Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Lettre d'une suicidée
Posté par fifie le 26/07/2006 00:00:57
J'ai tirée dans la tête, car mes problèmes criaient si fort que je n'entendais plus rien. Je ne voulais pas le faire dans le coeur, car je voulais partir avec mes petits bonheurs. Ces petits riens, ces petits gens, vous, mes amis, ma famille, mes amours, mes amants. Tous là quand le bang retentit, je n'avais plus envie de penser, ni de rêver, ni d'imaginer. Alors ma tête était le mieux pour être supprimée, seule elle ne m'aidait pas, elle braillaitalors j'ai fais le nécessaire pour que tout cela cesse enfin, pour un peu de paix, de silence. Jamais plus vous n'aurez à me supporter, jamais plus je n'aurais à vous entendre dire. J'ai vécu tant de chose, j'ai voulu stopper les conneries, j'ai voulu montrer au monde la face caché de la décadence intellectuelle, de la détresse humaine, de la destruction. Je n'étais qu'un tout petit rien, un pas grand chose, qui s'amusait à changer les gens et leurs vie. Je ne jouais pas beaucoup, mais ma vie était un de ces jeux où le hazard fait bien les choses. Ma vie est un jeu où je gagne à perdre, je n'ai cessée de perdre, alors j'ai voulu gagnée et j'ai perdu la vie, j'ai perdu ma tête, je suis devenue une folle sans tête, sans cervelle. Un fou n'a pas d'esprit, mais en a plus que vous tous réunis, c'est pour cela qu'on les enfermes. Si je suis partis, j'espère que cela fera beaucoup de bruit, pour pouvoir dire au monde entier que cette planéte ne vaut rien, même pas la chance de pouvoir la sauver, de l'aider un peu. Je vous aimais, tous autant que vous êtes, mais je ne supportais plus ce lourd secret invisible.
Je ne supportais plus ces filles filiformes en papier glacée qui me dictée la recette de mon assiette.
Je ne supportais plus ces réflexions qui me blessée, produisant des plaies invisibles à vos yeux.
Tout leurs soins, tout leurs bonheurs, leurs sourires, leurs mots doux, leurs bisoux, rien ne changa, malgrès tout cette amour de vous, je detestais ce monde, je haisais ma vie, je ne m'aimais pas. Alors je me suis torturée encore et toujours, sans savoir vraiment pouquoi, sans chercher autour. J'ai décidée que aujoud'hui serait mon ticket pour ma naissance, ou ma renaissance. Je respirerais pour la première fois depuis ma sortit du ventre maternelle, un air pur et nouveau.
Je suis une nouvelle suicidée, à qui le mot "jamais" c'est gravé dans mon coeur et mes amours.
Je suis une nouvelle suicidée, à qui le mot "maladie" c'est attaché à ma peau et mon corps.
Je suis une ancienne vivante, à qui le mot "sourire" c'est accroché à ma bouche et ma joie.
Mais alors pourquoi je suis partis ? Pourquoi j'ai voulu m'en aller ? ALors que j'avais tout ? J'ai souffer, j'ai criée, j'ai pleurée, j'ai vomis, j'ai ouvert, j'ai tout fais et puis... Un beau matin, je n'ai fais que souffrir et vomir, jusqu'à vouloir mourir sans le dire. J'ai souris, j'étais joyeuse, j'allais bien, pendant des mois, deux mois, un été en somme. J'ai vécu tout ce que je pouvais vivre en 18ans de vie, alors je réfléchisais à la manière. A cette manière de faire pour que personne ne le sache, personne ne s'en doute, tout fait, j'ai tout préparée dans ma tête, dans un tiroir de spleen, dans le fond du noir de mon cerveau.
Et puis j'ai cherchée l'endroit, un petit paradis, à coté de l'eau et d'une petite fontaine silencieuse.
Et puis j'ai cherchée l'arme idéale et fatale, la plus appropriée, pour une fille comme moi.
Et ensuite l'endroit ou je la mettrais, la pointerais, l'enfoncerais, là où ça faisait du bruit.
Donc je vous résume, Derrière les roches en Bretagne, je l'ai trouvée magnifique cette crypte, avec ce joli pistolet, trouvé, tout joli tout petit, à gros calibre, à visée facile, en silence, sur cette foutu tête, là où tout les trucs se posaient sans mon avis, et sans soucis. Alors j'ai regardé une dernière fois toutes vos photos, vos messages, et mon parcours. Je n'ai pas pleuré mais seulement souris en prenant une photo de moi, pour la dernière fois et j'ai posée l'arme sur ma tempe, j'ai jetté tout ce débaras, hurlée et tirée sans une larme.
Alors voilà, c'est la lettre d'une suicidée qui en écrivant ceci se raconte sa propre fin, car nous sommes tous notre propre fin, à nous de faire vivre le monde, de l'aider, de le sauver. Mais surtout ne pleurez pas, car toute les larmes du moment n'existeront plus après et puis je ne mérite pas vos larmes car la haine vous aura envahis avant la peine.
Alors aucunes larmes ne vaut la peine d'être versée tant que la réalité ne sera pas dévoilé.


