FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
119 connectés : 0 membres et 119 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par dream_teamer le 20/08/2004 07:54:21
Bonjour, je ne suis pas un psychopate, mais je requiert votre attention...

Préambule :

Je tiens à l'avance à m'excuser auprès de mes lecteurs, tous d'abord pour la longueur du texte, mais un sujet pareil ne saurait tenir en quelques lignes. Ensuite pour la répétition de certaines informations, qui ont déjà été vues et revues sur la plupart des sites satanistes, mais je jure ne pas avoir appliqué de copier coller, sauf pour les informations "universelles" telles que les 9 péchés ou encore les commandements. Ces informations étant souvent importantes et se retrouvant souvent pratiquement présentées de la même manière.). Enfin bien sûr auprès des grands connaisseurs, si j'ai pu commettre quelque imprécision ou si je me suis fourvoyé sur certains points. Sur ce, bonne lecture...

Après avoir lu un nombre incroyable d'articles peu documentés sur le sujet ou se faisant une idée vague de ce qu'était le satanisme, il m'a semblé nécessaire de faire un article dessus (même si plusieurs existaient déjà. A la simple entente du mot Satan la plupart des gens prennent une expression inquiète et les premiers mots qui leur viennent à l'esprit sont : sacrifices d'enfants, suicides collectifs, meurtres de fanatiques de Satan... Et ils n'ont donc pas le réflexe d'aller s'informer sur cette religion. C'est bien dommage car il leur apparaîtrait alors la différence entre sectes satanistes et religion sataniste, ce qui est du même acabit que les sectes chrétiennes qui poussent à l'extrême les paroles de la Bible. Je vais donc tâcher de vous présenter cette religion dans son ensemble du mieux que je le peux.


Histoire du satanisme :

Le satanisme existe depuis bien longtemps déjà, puisque la plupart de ses règles sont fondées sur les lois de la nature. Outre le zoroastrisme (religion fondé par le prophète Zarathoustra, sage persan du 17 ème siècle avant JC, bien avant donc l'avènement de la religion chrétienne) qui est à l'origine même du satanisme, le satanisme n'existe sous ce nom que depuis peu. En effet, le satanisme actuel est essentiellement du au docteur Anton Szandor LaVey, qui décréta en 1966 l'an un de l'ère sataniste. Il créa par la suite l'église "church of Satan" et c'est en 1969 qu'il écrira la première Bible Satanique. Il écrira par la suite plusieurs ouvrages, la plupart traitant de rituels satanistes.


Portrait du sataniste

Le sataniste est une personne "normale", j'entend par là que n'importe qui peut être sataniste, pourvu qu'il ait une ouverture d'esprit suffisante. Il n'écoute pas forcément du Marilyn Manson, s'habille de la manière dont il le souhaite, pourvu qu'il fasse preuve d'esthétisme. Il ne pille pas de tombes, ne profane pas d'églises et n'a rien à voir avec les macabres histoires du style "profanation d'une tombe par de jeunes skins satanistes". Et surtout il respecte les autres et encore plus lui-même.


Le satanisme en lui même

Contrairement aux autres religions, le satanisme ne dispose pas d'une histoire exceptionnelle mais par de nombreux traits se distingue d'elles :
Ce qui la caractérise vraiment, c'est qu'elle est la négation des autres religions. Elle prône le profit de la vie et des plaisirs et se dresse contre les rêves spirituels qu'elle considère comme n'aboutissant à rien. Satan définit en fait la négation de toutes les croyances (les satanistes sont athées, explication par la suite) et n'ont pas vraiment de dieu. Ses adeptes emploient son nom pour marquer leur dissociation de toutes les religions. Satan n'est pas défini comme un dieu, mais comme une force de la nature ou encore un principe. Les satanistes considèrent donc Satan comme l'inverse de toutes les paroles religieuses et ne le vénèrent pas, contrairement à toutes les autres croyances.
Cette barrière dressée contre les religions s'exprime très bien par les neufs représentations sataniques, qui définissent la voie à suivre pour tout bon sataniste :

