Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
La petite chartreuse de Pierre péju - Prix Inter 2003
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:53:37
Un livre de l'été qui mérite le coup d'oeil ! Entre la vie et la mort : le coma d'une petite fille, un livre émouvant et touchant, des destins blessés se rencontrent. Une courte critique plus que bonne sur ce roman digne des plus grands !

Merci, Pierre Péju, pour cette "petite chartreuse". Merci pour ce roman boulversant, difficle à résumer tant il mérite d'etre découvert de manière aussi brutale que l'histoire qu'il retrace. "Il sera exactement cinq heures du soir sous la pluie froide de Novembre qaund la camionnette du libraire Vollard, lancée à vive allure sur l'avenue, heurta de plein fouet une petite file qui se précipité soudain sous ses roues".

Dans un récit, tout peut avoir lieu. Même le pire : l'absurdité irréparable, la violence des hasards décisifs, le temps suspendu entre la vie et la mort.

C'est ce que raconte Pierre péju en mettant des mots sur les maux, en glissant d'une blessure à l'autre. De la librairie à l'hopital, de l'hopital à la librairie, son écriture simple et déliate tisse une histoire grave mais toujours sobre, juste, émouvante.
Aussi pudique que la rencontre singulière et tragique de trois solitudes. Celle de "l'enfant privée d'enfance", celle de sa maman "transparente" et vaguement mère, celle du gros libraire "encombré de lui meme".

Il faut lui parler à cette petite fille plongée dans le coma. Alors le libraire hypermnésique lui récite des contes, des textes qui reviennent au hasard mais dont il se souvient toujours à la perfection. Hugo, La Fontaine, Nabojkov, Sarraute... La "rugueuse voix des livres" juqu'à la victoire, qui ets aussi une défaite : Eva (la petite fille comateuse) quitte l'hopital mais elle ne parlera plus.

Main dans la main, mutisme contre mutisme, Eva et le "berger des lettres" se retrouvent alors pour des promenades entre les plis du massif de la grande Chartreuse. La force de la nature pourra t elle luttre contre "ce regard pas même triste mais vide, insoutenable d'abandon" de l'enfant cloitrée ? Un roman, même lorsqu'il est écrit en virtuose, ne finit pas toujours bien...

Qu'importe, puisque c'est ainsi que des histoires et des vies traversent alors la vie : de plein fouet.

Il faut lire et faire lire la petite chartreuse !!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La petite chartreuse de Pierre péju - Prix Inter 2003
Posté par magamila le 20/08/2004 07:53:37
en effet,il a l'aire bien,j'aime beaucoup ta phrase de conclusion..

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La petite chartreuse de Pierre péju - Prix Inter 2003
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:53:37
ben j'espère que tu le liras et que tu laissera tes impresssions une fois que ca sera fait...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La petite chartreuse de Pierre péju - Prix Inter 2003
Posté par bathoria le 20/08/2004 07:53:37
tu m'as donné envie de le lire, on va voir ce qu'il donne...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 145 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