FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
119 connectés : 0 membres et 119 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par thom le 20/08/2004 07:54:31
Le débat de l'euthanasie est relancé, tant mieux. Cependant, jamais - tant que des hommes politiques aux convictions religieuses retrogrades gouverneront - l'euthanasie ne sera légalisée...

Ces derniers jours, nous avons vécu l'appel au droit de mourir qu'a exprimé le fils de Marie Humbert. Cette mère de 48 ans viens de poser un acte que ce fils lui réclamait depuis longtemps. Cet acte repose naturellement une nouvelle fois la question de l'euthanasie et met surtout en lumière l'hypocrisie avec laquelle la société fait face aux souffrances de gens qui veulent en finir avec leur existence.
Mon propos sera de réagir face aux réponses données par les représentants des institutions.
Des réponses qui me paraissent tellement incohérentes qu'ils ne peuvent avoir de racines que dans une conception particulièrement partisane de la vie.
Vincent Humbert écrit une supplique au président de la république pour lui demander le droit de mourir en paix... Le droit de quitter cette prison qu'est devenu son corps. Droit qui lui fut refusé par ce même chef d'état.
Comme pour en rajouter, son ministre de la santé vient de donner tout l'ampleur de la stupidité et de l'incohérence d'une conception personnelle du droit a disposer de sa vie. Je cites les propos exposés sur le site de TV5 : "Le ministre de la Santé Jean-François Mattei avait toutefois réaffirmé son opposition à l'euthanasie, qui constitue, selon lui, "la mauvaise réponse à des questions de souffrance, de solitude et d'abandon"."
Reste a savoir ce qu'un abruti de ministre comme celui la pourrait apporter comme réponse a la souffrance, la solitude et l'abandon quand un être vivant souffre le martyr de vivre une telle déchéance seulement pour que certains ne soient pas dérangé dans leurs convictions personnelles ?!... Car il s'agit bien de cela en faite !
Personne n'ignore le caractère chrétien, en particulier catholique de telles conceptions chez le ministre de la santé, car il n'hésite pas étaler toute la mesure de son allégeance a une conception chrétienne de la vie dans le quotidien "la croix". Une conception de la vie que le très conservateur pape jean Paul 2 ne renierait pas !.
Comment croire qu'il en soit autrement de la part d'un président de la république, qui, en pleine violation du respect de la laïcité de l'état, a accepté d'être intronisé chanoine d'honneur en la basilique de saint jean de Latran ( http://perso.wanadoo.fr/atheisme/chirac.html) et en prononçant des phrases dignes d'un cardinal de la curie romaine a l'adresse du souverain pontife ???!!...
Le problème de l'euthanasie est moins le problème d'un risque de dérive que d'une volonté occulte et inadmissible de continuer a imposer un point de vue sectaire de la vie. Les dirigeants politiques ont depuis longtemps -manifestement - perdu la plus élémentaire notion de respects de toutes les conceptions existantes dans la société qu'ils servent (et pas qu'ils dirigent !!!).
La conception qui semble s'imposer de nouveau dans notre société est calqué sur un ordre moral chrétien intégriste (condamnation du racolage passif, prostitution... etc, poursuite de la discrimination a l'encontre des gays par le refus d'application de la charte des droits de l'homme, lutte contre les opinions politiques et religieuses taxées de déviantes). Un ordre qui accepte sans rechigner la souffrance physique comme étant un purgatoire pour gagner le paradis (punition du sida par Dieu pour les gays) !.
Combien d'enfant subissaient de graves souffrances dans les hôpitaux, avant qu'on se souci de les soulager par l'utilisation de calmant et tous ça parce qu'on ne cherchait pas a comprendre leurs manifestations !?!... depuis quand les services de santé ont ils commencé a prendre en compte cette aspect élémentaire des soins apporté au malade ??!!.
Bien des aspects éducatifs appliquées par les générations passé sont connu pour leur dureté. En particulier en ce qui concerne la souffrance physique ou morale... "élevé a la dure" disaient certain avec une pointe de fierté... Comme si la recherche de la souffrance était une vertu (les religieuses et moines se flagellants pour se punir de pensées impures). Comme si chaque corps était un carcan, une prison que méritait chaque être humain simplement parce qu'une église avait depuis longtemps décrété que l'homme était un pécheur dès sa naissance et qu'il devait expier ses fautes !!!.
A n'en pas douter, le comportement de bien des hommes politique en particulier ceux qui nous gouvernent actuellement trouve ces racines dans ces conceptions moyenâgeuses.
Des conceptions rétrogrades et sectaires qu'ils tentent d'imposer a l'ensemble de la population en pleine violation du respect des différences qui existe dans notre société.
En définitif, même si la réponse ne fut pas celle la officiellement, officieusement, Vincent Humbert devait s'estimer heureux d'être vivant et devait accepter cette épreuve qu'un dieu (dont personne n'a jamais prouvé l'existence) lui avait infligé.
C'est infâme mais c'est très certainement ce qu'ont pensé certain intégriste catholiques (j'en sais quelque chose pour en connaître depuis très longtemps).
Bien des gens protesteront face a mes propos mais si ils ont un peu de mémoire, ils se rappelleront combien, dans un passé qui n'est pas si lointain, bien des francais pensaient que les évènements étaient des tests que dieu leur envoyait pour voir leur fidélité. Un test qui commença avec le fils d'Abraham prêt a être égorgé par son propre père pour soit disant montré sa soumission et sa fidélité au Dieu en question. Non le problème de l'euthanasie est moins un problème de risques de dérives que de tentatives d'imposer un ordre moral directement inspiré de l'une des plus arriérée des institutions de notre planète : l'église catholique romaine.
Une église qui se manifeste "brillamment" ces derniers temps par l'intention de promulguer de nouveaux interdits comme celui des filles chez les enfants de cœur, d'applaudir ou de danser pendant la messe... Ceci bien sur, dans le seul but de chercher a inhiber l'être humain pour le rendre plus docile a un contrôle par le pouvoir religieux... exercice dont le pouvoir politique s'inspire en utilisant les principes si excellemment révélé par Maslow avec sa fameuse pyramide des besoins physiologiques de base.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par cgiles le 20/08/2004 07:54:31
très bon article au départ, dommage que l'auteur s'emporte sur la fin....
Mais bon on trouve de très bonne info sur Chichi.
@+

