Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 03/07/2006 00:00:57
A vous les incompris, à vous les abandonnés, à vous les passionnés, à vous les délaissés, enfin à vous dont le songe du suicide vous hante, me voici moi, une voix qui vous parle et qui prétend, non pas montrer le fond des choses, mais montrer la manière dont je le vois.
Croyez-vous donc que le suicide, dont l'évocation seule suffit à résumer parmi certains les passions les plus vives et les plus déchaînés, soit la seule échappatoire à vos problèmes, à vos troubles, à vos difficultés ? Croyez-vous donc que même la plus ridicule des tentatives sera la solution à tous vos problèmes ? Croyez-vous donc que la fin violente et volontaire d'une vie en donne le droit à une meilleure ? Qu'est-ce qui vous fait croire que la mort ne mène pas au néant ? Et qu'est-ce qui vous donne le droit de préférer le néant à la vie ?

Dans le suicide, ou même la tentative, je n'y vois aucun courage. Seulement de la lâcheté. Je n'y vois aucune témérité, seulement une abdication. La vie est un combat, vous résoudre à l'abandonner n'est qu'une abjection que vos détracteurs les plus vils ne seraient que trop content d'entendre. Vous qui prétendez haïr la vie parce qu'elle ne vous a rien donné, haïssez la en lui donnant tous ce que vous avez de rancunes, battez-vous pour ce que vous croyez ou pour ce que vous ne croyez plus. Car l'abandon n'est pas de la haine, pas plus que la haine est de la lâcheté.
Dans le suicide, ou même la tentative, je n'y vois aucune fierté. Seulement de l'égoïsme. Car les fiers, les orgueilleux, les arrogants, ne se résignent pas à mettre fin à leurs jours quand l'amour-propre s'est retrouvé blessé d'injures outrageantes. Car les fiers, les orgueilleux, les arrogants, ne se résignent pas à mettre fin à leurs jours quand ils se retrouvent seuls et abandonnés de tous, restreints à être l'objet de railleries injurieuses. Les fiers, les orgueilleux, les arrogants, se relèvent malgré les insultes, ils relèvent la tête, droite et digne, et ils lèvent le poing en signe de rébellion. Vous, vous croyez conserver votre honneur dans la mort, vous croyez échapper aux calomnies dans un prétendu repos éternel. N'avez-vous donc pas compris qu'à partir du moment où vous acceptez le suicide, votre honneur est perdu depuis longtemps ? N'avez-vous donc pas compris que le suicide ne fait que renforcer l'intensité des calomnies ? Vous croyez imposé le respect dans votre suicide alors que ce terme même n'est qu'un irrespect de la vie. Cessez donc de ne penser qu'à votre mal, pensez à tout celui que vous répandez autour de vous. Juste vengeance ? Non, aucune vengeance n'est juste, pas plus que l'égoïsme dont elle résulte.
Dans le suicide, ou sa tentative, je n'y vois aucune passion. Seulement de la folie. Aucune passion réelle ne saurait être assez folle pour mener à une mort désirée et inutile. Ce n'est qu'un mirage, une image que vous avez apprise dans les romans et que vous répétez comme vaine raison à votre folie suicidaire. Votre coeur n'est qu'un chaos, dénué de bon sens, duquel est sorti cette idée extrême et au combien stupide de mettre fin à vos jours. Vous ne savez pas ce que vous voulez, vous ne savez pas faire la part des choses, vous ne savez pas comment affronter la réalité. En vérité, vous êtes totalement immature et vous refusez de grandir, vous vous prétendez grands, au-dessus des hommes, mais vous n'êtes en fait que de petits enfants qui font une fois de plus un caprice.

Vous les suicidés ou les prétendants au suicide, vous les morts ou vous les vivants, je vous le dis clairement : Vous n'êtes que lâcheté et égoïsme. Et je refuse de vous donner le pardon que l'on accorde parfois aux fous. La vie est un don, c'est une étincelle qui ne demande qu'à briller. Pourquoi cherchez-vous à l'éteindre ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dor daedeloth le 03/07/2006 01:27:20
Que dire ? Ton article exprime UN point de vue. A te lire, j'ai l'impression que tu penses que ton point de vue, ton opinion, est LA vérité universelle.
"qu'est-ce qui vous donne le droit de préférer le néant à la vie ?" => ce qui nous en donne le *droit* c'est le fait d'avoir le contrôle sur sa vie : chacun a le *droit* de mener sa vie comme il l'entend, y compris d'y mettre fin. Ce n'est pas parce que le premier hurluberlu qui passe prétend le contraire que ça va y changer qqch.
"Dans l'acte du suicide, il n'y a qu'égoïsme et fièrté" => Quand bien même, personne n'est parfait, chacun a des défauts. A partir du moment ou une personne a fait son choix, qui es-tu pour émettre de tels jugements sur ce choix ?
Voilà en fait ton article discute d'un sujet intéressant certes, mais le traitement que tu en fais me semble peu réfléchi, tu affirmes sans expliquer, et tu manipules des concepts que tu ne maîtrises pas (sur la passion et la folie notamment) ...
Maintenant je vais peut-être te choquer, mais ton pardon, on s'en branle royalement ! (en rapport à ta conclusion)

J'ai envie d'ajouter ceci, à titre informatif : Il y a 2 types de tentatives de suicide :
i) La tentative qui réussit. Ce sont des gens qui ont une bonne raison et qui sont sûrs de savoir ce qu'ils veulent.
ii) La tentative ratée. Les personnes concernées ne souhaitent pas réellement la mort, mais lancent plutôt un signal de détresse à leur entourage, pour dire qu'ils ne vont pas bien, d'une autre manière que par la parole. Une personne déterminée ne se 'rate' pas.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 03/07/2006 02:23:29
Que dire ? J'adore le genre de personnes que tu es, ça elles permettent le dialogue. Après quel genre de dialogue ? Reste à savoir.
Quant à "LA vérité universelle", soyons un temps soit peu modestes s'il te plaît.

Le "droit" de mettre fin à sa vie est un droit que je ne comprend pas dans la mesure où je crois en l'homme et sa réussite. Je crois en la Vie et je méprise (oui oui, vous avez bien lu) tous ceux qui veulent y mettre fin, que ça soit la leur ou non.
Et ce n'est pas parce que ça ne change rien que le premier hurluberlu qui passe n'a pas le droit de prétendre le contraire.

"qui es-tu pour émettre de tels jugements sur ce choix ?"
Un ancien dépressif qui a songé au suicide mais qui s'est révélé trop fier pour se résoudre à cette extrêmité (d'autant plus que je savais que ça allait faire trop plaisir aux gens qui ne m'aimaient pas que de me savoir mort). Donc je me rends compte à peu près de ce qui peut bien passer par la tête d'un dépressif et futur suicidé. Je n'ai pas de mérite, surtout concernant les concepts que même les plus passionnés ou les plus fous d'entre nous ne maîtriseront jamais tout à fait.

"Maintenant je vais peut-être te choquer, mais ton pardon, on s'en branle royalement !"
L'effet de style, tu connais mon gars ? J'avais envie de placer cette phrase. Elle est bien hein ? J'aurais peut-être pas dû mettre le "parfois", ça casse un peu l'ensemble mais sans, la phrase aurait été moins véridique.

"La tentative qui réussit. Ce sont des gens qui ont une bonne raison et qui sont sûrs de savoir ce qu'ils veulent"
Il n'y a jamais de bonnes raisons pour mourir (les histoires où le gentil se sacrifie à la fin, pour sauver le monde ou celle qu'il aime, te diront sans doute le contraire).

"ii) La tentative ratée [...]"
Et bah c'est des cons qui sont pas fichus de se démerder tout seul, qu'est-ce que tu veux que je te dise ? Ils n'en parlent pas, bon d'accord, mais qu'ils ne suicident pas merde ! Et qu'ils évitent la scarification aussi ! C'est quant même pas compliqué de se remettre en question et de chercher à vivre. On dirait que le suicide, c'est une porte de sortie. "Bon, je fais ça et si ça marche pas, je me suicide." Si j'avais eu cet état d'esprit à chaque fois qu'un truc que j'entreprenais merdait, je serai mort depuis belle lurette (j'en sens un qui va dire "ça aurait été préférable" ).

Bon, j'espère qu'avec mon texte, j'ai redonné le goût de vivre à tous ceux qui voulaient se suicider (quelque soit le type de tentative). Alors certes, je choque, je passe pour un prétentieux qui croit savoir tout sur tout envers ceux qui manquent un peu de recul, le texte est un coup de pied au cul mais je pense que ça fait du bien de temps en temps, quitte à me faire passer pour l'avocat du diable. Et pis ça nous change des habituels "Ah j'ai fait une tentative de suicide ! Vous suicidez pas, c'est mal !".
Merci d'avoir supporter mon cynisme engagé jusque là.



"Une personne déterminée ne se 'rate' pas."
On sent l'expérience là...

Modifié le 03/07/2006 02:24:07

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par relica77 le 03/07/2006 04:47:27
comme tu dis le suicide est egoïsme mais dire et je te cite "c'est quand meme pas si compliqué de se remettre en question et de chercher a vivre" pour moi ne m'en veux pas mais ça sonne bien plus egoïste ça fait le snob qui juge la faiblesse des autres avec mépris .

Je pense qu'être suicidaire c'est auss une nature, il y en a a qui il arrivera les pires merdes(excusez moi l'expression lol )et qui ne sombreront jamais d'autres au contraire succomberont devant le moindre obstacle.

Que faire a part changer la nature interieure des gens moi je ne vois rien. Pour les gens qui n'ont aucun tendance suicidaire (ou comme toi qui disent s'en etre sorti) il est aisé de juger cela comme egoïste et lache etant donné qu'ils en sont detachés. Et donc j'en reviens a dire que ce n'est pas parce que l'on ne comprend pas les gens qu'il faut les juger avec mépris.

Mais est-ce que c'est de l'objectivité ou de l'ignorance? là est la question........... (Si vous n'avez rien compris a ce que je raconte c'est tout a fait normal il est tard et je vais me coucher).

Modifié le 03/07/2006 04:55:18

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par espritdechu le 03/07/2006 08:51:29
Excusez moi pour les croyants, mais on dirait un curé qui parle...Pfff chacun fait ce qu'il veut, c'est sûr que c'est dommage d'en arriver là mais bon chacun fait ce qu'il veut de sa vie...tant que la personne ne met pas de petits morceaux de viande éparpillés sur une 100ène de mêtres, ça va...la seule chose que la personne se doit de faire c'est de réfléchir longuement avant, de peser le pour et le contre, et ensuite si elle en a toujours envie elle serait sympa de ne pas choisir une façon trop...enfin une façon qui mettrait du sang et de la chair partout, parceque bon je me met à la place des pompiers, si déjà c'est un suicide ça ne doit pas faire de bien au coeur, c'est triste, mais si en plus il faut nettoyer pendant 2 jours pour réussir à ramasser la personne et à remettre le lieu en état...bon faut aussi penser aux pompiers quoi...

(Je sais je suis assez c** des fois, mais bon c'est vrai, ils font un sale boulot alors ne le fesont pas encore pire)...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 03/07/2006 12:13:20
relica 77 : snob, je ne pense pas que ça soit le bon mot mais mépris l'est totalement. Parce que :
1. J'ai connu ça
2. Et donc justement il m'est encore plus facile de juger ceux à la nature suicidaire (pour reprendre ton expression) parce que je peux les comprendre. Dans un sens, je méprise ce que j'ai été.

espritdechu :
Un curé qui parle ? Pfff... on ne peut même plus avoir une plume à peu près correct sans recevoir ce genre de remarque. Je sens toutefois comme une nuance de... mépris pour l'Eglise de ta part. Hum, non ? Allons allons, les curés ne sont pas tous d'austères pédophiles, y'en a de bons, au même titre que les psy.

"tant que la personne ne met pas de petits morceaux de viande éparpillés sur une 100ène de mêtres"
Quitte à se suicider, autant que ça soit marrant. Je vois un type qui hait la société, il n'y a pas meilleur moyen pour la faire chier. Après faut avoir les couilles de le faire et se passer de l'habituel mélange de médic' qui sert à laisser un corps "pur".

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par **666** le 03/07/2006 12:46:03
relis toi, va...
depuis quand on se mêle des convictions de chacune et de chacun?

c'est pathétique. au lieu de donner espoir à des suicidaires, tu les enfonces et tu les condamnes. c'est très grave, crois moi.

Modifié le 03/07/2006 12:49:41

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 03/07/2006 13:47:35
***666*** :
"relis toi, va...
depuis quand on se mêle des convictions de chacune et de chacun? "
Tu sais que je pourrais te faire la même remarque rien que pour cette phrase ?

Et tu voudrais que je dise quoi ? "Ok c'est bon les gens, suicidez-vous et que ça soit marrant" ? "Ah c'est vrai que ta vie est horrible, vas-y tu peux crever" ?

La théorie du coup de pied au cul, tu connais ? J'en ai marre des gens qui tentent de convaincre les suicidaires que ce sont des types bien que tout le monde aime. Moi je préfère leur dire "Vas-y suicide-toi. Après tout, t'es petit, gros, con et moche, et personne ne t'aime. Prouve-moi que j'ai tort".

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par **666** le 03/07/2006 14:07:16
amok: tu fais exprès de pas comprendre, ou quoi?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par relica77 le 03/07/2006 14:07:47
booster les autres c'est bien beau mais c'est comme tout il faut prendre garde a pas depasser les limites!

