à boire", ah il est beau le fils de Dieu.
A travers les ages le culte de ce Jésus n'eut aucun égal en nombre, des milliards de milliards l'ont adoré comme un Dieu. Imaginez de nos jours un homme qui dis des choses bizares, dont la mère n'a pas été fécondée par un père connu et qui se dis fils d'un Dieu, le croirez vous simplment parce qu'il parle bien et qu'il fait des tours de passe passe ? Non ? mais alors pourquoi croire en Jésus ? Et si oui, pourquoi ne pas croire en Raël ?


La puissance de la secte, son age d'or

Il n'empeche que son cas ralia les foules au points que les gens ne reniaient pas leur cultes au point de devenir à leurs tours des martyrs (envoyés au lions, torturés). Ensuite la secte pris une ampleur plus grande pour enfin avoir el pouvoir à travers plus de 20 sciècles dans certains pays. Cela créa un engoument tel que des envies coloniales d'imposer la croyance en ce Dieu (dont le nom à l'origine était ineffable et indicible) et de son soi disant fils. Puis la secte pris le pouvoir, le vrai, recréant la terreur dont elle a été victime les premiers temps l'inquisition fut créée, à la recherche des sorcières (qui a l'époque étaient des sortes de médecins oméopathiques), magiciens, hérétiques, non croyants etc... Est il besoiin de préciser encore les cas de ces grands scientifiques qui disaient que la terre était ronde et tournait sur elle même et autour du soleil punis d'hérésie pour ne pas coroborer les faits tenus pour vrais de la part du culte chrétrien ? A savoir aussi que ces faits étaient accepté et démontrés depuis la grèce antique mais réfutés par la religion au nom de Dieu le tout puissant omniscient... Les vrais médecins sont aussi torturés pour avouer leur soi disant culte à satan pour avoir ouvert des cadavres afin de vérifier que l'anatomie de l'homme est bien ce qu'ils croient : completement contraire à ce que disent les religieux. Le pouvoir Chrétien dans sa grande charité ira aussi pillier et tuer au nom de Dieu et se livreront à des guerres plus sanglantes les unes que les autres.
La secte accumulera une source inestimable d'or et de richesse grace à ses pillages, aux dons des fidèles, aux impots mais aussi car le paradis n'était réservé qu'à ceux qui donneront à la secte (les gens mourraient avec une mièce d'or dans la bouche et les poches vides...)


Méfaits :

Autodafés
Comme les nazis l'ont fait 1900 ans plus tard après eux, les chefs chrétiens de l'an 50 ont perpétrés le premier autodafé d'une ampleurs très très importante, niant les autres croyances, n'ayant aucune tolérance envers les autres dieux et autres mythologies ils brulaient tout ce qui n'allait pas dans leur sens. De cette intolérance naitra les foudres du pouvoir Romain qui avait pour but de garder le polythéisme romain, les chrétiens veulent interdire toput culte de plusieurs dieux, ils sont donc les ennemis des romains. De ce fait les chrétiens se font martyr, facile de se jeter sous les roues d'une voitures et de dire que la voiture a essayé de nosu écraser et d'ensuite indigner l'opignon...
Martyrs
Commence alors une sombre mascarade qui fait un peu come de nos jours avec les islamnistes intégristes, que sion meurs on sera vénéré ce qui n'ets pas faux, les ossements de martyrs chrétiens sont bien conservés et vénérées dans des lieux de cultes (source : Monastère Saint Maurice dans la ville Suisse de Saint maurice). Alors c'est à celui qui aura la mort la plus affreuse qui mourra le plus heureux. MAis cet exemple n'en est un parmis tant d'autres dont je ne vais pas vous assomer car vous avez compris le principe...


L'antisémitisme chrétien (début en 309)

Tout d'abord soulignons l'absurdité pour une religion issue du judaisme et dont le prophète a été juif et inspiré par la Tora d'etre antisémite...
Le premier concile et la codification de l'antisémitisme chrétien : 19 évêques et 24 prêtres se réunissent à Elvira, dans le Sud de l'Espagne, et fixent les premiers canons de l'église qui soient parvenus jusqu'à nous. Ces canons prévoient des peines sévères pour une série de "péchés". Pour certains, comme le divorce, et l'adoration de dieux autres que le dieu chrétien (l'idolâtrie) l'expulsion définitive de l'église est prévue. Pour les péchés moins graves, la punition est l'exclusion de la communion pour des périodes allant jusqu'à 10 ans. Parmi les délits punissables d'excommunications de plusieurs années, l'on trouve, entres autres : laisser bénir sa récolte par un juif ou partager un repas avec un juif. Le concile jette ainsi les bases dans le droit canon de l'antisémitisme chrétien, dont les effets dévastateurs se déploieront en force dès le IVè siècle et dureront jusqu'au XXè siècle.
C'est également à ce concile que les prélats chrétiens décident officiellement que tout chrétien mis à mort pour participation à des destructions de temples ou de statues de déités non chrétiennes a droit au titre - évidemment posthume - de martyr.
Hors des conciles également, les leaders chrétiens prendront très vitre des positions très dures à l'égard des Juifs. Origène, le fondateur du mouvement monastique égyptien, écrira que "Le sang de Jésus retombe non seulement sur les Juifs de l'époque mais sur toutes les générations de Juifs jusqu'à la fin du monde". Son contemporain Saint Jean Chrysostome écrira lui pour sa part "La synagogue est un bordel, une tanière de bêtes impures (...) jamais un juif n'a prié Dieu. (...) Ils sont posédés des démons".
315 : Première loi antisémite dans l'empire christianisé : le prosélytisme juif est interdit, sous peine de mise à mort sur le bûcher. Les mises à mort sur le bûcher sont une passion que les chrétiens cultiveront pendant plus de 1'500 ans de leur histoire.
1234 - L'invention de l'étoile jaune
Le concile d'Arles décide d'introduire l'"obligation pour les juif de porter sur eux des signes distinctifs". Avec une avance de plus de 500 ans sur les administrations douanières suisses et suédoises (qui demanderont en 1938 aux allemands d'apposer un "J" sur le passeport des juifs allemands), et sur l'administration nazie (qui fera sienne l'invention de l'étoile jaune obligatoire), l'église catholique invente ainsi le concept d'apposer une marque sur les personnes à persécuter. Il faut dire que cette invention chrétienne sera peu appliquée. Mais elle permet de relancer l'antisémitisme en Europe, dont les conséquences seront dès 1391 tragiques.


Destruction de temples et statues d'autres cultes

401 : Saint Augustin, évêque de Carthage, Docteur de l'Eglise, est considéré comme le plus grand penseur de l'église antique, et sa Théorie de la guerre juste servira plus tard à justifier les croisades. Mais l'église a soin aujourd'hui d'être très discrète sur l'oeuvre de destruction de temples et statues à laquelle le saint consacra de son vivant tant d'énergie. Dès 399, l'on commence à Carthage à détruire temples et statues païennes. Saint Augustin applaudit. Constatant que l'enthousiasme destructeur de la populace catholique risque de faiblir, en juin 401, Saint Augustin emploie l'humour (chose rare dans l'histoire chrétienne), au cours d'une messe dominicale, pour relancer la folie destructrice : "Il est écrit Herculi Deo au pied d'une statue d'Hercule. Mais pourquoi ne parle-t-il pas ? Il est aussi muet que son épitaphe". La foule des croyants rigole. Saint Augustin lance alors "A Rome, les temples sont fermés, les idoles détruites ! Comme à Rome, ainsi à Carthage". Des bandes de catholiques enragés se lancent alors à l'assaut des statues et temples encore debout en ville et les détruisent.
401 : Les émeutes de Calama : enivré par son succès à Carthage, Saint Augustin exige la destruction de temples et statues aussi dans les villes de province. Peu à peu la parole du saint homme se répand dans l'Afrique du Nord, et des hordes de chrétiens se lancent à l'assaut des temples et des statues. A Calama (aujourd'hui Guelma en Algérie), une émeute éclate lorsque les chrétiens s'attaquent au temple d'Hercule : 60 personnes, chrétiens et païens, meurent dans la bagarre.


Moyen age chrétien

Les croisades

Elles ont pour but de "libérer" le tombeau du christ au pris de la guerre. Inutile de dire que cela créa de nombreuyses victimes, sur leur passage les croisés pillaient, violaient et tuaient tout ce qu'ils voulaient (pas dur face à un peuple européen docil et désarmé. Environ 70 000 civils (donc qui n'avaient aucun rapport avec ce conflit) massacrés. A jérusalem inutil de dire qu les chrétiens n'héistent pas à entrer dans les mosquées et synagogues pour tuer tous ceux qui auraient put se mettre en travers de leur passage.
4 croisades, toutes pareilles avec leur cortège de morts, de sang, d'e souffrances et de viols. Est ikl util de tout réexpliquer et de vous mettre des mots sur ces toujoutrs semblables horreurs ?
Converstions de force
Grégoire I, dit Le Grand, aujourd'hui Saint Grégoire, devient Pape. Il est considéré comme l'inventeur de la croisade. En effet, il envoie à Gennadius, gouverneur d'Afrique pour l'Empire Romain d'Orient, une longue lettre l'incitant à "engager de nombreuses guerres" ayant pour but de convertir de force au christianisme les populations des terre conquises. Saint Grégoire s'occupe aussi activement de la conversion des juifs au christianisme, en leur offrant des avantages financiers.
A savoir aussi que l'inquisition est une sorte d'obligation au culte chrétien, il ets interdit de croire en autre chose, il est même interdit de lire à un moment ou de posséder un des livres de l'ancien testament (encore là antisémitisme). Qu'est ce que l'inquisition ? une sorte de mode qui consiste à bruler les gens qui ne pensent pas comme l'ordre établi (elle est belle la conception de respect du prophète fils de Marie et de père inconnu...). Alors combien de gens ont été brulés ? Environ 1 million de sorcières ou hérétiques au cours du moyen age. La religion domine la société et y impose son bon vouloir, ses règles, ses impots etc...
A cette occasion a été créé le premier livre de poche pour les inquisiteurs : le malleus maleficarum ("le marteau des sorcières" en France) qui décrit comment torturer une sorcière, non croyant, ou croyant d'une autr confession que chrétienne. Ce livre fut crit par deux dominicains Allemands Jakob Sprenger, Doyen de l'université de Cologne, et Heinrich Institoris (Kraemer de son vraix nom), professeur de théologie à l'université de Salzburg. Elle est pas belle la littérature chrétienne moyen ageuse ?
Fin de l'inquisition avec le dernier buché humain : 1826
L'église ne reniera jamais l'inquisition, et garantira la continuité historique de l'institution jusqu'à nos jours, en se limitant à en modifier le nom : il faudra attendre Pie X, en 1906, pour que le "Saint office de l'inquisition" soit renommé "Saint Office", et 1965 pour que le dit office soit rebaptisé "Congrégation pour la doctrine de la foi". Enfin, en 1997, le pape ouvre les archives du Saint Office, et des historiens triés sur le volet sont autorisés à y mener des recherches. Les estimations du nombre total de victimes de l'inquisition sont fortement revues à la hausse, le consensus tourne aujourd'hui autours du 1 000 000 exécutées, auxquelles il faut ajouter d'innombrables personnes torturées et dont les biens ont étés saisis.
Les inquisiteurs dans leur quete perpétuelle d'horreur allaient jusqu'à déterrer les cadavres d'hérétiques cathares pour les bruler... Post mortem crémation. Ils vont en chercher e ces trucs les inquisiteurs, aumoins on peutpas leur reprocher de ne pas avoir d'imagination fertile dans le gore.
Ah j'ai oublié de vous dire, au moyen age pour un homme de 14 ans, une fille de 12 puis l'age pou les deux passa à 7 ans, vous pouviez etre jugé hérétique... Toi enfant qui joue à la marelle et qui a hélas fait un semblant de croix inversé ou qui a dessiné sur ton devoir pou offrir à ta maman une crois inversée ou un pentagramme inversé et qui ne sais pas ce que c'ets tu aurait fini sur un buché, super non ?

Je vais passer rapidos en ne faisant que d'évoquer la colonisation de l'Amérique par les disciples du Christ... : -/


Devenir chanteur chrétien ?

Il faut savoir que les femmes n'ont pas le droit de chanter dans le coeur des églises et qu'il fait bien des sopranos et ben on castre les jeunes gens avant leur puberté afin qu'ils gardent leur timbre clair et féminin. Pour louer Dieu il faut chanter, mais de belles chansons, et que des baritons ou basse ça ne va pas, il faut du haut, du divin, du féminin, ça devait valoir le coup de castrer un jeun homme et de le priver de son identité d'homme pour en faire un... rien, mais à la gloire de Dieu.
Fin officielle de cette pratique : 1878 (je dis officielle cr vien sur cela continua un peu quand meme...)


Fait divers de 1766 :

En plein siècle des lumières, un jeune homme de 19 ans, le Chevalier de la Barre passe "à vingt pas d'une procession sans ôter son chapeau". Il est arrèté, soumis à la torture. Enfin, il est décapité, après qu'on lui ait coupé la langue. Son corps est alors placé sur un bûcher et brûlé ensemble avec un exemplaire du "Dictionnaire Philosophique" de Voltaire devant une foule enthousiaste.


Kant et la censure :

1793 : Kant, professeur de philosophie à Königsberg et "star" internationale de la philosophie moderne depuis la publication de "Kritik der reinen Vernunft" publie "Die Religion innerhalb der Grenzen der bloßen Vernuft" ("La religion dans les limites de la seule raison", où il met les doctrines chrétiennes à l'épreuve de la raison et du "kategorische Imperativ". C'en est trop pour le pieux roi de Prusse. Poussé par des prélats protestants, il intervient et Kant est forcé de se rétracter publiquement sous peine de licenciement immédiat de son poste de professeur de l'université de Königsberg. Un à un, les autres professeurs de l'université doivent signer, sous peine de licenciement immédiat, un document où ils s'engagent à ne pas citer dans leur enseignement des écrits de Kant ayant trait à la religion. Comme dans le cas de Galilée, la renommée internationale de Kant le sauve de conséquences plus sévères. Kant songera à s'exiler, mais il est en cette fin de siècle peu de cieux cléments pour les penseurs qui osent critiquer des aspects de l'idéologie chrétienne : il finira donc la vie à Königsberg.


L'Eglise et les dictatures :

1918-1945
Le parti pris pour les dictatures. L'église soutient activement la montée des totalitarismes en Europe, puis défend leurs crimes dans plusieurs cas, et renonce à les dénoncer dans d'autres.
En Autriche, le soutient de l'église catholique pour l'Austrofascisme est total.
En Italie, le Vatican signe avec le régime fasciste un concordat, qui fait du catholicisme la religion d'état : les italiens peuvent à nouveau voter sans être excommuniés, dommage que cela serve peu en période de dictature. L'église sacrifie en grande partie ses propres associations : toutes, sauf l'Action Catholique, doivent intégrer des organisations fascistes. Le Vatican promet à Mussolini de faire en sorte que l'Action Catholique ne se laisse pas tenter par des actions antifascistes.
En 1929, Mussolini ayant signé le concordat dit "Patti Lateranensi", il est qualifié par le pape d'homme de la providence ("Uomo della provvidenza". En'32, l'Action Catholique ayant été remise au pas par la hiérarchie ecclésiastique, conformément aux voeux du dictateur, Mussolini reçoit des mains du Pape l'Ordre de l'éperon d'or, qui est la plus haute distinction que l'Etat du Vatican accorde.
Cette belle harmonie résistera même à un moment de tension causée par la statue de Giordano Bruno. Le pape profite du concordat pour demander à son ami dictateur de détruire la statue de cette célèbre victime de l'inquisition, érigée en 1889 par le gouvernement libéral. Le dictateur, dont un des fils se prénomme Bruno, en honneur du penseur victime de l'inquisition, prend la défense, une fois n'est pas coutume, du libre penseur, et déclarera à la chambre des députés "La statue de Giordano Bruno, mélancolique comme le destin de ce moine, restera où elle est. J'ai l'impression que ce serait s'acharner contre ce philosophe qui, s'il s'est trompé et a persisté dans l'erreur, a cependant payé". Pour montrer qu'elle ne regrette rien, l'église canonisera alors Roberto Bellarmino, accusateur de Giordano Bruno et le nommera même "Docteur de l'Eglise". Jamais l'église ne reconnaîtra une quelconque erreur de sa part concernant Bruno, ou n'exprimera une quelconque intention de le réhabiliter.
En Allemagne, en janvier 1933, le Zentrum, parti catholique, dont le leader est un prélat catholique (Prälat Kaas), vote les pleins pouvoirs à Hitler : ce dernier peut ainsi atteindre la majorité des 2/3 au Reichstag pour suspendre les droits garantis par la constitution. Avec une charité toute chrétienne, le bon prélat et ses ouailles du Zentrum accepte aussi de fermer un oeil sur les détails procéduriers discutables des nazis, comme l'arrestation des députés communistes avant le vote. Puis l'église commence à négocier un nouveau concordat avec l'Allemagne : dans ce cadre, elle "sacrifie" le Zentrum, alors seul parti significatif que les nazis n'ont pas interdit : en effet, il les a aidés à arriver au pouvoir. Le 5 juillet 1933, le Zentrum s'autodissous sur demande de la hiérarchie catholique, laissant le champ libre au NSDAP de Hitler, désormais parti unique.
Le prélat Kaas laisse les compatriotes se débrouiller avec la dictature qu'il a aidé à installer, et s'installe au Vatican, ou il entame une nouvelle carrière : alors que le monde s'embrase, Monseigneur Kaas, désormais évèque, dirigera des fouilles sous la Basilique de Saint Pierre qui aboutiront à la découverte du 2è crâne de Saint Pierre.
Hitler se proclame catholique dans "Mein Kampf", l'ouvrage où il annonce son programme politique. Il y affirme aussi qu'il est convaincu qu'il est un "instrument de Dieu". L'Eglise catholique ne mettra jamais "Mein Kampf" à l'Index, même avant l'accession de Hitler au pouvoir. Il faut croire que le programme antisémite du futur chancelier ne déplaisait pas à l'église. Hitler montrera sa reconnaissance en rendant obligatoire la prière à Jésus dans l'école publique allemande, et en réintroduisant la phrase "Gott mit uns" sur les uniformes de l'armée allemande.
En 1938, les SS et SA organisent la "Nuit de Cristal" : déguisés en civils, les miliciens nazis attaquent synagogues et magasins appartenant à des juifs. La population allemande est à la fois horrifiée et terrifiée. L'évêque de Freiburg, Monseigneur Gröber, déclare alors, en réponse à des questions sur les lois raciales et les pogroms de la nuit de cristal : "On ne peut refuser à quiconque le droit de sauvegarder la pureté de sa race et d'élaborer les mesures nécessaires à cette fin."
En Espagne, la république est établie en avril 1931, suite à la faillite de la dictature conservatrice de Miguel Primo de Riviera. Tout de suite, l'église catholique déclare la guerre à la démocratie : le 7 mai 1931, l'archevêque de Toledo, le Cardinal Pedro Segura publie une pastorale invitant les fidèles à prendre les armes contre la république. En réaction à cet appel public à la guerre civile, le 11 mai, des foules furieuses incendient plusieurs églises, et l'Eglise catholique accède ainsi au rang de "martyr" de la république, ce qui lui permettra de justifier son rôle dans la guerre civile. En effet, en 1935, un quarteron de généraux conservateurs tentent un coup d'état militaire, qui échoue et dégénère en guerre civile. L'église soutient la rébellion, prêtres et évêques bénissent les canons des insurgés dirigés par Franco, célèbrent en grande pompe des Te Deum pour ses victoires contre les forces du gouvernement républicain légitime. La guerre fait plus d'un million de morts, et Franco fait fusiller les prisonniers. On estime que au moins 200'000 personnes sont fusillées pendant la guerre, et 200'000 après. L'église soutient non seulement la guerre, mais aussi les exécutions de prisonniers. A quelques mois du début du conflit l'aviation allemande et nationaliste détruit Guernica. face à ce massacre, certains catholiques commencent à douter de la sainteté de la cause nationaliste. L'église vient donc au secours de Franco : non seulement elle justifie encore une fois la guerre, mais la hiérarchie catholique prend position officiellement pour les exécutions de prisonniers : une lettre, signée par deux cardinaux, six archevêques, 35 évêques et 5 vicaires généraux (la quasi-totalité de l'épiscopat espagnol), est adressée "à tous les évêques du monde". Elle définit la guerre civile comme étant une croisade et un plébiscite armé. Les signataires se réjouissent des exécutions de prisonniers car au moment de l'exécution, l'exécuté se réconcilie avec Dieu. Le 28 septembre 36, le Primat d'Espagne, l'archevêque de Toledo Isidro Gomà, lance un message de soutient aux nationalistes qui combattent à Toledo. Il les encouragent, dit-il, car ils se battent contre "ces maudits fils de Moscou, les juifs et les francs-maçons, les sociétés occultes contrôlées par l'internationale sémitique".
Dans le monde entier, l'église catholique se mobilise pour soutenir Franco contre la république. Les évêques allemands publient le 19 août 1936 une pastorale collective qui approuve l'aide apportée par Hitler à Franco. Aux USA, les catholiques réussissent à bloquer toute aide à la république. Roosevelt renonce à soutenir la république pour ne pas perdre les votes des catholiques. Le Pape proclame officiellement "martyr" toute personne tuée par les républicains, et reconnaît Franco dès 1937 (la guerre est alors en cours, et se prolongera jusqu'en 1939), en envoyant un délégué apostolique auprès de Franco, puis le 18 mai 1938 en nommant l'archevêque Gaetano Cicognani Nonce Apostolique, alors que Franco envoie un ambassadeur au Vatican. L'archevêque de Westmister écrit à Franco en 1938 "Vous êtes à mes yeux le plus grand défenseur de la vraie Espagne, le pays du catholicisme". Le Pape Pie XII salue la victoire finale de Franco en publiant un message intitulé "Avec immense joie".
Franco se montrera reconnaissant envers ses pieux alliés, en confiant l'éducation nationale à l'église catholique. Chaque citoyen est muni d'un "livret", où sont annotés ses options politiques et religieuses : il se crée un système avec deux classes de citoyens, et l'église a le mot de la fin quant à la classe de chacun. Puis, Franco nomme plusieurs membres de l'Opus Dei au gouvernement. L'influence de l'Opus Dei croîtra, au cours de la dictature Franquiste, au point où, dans le dernier gouvernement Franquiste, plus de la moitié des ministres seront membres de cette vénérable institution catholique.
Beaucoup plus tard, en mars 2001, le pape Jean-Paul II béatifiera 233 religieux martyrs des la guerre civile espagnole, en les présenants comme des victimes du terrorisme, faisant un parallèle explicite entre le gouvernement Espagnol de 1936-1939 et l'ETA de l'an 2001.
En France, l'église déclare dès 1940 que "Pétain, c'est la France" : elle préfère en effet le Travail-Famille-Patrie de l'Etat Français aux Liberté-Egalité-Fraternité de la République, qui l'ont toujours horrifiée.
Au cours de la 2è guerre mondiale, le Vatican est au courant des exterminations de juifs par les nazis. On saura après la guerre que le pape a hésité à lancer un appel public, à plusieurs reprises, mais s'est finalement abstenu de le faire, essentiellement car il est communistophobe, et pense qu'une victoire russe serait "pire". En 1942, il pleure par contre parmi les ruines de Rome bombardée et condamne les bombardements alliés. Hélas, il oublie de mentionner que son allié politique Mussolini avait sollicité auprès d'Hitler "l'honneur de participer aux bombardements sur Londres" - il est vrai que le pape n'habite pas à Londres...
En avril 1941, les allemands envahissent la Yugoslavie. Un fanatique catholique, Ante Palevic, proclame l'indépendance de la Croatie, avec le but avoué d'en faire un état catholique modèle, selon l'enseignement de l'Eglise. Il reçoit immédiatement la bénédiction de l'Archvèque de Zagreb, Monseigneur Stepinac. Pendant toue la guerre, Ante Palevic, que Hitler et Mussolini méprisaient car ils le trouvaient trop violent à leur goût, enverra des rapports régulier au Pape Pie XII sur la progression de la catholicisation de la Croatie. Le chiffres sur les conversions (plus de 300'000 au cours de la guerre !) obtenues de gré ou de force que l'on trouve dans ces rapports au Saint Siège sont fournis par l'Archvèque Stepinac, qui sera béatifié par Jean-Paul II à la fin des guerres de Yougoslavie des années 1990. Dans les semaines qui suivent son arrivée au pouvoir, Palevic fait ouvrir des camps de concentration pour les othodoxes. Beaucoup des gardiens et des bourreaux des camps de concentrations seront des frêres fanciscains. L'un d'eux, Frêre Mirosav Filipovic, sera même le commandant du camp de Jasenovac où plus de 40'000 hommes, femmes et enfants trouvent la mort. Dans toute la Croatie, des conversions forcées de masse ont lieu. Quelques fois, les prélats et les Oustachis célèbrent ces "conversions" avec le sang au lieu de l'eau, pour reprendre un bon mot Oustachi. Le clegé participe activement aussi à ces tueries. Par exemple, le père Ivan Raguz lance un appel public demandant de tuer tous les Serbes (Orthodoxes), y compris les enfants, "afin que même la semence de ces bêtes ne reste"... Le génocides d'orthodoxes pare le régime théocratique des Oustachis tue environ 400'000 personnes.
En été 1941, lorsque les armées de l'Axe progessent dans les steppes russes, le Vatican demande officiellement au commandement de la Wehrmacht de pouvoir envoyer des missionnaires dans le sillage des troupes allemandes pour convertir au catholicismes les paysans russes orthodoxes. Hitler refusera, non pour des motifs idéologiques, mais pour des motifs purement logistiques et pratiques : avec l'humour parfois caustique propre aux dictateurs, il dira à ses conseillers qui le pressent d'accepter "Si on laisse les catholiques y aller, il faudra le permettre aussi aux autres églises, et bientôt nous auront dans nos arrières des missionnaires des différentes sectes chrétiennes qui se battent à coup de crucifix".
Il faut préciser que le pape persiste dans son parti-pris pour les nazis très longtemps pendant la guerre. En septembre 1943, suite à la capitulation de l'Italie face aux alliés, les allemands occupent Rome, et les rafles de juifs romains commencent. Le gouvernement allemand est inquiet des réactions possibles du Pape, et envoie à Rome le secrétaire d'état von Weitzsäcker pour examiner la situation... Le 28 octobre 1943, il communique au ministère des affaires étrangères : "Malgré les pressions exercées sur lui de plusieurs côtés, le Pape ne s'est laissé pousser à faire aucune déclaration de protestation contre la déportation des juifs de Rome". Ensuite, le Pape prend ouvertement parti pour l'occupant contre les résistants : le 12 mars 1944, pendant la fête de son ascension sur le trône, il lance un appel contre l'insurrection populaire contre l'occupant. Le 23 mars 1944, alors que l'on entend, la nuit, dans le lointain, les artilleries alliées qui pillonent les lignes allemandes, des résistants tuent 32 soldats allemands. Le lendemain, 335 italiens sont exécutés : des prisonniers politiques, de droit commun et aussi des civils. L'exécution a lieu dans le plus grand secret, dans une grotte dont on dynamite ensuite l'entrée. Lorsque, le lendemain, le massacre est connu et les cadavres sont découverts, les allemands répandent le bruit qu'ils avaient offert aux résistants de se livrer pour éviter le massacre. Cela est faux, bien sûr (l'exécution des 335 civils a eu lieu le lendemain de l'attentat, entourée du plus grand secret), mais cela n'empêche pas le journal officiel du Saint Siège, l'Osservatore Romano, de publier un éditorial (non signé, intitulé Carità civile ("charité civile", qui attribue textuellement la responsabilité des 335 personnes assassinées par les SS allemands aux résistants. L'article en appelle ensuite aux "irresponsables" dirigeants de la résistance, leur demandant de ne plus sacrifier de vies humaines, et lance un vague appel de modération aux "responsables de l'ordre public" (les autorités fascistes et national-socialistes).
Les églises protestantes européenes ne se comportent guère mieux que l'église catholique face à la persécution des juifs par les nazis. Seules des rares voix s'élèvent, pas pour défendre les juifs, mais seulement les juifs convertis au christiansime. En 1942, l'église protestante néerlandaise menace les nazis de protester plus bruyamment si les juifs convertis au protestantisme continuent à être inquiétés. Les nazis proposent alors aux prélats néerlandais un pacte véritablement diabolique : en échange de son silence, l'église protestante néerlandaise obtient des nazis qu'ils renoncent à déporter les juifs qui se sont convertis au protestantisme avant 1941. Il va sans dire que ceux qui se sont convertis après 1941, ou qui ont commis l'erreur de se convertir au catholicisme, ne sont pas épargnés.
1948
Le pape déclare que toute personne qui voterait communiste, ou qui aiderait ce parti de quelque manière que ce soit, sera automatiquement excommuniée. (Ce qui est le comble pour une religion dont le prophète était un précurceur indéniable du communisme !! !) La mesure divise des familles, provoque des exclusions socialement intolérables pour beaucoup, contraint à clandestinité nombre de communistes de zones rurales.
Les curés italiens s'empressent de traduire cette décision dans les faits, et appellent leurs ouailles à voter pour le grand parti anticommuniste (DC - Democrazia Cristiana). Le régime DC s'effondrera ensuite dans la corruption généralisée au milieu des années 1990'.


