FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
116 connectés : 0 membres et 116 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Harcèlement moral en cours
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:53:29
On n'en parle jamais, par-ce-que quand vous êtes jeunes, c'est vous qui avez tord, pas les profs, surtout lorsqu'ils ont une réputation en béton...

Premier jour de cours, septembre 2001, nous rentrons dans la classe où aurons lieu nos cours d'histoire_géo. Je rentre sans trop faire attention à la prof qui est là, car je ne sais pas qu'elle va quasiment me pourrir mes deux années à venir.

Avant de commencer à nous parler d'elle et de sa façon de faire les cours, la prof fait l'appel, ce faisant, elle se rend compte qu'il y a trois Elodie dans la classe, dont moi, qui suis la dernière apellée. Elle dit mon nom, et, me regardant, dit la première phrase blessante de l'année, à peine 10 minutes après le début du cours :
"Trois Elodie dans la classe ? Et bien, vos parents n'ont pas beaucoup d'imagination... "
Pas mal comme remarque pour un prof hein ?
Surtout de la part d'une prof qui s'apelle Michelle, tu parles d'un originalité...
Personne ne dit rien, personne n'a envie de se faire remarquer, ni de défier cette prof, que tout le monde sait être un caractère fort. Donc nous laissons passer.

Lors du deuxième cours, je m'étais mise au premier rang, me sachant nulle en géo, afin de bien commencer l'année. Ce n'était pas une question de lêcher les bottes de la prof, mais plutot de me forcer à bien l'écouter. Lorsqu'elle est entré, elle m'a regardé et a dit : "Ceux qui sont au premier rang ne sont pas forcément les plus intelligents".

De remarque en remarque, plus blessantes les unes que les autres, deux année entières se sont passées. Vous, vous essayer de travailler, vous passez des heures enfermé dans votre chambre à essayer de retenir des pages de dates et des cartes de tout les pays, car vous savez que le lendemain elle va vous interroger, et que si vous ne savez pas, vous allez encore vous faire casser devant tout le monde. Le pire, quand ça vous arrive, c'est qu'à part vous, personne ne semble se rendre compte que le comportement de la prof est agressif envers vous. Ils disaient "mais nan, elle est dure, comme ca, mais c'est pour nous aider"
Des aides comme celles-ci je m'en serais bien passé. Si seulement un ou deux élèves avait pris la peine de bien faire attention à ce qu'elle disait, je rendais des devoirs sans fautes, qui collaient au sujet, mais elle trouvait toujours le moyen de trouver ça nul, et de me le dire en me balancant ma copie sur la table " Vous n'avez rien fait"Bien fort, pour bien que tout le monde entende.
quand quelqu'un d'autre avait raté son devoir, elle ne disait pas "C'est nul, vous n'avez rien fait", avec les autres c'était : "Tu n'as pas bien réussi ce devoir mais passe me voir à la fin du cours je te dirais ce qui ne va pas et comment l'arranger"


Un jour, pour la tester, j'ai recopié un article dans un magazine, et l'ai rendu comme devoir. C'était un article du Nouvel Observateur, que je pense quand même ne pas être du n'importe quoi. Et bien elle me l'a rendu en disant : "ouais, c'est pas mal, mais les phrases ne concordent pas entre elles"
Je vous jure qu'en lisant les devoirs de ceux qui avaient de bien meilleures notes que moi, j'ai failli avoir une crise cardiaque. Je ne dis pas que j'écrivais comme Victor Hugo, mais me dire que mes phrases ne concordent pas, alors que certaines rendaient des devoirs dignes d'un personnage de Loft Story, et encore !

quand ça vous arrive, vous devenez agressif envers tout le monde, les amis, la famille, puisqu'on ne peut rien faire contre cette personne, c'est tous les autres qui trinquent. Chaque jour il y a une remarque, mais vous ne savez pas laquelle, et vous ne savez pas quand elle va vous tomber dessus, vous avez beau essayer de tout faire pour ne pas vous faire geueler dessus, ce n'est jamais bien. Mais le pire, c'est que vous trouvez encore le moyen, parfois, de croire que c'est de votre faute !