Modifié le 03/07/2006 14:08:09

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par espritdechu le 03/07/2006 14:16:16
Pfff!!! Sérieux t'as eu la plus belle idée de ta vie d'écrire cet article! moi je hais la socièté, pourquoi? parceque la socièté ne me tolère pas comme je suis...mais c'est pas pour ça que je vais en finir avec la vie, mais chacun à le droit de faire se qu'il veut, et sincèrement comme le dit ***666*** t'enfonce encore plus les suicidaires, là crois moi si y'en a un qui lit ça il va le faire...tu leur montrera vraiment que "people = shit"... laisse les faire se qu'ils veulent, t'es heureux de vivre bah tant mieux pour toi...ils ont le droit d'avoir une opinion différente sur la vie...toi tu ne les tolère même pas, tu les enfonces, tu es un assasin...encore tu ne dirais rien ça irais, mais là tu les poussent encore plus au suicide...

Désolé de dire ça mais je pense que t'as pas du beaucoup souffrir dans ta vie...tu aurais compris...

En plus comme si le gore était marant...Pfff je comprendrais jamais rien aux gens de ton genres, et pourtant je trouve que les scènes de suicides en photos sont plutôt belles...tu ne me comprendra pas non plus, mais bon accepte juste le fait que tout le monde n'a pas forcément l'envie de vivre tout le temps, et que certains aiment ou n'aiment pas le gore...on est tous différents alors ne traitent pas les suicidaires de de fous...car là tu le fais...

En plus tu dis avoir vécu ça mais bon...se serait vraiment au point d'avoir eu l'envie de te tuer tu n'aurais toujours pas changé de point de vue je pense...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par wengo le 03/07/2006 14:43:28
Merci pour cet article

Tu sembles incompris, mais je te suis à 100%. J'ai un proche qui s'est suicidé il y a un peu plus d'un an, juste avant Noël, et je trouve ça terriblement lâche de fuir ses problèmes... et de laisser deux enfants en bas âge se démerder seuls dans la vie. On a tous des problèmes, parfois graves, moi comme tous le monde j'en ai eu, et ce qui donne la force d'avancer c'est de penser au moment où ils seront loin derrière nous, même si ce moment ne viendra que dans longtemps. On est extrêment chanceux d'être en vie, imaginez que vous aviez une chance sur je ne sais pas combien d'être là, et les problèmes ne seront jamais assez graves pour nous priver de cette chance.

Alors merci d'élever ta voix, sache que je suis à 100% avec toi, le suicide c'est lâche.

ps pour dor : "chacun a le *droit* de mener sa vie comme il l'entend, y compris d'y mettre fin." eh non, sache qu'à partir du moment ou on "appartient" à des gens, on leur doit le respect d'être là, je peux te dire que ma famille est totalement brisée mais vraiment en morceaux depuis ce jour désastreux, alors crois-moi, ceux qui me disent avoir le *droit* de se tuer je réponds non, parce que c'est ne pas tenir compte de la vie des gens qui nous entoure. Je ne comprendrai jamais ce geste.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par wengo le 03/07/2006 14:51:23
"enfin une façon qui mettrait du sang et de la chair partout, parceque bon je me met à la place des pompiers, si déjà c'est un suicide ça ne doit pas faire de bien au coeur, c'est triste, mais si en plus il faut nettoyer pendant 2 jours pour réussir à ramasser la personne et à remettre le lieu en état...bon faut aussi penser aux pompiers quoi..."

espridechu --> et je te demanderai aussi de penser à quand ce sont les propres enfants du suicidé qui retrouvent les "bouts" plutôt que de penser aux pompiers

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par **666** le 03/07/2006 14:57:35
le suicide c'est lâche...
le suicide, c'est affronter la Mort... c'est lâche, ça?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par wengo le 03/07/2006 15:01:31
Et la mort c'est quoi, à part le repos eternel ?

Oui c'est très lâche, personne m'enlèvera ça de la tête.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par **666** le 03/07/2006 15:08:33
wengo: oui, très joli... mais tu ne réponds pas!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 03/07/2006 15:09:54
Aaaah merci wengo ! Enfin une personne censée qui réfléchit !

espritdechu: "moi je hais la socièté, pourquoi? parceque la socièté ne me tolère pas comme je suis"
Qu'est-ce que ça m'énerve les gens qui disent ça ! C'est pas bien de détourner Coluche... Crois-moi, si la société ne te tolérait pas, yaurait belle lurette que tu serais sur le bûcher.
le suicide, c'est affronter la Mort ? Le but d'un affrontement c'est de gagner. Avec le suicide... tu perds. Je dirais plutôt que le suicide, c'est se soumettre à la mort/
Mais au fond, ne serais-tu un petit enfant ancré jusqu'à cou dans les préjugés ?

relica 77 : ça fait du bien parfois de dépasser les limites et de sortir d'une prison de morale

***666***: même remarque qu'à enfantdéchu et même remarque que la tienne.

Modifié le 03/07/2006 19:35:48

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par wengo le 03/07/2006 15:13:31
Pour moi les gens qui pensent que le suicide c'est "bien" ou qu'on y a le "droit", ce sont des gens qui passent à côté de l'essentiel de la vie... et qui donc n'y comprennent rien à rien...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par **666** le 03/07/2006 15:14:40
amok: tu parles comme un homme politique... -__-'

alors maintenant que j'ai compris tes convictions, il aurait été préférable de mener ton argumentation jusqu'au bout!
car je viens de comprendre:
La théorie du coup de pied au cul, tu connais ? J'en ai marre des gens qui tentent de convaincre les suicidaires que ce sont des types bien que tout le monde aime. Moi je préfère leur dire "Vas-y suicide-toi. Après tout, t'es petit, gros, con et moche, et personne ne t'aime. Prouve-moi que j'ai tort". --> hors cette idée n'apparait pas dans cet article.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par espritdechu le 03/07/2006 15:31:15
"C'est pas bien de détourner Coluche... " je ne savais même pas que Coluche avait dis ça..franchement je pense par moi même...je ne répète pas ce que quelqu'un a dit...

Pour moi le suicide est une preuve de courage et de lacheté en même temps...c'est plus une preuve de lacheté mais il faut quand même avoir des cou*lles pour affronter la mort...enfin moi j'ose affronter la vie telle qu'elle l'est, mais si je l'avais fais je l'aurais fais il y a quelques années, si je suis resté vivant c'est pour ma mère et ma soeur, c'est du courage, mais aussi qui dit que la lacheté n'est pas bonne?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par wengo le 03/07/2006 15:38:09
Le dico :lol: c'est censé être un défaut...

Mais je te comprends aussi quand tu dis qu'il faut en avoir pour se tuer. Ok. Mettre fin brutalement à sa vie, c'est dur, je suis d'accord... C'est mitigé, même si je resterai tjrs sur ma position... Mais je peux te dire que t'as vraiment fait le bon choix pour ta famille t'imagines pas le mal que tu leur aurait fait, rien que pour eux je t'en remercie...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 03/07/2006 15:40:06
***666*** :
après l'anti-curé, voilà l'anti-homme politique ! Décidément, je les collectionne...

"hors cette idée n'apparait pas dans cet article"
Tu préviens toi quand tu donnes un coup de pied au cul ?
Tout est implicite. Dans cet article, je dis que les suicidaires sont, pour résumer de manière générale, des cons. Après, qu'ils prouvent le contraire.

espritdéchu: "je ne répète pas ce que quelqu'un a dit..."
Toi tu vas galérer en philo. On appelle ça culture générale le fait de savoir ce que a dit un tel ou tel pignouf un peu connu.
"il faut quand même avoir des cou*lles pour affronter la mort"
Il faut en avoir encore plus pour affronter la vie.
"qui dit que la lacheté n'est pas bonne?"
Elle est bonne à partir du moment où elle empêche de crever.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par banzaii le 03/07/2006 15:43:34
dor daedeloth
Je ne pense aps qu'il parle en croyant détenir la vérité universelle, la preuve===> Dans le suicide, ou même la tentative, je n'y vois aucun courage.


Perso, je trouve que le suicide est lâche...m'enfin, je ne condamne pas la lâcheté, chacun fait ce qu'il veut.
J'aime beaucoup l'article, et après tout, que chacun fasse ce qu'il veut de sa vie ou de sa plume

Modifié le 03/07/2006 16:41:45

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par **666** le 03/07/2006 15:43:41
amok: mais tu as conscience que celui qui lit ton article ne le comprend pas, ça? c'est implicite pour toi, pas pour le lecteur! c'est vraiment une drôle de manière que tu as à encourager les suicidaires...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par espritdechu le 03/07/2006 16:15:24
<<Toi tu vas galérer en philo. On appelle ça culture générale le fait de savoir ce
que a dit un tel ou tel pignouf un peu connu.
"il faut quand même avoir des cou*lles pour affronter la mort"
Il faut en avoir encore plus pour affronter la vie.
"qui dit que la lacheté n'est pas bonne?"
Elle est bonne à partir du moment où elle empêche de crever.>>

amok, je ne fais pas de philo..tu vas me dire que je suis un inculte, tu as le droit d'avoir se point de vue de moi, moi je ne me dis ni instruit, ni inculte...tu sais je me fiche de ce que Coluche ou tel autre mec "connu" à pu dire, je pense part moi même, cela c'est ma philosophie, ensuite tu sais je détesterais faire de la philo dans un bahu, pourquoi? parceque les profs sont des c**s qui te colle une sale note si tu n'as pas la "bonne" philo...la vraie "bonne" phylosophie c'est de reconnaître que tout le monde à la sien et qu'il n'y en a pas une meilleure qu'une autre...

Pfff oui je fais des études de mécanique, je ne suis pas en licée général, cela fait il de moi quelqu'un d' inculte? l'inculte est celui qui juge sur les connaissance de l'autre, car il n'a pas pris le temps d'étudier se qu'il a pu apprendre hors-licée...et sincèrement ce n'est pas en regardant du Coluche que je vais beaucoup m'instruire je pense...

Certe je suis apprenti mécanicien, pas spécialement cultivé, mais est-ce que tu as le droit de me dire que je ne serais pas bon en philo? car sincèrement moi je pense que la philo c'est vraiment la science de ceux qui se croient supérieurs...ce sont donc des fous s'ils se croient supérieurs, et ceux là ne sont justement pas de bons philosophes...j'ai l'impression que tu en fais parti, car ce que tu m'as dit je le prend mal désolé...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par wengo le 03/07/2006 16:26:14
Je pense pas qu'on juge les gens ici :S personne n'est plus cultivé qu'un autre, on a tous nos points de vue et notre manière de le défendre, du moment que nos arguments ne sont pas complètement c**s et dépourvus de sens on a tous quelque chose à dire !

Esprit, ton point de vue vaut parfaitement celui d'amok, seulement comme vous allez pas dans le même sens ça "clash"... Bref, la discussion c'est le suicide et ce qu'on en pense, pas de savoir si la philo nous apporte quelque chose de + dans la vie On a tous des arguments valables qu'on défend...

Sur ce moi je vous laisse, je ne pense pas qu'un forum puisse mener à un vrai débat constructif, c'est dur de ne pas parler de vive voix sans faire des longs post pour s'expliquer... N'oubliez pas de vous respecter les gens :S

Bonne aprèm à tous

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 03/07/2006 16:58:55
Hé ça fait plaisir de te revoir banzaii

***666***: Toi tu ne le comprends pas. ça ne veut pas dire que les autres non. La manière est étrange, certes, mais au moins ça change de d'habitude.

espritdéchu : Hey ! Ne monte pas sur tes grands chevaux !
je trouve dommage de se foutre des paroles des philosophes, car parfois ils n'ont pas toujours tort. Et ce n'est parce pas que tu es apprenti mécanicien que tu n'as pas le droit de te cultiver en lisant voltaire, rousseau, woody allaen et tous leurs copains.
"parceque les profs sont des c**s qui te colle une sale note si tu n'as pas la "bonne" philo" => suffit d'être un peu démagogue avec les profs.

"la vraie "bonne" phylosophie c'est de reconnaître que tout le monde à la sien et qu'il n'y en a pas une meilleure qu'une autre..."=> Tiens, ça sent la vérité universelle ici.

"la philo c'est vraiment la science de ceux qui se croient supérieur" => revoit ta définition de la philosophie, notamment la vie de Socrate.

Finalement, je me rend compte que tu es vachement intolérant quelque part. Tu refuses de savoir ce que les philosophes ont pu dire, tu refuses qu'il y ait des gens qui gueulent contre les suicidaires et tu revois la signification des mots. Est-ce que au fond, avec autant d'arbitraire, tu ne te crois pas un peu supérieur aux autres ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par **666** le 03/07/2006 17:03:57
amok: si tu veux, on fait un sondage, pour savoir qui a compris entre les lignes ton message... -__-'
quand on fait un article, on le fait correctement, le lecteur n'a pas à chercher entre les lignes. ce qu'il y a dans ta tête, on ne le voit pas; nous, on ne voit que les mots... et ceux qui veulent se suicider aussi...

Modifié le 03/07/2006 17:05:22

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par **666** le 03/07/2006 17:14:22
en plus, le titre de l'article n'est pas francais...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par banzaii le 03/07/2006 17:17:29
**666**
Allons !
Tout ne doit pas être servi sur un plateau, quel bonheur que de chercher soi même une explication et un sens à un article.
Perso, j'ai compris ce qu'il voulait dire (et je ne suis pas un modèle d'intelligence) .
perso, je trouve que son article est original, et je trouve qu'il ne blesse pas beaucoup (je t'en montrerais moi, des articles qui descendent les suicidaires^^), je trouve qu'il a beaucoup de tact même....