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par leatherface le 20/08/2004 07:54:32
Le truc qui me trouble moi c'est le livre qui sort, juste après l'acte de la mère, bon coup de pub non?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par lap1.blanc le 20/08/2004 07:54:32
je crois que tu te trompe legerement sur la question posé par le debat de l'euthanasie...

que la religion en fasse son affaire, la n'est po le probleme...

Le debat n'est po religieux mais reelement etique, et en definitive sociologique...

La question de la legalisation de l'euthanasie en France pose un probleme grave :

etant donné qu'une loi represente un aspect de la société, qu'elle rends universel une coutume d'une communauté reconnue par les autres, elle engage le peuple entier de cette communauté. Une loi dit : "ceci fait parti de nos habitudes, de nos coutumes de nos conventions" aupres des autres pays.

A partir de ce moment, une loi sur l'euthanasie rends officiel et universel le "droit de mourir", c'est a dire que la société reconnait que certaines personnes ont le droit de mourir (que se soit dignement ou po, la n'est po la question). Vincent a eu la chance d'avoir qqun qui etait pres a lui donner la mort et Vincent le voulait vraiment, il l'avait decidé, certes...

Mais imagine un instant qu'une loi sur l'euthanasie passe, et que, par consequent, rend la société RESPONSABLE en sa totalité de la mort d'un Homme. Imagine que cet Homme ne trouve personne pour mettre foin a ses jours, que personne ne veuille... Il faudra bien que quelqu'un le fasse car C'EST LA LOI. Il a le droit de mourir donc qqun DOIT le tuer car il l'as decidé...

quand bien meme la loi serai restrictive et ne permette qu'a des gens bien definis de mourir, encore faut-il trouver qqun pour leur donner la mort, c'est a dire trouver qqun qui TOUTE SA VIE portera la mort de cet homme sur la conscience...