Adieu

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par angelpark le 26/07/2006 00:35:14
C'est horrible! Mais qu'est-ce qui t'a arrêté finalement si ce n'est pas indiscret?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par karica le 26/07/2006 00:45:07
Je suis toujours la moi, mais je me retrouve totalement dans ce texte... c'est tres touchant, tres triste

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par spriklin le 26/07/2006 02:45:47
Allez du courage, la vie ce n'est pas tous les jours facile, parfois c'est long avant de trouver le bonheur. Puis, les hauts et les bas, resteront le train-train. Enormément de "petits" mal-être qui se développent, comme tojours, et on évolué, depuis deux générations, trouvent une place maintenant pour s'exprimer sur Internet. C'est signe que dehors on baisse les bras, c'est dommage et Internet favorise ces comportements. Entre ceux qui en abusent, ceux qui ont besoin d'être écoutés, et les suicidaires, ces jeunes qui mettent fin à leurs jours, de manière souvent très impulsive, il y a un pas et j'aimerais qu'il reste un pas de géant.

On te prend assez au sérieux pour te donner tout le courage possible, pas de soucis, allez essaye de profiter des plus petites choses.
Tu n'es, ni seule à penser comme tu le fais, à croire avoir tout vécu, et à te demander s'il ne vaudrait pas mieux quitter ce monde...ni seule tout court, puisque si tu dis ça ici, tu peux le dire ailleurs, tu auras toujours, toujours des gens qui tiennent à toi ou te soutiendront. Donc, happy face (ouais, facile à dire), écris un peu, ne te réfugies pas trop dans l'écriture non plus, mais surtout souris à la vie, endure un peu ce que tu vis, peut-être que 10 ans difficiles t'attendent mais, peut être aussi que 10 ans de changements t'attendent. Pense à aujourd'hui, à demain et après-demain, range bien là où il faut les épreuves du passé, les petits et les grands moments qui te resserviront plus tard avec le recul nécessaire, à vivre pleinement les choses.

courage² courage²²

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par desdemone le 26/07/2006 06:36:50
je suis d'accord avec SPRIKLIN, en ce sens que la bie vaut le coup d'être véccue, avec ses bons et ses mauvais moments.
Si l'on se suicide, l'on ne saura jamais comment tout celà finira. Il faut aussi faire une rétro-projection sur sa propre vie, car souvent il faut se remettre en question. Ce n'est pas la vie que nous subisson, c'est nous qui la façonnons. A nous de la prendre du bon coté et savourons chaque instant comme s'il était le dernier car peut-être que demain nous ne serons plus là, disons à nos proches combien nous les aimons et surtout chaque problèmatique à sa solution, il suffit parfois d'une oreille attentive pour évacuer le stress .
Nous avons passé le plus dur en venant au monde alors continuons à nous battre

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par fifie le 26/07/2006 08:48:20
angelpark==>ce qui ma retenu? rien, rien du tout, juste que je n'ai jamais eu l'occasion de le faire car je n'avais pas l'arme, ou sinon je n'étais pas au bon endroit, ou bien parce que j'avais fait une promesse. . .voilà merci de votre soutien ^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par loloboy56 le 26/07/2006 09:20:06
fifie ------> et si tu avais eu l'arme l'aurai tu vraiment fait ????

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par festisat le 26/07/2006 10:12:02
all together ----> C'est quoi ton problème au juste?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par comte rostov le 26/07/2006 10:48:33
mmmpf suicide....

