Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Histoire d'un junky
Posté par eljacko le 20/08/2004 07:52:53
Laisser moi vous racontez mon expérience par rapport aux drogues.

J'ai commencer a prendre de la drogue a 12 ans, non pas parce que des gens autours de moi le faisait, seulement parce que j'ai toujours été en quête de sensation forte et le canabis semblait en procurer. À cet âge, je consommait déjà de la bière en grosse quantité et je m'aperçu déjà que l'herbe ne suffisait pas. J'ai donc opté pour le hash, plus fort et de meilleur effet, ce qui apaisa ma soif de sensation pendant environs un an. Je devais avoir environs 14 ans lorsque je renifla ma première ligne de mescaline, je venais de faire tout un saut dans l'échelle des drogues. Quelle sensation de liberté, moi et mes amis pouvions philosopher pendant des heures en riant comme des ânes, mais à quel prix ? Déjà je devais prendre de plus en plus de grosse dose de mescaline pour un trip plus ou moins comme ceux d'avant. Ca y est, la mescaline n'était plus assez forte pour moi ! Je découvris donc le buvard, petit carton hallucinogène et d'une durée d'environs 6 à 8 heures où l'on devient roi et maître ! Mais toute bonne chose à une fin, mon corps commençait à s'habituer aux doses et je devais constamment augmenter celle-ci pour avoir un bon trip. J'en étais rendu à renifler du Pcp pure, ingrédient de la mescaline et de la plupart des buvards. Les champignons magiques faisaient aussi parti de ma vie courante et je sombrais de plus en plus dans la drogue. Et puis vint la cocaïne, la frée base ainsi que toutes les pilules comme le speed, la peach et l'ecstasy. J'ai même été jusqu'à renifler de l'héroïne, une seule fois et mon corps fût en sevrage pendant 2 semaines.


Puis un jour, j'ai tout arrêté. Certain ne le croirons pas mais je me suis dit que toute choses, aussi néfaste quelle sont, peuvent être bonne en petite quantité. Donc je ne peux nier prendre de la drogue de temps à autres mais je le fait si rarement que je peu affirmer que quelqu'un qui fume sont joint à tous les jours est plus drogué que moi.

Je viens d'avoir 19 ans et je suis étudiant au cégep et je réussis très bien. Tout le monde peut s'en sortir, il suffit de s'imposer des règles selon notre volonté et nos désirs et surtout, être capable de dire non.

Pour terminer, je voudrais seulement ajouter que quand j'étais gamin et que je fumais mon joint. Jamais je n'aurai penser que cela m'amènerais plus tard aux drogues dures. Prochaine fois que vous fumerez un pétard, Pensez-y !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'un junky
Posté par le 20/08/2004 07:52:53
ouais dans mon village son tous camé i snif de la coke de l'héro, c des hardcore man, alors von en teuf et i prennent trop de délire, sinon le canna ne mene pas forcement au drogue dur, dans ce cas là la clope aussi et le fait que tout les camé mange du chocolat ne veux pas dire que c ça ki fait ce kil sont devenu