J'dis ça, j'dis rien^^

amok Plaisir partagé

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par **666** le 03/07/2006 17:18:40
banzaii: pour un sujet comme ça, je considère sa méthode comme une erreur grave.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par banzaii le 03/07/2006 18:41:22
**666**
Pourquoi erreur grave?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 03/07/2006 18:59:42
Les camps de concentration des nazis étaient une erreur grave, élire bush était une erreur grave, prendre des chocapic au lieu des frosties ce matin était une erreur grave.
Une méthode consistant à diminuer le nombre de morts (indirectement) est nettement moins grave

Modifié le 03/07/2006 19:07:38

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par vlad le 03/07/2006 19:44:03
Sincèrement, j'ai adoré. Parce que celà résume parfaitement ma pensée, et mes opinions.
Aucune vérité universelle dans cet article : l'auteur donne son avis, point. On est d'accord ou pas.
Pour ce qui est de l'implicite, certes, ca l'est, mais alors ? Je préfère celà aux articles pourris qu'Israel nous pond tous les 4 matins, au moins c'est bien écrit et intelligent, ca change de la moyenne de France-Jeunes !
Cet aprés midi, la mère de mon amie revient tout perturbée : un prof (collègue) s était suicidée dans l'université ou elle travaille... Charmant. Quoi de plus malin, en effet, que de se tuer dans un lieu publique, histoire de perturber tout le monde, et de faire chier une dernière fois... L'idée du suicide me navre, car c'est abandonner sans combattre. Mais le faire de cette manière, à la face du monde, en laissant des petits mots à tout le monde, histoire de faire culpabiliser, je trouve ca bien pire. Ce n'est plus uniquement de la lacheté, c'est aussi de la connerie pure et simple. Alors non, les suicidés (et les suicidaires) ne méritent pas un pardon et une pitié sans borne. Pour ceux qu'on peut sauver, la méthode du coup de pied au cul est ce qui se fait de mieux. "Prouve moi que tu vaux mieux que ce que je pense de toi", voilà ce qu'à voulu dire son article. Et c'est clairement dit, pour qui sait comprendre le sens global d'un texte, sans pour autant s'attacher aux mots uniquement. Car à relever chaque passage, il est évident que l'on pourra trouver un sens différent de celui initial. Et alors, on détourne le texte original, lui faisant parfois dire le contraire de ce qu'il signifie véritablement.
Comment des gens qui, confrontés à certains problèmes à un moment donné de leur vie, peuvent se tuer ? Alors que des enfants de moins de 5 ans, pas si loin, crevent à petit feu, mais continuent de se battre ? Rien ni personne ne mérite que l'on meurt à cause de lui. Même si, comme le disait si bien amok, la figure du héros qui se sacrifie sommeille au fond de nous. Mais là, il est bien question de sacrifice, pas de suicide.

Modifié le 03/07/2006 19:46:42

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par mado55 le 03/07/2006 20:50:32
Comme on l'a dit auparavant c'es tUN point de vue et sur cette question il en existe bon nombre qui different. Le problème c'est que notre point de vue n'est pas toujours objectif et lorque l'on est dans des situations difficiles et le recul est dur (voire impossible)à prendre .
Ceci dit je ne suit pas toujours d'accord avec toi mais ton article à une ecriture assez originale et agréable à lire et le sujet important. Je suis aussi passée par là et je le regrette maintenant. Malheuresement je doute qu'un article tel quel fasse changer l'avis de certaines personnes.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par bouille_d'amour le 03/07/2006 22:49:51
Je suis daccord, si on a des problèmes, il faut se battre et essayer de les résoudre, mais se battre n'aboutit pas toujours sur une réussite.
Tu ne trouves pas légitime que quelqu'un qui s'est battu durant plus de 30 ans veuille se suicider parce-que elle n'a jamais réussit a être heureuse ?
C'est peut-être un acte égoïste, et encore, pas toujours, mais si c'est la seule solution pour mettre fin a ses douleurs après avoir essayer de les résoudre autrement, ben autant la prendre et être en paix plutot que de vivre malheureux.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 03/07/2006 23:09:50
Fiou... c'est vrai que 30 ans à se battre, c'est long. Celui qui fait ça doit être vachement persévérant. En général, en étant aussi persévérant, il ne peut que réussir. Bon après, si on devait traiter de tous les cas particuliers, on y serait jusqu'à demain.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dor daedeloth le 04/07/2006 00:59:13
Wow ! Autant de réactions en si peu de temps ! Bon au moins j'ai de la lecture, et du temps à perdre !
Bon tout d'abord j'aimerais répondre à une petite 'pique' qui m'a beaucoup fait rire dans le 1er message d'amok -["Une personne déterminée ne se 'rate' pas." On sent l'expérience là...]- En fait je me fonde sur les conclusions d'éminents spécialistes sur ce sujet et non de mon expérience ! ^^

Bon plus sur le fond de l'article maintenant, en essayant de prendre en compte la floppée de commentaires déjà postée.
Je ne suis probablement pas très malin ou éloquant, mais je pense tout de même avoir saisi le fond de ta pensée, amok. Le problème, sans vouloir t'offenser, c'est que tu cherches à faire de l'implicite alors que niveau style, tu galères. Tu te serais contenté d'expliciter et d'argumenter ton point de vue que tu aurais été compris plus vite et par un plus grand nombre. Le but d'un article c'est qu'il soit compris par ses lecteurs, non ?. En outre, tu aurais pu insister un peu plus lourdement sur le fait que ce n'est que ton avis, parce qu'en début d'article tu le dis et c'est bien, et ensuite plus rien (et dans l'intro ce n'est pas ça qui marque le plus).

Sur le fond de l'article : vous, qui acquiessez aux propos de l'auteur, oubliez (ou peut-être n'y avez jamais songé que votre vision des choses, que le suicide est lâche, que la vie n'a pas de prix, etc. etc. [...] pue la chrétienté et surtout la pensée occidentale. Or elle est loin d'être la seule, ou d'être universelle. Par exemple, dans la société nipponne, où l'égoïsme n'existe pourtant qu'à l'état embryonnaire, au même titre que la lacheté, le suicide est pourtant rituel, parfaitement intégré dans les moeurs de la société. Du temps du japon féodal, une critique de l'empereur était suivie du suicide rituel ('seppuku'), par exemple. Au Japon, ou l'on pense avant tout collectivité et non individu, la vie n'a pas une telle valeur que vous le soutenez ! Pourquoi, pourquoi donc accorder tant de valeur à la Vie (humaine, cela s'entend, parce que la vie d'un moustique, tout le monde s'en claque, pas vrai ?) ? Parce l'Homme est conscient, qu'il pense, qu'il a inventé la science, la littérature, l'art, l'amour ? Parce qu'il est le produit de 4 milliards d'années d'évolution, que c'est la créature favorite d'un ou plusieurs hypotétiques Dieux, qu'il est 'intelligent' ? C'est l'Homme pourtant qui a inventé la traîtrise, la méchanceté, le sadisme, la torture, le Bien, le Mal, la pollution, diverses sortes de bombes plus ou moins destructrices, la bêtise, le crime etc. Pourquoi alors ? Et si la vie n'avait en fait pas tant de valeur ? C'est un point de vue qui se défend, après tout ! De fait, le suicide ne revêt déjà plus la même gravité, de mon point de vue. La Vie est un cadeau ? Vous avez demandé quelque chose, vous ? Le fait est que la mort fait partie de la vie, et pour citer je-ne-sais-pas-trop-qui, "la mort nous sourit à tous, la seule chose qu'on puisse faire, c'est de lui sourire en retour". Apprenez également que selon pas mal de philosophes reconnus, il n'est rien de moins désirable que l'existence, puisque nous ne pouvons nous soustraire à la douleur, la peur, la mort, la faim ... (pardon pour les références que je ne cite pas, la philo j'avais pas que ça à foutre en prépa scientifique !) Ce n'est pas une apologie du suicide, mais je tiens à montrer que votre entêtement à soutenir en gros que 'la vie c'est bien, se donner la mort c'est répugnant' n'est pas même cautionné par ceux qui se veulent les penseurs de nos civilisations. Selon ces mêmes philosophes, seule une joie profonde et irrationnelle expliquerait que la vie vaille après tout la peine d'être vécue. Imaginons un instant qu'une personne perde en chemin cette joie irrationnelle qui donne goût à la vie ... vous voyez ou je veux en venir ? La vie vaut ET ne vaut pas la peine d'être vécue, tout dépend de notre point de vue, alors pourquoi le """bon""" point de vue serait-il le votre, chers anti-suicide-men (and women of course) ?

Je me concentre quelques instants sur les propos de wengo en particulier. Ce n'est encore que la manière dont je vois les choses, mais passons. L'idée même d'"appartenir" à quelqu'un me révulse. Pourquoi un gosse appartiendrait-il à ses parents ? Certes ils l'ont conçu, mais ce gosse a-t-il pour autant souhaité qu'on lui inflige la vie ? et puisqu'il est vivant, pourquoi diable ne peut-il pas être libre ? Je peux te dire que le premier que je rencontre qui m'affirme que ma vie ne m'appartient pas, que l'esprit, la conscience, qui habite et dirige mon corps n'est pas libre d'en faire ce bon lui semble, j'aurais dans un premier temps une envie sévère de briser en lui le moindre petit os, juste pour lui montrer, mais je me contenterais en fait de lui répondre que quoi qu'il en pense, je suis le seul juge et maître du choix de mes actions, que quoi qu'il puisse dire, cela ne m'affecte pas, et que s'il tente de faire quoi que soit d'autre (de physique) pour me convaincre, je le mets en charpie. Ton proche a fait son choix, a certainement pesé longtemps le pour et le contre et s'est résolu à accepter cette extrêmité, maintenant si cela t'empêche de vivre, c'est de toi que vient la faute. Je m'explique : la seule action physique qu'il est faite, c'est sur lui et non sur toi, il était libre de le faire ; si tu n'arrives pas à l'accepter ou à accepter le fait que nous mourrons tous un jour, y compris nos proches, c'est ton problème, la cause ce n'est pas son suicide mais la manière dont tu vois et vis ce suicide. Ce que je dis ne veux pas dire que je ne tolère pas tes propos (contrairement à certains qui de plus se considèrent comme, hum, la tolérance incarnée), j'explique juste pourquoi je ne suis pas d'accord avec toi.

amok ... Je vais te dire quelle idée je me fais de toi. Enfin quels "défauts" sont les tiens à la lecture de ton article et de tes commentaires.
Tu es une personne fière, orgueilleuse, avec une suffisance et une arrogance telles que tu es aveuglé par elles, au point de ne plus considérer qu'avec dédain les critiques qu'on te fait, sans vraiment les lire et penser un seul instant qu'une part de vérité, petite ou grande, s'y trouve. Tu prétends que ton propos est mal compris par tes détracteurs, mais tu ne cherches pas à comprendre le propos de tes détracteurs. Remarque tu as toujours raison comme ça.
"Ceux qui tentent un suicide sont des cons qui [... j'en passe]" As-tu seulement essayé de les comprendre, dans un monde ou les moyens de communication se développent, et ou paradoxalement la communication entre les individus s'amenuise ? Parce tu as eu une phase de dépression ou tu as pensé au suicide, et que tu t'en es sorti, tu te dis que somme toute, les suicidaires sont + ou - dans le même état d'esprit qui a été le tien, et que ces bouffons sont pas capables de s'en sortir, ce sont des faibles, qu'ils aillent moisir ailleurs ? Envisages-tu que les personnes suicidaires soient bien plus "au fond du gouffre" que tu ne l'as été ? Non je ne crois pas. Tu as prouvé que tu avais un cerveau en écrivant l'article, mais là tu te vautres, puisque tu te montres incapable de prendre du recul par rapport à tes écrits.
Et là ou tu vois un article, je cite, coup-de-pied-au-cul, avec un style qui fait ta fièrté, moi je vois un déversoir à venin, qui aura certainement l'effet inverse de celui prétendu sur les suicidaires. Et question style, je te le re-dis, tu galères adonf ! Mieux qu'une certaine partie des articles du site, n'y a pas de quoi se vanter.

Voici arrivée la fin de ce commentaire-flood, et pour le résumer je dirai que j'ai essayé de vous faire partager une autre vision des choses : au lieu d'envisager la vie humaine de manière égoïste et nombriliste (moi, famille, amis), imaginez que vous vous n'êtes qu'un insecte grouillant au milieu d'autres insectes, vos semblables, qu'on meurt et qu'on naît chaque jour, et que finalement votre vie au milieu de cent millions de milliards de milliards d'êtres vivants ne pèse pas si lourd. Vous êtes vivants, vivez ou mourrez comme bon vous semblera, peu importe, faites vos choix !

Modifié le 05/07/2006 23:08:56

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 04/07/2006 01:15:18
Ben c'est que t'as jamais vécu ce qu'un suicidaire peut vivre, et ne pas envisager le point de vue que le suicide est peut etre la seule solution releve soit de la betise, soit d'un manque de sensibilité flagrant, soit une espece d'auto-censure qui t'interdit de penser quoique ce soit d'autres.

Par ailleurs, je trouve que ton article pas tres bien rédigé et court. Ton point de vue est un point de vue (tautologie) mais ca n'induit pas forcemment qu'il est interressant. Moi ca m'emmerde un peu les gens qui estiment les autres directement quand ils apprennent qu'ils ont fait une tentative de suicide, c'est juste des personnes lambda qui en ont bavé peut etre plus que toi, ou qui tout simlplement n'arrivent pas a retenir une charge emotionnelle beaucoup trop forte pour eux, mais si tu n'arrives pas a admettre ce genre d'évidence, libre à toi, je serai surement pas le premier a te forcer ^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 04/07/2006 01:20:35
La vie est un don, c'est une étincelle qui ne demande qu'à briller. Pourquoi cherchez-vous à l'éteindre ?