Mais si c'est vous l'élève, c'est vous qui avez tord, et si la prof est mesquine, c'est qu'elle veut vous aider. A qui voulez-vous le dire ? au principal ? Alors que cette prof a une réputation en béton ? Qui va t'il croire ? Un simple élève ? Ou une prof à deux ans de la retraite qui a toujours travaillé dans ce Lycée ? Je vous le demande.
Maintenant, quand je regarde la télé et je vois qu'un élève a frappé un prof, j'y repense à deux fois avant de me dire comme tout le monde : "C'était une racaille, j'espere qu'il se fera renvoyé"

Je sais bien que dans 95 pourcent des cas, c'est l'élève qui a tord, par-ce-qu'il ne foutait rien, par-ce-qu'il ne supportait pas l'autorité, tout ça, mais il ne faut pas oublier qu'en ce monde il y a des personnes mauvaises, qui peuvent par de simples paroles vous faire perdre toute confiance en vous, par-ce-qu'ils savent qu'ils sont les plus fort, par-ce-qu'ils savent que vous ne pouvez pas en parler. Ne vous laissez jamais faire par ces personnes-là.
Schuss

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:53:29
Mooow te revoilà! enfin un commentaire constructif! je commencais a désespérer! merci je commencais à croire que tu etais un imbécile inculte tu me rassures!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par xflr88 le 20/08/2004 07:53:29
bon après cette merveilleuses histoires de Mooow, il doit faire partie d'une tribue de vaches pour avoir un nom pareil, voici la mienne :

ok on rigole pas, je suis plus vieux que vous, mais y a 15 ans, j'avais 15 ans et comme vous j'étais à l'école aussi et plus pour longtemps, faut savoir aussi que toute ma famille est dans l'enseignement, de plus j'avais un père très sévère et lui un fiston un peu... disons pas sage dutoudutou à l'école, et même en dehors. Il faut savoir aussi qu'a treize ans j'ai découvert ma passion : la photographie.
Donc mon père décide de me mettre chez les curtons, enfin y en avait plus beaucoup, mais soit. Discipline digne de l'école militaire en Angleterre. Un jour, au cours d'Anglais, pour une fois je suis sage, je fais rien et comme je suis la terreur des profs, ma place n'est pas au dernier banc mais devant, la face collé à leur haleine immonde. Et la, une carte d'identité atteri sur mon banc. regars étonné, question keskesè encore que ct histoire? Je me retourne et vois mes potes mort de rire. Ils avaient rien trouver de mieux que de taxer la CI du fayot de la classe et voulais me faire participer à leur délire. tu parles,très pratique quand on est à 50 cm de la tête du prof. A se moment, Fayot premier crie haut et fort, OYEOYE! Un vilain à dérobé mes papier d'identité (enfin quelque chose comme ça kidi) Evidemment je suis en face de super prof qui réfléchi très fort et me vois avec la carte en main. C'est normal, je venais la veille de mettre en pratique quelque théorie sur la vitesse de la lumière, il est tout a fait réalisable que je m'emparre de la crte de l'aut tache qui se trouve 6 rangées derrière et que je revienne à ma place exiber mon trophé, sans que personne ne me voit.
Sur ce, Super prof me dit d'aller voir Super Intendant pour avoir une bonne colle. et en sortant elle me dis : toi je vais tout faire pour que tu passes pas l'année prochaine. Ce qui voulais dire pour moi, oublie l'école de photo. J'étais attéré.
Bien j'ai pris une des plus grosse descision dans ma vie. J'ai quitter l'école. pas celle la, tout le systeme, j'ai pas de bac, rien, quedalle, nada! résultat, au bout de 15 ans, je suis directeur de l'information dans une agence de presse photo à Paris.
Comme quoi, hein?! les profs...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par blue-angel le 20/08/2004 07:53:29
oh, c'est ce qui m'arrivait avec ma prof de math cette année, malheureusement j'aime pas rop qu'on me fasse chier, alors un jour je lui ai dit clairement que moi je lui avait rien fait, qu'elle aimait peut-être pas ma gueule mais qu'elle ne s'inquiète pas car c'éatait réciproque et que si elle était pas pédagogeu et aimait pas les jeunes, elle avait qu'à pas faire prof!!!