Quiproquo et partie pour rétablir la vérité au sujet du pape et du sida (pour une fois quelque chose pas contre eux dans cet article...)

Le sida à la fin du 20° sciècle et encore de nos jours fait de grands dégats. Le pape aurait dit qu'il ne faut pas utiliser le préservatif et tout le monde s'est bien sûr emparé de cette parole pour accuser le pape d'inciter les gens à ne pas l'utiliser et donc à ne pas enrayer le sida. Mais c'ets faux ! Enfin ok le pape a dis qu'il ne faut pas utiliser le préservatif mais il a aussi dit qu'il ne faut pas avoir de rapports sexuels avant le mariage et il n'a pas dis qu'il ne fait pas faire de test de dépistage du virus HIV avant d'avoir un rapport sexuel avec quelqu'un... Là se trouve une manipulation de l'intélligencia anti chrétien très très bas et mauvais. Donc voilà... je voulais jsute mettre les points sur les "i" et ne pas accuser les chrétiens de choses dont ils ne sont pas coupable, ce qu'il n'excuse rien de tout ce qui est dis prédédement mais il ne faut pas non plus délirer et en inventer, y a déjà assez pour la fin des temps pour accuser les disciples du "fils de Dieu" de toutes les horreurs possibles et inimaginables.


Guerre de religion en ex yougoslavie :

Après la chutte du mur de Berlin la Yougoslavie est dans une situation difficile, en effet les orthodoxes Serbes dirigent seuls le pays qui regoupe les catholiques Croates, les muslumans bosniaques et kosovars. Il arrivea ce qui devait arriver : une geurre civile générale suivie d'une période sombre d'épuration ethnique perpétrée par le Serbe Milosévitch. Là encore racisme contre une autre religion mais de la part des orthodoxes (ce qui ne veux pas dire que les croates ou bosniaques ont étés inocents et de petits agneaux pendant cette guerre malgrès ce qu'on oput nous en dire les médias, tous ont étés cruels mais sans égal face aux Orthodoxes Yougoslaves)


Les pretres et les viols ou pédophilisme :

L'attitude de l'Eglise a cet égard et sans équivoque : étouffer les affaires en cachant les religieux condamnés et leur faire échapper à la justice et aux médias.
Une première affaire retentissante de ces années est celle de l'ancien cardinal-archevêque de Vienne, un ami personnel de Jean-Paul II : l'église catholique lui permet d'aller passer sa retraite dans un monastère de nonnes en Allemagne, échappant ainsi à la justice autrichienne. Le 9 avril 1998, alors que plusieurs affaires de prêtres pédophiles secouent l'opinion publique belge, la justice traite enfin, pour la première fois de mémoire d'homme, l'église catholique comme une personne morale soumise aux même lois que le reste de la société : la 34è chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles non seulement condamne un prêtre pédophile, l'abbé André Vanderlyn, ancien curé de la paroisse bruxelloise de Jésus Travailleur à Saint- Gilles, coupable de plusieurs abus sexuels commis sur plusieurs enfants au catéchisme, à une peine de prison ferme, mais reconnaît aussi la responsabilité civile du Cardinal Danneels et son évêque auxiliaire, Mgr Paul Lanneau. Les deux hauts prélats étaient en effet au courant des agissements du prêtre pédophile, mais non seulement ils avaient gardé le silence, mais en outre ils n'avaient pris aucune mesure pour éviter le contact entre le pervers et ses victimes potentielles. A l'époque, les belges pensent que ce jugement fera jurisprudence, et que cela portera l'église à refréner les pulsions de ses prêtres pervers. Tous les regards se tournent vers Gand, où une autre affaire sordide est jugée : un prêtre a reconnu une relation homosexuelle avec un jeune paroissien, mais affirme qu'elle n'a commencé que lorsque la victime était majeure. Faux, accusent les parents de la victime, qui portent plainte : la 14è chambre correctionnelle du tribunal de Gand juge le 10 juin 1998 que la relation a bien commencé alors que la victime était mineure, avec la circonstance aggravante que le prêtre pédophile a abusé de sa position d'autorité. Le prêtre est condamné, mais par contre le tribunal refuse de reconnaître la responsabilité civile de l'évêque, son supérieur direct, au prétexte que l'autonomie du prêtre dans son travail est supérieure à celle d'un employé de son supérieur dans une autre société.
Les cas de prêtres pédophiles dénoncés se multipliant, l'épiscopat français, le dos au mur, proclame début 2001 qu'il ne couvrira plus les agissements des prêtres pédophiles. Hélas, en mars 2001, une nouvelle affaire de pédophilie d'un prêtre secoue la francophonie, cette fois en Suisse : à Vevey, l'on apprend que le curé est sous accusation pénale pour détournement de mineurs : il a eu des rapports sexuels avec un jeune de 15 ans à l'époque des faits. Le conseil de paroisse apprend les faits, et, immédiatement, lui pardonne et décide de cacher l'affaire aux paroissiens qui confient leurs enfants à cet individu lors du catéchisme. Mais les catholiques sont ainsi, ils sont toujours très prompts à se pardonner le mal fait à autrui. L'évêque ordonne de garder le secret sur l'affaire car... Les faits sont sans doute prescrits : ils datent des années 1980. Hélas pour l'église, la paroisse où le curé est accusé et n'échappera à la prison que grâce à la prescription a un 2è prêtre. Celui-ci s'indigne que l'on n'informe pas les paroissiens, et il semblerait qu'il ait passé à des tiers un "communiqué" que le conseil de paroisse avait préparé puis, après le pardon accordé au pédophile et l'ordre de silence de l'évêque, prudemment rangé dans un tiroir. Cette-fois-ci, la réaction de l'église est immédiate : le prêtre dénonciateur est licencié : comme il avait un statut de fonctionnaire, il n'a pas de droit à l'assurance chômage, et, en raison de son expérience professionnelle et de son âge, sa réinsertion professionnelle s'annonce difficile. L'église justifie sa punition par le fait que non seulement le prêtre a informé des tiers du passé criminel de son collègue, mais en plus il vit avec une femme ! Le prêtre pédophile est réconforté et protégé. La hiérarchie lui confie une nouvelle affectation pour ne pas lui imposer de devoir soutenir des regards hostiles, et lui renouvelle sa confiance, justifiée par le fait que les faits reprochés sont sans doute prescrits. Nous retrouvons donc le schéma classique : le pédophile est protégé par la hiérarchie et reste prêtre, il continuera à s'occuper de l'éducation religieuse des enfants, il est "pardonné pour le moment d'égarement" (par l'église, pas par la victime), le dénonciateur est, lui, sévèrement puni.
Pour compléter le tableau, le Présidium de la Conférence des évêques suisses se fend d'un communiqué le 5 avril 2001 : ils y dénonce... Les médias qui ont ébruité l'affaire ! Sans citer nommément Vevey, le communiqué s'insurge contre le fait que les médias auraient dit que des prêtres "succomberaient à des pulsions pédophiles, abusant ainsi de leur autorité face aux enfants". Et le silence ? Il n'y a pas de silence, dit le communiqué, qui ose : "Peut-être dans certains cas la communication aura-t-elle mal passé, peut-être le désir de protéger un présumé innocent ou une probable victime aura-t-il poussé à ne pas informer suffisamment". Enfin, les évêques réaffirment leur plein soutien aux prêtres qui seraient accusés, et concluent " dans les cas d'erreurs [ un abus sexuel d'une enfant est donc une erreur et non un crime, d'après les évêques, ndr ] commises par des hommes d'Eglise et prouvées, le devoir des évêques est d'implorer le pardon des victimes, laissant à la justice la responsabilité de punir les contrevenants de façon équitable" : autrement dit : les prêtres pédophiles peuvent compter sur les évêques pour qu'ils essaient de pousser les victimes à ne pas porter plainte.
Une fois que la tempète médiatique est enfin retombée, l'évèque responsable du diocèse où ont eu lieu les faits, Monseigneur Genoud, évèque de Lausanne-Genève-Fribourg, donne le 19 juin une conférence de presse pour condamner... La masturbation ! (LOL pour un pédophile c'tes le comble quand même ! pfff) Du haut de son autorité morale de protecteur de pédophiles, il explique la gravité extrème du geste. L'on ne peut que en conclure que pour l'évèque, il est plus grave qu'un adoléscent se masturbe que ne soit abusé sexuellement par un prêtre.
10 millions de Dollars ! Telle est la somme que l'archidiocèse de Boston a investi entre 1997 et 2001 pour faire taire les victimes d'un prêtre pédophile actif, qui a agi dans le cadre de ses fonctions pendant plusieurs décennies, jusqu'en 1998. L'affaire serait restée secrète si elle n'avait été révélée par le journal Boston Globe. L'indignation est immense. En effet, en 1992, l'Eglise catholique américaine avait déjà été secouée par un fait semblable : plus de 100 victimes d'un prêtre pédophile obsédé, James Porter, du diocèse de Fall River, dans le Sud-Est du Massachussets, avaient apporté des preuves que le pervers avait été transféré de paroisse en paroisse pour le mettre à l'abri de la colère des parents d'enfants abusés, alors que son obsession et ses abus sur les enfants était connue de ses supérieurs. L'Eglise Catholique avait alors juré ses grands dieux que l'on ne l'y reprendrait plus. Elle avait en effet à ce moment là pris conscience que l'ère de l'impunité de ses clercs était passé. Déjà en 1985, un rapport confidentiel interne mettait en garde l'épiscopat sur le fait que "la confiance que nous pouvions avoir dans le passé sur les juges et procureurs catholiques pour qu'ils protègent les clercs du diocèse a disparu". En 1993, l'archevêque de Boston annonçait la mise en place de directives très sévères sur la pédophilie, qui prévoyaient entres autre que tout prêtre suspecté de pédophile devrait être temporairement éloigné de l'activité paroissiale. En janvier 2002, c'est le même Archevêque qui doit expliquer au public indigné pourquoi lui-même a ignoré les directives qu'il avait annoncé en 1993.
Cette nouvelle affaire a un goût de déjà vu. Le prêtre a molesté plus de 130 enfants en près de 30 ans. Il gardera ses fonctions, et changera plusieurs fois de poste, jusqu'en 1998, alors que dès 1984 l'archevêque de Boston, Monseigneur Law, est averti par une lettre de l'obsession du père Geoghan. En 1985, il est en possession d'un rapport sur le traitement de la pédophilie, qui met en garde contre les risques très élevés de récidives. Mais le Monseigneur atteint 1989 pour enfin demander au prêtre pervers de se soumettre à un traitement de 3 mois, après quoi il le renvoie en paroisse, où il est à nouveau en contact avec des enfants et fera de nouvelles victimes. Le prêtre s'attaque de préférence aux enfants de familles pauvres : il gagne la confiance des parents, achète des glaces aux enfants, après quoi il les abuse sexuellement. Lorsque des familles portent plainte, l'archevèché achète leur silence.
La politique du maintient du secret à tout prix que l'Archidiocèse de Boston a suivi dans le cas du père Geoghan est conforme aux règles de l'Eglise Catholique. En effet, dans une lettre datant de 2001, approuvée par le Pape Jean-Paul II, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi a instruit la hiérarchie sur la méthode appropriée de traitement des cas de pédophile : ces cas sont soumis au secret. pontifical et traités exclusivement par des prêtres, dans des tribunaux ecclésiastiques dont procureurs, juges et défenseurs sont des prêtres et dont la procédure est évidemment secrète.
A l'aube du troisième millénaire, l'Eglise Catholique est ainsi encore un nid de pédophiles : les clercs coupables d'abus sexuels contre des enfants continuent apparemment à êtres protégés : protégés de la justice, puisque toute affaire doit être tenue secrète et traitée uniquement en interne. Et protégés de la vindicte populaire, puisque l'église reste prête à investir des millions de Dollars pour imposer le silence aux victimes de chaque clerc pédophile.


Dans cet article je n'ai pas parlé de tout bien sûr car sinon cela prendrai trop de place, mais il y a aussi dans le désordre les pratiques austères et horribles dans les monastères, la Limpieza espagnol (séparée de 1 sciècle avec le nazisme mais avec la même gueule...), les croisades aprofondies, le cas de Calvin libre penseur, les encores plus nombreux cas d'antisémitisme chrétien avec les camps qui durèrent jusqu'à la séparation de l'état et de l'église, la guerre entre les différentes branches chrétiennes : catholicisme, protestantisme, orthodoxes (guerres de religion), le racisme anti Maures, le cas de lucino vanini qui donna des explications tangibles aux "miracles" et qui fut précurceur du darwinisme, le cas Galillé, l'antisémitisme en russie par les orthdoxes, l'aide du vatican aux pretres rwandés accusés de génocide, les horreurs des sectes chrétiennes...

Pour terminer sur une touche humouristique (si on peux dire) : une petite blagounette :
Un juif s'indigne et prie l'Ineffable car son fils s'est converti au christianisme
"Ô toi l'Ineffable, jéhova, je te prie pour te faire part de mon indignation" car mon fils est devenu catholique
Et dieu lui répond : "Arf m'en parle pas moi c'est pareil"


Je rappelle tout de même encore que cet article ne veux pas vous enlever votre croyance si vous en avez une ou réveiller des haines, juste vous dire que la religion ça mène a des folies (des hérésies comme le diraient nos chers sujets) et que si vous voulez croire croyez seuls et par vous même, mais pas embrigadés dans une secte quelle qu'elle soit, que toutes les religions ont leur lot de folies et de monstruosités et que cet article aurait très bien put etre fait sur les muslumans, les juifs ou autres...

Sources : le livre noir du christianisme, la bible (ou tora , ou le premier livre du coran; c'est à chaque fois le meme...) , l'évangile (il faut connaitre un peu de quoi on parle...) , un manule d'histoire , le malleus maleficarum, le site www.heresie.com et surtout le site www.ozone.ch/private que je vous recommande tout particulièrement si vous voulez en savoir plus à ce sujet...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par nadja terry san le 20/08/2004 07:52:35
pfiouuuuuuuu
g tt lu
ce fut long, je suis morte de fatigue mais je regrette pas. Mm si je connaissais pas mal de trucs sur le sujet, ça m'indigne tjs autant si ce n'est plus. Pour ma part je crois en Dieu mais avec mes croyances propres. Ouf. La religion en soi n'est qu'une manière de se donner un crédit (je fais une bêtiz et je passe le tout avec 10 je vous salue marie et 5 notre père et basta) et si l'égliz n'était pas aussi étriké et avide de pouvoir, il y aurait probablement u moins de pb.
en + y'a un truc ki m'a tjs chiffoné : les prêtres catho peuvent pas avoir de companes ou se marier sous pretextes kil ne doivent offrir leur coeur kà Dieu : le coeur d'un homme né il pas assez grand pour aimer un dieu, une femme et "son prochain" ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par ikki le 20/08/2004 07:52:35
Un excellent article et très complet (comme plus de la moitié des articles que j'ai vu sur ta fiche membre). Vraiment bravo. Il y a avait énormement d'infos que je ne connaissai pas. J'ai visité le site www.ozone.ch/private et c'est vraiment bon.
En ce qui me concerne je suis athée et malgré tes articles précedents sur le nihilisme, etc.. j'ai jamais sut me placer entre nihilisme et anarchisme. (les 2, surement....)
En ce qui concerne la religion chretienne, je conseille les sites:
http://www.geocities.com/yaarg/bible.html (quelques infos sur les incohérences de la bible)

http://atheisme.ca/ (sur l'atheisme)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par marquis le 20/08/2004 07:52:35
Excellent...