1. Satan représente la complaisance, au lieu de l'abstinence;
2. Satan représente l'existence matérielle, au lieu de promesses spirituelles irréalistes;
3. Satan représente la sagesse sans détour, au lieu de l'hypocrisie dans laquelle les hommes se complaisent;
4. Satan représente la bonté pour ceux qui le servent, au lieu de l'amour gaspillé pour les ingrats;
5. Satan représente la vengeance, au lieu de tendre l'autre joue;
6. Satan représente la responsabilité pour le responsable, au lieu du défilement;
7. Satan représente l'homme comme un autre animal, quelquefois meilleur, souvent pire que ceux qui marchent à quatre pattes, qui grâce à ses croyances spirituelles et à son développement intellectuel, est devenu le plus vicieux de tous les animaux;
8. Satan représente tout ce qui peut être appelé péchés et qui peut mener à une gratification mentale, physique et émotionnelle;
9. Satan a été le meilleur ami que les églises aient connu, et le sera à jamais, car les églises se servent de Satan pour pouvoir garder leurs disciples.

Au vue de cette lecture, on peut donc constater que les satanistes ont pour seul ordre de profiter de la vie. Ils sont appelés à exploiter tous les plaisirs possibles, dans un respect de l'autre, et sont libres d'explorer autant qu'ils veulent les 7 péchés capitaux, à savoir l'orgueil (qui est tout de même à utiliser avec prudence, la prétention étant mal vue chez les satanistes), l'envie, la luxure, la gourmandise, l'avarice, la colère et la paresse. Cette religion vise donc à s'améliorer physiquement et mentalement sur Terre, plutôt que de prier une divinité avec un vague espoir d'après mort.
Néanmoins ils sont tenus de garder une certaine conduite, qui est définie dans les 11 commandements sataniques :

1. Ne donnez pas votre opinion ou vos conseil à moins qu'on ne vous l'ait demandé
2. Ne confiez pas vos angoisses ou autres troubles à autrui à moins que vous soyez certains d'être écouté
3. Si vous allez dans le domaine d'un autre, montrez-lui du respect, sinon n'y allez pas
4. Si un invité dans votre domaine vous contrarie ou vous embête, traitez-le cruellement et sans pitié
5. Ne faites pas d'avances sexuelles à moins que vous réalisiez que vous pouvez le faire
6. Ne prenez pas ce qui ne vous appartient pas, à moins que ce bien soulage son propriétaire et qu'il veuille s'en défaire
7. Reconnaissez le pouvoir de la magie si vous l'avez employée avec succès pour réaliser vos désirs. Si vous reniez ces pouvoirs après y avoir fait appel avec succès, vous perdrez tout ce que vous aurez obtenu par leur aide.
8. Ne vous plaignez de rien qui ne vous concerne pas personnellement
9. Ne maltraitez pas les enfants
10. Ne tuez pas d'animaux, sauf pour vous défendre et pour vous nourrir
11. Quand vous sortez, n'ennuyez personne. Si quelqu'un vous ennuie, dites-lui d'arrêter. S'il persiste à vous ennuyer, détruisez-le.

Ces règles peuvent parfois être trouvées violentes, mais elles sont là pour favoriser le développement de soi tant que cela ne touche pas à celui des autres. Elle favorise le respect des autres et celui de soi, en prenant bien soin de ne pas ralentir son propre développement à cause de celui d'un autre (ce qui a donné lieu à la fameuse règle qui choque : "Quand vous sortez, n'ennuyez personne. Si quelqu'un vous ennuie, dites-lui d'arrêter. S'il persiste à vous ennuyer, détruisez-le.". Cette règle est souvent jugée violente par la plupart des gens, mais de part les autres lois, les satanistes ne pourraient se résoudre à détruire quelqu'un et s'imaginent donc détruisant la personne plutôt que de le faire, ou encore la traite comme la personne elle même les traitait. Les personnes, ainsi faisant, n'attachent plus d'importance à la personne, ce qui est une façon de la "détruire" de sa vie).
Bien sûr ces écrits sont parfois poussés à bout, certains fanatiques détruisant pour de bon une personne encombrante, ces personnes sont alors classées au même titre chez les satanistes que les extrémistes religieux de toutes sortes, croyant honorer leur divinité au maximum alors qu'ils ne font que ternir le blason de leur religion.