Et toi, pourquoi tu veux absolument qu'ils ne l'éteignent pas ? Tu penses à 18 ans avoir compris quelque chose de très subtil à la vie et tu tiens absolument à laisser éveiller ceux qui veulent se reposer à jamais ? Tu n'es rien ni personne pour décider ce que les gens ont à faire, et ce que tu peux penser d'un type qui s'est donné la mort, je crois que ce n'est pas la chose qui le préoccuperait le plus si cette ddernière était encore en vie.

Sans vouloir placer de méchancetés trop faciles : comprend bien que tu n'as rien d'un gourou et encore moins d'un dieu... Tu ne peux t'en tenir qu'à des considérations juvéniles sur quelquechose qui vraisemblablement te dépasse. Je ne connais rien de ta vie, menfin pour développer une haine pour quelqu'un qui est en désarroi profond, je trouve ca grotesque.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 04/07/2006 01:28:58
amok : pour finir (ouioui j'arrete) si tu as effectivement connu ca, bah je trouve cette réaction terribelemnt puérile : toi qui taxe les suicidaires de gaminerie, c'est balot...

C'est comme un type qui se prend une grosse cuite et qui le lendemain parceque lui a trop souffert deviens anti-alcool, et fais chier tous ses potes qui buvaient raisonnablement pourtant... mais non, lui il a trop bu, alors c'est pas bien de boire, et il emmerde tout le monde ! mais tous ! pour qulque chose qui vient de lui finalement : typique... Ton mépris a surement des bases stables (comme tous les mépris dignes de ce nom) mais personnellement, je le trouve idiot. Tu veux vraiment faire comprendre a un suicidaire que la vie est importante ? toi qui est passé par la tu devrais ptet comprendre que les personnes qui ont des tendances suicidaires ont tres souvent besoin d'une aide, et non pas d'une sorte d'éléctro-choc du style : "la vie c'est bien" va dire ca au type qui a perdu sa femme et ses enfants dans un accident de voiture... Toi tu survivrais et cette formule t'as aidée ? Soit, mais par pitié, arrete de dire que c'est une meilleure méthode qu'une autre, et essaie d'admettre juste l'hypothèse que tu n'aies ni tort, ni raison, et que cela dépend tout simplement des gens.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dor daedeloth le 04/07/2006 01:42:54
Alors la, dolittle, je m'incline. Tes deux 1ers posts disent exactement ce que j'avais grand mal à exposer à amok de manière simple. Merci ! ^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 04/07/2006 02:39:31
Bon, je vois que les posts "pas-content-t'es-qu'un-connard" reviennent. C'est dommage.

dor : définitivement, toi, je t'adore !
"Tu te serais contenté d'expliciter et d'argumenter ton point de vue "
=>Tu crois vraiment que ça aurait été marrant si ça avait été le cas ?
" tu aurais pu insister un peu plus lourdement sur le fait que ce n'est que ton avis, parce qu'en début d'article tu le dis et c'est bien, et ensuite plus rien (et dans l'intro ce n'est pas ça qui marque le plus)."
=> Hey ! Je fais que du "je-je-je" durant tout le texte.
"[...] pue la chrétienté"
=> et voici mon deuxième anti-curé ! Faut bien avoir des bases hein !
"une critique de l'empereur était suivie du suicide rituel"
=> critique, vexation, orgueil froissé, suicide. Tiens c'est pas comme par chez nous. Je trouve les japonais médiavaux vachement fier quand même.
"Au Japon, ou l'on pense avant tout collectivité et non individu, la vie n'a pas une telle valeur que vous le soutenez ! "
=> évidemment, ya pas d'individualité donc pas de nombrilisme, donc pas de suicide. Enfin remarque, ça, j'en suis pas si sûr. Y'aurai un préjugé là-dessus que ça ne m'étonnerait pas.
"C'est l'Homme pourtant qui a inventé la traîtrise, la méchanceté, le sadisme, la torture, le Bien, le Mal"
=> Ce n'est pas des inventions, ça fait partie de l'homme. Bien que la notion de Bien et Mal resteront éternellement à définir. Cela dit, la pollution, les bombes, je suis d'accord avec toi. La pollution, c'est caca.
"La Vie est un cadeau ? Vous avez demandé quelque chose, vous ?"
=> Ya pas besoin de demander pour recevoir un cadeau.
"la mort nous sourit à tous, la seule chose qu'on puisse faire, c'est de lui sourire en retour".
=> Oué oué, on a tout le temps pour ça.
"il n'est rien de moins désirable que l'existence, puisque nous ne pouvons nous soustraire à la douleur, la peur, la mort, la faim ..."
=> La douleur ? oui mais on a le plaisir ! La peur ? Y'en a qui aiment bien. La mort ? Bah l'immortalité c'est long, surtout vers la fin (et je te dis pas les conséquences sur la population). La faim ? On mange pour ça, non ?
"pourquoi le """bon""" point de vue serait-il le votre, chers anti-suicide-men (and women of course) ?"
=> Parce qu'on l'a dit en premier ? Preum's ?
"fière, orgueilleuse, avec une suffisance et une arrogance "
=> Hey ! Essaye pas de me niquer, tu dis trois fois la même chose (limite limite pour arrogance tout de même). Et en plus tu as oublié cynique.
"Tu prétends que ton propos est mal compris par tes détracteurs"
=> J'ai prétendu celà ?
"ces bouffons sont pas capables de s'en sortir, ce sont des faibles, qu'ils aillent moisir ailleurs ?"
=> Mais non ! Pas tout de suite ! Qu'ils essayent un dernier coup de s'en sortir.
"tu te montres incapable de prendre du recul par rapport à tes écrits."
=> Arrête tes conneries. Un mois s'est écoulé entre la rédaction et la publication de cet article. J'ai largement eu le temps de le lire et relire, je l'ai d'ailleurs fait lire à une copine dont un proche s'était suicidé. Alors dis pas ça, ça manque de logique ton truc là. En plus le cynisme, tu connais pas ? ça aide vachement pour le recul.
"Et là ou tu vois un article, je cite, coup-de-pied-au-cul, avec un style qui fait ta fièrté, moi je vois un déversoir à venin, qui aura certainement l'effet inverse de celui prétendu sur les suicidaires. Et question style, je te le re-dis, tu galères adonf ! "
=> Jaloux ? C'est vrai, je te l'accorde, je suis loin d'un Balzac mais je me démerde mieux qu'un Werber quand même. C'est ma fierté ? Bon bah si tu le dis hein... "Déversoir à venin" ? OUé ! J'ai évité le "tas de fumier" !
"[...] votre vie au milieu de cent millions de milliards de milliards d'êtres vivants ne pèse pas si lourd"
=> C'est pour ça qu'on fait du nombrilisme...

Alors dolittle, tu m'as déçu. J'ai préféré dor. Franchement, lorsque je t'ai lu, c'était comme une suite de films ricain : c'est long, c'est chiant et ça reprend les éléments du premier. Comme j'ai vraiment pas envie de te pondre une dissert', je te renvoie aux posts précédents.

"soit d'un manque de sensibilité flagrant"
=> je prend celui-là et je rajoute que le manque de sensibilité permet d'avoir le plus de recul possible (ça va faire plaisir à dor ça).
"Tu penses à 18 ans avoir compris quelque chose de très subtil à la vie"
=> chose que tu n'as pas compris apparemment.
"tu n'as rien d'un gourou et encore moins d'un dieu"
=> Quel dommage ! J'aurais tant aimé dis donc !
"Tu ne peux t'en tenir qu'à des considérations juvéniles sur quelquechose qui vraisemblablement te dépasse."
=> Et qui ne te dépasse pas toi, sans doute ?
"...pour développer une haine..."
=> Pas de haine, n'allons pas jusque là. Mépris total seulement.
" je trouve cette réaction terribelemnt puérile"
=> j'aurais plutôt dit ironique
"C'est comme un type qui se prend une grosse cuite et qui le lendemain parceque lui a trop souffert deviens anti-alcool, et fais chier tous ses potes qui buvaient raisonnablement pourtant... mais non, lui il a trop bu, alors c'est pas bien de boire, et il emmerde tout le monde ! mais tous ! pour qulque chose qui vient de lui finalement : typique..."
=> Tiens, c'est marrant ! Tu remplaces l'alcool par la clope et c'est moi qui ait raison.
"toi qui est passé par la tu devrais ptet comprendre que les personnes qui ont des tendances suicidaires ont tres souvent besoin d'une aide, et non pas d'une sorte d'éléctro-choc"
=> Donc j'en déduis que tu n'as aucune idée de ce que peuvent bien ressentir les personnes suicidaires. Ok, encore un gars ancré dans des préjugés jusqu'au cou ! Merci d'avoir joué, on vous rappelera.
"la vie c'est bien" va dire ca au type qui a perdu sa femme et ses enfants dans un accident de voiture"
=> Chiche...
"essaie d'admettre juste l'hypothèse que tu n'aies ni tort, ni raison, et que cela dépend tout simplement des gens"
=> Tiens, rien que pour te faire chier, je vais dire que j'ai absolument raison.

Je me comporte en vrai gamin dans ce post là ? Oui totalement.

Modifié le 04/07/2006 02:47:25

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dor daedeloth le 04/07/2006 10:02:38
C'est à croire que tu le fait exprès, de ne rien comprendre, garçon !
1) Tu trouves ton article quoi ? Marrant ? T'as vraiment un drôle d'humour ! Même au quatrième degré ton article ne me fait pas sourire.
2) Tu fais du je-je-je au début et un peu a la fin, mais l'important dans un écrit ce n'est pas de discuter du fait que tu es effectivement mis (ou pas) des mots prouvant que tu donnes ton avis, c'est l'impression que donne globalement ton texte. Et j'ai eu l'impression d'un prophète dictant des vérités indiscutables.
3) Ne dis pas anti-curé mais plutôt anti-religion je préfère parce que je n'ai rien contre les curés en particulier. Ensuite tu devrais savoir que la chrétienté est profondément enracinée dans les civilisations occidentales (on sert toujours du poisson le vendredi dans les cantines, on jure 'Mon Dieu !', on accorde une importance primordiale à la vie, que nous a accordé Dieu selon les chrétiens, etc), d'ou le fait que je la mentionne en parlant de civilisation occidentale.
4) Dans mon exemple du Japon, tu n'as décidément rien percuté du tout. Si un japonnais critique l'empereur, il se suicidait ensuite pour que sa voie soit entendue, pour attirer l'attention de l'empereur en quelque sorte.
5) Tu n'as toujours pas compris ou je voulais en venir : tu accordes, en bon individualiste, beaucoup de valeur à la vie. Quelqu'un de beaucoup moins individualiste y accorde beaucoup moins de valeur. L'idée de la quitter lui pose donc moins de problèmes.
6) Si la traîtrise [...] font "partie de l'homme" comme tu affirmes (gratuitement), alors j'affirme tout aussi gratuitement que le suicide, son idée, font aussi partie de l'Homme.
7) Quand je dis la vie est un cadeau, je fais de l'ironie, cela s'entend. Oups ai-je été trop subtil pour l'homme dont les écrits regorgent de subtilité ?
8) "La mort nous sourit [...] on a tout le temps pour ça" Tu le sais toi quand ton 'temps' va parvenir à son terme ? et puis cette citation ne dit pas qu'on "n'a pas tout le temps pour ça".
9) Je vais encore me permettre d'affirmer gratuitement, ayant autre chose à faire que de disserter sur le sujet : le plaisir n'est pas l'antidote à la douleur, le but de la vie n'est pas le plaisir mais le bonheur. Quand à la peur, si tu aimes bien voir un film d'horreur c'est toi qui vois, mais je doute que quelqu'un puisse aimer vivre avec la peur continuelle d'être passé à tabac par exemple ! Quand à tes propos sur la faim, va voir dans le reste du monde comment ça se passe ! Il n'y a guère que dans les pays riches qu'on mange à sa fin, à condition de ne pas être pauvre bien sûr ...
10) "Pourquoi le '''bon''' point de vue [..]" On va apprendre un nouveau concept, si tu le veux bien : la Question Rhéthorique ! Je soutiens bien sûr qu'il n'existe pas de bon point de vue.
11) Si je voulais dire trois fois la même chose, j'aurais recopié trois fois le même mot. Et oui j'ai oublié cynique, si ça te fais plaisir.
12) "Tu prétends que ton propos est mal compris par tes détracteurs" Milles excuses, maître de l'implicite ! Non je ne me souviens pas que tu aies *prétendu* ça, mais ça transparaît de manière implicite dans tes réponses.
13) Rien à rajouter
14) Tu as eu le temps de lire et de relire, engoncé dans tes certitudes, oui vraiment quel recul ! Et pourquoi en second lecteur ton choix s'est-il porté sur une personne dont un proche s'est suicidé ? Parce que ça la touche de près ? Et pourquoi pas alors un autre lecteur qui aurait eu un point de vue moins partial sur le sujet ?
15) Jaloux de ton style ? Laisse moi te prouver à quel point je maîtrise bien le cynisme et l'ironie : oui, je suis complètement jaloux, tu t'imagines même pas ! Non mais laisse moi rire ! Et pour que tu arrives au niveau de Werber, t'as toute une vie de travail, sans pessimisme aucun ...
16) "[...] votre vie au milieu [...] C'est pour ça qu'on fait du nombrilisme ..." Si tu pouvais développer un tout petit peu, merci !