Comme dit la maxime : "Le christianisme est une secte qui a réussie..."

Mais, comme toute religion, quelle soit actuelle ou passée, il y a toujours des hommes et des femmes qui dirigent, et qui donc sont soumis aux même travers que tous les individus...

Et, comme dans toute religion, il y a aussi des personnes qui font preuve de bonté et de compassion, qui ont permis que nous vivions mieux...

Si, quelques soient nos croyances, nous savons faire la part des choses, et ne pas suivre aveuglement une doctrine toute faite, sans doute vivrons nous plus heureux...

Ce ne sont pas les dieux, quelqu'ils soient qui dirigent nos vies, mais nous même et nos actions... Soyons donc maître de celles-ci, sans tomber dans le fanatisme, l'obscurantisme. Ce n'est pas à une divinité que nous devons rendre des comptes, mais à nos semblables, présents et à venir.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par gaetan le 20/08/2004 07:52:35
ouaip
article adaptable a tte les religions

"la religion est l'opium du peuple"
pas de discriminiation a avoir juste de l'anticlericalisme !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
je suis content que cet article vous plaise.

ikki tes liens ont es fautes, tu as mis des espaces alors qu'on ne doitpas en metre dans les url mais merci quand meme je vais y jeter un coup d'oeil

sinon florent je blame les chrétiens car ont doit voir leur action d'une facon intemporelle, ils sont une religions donc suivant un dogme ancestral et inchangeable sinon la religion perd toute sa raison d'etre! Et puis les derniers faits ne date pas tant que ca!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par anne-soso le 20/08/2004 07:52:35
Grrr... @%*#^/&
C'est trop difficile d'écrire PRESQUE correctement et d'être seulement un peu respectueux envers les autres en écrivant comme il faut??? Ca éviterait que la centaine de personnes qui va lire ton commentaire ne passe 5min à te décoder! (Quitte à ce que TOI tu en perdes 2...)

--> Mon commentaire concernant l'article dès que j'aurai fini de le lire!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:52:35
j'en ai marreuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu de ces articles a la con... punaise, combien de calories j'ai deja perdues en répondant aux dizaines d'articles de ce genre sur ce site !!!!!!!!!!!!! c pour ça que je serais bref, et que pour ceux qui sont pas contents, z'avez qu'a lire les autres du meme genre et voir mes plus longs commentaires mieux argumentés!
article nul. ça m'empeche pas d'aimer tes autres articles mais des bouses comme ça, j'en ai deja lu plein sur ce site. bon, t'as fait un effort deja, c vrai que t'as essayé, je dis bien essayé de nous pondre une argumentaion, mais ça ne change en rien la connerie de tels articles! sur la centaine d'articles touchant a la religion que j'ai pu lire, 99 faisait, ou l'éloge de Dieu, ou alors c t du type "nique les catholiques". 1 seul a ma connaissance faisait la part des choses et était assez objectif pour ne pas énerver quiconque. dsl mais tu fais partie de la 1ere catégorie !

reprocher ce que tu fais est dégueulasse et primitif. reprocher a l'Eglise que hitler se prétendait catholique !!!!!!!!!!! on aura tout vu... donc si je te suis, si je dis haut et fort que je vote écolo et que je tue mon voisiin juste après, tu vas dire que Mamère est un boucher et que les verts sont un parti de serials killers, c ça?! pas mal comme raisonnement...
de nbreuse conneries ont été faites AU NOM de la religion, dans n'importe lesquelles, depuis qu'il en existe. la faute aux religions?! t'as lu la bible au moins?! cite moi un passage ou il est demandé d'exterminer un peuple, de tuer, etc... J Y PEUX QUOI SI LES HOMMES SONT DES CONS et interprètent les choses comme ils veulent les entendre. l'islam, meme chose. le coran dit texto qu'il faut respecter les autres croyances... PERSONNE NE PEUT RIEN REPROCHER AU CHRISTIANNISME, ISLAMISME, etc... Si t'as un problème, vois ça avec les gens de ton espèce ---------> LES HOMMES

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par l`abbe le 20/08/2004 07:52:35
Commençons sur une note positive :
Un article fort bien écrit, extrêmement documenté, très intéressant à lire, que l'on soit chrétien, juif, musulman, athée ou agnostique, bref, excellent article.
MAIS (Il y a forcément un "mais"
Si je devais compter le nombre de gens que tu dénonces et implique dans cette foultitude d'horreurs du christianisme, je dirais qu'il consiste en à peu près... 1% de tous ceux qui on vécu leur foi, qui l'ont guidée et l'on enseignée...
Tout d'abord, remettons les choses à leur place :

Concernant la vie de Jésus et les débuts du christianisme.
La virginité de Marie n'a aucun moyen d'être mise en cause, pour la simple et bonne raison que personne n'a pris la peine de vérifier. Que Marie ait eu deux autes fils ? Et alors ? Personne ne lui a demandé d'être vierge pour tous ses enfants, seul Jésus est le fils de Dieu... On ne connait aucune compagne à Jésus ? Et bien oui, parce qu'il avait une mission... Maintenant, oserais-tu dire de l'abbé Pierre qu'il est mentalement dérangé, sous prétexte qu'il a voué sa vie à Dieu, et n'a pas eu de femme ? Il est entré chez les Capucins à 19 ans, il y a donc fort à parier qu'il n'ait sans doute pas eu même de petite amie, vue l'époque... Peut-être des amourettes de garçonnet, mais pas de quoi "satisfaire" un homme biologiquement. Bref, je pense que tu m'as compris. Je ne commenterai pas la citation de Glen Benton que je trouve complètement ridicule, considérant qu'à l'époque, seuls les hommes (et ce non pas particulièrement à la religion chrétienne) avaient un réel droit à la parole. Il faut quand même signaler que Jésus a été présent également pour les femmes, au travers de l'histoire de la Samaritaine, mais d'aucun de mes détracteurs se plaira à me rétorquer qu'il défendait indirectement sa mère la "péripathéticienne"... Il implora à boire sur la Croix ? Oui, mais je croyais que tu avais essayé d'être objectif, et de savoir de quoi tu parlais... Jésus est le fils de Dieu, mais surtout il est Dieu qui se fait Homme, et par là même il est soumis aux besoins du corps humain... Tu me diras "mais pourquoi n'a-t-il pas fait un miracle pour se sauver ?" C'est exactement ce qu'un soldat romain sarcastique a dit au pied de la Croix, mais Jésus devait souffrir et mourir sur la Croix pour racheter le péché originel. Il ne cherchait pas à se sauver, mais à sauver les hommes. Imaginons ce qui se passerait si Jésus était de notre époque ? Et bien un petit nombre de gens le suivraient, comme il en fut à l'époque, parce qu'il a commencé par passer pour un illuminé...

La puissance de la "secte" et son âge d'or :
Dans ce paragraphe, tu présentes le christianisme comme une religion prônant en quelque sorte les conquêtes, la mort et la destruction... Je te répondrai que comme toute doctrine, elle peut être interprétée de maintes façons différentes. C'est tout le problème qui touche la religion chrétienne comme toute autre religion, d'un bout à l'autre de leur existence : L'interprétation. Oui, on va tuer au nom du Christ, comme on va tuer au nom d'Allah, au nom de Râ ou de Jupiter. Il est facile, simplement, de se déculpabiliser en sanctifiant son geste. Mais il s'agit d'une faiblesse humaine, non d'une "horreur de religion". Tu parles de pratiques telles que les gens qui mourraient avec une pièce d'or dans la bouche comme de pratiques sectaristes et - soyons honnêtes - ridicules, et il est évident qu'à notre époque elles vont paraître obsolètes; mais à cette époque là, les croyances en des forces occultes étaient bel et bien ancrées dans les esprits, parce que nombre de phénomènes n'étaient pas expliqués par la science, et ce qui dépasse l'entendement est directement catalogué dans le tiroir des phénomènes occultes et à combattre. Toujours dans le domaine de la science, les avancées scientifiques majeurs sont toujours soumises au scepticisme, et éventuellement, à la peur. Quoi qu'il en soit, il est vrai qu'il s'agissait ici plutôt de prévenir un éventuel ébranlement des fondements de la religion, j'en conviens.

Concernant les "méfaits"
Les martyrs ne l'ont pas fait par simple plaisir. Ils sont mort d'avoir refusé de renier leur religion. Après, si tu préfères y voir des illuminés qui se complaisaient dans la mort, libre à toi, mais force est d'admettre que s'il y avait une part d'illuminés, la majorité ont été torturés contre leur gré. Citer un exemple précis ou deux, voire trois, sur le nombre de chrétiens qui ont été tués pour leur religion est un peu facile, mais c'est comme pour le nazisme, on a plus entendu parler de Hitler que de Schindler...

Concernant l'antisémitisme chrétien :
Jésus était juif, mais il a été jugé et tué par des juifs. Merci de ne pas confondre judaïsme et christianisme. Certes il y a ambiguité, mais les juifs ne reconnaissent pas Jésus. D'ailleurs, l'Eglise ne reconnait les Juifs religieusement parlant qu'en tant que témoins, et non en tant que disciples du Christ. L'espoir est que les juifs reconnaissent Jésus, parce que la théologie chrétienne enseigne que la rédemption finale passera par les juifs. Bref c'est un peu le bordel, chatte y perdrait ses petits. Quoi qu'il en soit, il n'est pas absurde que les chrétiens n'aient pas d'affinités avec les juifs. Par ailleurs, Jésus ne s'est pas inspiré de la Tora, il a lu les textes aux juifs, et leur a enseigné comment les comprendre. Là est la différence, il s'est appuyé sur des textes qu'ils connaissaient, afin de se faire comprendre.
EN revanche, pour tout ce qui est de la période moyen-âgeuse, je conviens qu'elle ne soit pas la plus reluisante de la chrétienté. Sous couvert de mission sacrée, de protection des fidèles, d'impardonnables crimes furent perpétrés, et ça il est impossible de le nier. Cependant, une religion reste avant tout une croyance que chacun a dans son coeur, et il est bien bête celui qui écoute plus les autres que son coeur pour savoir quel chemin suivre. Dieu nous parle à chacun, il suffit de savoir l'écouter. Les prêtres et toutes leurs déclinaisons hiérarchiques sont là pour nous éclairer quand nous nous posons des questions, mais le miracle de la foi ne se situe pas dans leurs paroles, il se situe dans le coeur de chacun. Je ne chercherai donc pas à contredire les atrocités qui ont été commises, je signalerai simplement que pendant qu'elles avaient lieu, d'autres chrétiens vouaient leur vie aux autres, mais c'est comme toujours, on parle de ce qui est croustillant, pas de ce qui est beau. Par exemple, Saint Vincent de Paul (XVIIe) a consacré sa vie aux pauvres, mais certes c'est moins croustillant que l'appel aux Croisades de Saint Grégoire.

Concernant les chanteurs chrétiens :
Encore une fois, c'est un problème de société. Les femmes ne peuvent être "élevées" à chanter les louanges de Dieu. Que l'ont ait castré des jeunes garçons, j'émettrai plus de réserves.

Concernant la censure :
Là j'aurais tendance à dire que tu déplaces le problème : Le fait n'est pas de la religion, mais de la politique, et quoi qu'on en dise, la politique a toujours été indissociable de la religion, et les politiciens se sont de tous temps cachés derrière la religion pour justifier des méfaits. (cf Hitler que nous verrons plus tard) Si après, effectivement, il y a un soutien de la part de l'Eglise, il ne faut pas oublier que la politique peut et sait cacher beaucoup de choses pour obtenir le soutien d'une authorité religieuse... Quand bien même l'Eglise eût été au courant des réels agissements, quelle était la solution ? Ne pas accorder un soutien, même du bout de la langue, c'est ouvrir la porte à une chasse anti-chrétiens, et vu le nombre d'ouailles susceptibles d'en souffrir, le dilemme est sérieux...

Concernant l'Eglise et les dictatures :
Et bien je rejoins ce que j'ai dit précédemment. Il y a toujours un problème de politique protectionniste sous-jacent. Comment faire pour ne pas mettre dans une situation périlleuse la quantité énorme de fidèles du Christ ? Imaginons par exemple que l'Eglise ait ouvertement condamné Hitler. Ne soyons pas dupe, Hitler était un homme extrêmement charismatique, et il était tout à fait à sa portée de déclarer le catholiscisme ennemi, au profit du protestantisme. Or vu que l'Allemagne est un pays dans lequel les deux frères ennemis cohabitent dans des proportions assez comparables, on aurait assisté à un massacre fratricide au sein même de l'Allemagne. De plus, la Shoah était fort bien masquée, et l'Eglise a préféré que des gens souffrent plutôt qu'il y ait un massacre ouvert. Après on dira que c'est bien facile de voir des Juifs souffrir, mais c'est comme toujours, chacun voit midi à sa porte. On peut accuser l'Eglise d'avoir fermé les yeux, mais pas d'avoir encouragé le massacre. Je te conseille fortement le DVD d'Amen, en particulier les bonus, qui présentent la situation sous un jour que je trouve objectif, et démontre bien le caractère extrêmement inconfortable dans lequel se trouvait l'Eglise face aux nazis. Pour ce qui est d'excommunier ceux qui voteraient communiste, ce n'est pas un appel à la violence, simplement l'Eglise était cohérente : Voter communiste, c'est soutenir des dirigeants athées. C'est donc anti-religieux. Que des gens aient vu là un appel à la violence, c'est la stupidité humaine qui est en jeu. Pour tous les catholiques (prêtres ou non) qui ont participé activement à des massacres sous dictature, et bien c'est comme partout, il y a des brebis galeuses. Mais condamner une religion entière, un idéologie de paix sous prétexte que certains ne savent l'interpréter est bien trop réducteur.

Concernant les pédophiles :
Cessons de nous voiler les yeux. Les criminels sont partout, dans toutes les religions. Le fait d'avoir "couvert" des pédophiles ? C'est discutable, et pour ma part je trouve ça honteux, mais d'un autre point de vue, il s'agissait d'éviter un mouvement de panique.

Bref. Je répète qu'il s'agit d'un très bon article à mon sens, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai pris du temps pour y répondre du mieux que j'ai pu, et encore de façon bien incomplète, considérant que je fais ça au travail, et qu'il me faudrait une journée entière pour y répondre à peu près correctement, chose que je ne peux pas m'allouer. Je regrette simplement que les idées soient parfois bien trop réductrices et orientées vers les erreurs et les crimes perpétrés par certains disciples du Christ.

Mais posez-vous la question suivante :
La Bible enseigne l'amour, l'entre-aide et la compassion, entre autres. Trouvez-vous que cette idéologie colle avec le portrait qu'en a dépeind notre ami Echoué ? (Très rigolo, votre site, par ailleurs )
La faiblesse n'est pas dans la doctrine, elle est dans les hommes qui l'interprètent parfois de manière à servir leurs propres intérêts.
Encore une fois, le miracle de la Foi ne se situe pas dans ce qu'on vous dit, mais dans ce que l'on ressent.

La plus grande et la plus respectable foi est celle qui pousse l'homme à être bon, qu'elle soit guidée par le Christ, par Allah, par Yahvé, par Bouddha ou par Vichnou. Souvent les idées sont les mêmes, seuls les guides changent, mais si l'on y regarde de plus près, toutes les religions prônent la bonté. C'est la différence entre une secte et une religion, pour moi. Une secte enseigne de vouer sa vie à une personne ou à une entité, alors qu'une religion enseigne comment faire de sa vie une bénédiction pour les autres et pour soi-même.

Condamnons les hommes, pas les idéologies.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par thecole le 20/08/2004 07:52:35
Ton texte bien-écrit (point de vue de la langue), est un ramassi subjectif d'images qu'on a sur l'église, à cause de ce qu'elle a fait de pas bien.
Je n'excuse pas les actes horribles qu'ont fait les dirigeants religieux avant et maitenant, mais je peux te dire que tout était à cause d'une mauvaise interprétation de la Bible (enfin la majorité des choses).
Si on réfléchissait, tu n'es pas mieux qu'eux, car tu refais la même erreur, en prenant les Bible, ou plutot toute la religion chrétienne à la lettre.

Comme dit Maizephorcebiouifiou, ce n'est pas de notre faute si les Hommes sont cons.
Sincérement, je suis catholique (de gauche en plus) et ça m'énerve de voir tout le temps les même trucs.
La Pape est le résultat de la partie conservatrice de l'église, c'est à dire de la partie qui a pris la Bible à la lettre.
Si tu as tellement de haine ou de mépris envers les chrétiens (et plus précisément les catholiques),pourquoi tu ne leur lancerais pas un procès.
Sinon, je n'approuve pas la pape (et je ne suis pas le seul) mais je suis toujours catho...
Autre chose, la religion n'est pas seulement composée de choses mauvaises: tu connais Taizé ?
Et ben c'est un lieu où tous les chrétiens de l'Europe (et du monde parfois) se réunissent pour prier et pour vivre un peu ensemble. J'y suis allé et j'ai trouvé magnifique.

Bon, je pourrais te répondre encore, mais je n'ai pas que ça à faire.
Une autre chose: il est difficile d'argumenter d'un sujet comme les horreurs du christianisme en étant subjectif...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par elfe.akiten le 20/08/2004 07:52:35
c'est gentil d'avoir dit sur 4 lignes à la fin que ton article aurait pu etre fait sur l'islam ou tout autre religion. mais enfin bon, ils aurait peut etre fallu le signifier un peu plus non? parce que là, euh globalement... c'est de l'attaque pure digne de linquisition chretienne ce que tu fais.

en plus si tu avais voulu vraiment t'attaquer aux religions, tu n'aurais pas choisi des arguments agressifs (inquisiteurs donc obtus et limités) mais aurais adopté un discous plus nietzchien visant a demontrer l'absurdité d'une quelconque religion endoctrinante.

ensuite il est tres facile de lire que tu ne connais rien du christiannisme dans ta facon d'en réecrire l'histoire. de plus tu t'attaque beaucoup trop a l'histoire qui a ete ecrtie par les hommes et par par les valeurs d'une religion, qui n'ont ete que tres peu respectees au cours des siecle dernier. (en gros lit la bible ducon, tu en apprendras beaucoup) si les hommes etaient si barbares, c'est qu'ils ne consideraient meme pas les noirs comme des etres humains, mais encore une fois ce sont les hommes et pas les valeurs du christiannisme qui sont a remettre en cause.

derniere question? est ce que parce que hitler se proclame chretien, les valeurs de la religion chretiennes, bien plus anciennes que lui, sont fausses et barbares? la pure logique voudrait que non, ou alors les axiomes meme de la realite sont a revoir.

en bref c'est tout pourri, pas d'argument ni de reflexion, des exemples isoles seulement, des faits que tu generalise a notre epoque et que tu n'es pas foutu de remettre dans leur contexte dans les siecles passés.

au fait, moi je ne suis pas chretien, mais moi je sais pourquoi, c'est simple, je ne crois pas qu'il faille vivre dans l'espoir du paradis mais dans l'espoir de bien vivre

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par cath le 20/08/2004 07:52:35
Sous pretexte que tu ne crois pas en Dieu, tu te permet de critiquer la religion chretienne!
C'est vraiment lamentable d'accuser les chretiens d'actes remontant au moyen âge!
Tu reproches à la religion catholique des actes commis par des hommes "se disant" chrétien alors qu'ils ont faient le contraire de ce que leur enseigne leur religion!
Si tu avait 1 peu + refléchi tu te serais rendu compte qu'ils n'étaient pas vraiment catholique et dons que tes accusations étaient injustifiées!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par belette152 le 20/08/2004 07:52:35
je pense que toutes les religions sont des sectes. il n'y en a pas une pour ratraper l'autre... pffff

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par iceheart le 20/08/2004 07:52:35
WAÏ ! ZONE ROUGE , Echouekorps ! Zone rouge ! Tu touche à un sujet très très sensible ! et "dieu" (HéHéHé !...) sait si c un sujet sensible !(moi aussi d'ailleurs...)
Un tel sujets oblige à s'attirer les foudres des imploreurs de dieu...
Mais MOI , un article comme ça J ADORE ! (si je pouvais voter 100 fois excellent...)
Un article qui bousille avec des preuves historiques et donc irréfutable des siècles de croyances (le seul mot qui sonne juste dans les religions) en quelques lignes , je ne peux que saluer bien bas !
L'inconvénient c que peu de personnes aimeront ton article et le qualifieront de "pourri" puisque ce serait admettre que tt un peuple a tort depuis des siècles , et qu'ils ont tort eux-mêmes.
Tt ce que je peux te dire c de t'encourager à faire la même chose avec les autres religions , histoire de mettre tt le monde au même niveau (soutterain...).
Je terminerai en disant à certains que , MEME SI il est possible qu'il soit vrai que la tte première idée était d'aimer , d'aider etc... ; moi je réponds que y'a pas besoin d'être pape , curé ou croyant ou ce que vous voulez pour aimer , aider et etc , ça ne dépend que de votre volonté , pas d'une croyance...
Allez... je vote excellent !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par fallen_angel le 20/08/2004 07:52:35
beth! sache que ces personnes dont tu parles et qui se "croyaient" chrétiens sont a labase de ta religion! sans eux le christianisme aurait surement disparut s'ils n'avaient pas eu ce courage de massacrer les personnes non catholiques qui ne voulait se plié a cette religion!
Si tu avais 1 peu + refléchi tu te serais rendu compte que c'est grace a des barbares que tu t'obscurcit l'esprit!!!!!!
au fait inhuman j'ai adorer cet article mais je crois que tu as commis une erreur sur le chevallier de la Barre. les extraits entre guillemets sont tirés de l'article torture du "dictionnaire philosophique" de voltaire où voltaire explique les chatiments du jeune chevalier. comment se peut il que le livre soit bruler avec le chevalier alors que ce meme livre relate la mort du jeune chevalier????