Enfin les satanistes, malgré une grande liberté, ont une liste de comportements jugés mauvais pour les satanistes ; qui se présente sous la forme des neufs péchés sataniques :

1. La stupidité est un péché capital pour les satanistes
2. La prétention est un défaut très méprisé
3. Donner son avis, ses réactions, ses réponses (nombrilisme)
4. Se couvrir de ridicule, sauf pour vous amuser
5. Le conformisme est un péché si cela ne vous apporte rien de satisfaisant
6. Le manque de perspective : jamais perdre conscience de ce que vous êtes
7. L'oubli du passé : accepter ce qui est nouveau sans se poser de questions
8. La satisfaction béate
9. Le manque d'esthétisme

Tout sataniste est donc tenu d'éviter ces comportements, qui sont jugés mauvais.

Ainsi les satanistes font preuve d'une grande ouverture d'esprit, et encouragent le respect des autres, contrairement à ce que l'on raconte d'eux d'habitude. Les satanistes doivent faire ce qui leur plaît, dans la limite du respect des autres, et se doivent de vivement réagir si quelqu'un ne les respecte pas. Ils s'opposent principalement à la normalité et aux règles jugées normales. Ainsi ils encouragent toutes les pratiques sexuelles : homosexualité, bisexualité... du moment qu'elles se déroulent avec des personnes majeures et consentantes.
Ils ont aussi une variété de dates qui sont jugées importantes (pour ne pas charger inutilement le texte je ne ferais que les citer) :

1) son propre anniversaire (ce qui montre bien que cette religion est basée autour de soi-même)
2) Walpurgisnacht (le 30 avril), ancienne fête des druides qui devint par la suite la nuit du grand sabbat
3) Halloween
4) Solstice de juin et de décembre :
5) Équinoxe de mars et de septembre

Hormis ces fêtes, les satanistes ont aussi plusieurs rituels, pas des messes noires sordides avec quelque sacrifice d'enfant, mais bel et bien des rituels respectant les autres et la nature (sauf dans le cas des rituels de vengeance, qui visent à retourner ce qu'une personne vous a fait contre elle). Tout rituel est bien sûr important. Ils sont généralement exécutés seul ou en groupe (remarquez je ne vois pas comment on peut faire un rituel autre que seul ou en groupe), souvent le vendredi soir, dans des endroits relativement calmes. Ils doivent surtout posséder un but. Sans but, aucun rituel n'a de raison d'être.
Voici donc les différents types de rituels :

1) Les rituels sexuels
Réalisés essentiellement dans le but d'accomplir ses désirs. Les rituels sexuels se font entre personnes majeures et consentantes, et excluent donc les viols.

2) Les rituels de vengeance
Pour exprimer sa colère ou sa haine. Il s'agit bien souvent de rituels avec objets ayant appartenus à la personne, poupées vaudous... qui visent à détruire la personne mentalement et non physiquement, ou encore pour lui retourner les torts qu'elle a infligés.

3) Les rituels de compassion
Pour aider les autres ou soi-même à accomplir ses désirs et ses enchantements.

Les rituels se basent essentiellement sur les sentiments (amour, haine, colère, passion...), utilisant parfois des objets (robes noires, bougies, encens...) ayant des représentations bien précises mais, sans sentiments, les rituels ne peuvent qu'échouer puisqu'ils sont le canalisateur de l'énergie.


Ainsi le satanisme est-il une religion à part entière, pourtant bien différente des autres. Chaque homme est son propre dieu, et cela pour lui permettre de se surpasser, non pas pour les autres mais pour lui-même. Tout en prônant le respect, il encourage les gens à réaliser des actions que certains jugeraient anormales, étant alors la religion de l'individualisme. Il représente très exactement la religion du nouveau siècle : tolérance, respect, développement de soi mais surtout athée, dans une siècle et une Europe laïque (pas partout certes). Ce que les satanistes ont compris, c'est que l'homme a besoin de croyances et de rites, pas d'un dieu.