La legalisation de l'euthanasie n'implique po seulement les personnes desirant mourir parcequ'elle souffrent (mentalement ou physiquement) elle implique l'ENSEMBLE DE LA SOCIETE, contrairement a ce qu'on pourrait penser...

L'euthanasie n'est donc po un probleme personnel mais bien un probleme qui concerne l'ensemble de la société, qui rend responsable tous les Francais...

Une personne souffre, certes, mais physiquement, les moyens dit "paliatifs" font d'enormes progres en ce domaine afin d'assurer que les malades meurent sans soufrir...

Du coté mentale, c'est deja plus dur, mais chaque cas est different et impliquer toute la société pour une loi qui ne pourra rendre compte de tous les cas possibles, je ne pense po que ce soit la solution...

La mere de Vincent a commis un meurtre, c'est un homicide volontaire et elle doit etre jugée pour ca... en tenant compte de la situation penible et du desir de la victime de mourir... ca s'appelle un crime avec des circonstances attenuantes, ni plus ni moins...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par pitouilli le 20/08/2004 07:54:32
Je ne ferais que reecrire mon commentaire sur l'autre article: Le débat sur l'euthanasie n'est u qu'à la religion, dans le sens où certaines personnes sectaires croient encore à la théorie d'un Dieu vengeur qui veut que les êtres humains gagnent le paradis par la souffrance... C'est inadmissible. Les gens qui sont contre l'euthanasie n'ont jamais vu de cancéreux ou de sidaïques (pour ne citer qu'eux) en phase terminale. Même si il est vrai, à un certain stade de la douleur on ne la sent même plus, il est absolument terrible d'en arriver à là, en passant par tous les stades de tortures alors que l'on sait qu'au bout du compte, il n'y a que la mort et pas d'espoir de s'en sortir.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par pitouilli le 20/08/2004 07:54:32
Au fait Leatherface, on ne parle pas de tuer ou de meurtre dans l'acte de l'euthanasie. On parle de suicide assisté, car c'est bien le cas...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par lap1.blanc le 20/08/2004 07:54:32
sakatansle, la religion, meme si elle s'en mele, n'est po le point fondamentale du debat sur l'euthanasie... Je ne suis po contre l'euthanasie, je dis juste que derriere cette apparente facade "ca n'engage qu'eux" il y a toute la société Francaise qui est en jeu... pour les raisons que j'ai cité...

Dans l'etat actuel des choses, l'euthanasie est considéré comme un crime par la loi qui, je te le rapelle, est souveraine vis a vis des pensées de chacun dans ce pays... De ce fait, l'euthanasie de Vincent, meme si elle appelle a une loi, est un crime qui DOIT etre jugé comme tel, ce qui n'empeche en rien le fait que l'euthanasie doit faire preuve d'une attention particuliere du gouvernement...

Seulement, prendre la religion comme CAUSE du blocage, c'est s'acharner sur une seule partie (et minime qui plus est) du probleme... La cause du blocage est que cet acte n'engage po une personne mais TOUTE la société si l'euthanasie devient legale... Le tout est de savoir si les peuple est pres a l'accepter...

Pour savoir si le peuple l'accepte, un solution s'appelle le referundum... le probleme est que, pour beaucoup de personnes, l'euthanasie semble n'engager qu'une seule personne et il faut donc faire le point la dessus, que la situation soit clair, l'euthanasie concerne chacun de nous, reste a savoir si tout le monde veut, par le biais de cette loi, assumer la mort d'un Homme, au risque que ce soit dans des situations po tres claires...

