Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
A la découverte de Cali
Posté par al pacino le 27/05/2006 00:00:57
"Vernet-Les Bains", vous connaissez ? Non. Et bien pourtant vous devriez. C'est un petit coin tranquille près de Perpignan, et c'est à cet endroit même qu'a grandi Cali, de son vrai nom Bruno Caliciuri, dont nous faisons le portrait aujourd'hui. Mais qui est-il ce Cali ? Il est apparu comme un ovni avec son regard exta-terrestre, et s'est trouvé facilement un coin douillet sur les radios pop/rock mais aussi celles réservées aux quarantenaires... Pourtant en 1968, qui aurait prédit que ce nourisson irait sillonner la France avec des titres aussi ravageurs que "qui se soucie de moi" ou encore " je m'en vais".


Ses inspirations, ses débuts

Pour comprendre un phénomène, il faut toujours l'étudier depuis sa source. Revenons-donc quelques année en arrière, lorsque Cali est encore adolescent. Il est à l'époque fan de rock anglo-saxon, et s'épanouit avec certains groupes comme Simple Minds, The Waterboys, ou encore The Clash. Toutefois, Cali n'a pas encore envie de se consacrer à la musique. Ce qui le décide, c'est un concert de U2 qu'il voit en 1984 au palais des sports de Toulouse. La folie musicale lui monte alors à la tête, et il se met à fuguer vers l'Irlande à 17ans. Il y découvre ainsi le punk et inaugure son premier groupe : "penetration anale".
S'ensuit alors le groupe Indy dont deux opus autoproduits sortiront et il fera avec le groupe plus de 200 concerts. Toujours motivé, il crée un nouveau groupe, "Tom Skarlett", dont il écrit, compose et interprète toutes les chansons. Un album sort en 1997 et il se remet dans une frénésie de plus de 300 concerts qu'il effectura en seulement 5 ans. On l'aura compris, son but n'est pas la popularité mais la musique elle-même.


La génèse du phénomène

A croire, qu'il fallait qu'il soit seul pour percé, Cali se sépare de tom avec qui il formait Tom Skarlett, et se lance dans une carrière solo. La guitarre qu'il métrisait depuis l'enfance ne le suffit plus, et il opte pour le piano comme nouvel instrument. Il se remet à écrire, composer, et interpète tout ce qui le satisfait. Il n'hésite pas à se mettre en scène : aux francofolies, puis aux premières parties de Bénabar ou de Brigitte Fontaine, Cali émerge de l'incognito et en juillet 2002, repéré par la maison de disque Labels, qui lui propose de lui produire un disque. Débarque alors "l'amour parfait " en août 2003, qui est bien réceptionné par les critiques et le public... Et comme si c'est un rite, après la sortie de l'album il se remet en tournée d'ou va sortir un DVD de celle-ci. En 2005, il récidive et sort "menteur", épaulé par Steve Wickham des Waterboys, qui n'échappe pas au succès. Entre compassion, déchirement, et dérision, Cali nous plonge dans un univers qui semble familier à tous, celui de l'émotion, et qu'il s'est très bien interprété.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A la découverte de Cali
Posté par ludwing.von le 27/05/2006 12:38:13
Cali ( ou Bruno^^) c'est vraiment quelqu'un de spécial, on en voit pas des comme ça tout les jours moi je vous le dit Surtout ce qu'il dit dans ses chansons, ça peut être très drôle mais très vrai, personellement j'adore la chanson "Roberta" de son dernier album, il chante l'amour d'un jeune homme pour une mémé de 82 ans Mais c'est de l'amour (: Et ça peut très bien existé^^ Qui aurait eu l' idée d'écrire là dessus ?
Un truc marrant dans l'Histoire de Cali, c'est qu'il s'est présenté aux élections municipales de sa commune alors qu'il était encore bien jeune, avec un nom un peu barbare (me souviens plus du nom mais y'avait de quoi rire^^)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A la découverte de Cali
Posté par al pacino le 27/05/2006 13:26:51
oui je crois que c'était chez les verts?....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A la découverte de Cali
Posté par beauf de france le 27/05/2006 13:28:59
La seule chanson de lui que j'apprécie => C'est quand le bonheur

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A la découverte de Cali
Posté par al pacino le 27/05/2006 13:34:43
peut-être qu'en regardant Fauteuil d'orchestre avec Cécile de france, t'apprécieras un peu plus Cali, car la chanson du film est je m'en vais, si j'm'en rappelle...et elle colle bien au film...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A la découverte de Cali
Posté par vava le 27/05/2006 18:11:12
je connais pas un grand nombre de ses chansons, mais je les aime et donc j'apprècie vraiment beaucoup cet article merci, al pacino

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A la découverte de Cali
Posté par bibikaimetak le 27/05/2006 20:27:57
Perso jsui fan de cali. En concert il dechire tt. Un petit faible pr " le gd jour" de l´amour parfait.
JE connais pas encore le 2eme album, ms g ate de rentrer pr le decouvrir

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A la découverte de Cali
Posté par al pacino le 28/05/2006 10:21:12
derien vava

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A la découverte de Cali
Posté par iloveevan le 29/05/2006 11:08:54
Vu deux fois en concert ,avec toujors autant de bonheur.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A la découverte de Cali
Posté par mommmh le 02/05/2007 20:20:08
J'aime bien ses chansons !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 152 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