Pour en savoir plus, consultez le site de la fédération française du satanisme : http://f.s.f.free.fr/home.htm

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par jaguaar le 20/08/2004 07:54:21
Ok...... je ne suis ni anti quoi que ce soit, ni pro quoi que ce soit non plus.
Je ne savais pas grand chose du satanisme, et j'ai donc attentivement lu ton article pour savoir enfin de quoi il en retournais. En cela je suis content car ton article décris bien la chose, enfin je la connais pas mais bon on peut s'en faire une idée précise, c'est déjà ça.

Il y a juste un ou deux trucs qui me chiffonnent.
Le nom. Pas que ça soit bien ou mal, mais ce qui me gêne, c'est que ce qui (ou celui qui) est pris comme symbole, donc ici Satan, possède une existence propre antérieure à ce qu'il est sensé représenter maintenant, en tout cas sous forme de religion qui porte son nom.
C'est à dire qu'il est le symbole de telle ou telle chose, de l'abnégation de telle autre et le refus d'un tas d'autres, bon, ok, mais avant d'être utilisé comme symbole pour tout ça, il était totalement autre chose. Et c'est ça qui me dérange un peu en fait.
Ni pour ni contre, ni bien ni mal, juste que je trouve ça un peu illogique.
Ce que tu décris me parait parfaitement acceptable en soi, mais Satan étant avant cela (chronologiquement parlant) quelque chose de vraiment très très grand et important, je comprend pas pourquoi il a été choisi.
Pour moi c'est un peu, vu son apartenance à une autre religion, comme si on donnait à une nouvelle religion et/ou nouvelle philosophie le nom de Poséidon par exemple, quelque soit cette nouvelle religion, si elle n'est pas directement issue des récits légendaires et récits théologiques le concernant, alors je trouve le nom mal choisi.
Ici, idem.
Donc voilà c'était juste un point entre autre que je voulais évoquer, la religion en soi, comme tu le dit, datant d'avant (17e avt JC) et sans ce nom.
Très bon article donc.
(holà bien long ce que j'ai écrit pour pas grand chose finalement lol, juste que j'avais peur d'être mal interprêté donc j'ai tout répété 20 fois de manières différentes pour éviter les malentendus)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par serra-partisane le 20/08/2004 07:54:21
super article!!! ca m'a hyper rassurée, car je me suis reconnue dans la majorité des aspects que tu y résumes... néanmoins moi aussi je trouve ca un peu trash comme nom, parce que même si maintenant je peux quasi affirmer que je suis pas "sans religion", je me vois pas déclarer à ma meilleure copine (qui est ultra croyante en Dieu et tout ca) que moi, je suis sataniste... je crains qu'elle ne le prenne mal et tourne de l'oeil. lol en tout cas c super de nous éclairer sur ce point, et en plus c super-bien écrit!! sur ce @+ et bonne continuation!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par soso91 le 20/08/2004 07:54:21
je voudrais savoir kelke chose parce ke jé pas trè bien compris... ils sacrifient des enfants?????

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par silverblack le 20/08/2004 07:54:21
Non on ne sacrifie pas d'enfants il est interdit de faire du mal aux innoçents. Super article que j'ai eu la chance de lire en avant première !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par evangel le 20/08/2004 07:54:21
super article! javai dja eu kkes renseignement sur le satanisme et ca mavai vraiment plus en fait
et le fait davoir plus de détail c super cool j'y adhère totalement! meme si c vrai ke le 11ème commandemant est un peut bizarre a la limite si lexécuter reellement est consdéré comme du fanatiqme pk ne pas le modifier? enfin c vrai kaprès tout il existe depuis longtps alors ca doit pas etre smple cke je propose
yaurai pas kkn ki pourrait me donner des avis?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:54:21
...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par babymelaw le 20/08/2004 07:54:21
Euh, le z'amis...
Bien que les commandements vous paraissent sympas, les satanistes ne sont pas des joyeux drilles qui profitent de la vie en accueillant tout le monde les bras ouverts!
On redescend sur terre là, même si l'atterissage n'est pas facile!!!