"on sait qu'au bout du compte, il n'y a que la mort et pas d'espoir de s'en sortir." => l'etre humain a cette faculté de penser que du moment qu'il vit, il ya l'espoir de vivre encore l'instant d'apres... sinon, pendant la guerre 39-45, les prisonniers des groupes mobiles de tuerie n'aurait jamais creusé la fosse dans laquelle ils ont été brulé, ne se serait jamais agenouillé les uns a coté des autres face a cette fosse avec des Allemands leur tirant une balle dans la nuque un par un... Les prisonniers du ghetto de Varsovie ne se seraient jamais mis tous sur la grande place avant de partir dans la foret a proximité sous garde Allemande pour se faire abattre comme des chiens... Tant que l'etre humain vit, il a l'espoir de vivre... Pourtant si ils s'etaient tous rebelé a ces moments, ils auraient sans doute gagné etant donné qu'ils etaient plus nombreux... Alors meme si on sait qu'il y a certainement la mort au bout, on a toujours l'espoir de s'en sortir, ca aussi c'est important a savoir...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par thom le 20/08/2004 07:54:32
si le debat est un probleme d'ethique, je pose la question:
d'ou vienne les racines de l'ethique justement, qui en est l'origine....qu'est ce qui a pu influencer sa naissance....
j'ai peur qu'on en reviennen immanquablement a une religion qui imbibe la societe et sa culture depuis plus de 1500 ans...forcement ca doit laisser de profondent traces dans notre vie quotidienne non?!...
d'ailleurs, j'en profites pour vous inviter a regarder le film de peter mullan: magdalena sisters...un film ou 3 jeunes filles mineurs sont envoyé dans une institution catholique en 1964 (les film est presque un documentaire) par ce que l'une a été victime d'un viol, une autre était tout simplement belle, la derniere avait eu un enfant....et en irlande, en 1964, ca suffisait pour deshonorer sa propre famille...et ca justifiait que cette famille (catholique pratiquante) renie leur(s) filles. Elles vecurent un enfer entre les mains de religieuses sadique...
thom

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par lap1.blanc le 20/08/2004 07:54:32
L'ethique est la science de la morale... uq'est-ce que la morale? ce sont des regles de conduite d'une société... Donc evidemment que la morale est influencé par le passé, qui est plutot religieux, evidemment, mais dans notre cas, on ne peut po parler de religion en tant que tel etant donné qu'aujourd'hui la religion en tant qu'elle meme n'as que peu d'influence sur nos vies... Une grande partie de la France est, il faut le rappeler, non pratiquante tout de meme... Et c'est la qu'est la barriere entre morale et religion...

Et d'ailleurs ca ne change rien au probleme en lui meme car une loi implique toute une société... Et une loi n'est po (plus) religieuse depuis la separation de l'Eglise et de l'Etat... Une telle loi, avec des consequences aussi lourdes, demande l'accord du peuple... Evidemment certains diront non a cause de leur convictions religieuses, on est po dans 500 ans, on vit aujourd'hui et aujourd'hui il y a encore des gens qui croient dur comme fer en une religion (au sens commun) et qui la defendront... et c'est tout ce qu'il y a de plus normal... On ne peut po imposer a une majorité les bons vouloir d'une minorité, ca s'appelle du totalitarisme...

J'insiste donc sur le fait que l'euthanasie n'est po seulement une question de religion pure (qui reste faible, il faut l'avouer) mais d'ethique qui est un ensemble de valeurs acquises au cours du temps... et si ce temps contient 1500 ans de relgion alors cela fait parti de l'ethique... tout comme les 35h, les droits de l'Homme, l'euro etc... Ce qui en fait un debat a majorité ethique et non religieux, meme si je ne nie po que la religion y a un role, mais minime...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par thom le 20/08/2004 07:54:32
Il serait interessant de se demander si ce que l'on croit etre la conception d'une societe laique n'est finalement pas un concept purement religieux a l'origine...
Comment croire que la religion n'influence pas notre existance quand dans les domaines ou on a besoin d'un avis sur un probleme de société, on s'adresse quasi toujours a un religieux (commission d'evaluation dans le domaine de la justice par exemple). Comment ne pas croire que la societe n'est pas influencée par une religion quand les representants supremes de ceux ci prete allegance au pape(le chef de l'etat, la visite de la femme du chef de l'etat et du premier ministre au vatican pour l'anniversaire des 25 ans de son reigne sur l'eglise) !....
comment croire qu'il y a reellement separation de l'eglise et de l'etat quand les impots (que je paye aussi) vont en partie servir a l'entretien des lieux de cultes qui sont exclusivement a la disposition de l'eglise catholique en france. Comment croire a la separation de l'eglise et de l'etat dans de la société quand en alsace-lorraine, du fait du concordat allemand, les representants des religions "officielles" (sur quel(s) critere(s) elles le sont d'ailleurs) sont remunérés par l'état!...en pleine violation de la loi de 1905....
Comment croire en la separation de l'etat et de la religion quand celle ci beneficie d'un statut qui lui ouvre droit a des reductions d'impots pour les donnateurs et l'exemption d'impots pour les beneficiaires...Comment croire en la separation de l'eglise et de l'etat quand les colleges, lycées et autres organisme de formation dirigées par des religieux sont subventionnés par les subsides de l'etat...etc
Non la religion est restée nettement influente dans tous les domaines de la société même si elle se fait discrete en général. Ca ne doit pas pour autant faire croire qu'elle n'agit pas discretement pour influencer fermement les décisions qui concernent tous les citoyens.

