FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
128 connectés : 0 membres et 128 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Histoire d'une junki
Posté par ladyso le 12/07/2006 00:00:57
La question que je me pose le plus souvent c'est, Ai-je bien fait ? Je ne vous dirai pas que j'ai enfin trouvé la réponse. Mais plutôt, que j'ai pris un risque. Je ne veux pas qu'on porte de jugements mais plutôt que vous compreniez le sen ce de nos faits et gestes. Mon histoire commence très jeune, 14 ans pour être précise.


Je ne veux pas qu'on porte de jugements mais plutôt que vous compreniez le sen ce de nos faits et gestes. Mon histoire commence très jeune, 14 ans pour être précise. Vivant dans un monde ou la drogue est maître, on ne sais plus vraiment a qui faire confiance. Souvent la personne avec qui on vie nos *Trip* est notre ami parce qu'elle nous comprend, parce qu'elle vie la même chose, mais elle peut te brisé pour une simple dose de plus. C'est lorsqu'on redescend sur terre que la vérité frappe et elle n'y va pas en douceur. Bien que les psychologues ou autre personne qualifié pour parler du sujet disent que s'est pour oublier nos problèmes, dans mon cas et dans plusieurs autres, c'est pour le plaisir, la sensation de confort et d'amour qui t'envahit. Souvent, j'ai cru arrivé a décrocher la lune, mais jamais j'aurai pensée qu'elle pouvait un jours me tomber dessus ! Pour dire vrais j'ai sou fers, les longs moments de silence où l'on se demande le pourquoi sont interminables. Ai-je fais le bon choix, ce choix qui m'as fais tomber très bas, qui m'as fais oublier ce qu'était s'amuser sans avoir besoin de Ça. Je vous dirai que jamais je ne le saurai car ce que j'ai vécu, aucun mot ne peut le décrire. Le danger, c'est la pente que l'on descend mais surtout le trou que se trouve en bas. Ce trou, c'est la mort, car il vien un moment ou tu ne peut pas aller plus bas. Beaucoup que j'ai connu sont mort, parce qu'il on oublier le mots vie. Certain en on tout simplement trop pris, pour eux il a suffi d'une seule dose de plus pour que le file qui nous rattache a la vie cède. D'autre, par contre, on réaliser le monde donc je m'entête a vous faire comprendre. Seul, est le mots juste pour décrire le sentiment que l'on ressent a deux pas du trou. Je ne sais pas si vous savez ce que signifie toute perdre, sans que se soit vraiment volontaire. Quatre de mes amis sont mort, et chaque fois que je recommence, je pense a eux et je me dit : Ai-je fais le bon choix ? Si un jours ce choix se présente a vous, réfléchissez si bien ! Car, une fois qu'on est a la fin de cette pente, plus grand-chose nous donnes l'envie de la remonter. Je fais parti de ceux qui l'on fait, c'est l'épreuve qui sera sur ment l'une des plus dur de ma vie. Aujourd'hui, je *Trip* toujours, mais je m'assure de rester en haut, pour ne pas avoir a remonter !!! Ne jugez pas mais plutôt comprenez le pourquoi ! De : nous tous

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'une junki
Posté par lielilygirl le 12/07/2006 11:52:34
salut! ton histoire est tres forte en emotions! je ne sais pas ce que tu ressens dans tes *trip* et je crois que je le comprendrai jamais et j'en suis desolé! j'ai des amies qui font la meme chose que toi mais juste pour faire comme tout le monde pour etre IN! n'ai pas peur de rester en haut de la pente et passe une soirée sans rien peut etre que tu t'amusera aussi! peut etre meme plus! A+ ciao

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'une junki
Posté par radium le 12/07/2006 12:31:03
Réponse à ta question: C'est clair, t'as surement pas fait le bon choix( à mon avis)...Et je ne te dis pas ça sans rien y connaitre car je suis passé par toutes les étapes de la came...Du premier pétard au dernier shoot sans oublier les cures forcées ou volontaires ou, comme toi, les potes morts mais, étant plus vieux que toi, si y'en avait eu que 4 je serait un peu moins déçu...Mais bon, j'suis pas là pour parler de moi,y'aurait tellement à dire à ce sujet(Ca a bouffé ma vie pendant 15 ans...).Si tu penses que tu choix n'était pas le bon, dis-toi qui en a qui s'en sortent, malheureusement pas beaucoup...Mais généralement on s'arrête pas à la suite de cures éternelles ou de séjours en taule(s);Ca te tombe dessus comme si t'as assez maché un chewing-gum et qui n'a plus du tout le même goût qu'avant...Et puis y'a la métha et les subutex pour te faire tenir le coup.Dans mon cas, je suis toujours en traitements divers (calmants, métha...)mais j'ai une vie plutôt calme,une petite fille de 3 ans et demi (et ca, ça fait changer les choses plus que n'importe quoi).Et, à l'aube de mes 38 piges, on vit heureux à trois....Bonne chance à toi et surtout bon courage et garde le moral;Comme dirait G.C.Malade, "Ca peut chémar"