Allons la vie n'est pas rose et parfois les problemes paraissent insurmontables ,mais je vous rappelle que vous êtes "un univers avant d'être un home",que vous êtiez "une créature avant de pouvoir se tenir debout".
Vous n'êtes pas donc N IMPORTE QUOI

La pensée suicidaire est le produit d'une civilasation qui ne courre plus aucun danger et s'enuie terriblement d'ou le peu d'intérêt pour la vie

Allez tous !il faut vivre pour mourir et non mourir pour vivre!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par damien le 26/07/2006 11:36:48
mouarf! Le suicide c'est comme mes chausettes, ça pue!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: lettre d'une suicidée
Posté par zeromantik le 26/07/2006 11:48:19
Nous sommes 6 Milliards, toutes les 3 secondes une personne meurt, et toutes les 2 secondes une personne naît.

Ca me fait sacrément relativiser, cette phrase-là. Pense à ceux qui ont réellement les véritables motifs de se suicider, et qui ne le font pas, qui parfois se relèvent et arrivent à garder la tête haute, qui parfois restent au fond du gouffre mais refusent de se laisser abattre, et même s'ils finissent par pourrir au fond de leur désespoir sous les insultes et les coups de pieds, ce sont eux qui méritent de vivre.

Merde quoi, pourquoi ce sont les gens qui en ont le moins besoin qui ressentent le désir de se suicider? Les malades incurables se battent, les SDF se battent, les gens dont des personnes chères sont mortes se battent, les drogués se battent, les alcooliques se battent, et une fille qui a un toit sur la tête et Internet chez elle ne pourrait pas se battre?

Modifié le 26/07/2006 11:49:55

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: lettre d'une suicidée
Posté par loloboy56 le 26/07/2006 11:54:10
zeromantik ------> tout à fait d'accord avec toi mais je pense que des fois on ne mesure pas la chance que l'on a de vivre plus ou moins bien !!!!
c'est surement de l'égoisme pure !!!
et dans ces moments là on pense plus à notre mal etre qu'a celui des autres!!!

Modifié le 26/07/2006 12:04:47

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par ninouchka le 26/07/2006 13:11:58
Voici une lettre, la fin d'un récit, d'une vie, la fin d'un desespoir...
Nombre de gens se sentent seuls, desesperés, abandonnés, brisés, bafoués, et encore pleins de maux...
Nombre se sentent poussés à se faire mal, se scarifier et se suicider, pour eux c'est leurs échappatoire pour avoir la paix, pourtant on peux en sortir il faut regarder en avant, ne pas rester les yeux planter sur ses plaies ouvertes, on se martyrise a faire sa !
Souvent cet un cycle infernal, chaque jours est souffrance et chaque jours nous rapproche de l'idée de la mort, elle nous donne idée d'une paix, d'un repos éternel, mais est-ce que c'est le bon échappatoire ?
Nombre de jeunes se prive d'un avenir avec bonheur et malheur, pourquoi ? parce qu'ils sont trop malheureux, trop décourager...
On vit pas dans un joli monde, il est plutot injuste et horrible mais malgrès sa il y a l'amour, le bonehur et le sentiment de liberté...
Qui ne c'est pas déjà senti libre près a faire nimporte quoi ? ou tout simplement follement amoureux sentiment qui vous fais pousser des ailes et qui vous change la vision de ce monde ?
Moi je dis qu'il faut chercher ses moments, ses sentiments de bonheur sans eux voilà ce qu'il se passe... la déprésions, la souffrance...
La vie c'est un chemin qui monte la pente et la descend, chacun a ses moments fort et bas, c'et comme sa et on n'y échappe pas...
Souvent on peux croire aveuglémend que le ou la fille richoux de la classe premier en tout, accompagner d'une super bande d'amis est heureux, mais lui aussi il a ces moments mais il ne le dis pas et souvent c'est plus dur pour lui car vous ne pouvez le croire...
Il a aussi les rupture l'amour ne marche pas sans... et celui qui croit que sont premier amour celui qui durera toujours, a tout faux il marche les yeux fermé, il faut chercher l'amour il nous faits des malheurs et des petits bonheur,sa marche sa marche pas sa marche plus... mais il faut toujours chercher l'amour, celui qui dure peut etre pas éternellement mais longtemps c'est celui qui à la clef d'une histoire, celle de l'amour de votre vie...
Se sentir mal, martyre d'une vie trop injuste et horrible, celui qui se sens seul ou trop malheureux, pourquoi ne pas en parler ? parler évacuer une partie de vos peines acouder vous à votre interlocuteur, c'es votre pilier...
Aller voir quelq'un dont vous pourriez être étonner, une vielle amie, un ex, un cousins cousine, un grand parents, les gens sont plus proches de nous qu'on peut le croire, et si il n'y a vraiment personne aller voire, un psychologue sont boulos c'est de vous écouter, pas de vous juger sachez le.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: lettre d'une suicidée
Posté par zeromantik le 26/07/2006 13:45:37
et celui qui croit que sont premier amour celui qui durera toujours, a tout faux il marche les yeux fermé
-> N'importe quoi. Il y a des gens qui passent leur vie avec leur premier amour.