et pour repondre a un email privé:
J'ai été croyant en Dieu, mais entre ce qu'on me disait de lui et ce que je constatais des infames injustices autour de moi qui n'etaient jamais puni, j'en ai conclue que, soit il etait sadique, soit il n'existait pas pour laisser de telles choses arriver!...

Enfin, je vais preparer un nouveau dossier concernant " la culpabilisation a propos du sexe"...comme par hazard, nous retrouverons les memes protagonistes

amicalement
thom

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par pitouilli le 20/08/2004 07:54:32
C'est vrai que l'intro a changé, celle que j'ai lu hier n'était pas la même... Enfin bon, il y en a qui s'amuse bien...
Pour répondre à lap1 blan et pour coroborer les propos de thomas, étant donné que l'on vit dans une société occidentale, nos valeurs sont judéo-chrétiennes de toute manière. Si nos parents ne sont pas catholiques ou juifs, ou si ils le sont mais non pratiquants, nous baignons quand même dans des valeurs religieuses...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par thom le 20/08/2004 07:54:32
"Par sakatansle le 1 octobre 2003 : C'est vrai que l'intro a changé,"

je suis tres intrigué par cette affirmation...
pour ma part je ne vois rien qui soit un changement...j'ai ecris le titre du sujet, et je n'ai rien changé...de plus, le sujet a été mis en ligne ce jour....le 1er!...donc hier il n'y était pas

amicalement
thom

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par cypher22 le 20/08/2004 07:54:32
entièrement d'accord avec toi Thom... Ce n'est pas parce que théoriquement, l'Etat et l'Eglise catho sont séparés, que l'une n'influence plus l'autre (indirectement évidemment...).
@ lap1.blanc=>"On ne peut po imposer a une majorité les bons vouloir d'une minorité, ca s'appelle du totalitarisme" : si si, on peut (et heureusement de temps en temps) : la peine de mort a été abolie alors qu'une majorité de français était en sa faveur. Cette histoire de "majorité" est utilisée souvent pour justifier des absences d'avancées qui pourrait choquer les gens (le PaCS en est un autre exemple : beaucoup de gens était contre quand il a été accepté... alors qu'aujourd'hui, les opinions ont bien changé, grâce jstement à l'adoption de la loi).
Quant à juger l'euthanasie de Vincent comme un crime, perso, ça me choquerait. Evidemment que littéralement, c'est un crime, mais à la place de la famille du gars, ça m'aurait fait mal au coeur de voir mon fils comme un légume, qui ne puisse rien faire et n'ait aucun espoir de s'améliorer... Les soins paliatifs font certainement des progrès, mais voulir faire progresser la vie sans s'intéresser à l'intérêt des malades est quand même absurde...
Je souhaite vraiment qu'il y ait un vrai débat, peser le pour et le contre, au moins pour que la société arrête de sevoiler la face sur ce sujet.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par pitouilli le 20/08/2004 07:54:32
Je suis désolée thomas! Je confonds avec l'autre article sur l'euthanasie! Mais, çà ne veut pas dire que tes propos sont fascistes, je croyais juste que décidément, les admins de ce site n'étaient pas très sérieux...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par sanada le 20/08/2004 07:54:32
Je ne suis pas catholique ni d'aucune religion...je vais donc essayer de parler en toute impartialité.
- Que Jaques Chirac est n'importe quelle fonction religieuse n'a rien à voir avec la laicité de l'état . Laicité ne veut pas dire absence de religion mais absence du pouvoir religieux en tant que pouvoir direct et absence de l'enseignement favorisé d'une religion.
- Refuser l'euthanasie est-elle forcément une idée catholique ? Je pense que l'on peut être contre car il s'agit dans tous les cas d'un homicide au sens strict (mort d'1 homme), et ce n'est pas une décision légère à prendre.
-Moi personellement je me pose encore des questions sur le sujet.... Je suis peut-être pour pour les personnes ne phase terminale...uniquement.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par spy le 20/08/2004 07:54:32
Perso , bien que non croyant , je ne vois pas l'interet de faire le proces de l'eglise et de la morale judeo-chretienne qui sert de fondement a notre société . Ou bien est-ce là juste un prétexte a faire de la politique ? Car le probleme de l' euthanasie n' est finalement guere abordé dans cet article .