Le sataniste vénère Satan! Il pratique la magie noire, qui est un art utilisant les énergies négatives de la nature, et ce dans le but de faire du mal! Et l'auteur ne me fera pas croire qu'il n'y a pas de messe noire chez les satanistes!
Visiblement, l'auteur de cet article est sataniste, mais son exposé ressemble plus à une publicité pour sa religion, vous savez, une de ces pubs qui ne disent que les bons côtés du produit.

Alors, par pitié, avant de claironner que vous avez trouvé votre religion parce que les 11 commandements satanistes vous bottent, par pitié, INFORMEZ-VOUS! Lisez des livres sur le sujets, demandez-vous qui sont LaVey et Aleister Crowley (bien que ce dernier ne soit pas vraiment un sataniste.)

Réfléchissez! Servez-vous de cet objet si souvent inutilisé qu'est votre cerveau! Le satanisme, bon dieu (lol), c'est pas Disneyland!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par ratun le 20/08/2004 07:54:21
C'est un article assez bien fait.
Mais il existe un etrange paradoxe : on ne peux etre athée et posseder une religion.
De plus Satan n'existe (en general) que si Dieu existe. Croire en l'un, c'est croire en l'autre.
Pour le nom : Satan était un ange sous le nom de Lucifer (le porteur de lumiere(certains disent qu'il s'occupait des spot-lights lors des soirées au paradis)), ou encore Samael (pour les intimes). Je ne parle meme pas des autres Ibis et Shaytan.
Il faut avouer qu'il est present dans la plupart des religions, mais ce n'est pas forcement le MAL qu'il represente; et oui Sam c'est un peu le fils rebel du Très-haut, l'autre voie. En fait il sert de representation sur le libre arbitre des Hommes (bref t'as le choix).
Donc satanisme ne rime pas forcement avec adoration du mal (ce qui est bien representé dans l'article).
Mais les messes sataniques avec le sacrifice peuvent exister, tout comme la sainte inquisition, le jihad et autres fofoleries pronées par les extremistes de tout poils.
A partir du moment où l'on vous dit "c'est comme ça qu'il faut faire et pas autrement!" (à prononcer avec l'accent allemand tout en augmentant le volume sonore), fuyez. C'est mieux pour l'integrité anale (prononcer [men-ta-leu]).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par tidus le 20/08/2004 07:54:21
non, Satan n'existe pas forcément quand Dieu existe... au vu du fait que Dieu n'est pris en compte que come une divinité (come "boudha" par exemple) tandis que dans le satanisme, Satan n'est pas un dieu, c'est une entité crée par la nature, ou plus simplement, le sataniste modèle.

si tu a déduis ce: "si satan existe, dieu existe" c'est parceque tu te met en position de chrétien (meme si tu ne l'est pas), en effet, pour un chrétien, Dieux existe en son opposé aussi, ils sont tt deux des divinits en qque sorte, a ceci près que dans la relgion chrétienne, Satan incarne le Mal absolu, pas dans le satanisme!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par tidus le 20/08/2004 07:54:21
mouahahaha ^^!

"ils se servent de magie noire"... déja écoute ca, la magie n'a pas de couleur! les couleurs sont juste des moyens que l'on utilise pour diférrencier les actes pratiqéus en faisant de la magie!

si tu veut te venger, tu va pa dire: "j'ai fait un rituel magique pour me venger" tu dira "j'ai fait un rituel de magie noire" ca va mplus vite ^^! et ca marche pour toutres les couleurs ^^!

et puis les satanistes font très peu de magie noire, vu qu'ils respectent plus les autres qu'uex meme, ils font plus de magie rouge (amour, sexe etc...) ^^! je me trompe?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par jaguaar le 20/08/2004 07:54:21
Pour Tidus :
"non, Satan n'existe pas forcément quand Dieu existe... "
Ben si...... Fallait choisir le non d'un entité n'ayant pas d'existence théologique préalable dans ce cas là!!