Modifié le 26/07/2006 13:46:15

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par jorie772 le 26/07/2006 16:19:40
j'adore ton style d'écriture... c'est simple, direct et sans équivoque possible... Bravo!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par ninouchka le 26/07/2006 17:24:51
Oui mais moi j'en connais pas beaucoup qui veulent et qui reste avec leurs premier amour ! c'est plutot une ilusion et un rêve...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par spriklin le 27/07/2006 10:20:18
ninouchka --> l'amour est péremptible (c'est même scientifiquement prouvé MAIS ça s'entretient et bon nombre de couples nous prouvent encore que ça fonctionne. Après, il y a une question de valeurs, on en a tous +/- des différentes...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par nizolea le 27/07/2006 14:58:22
c'est prenant, comme un film en VO espagnol où les mots viennent tellement vite et sincerement qu'ils vous prennent à la gorge de vitalité. Le suicide c'est bien (peut etre) pour ceux qui s'en vont, pour ceux qui le font, ça les soulage, même s'ils ne pourront jamais le sentir, ce soulagement, parce que pour ressentir quelque chose il faudrait vivre encore. Pour ceux qui restent ce n'est pas pareil, le soulagement pour l'autre, à moins peut etre qu'il ait été visiblement malade, n'existe pas, seul le vide et le manque s'installent. Et si comme moi la réalité de la mort ne parvient pas à atteindre votre coeur, alors vous passerez votre vie à attendre qu'ils reviennent, riant de cet amusant mensonge dans lequel on vous a bercé.
Quand plus rien ne semble possible, j'ai l'impression que c'est la nuit le plus dur. On ne peut pas appeler sans deranger, pas sortir sans craindre l'obscurité, pas veiller puisque demain il y aura des tas de choses à faire encore et toujours et pour lesquelles il faudra toutes ses facultés, mais pas vraiment dormir puisque l'insomnie s'installe. Y'a que moi qui vit mal la nuit dans ces cas là? Par contre l'aube j'aime beaucoup, elle est souvent comme une promesse (c'est poetique ce que je dis).. et puis il y a de belles couleurs et il ne fait pas encore 40° (là ça l'est beaucoup moins lol)...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par ushiwa.sasuke le 28/07/2006 11:06:28
Le suicide (pour moi) est une preuve de lacheté...

Même si la vie est "pourrie" il y a quand même de bonnes choses...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par pti beurre le 29/07/2006 13:43:05
Bravo pour ce courage et ce texte merveilleusement bien écrit!!
Triste certe mais tellement beau en même temps..
Je te trouve très courageuse!!
La vie n'est pas toujours facile on le voit quand des gens comme toi cri leur détresse...
Courage je vais te le redire meme si tt lmonde a deja du te le dir alors après ces quelques mots je te dis bonne continuation..

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par supergirl le 29/07/2006 23:40:54
c'es super..exactement ce que jai ressenti a un momen..tu sais qu'est-ce qui m'as fais changer d'avis? de voir les gens que j'aimais que je croyais qu'il ne m'aimais pas pleurer pour moi...enfin je sais plus qui a dit "le suicide c'est la force de ce qui en ont plus..."c'es pa preuve de lacheté!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par psylock le 10/08/2006 18:29:24
toma héroïna!!!
c'est une blague bien sur néomoins je pense aussi que se sucider est gacher un travail celui de tes parnets gacher un cadeau celui de la vie et en plus de la lacheté!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Lettre d'une suicidée
Posté par spriklin le 12/08/2006 20:17:16
psylock: gacher un travail celui de tes parents
--> encore faut-il que les parents aient fait leur travail. Mais du reste, je suis d'accord avec toi...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 132 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