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'une junki
Posté par menas le 12/07/2006 12:32:51
hum, j sais pas trop quoi te dire, c est vrai, tu as du souffrir mais comme tu l as dit toi meme tu l as fait par plaisir........
Je ne te jugerai pas, je ne supporte pas les gens qui jugent mais je vais te dire ce que je pense de ton article.... C est ton premier et ca se voit, déjà il est vachement court, c est peut etre le plus court que j ai lu.... et il est bourré de fautes d orthographe (plus d'une trentaine quand même)...
Tu nous demande de "comprendre le pourquoi de nous tous", tu ne l'expliques pas... Je t'avouerai que j ai un peu de mal à saisir....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'une junki
Posté par misa72 le 12/07/2006 17:13:09
Pas de jugement à porter sur toi, les personnes qui prennent ces produits sont injugeables puisqu' à mon gout trop complexes. Quand tu dis "junkie" et "une dose de plus" je suppose que tu te piques? En tout cas c' est sûr t' as pas fait le bon choix en touchant la première fois à ce truc!! Je sais que moi le bedho m' a fait malgré moi tombée bien bas mais maintenant c' est bon, mais là il ne s' agit pas de la même merde, là c' est bien pire, comme tu le dis ça mène au couloir de la mort, et pour ça pas besoin d' en prendre une quantité astronomique, une seule fois ça peut-être fatal...
Tu demandes de comprendre mais même en me forçant j' arrive pas, désolée, surtout si tu dis que dans ta vie ça allait et que tu as pris ça juste pour t' amuser!! Y a mille et une façon de s' amuser, et bien plus interessantes que celle-là... Bah sinon bon courage si tu veux décrocher...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'une junki
Posté par radium le 13/07/2006 16:06:19
Je trouve que vous l'avez tous facile (comme à vos habitudes) de juger les gens à la suite d'un article;Menas, m'en veut pas trop mais juger le mal être de quelqu'un car son texte est "bourré" de fautes...C'est pas très malin....En plus, faut être expérimenté sur F.J.pour écrire un article, ('savait pas...).Sur certains sujets qui abordent des tabous, vous avez l'air parfois niais et celui ou celle qui a du mal à piger, qu'il sorte de sa bulle d'embourgeoisé, ça lui décoincera l'esprit!!!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'une junki
Posté par geza32 le 13/07/2006 16:17:19
Je te comprends...c'est très difficile....si tu veux parler...tu sais ou trouver qqn qui te tendra l'oreille!bye bonne chance...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'une junki
Posté par ushiwa.sasuke le 14/07/2006 11:24:33
C'est vraiment dommage d'être tombé aussi bas juste par "plaisir"...

Mais bon comme l'a dit radium on peut s'en sortir...donc avec bcp de volonté et de bonnes curres ca devrait être bon...

Bonne continuation pour la suite et surtout bon courage !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'une junki
Posté par menas le 17/07/2006 08:52:06
radium ----------> bulle d'embourgeoisé???? lol

C est bien beau de s apitoyer sur des gens qui tapent.... J ai juste fait une critique d un article, j vais pas dire qu il est bien sous pretexte que cette personne a souffert.....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'une junki
Posté par radium le 17/07/2006 09:49:00
menas:quand on fait un appel au secour, je vois pas tellement l'intéret de se focaliser sur la qualité de l'aticle mais, chaqun son point de vue...Et pour l'apitoyement, c'est pas mon truc( du moins à se sujet); celui qui tape l'a choisi, y'a personne qui l'a obligée a relever ses manches et à se fixer, c'est donc à elle de relever ses manches pour s'en tirer.Pour "la bulle d'embourgeoisé", désolé...Un peu énervé cette fois là et stupide la réflexion...Là au moins on est d'accord!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'une junki
Posté par zonzon le 22/07/2006 22:50:06
je comprends trés bien ce qui t'arrive j'ai faillit tombé dedans aussi mais j'ai réussi a me reprendre surtout grace a mes amies mais bon sa ne veux pas dire que j'ai tout arrété il faut (même si c'est trés compliqué ) savoir se controlé et just pendant quelque ocassion se laissé allé ac un simple joint qui maintenant et tré aprécié mé je ny ss pa dépendante! si tu a besoin de parlé je seré la!...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'une junki
Posté par fleurs des champs le 23/07/2006 15:52:03
moi, je te comprend (du moins je crois) même sans l'avoir expérimenté. D'ailleurs, je cromprend bien plus plus les junkis que les simples fumeurs de tabac qui le font sans avoir grand chose en retour...
Ce que je comprend dans tout ça, c'est que tu as soif du bonheur absolu où on est heureux tout simplement. J'en ai longtemps révé moi aussi, sans jamais avoir eu de véritable occasions de passer à l'acte (chance ou pas ???).
Mais maintenant, j'ai découvert une chose qui me fait toujours réfléchir : c'est la joie de mériter son bonheur.
En tout cas, merci beaucoup pour ton article.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'une junki
Posté par radium le 24/07/2006 20:58:18
A lire vos commentaires, vous pigez pas grand chose à la toxicomanie...C'est pas du tout la volonté de voir le monde d'une manière cool, c'est uniquement l'angoisse de savoir (si on a du flouze), si on va trouver un dealer qui sert bien et pas de la "merde" et, si on a pas de blé, comment s'en procurer et revenir au point précédent...Good luck, junkies from all lands....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Histoire d'une junki
Posté par radium le 24/07/2006 21:02:56
Mais en Belgique, y'a Rotterdam pas loin; tout est pas cher: came pour les toxs, came et coupe pour toxs & dealers....Mais bon qui n'est pas pur toxico sans dealer????

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143