forcèment ça a lui a pas plus, et je me suis fait saquer mais ça a fait réfléchir 2 ou 3 autres profs qui l'ont chopper en salle des profs pour lui dire de se calmer!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par le 20/08/2004 07:53:29
ma prof de français de 3 eme etait comme ça! un jour, on avait une redac', avec une amie, on a echangé nos devoirs, car moi j'avais toujours des 3 et 4, et elle des 12 ou 13... on a donc changé, j'ai pris son devoir, elle le mien, elle a eu 15, j'ai eu 5...!
On en a donc parlé avec le principal, et elle a eu tord!
Cette année, mon prof d'EPS me renvoyait à chaque court... toute excuse etait bonne:
lacet non fait, chewing-gum, bracelet a pic, basket peu adaptées à un cours d'eps, elève feniante, en retard [meme pas vrai!], regard haineux... enfin bon, tout y est passé!
un jour, il m'a carrément jeté à la rue, et au lieu de retourné au lycée, j'ai appellé ma mère... j'ai foutu la merde, il en a pris pour son grade, ma mère, ensuite, a eu rendez-vous avec lui, mais il l'a annulé...!
Il faut etre malin pour contrer les profs! si vous lui parlez seulement à lui, ça n'aboutti à rien, au proviseur? sans preuve? toujours pareil! alors hop... optons pour les grands moyens! ^_^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par tipikcell le 20/08/2004 07:53:29
Puisque tout le monde s'y met je vais vous raconter mon histoire alors...^_^
Je sors d'une année de terminale S spé maths avec un tyran pour prof de maths.
D'entrée dès le premier cours (c'était aussi ma prof principale...pas de bol) elle annonce le ton: voix de vieux militaire, regard supérieur et dix exos pour demain.
Au début je me dis que ça va passer, qu'elle veut juste nous impressionner pour nous faire bosser.
Mais rien ne s'arrange, les exercices s'accumulent, les remarques fusent (pour tout le monde), passer au tableau se résume à une humiliation publique, toute interro surprise débute par un "position controle!" hurlé à la face des premiers arrivants suivi d'un plan détaillé des tables tracé au tableau.
En à peine un mois je n'en peux déjà plus de tout ça, je ne suis pas du genre à aimer etre forcé, je préfère le calme, la confiance et la motivation douce, la carotte est toujours plus efficace que le baton pour moi...
Je me tourne vers les autres élèves (mes amis donc), pour eux tout est normal, ou presque, elle est "sévère", "déterminée" ou "autoritaire", j'aurais plutot dit inhumaine, cinglée et tyrannqiue mais voilà les petits scientifiques tiennent à entrer en prépa (maths sup pour ceux qui connaissent pas).
Je m'adresse donc à mes parents, qui comme d'habitude ne me croient pas ou du moins pensent que j'en rajoute.
Je finis par vouloir moi aussi aller en prépa, je m'acharne à bosser mes exos et à éviter les remarques.
Doucement je m'enfonce dans une déprime accentuée par la pression de mes parents et des autres profs (Physique chimie et philo surtout). Et puis un jour c'est trop, je craque, je ne supporte plus cette autorité injuste et cette incompréhension collective, je décide d'en finir.
Je ne sais pas trop ce qui m'a retenu mais je lui dit merci.
A partir de ce jour tout bascule, terminé les exos de maths jusqu'à pas d'heure et le stress des interros, je n'irai pas en prépa et j'abandonne meme les sciences, je me réfugie dans mon reve d'enfance: l'archéologie.
Le temps passe, je rencontre de nouvelles personnes qui m'aident à m'en sortir, mes amis et mes parents prennent conscience de la tyrannie de la prof et tout doucement j'émerge...
Il s'en est passée encore quelques unes, elle m'a séparé de mes amis en cours, elle m'a balncé quelques remarques, elle s'est totalement désintéréssée de mon orientation, préférant se soucier des ses "élèves à prépa" etc etc...
Aujourd'hui j'ai appris que j'avais mon bac avec mention bien, contre les maths qui me descendent la moyenne et grace à la physique et à la philo (où je me suis fait saqué toute l'année), l'année prochaine je vais en fac d'histoire pour poursuivre mon reve, et la prof de maths n'est déjà plus qu'une tache oubliée...
Voilà, cette prof m'a totalement détruit, au point de vouloir en finir meme, mais elle m'a permis de revenir à mes reves et de retrouver ce qui comptait vraiment pour moi.
Aujourd'hui personne ne comprend pourquoi je suis si détendu et optimiste, voilà je dois tout ça à une prof de maths...
A tout ceux qui ont, qui ont eu ou qui auront ce genre de déchet de l'éducation (ou de l'humanité, je dis accrochez vous et vous verrez que vous en sortirez plus fort.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par plonktonk le 20/08/2004 07:53:29
faut organiser la rebelion avec tes camarades oppressés j'ai fait craqué plus d'un prof