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par farematean le 20/08/2004 07:52:35
voila j'avoue ne pas avoir eu la patience de lire ton article et je ne crois guere en dieu.
masi je pense que si cette voix "divine" qu'a porté jesus est vrai, l'homme lui l'a corrompu.
les prophetes ont interprété ce que disais jesus mais eatnt des homme, il n'ont pu rendre un jugement impartial, car l'homme meme s'il le veut a tjs un parti pris. donc la bible n'est qu'une interpretation de paroles "divine". hitler, ainsi que tt les autres qui ont commis des massacres au nom de Dieu sont ds le faux. ils n'ont aussi fait que tourner les paroles dans le sens ou cela les avantageait, de meme pour ceux qui ont declencher les guerres "saintes" ou l'inquisition. en fait, c l'homme qui denature tt ce qui le touche... afin d'en tirer avantage pour sa propre personne

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par ar soner le 20/08/2004 07:52:35
alors moi non plus g pas u le courage ed lire ton article jusqu'au bout ; neamoins je pense en avoir saisi le sens disont global ; je me suis moi aussi posé des questions sur le passé du christiannisme , et j'en suis venu à la conclusion que la religion (enfin pour le christiannisme en tt cas , je conné pas les autres), ce n'est en fait pour moi qu'un concept , que des idées de tolerance . tu parles des horreurs du christiannisme ( je n'ais pas lu mais je pense ne pas me tromper ), mais je pense qu'il faudrait egalement parler des bienfaits du christiannisme , de tous ces pretres qui croyaient en dieu et qui comprenaient la bible , et qui ont aidée les gens pdt ts ces siecles . il ne faut pas non plus oublier qu'à une certaine epoque , pour gravir les echelons sociales on entrait sous les ordres ou bien dans l'armée donc bon .... pour certains inquisiteurs c'etaient plutôt une façon comme une autre de se faire connaitre ( même si je ne partage pas specialement leur opinion ) . enfin , je pense qu'il fo plutôt incriminer la faiblesse humaine que la christiannisme , car pour moi la religion n'a été qu'un pretaexte pour des personnes faibles d'avoir un pouvoir sur des personnes plus "puissantes" qu'eux

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par sevas tra le 20/08/2004 07:52:35
Mauvais.

Franchement tu nous avais habituer a mieux.
Cet article est vraiment subjectif, et qui plus est de mauvaise fois.

Tu devrais te cantonner a faire des articles sur le metal, ou tous du moin sur des sujets que tu connais réelement.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par wishkah le 20/08/2004 07:52:35
je suivrais mot pour mot "l'abbe" car je pense qu'il explique clairement ou sont tes erreurs. je ne suis pas particulierement croyant mais attaquer une religion de cette facon prouve que tu n'as pas compris que malheureusement sur cette terre rien est parfait. le catholiscisme est facile a attaquer car il existe depuis de nombreux siecles.
de plus (et ca n'a rien a voir avec les religions) on ne peut pas juger nos aieuls avec notre esprit du 21ieme siecle. la vie humaine n'est plus considérée de la meme facon par exemple. L'humanité n'etait surement pas un mot en vogue a l'epoque
bref je vais eviter de repeter ce qui a deja été dit dans des commentaires précédents mais je pense que tu n'abordes pas la religion sous son bon angle: elle prone un message d'amour et de tolerance. on ne peut pas lui reprocher les mauvaises interprétations(ce qui est valable pour toute philosophie)
de mes souvenirs d'enfance ou j'allais a l'eglise avec mes parents je ne me souviens d'avoir rencontrer que des personnes tres accueillantes loin de toute la haine et la mefiance que l'on trouve a l'exterieur

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:52:35
c vrai que si j'avais des talents d'écriture certains, mes propos coincideraient aussi ac l'abbée. des propos calmes, posé et objectifs que l'on aimerait voir plus souvent...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par savadjan le 20/08/2004 07:52:35
trop généralisé

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par sanada le 20/08/2004 07:52:35
Je pense que tu fais l'erreur que beaucoup font, qui est de confondre la religion et l'institution. L'institution est une horruer, quoique mainetenant ils font un travail certain pour la paix...il est vrai que l'Eglise a été une aboùminable machinee politique.
Mais la religion en elle même est très belle. Je ne suispas chrétien mais je l'ai été , alors je connais bien la bible. C'est un livre de tolérance , d'amour, de partage. (après ce qui en a été fait c'est autre chose...)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par colleen le 20/08/2004 07:52:35
J'ai adoré le commentaire de l'Abbe... Une veritable argumenation, intéressante. Je l'ai lue jusqu'au bout ; ce qui n'est pas le cas de ton article. Car franchement, je n'ai absolument pas pû digérer ce ramassis nauséabond plein de préjugés. Je ne m'étenderai pas sur le sujet parce : primo, l'abbe a déjà dit ce qu'il me semblait important de dire et puis segundo, mon avis ne serait pas totalement objectif puisque je suis catholique et que je considère la religion comme un pilier de ma vie.

Juste un dernier détail : je vais te préparer un article sur les " bonnes actions " de l'Eglise catholique. Les livres d'histoire nous enseignent que l'homme n'est bon qu'à faire le mal et la guerre et ils en oublient ceux qui sacrifient leur vie pour le bien ... Je ne sais pas quand est-ce que mon article paraitra, peutêtre ds 1 ou 2 mois, mais je le ferai. Je l'intitulerai " réponse à les horreurs du christianisme ". Je te dis donc : à très bientôt !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par benjiir le 20/08/2004 07:52:35
Déjà, je voudrai dire que je suis catholique, et que j'en suis fier!
Je crois en DIeu, en Jésus, et je crois à ce que le CHrist à dit!
Et contrairement à ce que vous pensez, il n'a pa dit "tuez vous tous pour que les catholiques soient les plus forts"
Il a dit une chose : "aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé"
J'ai lu la bible, les évangiles, etc...et je n'ai jamai vu d'encouragement à la violence!
Je ne suis pa un exellent orateur, et j'aurai du mal à dire ce que jepense!
mais je suis d'accord avec deux commentaires: l'abbe et maytheforcebewithyou (c pa vraiment écrit comme ça)!! Je trouve le message de l'abbe très beau et symbolique d'une pensée! Moi non plus je suis pas d'accord avec le Pape, surtout après ce qu'il a dit aujourd'hui! Je ne suis pas d'accord avec ce qui s'est passé au Moyen-Age, je trouve ça immonde! mais on peut pas accuser tous les catholiques des crimes qu'ils n'ont pas commis!!! c comme accuser tous les allemands actuel d'être nazis!!! c ridicule!

Voilà, il faut revoir un peu ton jugement je pense! Certes la religion catholique doit elle aussi être légérement revue (de mon point de vue) dans sa façon d'apprendre les choses notamment, mais il faut retenir une chose: les vrais catholiques ne veulent pas détruire les autres, ils veulent les aimer!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par maricchia le 20/08/2004 07:52:35
Merci à l'auteur................................. Je note excellent...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par la_belle_acadienne le 20/08/2004 07:52:35
Je suis daccord avec ce que Benjiir a dit sauf sur un point. tu parle des catholique et uniquement des catholique comme si que le christianisme se limitait a eu. au contraire, il y a plein de religion qui font partie du christianisme. Tu dit aussi que les catholiques ne veulent qu aimer son prochain et tout et tout, c est sur ce point que je ne suis pas daccord. je ne dit pas que tu n est pas une bonne personne, au contraire, je dit que tu généralise un peu trop. tu ne peut pas et ne pourras jamais dire, tout les catholiques sont bon, parce que combien de gens se dit catholique et va tuer deux ou trois personne??? plusieurs! je ne pointe pas les catholique du doigh, au contraire, c est la personne qui fait l acte. c est pourquoi je dit de ne pas juger quelqu un par ca religion, amis par ce qu il est. il ne faut surtout pas ce dire: ha cette personne la cest une bonne personne, ellle est catholique. ou peut importe la religion, il faut ce fier a ce quelle est vraiment.
et je voudrais dire a la personne fermer d esprit qui a écrit cette article que ton travail est tres bien fait, bravo, mais tu devrait apprendre a connaitre quelqu un qui croit en Dieu avant de juger la religion. cest vrai qu il y a eu des horreur dans le passé, et fit toi a moi, il y en aura surement d autre, mais il ne faut pas blamer Dieu des conneries que les humains font sur terre. si tu eset intéresser, vient me parler, je te raconterai comment c est pour vrai. c est ben beau écrire un article a base d information sur internet, mais a tu déja connu quequ un qui croyait en Dieu vraiment??? laisse moi en douter sérieusement.
je te souhaite de rencontrer quelqu un qui te montrera ce que c est croire en Dieu, et tu verras que ca na rien d une secte.
affectueusement,
Marie-Claude

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par raphy le 20/08/2004 07:52:35
mmh...

Pour commencer ton article est vraiment bien: éfficace et très claire, mais à mon gout il est quelque peu provocateur ..
De plus la religion chrétienne dans le sens large (catho, protestant,...) du terme n'est pas une SECTE (!) même si certain détail nous pousse à la qualifier ainsi, il a été créer une commision d'enquête (commandé par le gouvernement) pour statuer sur la réel définition d'une secte, je n'ai pas les resultats sous les yeux mais un des critères fondamental est la libre circulation (entrée et sortie sans aucune pression) dans le culte .

Pour ce qui est de l'histoire du christiannisme dans sa globalité, je trouve ça facile de juger de fait qui ont eu lieu il y a plus de 2000 ans, même la conduite condamnable de l'église durant la 2 GM est à remettre dans son contexte (impératif de repousser le comunisme et bien d'aurtre encore..) ....
Pour ce qui est de ne pas blamer dieu pour ce qu'on fait les hommes .... je ne sais pas, car je ne crois pas en Dieu mais ce qui est sur c'est que l'Occident aujourd'hui, c'est à dire le monde dans lequel nous vivont est à l'image de notre Histoire or cet histoire est intimmement liée à la religion judéo-chretienne faite bien entendu se de massacre, de larme, de guerre et autres abominations.. Mais tous ceci est NOTRE HISTOIRE, il ne sagit pas de diaboliser notre civilisation mais au contraire la faire progresser vers un Idéal et pour cela il faut la comprendre..

Un petit mot sur Kant, c'est un philosophe à prendre et à interpréter avec EXTREMEMENT de précaution ses idées on parfois un penchant vers le nazisme car il préchait l'intolérance par une division de l'éspèce humaine en race.... (perso je prefere Nietzsche).

Ralph

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par maricchia le 20/08/2004 07:52:35
Je voudrais faire une remarque à Raphy :
Le mot secte, dans son sens propre, ne désigne pas forcément tout ce qu'il a actuellement de péjoratif : enlèvements, obligations, excroqueries, etc.
A la base, était définie comme secte toute réunion de personnes professant la même doctrine ou religion...

Quant à cet article, il a tout de "ZE" article com dit Gouigoui : bien argumenté, bien écrit, bien présenté... Alors provocateur, peut être... Mais senssationnel.....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par mr bibi le 20/08/2004 07:52:35
hum, je suis en retard moi...
bon ben puisque tout a deja été dit...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par nebetbastet le 20/08/2004 07:52:35
Je suis pas vraiment d'accord avec cet article :
- "Au cours de sa vie il fit preuve d'originalité et d'un discours pour le moins avant gardiste très proche du marxisme (partage des richesses, égalité des hommes etc...)".
Désolée, mais parler de Marx dans l'Antiquité, ca n'a aucun sens, c de l'anachronisme. Il ne faut pas oublier que le monde gréco-romain est violent (spectacle de gladiateurs, jeux du cirque etc...). On ne peut pas dire que JC est avant gardiste, puisqu'au contraire il propose de nouvelles idées.

-"les chefs chrétiens de l'an 50 ont perpétrés le premier autodafé d'une ampleurs très très importante, niant les autres croyances, n'ayant aucune tolérance envers les autres dieux et autres mythologies ils brulaient tout ce qui n'allait pas dans leur sens."
Je ne sais pas quelles sont tes références historiques, mais ct pas vraiment ça. Les chrétiens ne vénéraient pas les dieux des romains, ms les toléraient. Les romains croyaient que les dieux étaient fâchés, alors ils les envoyaient dans les cirques.

Pour le reste (Moyen Âge, dictature, etc...), je ne m'y connais pas assez pour critiquer. Sauf cette phrase "Ce qui est le comble pour une religion dont le prophète était un précurceur indéniable du communisme !! !".
Il ne faut pas tt mélanger : le communisme, c'est politique. Hors, JC n'a jms parler de politique.

Sinon, pr la pédophilie, je suis d'accord, c inadmissible.

Mais dire que "la religion chrétienne est une mauvaise religion", c idiot et un peu facile.Excuse moi, mais comme tu l'as dit toi-même tu aurais pu parler d'autres religions. Et le christinaisme a aussi apporté des bonnes choses. Il ne faut pas oublier aussi que là, tu parles de gens qui n'ont pas bien interprété la Bible. Mais il ne faut pas oublier que JC a dit "Aimez vous les uns les autres"

Toutes les religions ont leurs hauts et leurs bas. Et comme a dit Swift "Nous avons tout juste de religion pour nous haïr, mais pas assez pour nous aimer"

Désolée si je répète des trucs qui ont déjà été dit.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
euh... on aurait pit te metre la république de platon à la place de marx alors , mais là n'ets pas le problème on patrle pas de jésus come d'un recopieur mais comme d'un con.. tout simplement...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
j'ai lu les réaction de tous , et pour ceux qui critiquent l'article pour le fait qu'il porterait pr"éjudice aux chrétiens je dis juste que là n'était pas le propos.
Mon but était plutot de démontrer que cette religion a un lourd passé et que peut etre que de se revendiquer d'une religion et d'une lignée si sombre pourquoi ne pas tout simplement etre déiste??? Après tout....

Sinon pour les faits spécifiques cités comme les pédophiles, les anti sémites etc... je ne dis pas que ce sotn des généralités je le répette, je dis juste que des brebis galeuses courent ans les rangs chrétiens, cme de partout d'ailleur, mais que cette chose que tant de gens aduylent et considèrent avec tant de ferveur n'est peut etre pas aussi monolithique qu'elle devrait l'etre.

Pour ceux qui trouveraient que je n'ai aucun argument , ben non.... ici je ne faitq ue de présenter des faits de manière acusatrice... A vous de faire le reste du chemin, je ne veux pas faire de détounrement de penées, voyez comme bon vous semble meme s'il est vrai que seuls els asepcts sombres sont présentés.... mais ca..c'"était dans le titre...!

Ce que je condame c'ets le dogme, l'avilissement de la pensée, le règne du troupeau, voilà ce que je dénonce de manière un peu étournée dans mon article. Pour ceux qui l'ont vu tant mieux sinon ben ca vous fera un petit court d'histoire

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par ziadou le 20/08/2004 07:52:35
J’ai pas eu le temps de lire tout l'article, qui est assez Large : -) mais sur les quelques notions que j'ai pu retenir je te dis:
L’église que tu condamnes si férocement, nonobstant qu'elle soit le corps et la maison sacrée de Dieu, elle n’est enfin de compte représentée que par un ensemble de clergés, et si ces derniers ont commis des "erreurs" ou des "horreurs"(peu importe la dénomination) au fil du temps et de l’histoire, ils restent après tout des Humains, et "si tu étais sans faute tu pourrais leur jeter la première pierre"

Mais ce qui est vraiment SYMPA dans ton article c'est les critiques que tu fais sur le CHRIST et sa vie. WOW on dirait que tu l'as côtoyé ? !! Ou t'as puisé tes informations de quelqu'un qui l’a côtoyé... après tout je crois qu’c’est vrai puisque t'as déjà la photo de ce bienheureux sur ton profile et ça explique tout... ah!!! Et tu dis aussi que Jésus était homo!!! Tu le sais comment? merde j'ai oublié !!! ton bienheureux était l'un de ses anges au départ... LOL...

Enfin si ça te régalait ou pas peu importe, y a qu'une seule vérité "JESUS EST LE FILS DE DIEU, c'est le SEIGNEUR" et quelle que soit l'immensité de l'obscurité une petite étoile est capable d'illuminer l'univers... et quel que soit le nombre de mots que tu useras dans ton article ou tes milliers d'articles pour nous convaincre... quelques lettres suffiront pour mettre en cendres tout ce que tu dis car la vérité n'a pas besoin d'arguments "HALLELUIA!!! JESUS C'EST TOI LE SEIGNEUR".

N.B : Concernant la 2ème photo dans ton article « DON’T LET A DEAD MAN AFFECT YOUR LIFE » j’aimerais te dire que le DEAD MAN (malgré que ça mérite pas de majuscules) est cette « belle » créature que t’as dans la 3ème photo...et ceux qui croient en elle.
MON VIEUX! SI TU CONTESTE UNE THESE TU SOUTIENS SANS DOUTE SON ANTI-THESE …ET L’ANTI-CHRISTIANISME C’EST LE SATANISME.
FAIS GAFFE !!!! C’EST UN JEU DANGEREUX… le diable C PAS UN JOUJOU, MALHEUREUSEMENT, ça existe.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par l`abbe le 20/08/2004 07:52:35
Moué...
T'as pas encore trouvé l'illumination, toi.
En tout cas, c'est pas dans ta tête que tu trouveras la lumière
Tu manques un peu de clarté, mon gars, mais tu me fais beaucoup rire :]

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par ikki le 20/08/2004 07:52:35
Ah! ah! si tu n'est pas chretien, tu es donc sataniste, n'importe quoi. C'est tout l'un ou tout l'autre. C'est du style "si ce n'est toi c'est donc ton frère". Personnellement je ne crois pas en dieu, cela veut dire aussi que je ne crois pas au diable.
A tout ceux qui dise qu'il faut lire la bible, je l'ai fait il y a à peu près 6 ans, et je vous ait retrouvé des jolis passage (évidement il n'est pas écrit noir sur blanc qu'il faut assassiner son frère...)

Exode 15/3; "l'éternel est un vaillant guerrier, l'étenel est son nom" (bon dieu, c'est pas Gandhi)

Deuteronome 32/41 à 43: "Si j'aiguise l'eclair de mon épée et si ma main saisit la justice, je me vengerai de mes adversaires et je punierai ceux qui me haissent; mon épée dévorera leur chairs, et j'enivrerai mes fleches de sang, du sang des bléssés et des captifs, de la tete des chefs de l'ennemie. Nations, chantez les louanges de son peuple! Car l'éternel venge le sang de ses serviteurs, il se venge de ses adversaires, et il fait éxpiation pour son pays, pour son peuple" (dieu , franchement, c'est pas digne d'un dieu d'amour de se laisser aller à la haine, tu vas finir par passer du cote obscur de la farce; et en plus tu ne respectes pas les conventions de Geneve en te vengeant sur les bléssés. Dieu est un vilain garçon.....)

Il y en a encore d'autre du meme type, violence, haine, aucunes vérité scientifique, etc, etc........
La bible est donc un bon ouvrage de science fiction (evidement procurer vous les anciennes versions, pas les nouvelles édulcorées uniquement pour se ralier de nouveaux montons....). Au fait, c'est quand qu'ils sortent la suite, oui l'épisode 2 "Jesus strikes back".
Vivement que la chretienneté s'ecroule d'elle meme...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par thecole le 20/08/2004 07:52:35
Je n'ai jamais vu des commentaires si idiots et ridicules (les 2 derniers (je ne compte pas celui d'Abbé)
Comment pouvez-vous critiquer alors que vous ne connaissez pas la religion.
Franchement vous faites pitier.
De plus, vous dites que la religion est une secte, vous dites que des personnesont fait des massacres au nom de Dieu, vous envoyez les chrétiens à la merde,etc... (c'est même censurable)
Vous êtes tellement idiots que vous ne vous rendez même pas compte, que vous n'êtes pas mieux que certaines sectes; (les "vrais"(pas les religions), comme les témoins de Jéhova, et tous ceux qui n'ont pas compris la Bible). En effet, vous prenez, tout comme eux, la Bible à la lettre, c'est à dire ce qui est écris. Donc vous n'êtes pas mieux qu'eux et que les extrémistes.
D'accord que dans la Bible il y a parfois de la violence, etc, mais jamais tu verras un chrétien d'aujourd'hui (enfin ceux qui sont intelligents et donc pas extremistes) prendre à la lettre tout ce qui est dit; où irrait le monde alors?

Franchement vous me dégoûtez les gars; vous ne savez même pas de quoi vous parlez (dans le sens profond) et en plus vous êtes contradictoires :vous faites la même erreur qu'ont fait (ou font) certaines personnes et sectes. Ne lisez pas les textes de la Bible au sens premier, sinon vous ne comprendrez rien...ou autre chose.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par l`abbe le 20/08/2004 07:52:35
Je peux être moqueur ?
Oui ?
Merciiiii

"le 4/40", là c'est la première fois que je vois ça
On dit "le CAC 40"

Désolé si je suis mort de rire, c'est le stress de fin de semaine

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par innamoramento le 20/08/2004 07:52:35
Chers membres de la secte, vous êtes tous des chiens.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par nebetbastet le 20/08/2004 07:52:35
Je trouve que le commentaire de florent est très bien (à part pour le 4/40 lol)
Il a raison : actuellement, il y a d'autres problèmes plus graves que le religion chrétienne. Je n'ai rien contre l'islam, mais cette religion est actuellement plus sources de prolèmes que le christianisme. (Je n'ai rien contre l'islam mais je HAIS l'islamisme)!

Sinon, "remembe thers no lifafter deth soenjoy whilits tim" (super ton anglais) : je ne sais pas si tu te rends compte que tu fais du racisme. Je crois qu'ici le plus con, c plutôt toi.

Personnellement, je trouve ça idiot de critiquer la religion. L'homme a besoin, presque instinctivement, de spiritualité. Parrtt dans le monde, il y a eu des religions (avec les prolèmes que ça a engendré.
Et quand il y a un pays où la religion est presque iradiquée (en allemagne sous hiler, à cua sous fidel Castro), il y a tjrs une sorte de nouveau culte qui apparaît, un culte de la personnalité.