Ne m'en veut pas d'avoir répondu à tes attaques une par une au lieu de pondre un texte d'une virtuosité à couper le souffle, où cynisme et implicite règnent en maîtres, mais je n'ai pas ton talent ! Au fait, content de t'avoir plu !

Je m'attaque maintenant à ce que tu as dit sur dolitle (pardon à lui, puisque logiquement je devrais le laisser répondre, mais c'est plus fort que moi ^^)
1) Le manque de sensibilité permet, non seulement de prendre du recul (encore ne faut-il pas être prisonnier dans un carcan de certitudes), mais également d'envisager les choses à la manière d'un robot ...
2) Ta suffisance est donc telle que de te point de vue, tu as effectivement compris qqch de très subtil à la vie. Surtout ne tombe pas de ton nuage, tu te ferais très très mal.
3) Tu te places en si haute estime que tu dégages l'impression de te prendre pour tels.
4) Rien à rajouter, remarque sans intérêt.
5) Si tu veux ... mais ce n'est pas le propos général.
6) L'ironie c'est pas ton fort en même temps.
7) Encore une fois, développe, explicite ton propos, là tu es bien trop implicite pour que mon pauvre cerveau te suive ...
8) Ahhh ! Cette certitude absolue, cette science infuse, quel délice ! Incapable de concevoir que les personnes passant par un stade dépressif ont une personnalité, un vécu, une manière de penser, une émotivité, une aptitude à communiquer, une fièrté, des réactions, une 'niak' différents des tiens, tu les cloues de ta plume électronique sans même pouvoir les comprendre ne serait-ce qu'une once ! Et enfin l'apothéose, taxer dolitle d'avoir des préjugés jusqu'au coup ! J'en suis ... j'en suis ... flubbergasted, y'a pas d'autre mot !
9) Chiche ? on te regarde !
10) C'est ton droit, mais ça laisse clairement entrevoir qu'à des remarques de fond, tu ne sais répondre que par de la puérilité en boîte.

Voilà, j'espère t'avoir autant plu que la dernière fois. Je suis, humblement, à ton service.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par **666** le 04/07/2006 11:12:57
amok: on réfléchit à ce qu'on dit, et on mène son idée jusqu'au bout. tu as développé une idée importante dans tes commentaires, mais tu ne l'as pas incluse dans ton article. c'est ça que je trouve grave, parce que les gens en difficulté qui te lisent se sentent condamnés, et ils ne voient aucun encouragement dans ton écrit. alors veux-tu reconnaitre au moins ton erreur? c'est trop de demander?

dolittle, dor daedeloth: vous avez sans aucun doute raison.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 04/07/2006 11:32:01
amok : rien a ajouter.

dor daedeloth : oui.

**666** : oui, merci.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par vlad le 04/07/2006 12:10:01
Mouarf, j ai du mal a comprendre votre acharnement contre amok là... M'enfin, ce ne sera pas la première fois, ni la dernière, j'en suis certain... Tout d'abord, je voudrais dire à dor daedeloth que son exemple sur le japon est mal choisi, désolé :s Car là aussi, il y une nuance très importante : s'ils se suicident, c'est bien pour etre entendu, faire passer un message dans l'interet de la collectivité, dans un but précis. pas pour mettre fin à leur jour à cause d'une depression. Donc, ce n est plus un suicide dans le sens ou l'entend l'auteur de cet article, mais bel et bien un sacrifice POUR le peuple. Cela s'écarte donc du débat. Par contre, on peut parler des milliers de suicides chez les jeunes japonais chaque année à cause des échecs scolaires et de la pression. Mais c'est une autre discussion...
PS : au risque de gonfler encore plus les chevilles de l'auteur, j apprécie beaucoup son style.

A dolittle, je ne dirais rien, car je n ai pas vraiment lu assez attentivement ton(tes) messages, même si j'en ai compris que tu n étais pas du tout d'accord. Mais l argument du : "ca te dépasse", me décoit de ta part...
C'est avec ce genre de raisonnement qu'on abordera jamais les sujets grave ou soumis au débat ^^ Au contraire, on devrait le feliciter d'avoir tenté d'aborder le sujet, même si le fond et la forme nous déplait.

Enfin, je voudrais dire que j'ai du mal à digérer vos : laissez les faire ce qu'ils veulent. Avez vous déja été au bord du suicide ? Moi non, personnellement, je le reconnais, mais j'ai déja connu la dépression, la vrai, celle ou on carbure aux psychotropes, pas celle de l'adolescent en pleine crise. Et ce n'est pas qu'un simple état d'esprit. C'est une maladie, comme le typhus ou la grippe, qu'on doit soigner. Et comme toute maladie, celle ci a des effets secondaires : elle perturbe complètement le processus logique. Quelqu'un de dépressif n'est plus en état de réfléchir impartialement, logiquement et froidement. Alors je pense que de dire : "laissez les faire ce qu'ils veulent", revient à de la non assistance à personne en danger. C'est autoriser des gens qui ne sont plus en pleine possession de leur moyens, à se tuer. Et c'est celà, que je trouve grave.
Après, il est vrai que le texte peut choquer. C'est d'ailleurs dis dans l'en tete, je vous le rappelle gentiment. Mais je pense, et vous pouvez me désapprouver la dessus, que l'électrochoc est sans doute ce qui se fait de mieux. Parfois, l'amour et l'amitié ne suffisent plus, j'en ai fait les frais.

J espère que le message, malgré sa longueur et sa compacité, sera passé ^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par **666** le 04/07/2006 12:14:47
vlad * dernière remarque * : et quelqu'un qui lit le texte et qui est fragile, il va réagir comment, hein? tu peux me dire?
mais c'est le monde à l'envers, ici!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par vlad le 04/07/2006 12:24:24
Il aurait lu l'entête et ne serait pas venu Ca me parait évident, non ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par **666** le 04/07/2006 12:31:37
ben pourquoi écrire un tel article alors? -__-'

Modifié le 04/07/2006 12:32:46

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par vlad le 04/07/2006 13:22:51
héhéhé, c' était pas ta dernière remarque Et cet article peut servir, si quelqu'un dans une mauvaise passe, le lit, et comprend le sens du texte (ce qui ne semble pas le cas de tout le monde, d apres les commentaires ), ca peut lui redonner la peche necessaire à s'en sortir ! Après, ce n est que mon avis...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par bouille_d'amour le 04/07/2006 13:27:55
Humm, a mon avis une personne dépressive qui lit ça doit se sentir plutot offensée et se dire :" j'suis une merde".
En tout cas, moi quand j'lis ça j'ai l'impression que le ton est assez méprisant quand même.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 04/07/2006 13:50:20
Dor : Tiens ! Je me suis fait un ennemi.
1) Tu trouves ton article quoi ? Marrant ? T'as vraiment un drôle d'humour ! Même au quatrième degré ton article ne me fait pas sourire.
=> Non, en vérité, c'est les commentaires dans le genre des tiens qui m'amusent.
2) Bon franchement, vous entendre dire que je me prends pour un prophète, gourou ou dieu commence à me lasser.
3) Bon, on a des bases religieuses. Et alors ? On accorde toujours une importance primordiale à la Vie, qu'elle soit donnée par Dieu ou non.
4) T'étais pas clair non plus toi. J'avais compris que c'était l'empereur qui critiquait. Donc qui critique l'empereur se suicide pour faire entendre sa voix, c'est ça ? Je trouve ça un peu con. Imagine donc la dure vie des critiques de films si c'était comme ça. Et puis je te ferai remarquer qu'on est loin de la dépression nerveuse qui conduit au suicide "occidental" si on part de là.
5) Sans doute... C'est grâce à ça que le communisme a marché après tout...
6) Ainsi que l'idée de la combattre.
7) C'est ce qui s'appelle une contre-subtilité-ironique garçon.
8) "Tu le sais toi quand ton 'temps' va parvenir à son terme ?" => Non, mais je vais m'arranger pour ça dure le plus longtemps possible.
9) Evidemment, si tu persistes à vouloir voir que le mauvais côté des choses...
10)... Preum's !
11) Encore un qui ne connaît pas le sens du mot synonyme. Merci pour cynique, j'y tiens.
12) Aaah ! ça fait du bien de se faire appeler maître ! Décidément, je laisse transparaître beaucoup de choses...
13) ...
14) Pourquoi je passe pour un gars obtus à tes yeux là ? "Et pourquoi pas alors un autre lecteur qui aurait eu un point de vue moins partial sur le sujet ?" => La prochaine fois, je penserais à toi.
15) Ah tu vas encore m'appeler maître ! Le "jaloux ?" était empreint d'ironie (Non ? Si !). Ouais ! Un werbisme ! Mais franchement, non quoi ! Son style est relativement facile à imiter.
16) "votre vie au milieu de cent millions de milliards de milliards d'êtres vivants ne pèse pas si lourd"=> C'est pour ça qu'on fait du nombrilisme, pour se mettre en valeur, pour se convaincre que l'on vaut quelque chose, que l'on se distingue des autres (la gloire quoi !). Les gens en n'ont rien à foutre d'êtres des insectes parmi d'autres insectes. Ce qui compte c'est eux. Et pis je trouve assez insultant le fait de rabaisser l'huminaté à de vulgaires insectes.

1) Exactement ! (décidément, tu ne me lâcheras pas avec ta prison de certitudes).
2) Appelle-moi à nouveau maître...
3) Encore un petit coup, c'est si bon...
4) Dis-moi plutôt que tu ne trouvais rien à répondre.
5)...
6) Je me démerde bien quant même.
7) Appelle-moi à nouveau maître. Allez, je suis sympa, je te fais la démo :
C'est comme un type qui QUI FUME TROP et qui le lendemain parceque lui a trop souffert deviens anti-CLOPE, et fais chier tous ses potes qui FUMAIENT raisonnablement pourtant... mais non, lui il a trop FUMé, alors c'est pas bien de FUMER, et il emmerde tout le monde !
8) Ok, encore une personne qui a rien compris. Merci d'avoir joué, on vous rappelera.
9) Me quitte pas des yeux hein !
10) Non, c'est juste que je commence à être vaguement fatigé de vos propos obtus.

***666*** : "tu as développé une idée importante dans tes commentaires, mais tu ne l'as pas incluse dans ton article."
=> Tant que les commentaires rattrapent le coup....

Vlad : COPAAAIIIIIN !

bouille d'amour : Non ! Il doit plutôt se dire "Ah ouais j'suis une merde ? C'est ce qu'on va voir !". Il sort de sa dépression, se fait des relations, réussit ses études, devient ministre, puis président, puis dictateur mondial (mais un gentil hein !). Et cela grâce à moi

Modifié le 10/07/2006 01:03:16

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par lady-74 le 04/07/2006 13:57:25
totalement d'accord ! tres bon article !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 04/07/2006 14:16:03
Lady-74 : COPIIIIIIIIINE !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 04/07/2006 14:22:47
vlad : le suicide dépasse meme un suicidaire, et j'insiste : cet article ne traite que d'un point de vue la difficile question du suicide, donc l'approche du sujet n'est qu'en surface.

Ce que je n'aime pas c'est pas l'idée en soi, c'est l'air impérial du type qui a tout compris d'amok, meme si il essaye de faire passer ca pour de l'humour. Ca n'a rien de mauvais de vouloir sauver la vie d'une personne et de promouvoir l'idée de la vie, c'est meme tout a fait louable ^^ mais il y a un ton a employer et une attitude a avoir (selon moi) et celle d'amok, bah elle pue c'est tout ce que j'en dis... menfin j'ai rien contre personne ^^ jveux pas que vous pensiez non plus que je suis profondément choqué et que le sujet me tient profondément a coeur : au contraire.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par espritdechu le 04/07/2006 14:32:16
Mais sérieu ceux qui sont dépressifs et suicidaires (je le sais j'ai se genre d'idées parfois, sans faire de tentatives tout le même), donc je suis bien placé pour le savoir, et bien ton article ne va pas du tout les remmettre en question dans le bon sens..il va encore plus les enfoncer...et si ça se fini dans un bain de sang pour une de ces personne, tu t'en fichera car pour toi ce ne sont que des faibles, des m*rde qui n'ont même pas le courage d'affronter la vie...Pfff mais on a bien le droit d'être faible...la vie n'est pas un cadeau pour tous...t'as peut être eu assez de chance comparé à d'autres dans la vie...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par **666** le 04/07/2006 16:08:54
amok: oh! tu comptes sur des commentaires pour corriger un article, toi?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dor daedeloth le 04/07/2006 16:09:35
vlad

Oui, je le reconnais, ce que tu dis dans ton dernier paragraphe est tout à fait sensé, laissez les faire ce qu'ils veulent s'ils n'ont plus la faculté de raisonner de manière logique c'est pas forcément très malin. Je répondrai à cela que quand on n'a plus la faculté de raisonner logiquement, et qu'on lit cet article, c'est problement l'électrochoc, ou le "coup de pied au cul" qui précipitera le lecteur au fond du gouffre. Dire à un dépressif grave "je te considère comme une pauvre merde parce que tu as des pensées suicidaires, prouve moi que t'es pas une merde" je ne crois pas que ça ait un effet positif. Pas très malin comme méthode selon moi. J'ajouterai que les suicides ne sont pas majoritairement l'aboutissement d'une profonde dépression, il me semble. Je pense que, *en général*, on ne doit pas dicter sa conduite à quelqu'un, "je suis le seul possesseur de mon corps". Mais oui tu as raison il existe des cas où cela ne s'applique pas.