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par lady arwen le 20/08/2004 07:53:29
je vois que je suis pas la seule a avoir souffert d'un connard de prof ...
voila mon histoire, pour ceux que ça intéresse ...
moi c'étais en 3eme, avec mon prof d'anglais, mr A.
je venais d'avoir pendant deux ans en anglais, un prof alcoolique, qui n'était presque jamais en cours, et qui ne nous fesais rien faire.
par mon travail personnel, j'ai quand meme réussi à m'en sortir, et à etre admise en classe européene, la meilleure classe dans mon collège. je pensais avoir un bon prof, et pouvoir me régaler dans cette matière que j'aimais.
mais non, au contraire !
je suis tombée sur mr A. , qui est devenu ma pire peur. pourtant je ne suis pas du genre a me laisser impressioner par un prof, je ne me laisse pas faire, et je fini toujours par me faire entendre.
ça a commencé dès le premier cours, quand il nous a parlé et qu'il s'est présenté, j'ai senti dans son ton que il était tres sévere et sur de lui.
au 2eme cours, interro surprise. un truc innimaginable, impossible a faire. en plus j'étais malade, j'avais de la fievre et une migraine, alors je demande a aller a l'infirmerie, dont je ne reviens pas. ce connard, cet ignoble salaud me mets un zéro paske j'avais quand meme étais présente et que j'aurais pu rendre un truc.
a partir de la, plus rien n'allais, c'étais humiliation sur humiliation.
des discours faits pour démoraliser : " mas ne reve pas ma fille, tu ne feras rien de ta vie ! a part un cap ou qq chose comme ça. tu crois quoi ? sors de ton délire de gamine, et arrete de croire que tout va te tomber du ciel ! avec ces notes, tu n'auras pas le choix tu n'arrivera a rien " ( 15 de moyenne quand meme ... )
et surtout du favoritisme ! j'ai cru que j'allais devenir folle.
maelle, quoi que elle fasse, c'est toujours bien et c'est jamis de sa faute, on pardonne tout !
mais camille, regardez comme c'est nul.
et il le disais devant tte la classe !
heureusement que tous mes amis me soutenaient, et tout le monde a fini par détester ces petites leches cul qui rentraient dans son jeu.
c'est fini je ne le reverrais plus.
c'est terminé.
mais ma petite soeur va l'avoir l'année prochaine, parce que elle a aussi choisi anglais européene comme option, et tte cette haine va retomber sur elle.
si je n'avais pas pensé a elle, je lui aurais dis ce que j'avais sur le coeur, ma maniere de penser, mais je n'ai pas pu ...
courage a tous cex qui galerent avec des loques comme ça ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par iktunutki le 20/08/2004 07:53:29
Je trouve que cette article te rend la sympathie que tu semblais avoir perdu en ecrivant les cyniques articles du politiquement, corrects....
Moi c'est ma prof de physique qui m'a fait chié, mais bon, maintenant que je la vois plus c'est terminé.... et puis j'en ai parlé a mes parents (si tu as de bons arguments, et pas des parents cons, ca marche), on est allé la voir, elle avait vraiment l'air d'une conne ce jour la......
Rendez vous compte, une fois, devant toute la classe elle a insinué que j'avais volé du matériel pendant le week end au lycée........