Sinon, je suis allé voir le site www.ozone.ch/private . Franchement, ce type n'a pas l'air d'avoir cp de connaissances historiques. Rien ne prouve vraiment que JC ait eu des frères et soeurs. Et la vierge Marie, c plutôt un symbole (la bible est un livre religieux, pas d'histoire) Les romains n'étaient pas franchement tolérants envers les autres religions. Et comparer le communisme, le nazisme au christianisme, c idiot !! Le nazisme et le communisme n'ont duré que qques années, tandis que l'histoire du christianisme s'étend sur 2000 ans.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
je ne parle d'aucune faco,nd e la religion, je ne fait que dire les faits...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
euh je ne suis pas sataniste!! lol
ce son les croyant qui le sont , moi je ne crois en rien! (meme pas en moi... cf nihilisme!)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par benjiir le 20/08/2004 07:52:35
J'avoue ne pa trop comprendre la réaction de remember there no life afeter death... C vrai, je suis chrétien, donc normalement, je suis con, donc je comprend pa tout!
Ton raisonnement tien debou!! T u es un grand philosophe dis donc!!
T'en a d'autre arguments du genre: Chrétins, cons, ...
K'est ce que les chrétiens t'ont fait ? ils t'embêtent pas, alors fous leur la paix!!!! laisse nous penser ce qu'on veut!! Tu doi être le premier à crier quand certains américains font l'amalgame entre Musulman et islamiste, alors arrête de faire l'amalgame entre les chrétiens qui ont fait des conneries et la religion

Je suppose que tu vas trouver quelque chose à répondre d'ici peu, qui sera encore très recherché je pense!!!
J'attend avec impatience ton message

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par l`abbe le 20/08/2004 07:52:35
D'habitude, je n'aime pas participer à un dialogue de sourds, mais j'espère malgré tout me faire entendre par notre ami "Remember ther's no life after death so enjoy while it's time".

Première chose, un célèbre psychanalyste te demanderait sans doute : Tu as quelque chose dont la petite taille te complexe, pour avoir besoin de te démarquer par un pseudo à rallonge ? Lui ferait sans doute référence à un organe situé quelque part entre la tête et les pieds. Personnellement, considérant une vague tentative de mise en valeur d'une pseudo philsophie nihiliste, je situerais plutôt l'organe au niveau de la tête. Quitte à vouloir faire le beau, autant faire dans le classe, par exemple, pous ne citer que celle-là, "You have to remember that some day, you will die. Until you know that, you are useless". Je te laisse le soin de découvrir ou te rappeler d'où vient cette citation.

Tu as dû bien rire, en écrivant "je parie que tu es chauve et que tu adore les fringues lourdes et marrons, non??", je t'imagine aisément gloussant derrière ton écran en déblatérant tes vieux clichés dignes de la première dissertation d'un jeune lycéen Non je ne suis pas illuminé, ou alors pas de la façon dont tu l'entends, mais j'ai peur d'aborder des sujets qui pourraient choquer ta perception des hommes de Foi.

Je pense qu'il y a un concept fondamental que tu n'as pas saisi dans la croyance en une quelconque religion : La Foi est quelque chose que l'on ressent, qui se vit, et qui n'a pas besoin d'être argumentée. Si un jour tu as été amoureux, ce dont je commence de plus en plus à douter, tu as dû ressentir cette impression : Quelque chose est clair, tu ne sais pas pourquoi, tu ne te l'expliques pas, mais de toutes façons ce serait superflu de chercher à le faire. Tu crois en l'amour, n'est-ce pas ? Si oui, tu dois au moins avoir une idée de ce dont je parle, à défaut de l'avoir vécu.
Et bien la Foi c'est strictement la même chose, ce qui n'a rien d'étonnant, dans la mesure où dans chacun des cas, le coeur est le moteur de ce que l'on ressent.

"Pense donc aux scientifiques"... Là je me permets de rire un bon coup... Je suppose que tu m'imagines bon vieux littéraire, à défaut d'être homme de Dieu, toujours planté derrière sa Bible ? Mais mon pauvre ami, il faudrait un jour que tu penses à te faire remettre le cerveau en marche
Je suis de formation et d'esprit on ne peut plus scientifique, matérialiste et sceptique... Seulement j'ai l'humilité de ne pas croire tout savoir, et admettre certaines choses qui me paraissent claires, quand bien même je ne saurais les expliquer... Je ne prie pas dans le vide, je ne prie pas pour aller au Paradis, je ne prie pas pour me cacher derrière des idées que tu juges ridicules, je prie simplement pour un espoir, parce que quand je prie, j'ai le sentiment d'être en paix, guidé par quelque chose ou quelqu'un qui sait mieux que moi répondre aux questions que je me pose. Bref, tu n'as pas la Foi, je ne chercherai pas à te l'expliquer ou te l'inculquer. Parce que c'est là toute la différence, entre moi qui suis con (chrétien) et toi qui est intelligent (athée) : Je suis capable de comprendre l'incrédulité, j'admets que mes idées ne soient pas universelles, et qu'il y ait parfois des gens pour me contredire, sans pour autant que je les méprise.

Ma vie n'est pas un martyr, bien au contraire, tu peux même te dire que je suis loin d'être le plus parfait des chrétiens : Captialiste convaincu, j'estime que les pauvres le sont souvent parce qu'ils sont trop fainéants ou cons pour se sortir les doigts du cul, je suis le premier à bénéficier et profiter de l'inégalité qui existe entre les gens bien lottis et les gens mal lottis, je passe beaucoup de temps dans des lieux que les grenouilles de bénitier se plaisent à qualifier de "lieux de débauche", à user et parfois abuser de toutes sortes de choses qui en plus d'être réprouvées par la morale, sont illicites. Bref, je n'ai pas ici pour but de t'étaler ma vie, mais je suis d'ores et déjà persuadé que vue l'amertume qui jaillit à grands flots de tes mots, elles est bien plus palpitante et passionnate que la tienne. Encore une grande injustice, les cons se marrent plus que les gens plus intelligents apparemment... Ou alors es-tu trop chrétien pour constater que tu ne vaux pas mieux que nous ?

J'apporte du rire aux autres ? Fort bien, comme disait l'autre, "Heureux les simples d'esprit, le royaume des Cieux leur appartient"
Mais si je devais choisir entre faire rire et faire pitié, alors je suis fier de mon choix. Par contre j'espère que tu ne souffres pas trop d'avoir choisi l'autre solution

PS : Je ne juge pas les autres, qu'ils soient chrétiens, musulmans, satanistes, agnostiques ou bouddistes, tant qu'ils ne s'adressent pas à moi. Oui je suis narcissique et égoïste, mais j'ai la modestie de ne me permettre de juger les gens que lorsqu'ils touchent à ce dont je peux parler sans risque de me tromper, à savoir moi.

Ralalaaaaa je vois d'ici le jour où ce ton péremptoire et irrévérencieux te vaudra une chute vertigineuse depuis le haut du piédestal au sommet duquel tu t'es placé

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par nebetbastet le 20/08/2004 07:52:35
Merci florent et l'abbe pour leur commentaires intelligents.

Je tiens juste à préciser à "remembe thers no lifafter deth soenjoy whilits tim" que mon pseudo est NebetbasTET et pas nebetbasket. Ne cherche pas à comprendre ce que ça veut dire, ca serait trop compliqué pour toi. A mon avis, tu n'as aucune idée de qui est Bastet et de ce qui signifie "nebet".
Sinon, g rien contre la Science. Au contraire, je trouve que ca a permis des progrès étonnants. Mais il y a encore bcp de choses que la science est incapable d'expliquer.
Ah oui, et je ne comprends pas en quoi j'ai dit que les chrétiens constituaient "une race".

Mais je ne vais pas m'étaler plus longuement sur le sujet, ça n'en vaut pas la peine.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
L'abbé , toi non plus il y a une chose que tu n'a pas compris, tu parles de Foi, oui mais cette Foi doit etre obligatoirement passer par un dogme religieux? Je veux dire pourquoi le catholicisme pluto qu'autre chose mis à part le fait que tu doit etre blanc européen de l'ouest donc ni musluman n i orthodoxe ni bouddhiste ni autre chose? Parce que les dires des livres aints catholiques te correspondent? Oui mais dans le coran il y a la meme chose en gros , dans toutes les religions il y a les meems concepts que les religieux déforment à souhait pour les faire devenir des arguments de "vente" ou de "propagande". Alors pourquoi ta Foi passerait elle par une religion particulière? Et en général , à tout le monde, pourquoi adhérer à un dogme et ne pas seulement etre déiste et adorer son dieu dans l'intimité , le seul lieu de recueillement vraiment introspectif et adéquate? Et n'est pas un écrit apocryphe de jésus (donc non reconnu par cette église qui a accumulé tant de richesse, cette meme eglise qui se dit pompt à partager) qu'il se trouve dans chaques fleurs , chaques rochers, chaque respiration? Alors pourquoi une église en particulier? Cette église rataché à ce dogme?

ensuite ne penses tu pas que la capitalisme (si on en exclu le paternalisme qui n'ets en fait qu'un égoisme caché qu'il va à l'encontre de tes conviction chrétiennes? Ne te rappelles tu pas de jésus qui disais qu'il reviendrait sous la forme d'un voleur ou du passage de l'apocalypse où un homme qui se croyait pieux est accusé par Dieu de ne pas avoir aider les gens car Dieu est en chacun de nous, que tous nous sommes ses fils au mme titre que jésus?

Sinon je vis que t'as pas l'air d'un con et que tu es plus déiste apparement attaché à ta culture mais ne penses tu pas que tout est à constament remettre en cause ? Toi qui fait référence au nihilisme et qui te dit sceptique ne te poses tu pas ce genre de questiosn entre autres?

Appartiens tu à une obédience? une Eglise? Un Dieu? A Toi? A ta culture? A un Dogme politique ou Religieux?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par l`abbe le 20/08/2004 07:52:35
Enfin un vrai débat... Il était temps

Je vais répondre dans l'ordre de ton message :
Pourquoi une Eglise ? D'accord, le premier réflexe est de se dire que la perception de la Foi par chacun est personnelle, est qu'en celà nous aurions tendance à être plus déistes que réellement religieux. Seulement, quand bien même tu peux avoir foi en ton Dieu, il est des questions auxquelles tu ne sais répondre, et bien souvent, ces questions, quelqu'un d'autre se les est posées. Avoir une religion commune, c'est pouvoir partager des réflexions sur un référent commun.
Pourquoi avoir suivi les pas du Christ plus que ceux de Mahomet ou de Bouddha ? Parce que j'ai été éduqué dans cette foi, et que j'ai appris à la connaitre, à la mettre en relation avec ma vie. Certes, dans ma jeunesse j'ai plus été un mouton qu'un vrai croyant, mais je pense que c'est le lot de tout enfant ayant reçu une éducation religieuse, quelle qu'elle soit. Après, quand on grandit, on se pose des questions, on hésite, on doute. Je suis passé par là, j'ai même à une époque presque complètement refusé l'existence de Dieu, lui opposant un raisonnement scientifique, étant scientifique de formation. Par la suite, j'ai constaté que parfois, il valait mieux admettre certaines choses. Par exemple, la notion d'amour me dépasse, non pas dans le sens où je ne le connais pas ou n'y crois pas, mais je ne peux pas l'expliquer. Est-ce que pour autant j'aurais dû refuser son existence ? Je pense que tu me suivras si je dis "non".
Alors quoi de plus naturel que de se tourner vers un Dieu d'amour, quel qu'il soit, et quitte à faire, autant se tourner vers celui que l'on connait... Et après réflexion, c'est souvent un grand bien que d'avoir autre chose pour se raccrocher que le néant (cf nihilistes).
Voilà ma pensée vis-à-vis du fait d'avoir la Foi, et pourquoi l'avoir spécifiquement en un Dieu qui rassemble un certain nombre de fidèles.
En aparté, je dirais que si certains abusent de leur pouvoir ecclésiastique, et si d'autres se cachent derrière leur Dieu pour justifier leurs méfaits, ils n'en sont pas plus absouds par la communauté chrétienne.

Le capitalisme va à l'encontre de mes convictions religieuses ? Oui et non. D'un côté, il est vrai que le principe du capitalisme est contraire au principe de partage de ma religion. Ceci dit, il y a le "bon" et le "mauvais" capitalisme : Le capitalisme sauvage, qui consiste à écraser un maximum de gens pour monter, ce n'est pas mon genre. Par contre, je ne vais pas aller travailler comme ouvrier parce que je gagnerais moins et serais plus en adéquation avec la pauvreté du Christ. J'ai les moyens de vivre bien, sûrement bien au-dessus de la plupart des gens, mais ces moyens, je les emploierai à faire de mon futur foyer une sorte de "maison du bonheur", affranchie des immanquables frictions dûes à la précarité financière. Donc oui, je ne me donne pas aux pauvres, mais je me donne à rendre heureuse ma future famille, et je donnerai ma santé et ma vie pour ça. Dans ce cas, je crois que ma perception du capitalisme n'est pas si anti-religieuse que ça.

Pour répondre à ta question finale, je pense que le terme "appartenir" est mal choisi :
Je suis enfant de Dieu, mais je ne lui appartiens pas. Je me donne à lui, mais il ne requiert pas de moi que je sois sa "chose". C'est un acte délibéré de ma part. Me demander si en tant qu'enfant de Dieu, je lui appartiens, c'est un peu comme si je te demandais si tes futurs(ou actuels) enfants t'appartiendrons. Tu me répondrais par l'affirmative ?

Contrairement à l'usage, je n'ouvrirai pas le débat sur autre chose, parce que celui dans lequel nous sommes engagés est déjà bien assez vaste. Tu as pris la position du questionneur, je garderai donc ma position de questionné, et m'efforcerai de répondre au mieux

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
l'abbe

Pour te répondre je dirais que tu regarde tout ca d'une facon bien assistée.
Regarde pour les question qu'on se pose , tu disq ue quelqu'un se les ai déjà posé, oui mais et toi alors? tu ne sais pas réfléchir seul? Donne toi les moyens de réfléchir et tu verras que tu arrivera tout aussi bien à une conclusion (et j'insiste sur l'article indéfini "une"

Ensuite le faitd e suivre les pas du christ plus qu'un autre. Ok tu me parle de ta période négation etc.. Mais la négation dont tu parle ets uniquement basée sur la science, alors qu'une opposition pourrait tout aussi bien se baser sur un jugement froid et extérieur, un jugement de athée qui juge la moral et le bien fondé d'un tel roman... La science n'ets qu'un élement parmis tant d'autres pour réfuter la religion (et dieu en général). regarde par exeple la phrase "dieu est partout" peut etre prise au sens paganiste et déboucher sur les mythologies anciennes... ou sur une croyant sataniste au sens : dieu est la nature (bien sur pas au sens , ouhou j'aime satan et le noir et la magie pour faire le mal)

Ensiite tu parle du fait de se trouenr vers un Dieu d'amour, oui mais quoi alors? Ton propre amour ne te suffit pas? Et si Dieu était une chimère, une projection de toi, tu t'aimerai toi meme et tu t'en contenterai , alors pourquoi ne pas te limiter à ca? pourquoi chercher un amour ineffable? Pourquoi cette quete d'amour par un Dieu alor que s'il est omniscient il ne t'aimera bien sûr que par pardon ou par pitié.

J'ia en fait l'impression que si on adhère à ce genre de choses c'ets en grande partie pour le pardon qu'on ne retrouve que dans très peu de comunautés , preuve d'une certaine faiblesse d'esprit car on ne ddevrait accepter que le parfait pour faire tendre les gens vers le bon et non sur leur simple bonne volonté. Le petit garcon niais et sot qui dirais "oui j'ai volé mais j'ai été pardonné passons à autres choses... ah oui la baggarre idem... Ah vous parlez du viol d'aujourd'hui? Ah ben ca.... je suis aussi pardonné surment". 90% des serials killers sont croyants ,chrétiens et ont la foi!

Ensuite politique: pourquoi ton fils plus qu'un autre enfant qui en aurait plus besoin? Après tout il est autant ton fils que celui qui viens du ventre de ta femme... c'est un fils de dieu , ton frère, le fils de ton frère non?! La logique chrétienne tend en fait vers la république de platon où la famille est abolie je trouve. Donc du communisme...

vilà c'est un peu long mais... et encore comme toi j'ouvrirai bien sur d'autres sujets mais...

ps: désolé si je ne répond pas très vite je bosse comme un fou , surtout ces prochains jours, j'espère qu'il y aura de sgens prompt à entrer dans ce débat sans trop de betises croyantes ou hostiles.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par l`abbe le 20/08/2004 07:52:35
Groumpf.

Je crois que je commence à cerner ce qui te dérange : Dans tous tes propos, il semble évident que tu considères que tout chrétien est une grenouille de bénitier.

Encore une fois, dans l'ordre :

Pourquoi échanger des idées avec les autres ? Parce que c'est comme ça qu'on s'enrichit... Quand tu vas à l'école, tu lis ce que d'autres ont écrit, ou tu écoutes tes profs, tout ce petit monde t'enrichit, parce que je n'aime pas la notion "enseigner" trop réductrice à mon goût. Pour la spiritualité, c'est la même chose, c'est en communiquant tes doutes, tes croyances, tes idées que tu t'enrichis, que tu fais évoluer ta spiritualité. Si l'on devait se cantonner à son seul et unique Dieu, alors comment comprendre la spiritualité de l'autre, si les référents sont personnels et donc différents ? On arrive à ne pouvoir avoir qu'une acceptation aveugle, une tolérance, ou pire un rejet de la façon dont l'autre vit sa Foi. C'est par exemple ce qui se passe entre nous : Tu ne comprends pas ma Foi, je ne comprends pas la tienne, nous nous tolérons, sans toutefois admettre que l'autre ait raison. Imagine ce statu quo à l'échelle de 6 milliards d'individus...
Ce n'est donc pas de la fainéantise de réfléchir tout seul, c'est une volonté d'ouverture, qui fait que par exemple, je ne te réponds pas simplement "Je crois en mon Dieu un point c'est tout", mais que j'essaie de te faire comprendre pourquoi je crois en ce Dieu qui réunit tant de fidèles.

Ton second paragraphe montre que tu n'as pas encore saisi la notion de croyance telle que je la conçois : Ce n'est pas une question de savoir comment Dieu peut exister, c'est une question de ressentir cette Foi, au même titre que tu ressens l'amour pour celle qui a conquit ton coeur. Tu n'as pas répondu à ma question, d'ailleurs : T'expliques-tu l'amour ? Si oui alors explique-moi (d'un point de vue spritiuel), sinon est-ce pour autant que tu rejettes la notion d'amour ? Mais je crains que tu me répondes "Oui mais c'est MON amour, pas celui des autres" ^^

Quand je parle de se tourner vers un Dieu d'amour, c'est parce que la Foi est une sorte d'amour, et je ne vois pas comment aimer un Dieu de haine... Après, si Dieu est une chimère, une projection de moi, et bien qui sait ? Toujours es-il que cette chimère ressemble beaucoup de monde, et j'ai envie de te dire : Tu n'étais pas là aux Journées Mondiales de la Jeunesse, quand nous étions 2 millions de jeunes sur la pelouse de Longchamp, tu n'as pas ressenti cette formidable énergie de 2 millions de coeurs réunis pour célébrer leur Foi... Et ça, je doute que ton Dieu à toi tout seul puisse te donner un aperçu de ce que nous avons vécu là-bas... Crois-tu que parmi ces 2 millions de gens, qui représentent peut-être 0,5% de la communauté catholique, tous sont des imbéciles... J'ai envie de dire : Tu veux une preuve de l'existence de Dieu ? Vas à Lourdes, vas parler avec des malades qui sont entrés dans la grotte avec le corps et le coeur malade, et qui en sont peut-être sortis avec le corps tout aussi malade, mais le coeur léger... C'est ça le miracle de la Foi. Vas te plonger dans ces dizaines de milliers de musulmans qui arrivent à la Mecque, après un voyage bien souvent pénible, et prient ensemble autour du symbole de leur religion, essaie de ressentir cette énergie qui jaillit et qui les rassemble, et tu auras un aperçu de "pourquoi" nous croyons. Je mets des "" parce que ce n'est qu'une infime partie du moteur de notre Foi.
L'amour de Dieu est ineffable, tout à fait.
Mais comme tout Amour (avec un grand E ), il se doit d'être ineffable, sans quoi il relève plus de l'intellect que du coeur, et par là même il n'est plus Amour

On ne croit pas pour le simple fait de pouvoir être pardonné. D'ailleurs, parmi les 7 sacrements qui en quelque sorte "ponctuent" la vie du chrétien (pour mémoire : Baptême, Communion, Confirmation, Pénitence, Ordre, Mariage, Extrême Onction), trop de gens ont tendance à remplacer "Pénitence" par "Réconciliation", ce qui n'est pas faux en soi, parce que la Pénitence est destinée à se réconcilier avec Dieu, mais trop de gens, donc, prennent le mot "Réconciliation" pour pouvoir omettre de faire pénitence... Bref, Dieu en principe ne pardonne pas à la vas-comme-j'te-pousse. Mais il s'agit d'une interprétation personnelle. 90% des serials killers sont chrétiens et croyants ? Peut-être. Mais soyons objectifs : Dans quels pays parle-t-on des serial killers ? Dans les pays développés. Et dans ces même pays développés, quelle est la religion la plus répandue... Le christianisme. Eh oui Mais si on y regarde un peu plus près : Les massacres d'Algérie, ce ne sont pas des serial killers ? Ah non pardon, ce sont des fanatiques. Mais ici la différence entre un serial killer et des fanatique est que le serial killer agit seul. On en arrive presque à la définition suivante :
Sing : Serial killer / Plu : Fanatiques.
Tu m'auras compris, je pense, et malheureusement, comme trop de gens en ce bas monde, tu calques un peu vite ta réflexion sur les media : Une bande de fanatiques, c'est 30 secondes dans le 20h, avec des images horribles. Un serial killer, c'est 5 fois 1'30 dans le 20h, plus 5 fois 1'30 dans le 13h, et un dossier de 45 minutes dans "Reportages". Et voilà comment on fait d'un homme un démon, et de 10 hommes des fanatiques religieux simplement tarés. Mais comme le sujet du débat n'est pas la médiatisation, je m'arrêterai là.

Ton point de vue sur les enfants est absolument irrationnel : Soyons un peu sérieux, les enfants de mon voisin sont peut-être les fils de Dieu, et donc mes frères, mais si je commençais à raisonner comme ça, je ne serais pas là en train de te parler. J'aurais vendu mes fringues, tout ce que je possède, pour donner un centime à chaque être humain... Stp, essaie de ne pas tomber trop souvent dans l'excès, je ne le fais pas Pourquoi mes enfants plus que ceux du voisin ? Parce que si c'est Dieu qui donne le vie, il le fait par mon intermédiaire, et c'est moi qui choisi avec celle que j'aime d'avoir un enfant, donc c'est moi qui en suis responsable avec ma femme. Mais le fils du voisin, ce sont ses parents qui sont responsables de sa vie ! Tu pourrais me rétorquer "Oui mais alors, la parabole du Bon Samaritain ?" Comme toutes les paraboles, c'est symbolique. Le Bon Samaritain a recueilli le voyageur, a pansé ses blessures, mais ce n'est pas pour autant qu'il lui a dit : "Je te ferai vivre, je te donnerai le gîte et le couvert jusuq'à ton rappel à Dieu" Il l'a aidé lorsqu'il était dans le besoin, comme chacun doit aider lorsqu'il le peut les personnes de son entourage qui sont dans le besoin, mais l'aide doit rester raisonnable ! Je suis tout prêt à aider les gens que je connais, si je le peux, mais dans la limite du rai-son-na-ble

T'es pas le seul à bosser comme un fou, parce que de nos jours, être capitaliste, ce n'est pas de tout repos

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
Euh .... je vais répondre dans l'ordre alors.