Par contre, quand tu me dis que l'exemple japonnais est mal choisi, je te réponds NON : je citais un exemple de civilisation qui pense autrement, une civilisation pour laquelle la vie humaine a peu de valeur, beaucoup moins en tout cas que pour les occidentaux. Mon but est d'ouvrir les yeux du lecteur sur le fait qu'il existe d'autres approches de la vie et de la mort que celle d'amok.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dor daedeloth le 04/07/2006 16:34:33
C'est intéressant ... amok je t'ai donné de quoi au minimum réfléchir sur tes propos, comme je l'ai fait, et puis rien. Pas le signe du début de l'embryon d'une activité cognitive. Rien. A chacune de tes réponses, les mêmes fadaises, le même esprit étriqué. As-tu seulement lu ET compris ce qu'on t'a dit ?

Simple exemple : quand je te dis que selon les civilisations, la vie revêt + ou - d'importance, et donc que selon les cultures l'importance de la vie diffère, toi, t'as seulement été foutu de me répondre "Bon, on a des bases religieuses. Et alors ? On accorde toujours une importance primordiale à la Vie, qu'elle soit donnée par Dieu ou non." C'est qui "on" ? La Terre entière ou toi ? Et dire que tu es agacé par le fait qu'on te dise que tu te prends pour un prophète énonçant sentencieusement ses vérités. Si tu as un cerveau, appuie sur ON, ou ferme ta gueule, tu me fatigues vraiment là.

Ah oui et pardon de t'avoir pris pour un esprit pensant. En disant -["C'est comme un type qui se prend une grosse cuite et qui le lendemain parceque lui a trop souffert deviens anti-alcool, et fais chier tous ses potes qui buvaient raisonnablement pourtant... mais non, lui il a trop bu, alors c'est pas bien de boire, et il emmerde tout le monde ! mais tous ! pour qulque chose qui vient de lui finalement : typique..."
=> Tiens, c'est marrant ! Tu remplaces l'alcool par la clope et c'est moi qui ait raison. ]- , je pensais qu'il y avait une quelconque subtilité dans ta remarque, mais j'ai manifestement cherché trop loin. Ta remarque ne sert donc à rien. Comme toi en fait !

Je pourrais continuer comme ça longtemps, mais tu sembles trop handicapé mentalement pour pouvoir saisir la portée de ce qu'on te dit. On te parle galaxie, tu réponds "mon pot de yaourt". Va te pendre, ça m'est égal.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 04/07/2006 17:00:40
dor daedeloth : ben le ton de l'éléctrochoc peut marcher si, ca dépend des personnes... parfois les gens n'ont pas besoin d'aide mais d'un sérieux coup de pied au cul... c'est comme tout ca dépend des cas, puisque tout le monde a un vécu et une expérience unique, donc on peut pas vraiment établir de règles théorique et infaillible, menfin va faire comprendre ca a ceux qui délivrent des vérités

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 04/07/2006 17:32:54
dor : et c'est pas un moindre ennemi que je viens de me faire là !
Ton dernier post me donne l'impression que je t'ai blessé en refusant de te répondre sérieusement, me trompe-je ?
Le problème, c'est que tu ordonnes à mon esprit obtus et buté de réflechir alors que toi-même tu refuses strictement de prendre en compte ce que je peux bien raconter. On dirait un petit enfant qui scande à tue-tête en se bouchant les oreilles "Nan c'est pas vrai ! T'es méchant !".
Alors après, comment veux-tu dialoguer avec un gars qui est persuadé qu'il a raison ? D'accord, je passe pour le mec pour croit détenir la vérité absolue mais toi quelque part, tu ne vaus pas mieux. Alors quitte à te répondre, autant que ça soit marrant.

Si tu ouvrais les yeux un peu, hum ? Avec du recul surtout.

dolittle : Puisqu'on est d'accord, pourquoi te met à gueuler contre mon article ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 04/07/2006 18:03:13
amok : parceque je l'aime pas que ce soit de l'humour ou non.

dor daedeloth : A vous les incompris, à vous les abandonnés, à vous les passionnés, à vous les délaissés, enfin à vous dont le songe du suicide vous hante, me voici moi, une voix qui vous parle et qui prétend, non pas montrer le fond des choses, mais montrer la manière dont je le vois.

C'est une facon de voir les choses. Absurde sans doute, mais c'est un point de vue quand meme : toutes vos discussions ne servent pas a grand chose, sauf a dire que tu es pas d'accord ^^ je le suis pas moi non plus menfin on s'en fout...

aussi, amok rigole un peu, enfin ses réponses ne sont pas toujours des plus sérieuses, ne perd pas ton temps à t'imaginer qu'il puisse tenir ses arguments jusqu'au bout : il en est incapable.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dor daedeloth le 04/07/2006 20:17:38
dolittle

oui je sais que c'est sa manière de voir les choses, je voulais simplement le pousser à aller au fond de ses idées en confrontant son point de vue au mien. Le problème, c'est qu'il ne sait pas. Il scande puérilement ses certitudes, et reproche ses propres défauts aux autres. Et oui j'ai bien remarqué qu'il ne pouvait pas tenir ses "arguments", il n'en a pas vraiment de solide. Et le fait qu'il rigole, ben c'est un drôle d'humour, et pourtant je suis tolérant (je crois).
Concernant le coup de pied au cul, je veux bien croire que ça marche pour certains, mais pour une majorité, permets moi d'émettre un sérieux doute.


amok

Ne dis pas que je refuse de prendre en compte ce que tu racontes, c'est juste que je ne peux pas puisque tu n'avances aucun argument bien réel, juste de petites piques bien senties et pléthore d'affirmations gratuites. Me reprocher d'être un enfant se bouchant les oreilles en scandant à tue-tête ''c'est pas vrai, j'ai raison t'as tort, t'es méchant'' cela revient dans ton cas à cracher contre le vent. Applique à la lettre les conseils que tu prodigues si aisément et on verra.
Autre chose : si tu crois pouvoir me blesser avec des mots, eh bien continue à le croire si ça flatte ton ego. J'y suis indifférent. Tu es juste un gosse qui veut avoir le dernier mot, sans avoir d'arguments valables. Et que tu me considères comme ton ennemi prouve bien jusqu'ou tu peux réfléchir (pas très très loin). Je ne suis pas ton ennemi, et d'ailleurs j'aurais honte d'avoir des ennemis aussi vils ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par irisiris le 05/07/2006 03:37:56
je voudrais simplemnt te poser une question.
Notre suicie de e regarde que nous tu es bien d'accord ?
Certes il peut fair souffrir notre famille, mais c'est quand même notre vie non ?
Si l'on ont veut pas de cette vie, je pense que c'est notre droit d'y mettre fin, quitte a faire souffrir les autres. Car le les trouve au contraire, bien égoïstes les gens qui veulent nous garder en vie, seulement pour leur bon plaisir, pour leur éviter du chagrin, alors que je le redit, c'est notre vie, c'est nous qui devons la suporter.

Et j'apelle de l'hypocrisie le fait de faire une chose, que l'on ne veut pas. C'est mentir a tout les gens en leur fesant croire que l'on veut vivre (pisque c'est ce que l'on fait) tandis que l'ont veut mourrir.

Et qu'es ce qui me fait dire que la mort est mieux que la vie ? Mon absence de croyances, ou plutôt de croyance en la science qui demontre que c'est comme lorsque l'on dort

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par tirellil le 05/07/2006 12:30:34
je me permets d'apporter ma petite contribution. je pense que notre vie ne nous appartient pas, dés lors nous n'avons pas le droit de l'oter. le plus dangereux je crois , c 'est la banalisation de l'acte, certains pourraient s'en inspirer à cause de petits bobos qui n'en valent mm pas la peine. excusez l'économie des mes mots, c difficile d'exprimez exactement ce qu'on ressens

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dor daedeloth le 05/07/2006 14:03:53
tirellil
Qu'est-ce qui te fais dire que notre vie ne nous appartient pas ? En vertu de ... quoi ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par little_lux le 05/07/2006 15:42:47
j'ai mal a la tete ... nan pas ton article amok , les comms ... nan mais serieux, vous avez rien a faire ? s'acharner comme ça contre quelqun ... fin bref. Moi je le trouve bien cet article, je suis d'accord, etant moi meme une "ex" suicidaire, maintenant je me rend compte que c'etait stupide, le probleme c'est que dans ces moment la on s'en rend pas compte, toujours apres ... malheureusement, et je crois que meme un article comme le tien ne leur fera pas ouvrir les yeux, moi je l'aurai lu a l'epoque ou je voulais mourir, ça n'aurait rien changé, j'etais trop renfermé sur ce que je vivais, persuadée que yavait rien d'autre a faire ... je me trompe peut etre et meme je l'espere parce que si ton article peut convaincre ne serais-ce qu'une seule personne de se raccrocher a la vie ce serait deja une belle victoire

ps : je comprends pas pourquoi tu te fatigues ENCORE a repondre aux commentaires agressifs, surtout qu'ils repetent pas mal la meme chose ... enfin moi je dis ça je dis rien ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par bouille_d'amour le 05/07/2006 16:55:28
On s'acharne pas, un article c'est fait pour faire réfléchir, être commenté et même ouvrir un débat et c'est c'qui s'passe et c'est aussi ça qu'est interessant, de voir les autres points de vue.
Sinon, ben c'est vrai, peut-être que cet article peut aider les suicidaires " pour pas grand chose", mais le terme suicidaire est trop large, je pense qu'il est tout à fait légitime de se suicider si on a pris le temps de prendre du recul sur sa vie, sur les causes et conséquences de son suicide.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 05/07/2006 21:00:13
little_lux : oui c'est ca, dis rien plutot...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 05/07/2006 21:06:51
bouille d'amour : "je pense qu'il est tout à fait légitime de se suicider si on a pris le temps de prendre du recul sur sa vie, sur les causes et conséquences de son suicide."
=> Après réflexion, je partage ton avis dans le cas où on est atteint d'une maladie incurable ou que l'on est gros(se), moche, conne, sans ami et sans famille.

Little bux : COOOPIIINE !
" je comprends pas pourquoi tu te fatigues ENCORE a repondre aux commentaires agressifs"
=> La patience sans doute. Non, c'est partout que ça fait rire de voir ces gens qui se disent tolérants et qui ne supportent pas pourtant que l'on émette un avis différent du leurs en prenant pour prétexte que je ne mène pas mes arguments jusqu'au bout.
D'ailleurs, à ce propos, j'ai trouvé une super excuse : Ce texte incite à la réflexion. C'est dor et dollitle qui vont être content ! Bon, après, c'est vrai, je l'accorde, il faut être capable de réfléchir.
"si ton article peut convaincre ne serais-ce qu'une seule personne de se raccrocher a la vie ce serait deja une belle victoire " => L'idéal serait d'avoir un ex-dépressif qui vienne dire "grâce à Amok, je ne me suis pas suicidé !" mais on va encore dire que je me prend pour un gourou ou un truc avoisinant.


dollitle :"amok rigole un peu, enfin ses réponses ne sont pas toujours des plus sérieuses " => Quelle perspicacité !

dor, tu voulais me pousser à aller au fond de mes idées ? Mais c'est qu'il voudrait se prendre pour Socrate que ça ne m'étonnerait pas. Alors, sans faillir, et pif et paf !, je te renvoie à ma super excuse un peu plus haut. Je n'avance aucun arguement bien réel ? Mais sur quoi déjà ? On en est toujours à notre point de vue sur le suicide, n'est-ce pas ? Nul besoin de faits réels ou de statistiques pour cela, on dit ce que l'on ressent. Quant à savoir si je crache contre le vent, tu n'es pas mal non plus. Si tu tentais de voir un peu plus loin que le bout de ton nez, tu verrais que "moi j'ai raison, toi t'as tort !".

"si tu crois pouvoir me blesser avec des mots, eh bien continue à le croire si ça flatte ton ego. J'y suis indifférent."=> Pas tant que ça apparement, pour continuer à me répondre en m'insultant d'imbécile (tu ne l'as pas dit ? Pourtant, c'est l'impression que ça dégage !). Il faut croire que je t'ai bien "piqué", sinon tu ne monterais pas sur tes grands chevaux en me disant que je suis juste un gosse (il est vexé-euh !).
Finalement, ton esprit me paraît bien étriqué pour croire que la notion de rivalité ou ennemi n'est qu'une question d'intelligence. Je te revois d'ailleurs aux relations qu'entretenait Balzac et Flaubert (tiens ! Mais c'est un exemple concret ça !). Dernière remarque : les ennemis SONT vils, autrement ça ne serait pas des ennemis.
Enfin, il faut croire que malgré tout ce que tu prétends, je ne te laisse pas indifférent (Ouh ! Petit coquinou )

irisiris : "Notre suicie de e regarde que nous tu es bien d'accord ?"
=> Huuuuuuuum... non. Pas d'accord. C'était de la rhétorique ? Oups ! dor va encore rouspéter.








Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 05/07/2006 21:07:21
Mais quelle intolérance dollitle !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par little_lux le 05/07/2006 21:32:47
dollitle = " dis rien " ? arhem liberté d'expression tu connais ? je parle si j'en ai envie ce me semble, tout comme toi ... ( pourquoi je reagis en plus ? jai rien a faire )

bouille d'amour = je pensais pas a toi en parlant d'acharnement, desolée si tu l'as pris pour toi

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 05/07/2006 21:43:17
little_lux : oui t'en as plus rien a faire, donc ferme ta gueule en gros... les gens qui donnent des conseiles et qui disent "oui je dis ca je dis rien" c'est insupportable : t'as un truc a le dire tu le dis, sinon tu le dis pas... (dur hein ?)

amok : venant de la part d'une personne quasi-intolérante des personne faibles (ou qui les méprise, peu importe) j'y accorde aucune importance ^^ pour revenir a dor, il est plus que sérieux alors que toi tu t'en bat un peu les couilles apparement : assume ce que tu penses ! enfin ta manière de plaisanter pour éviter de répondre vraiment aux questions qu'il te pose, pour moi ca relève d'une incapacité a assumer clairement ta position (qui je le rapelle est celle de l'article) menfin faut savoir : soit cet article est un gros foutage de gueule, soit c'est une marque d'engagement, mais reste pas le cul entre deux chaises.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par little_lux le 05/07/2006 22:14:48
" moi je dis ça je dis rien ..." c'est une expression, et si je t'insupporte sois pas stupide, ne me parle pas au lieu de t'enerver tout seul ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 05/07/2006 22:18:19
dollitle : "venant de la part d'une personne quasi-intolérante des personne faibles (ou qui les méprise, peu importe) j'y accorde aucune importance"
=> Content d'être une référence mon petit père, mais que ça ne t'empêche pas d'être aimaible avec les autres (^^).

Ah là là, la conjuration des imbéciles continue !
dor est plus sérieux, certes, mais il est aussi à mes yeux plus ridicule. Et toi aussi d'ailleurs, il faut bien le dire.
"assume ce que tu penses !"
Bien piètre expression en vérité que celle-là, quand on a vu tous les posts. Il est pourtant clair que je soutiens ce que je dis ! Et moi qui te croyais perspicace... D'autant plus que vous avez tous les éléments de réponses à vos questions. Alors soit vous êtes cons, soit vous ne voulez pas réfléchir et vous en êtes doublement con.

Modifié le 05/07/2006 22:21:00

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par wengo le 05/07/2006 22:43:42
Tous unis contre les imbéciles en puissance ...

Bon courage amok

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dor daedeloth le 05/07/2006 22:56:09
Tu t'enfonces de jour en jour amok, malheureusement tu n'as pas les moyens de t'en rendre compte, alors je vais t'aider un peu.

"c'est partout que ça fait rire de voir ces gens qui se disent tolérants et qui ne supportent pas pourtant que l'on émette un avis différent du leur en prenant pour prétexte que je ne mène pas mes arguments jusqu'au bout"
Des personnes, dont moi, ont un autre point de vue que le tien. Je t'ai dit que je n'étais pas d'accord, et je t'ai dit pourquoi, j'attendais que tu me dises pourquoi tu soutenais le contraire, tu n'as fait qu'affirmer que j'avais tort sans avancer d'argument. Oh, laisse moi deviner : tu le sais, c'est tout, c'est comme ça tu sais que tu as raison, quand à dire pourquoi, seuls les intolérants, les faibles ou les cons peuvent demander ça de toi. Pardon d'avoir douté de ta science infuse, comment osai-je penser qu'on a besoin d'arguments pour étayer une opinion, il suffit juste de tout déballer et paf on a raison !!! Pardon je voulais dire : sans faillir, et pif et paf ! ^^

PS : je vois que tu commences à présenter les prémisses d'une compréhension de l'implicite. Certes je n'ai pas été subtil, mais tu as eu l'impression que je traitais d'imbécile. En progrès !

PPS : testons maintenant ta capacité à réfléchir et à remettre en question tes affirmations gratuites.
"les ennemis SONT vils, autrement ça ne serait pas des ennemis"
ton esprit me paraît bien étriqué pour croire que la notion de rivalité ou ennemi n'est qu'une question d'intelligence
Réfléchissons froidement. Si 2 personnes se considèrent réciproquement comme des ennemis, elles sont viles toutes les deux, puisque les ennemis SONT vils. Donc en ne te considérant pas comme mon ennemi, je ne suis PAS vil. Toi oui. DONC, la notion d'ennemi a bien un rapport avec l'intelligence, je me suis "élevé" au-dessus de toi en ne te prenant pas pour mon ennemi (on reste dans TA théorie ici). En fait, je ne pense pas, ni n'ai dit ou sous-entendu que 'la notion de rivalité ou d'ennemi n'est qu'une question d'intelligence'.
Question réflexion, hum, tiède-froid hein ! Et pif et paf ? Et pouf tant qu'on y est !

PPPS : Il est temps de lever le voile sur un de tes plus grands égarements sur mon compte. Oui effectivement j'étais assez énervé dans un ou deux de mes messages, mais sois tranquille, aucun rapport avec toi, c'était une cause IRL. Tu es par contre un bon divertissement (ô combien) puisqu'en ce moment j'ai plein plein de temps à perdre, et que tu réagis de manière si bête, j'ai pris plaisir à te relancer à chaque fois, d'autant que dans l'affaire tu sembles penser que c'est toi qui me provoque et que je mors à ton hameçon ! Ironique non ? J'ai tout de suite senti ton ego surdimensionné, et je t'ai attaqué là-dessus (entre autres) pour me délécter de ton incapacité notoire à répondre quelque chose de sensé. J'ai aussi bien aimé ta méthode de reprendre chacune de mes affirmations et d'y répondre tes insanités, que j'ai d'ailleurs imitée, tu réagis au quart de tour.

Aller, j'attends avec impatience et délectation tes piques à venir. Ne me déçois pas, réponds à côté de la plaque !

Et pif et paf !!! excellente celle-là ! oui bon bon ok je sors ----> |<sub>out</sub>|

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dor daedeloth le 05/07/2006 23:14:08
amokJe rajoute : fier d'être ridicule à tes yeux. C'est toujours agréable d'être dénigré quand ça vient d'une personne comme toi ^^
wengo je t'avais adressé une partie de mon post (un peu avant la moitié de la barre de défilement, je t'aide), tu n'as rien à répondre ?

Bon amok tu as du boulot, on est seulement au 79e post, soit un quart du record. (que ça à foutre oui je sais, mais je me refuse à faire des posts de 5 mots pour faire avancer le compteur, tout repose sur toi !)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 05/07/2006 23:24:21
little_lux : bon ben on va dire que j'aime pas tes expressions, c'est pas si grave... m'ennerver sur ce forum ? quand meme ^^

amok : j'insiste, tu dis des choses que t'arrives pas a défendre en gardant un sérieux. Bah ui tiens chuis un imbécile, un gros meme ^^ ca se voit d'ailleurs, j'arrete pas de dire des conneries, si ca peut te comforter dans l'idée que tu as raison sur toute la ligne, moi je peux rien contre. Mais sinon la tout ce qu'on a dit sert a rien, jtrouve ca dommage quelques 80 posts pour du vent ^^

wengo : toi j'temmerde, j'espere que c'est suffisament clair. dans n'importequel débat il n'est jamais question d'imbécilité ni meme de personnalités la seule chose qui compte sont les arguments. enfin faut vraiment etre con pour traiter les autres d'imbéciles.

Enfin comprenez que si chacun a sa manière de voir les choses, aucune facon de penser n'est imbécile. trop logique ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: a vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 05/07/2006 23:43:18
Wengo : Gracia, seniorita Wengo (pardonne mon espagnol)

dor : "j'attendais que tu me dises pourquoi tu soutenais le contraire"
=> J'avais pas la tête à l'implicite à ce moment-là.
" il suffit juste de tout déballer et paf on a raison "
=> Chose que tu fais à merveille

Ton PS : faut-il en croire que le fait que je t'ai insulté de con t'es profondément vexé ?

PPS : Réfléchissons froidement AVEC culture et cynisme. Prenons pour cela le maître en la matière, Pierre Desproges, qui a dit "l'ennemi est bête. Il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui". L'ennemi EST vil parce que l'on le trouve ainsi, parce que c'est un prétexte à le haïr. On est engoncé dans cette certitude-là. Et pourtant, l'ennemi n'est pas toujours vil. En passant, bravo ! Tu t'es élevé au-delà de Balzac et Flaubert.
"En fait, je ne pense pas, ni n'ai dit ou sous-entendu que 'la notion de rivalité ou d'ennemi n'est qu'une question d'intelligence'."
=> Pourtant, juste au dessus, tu m'as sorti cela :
"Et que tu me considères comme ton ennemi prouve bien jusqu'ou tu peux réfléchir (pas très très loin"
=> ça alors ! Tu fais de l'implicite sans même t'en rendre compte dis-donc !

PPPS : "Miroir miroir ! Tout ce que tu dis se retourne contre toi !" "Haha ! En fait, c'est moi qui te manipulait et tu n'y as rien vu ! Haha !"
Voilà. Ces quelques phrases d'enfants suffisent à résumer ton dernier paragraphe qui est, on peut le dire, le dernier rempart d'un pauvre garçon qui veut absolument concerver son petit ego modestement nommé "supérieur-aux-autres-mais-faut-pas-qu'on-le-sache-alors-c'est-les-autres-qui-ont-un-ego-surdimensio nné-surtout-les-vilains-pas-beau-qui-pensent-pas-comme-moi". Sincèrement, on voit bien que tu commences à atteindre tes limites. Ce gros mensonge ne trompe personne mon petit. "Ha oui ! J'ai pris plaisir à te relancer à chaque fois !" "Ha oui ! J'ai pris plaisir ce que tu te foutes de ma gueule !". Non seulement ce dernier paragraphe, désolant au possible soi dit en passant, te fait passer pour vil (AH ! Mon ennemi !!!) mais il te ridiculise encore plus. Tu dois être maso sur les bords toi, non ?
Tu as imité ma méthode de répondre à mes... insanités ? Mais c'est bien mon grogninouninou ! C'était pas facile, viens que je fasse un gros bisou ! Tiens, voilà un bonbon pour te récompenser.

Franchement, la corde du vil manipulateur était-elle la dernière à ton arc ?

Petit cadeau :
Et toc ! Prends-toi ça dans les dents !

dolittle : Ouais ! La conjuration des imbéciles continue !

Modifié le 05/07/2006 23:47:40

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par little_lux le 05/07/2006 23:44:25
" chacun a sa manière de voir les choses, aucune facon de penser n'est imbécile." la je suis d'accord ... wengo, c'est pas parce qu'on a pas tous les memes avis que ceux qui pensent pas comme toi sont des imbeciles. Moi j'ai juste protesté contre les gens trop agressifs mais pas contre les gens qui ont un avis contraire, on est en democratie quand meme ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 05/07/2006 23:50:22
" chacun a sa manière de voir les choses, aucune facon de penser n'est imbécile."

Dois-je en déduire que l'idéologie illustrée par "Mein kampf" n'est pas si stupide ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 06/07/2006 00:14:15
amok : on touche les limites de la relativité (terme longuement abordé pendant deux semestres en L1 de philo).

mais ce que tu fais c'est de la provocation. Hitler était assez malin pour faire passer les choses de facon a ce que les gens aient confiance en lui : pour reprendre ce qu'a dit little_lux oui on est en démocratie, ca donne donc le droit aux extremistes d'exprimer leur point de vue. Pourtant la censure existe pour les extremes droites, c'est un probleme inextricable et pourtant simple qui sort du débat actuel sur la perception du suicide.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par little_lux le 06/07/2006 00:16:50
amok si tu pars dans les extremes aussi ... je parlais en general, maintenant si tu veux t'amuser a prendre au cas par cas t'as pas fini ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 06/07/2006 00:41:51
little lux : le nazisme est quand même un petit cas qui a bien occupé 15 ans du XXème siècle, sans parler de ce qu'il y avait avant et de ce qu'il y a eu après.

dolittle : oui hitler était un sacré petit malin, mais dans l'aboslu, on est tous d'accord pour dire que le racisme n'est pas une bonne idéologie. Donc, chacun a sa manière de voir les choses et chaque façon de penser est différente (histoire d'être politiquement correcte).
Ceci dit, c'est vrai qu'on s'écarte vachement du débat là.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 06/07/2006 01:16:55
amok : ben oui nous on est pas d'accord, mais les nazis, les vrais, purs et durs avaient toutes les justifications du monde : meme les philosophes adhèraient a leur parti (heidegger, une honte) mais c'est une honte pour nous, jeunesse européenne qui sommes sortis de cette phase de l'histoire a l'époque, ne pas etre nazis était assez déconseillé pour mener une vie normale. enfin c'était considéré comme "normal" d'etre nazi, tout comme c'est considéré "normal" d'etre un jeune contre le rascisme aujourd'hui, question d'époque... Chacun sa maniere de voir les choses oui menfin on se rend bien compte que c'est plus compliqué que ca et que discerner le vrai du faux et le bien du mal relève du surhumain...

Et les jeunes qui se suicident, bah alors la vraiment j'en ai plus aucune idée

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dor daedeloth le 06/07/2006 02:09:50
amok, je résume ton post : pif, paf ! Toi tu es Mister Sylvain (référence culturelle et spirituelle : Caméra Café, la classe quoi !)
Pan tu m'en a mis plein la tronche ! Ah oui vraiment tu m'a totalement percé à jour maître (oui tu peux jouir maintenant)
Le meilleur étant que tu continues à répondre, et avec une classe mondiale ! Je ne peux te dire qu'une chose, continue ! T'as tort, je ne suis pas masochiste sur les bords, mais en plein milieu. J'avoue qu'un esprit omniscient comme le tien, j'en n'ai pas vu beaucoup de par le monde. Devant toi, je suis transparent ! D'ailleurs je compte dévaliser une banque, alors si tu viens avec moi je serai invisible aux caméras ce serait cool !
Et oui la corde du fourbe manipulateur était definitivement la dernière à mon arc.