Pour reprendre mon exemple sur Poseidon (1er commentaire), si je nomme une religion le poséidonisme, alors c'est un peu facile de renier Athéna & Co et de dire qu'ils n'existent pas... Et pas besoin d'adopter le point de vue d'un Grec antique polythéiste !!
Il aurait mieux valu inventer un nouveau nom, ou en choisir un n'ayant aucune existence préalable......

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par jerry turner le 20/08/2004 07:54:21
exellant article qui montre bien ce qu'es le satanisme il m'a appris pas mal de truc j'avais déja lu des trucs la dessus mais po autant...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par dream_teamer le 20/08/2004 07:54:21
Salutations
Merci à tous pour vos commentaires, qu'ils soient positifs ou négatifs. Maintenant je vais tâcher d'éclaircir les points encore obscurs pour certains :

-le nom de Satan n'a été pris que parce que dans plusieurs religions il reflète l'opposé exacte de la religion en question. c'ets vrai qu'on aurait pu choisir un autre nom mais celui-ci permet plusieurs choses : rire un peu (avez-vous déjà annoncé à quelqu'un quand il vous demande votre croyance que vous êtes sataniste? Essayez et regardez l'expression de son visage, il est difficile de ne pas se marrer), en faire une philosophie "rebelle" ou plutôt novatrice puisque le simple nom de Satan fait peur et puis tant qu'à faire autant prendre un nom qui ne plaît pas aux autres religions puisque cette philosophie les rejette...

-même si ratun a déjà bien répondu, je pense nécessaire de le répéter : oui il y a des messes noires chez les satanistes, comme il y a des types se faisant exploser au nom de dieu, des "inquisiteurs", des moines qui se flagellent et des personnes qui brûlent tout ce qu'elles jugent hérétique. En d'autres termes à partir du moment où tu as une philosophie ou une croyance tu auras toujours des imbéciles pour la détourner. Mais la différence majeure des extrémistes satanistes est que pour la plupart ils n'ont jamais ouvert une seule fois la bible satanique et ne sont même pas au courant des commandements satanistes. Ils n'ont même pas détourné ses paroles, ils ne les ont pas écouté. Un peu comme si quelqu'un décidait de se proclamer chrétien sans même reconnaître l'existence de dieu et ne jamais avoir lu d'évangile, et ne prenant de cette religion que les pires pratiques des plus fanatiques de ses extrémistes.

-non babymelaw je ne vante pas les mérites du satanisme, ici pas de petits caractères écrits en minuscule en bas. Je fais un simple constat sur une philosophie qui existe bel et bien, et je ne crois pas avoir prononcé une seule fois dans ce texte "rejoignez nous ou vous brûlerez en enfer", ce qui est me semble-t-il une phrase souvent reprise par la plupart des autres croyances. De plus, il me semblait en revanche avoir précisé que les satanistes n'adoraient pas Satan. Je reviendrais sur ce point après. Enfin, la magie noire n'est que très peu utilisée, et visiblement c'est seulement le nom qui te rebute. La preuve? Dès que tu as vu magie noire, tu as pensé énergie négative, sacrifices... tu n'as jamais eu la simple idée que la peur d'un nom était...stupide? Et que les satanistes n'étaient pas obligés de pratiquer la magie? Comme tu le dis si bien, fais fonctionner cet objet si souvent inutilisé qu'est ton cerveau.
Ah et autre chose. "bon dieu (lol) ". Bravo l'humour. J'admire tes prouesses... je ne pensais pas qu'on pouvait tomber si bas...

- Pour répondre à un problème souvent évoqué, le satanismes n'est pas une religion. Satan représente un peu le sataniste modèle comme le dit si bien tidus. C'est ce que les satanistes aspirent à devenir. C'est une sorte de force de la nature, présente réellement dans notre esprit. Chacun peut l'utiliser, puisqu'il s'agit de sa propre volonté. Mais cette philosophie nous aide à nous surpasser. En tout cas moi elle m'aide.