Déjà je pense , oui , que les gens croyants sont des faibles.

Ensuite tu parle d'enrichissement , de relation qui apportent des connaissances, si tu veux seulment je préfère lire que parler aux gens, et s'il y quelque chose à apprendre sur les choses elles se trouvent dans les livres et non dans les relations humaines déjà vues d'avance. Ah et aussi je vais consulter unlivre de connaissance si je n'ai toujours pas trouvé la réponse moi meme, car quand on se donne les moyens on peux toujours!

Pour le fait de discuter de sa foi avec d'autre pour avoir le meme Dieu.. euh Dieu sera toujours le meme s'il existe que tu ai la meme vision qu'un autre ou non. Ensuite , vu que Dieu n'existe pas, je trouve que c'est juste pour créer une communauté autour de la meme idéologie , donc un phénomène très malsain regroupé autour de choses limites occultes car touchant à l'inexplicable.

Ensuite tu dis que je n'ai pas compris la foi... euh si si , je l'avais avant! Seulement je ne l'ai plus , et pas à cause d'un évenment particulier or mis la mise en place de ma réflexin personnelle et égoiste!! Et pas que par rapport à une seule religion, ni influencée par qui que ce soit!
Sinon tu as bien cerné mon égoisme , enfin egotisme ou autre chose comencant par EGO d'apèrs ce que tu dis sur ta questin d'amour.

Pour l'amour donc, ben je crois qu'est une envie d'exister, car les gens n'existent qu'à travers le regard des autres, on le vois tout le temps, alors exister aux yeux d'une personne aimante c'est mieux qu'aux yeux d'inconnus. (voilà aussi pourquoi je vois jésus d'une manière si méprisable, un homme qui avait besoin d'amour, pour se sentir exister, un farfelu très tordu)Mais ma réponse n'est pas spirtuelle mais plutot psyjesaispaskoi. D'ailleur à ce propos (je devrais pas j'ouvre sur autre chose m'enfin) la psychanalyse a le meme mode d'action que la religion à saoir: ca marche chez les gens uqi y croient, idem pour tous les trucs de charlatans. Moi je n'ai aucune autre sensation, quadn je rentre dans une eglise, que de rentrer dans un beau batiment grand et imposant, alors qu'un chrétien va se sentir impreigné d'une grande chose (Dieu).

Pour ce que tu dis : si dieu était une chimère il ressemblerait à beaucoup de monde... ben oui ... tous humains, meme combat.. Que dire de plus. La célèbre phrse de Nietzsche "Dieu est mort" ne serait il pas son symbole pour dire qu'il a quitté sa condition d'humain pour tendre vers le surhomme? si tu connais un peu la philo et que tu as lu nietzsche tu dois un peu comprendre de quoi je parle. Sinon ben il faut voir que tout le monde crois en quelque chose qui rassemble toujours pleisn d'autres gens , ca s'appelle des conivences je crois, politique , picturales, musicales ou religion... ces point communs sont plus ou moins impliquants mais montrant souvent que aucun humain n'est fondamentalement différent d'un autre, Dieu serait alors ce point commun? Donc une sorte de facteur psychologique...

Les jmj , je connais quelqu'un qui y est allé , il avait 19 ans à l'époque et m'a juste raconté combien il a baissé sa braguette ou combien on a put lui baisser, bon traive de legèreté (meme si c'est quand meme vrai) il est chrétien et il a aussi senti cette chaleur dont tu me parle mais je pense que c'est exactement la meme que si je vais à un concert de metal, je me rappelle que quand je suis allé voir PanterA j'en avais l chair de poule et que je ne devais pas etre le seul à aprécier la meme chose que les autres : cette putain de musique!! Tu vois .. pas besoin de la foi pour les effets... Et plsu généralement tout ce que tui me dis sur Lourdes est aplicable à tout ce qu'on adule et qu'on adore. Un fan de Rebeyrolle ou de Je sias pas moi.. picasso aurait eu une oeuvre rien que pour lui alors qu'il était atteint d'un cancer aurait ausis eu le coeur léger, et reparyi à l'hopital 3 mois après il aurait encore mal au coeur mais avec la peinture , comme les chrétiens avec la croix...
Ce que je dis peut paraitre con et absurde mais pa du tout, c'est juste un exemple... Qu n'est pas là pour tourner en dérision ce que tu dis, la dérision ne répond à rien, elle méprise seulement, ce vers quoi je tends en tant que nihiliste passif (et non politique je tiens à le préciser!) mais là n'est pas mon but.

Et tu parles des fanatiques, dis moi quel serait le messie assez fanatique pour aller laisser un homme le trahir et savoi qu'il va souffrir le martyr (c'est le cas de le dire)? Est il différent de ceux qui s'immolent? Ils ne tuent pas (sauf que jésus si mais par contre coup peut etre pas voulu en tant qu'homme mais prévisible en tant que fls de dieu , mais ... les voix du seigneur sont impénétrable, ca aide ce genre de petite phrases qui excusent tout hein?) mais sont aussi fanatiques que les autres!

Ce que tu dis sur les enfants de tes voisins etc... ce ne sont pas les jésuites qui fon ca?ou les sacristins? je sais plus... peu importe leur nom après tout , sauf pour qu'on vois tous de qui on parle. Mais franchement est ce que ca ne serait pas ce que la religion dicterait? ce n'est pas ce qu'elle prone dans tout ce qu'elle dit? Le partage, l'amour de son prochain, tous fils de dieu etc... ?
Et tu utilise la parabole du bon samaritain bien connue, mais si tes voisins sn dansle besoin parec que de nos jours ca arrive souvent (meme si c'est quelques fois par faute de betise ou de crédulité ou de simlicité d'esprit, ou fénéantise mais passons) les aiderais tu come tu aide ton frère? Non... Seulment le curé lui va le faire en t'appellant "fils", jésus l'aurais fait en t'appellant "fils" , pourquoi n'aiderais tu pas ton prochain en l'appellant "frère"? Snon à quoi aura servi les messies et les écrits sinon à aider à ola création d'un monde d'amour, de compassion et d'entraide, bref un monde fraternel?
Et je ne tombe pas dans l'excès juste je pense que qund oncrois à quelquechose on s'y implique vraiment, un écolo n'a pas de voiture,il utilise les transports en communs ou son velo (ca ne t'oripile pas de voir les vélos des écolos cadenassés et les voir arriver en grosses voitures?), idem pour les chrétiens ou les croyants... Quand on croit on vit sa croyance à fond ou alors on laisse tomber! O ne peux pas prendre que les éléments qui nous arrangent d'une telle chose ca serait trop facile, tu ne peux pas prendre l'amour de Dieu sans l'amour à donner à ses enfants!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par benjiir le 20/08/2004 07:52:35
Je voudrai juste féliciter les deux protagonistes qui contineuent ce débat!
Franchement, votre niveau m'impresionne, et j'aimerai vraiment pouvoir parler comme vous, et savoir dire ce que je pense aussi bien que vous!
Félicitations, votre débat est génial, et rès intéressant!
Bravo pour vos commentaires inteligents (contrairement à certains...)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par dark link le 20/08/2004 07:52:35
Quel discours ! Plutôt bien structuré mais on pourrait faire mieux, surtout au niveau de la rédaction. C'est mieux quand les mots sont bien orthographiés. Mais ce n'est pas cela qui importe réellement.

Ce qui frappe avant tout est bien sûr le titre : "les horreurs du Christianisme", puis le commentaire, le commencement surtout : "Voilà pourquoi la religion chrétienne est une mauvaise religion...". Enfin ! Voilà quelqu'un qui va nous expliquer pourquoi, qu'est-ce qui cloche, quel est le problème avec cette religion, ou est l'arnaque ?

Tout c'est question reste malheureusement sans réponses après la lecture de cet article. La raison ? Il apparaissait en réalité dès le début que l'auteur avait fait une énorme, gigantesque et grotesque confusion : la religion, soit la foi en Dieu et ses principes, et l'Église. Quel dommage ! Mettre à terre un résumé si complet des "faits" comme le dit si bien l'auteur, uniquement des faits, des actes, des atrocités, certes, des ignominies inacceptables, que je ne réfuterai pas un instant, mais l'auteur ne donne en réalité aucune explication. Oui, nous savons que l'Église a commis des crimes, mais l'Église est constituée par les Hommes, or les Hommes ne sont pas Dieu, et chacun sait que l'Homme est particulièrement stupide, malgré sa grande capacité de réflexion. L'auteur finit d'ailleurs inconsciemment par ne plus employer que le mot "Église" dans la fin de son article, sans doute sous le coup de la frénésie avec laquelle cet article a été composé.

En définitive, nous en avons juste appris un peu plus sur les horreurs liées à l'Église au cours de l'histoire mais nous ne savons toujours pas pourquoi les principes de Dieu, et donc de la religion chrétienne sont mauvais. Sans doute l'auteur a t-il voulu nous dégoûter ou nous culpabiliser, mais il a surtout déçu.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
dark link, déjà si je n'ia avancé les faits c'est comme tu le dis pour l'Eglise, mais l'Eglise chrétienne, attachée à la religion et aux religieux. Par cette voie je parle aussi de la foi, car la foi en Dieu comme tu le dis aussi est rattachée à l'Eglise dans ce cas particulier.
", nous savons que l'Église a commis des crimes, mais l'Église est constituée par les Hommes, or les Hommes ne sont pas Dieu" <-- oui mais l'homme n'est t il pas à l'image de Dieu ? Dieu n'est il pas lui meme une projection des hommes? ... Eglise et foi sont donc liés.
Et je parle de la religion chrétienne , donc de L'Eglise, si je parlais de Dieu j'aurais parlé de touytes les religions et de manière théologique et non historique! Mais là encore il ets possible de les casser sur ce terrain là mais je n'ai pas assez de conaissances aprofondies sur le sujet pour en parler de manière vraiment intressante je crois.

Laxy, oui je dis que qand oncrois en une religion on doit s'y impliquer totalement , et oui je critique les faits de sgens qui ont agit en cohérence avec leur religion, c'est d'ailleur sur ca qu'ets basé tout mon article, le lien religion - actes... Voilà pourquoi j'ai dis: "voilà pourquoi le christianisme est une mauvaise religion... des faits rien que des faits".

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par mimoza le 20/08/2004 07:52:35
Bien q n ayant rien contre les religieux de l'eglise, j ai pris l temps d imprimer ton article afin de l lire a tete reposer.
Tu incrimine toute la religion chretienne pour des fautes commises par certains hommes d'eglises a certaines epoques. Les Hommes ne sont pas Dieu. ils ont fait des erreurs...normal, ce sont des homme et essaient de tirer des lessons de ces erreurs. Par ailleurs pas mal de choses q t'as dites sont pas verifiées. ce serait trop long de te les citer là. mais renseigne toi davantage. prends tes accusations, point par point et renseigne toi dessus.
C un peu comme Ben Laden. Ce serait faux de fou de vouloir juger toute la religion musulamane a travers les exactions de cet homme ou d'autres extremistes.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par the brain le 20/08/2004 07:52:35
cet article est une véritable fiote !!!! comment peut on parler de ceci de la maniere dont tu le fais! a ta place j'aurais honte et je me poserais pas mal de questions

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par the brain le 20/08/2004 07:52:35
cet article est une véritable fiote !!!! comment peut on parler de ceci de la maniere dont tu le fais! a ta place j'aurais honte et je me poserais pas mal de questions

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
euh tu le fait exprès ou t'es con???
tU me dis que j'en parle d'une certaine facon ?? mais je ne fait que d'avancer des faits..
ce serait comme dire à quelqu'un de parler trop platement de la seconde guerre mondiale ou de dire à quelqu'un qu'il n'a pas le droit de parler du Stalinisme à travers les faits...

des fois je vous comprend vraiment pas les gens, enplus je suis sur que la moitié (au bas mot) de ceux qui critiquent n'ont meme pas tout lu, ont juste vu le titre etle résumé, se sont jeté pour mettre "mauvais" et laisser leur crasse en comentaire. Tant pis je laisse vos merdes que tout le monde aprécie votre connerie....

Ps: The brain: Jésus va te punir vilain de parler comme ca à un de ses fils!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par dark link le 20/08/2004 07:52:35
Réponse à echouekorps (un peu en retard, je m'en excuse).
Je partirais du principe que tu n'as jamais été initié à la chrétienté de la part des chrétiens (sans doute l'as-tu été par la lecture de nombreux livres ou article). S'il erreur il y a, corrige-moi. Je pars également du principe que, étant moi-même chrétien, je pense que Dieu, tel que je le connais ("le Dieu catholique", est le vrai Dieu, que la religion catholique est la Vérité, et que je connais cette vérité (j'espère en tous cas la connaître). Je ne parlerais donc pas des autres religion et Églises.
Je fais la distinction entre les Hommes, associés à l'Église (catholique, car je ne saurais m'étendre sur les autres), et Dieu, avec la Religion qui lui est associé (Religion catholique également) car je sais quels sont les principes, les vérités de cette religion, de cet enseignement de Dieu, vérités qui sont absolument justes et bonnes, et je sais que les Hommes (certains, une population plus ou moins grande à travers les siècles) ont très mal interprété les paroles de Dieu et de Jésus, ou les ont interprété selon leur besoin, et ont ainsi justifier les actes horribles qui sont relatés dans cet article. Pour être correct, il faut dire que ces actes ont été commis par erreurs d'interprétation, totalement volontaires ou par inconscience et ignorance (ce qui est sensiblement la même chose). Or ce sont bien les Hommes qui ont fait ces interprétations. Les paroles de Dieu n'ont rien de mauvais, bien au contraire. On ne peut donc pas dire que la Religion catholique est une mauvaise religion, car elle est issue directement de ce que Dieu a dit aux hommes, en envoyant son fils sur Terre (etc.). Ainsi, la critique de cet article ne vaut que pour l'Église catholique qui, je le reconnais tout à fait, à commis les pires crimes. Voilà pourquoi je disais que le titre et le début de l'article ne sont pas en rapport avec le contenu. Je pense que tu n'aurais pas commis cette erreur si la Religion catholique t'avait été enseignée à la manière catholique.
Quant au fait que l'Homme est à l'image de Dieu, je ne le réfute pas du tout, mais je complèterai en disant que ce n'est qu'une image, qu'une projection. Si les Hommes étaient Dieu (bon et juste,...), je ne pense pas que le monde serait comme il est. Certes, Église et Foi sont liées, c'est d'ailleurs l'Église qui est garante de la Foi, mais sachant que l'Église commet quelques petites erreurs, il vaut mieux se rapporter directement aux paroles de Dieu, c'est à dire à la Bible.
Voilà, j'espère que la confusion ne règnera plus. Après tout, Dieu dit (les peace-and-love aussi, vous remarquerez) "aimez-vous les uns les autres". Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à ça.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
ok pour tout ce que tu dis.

Pour aimez vous els uns les autres.. ben je sais pas , il y a des gens qui ne méritent aucun amour, meme pas du respect ou une quelconque attention. Aimer tout le monde ets un signe d'aveuglement ou d'avillisement ou de bétise extrème!! L'amour (au sens large bien sur) ne se donne pas à n'importe qui , loin de là, et tout le monde ne le mérite pas, loin de là encore! Je pense que cette phrase est typique de ce que je hais dans cette religion, toute cette volonté à travestir la nature primaire de l'homme: le pire animal au monde!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par mimoza le 20/08/2004 07:52:35
Aimer vous les uns les autres!!! Comme tu l'as di Echouekorps, il n 'est pas aisé d aimer tout le monde, il y en a ki n l merite pas.
Justement. Ces personnes ki n l meritent pas, sont des personnes ki n'aiment pas les autres. Si ils aimaient leur prochain, en retour, ils auraient eu le merite d'etre aimer . Toi meme aurait trouver tout naturel de les aimer.
Calme toi mec....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
Putain merde alors vous voulez pasq comprendre que JE NE SUIS PAS SATANISTE!!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par dark link le 20/08/2004 07:52:35
La chose radicalement différente de la part de la Religion catholique comparée aux autres, est que il faut aimer son prochain, malgré tout. Et c'est là qu'est vraiment la supériorité (sans vouloir dire que c'est nous les meilleurs). C'est en faisant cela que l'Homme ne plus simplement un crétin mais véritablement un Homme, quelqu'un qui fait la chose que personne ne fait et qui est tout à fait juste (j'attendsde voir celui qui me dira qu'aimer est une connerie). De même que la Religion catholique (pas seulement elle normalement) préconise le pardon, chose très importante que les religions autres que chrétiennes n'intègrent pas. Il faudrait m'expliquer ce qu'il y a de mieux (car c'est le "mieux" que nous recherchons tous, normalement, à moins que l'on soit sataniste) que ces deux choses (à part toutes les explications du genre "il y en a qui le mérite pas" et "aimer tout le monde c'est être inconscient" ; on parle de ces deux valeurs dans l'absolu, "pour le principe" même si, attention, c'est ce qui devrait être fait ; mais non savons tous très bien que beaucoup de chrétiens, moi compris sans doute, acceptent ces valeurs "pour le principe". Quant à l'application...).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
aimer est une conneire!!! Un truc pour esprit faible sans aucun discernement, je continue à dire que pour ailmer son prochain faut etre débile: regarde les humain: hypocrites, deestructeur de nature, cons, bete , ... HUMAIN = POURRITURE!!

ENSuite les gens peuvent etre très bien sans religion encore faut il savoir où est le bien et omù est son contraire.. mais tout ca pauvre abruti tu l'a trouvé dans ta bible , tu ne l'a pas trouvé seul, parti de rien , en effacant toutes tes putaisn de bases de merdes.

VIVE LE NIHILISME ET LA LUCIDITE

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par benjiir le 20/08/2004 07:52:35
Alors, jusque là, je trouvai que Echouekorps se défendait très bien, et malgré mes idées oposées aux siennes, je trouvai ses commentaires intéresants. Mais là, je change d'avis!!
Depuis quand aimer est une connerie ?!
C'est la plus belle chose qui nous soit onné d'aimer!
L'amour est partout, et pas seulement dans la religion chrétienne!!! T'as jamais été amoureux de ta vie ? t'as jamais regardé une fille ou un gars (je suis pa intégriste!) sans éprouver quelque chose ? je veux bien admettre qu'il est difficile d'aimer tout le monde, mais tu peuxpas dire que l'amour est une connerie!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par iceheart le 20/08/2004 07:52:35
EUH... tu t'emballe mon cher echouekorps... t'as pété un joli câble là...
Aimer : une connerie. Mouais... pas forcément... tt dépend du sujet , du contexte, etc...
humain=pourriture. Bof... de qui tu parle ? tu te vois comme pourri ? ... La majorité des humains sont comme tu le dis mais un humain qui se dévoue pour des valeurs nobles n'a rien de pourri ; tt est une question de discernement et d'esprit ; seulement faut-il ouvrir les yeux et savoir les ouvrir. (ce que ne connaissent pas tt les religieux, et vu que y'en a la patate...)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par mr bibi le 20/08/2004 07:52:35
c'est pas echouekorps, l'adresse email du message que j'ai reçu parceque j'ai coché etre averti des nouvos commentaires est pas la même que celle d'echouekorps, c'est juste un imposteur qui se croit malin et faire tomber l'argumentation d'echouekorps en le rabaisssant, je trouve cette methode pitoyable...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par nebetbastet le 20/08/2004 07:52:35
J'ai pas trop suivi le débat pendant un moment, mais bon, j'interviens.

Celui qui s'est fait passer pour échouekorps, je dirais la même chose que les autres. Aimer c'est "vouloir faire du bien à autrui", je ne vois en aucun cas pourquoi ce serait pour les esprits faibles. Au contraire, je pense que c les esprits faibles qui ne savent pas aimer. Aimer n'est pas à confondre avec "désirer".

"HUMAIN=POURRITURE" : hyprocrites, cons, bêtes. Super comme argumentation. A mon avis les hommes ne sont ni pires ni meilleurs que les autres animaux. En tt cas ce sont les seuls à avoir une morale, càd dire à savoir discerner le bien et le mal.

"ENSuite les gens peuvent etre très bien sans religion encore faut il savoir où est le bien et omù est son contraire" Et si tu veux savoir, les valeurs et morales sont enseignés par la religion. C pour ça qu'elle diffère selon les pays. Ds certains endroits du monde, on te dit que c bien de se venger ; ds d'autres les gens laissent mourrir les personnes âgés. Ca peut nous choquer, car cela ne correspond pas à notre morale à nous, qui dérive directement de notre culture judeo-chrétienne. Donc ta notion à toi de bien et de mal vient du judaïsme et du christianisme.
De tt façon cette notion de bien et de mal n'existe pas en tant que telle ; elle est relative et diffère d'une personne à une autre, selon sa religion, son éducation, etc.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par l`abbe le 20/08/2004 07:52:35
I'm back dans les bacs

Aller hôp, on est repartis.

Bon je vais le faire comme toujours, dans l'ordre, mais en incluant, du moins en essayant d'inclure l'ensemble des commentaires (ceux dignes d'intérêt) qui ont été postés depuis mon absence.


Echouekorps :

Les gens croyants sont des faibles ? Permets-moi de te reprendre : Il est extrêmement facile de réfléchir tout seul, de trouver SES solutions, qui sont en accord avec sa propre façon de penser. En revanche, croire en une religion, c'est réfléchir sur ses fondements, en chercher la substantifique moelle, pour citer un vieux prof de français. Croire, c'est faire l'effort de réfléchir sur ce qui n'est pas notre pensée. N'avoir aucune croyance, c'est être égocentrique, voire même narcissique. C'est mon point de vue, et non parole d'évangile, bien sûr

Tu préfères lire que parler aux gens ? C'est un peu facile, non ? Tu lis, une ligne ne te plait pas, tu la sautes en te disant "pfff n'importe quoi". Et tu qualifies les croyants de gens faibles ? N'est-ce pas une faiblesse que de refuser l'adversité morale ? Les livres ne se défendent pas, et n'ont pas toujours raison...