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par adadas le 20/08/2004 07:53:29
moi mon prof de fraçais ... vieu pachiderme à la con !
*je précise que là j'en ai rien à foutre de mon orthographe, pke chuis en vacance depuis un mois*

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par perfectblue le 20/08/2004 07:53:29
fo faire gaffe au complexe de supérioritée elo

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par nebetbastet le 20/08/2004 07:53:29
Bon moi g été harcelée par ma prof de français l'an dernier. Avant qu'elle me connaisse et quand elle a vu la liste de ses éleves, elle a dit : "cette élève là, j'en veux pas ! Tiens, (à une autre prof) je te la donne ! ". Evidemment cette dernière prof me l'a gentillement répété.

Mais en fait, je me marrais bien, car elle était detestée de tlm ! (d'ailleur elle l'est encore tellement elle est c****). Quand elle se plaignait de moi au dirlo, elle se prenait un vent (hihihi) et quand elle me faisait chier vraiment trop, ça passait de bouche à oreille et elle se faisait engueuler... Faut dire que j'avais de la chance !!
C la seule prof je crois qui m'est detestée à ce point ! D'habitude, les profs m'aiment bien, mais si je peux vous donner un conseil : si un prof s'acharne sur vous, parlez en à votre prof principal, ou à d'autres profs qui vous aiment bien. Je ne suis pas du style à répondre au prof, mais je ne me laisse jamais faire devant une injustice !!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par mouge le 20/08/2004 07:53:29
Le mieux et de tout prendre en derision parce que sans ça on peut en arriver a peter un cable comme l'a fait Elodie. Moi les profs qui ne m'aimaient pas j'en riais parce que je m'en branlais quoi !!! Qu'est que ça peut me foutre qu'une prof ne m'aime pas franchement...je me suis pris des bonnes vannes de merde ds la gueule mais c'est parce que je partais en fou rire (a cause de la vanne du prof !!)que je me fasait virer de cours !!
Donc je m'en suis jamais inquieté !!
mais par contre quand votre mauvaise entente deteint sur tes notes...là ça devient grave et il faut soit en parler au prof principal soit pousser une gueulante DANS la classe qu'il y ait qq témoins et que ça arrive jusqu'au proviseur...
Voila les conseils d'1 eleve qui n'a jamais pris les mauvais profs aux serieux

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par charly+ le 20/08/2004 07:53:29
une fois de plus une exellente histoire si réaliste, si malheureusement réaliste je parle d'expéfrrience tout est tres bien écrit avec une descrpiption parfaite.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par bella94 le 20/08/2004 07:53:29
moi aussi j'en ai eu des profs con kom cella la, heuresement ils ons eu le revers de la médaille... soi virer, sois en depression...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par whodoyouthinkiam le 20/08/2004 07:53:29
ca me rappelle mon ********* de prof de svt l'année derniere ca......... il était jaloux en fait, parce qu il a plus de cheveux, faut bien le comprendre ..... m'enfin bon, il a failli pendre ma main dans la gueule plus d'une fois quand même .....

En fait, j'ai trouvé la meilleure solution, il faut casser le prof, mais gentillement .... du genre :
(le prof regarde mon cahier "C'est quoi cette Horreur ???"
-"Ben !!c'est vot' Schéma M'sieur !!!"

Conclusion: Si vous aimez pas un prof, attendez vous a ce que se soit reciproque (et réciproquement réciproque si vous voyez ce que je veut dire .... ) , en fait, la vrai question ets de savoir qui de vous deux sombrera dans la dépression le premier ^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Harcèlement moral en cours
Posté par dody le 29/01/2007 20:10:06
coucou alors moi je suis entrain de vivre à peu près la même histoire avec ma prof de français et ça commence à peser au début ça ne me touchait pas mais à la longue ça commence à peser. Je ne sais pas si tu en a parler à tes parents ?! moi c'est ce que j'ai fait et je pense que c'est le mieu car les parents peuvent prendre les bonnes initiatives voilà gros bisous

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143