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'un junky
Posté par reveur en sursis le 20/08/2004 07:52:53
Oh moin tu est quelqu'un de caractere, ki sais ce qui fait enfin... Ta pris du recul tout de meme, est tu t'en ai sorti. Par contre jsui d'acor avec Jesus, c'est pas parce qu'on fume du cana kon finit avec des drogue plus dur, mai c souvent comme ca. Enfin jtien juste a te dire bravo.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'un junky
Posté par zita le 27/10/2004 15:15:20
en effet, la théorie de l'escalade, c pa forcément vrai. si je vous dis mon parcours, vou me croirez!
En fait j'ai commencé a boire vers 10 ans (ça pouvai aller de 1ou2 bouteilles de vin dan la journée a 1 bouteille de vin, 1 de rhum et 1 de likeur), puis j'ai tapé ma première trace de came (héro) a 12 an, a 13 an je me sui retrouvée a la rue alors, de 13 à 14/15, je prenais tous les jours de la came (a peu près 1grame par jour au début et 6à8 par jour a la fin)et de la galette (aussi un peu de coke dan le nez mais pas très souvent), ensuite j'ai connu les LSD, les champot, la Kéta, le PCP..... et je m'en sui mis dans tout les sens (je continuais la came mai j'avai arrêté la galette), puis à 16 ans je me suis calmée. J'ai arrêté de boire, je me sui mise au skenan (c'es mieux ke la came car c'es moin cher et ça fesai plus d'effet. mais le skenan, au bout d'un moment, tu sens le flash mais pas la défonce, même si t'augùmente les doses) ke je shootai (je me shootais déjà depuis 6 mois), et pour tout ce ki es des allucinogènes et aussi de la kéta et du pcp (car pour moi ça n'a rien a voir avec le LSD) j'ai décidé d'en prendre ke de temps en temps (et je m'y sui tenue!!!). Maintenan je viens d'avoir 19 ans, je suis toujours au sken (c'es du sulfate de morphine), je vai faire un peu d'opium au moi de juin, et pour tou le rest, j'en prend unikment de temp en temp (même la galette, ce ki a été très dur).
Après, pour moi tu n'es pas un toxicomane. un junkie, a la limite, mais surement pas un toxicomane.
En revanche, je veu bien croire ke t'a tout arrêté d'un coup car il n'y a aucune dépendance physik avec les drogues ke tu prenais alors du coup, si t'a vraiment envie d'arrêter tu le fais sans trop de problèmes. Tu vois moi, j'ai pratikment tou arrêté (bien ke je prenne un peu d'llucinogène de temp en temp, mai com toi c'es très rare), par contre, je prend toujour du skenan en I.V parceke si j'arrête d'un coup je serai malade. Et bien ke ça ne me dérange pas de le faire (je l'ai même déjà fait!!), ça m'es impossible si je suis à paris, mais je sais ke le jour ou je partirai enfin avec mon mec, nos chien et mon camion, là je pourai tou lacher du jour au lendemain, mais étan donné k'a paris je peu avoir nimporte kel opiacé kan je veu, même si j'ai pa d'argent, il fau avouer ke c'es pa facile

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'un junky
Posté par harle_celine le 27/10/2004 15:46:05
Pas facile la drogue... c quand on est vraiment au fond du trou entrain de mourir (en manque et sans argent) qu'on se rend vraiment compte qu'on est grave enchaïné... parce qu'avec un truc dans le nez, tu ne peux pas prendre conscience que t'as un mal être, c justement pour l'oublier, mé c'est kan tu es en état de sevrage que tu t'en rend compte... Par contre 1 rail et 2 semaines de sevrage... je suis scetique... C au bout de quelques prises régulières quand même... enfin !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'un junky
Posté par zita le 27/10/2004 16:18:55
ha ha ha ha ha ha!!!!!
Fau pa faire des blagues com ça!!!!!!
kelkun ki prend un rail et ki doit se taper deu semaines de sevrage, fau dire ce k'il y es, c'es un gros névrosé!!!!!!!! C'es unikmen psichosomatik!!!!! avec la came, au bou d'un mois ke je tapai tous les jours (dan le nez parceke ça arrive plu vite en I.V) je pouvai rien avoir j'étai pas vraiment malade alors au bo d'1 trace!!!!! nan franchment y a des limite!!! même après un kif de galette (crack) t'a pa besoin de sevrage!!!
mouarf. y a des gens ki son comik kan même tu trouve pa??

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'un junky
Posté par harle_celine le 27/10/2004 16:51:07
Grave Zita !!! c franchement la chose la plus risible que j'ai entendu ! ^o^ C 'est bien de gonfler un peu (quoique là, c beaucoup ken même) les choses mé faut réfléchir à ce qu'en diront les gens qui connaissent...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'un junky
Posté par zita le 31/10/2004 14:56:04
mouarf!!! tu m'étonne!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'un junky
Posté par alice_91160 le 03/01/2006 03:59:51
Faut pas jouer avec les drogues comme sa si on ne connais pas les dangers.
Dans les drogues, faut toujours se fixer une limite et la réspécter, sinon, sa tourne mal (O.D, mauvaise décente, blocage, dépedance...)

Quand a ton ptit racontage de vie Zita, on s'en fou royalement, en plus, Je ne vois pas comment quelqu'un qui est à la rue, qui ne s'en sort pas peut se procurer sa défonce^^ Mais bon aprés ptétre que là où tu vis, il en pleut entre 5 et 10g par jours...

Puis, il est tout a fait possible que aprés avoir pris un rail d'héro, ton corps soit en sevrage pendant 2 semaines. Chaques personnnes réagit différament aux effets des drogues , personnes ne réagit de la méme maniére, c'est d'ailleur pour cela que personnes ne peut dire se qui est possible ou pas lors d'une prise de drogues. Puis si on arrive à se défoncer le crane avec un ptit cacheton de 5mm de diamétre, tout est possible moi jdit, et encore plus dans le monde des drogues...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    1 membres et 116 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