Concernant les échanges qui existent et qui font toute la beauté et la puissance spirituelle de l'Eglise Catholique, tu me rétorques "De toutes façons votre Dieu n'existe pas, donc vous ne vous réunissez que pour bavasser de phénomènes occultes, ce qui est très malsain" (je ne cite pas, j'ai condensé. Mais voyons, toi tu le vois comme ça parce que tu ne crois pas, mais nous sommes animés d'une profonde foi, donc il nous semble évident que nous échangeons des propos relevants d'une conviction commune et juste... Imagines un peu. Si tu es scientifique, il se peut que tu discutes de, pour prendre un exemple qui reste peu vulgarisé, de la capacité à produire un flux d'anti-matière. Moi, en tant que scientifique détracteur de l'existence de l'anti-matière, je viens te dire : "C'est ridicule, l'anti-matière n'existe pas, vous discutez d'une chimère, c'est malsain." Me répondre avec intelligence serait de me dire : "Tu n'y crois pas, soit, mais nous y croyons, et nos échanges nous font avancer dans la compréhension et la connaissance de ce phénomène en lequel nous croyons." Et bien je te dirai la même chose concernant la foi. Nous croyons en Dieu, et nos échanges nous enrichissent. Pourquoi ? Parce que la religion s'implique dans la vie de tous les jours. Parler de la Foi, c'est parler de la vie, tout simplement.

Remise en question... Oui, j'avoue que ça ne me surprend pas outre mesure. J'ai eu une période où je pouvais soutenir un débat interminable sur le thème de "Dieu ne peut pas exister, scientifiquement c'est une aberration." Ce n'était pas nihiliste, mais scientifique. Et je crois pouvoir dire qu'en tant qu'ex croyant, la véhémence et la puissance de tes propos sont probablement exacerbés par une interrogation personnelle sur leurs fondements. En gros, ton débat sert autant à asseoir tes convictions qu'à combattre les miennes. Non ?
Tu ne crois qu'en TON amour ? Mon Dieu, mais si chacun a SON amour, SES croyances, tu ne peux rencontrer une personne qui soit compatible avec TON amour, vu que sa perception de l'amour sera nécessairement PERSONNELLE, donc DIFFERENTE ? Donc tu ne connaitras jamais l'amour ? Bon c'est décidé, ce soir je te fais une petite place dans mes prières

Les gens n'existent qu'au travers du regard des autres ? Ca c'est le discours de quelqu'un qui se cherche, pas de quelqu'un apte à démonter une religion telle que le catholiscisme... Tu te sens plutôt de quel bord ? :]
Jesus n'était pas tordu, il n'a pas recherché l'amour des gens, sinon il aurait imploré le pardon des hommes pour ne pas mourir sur la Croix ! Voyons... Non, Jesus a DONNE son amour aux hommes, il est mort par amour pour les hommes, et le plus merveilleux, c'est qu'il n'a jamais rien demandé en retour ! Il a proposé aux disciples de le suivre, il l'ont fait de leur plein gré, et il ne leur a jamais rien demandé ! Il savait que Judas allait le trahir, il l'a aimé magré tout, et ne lui a rien demandé ! Jésus a vécu pour donner, il n'a jamais cherché à recevoir.
A propos des églises, ben honnêtement, je les vois comme un lieu de culte, mais je n'ai jamais réellement ressenti la présence de Dieu dans la petite loupiote à côté du tabernacle Si je ressens l'existence de Dieu quelque part, c'est dans mon coeur. La loupiote est une allégorie...

Pour l'histoire de la chimère, j'ai fait une faute : J'ai écrit "ressemble" au lieu de "rassemble", d'ailleurs tu aurais dû t'en rendre compte, je n'ai pas coutume d'écrire des phrases du style "une telle chimère ressemble beaucoup de monde"
Heureusement, tu me rejoinds par la suite... Oui, il existe toutes ces connivences entre les hommes, qui peuvent se caractériser au niveau de la façon d'appréhender l'art, la politique, les goûts culinaires, ... D'un point de vue purement scientifique, je pense que oui, Dieu se situe sur un plan en quelque sorte "psychologique", car il vit dans le coeur de ses fidèles. Mais où pourrait-on placer la limite entre le physique et le psychologique ? Certains croient à la télékinésie, moi je crois en Dieu, et je me plais à croire que cette foi me rend meilleur.

Oui, les JMJ, ce fut aussi une boite à baise. Ca c'set indéniable. Mais si 2 millions de personnes étaient venues pour ça, crois-moi, longchamp serait un champ de mandragore
Mais comme toujours, on parle de ce qui est croustillant, pas de ce qui fait "tarte". Imaginons :
Un jeune, appelons-le X, est allé aux JMJ. Il y est allé avec son groupe de catéchisme, parce qu'il se marre bien avec ses copains, que parfois ils prient, que parfois même, ils prient avec conviction, mais surtout que souvent ils s'éclatent ensemble. X va donc aux JMJ, ils passe des temps spirituels forts, et ils passe la nuit sur la pelouse de Longchamp. Il rentre au bahut le lendemain, que va-t-il raconter ? Qu'il a passé le Samedi après-midi à chanter "Louange à toi, Seigneur" ? Non. Il va délirer avec ses potes, en disant pour que l'on s'intéresse à lui : "Ouuuaaiiisss c'était trop fun, t'imagines les petites bourges elles étaient trop chaudes, j'ai passé la nuit à me faire pomper dans les buissons". Et voilà, il est devenu la star de son groupe de potes. Et son WE spirituel ? Boarf, ça c'est perso, limite si il en a honte, quand bien même il a ressenti une spiritualité importante durant ces 2 jours.
Et voilà. La nouvelle se répand, bientôt X est une star du bahut. Et les JMJ sont devenues la plus grande partouze de tous les temps.
Grandis un peu mon ami, tu n'y étais pas, tu ne l'as pas vécu, alors moi je te donne un avis différent de tes potes : C'était très fort, très intense, ce malgré les petits merdeux qui sont partis baiser dans les buissons. Et je suis loin d'être le seul à penser ça
Quant au soulagement d'une croyance commune, et bien oui, peut-être qu'un fan de Picasso aurait le coeur léger en repartant avec sa toile. Mais pour ça, il lui faut 10 M€. Pour aller à Lourdes, ou pour aller se recueillir dans une église, il en faut bien moins que ça, et même certains diocèses prennent en charge les grands handicapés pour les emmener en pèlerinage, ce grâce aux dons des paroissiens. C'est aussi ça, l'Eglise Catholique : Des gens qui donnent pour les autres. Ben si tu me trouves des fans de Panthera qui se cotisent pour payer l'entrée d'un pauvre au concert, tu m'appelles

Jésus fanatique ? Non. Jésus aimait les hommes, et il connaissait son destin. Depuis le début. La différence avec les mecs qui s'immolent ? Ben c'est simple, ont-ils un tel pouvoir de rendre les gens heureux rien que par leur exemple ? Non. Ce n'est pas un hasard Maintenant, aucun être humain ne dispose de sa vie. Jésus, pas plus que les autres, ne disposait de sa vie, simplement il devait mourir pour racheter les péchés de l'Homme. Mais là je m'engage sur des arguments de croyant, qu'en aucun cas tu ne saurais recevoir

Pour le problème du partage, je pensais avoir été clair : Dans la mesure du possible, j'aide les gens. Je suis le premier à lâcher 5 € au petit clochard qui traine ses guêtres dans le métro. Seulement, j'ai dse priorités, ce sont les suivantes : Ma famille, mes amis, les autres. Dans l'ordre. Donc tant que je n'aurai pas assuré un avenir radieux à ma famille, je ne dilapiderai pas. C'est aussi simple que ça. Oui, je pourrais vivre avec la moitié de mon salaire. Je mangerais tous les jours à ma faim. Seulement, j'en ai chié pour arriver là, et donc j'estime avoir le droit de disposer mes priorités comme bon me sembe. Mais si tout le monde donnait comme je le fais systématiquement 10% de pourboire, au minimum 5 € par semaine à des sans-abris, et disait toujours oui (dans la mesure du possible) lorsqu'un ami lui demandait de l'aide, et bien je pense qu'il n'y aurait plus un seul SDF à Paris. Bref, je ne suis pas là pour dire que je suis un exemple, mais il ne faut pas déconner, j'aide mon prochain dans une mesure raisonnable, comme je l'avais dit.
Donc j'aiderai plus mon frère que mon voisin qui vient m'engueuler dès que je ne fais pas attention au volume de la chaine.


Benjir :

Rien ne t'empêche de te joindre au débat, tout le monde est le bienvenu, pourvu qu'il y ait un minimum d'effort sur l'expression. On ne débat pas à coups de SMS (Je n'ai pas dit que tu écrivais dans le style SMS )


Dark Link :

Oui.


laxy :

Tout à fait, il est agréable de voir quelqu'un qui sait prendre des demi-mesures


remem machin-truc-bidule :

Arrête de pourrir nos conversations, tu es inutile. File voir au Toy's R' Us, je crois qu'il reste à peine une dizaine de G.I. Joe.


echouekorps (encore lui ??? ) :

Les Hommes ont été conçus à l'image de Dieu... Jusqu'au péché originel. Du coup, ils font des conneries. C'est allégorique, mais c'est pour dire que l'Homme a en lui la capacité d'être bon et juste, mais qu'il se pourrit... Le fruit défendu, c'est plus qu'une simple source de blagues sur les femmes : C'est la société embryonnaire. Les humains sont deux, et à deux ils font des conneries. En gros, l'ami Rousseau allait dans le sens de a Bible : "L'homme nait bon, c'est la société qui le corrompt". Mais il n'en reste pas moins que l'Homme, s'il savait écouter son coeur, y trouverait la recette de la justice et de la bienveillance. Dieu n'est pas une projection de l'Homme, il est un berger qui les rassemble, mais là je crains d'être un peu trop démagogue.
Pour aller dans le sens de laxy, je répète que tu ne comprends pas le sens du mot "demi-mesure". Certains se sentent la vocation pour donner leur vie à la dévotion, mais la plupart cherchent déjà à être bons, et même si il ne vendent pas leur maison où ils ont 5 m² superflus dedans, il n'en sont pas des hérétiques pour autant.


mimoza :

Oui.


the brain :

Avant de regarder dans la gamelle du voisin, il faut d'abord nettoyer la sienne. Tu trouves que ton commentaire est constructif ? Je me permets la remarque suivante :
Ton article est une véritable fiotte. Comment peux-tu réagir de la sorte sans argumentation ? A ta place j'aurais honte et je me poserais pas mal de questions.
Tu sembles, d'après ta véhémence, être catholique. Et bien pose-toi la question suivante : Trouves-tu que ta réaction, venant d'un catholique qui est censé prôner l'amour, est plus digne que le discours d'echouekorps ? Tu as beaucoup à revoir, petit homme.


echouekorps :

Tiens, le niveau de tes réactions diminue. Tu dois te ressaisir, garçon


Dark Link :

Il me semble évident que echouekorps a connu la Foi sensiblement par les mêmes biais que toi et moi.
Par contre je trouve ton discours un peu, et même beaucoup trop démagogue. Impliquer la notion de "Vérité", de dire que TA religion est LA Vérité, ça me dérange :/
Pour le reste, je suis assez d'accord avec toi.


echouekorps (Ca s'en vaaa et ça revieeenntt) :

Tout le monde, à l'origine, mérite de recevoir de l'amour. Mais tout le monde doit également en donner, sinon d'où viendrait l'amour que l'on est censé mériter ? C'est comme sur eMule (j'en profite pour balancer un ch'tit coup de gueule) : Tu d/l, c'est bien, mais si tu partages rien, ben c'est dégueulasse. Conclusion : les Hommes recoivent en fait de l'amour proportionnellement à ce qu'il donnent. Mais quand la religion parle d'aimer tout le monde, il s'agit simplement de savoir pardonner à ceux qui t'ont fait du mal, et de ne pas porter de jugement sur les gens sans les connaitre. Après, les gens qui tu connais et que tu apprécies, et bien c'est évident que tu les aimes Bref, la religion encourage à ne pas être con, au contraire de ce que tu prétends.


ziggy stardust :

Tu pars dans des préjugés aussi ridicules que ceux que tu condamnes. En plus dans Paris-Match il y a plein d'articles super intéressants. Mais c'est un canard de riche et d'aristo, hein ? Tu sais, les enculés qui pompent le fric des pauvres comme toi. Des gens comme moi, quoi.
** Begin Coup de Gueule Hebdomadaire **
Pffff, ça me fout la haine les merdeux qui se permettent de juger sans savoir, ni même sans faire un semblant d'effort pour comprendre les autres.
** End Coup de Gueule Hebdomadaire **


mimoza :

Les grands esprits se rencontrent, je n'avais pas encore lu ton commentaire avant de mettre ma réponse précédente au post de echouekorps


echouekorps :

Ca devient n'importe quoi tes réactions. Tu m'avais habitué à mieux. Il est temps de te reprendre, garçon.


Dark Link :

Sérieusement, tu as trop tendance à croire que ta religion est la seule qui ait le secret de la Vérité. Tu manques à mon goût un peu d'ouverture d'esprit.
Ceci dit tu es plein de bon sens.


echouekorps :

Ah non c'est vrai ce n'est pas lui


Benjir :

C'est beau l'innocence :')
Mais tu vois, toi aussi tu dis des choses intelligentes... Tu disais un peu plus haut que tu n'osais pas prendre part au débat... Aller garçon, au boulot


iceheart :

Ben là il n'y a rien à dire, vu que c'est pas echouekorps l'auteur de l'abject commentaire


Moi moi et moi :

Merci de cette précision


Nebetbastet :

Oui, tout à fait, la notion de bien et de mal est partiellement relative, toutefois il y a des concepts qui sont et doivent êtr absolus sur le bien et le mal, et qui sont reconnus universellement, Dieu merci


Voili voilou, c'était long, mais bon fallait que je rattrape mon retard

A bientôt pour de nouvelles aventures

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par nabilcastle le 20/08/2004 07:52:35
aimer c'est échapper par un seul être à la médiocrité de tout les autres , ABEL BONARD
LA RELIGION N'EST PAS UNE CONNERIE LES CONNERIE SONS LES IDEES DES HUMAIN, LA RELIGION EST UN SAVOIR FAIRE DE DIEU , UNE FAçON DE VIVRE POUR RéUSSIR, LA RELIGION EST UN SYSTHéM PRéCIT POUR VIVRE ET SE PRéPARER à LA MORT, CAR EN PEUT PAS VIVRE SANS UNE ORGANISATION ,NOUS SOMME TOUS UNE MéRDE EST ON A BESOIN DE RELIGION ,

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par l`abbe le 20/08/2004 07:52:35
**Analphabetric Traductor ON**
La religion n'est pas une connerie, les conneries sont les idées des humains, la religion est un savoir-faire de Dieu, une façon de vivre pour réussir. La religion est un système précis pour vivre et se préparer à la mort, car on ne peut vivre sans une organisation ; nous sommes tous des merdes, et nous avons besoin de religion.
**Analphabetric Traductor OFF**

Mon Dieu, parfois je me demande ce que je ferais sans ce précieux traducteur...

Bon alors je vois du bon et du mauvais dans tes mots, Nabil :
Oui, les erreurs viennent de l'interprétation de la religion par les hommes, non de la doctrine elle-même.
La religion est un savoir-faire de Dieu... Ca c'est assez difficile à interpréter au vu de la multitude de sens que l'on peut donner à cette phrase.
La religion n'est pas un système précis pour vivre et se préparer à la mort, la religion est un enseignement pour apprendre à vivre et préparer son passage dans la vie éternelle. La nuance est subtile, mais loin d'être négligeable.
La religion n'est pas une organisation, c'est un lien, un référent commun qui rassemble autour d'idées partagées.
Nous sommes tous des merdes ? Je me plais à croire que ce n'est pas le cas.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par l`abbe le 20/08/2004 07:52:35
Hmmmm. Next target selected : gouigoui

Bon déjà tu emploies des insultes à l'égard des croyants ? Tu as peur que notre niveau intellectuel ne soit pas à la hauteur du tien pour devoir employer autre chose qu'un langage soutenu ? Tu écris comme les faibles qui ont besoin d'insultes pour se justifier.
Voilà pour le petit coup de pied sous la table

Croire c'est être faible ? C'est vraiment ridicule... Tu remarqueras que beaucoup d'athées (je n'ai pas dit tous) défendent leur bifteck par "Ouais vous êtes tous des cons de croire en un dieu de merde bande de faibles vous vous écrasez devant un connerie" (j'ai pris le soin de retirer les fautes qui sont de mise dans ce genre de discours).
Pourquoi ces individus réagissent comme ça ? Parce qu'il sont frustrés de ne pas comprendre ni connaitre la plénitude de bien des croyants, et constatent que ces religions de merde sur lesquelles ils crachent rassemblent et lient les gens, et que eux se retrouvent tous seuls comme des cons. De l'aigreur pure et simple.
A l'inverse, beaucoup de croyants ont plus souvent tendance à chercher à se défendre par le biais du dialogue, de la volonté d'éclairer leur interlocuteur, non pas dans le sens "viens découvrir la Foi, tu connaitras la Vérité", mais dans le sens "viens découvrir pourquoi je crois, au lieu de fustiger ce que tu ne connais pas". Le problème, c'est qu'il y a une nuance, et pour la saisir, il faut avoir plus que le QI d'une moule. Du coup, ces mêmes athées insulteurs ne manquent pas de décréter que "ces enfoirés de chrétiens ils essayent toujours de t'embarquer dans leur secte".
Conclusion de l'affaire : Ces gens ont un QI digne d'une moule. Qui, alors, est le faible ?

Nous ne nous courbons pas en signe de soumission, nous nous courbons en signe de respect, pour montrer que nous avons conscience de ne pas être les maîtres absolus de nos destinées... Argh ! Encore une nuance difficile à saisir... Tu veux un café ?
Bon alors quelle différence entre soumission et respect ?
Prenons l'exemple d'une meute de loups. Le mâle alpha, pour accéder à ce statut, a dû soumettre l'ensemble des autes mâles, soit directement, soit indirectement : Il a dû se battre pour devenir chef de meute.
Qu'en est-il de Dieu ? Dieu a fait preuve d'amour, d'un amour incommensurable (ça va les mots de plus de 3 syllabes ?), et en celà il a été reconnu comme juste et bon par une poignée d'hommes, qui ont répandu sa parole, l'estimant juste. D'autes hommes ont décidé de le suivre, mais c'est un choix, non un dictat. Mais je te vois venir : "Ouaaiiss et les missionnaires ils n'ont jamais imposé la foi peut-être ? C'est pas de la soumission ça ?" Autres temps, autres moeurs, mais encore une fois ce n'est pas le problème de croire, c'est le problème d'interpréter.

Bref, nous ne sommes pas faibles, nous sommes modestes, tout simplement, et non persuadés de détenir la seule et unique vérité.
n.b : Bien sûr que oui, chez les croyants aussi, il y a des imbéciles qui déclarent que tous ceux qui ne croient pas sont des crétins. Au même titre qu'il y a des imbéciles parmi les non-croyants, qui décrètent que tous les croyants sont des abrutis. Tu vois sans doute de quoi je parle.

Enfin, pour finir, Dieu n'est pas dans notre tête, il est dans notre coeur, et sérieusement, je suis las de rabâcher la même chose : Quand tu aimes une fille (ou un garçon), tu l'aimes avec ta tête ? Tu dois être bien malheureux...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par l`abbe le 20/08/2004 07:52:35
Poum poulouloum ploum ploum

Là j'avoue je commence un peu à perdre mon calme.

Tu ne vois pas le rapport ? Ben oui, c'est bien ça le problème, tu es tellement omnubilé par ta petite personne, celle qui ne contredit pas tes idées, que tu ne cherches pas à comprendre quoi que ce soit qui n'aille pas dans le sens de ta pensée. C'est le principe de la dictature, même si elle n'est que morale, et les dictatures ont fait bien plus de morts que le christianisme.

Dieu n'est pas un être fantasmé, c'est une idée, un concept en lequel nous avons foi, si tu veux, sauf que je suis obligé d'employer des mots réducteurs parce que parler de Dieu ne se fait pas sur un plan matérialiste.

De nombreux massacres ont été perprétrés au nom du Christ ? Oui. De nombreux massacres ont été perpétrés au nom du communisme, du fascisme, de la démocratie, de la liberté, de la colonisation, de la justice, de la loi, du besoin, du superflu, de l'indispensable, de la vengeance, de la peine, de la haine, de l'amour, de.... Je dois continuer ? Ah ouiiii mais c'est comme toujours, c'est ce qui est juteux dont on parle. Tout le monde se fout royalement que Mère Thérésa ait vécu une immense partie de sa vie pour soulager les lépreux en Inde ! Il n'y a pas de sang ! Pas de massacres ! Pas de haine ! Pas de vilains ! Pas de faits dont les moutons avides de médiatisation tels que toi peuvent se repaitre en proférant des paroles haineuses qu'ils sortent presque brutes de décoffrage du 20h ou de "Ca se discute" !
Non je n'ai pas regardé C+ hier, parce que à ce moment là, j'aidais un de mes proches dans une tâche qui lui tenait à coeur. Je n'étais pas vautré dans mon canapé, m'auto-congratulant de faire partie de la masse des gens qui croient se cultiver en regardant "Tout le monde en parle".
Non je n'ai pas vu les lobbys religieux, mais je vois, je sens tous les jours une présence et une force en laquelle je crois, et qui ne ma jamais poussé à faire le mal.

Tu sais comment commencent les guerres ? Par des imbéciles qui s'insultent. Comment commencent les massacres ? Par l'intolérance.

Alors je te le demande : Où se situe, entre nous, l'intolérance ? Ben oui, du côté de l'imbécile qui croit pouvoir juger et condamner ce en quoi des milliards d'êtres humains ont cru avant lui. Oh mais j'y pense : Les plus grands scientifiques étaient souvent des croyants convaincus. Tu te crois supérieur à un A. Einstein ou à un S. Hawkings ? Ben putain, moi j'ai beau être ingénieur, et être capable d'appréhender leurs théories, je me sens vraiment merdeux par rapport à eux.