Maintenant voici quelques lignes qui te permettront de me pifpaffer encore plus violemment (tu peux arrêter de te masturber devant ton écran c'est bon).
Je t'explique le schmilblik. A ton premier post, j'ai cru que tu nous faisais une vaste blague : J'étais tordu de rire notamment à l'intro, le paragraphe "effet de style", le paragraphe "tentative ratée", cette magnifique phrase "Bon, j'espère qu'avec mon texte, j'ai redonné le goût de vivre à tous ceux qui voulaient se suicider" que je pensais empreinte d'une sévère ironie (ben je me trompais, ça arrive ...), et puis le bouquet final, le coup du "on sent l'expérience, là". Et puis cette manière de gamin de répondre 'nan, pas vrai !', ces affirmations sibylliques comme sorties de la bouche de Dieu en personne, incontestables ! Puis j'ai lu la 20aine de posts qui s'étaient accumulées en un seul jour. Et j'ai compris ... à mon grand désarroi que ... t'étais sérieux !
D'ou ma réaction dans mon long 2e post : j'ai d'abord étayé ma théorie sur le suicide et pourquoi j'avais un point de vue différent, pour les autres lecteurs, et je t'ai réservé en fin de post, en place d'honneur donc, une critique particulièrement acerbe, directement centrée sur ta personne, la première qui ait été lancée. Tu as surpassé mes meilleures espérances avec ta technique spéciale de réponse (les "=>" en bonne et due forme).
Je pense que si des forcenés (comme moi) ont lu les posts depuis le début et qu'ils savent réfléchir, ils doivent comme moi avoir du mal à imaginer la taille de ton ego tant elle est importante (je précise, puisque c'est nécessaire, que tu es le seul visé par cette remarque sur ton ego pour le moment). T'es tombé dans le panneau comme un gros bourrin, t'as tourné en rond tout du long, avec une éloquence et une ouverture d'esprit constantes et dignes d'un tricératops en rut, en reprochant sans manifestement t'en rendre compte tous tes défauts aux autres, principalement moi (je t'en sais gré ! je n'ai pas même à chercher les failles dans tes post, tu m'en exposes la majorité

Bon aller je cède au plaisir de te renvoyer implacablement à la face quelques unes de tes plus récentes attaques au fondement inexistant (elle est bien ma phrase ? Non ? Effet de style, tu connais pourtant ^^)
Tu me rétorques que je me contentes de déballer sans justifier => cf. paragraphe précédent.
T'as voulu citer du Desproges, et ton air intelligent à l'évocation de ce nom s'est arrêté net quand tu as commencé la citation. C'est une citation du type "vacances en été, décembre en fin d'année", pas très sérieuse, mais surtout à côté de la plaque encore une fois. Ne fais plus de culture stp ça te réussit pas. Mais en effet un ennemi n'est pas vil en général (et 'vil' c'est plutôt vague), et l'exemple le plus facile est bien sûr une guerre : Guerre 14-18, France versus Germany, les soldats d'un camp étaient les ennemis de l'autre, et pourtant en général ils ne se haïssaient pas, ne se connaissant pas.
Je sais que je me suis élevé au-dussus de Balzac et Flaubert, j'ai gravi leur tombe ! Une remarque à la amok, celle là.
Sur la notion d'ennemi, d'intelligence, blablabla : je ne me considère ni plus intelligent ni plus bête que toi, même s'il est vrai que j'adore t'enfoncer (intelligence c'est trop dur à définir, je ne m'y risque pas). Donc ta connerie tombe à l'eau, une ènnepluzunième fois.
Sur ta réponse au PPPS : remonte plus haut, quand je te dis que tu me reproches tes défauts.
Autre chose, le ridicule c'est mon crédo. Malheureusement tu me bats à plate couture sur ce terrain, tu m'en vois fort contrit !
Et puis j'ai la dalle, alors je l'ai quand mon bonbon ? Non je n'ai rien reçu dans les dents, malheureusement. Et j'ai toujours faim.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par raclecouille le 06/07/2006 05:37:34
Minable, pitoyale, bas, petit...
gamin jouisseurs du dimanches, si vous n'avez rien a faire de votre temps plutot que d'étaler votre verve créatrice (je rigole là...) je peut vous trouver un truc génial a faire et ki sera super utile a toute la planete (jesui en train de monter une sorte de projet Chaos et j'ai besin de tout le monde possible (si vs voulez des précision demandez: popourss@hotmail.fr)
...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 06/07/2006 07:12:07
raclecouille : oh oui, ne perdons pas notre temps, inscrivons nous a un projet chaos de campagne

entre ca et la question du nazisme, le débat vire au gros n'importequoi...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par psylock le 06/07/2006 11:54:20
oui tu l'a dit vieux c'est n'importe quoi
néammoins moi ce que je disai n'etait pas un projet de campagne...
pour le moment on va rendre un grande surface comme carrefour gratuite pendant environ 2 ou 3 heure le temps que les gens puissent piller le magasin mais pour etre dans la pseudo légalité il faut etre inattaquable donc pour ce plan il faut que nous soyons 60- 80 au minimum 60 , mais 80 serait parfait
voila cé que le début bien sur ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dor daedeloth le 06/07/2006 13:46:57
raclecouille : Sans doute. Dis-en un peu plus sur ton projet, voir si ça vaut le coup.
Au fait j'aime bien ton pseudo

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 06/07/2006 14:28:08
dor, arrête. Tu t'enfonces là...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dor daedeloth le 06/07/2006 22:21:01
amok, arrête. Tu as touché le fond et tu creuses encore, là...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 06/07/2006 22:37:56
dor : "Miroir, miroir" hein ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 06/07/2006 22:38:49
amok dor daedeloth : bon c'est fini ui ? ^^

vous avez creusé tout ce qu'on pouvait creuser a propos du sujet et des argumentz, c'est bien... mais bon si ca vire au "sale con" "c'est toi le sale con !" bof

enfin si ca vous plait

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dolittle le 06/07/2006 22:39:23
amok : hihihihi, "bouclier"

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par **666** le 06/07/2006 22:40:11
réglez vos comptes en mp, svp...

ça devient hors-sujet, et ça lourde, là... -__-'

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 06/07/2006 23:09:23
***666***: d'accord avec toi.

dolittle :"contre-bouclier"hihihihihihi

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par raclecouille le 08/07/2006 20:33:47
pour le moment on va rendre un grande surface comme carrefour gratuite pendant environ 2 ou 3 heure le temps que les gens puissent piller le magasin mais pour etre dans la pseudo légalité il faut etre inattaquable donc pour ce plan il faut que nous soyons 60- 80 au minimum 60 , mais 80 serait parfait
en plus de sa on a un petit début de coordination antipub légale (car il fô savoir que les publicitaires en général sont ds l'illégalité sur des petits détails ect... pour en savoir encore plus dite le moi
yap

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par banzaii le 08/07/2006 21:32:20
raclecouille
Hein?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dashredendblack le 12/07/2006 14:59:35
Je ne suis pas d'accord avec toi... Tu dois etre heureux pour dire tout ça. Si t'etais à la place d'un d'eux je crois que tu comprendrais... Des nuits blanches passées à réflachir et se morfondre! Se n'est plus une vie! C'est un cauchemard... Il y en à qui n'ont pas d'autres solutions! On dirait que tu les méprise! Mais regarde les bien! Ils souffrent ...
Quand tu dis la vie est un don! Et bien j'ai le regret de t'annoncer que c'est pas pour tout le monde la meme chose!
Tu ne cherches pas à les comprendre! Seulement à les mépriser. Mais défois ils ont pas choisi d'etre comme ça!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 12/07/2006 23:10:12
merci de lire tous les comms avant de dire quoique ce soit.

Mais étant donné que je suis quelqu'un de relativement sympa, je vais te répondre personnellement :
Sache que les gens qui contestent le suicide ne sont pas toujours bienheureux. D'ailleurs qui l'est réellement ? Et je peux te dire que je peux parfaitement les comprendre pour avoir été l'un d'eux et donc je devine quelque peu ce qu'il pense. Les nuits blanches passées à se morfondre, je les ai connu. La recherche d'une solution, je l'ai connu. La souffrance, je l'ai connu. Et je sais qu'ils ont tous une alternative au suicide.
La vie est un don, je persiste à le dire. Nous avons tous une raison d'être là, à nous de la trouver. Et c'est la même chose pour tout le monde.
En admettant qu'ils n'aient pas choisi d'être ainsi, il ne tient qu'à eux de changer.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par dashredendblack le 13/07/2006 15:20:09
dsl c'est trop long de lire tous les comms... Tu as vu combien il y en a?
Si ce serait aussi facile de changer, je l'aurai deja fai! Croi moi...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 13/07/2006 21:54:56
Est-ce que j'ai dit que c'était facile ? Non.
Un peu de courage que diable ! Si tu dois changer, fais-le, qu'importe la difficulté. Dis-toi qu'il m'a fallu trois-quatres ans pour changer complètement.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par selennba le 18/07/2006 01:43:13
C ta facon de penC.. mé a tu vrémen soufère pour ètre ossi sur de toi ? Perso, je pence ke ce ki se sucide son plu courageux ke ceu ki viven un cochemar san avoir Ac de volonT pour y mètre un terme... La vie peu semblé a bi1 d gens ètre une sanction. Mwa, je né plu le courage de vivre, g dja tro soufère... mé pour kelke amis, je sui toujour la, espèren ke tou finiss biento..
++

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par banzaii le 18/07/2006 02:03:50
selennba
Et moi, j'ai souffert...sans parvenir hélas à déchiffrer ton post.
A BAS LE LANGAGE SMS

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 18/07/2006 02:34:07
Selennba :

Déjà, en premier lieu, s'il te plait, je t'en conjure... arrête le langage sms.

La question de savoir si j'ai suffisament souffert ou non pour prétendre un avis négatif sur le suicide ne se pose pas. D'abord parce ce que cette question n'a pas lieu d'être, car elle me semble assez élitiste. Et puis, je pourrais te répondre oui selon mon ordre d'idée qui ne correspondrait pas forcément au tien. "Tout est relatif, rien n'est absolu".
Le suicide n'est pas une question de courage ni même de volonté. Je respecte le suicide d'un homme en phase terminale d'une maladie orpheline. Je ne respecte pas celui de ceux qui se tuent parce qu'ils n'ont pas d'amis, ou parce qu'ils sont en échec scolaires, ou que sais-je encore. Si le suicide recquiert de la volonté, vivre avec l'espoir de se sortir d'un cauchemar permanant en demande encore plus.
Dis-toi bien cela : "Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir". Et c'est un dicton qui n'est pas à prendre à la légère, sinon il n'en serait pas un.
Tu as trop souffert ? Et selon quel ordre d'idée ? Tu t'es fait quoi ? Torturer ? Violer ? Tu as perdu un proche ? Tu crèves de faim ? De soif ? D'accord, je sais que dans ces moments-là, seul soi-même compte mais tu n'as pas le droit de dire que tu as trop souffert ! Il ne suffit pas de dire "Ah je souffre" "Ah j'espère que ça va bientôt finir" pour t'ens sortir, il ne suffit pas d'espérer, il ne suffit pas d'attendre en te lamentant sur ton sort, il faut agir !
Mets de côté tous tes problèmes, va voir les autres sans avoir peur, discute, rit, console, rit encore. Soit pour les autres ce qu'ils n'ont pas été pour toi et tu verras qu'en retour, ils le deviendront. Et à ton tour... tu vivras, avec certes ces moments de doutes et de remise en question, mais aussi avec tous ces moments de joie, de rire, de bonheur.
Cette vie, qu'elle soit à portée de la main ou éloignée, n'attend qu'un geste de ta part pour être acquise.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par selennba le 22/07/2006 16:46:14
oui désolé c'est l'habitude ><". En plus comme je suis une merde en orthographe les fautes se voient moins...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par selennba le 22/07/2006 16:55:43
a amok
On fait comment pour aller voir les autre quand il vous fuit comme la peste sous pretexte que vous avez était violée et que vous avez failli tuer votre agresseur par vengance ?
j'espère que tu as raison et que la vie à aussi des bon cotés. Et toi qui a l'air de t'y connaitre, va-s'y, apprend moi a vivre !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 22/07/2006 21:06:47
Voir les autres, oui, mais voir les bons. Personnellement, je pense que les gens qui te fuient pour les motifs que tu as cité sont des cons. D'ailleurs, à ta place, j'aurai fait pareil. Mais il te faut éviter parler de cette histoire, car dès que les gens vont la connaître, leurs regards sur toi vont changer. Tu auras pour eux une aura sordide autour de toi, et cela même tu avais une bonne entente avec eux.
Je sais que c'est difficile (et même indécent de dire cela) mais arrête de penser au négatif, cesse de te prendre au sérieux. Les gens n'aiment pas ça. S'ils sont avec les autres, ce n'est pas pour les consoler ou pour les plaindre (ou alors seulement si cela leur permet de rester avec). Pour ma part, j'ai usé (et j'use toujours) du cynisme, ça me permet de trouver un bon côté aux mauvaises choses.
Mais il faut bien avouer que moi aussi j'apprend, alors quelqu'un qui apprend apprenant à un autre... ça fait un peu chaotique. Disons plutôt que je t'aide^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par selennba le 23/07/2006 00:15:40
oui, tu m'aide, et merci pour cela. Je vais éCyé *je ne c'est pas comment ca s'écrit desolée..* de voir la vie du bon coté..

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 23/07/2006 00:36:56

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par banzaii le 06/07/2007 15:18:44
Ah, ce bon vieil article =)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: A vous, ceux qui n'aiment plus la vie
Posté par amok le 06/07/2007 17:45:16
ah quelques jours près ça aurait été son anniversaire

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 137 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