-ravi de vous avoir renseigné et que vous ayez pour la plupart apprécié. Les commentaires, quels qu'ils soient, sont toujours agréables à recevoir. Ca montre que les gens ont pris la peine de dire quelque chose sur ce que l'on a écrit.
Sur ce...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par anarchy.liberty le 20/08/2004 07:54:21
Quel chambardement pour si peu de choses ...
C'est un très bon article, et qui plus est très bien écrit. Je tiens tout de même à préciser que si les fanatiques satanistes existent, les fanatiques de Disneyland sont bien pire. Pourquoi ? Parce qu'ils se figent dans l'espérance d'un rêve qui ne se réalisera jamais voyons ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par ratun le 20/08/2004 07:54:21
Pour Jaguaar : vin diou, nos idées se rejoignent.

Pour serra-partisane : Dis lui que tu es athée. Etre athée n'empeche pas de croire au surnaturel, ni d'avoir une certaine philosophie de vie.

Pour Tidus : Juste pour clarifier (attention c'est juste pour Satan et non pas pour la philosophie satanique) : Satan fait partie de la religion Chrétienne. Satan n'est pas l'égal de Dieu, ni son opposé. C'est une de ses créations (normalement une des plus grande, mais après Lucifer pêche par orgueil, et boum il chute à Dis*(d'ou le nom "Dis de chute" hahaha quel humour)). C'est pas moi qui l'est inventé. C'est Lui.
Dieu a un copyright sur Satan.
Et quand il se trouve avoir d'autres représentations dans d'autres religions, il change de prénom.
Concernant la magie, techniquement plusieurs écoles s'affrontent, mais grosso modo tu as raison.

Pour Teamer : Pour le paradoxe religion/athée, il se trouve que j'ai lu ça dans le dernier paragraphe de l'article. Si Pantera veux le changer, cela serait parfait.

Pour Tristania : Allons, un fanatique satanique sera pire qu'un de Disneyland. Mickey tu lui file un coup de boule, il t'oblige à regarder Bambi. Celui satanique te mettra un coup de tête, si il ne décide pas se faire un collier avec tes tripes.


Prendre Satan pour modele c'est quand meme un peu embetant si l'on considere que c'est un démon qui vis en enfer. "Pas cool" dirait Jesus.
Apres, si par Satan on entend (je cite) " la négation de toutes les croyances" et pas "un dieu, mais comme une force de la nature ou encore un principe", alors ok. Mais paye tes droits d'auteur sur le prénom.

En génèral : Je rappelle qu'il est possible de suivre vos propres idées et ne pas suivre celles des autres. si certaines choses vous plaisent dans le satanisme et d'autres non, ne garder que les meilleures, faites une compile, et appellez ça MaphilosophieàmoiTM. Et dans les autres religions/croyances/philosophies de vie/etc ça marche aussi.

*nous verrons dans un épisode futur que en fait il chute en enfer, et après seulement il construit Dis. Mais je n'ai pus resister à faire un jeu de mot.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par therclis le 20/08/2004 07:54:21
moi ossi jlé lu en avant premiere natas ^^. excelent article drem_teamer. Je trouve que tu a bien remis en questions les préjujets de beaucoups de gens... quel domage que ton article ne soit que sur france-jeune...il orai falu trouver un moyen de le diffuser (pas de tracts ds des eglises ou alor mais pa de titre "le satanisme" paske tte les ptites grenouilles de bénitié (vou savez ttes les tites vielles ki vont a léglise) elles vont ttes fr une crise cardiak lol). bon sur ce @+ et pi je met excelent pour ton excelent article.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par sarah pezzini le 20/08/2004 07:54:21
Beaucoup de recherches, un excellent style d'écriture.
Cet article est très complet et interessant.
(pas étonnant que t'aimes ce jeu avec des vampires...)
merci encore.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par satanica le 22/01/2006 13:04:48
Merci pour cet article car beaucoup de personnes nous jugent sans savoir réelement qui nous sommes.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par nicolas walzer le 29/05/2009 20:53:17
Article bien écrit je trouve aussi.
Sociologue spécialiste du satanisme, j'ai publié plusieurs ouvrages sur la question. Dites moi ce que vous pensez de mes travaux cela me permet toujours d'avancer : http://www.myspace.com/nicolaswalzer
Merci !
__________________
Nicolas Walzer
Sociologue
http://www.myspace.com/nicolaswalzer