JE ne suis pas un mouton, parce que je réfléchis sur ma foi, je me pose des questions, et j'essaye d'évoluer.

TU es un mouton, parce que tu ingurgites tout ce que la télé te dit, te montre, et après tu le recraches comme si c'était parole d'évangile, et en plus tu essaies de faire croire que c'est TA réflexion ?

Il faut que tu vives avec ton temps, ce n'est plus la religion, l'opium du peuple, ce sont les media, et tu es le premier à tomber dans le panneau. Comme un mouton.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par l`abbe le 20/08/2004 07:52:35
J'ai oublié de spécifier :

Le rapport entre aimer dans sa tête ou dans son coeur ?
C'est simple : Lorsque l'on croit, on aime Dieu avec son coeur, comme toi tu aimes ton amie avec ton coeur.
Pourquoi je dis ça ? Parce que tu disais que Dieu n'existait que dans notre imaginaire... Mais non, il existe dans notre coeur, c'est ça que tu ne comprends pas.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par l`abbe le 20/08/2004 07:52:35
Pfioouuuu on est pas rendus...

Omnubilé par ta petite personne parce que simplement c'est une caractéristique des athées de dire : "Moi je m'aime moi, et je n'ai pas besoin d'aimer une connerie."

Tu te sens supérieur à tous les croyants qui sont des moutons, n'est-ce pas ? Alors tu te sens supérieur à certains génies... Ah ben non, eux n'étaient pas des moutons, puisqu'ils étaient intelligents... Mais alors tu es capable de juger l'intelligence de quelqu'un ? Mais tu es très fort dis-moi ! Même sans lui parler et sans le voir, tu peux dire si on te parle de quelqu'un : "Lui est un stupide mouton" ?
Tu es omnipotent, tu es un DIEU ! Je peux te faire des offrandes ?

Il n'y a pas que les dictatures soviétiques, pauvre petit homme ! En Afrique, ce n'est que tribal, mais ce sont des dictatures militaires. Et ce n'est qu'un exemple. Donc ouiiiiii tu peux trouver des exemples, mais c'est toujours pareil, on trouve toujours des exemples, mais si on devait faire un compte nominal et quantitatif : Tu me donnes des croyants pourris, je te donne des croyants respectables, je t'assure que je gagnerais.

Tu ne regardes la TV à tout casser qu'une heure et demie par semaine ? Mais alors, si elle prend si peu de place dans ta vie, pourquoi est-elle le support majeur de ton argumentation dans ton dernier post ?
Encore une justification douteuse...

Ton beau frère est catho et ses amis rejettent ta soeur parce qu'elle ne croit pas ? Mais ta soeur, elle épouse qui ? L'homme qu'elle aime ou ses amis ? Et puis certes, on trouve toujours un bel exemple qui tombe à pic dans son entourage. J'ai des contre-exemples, mais j'ai la pudeur de ne pas dévoiler la vie de mes proches pour nourrir un débat dans lequel je manquerais cruellement d'arguments.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par l`abbe le 20/08/2004 07:52:35
Tu veux des exemples ?
Bien. Dans le livre "The Bible Unearthed" de Israël Finkelstein & Neil Asher Silberman, il y a une phrase qui je pense va t'expliquer mieux que je ne le ferais comment comprendre l'histoire de la mer Rouge :

"l’intégrité de la Bible et, en fait, son historicité, ne se fondent pas sur les preuves historiques d’évènements ou de personnages donnés, comme le partage des eaux de la mer Rouge, les sonneries de trompettes qui abattirent les murs de Jéricho ou David tuant Goliath d’un seul jet de fronde. Le pouvoir de la saga biblique repose sur le fait qu’elle est l’expression cohérente et irrésistible de thèmes éternels et fondamentaux : la libération d’un peuple, la résistance permanente à l’oppression, la quête de l’égalité sociale, etc. Elle exprime avec éloquence la sensation profonde de posséder une origine, des expériences et une destinée communes, nécessaires à la survie de toute communauté humaine. "

SI tu raisonnais comme moi, tu serais à même de comprendre ce que je dis, qui est pourtant on ne peut plus simple.

Tu n'en as rien à foutre de ta soeur ? Alors pourquoi justifier ton mépris des croyants par cet exemple ?

Les cultures tribales africaines ne sont pas du tout touchées par l'islam ou le christianisme. Tu t'essouffles.

Il est l'heure de rentrer chez moi. A demain pour de nouvelles rigolades

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par iceheart le 20/08/2004 07:52:35
Je trouvais ça bizzarre de sa part... mais qui sait...
En tt cas merci d'avoir prévenu ! ...et serait il possible d'avoir son adresse à ce vilain monsieur ?!!!! ou plutot la communiquer au webmaster ! Histoire de surveiller les indésirables...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par nebetbastet le 20/08/2004 07:52:35
Juste un mot pour répondre à Gouigoui qui a dit "Ensuite, je ne suis pas un dieu, car je suis une personne réelle et je balance pas des conneries comme quoi je sépare la mer rouge en 2 !!!"

Juste pour dire qu'un livre religieux n'est pas à lire comme un livre de sciences ou d'histoire et que l'épisode de la mer rouge a une symbolique, sûrement très comliquée que je ne connais pas. Et que donc ce n'est pas une connerie.
Voilà c tt.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:52:35
J'ai déjà lu l'article jusqu'au bout, je vais pas me taper tous les commentaires, lol.
En tout cas je les ai survolé, et toutce que je peux voir, c'est la colère des petits chrétiens bien rangés (pour ma part je suis athée) qui crient au grand scandale ! ! !
Criez donc !

S'il avait fait cet article sur les juifs ou les musulmancs, ça aurait été les juifs ou les musulmans qui auraient crié au scandale : on ne peut pas plaire à tout le monde...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par nebetbastet le 20/08/2004 07:52:35
Je ne suis pas une petite catholique bien rangée, mais je trouve qu'il y a des limites.
L'article en lui même ne me scandalise pas tellement, mais j'ai trouvé que la réaction de certains athés était déplacée. On doit respecter les croyances des autres, et c valable pour n'importe quelle religion ; chrétienne, juive, musulmane, etc.

On n'a pas à dire qu'une religion, c de la "connerie", de la "débilité", ou que c pour les faibles !!! Respecter les uatres, c la moindre des choses.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par blackmessiah666 le 20/08/2004 07:52:35
Nebetbastet moi je sui athée (sataniste + précisément) et toutes les religions ne sont que de l'intolérance.
je ne dois le respect à personne

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
les gars (et les filles) lisez tous scepticisme & cie de Bo fowler, un chef d'oeuvre subtile (meme le grotesque n'ets pas anodin dedant) et vraiment interessant et facile à lire, un pur moment de détente do,nt on pourrait peut etre parler...
bien sûr rapport avec la religion

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
ah et j'allais oublir, commùe un pêu d'humour un pu caustique ne fait pas de mal (et il s'adresse d'ailleur à tous , pas seulement aux hérétiques) : http://echouekorps.free.fr/conseils.html#religieux1

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
non je ne suis pas sataniste (20000 ° fois)
oui je pense que la religion chrétienne ets mauvaise
oui je pense que toute sles religionssont mauvaises
oui je pesne que la religion c'ets inutil!!!
et non je n'aime pas marylin manson!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
tu fais des généralités sur les sectes tout comme on pourrait me faire le reproche d'en faire sur l'Eglise chrétienne... penses y un peu...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par atefvinc le 20/08/2004 07:52:35
->> Des généralités dis-tu ? Lis les infos et tu trouvera la réponse

Voilà pour les suicides collectifs et les attentats :
-"Le gouvernement chinois a mis sous les verrous de gros bonzes de la secte Falun Gong, hors-la-loi, responsable de 1.400 morts : des victimes crédules qui ne consultaient plus le médecin mais espéraient que la guérison viendrait de Falun Gong."
-"l'attentat au gaz sarin à Tokyo (1995) avait fait douze morts alors que la secte Aoun en attendait des centaines, voire des milliers."
-"1978 : Le suicide collectif de 914 adeptes du Temple du Peuple (Jonestown)."
-"1985 : Dans une tribu des Philippines. Porridge à l'insecticide pour voir l'image de Dieu : 73 morts."

A-ton encore besoin de démontrer le but lucratif des sectes ?

Et je prouverais que les sectes renferment les gens sur eux même par tout ces attentas et ces suicides. De plus, comment expliquent tu que les victimes brisent leur lien avec leur famille et leurs amis à l'entrée dans une secte ?

->> Tu va peut-être trouver ridicule ce que je vais te dire mais si tu as des couilles et que tu est prêt à écouter les gens, va voir un prêtre, avec ton article à la main, et lis lui ton article. Mais évidemment si tu préfère juste regarder les gens avec dédains sans te poser les vraies questions, c'est ton problème

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
ce que je veux direz c'ets que tu dis que toutes les sectes dont mauvaises, on m'a fait le reproche de dire que tous les chrétiens sont mauvais (alors que je ne fais que dire que l'éEglise chrétienne a un liurd passé , mais ce que j'affirme c'estq ue ltous les chrétiens sont des faibles d'esprits car nul besoiin de dieu pour avoir une morale , nul besoin de dogme ou d'apartenence religieuse pour exister!
Toutes les sectes ne sotn pas mauvaises, certaiens sont droiles: cf la secte de l'échec : www.just-echoue.fr.st

Ensuite pour les pretres là non plus pas de généralités, il sont des gens comme d'autres sauf qu'ils s'habillent en robes et croient en des trucs bizares , mais cerytains écouytent du black metal hyper satanist , l'un n'empeche pas fprcement l'autre (sisi j'en connais un!)
Et certains sont de gros connards comme un pretre qui a dis à ma voisine qu'elle ne donnais pas à la quette et que à l'heure qu'il était il ne travaillais pas... Voilà tu vois le genre...
Ensuite pour parler de moi j'ai cru jusqu'à l'age de 8 ans, et pratiqué jusqu'à l'age de 12 en me taisant et donc en observant bien. L'Eglise chrétienne actuelle n'a rien de fondamùentalement plus mauvis qu'un ordre politique ou qu'un groupe de penseur philosophiques , juste je dis qu'elle a un lourd passé... Un peu comme si le NSDAP revenais sur la scène Allemande mais après avoir été pseudo réformé mais en ne reviant qu'une petite parrie de son passé. Ou alors un peu comme ces cons qui se baladent avec leur t shirts CCCP alors que ce parti politique à fait 100 millions de morts en russie (sources démographiques du magazine histoire à l'appui et autres souyrces sérieuses) sans compter les désastres économiques dans le bloc de l'est. L'affichages de provocations telles que le CCCP , un t shirt de hitler , de pol pot, de causescu , Tito , ou de jésus (comme emblème d'apartenance à l'Eglise chrétienne) ou meme les orthodoxes qui sont antisémistes au possible et qui ont participés aux purges nazies sont des sources d'offenses pour certaines personnes.

Moi meme étant d'origines croates (etpourtant je les déconce dans cet article) je suis on ne peut plus énervé quand je vois un connards avec son t shirt CCCP car m famille en a affreusement souffert! Imagien un juif face à un neo nazi ou imagine un scientifique face à un croix, lui dont les ascendants spirituelles ont été bruls sur le buché de l'inquisition...
Je ne parkle pas de laicité mais de ces partenances qui enveniment tout , ce truc propre aux faibvles d'esprits qui ne savent exister qu'à trevars les autres et leurs fois infondés.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
imagine les familles des enfants violés par les pretres qui te voient dénoncer cet article! Imagien qu'ils voient les commentaires en disant que c'est onfondé sous prétextes de vos apartenance au culte chrétin!! Imagine...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par minorityreport le 20/08/2004 07:52:35
Les religions sont toutes mauvaises. pretexte a une infinitée de guerre en tout genre pour le pouvoir.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par fredoc9832 le 20/08/2004 07:52:35
etant athee moi meme je trouve abusif de critiquer les gans croyants !! je tiens a rappeller qu'un article dois se baser sur des faits prouves et en aucun cas ces faits ont ete prouves je regrette mais avant d'ecrire un article on se renseigne et on respecte les autres !!! cet article est inadmissible !!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par arnaqueur le 20/08/2004 07:52:35
Dieu est une pure invention , inventé pour pas zavoir peur de mourir

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par rim-k le 20/08/2004 07:52:35
oh la !! respectez au moins les religions, si vous ne croyez pas en Dieu ce sont vos probleme mais respecte au moins les autres. Et avant de parler, il faut savoir ce qu'est une secte dada14, sa m'enerve a un point puis allez va te faire..... et je gobe ce que je veux.
De plus les guerres sont interdites dans le Coran, la Bible, la Torah etc... c'est de la fautes de certaines personnes qui salissent les religions, Mais d'autres pratiquent sans faire de problème.
En effet la loi donne le droit a chacun de croire en ce qu'il veut, heuresement, le monde n'est pas fait que pour les non-croyant.
Peux-tu m'explique "Encore une histoire d'argent".

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:52:35
MKY, tu racontes vraiment n'importe quoi ! ! !
Je suis athée, j'ai pas peur et mentalement, j'ai l'air beaucoup mieux que toi !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par l`abbe le 20/08/2004 07:52:35
Si, au lieu de te vautrer dans une auto-contemplation de ta personne siiiii cultivée, tu as pris la peine de lire un peu les commentaires, ce dont je doute, tu auras pu remarquer que malgré tout ce qui va suivre, je ne suis pas particulièrement du côté de l'auteur de l'article que tu fustiges de la sorte. Cependant :

Tout d'abord, il ne critique pas le contenu de la Bible, mais l'attitude des gens qui prétendent l'avoir comprise, i.e l'Inquisition, entre autres... Donc dès le début, tes remarques sont hors-sujet...

Passons aux critiques sur le contenu même de ton hors-sujet :
Jésus n'avait aucun frère ? Erreur. Il n'en est pas explicitement fait mention, du moins pas à ma connaissance (limitée), mais on ne sait pas grand chose de la vie de Marie jusqu'à l'Assomption... Il est vrai que je suis sceptique quant au fait que 2 des disciples de Jésus eurent été ses propres frères, mais quand on accuse de raconter n'importe quoi, il faut étayer par des contre-arguments au lieu de beugler comme un veau...
Et ton étalage de maigres connaissances catéchiques ne tient certainement pas lieu de contre-argumentation...

Tu dis que cet article a été écrit par un crétin ignare, pour des crétins ignares ? Et bien peut-être, mais au moins a-t-il pris la peine de développer sa pensée, contrairement à toi, et quand bien même, tu t'es joyeusement inclus dans les crétins ignares, non seulement en lisant et en réagissant à cet article, mais aussi et surtout en y répondant de la façon la plus pitoyable possible.

Bel exemple de connerie intolérante d'extrémiste religieux... Tu es de la graine de ces gens qui ont fait la "gloire" de la Sainte Inquisition...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par madame_patate le 20/08/2004 07:52:35
ton article est certes interessant et approfondi, mais pas très convaincant...d'abord tu ne fais pas de distinction entre la religion en elle-même et l'Eglise catholique en tant qu'institution, ce qui t'amène à tout critiquer en bloc...de plus, tu parles de la chrétienté comme une "secte"...n'est ce pas exagéré pour une religion qui compte autant d'adeptes à travers le monde ?
bref, je te conseille de vérifier tes sources si tu veux être plus crédible...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par phoebe571 le 20/08/2004 07:52:35
j ai honte pour toi si ta ecri cet article avec conviction... pff completement ridicule. t tt perave franchement. tu devré pa ecrire ca. ton article est mauvé. mai completement. tu met tt et nimporte quoi dedans. alor arrete tes delires. depui le cp je fé la priere tt les soir, je croi en dieu, et je vis pour dieu, meme si je sui pa une sainte, et je regrette plus k autre chose tes pensées nefaste...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par arnaqueur le 20/08/2004 07:52:35
La religion a la cause d'énormement de problemes , hitler se declare chretient , oui ..; IL croit aqu il ets chretient ou il l etait on ne le sais pas et on ne le saura jamais ... Suis passioné de la seconde guerre mondiale alors si vous avez des articles , des sites , contacter moi ( par msn ) ..

P.S : ca veut dire koi hitlerjunged???

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par cube-zero le 20/08/2004 07:52:35
D'accord dans l'ensemble avec cet article.

De toute façon, à partir du moment où l'on doit interpreter quelquechose (les textes "sacrés" en l'occurence), on peut sentir la subjectivité.
Ce que je trouve fort, c'est qu'une religion plaide la tolérance par le biais de leurs écrits mais que leurs croyants font preuve d'une intolérance inouïe. (je parle pour les siècles passés mais ca sent encore aujourd'hui pour les questions de mariage par exemple).

Je citerai quand même Einstein pour la fin: "Seules deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. Encore que je ne suis pas sûr pour l'univers."

Pour info, les Hitlersjungend ce sont en français les jeunesses hitlériennes, l'organisation chargé sous l'Allemagne nazie d'embrigader les jeunes, les endoctriner pour en faire des soldats plus tard.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par efilfozaggin le 20/08/2004 07:52:35
je pense que cet article ne sert qu'a discrediter cette religion qui comme toute religion a ses défauts mais les faits remontent a des siecles et je pense que cet article n'est qu'un ramassis de conneries. comment pouvez vous donc blasphemer sur le christ en insinuant que sa mere etait une pute et que lui n'etait qu'un préstidigitateur.toute religion a ses défauts aucune n'est epargnés et aucune ne vaut l'autre quant a la pédophilie des pretres sa ne concerne qu'eux et dieu ne meler pas les dérapages de certain avec l'eglise .

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par cube-zero le 20/08/2004 07:52:35
Il y des limites à tout.

Dans cet article, y ont été référé des actes perpértrés par l'Eglise, ce sont des faits historiques donc on ne peut pas les considérer comme des blasphèmes.
Les prêtres pédophiles, c'est véridique aussi.

Même si tous ça pourrait faire mal aux croyants, ça reste la vérité donc elle peut être dit librement.

Par contre, cet article est aussi par certains côtés un peu insultant dans sa forme malgré son contenu interessant.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par termi le 20/08/2004 07:52:35
pourquoi reprochez vous à chaque fois le passé?
Tu aurais du faire un article sur les horreurs des religions en général parce que leurs histoires sont toutes chargées d'autant de crimes ou alors être plus objectif.
Comment pouvez vous jugez des gens sur des articles de journaux, des emissions de télé...?
la religion est un pretexte qui peut servir a faire le bien ou le mal.
et si ça peut être util a certains de croire en dieu pourquoi pas?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
j'ia déjç un peu discuté avec des gens ici sur ce sujet mais j'ia l'impressind ep atrler dans le vide sur le pouquoi du coment de cet article... Que te dire? penses ce que tu veux , vois le comme tu veux...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par timirlane le 20/08/2004 07:52:35
C'est fun , mais ta pas precisé que la religion MUSULMANE n'est pas mieux , je m'explique: 11 decembre , ca te dit quelque chose? Te tu un juif ou musulman , parce qu'un chetien n'ecrirai pas une chose pareille , meme si c'et vrai...
Il faut quand meme respecter sa religion tu ne croit pas? (si biensur T'EST un CHRETIEN....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par timirlane le 20/08/2004 07:52:35
Eh , enfant de pute qui a ecrit cet article, en voyant les images que ta mis sur ton article , on dirait un putain de gothique de merde qui n'as pas de religion , enfoiré, ou encore un esti de paki, j'ai vu les autres article que ta ecrit et vraiment, une personne normale n'ecrit pas ce genre d'articles. Ti juste des "Diable 666 ", "existence de satan" etc. Si tas quelque chose contre le chretiens , vien me le dire en fasse ou si ta peur , vas donc chier fils de pute esti de pedophile , et n'oublie pas d'enculer ta mere.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
très bele preuve de chartiné ou pardon chrétien de ta pa&rt. pour ce qui est d'aller niquer ma mère c'ets déjà fait sur un autel de satan aaaaahhhhh hail satan hail satan lol

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par timirlane le 20/08/2004 07:52:35
Jure moi! Je parie que tes gay comme les pretres , entrain de violer les ptits gars et de les enculer , n'est ce pas?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:52:35
le pîre c'ets que dans cet artile je ne fais que duire des faits historiques, c'etscome si vous alliez dire à un prof de'hitoire "oh sale enculé " etc.. parecq u'il dis des faits...
Et sinon oui oui je suis come les pretres , pedo, homo, zoo, necro phile lol. Mo,n oseudo c'et gille sde ray c'st bine connu

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par timirlane le 20/08/2004 07:52:35
Echouekorps , je savait que tu finira par avouer que t'ai homo , rien de plus.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par jmiyun le 20/08/2004 07:52:35
on a le droit d'ètre contre une religion et d'exposer ses arguments mais en restant objectif... un récit trop subjectif et emporté perd de la crédibilité...
Franchement mesure tes propos.... le genre de vieille blagues foireuses ne font pas de ce que tu dis des arguments... ("On ne lui connais aucune femme ni aucune petite amie (de quoi le rendre peut etre dérangé mental...) et comme le disais glen benton le chanteur de deicide si justement : "un gars qui se balade avec 12 gars à son cul ne peut etre que homosexuel"
>haha très drôle... remarque très constructive.... <

Tu éxagère aussi un peu trop pour transfromer de simple faits en arguments
( [...]Ce qui est le comble pour une religion dont le prophète était un précurceur indéniable du communisme !! !
> ouais enfin calme toi.. Jesus n'envoyai personne dans des goulags comme à l'époque du communisme Stalinien... et parler de "précurseur du communisme" est un peu fort, non ? <

Beaucoup de tes arguments sont ausi axés sur des minorités qui se disent chrétiennes ( prètre pédophiles, Hitler et sa suite, Milosevic) mais cela ne veut pas pour autant dire qu'elles sont les portes drapeaux de cette religion et qu'elles en sont les exemples.... il ne faut pas non plus généraliser... ce sont des arguments bien sûr mais plus faibles que ce que tu essaye de faire paraitre....

Voilà ton article pourrait ètre bien avec plus de retenu.... je ne suis aps pro-catholique ni anti-catholique mais j'estime que chacun à le roit de penser ce qu'il veut et d'être respecté ...

Répons stp le débat est tdm^m intéressant...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les horreurs du christianisme
Posté par julie_danse le 23/04/2005 23:13:26
Il y a une difference entre dire d'être chrétien et le vraiment être. Si tu es chrétien, on le doit voir de ton facon d'agir.

Et ne confondez pas la difference entre dieu et religion

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 156 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