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: le satanisme, entre mythes et réalité
Posté par proutprout le 29/08/2011 14:10:27
Je viens de lire la bible satanique de Lavey, et comme la plupart des gens j'avais des a priori plutôt négatifs avant de m'intéresser sérieusement a ce sujet, et bien après lecture de ce texte sacré, s'il en est, mon jugement c'est plutot conforté et renforcé négativement sur, cette religion? ce code de conduite? cette philosophie de vie? ( on ne sait pas trop)

Il y a certes des choses justes dites par Lavey sur les principales religions theiste, qu'il critique vigoureusement ( trop rebelle ce Lavey) mais il y a une chose qui me chagrine tout au long du texte, c'est l'incohérence et l'illogisme. je m'explique:

Je passe volontairement sur la partie " diatribe infernale" qui est sans doute dans ce texte (sacré?) le paroxysme de la rebelle attitude, par moments on est vraiment à la limite de l'incitation à la violence, mais passons...
L'auteur démonte littéralement le dogme religieux en utilisant un raisonnement logique, la prière c'est pour les loosers, ça sert à rien, c'est une attitude attentiste etc ...
et en meme temps, il arrive à nous expliquer que la magie (noire en l'occurrence) ça marche, il faut y croire, avec sa propre volonté ça peut le faire et c'est puissant et tout et tout, bref. Un vrp d'une marque X dénigrant une marque concurrente Y.

En quoi la magie est une activité moins attentiste et inutile que la prière du catho? Ni l'une ni l'autre n'a été reconnue comme efficiente scientifiquement.
Lavey y croit en tout cas, puisqu'il pousse même,( pour nous démontrer l'efficacité plus que probable de la magie) jusqu'à nous expliquer que toutes les sciences modernes ont été à leurs prémisses des pseudo science, des sortes de magies, en nous citant l'astronomie, la médecine ( et pourquoi pas les maths?) , sophisme ( encore une fois?). L'astronomie, la médecine et toutes les sciences se bases sur le réel, l'observation, l'empirisme. Pas la magie noire/blanche.

Tout ça pour dire, que ce Lavey qui s'évertue a nous démontrer l'ineptie des religions, rend plus que caduque la religion qu'il essaye de promouvoir, lesté de trop de sophisme. Juste bon à lavey les cerveaux?
Sinon, du point philosophique, c'est assez intéressant, pour résumer il vente les vertus de la loi de la jungle, du plus fort . Et réduit ainsi l'homme à l'état d'animal, qui est, si l'on suit l'évolution des espèces de Darwin, le stade juste avant : l'homme. On est quand même doté d'une conscience et d'une intelligence plus développés que nos amies les animaux il me semble, mais Lavey veut nous dégrader visiblement, et pense qu'on doit se comporter comme ce que la nature à procréer primitivement: les animaux.

Donc pas super convaincu, l'article est trop complaisant je trouve, ça manque d'esprit critique. Méfiez vous de ceux qui s'érige en détenteur de la vérité, car finalement si il n'y avait qu'une seule règle a retenir et à suivre comme nous exhorte à le faire Lavey lui même ; tout dogme et toute religion devrait être critiqué rationnellement.

Pour conclure, il y a des bonnes choses, les principes de la nature notamment ( action-reaction, ne pas tendre l'autre joue etc) sauf pour l'assimilation de l'homme à un animal comme les autres mais pour moi le satanisme présenté par Lavey, est juste la religion contemporaine, qui colle parfaitement à l'organisation politique et économique actuel. Quoi de mieux que de faire du culte de l'ego et l'assouvissement des désirs une priorité afin de faire de bon mouton de la société de consommation ?

Modifié le 29/08/2011 14:49:49

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143