De toute facon , sachez que , comme toujours , il y a la theorie et la pratique : ce qui est dit en haut lieu n'est pas forcement suivi sur le terrain !

L' euthanasie est pratiquée depuis longtemps par le corps medical et pose chaque fois un probleme de conscience personnel soit a un soignant soit a une equipe et légiférer a ce sujet n' a guere d'interet . Ce qui pas une loi qui va soulager la conscience de celui qui ce pose la question : " dois-je continuer ou arreter les soins " .
Chaque cas reste un cas particulier , on ne peut pas faire de généralités et les medecins comme les autres soignants savent en general quand il faut arreter la torture des soins palliatifs . L' euthanasie passive existe et meme celle avec laquelle on donne un "petit coup de pouce au destin" .

Encore une fois les medias nous arrosent de leur prose commerciale a la quete du sensationnel alors que tout doit se jouer dans la serenité et le calme de notre conscience .
Les orientations religieuses n'entrent guere en compte au moment decisif . Alors il est inutile d'y attacher plus d'importance qu' elles n'en ont

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par lap1.blanc le 20/08/2004 07:54:32
d'accord avec Spy...

"la légalisé reviendrai à retourner au temps des sacrifices humains, dans le seul de but de vouloir plaire à dieu." => cette phrase me semble infondée, déplacée et presque hors sujet... enfin ce que j'en dit...

A mon sens, l'euthanasie est un crime (et precisement un meurtre) dont chaque cas est unique et legaliser l'euthanasie reviendrai a dire que le peuple Francais reconnait le droit de mort aux Francais... Et cela pose un autre probleme :

si on se retrouve a l'etat de presque legume, avec juste notre conscience mais aucun moyen de communiquer... Si l'euthanasie est legale, qui acceptera de litteralement se faire tuer parcequ'une haute institution aura decidé qu'on soufre trop, sans meme savoir si nous sommes d'accord ou po, etant donner que nous ne pouvons communiquer? et ca n'arrive po qu'aux autres...

A mon sens, l'euthanasie ne doit po etre legalisée tant que le peuple francais n'aura po été consulté et tant qu'il ne sera po informé du fondement du debat... Je pense qu'elle doit etre jugée comme un homicide avec des circonstances attenuantes...L'etat ne reconnait po le suicide car il se doit d'assurer la survie des Francais (un flic doit empecher qqun de se suicider)... Alors qu'il n'accepte po le "suicide assisté"...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par dream_teamer le 20/08/2004 07:54:32
Personnelement je suis assez d'accord avec Thom : notre société est restée marquée par les religions, quelles qu'elles soient et l'on ne peut le nier. Les aspects négatifs comme positifs sont ancrées pour longtemps encore dans la vie de tous les jours.
Mais il est vrai que l'euthanasie soulève encore un grand débat (vous l'aurez remarqué...) car cela vient à dire que l'on possèderait le droit de mourir. Qui à mon avis est parfaitement légitime. Comment peut-on refuser à une personne sa mort si elle la demande expressement?
En fait il s'agit simplement d'un effort de la part de la classe dirigeante de maintenir la société : si les menbres de celle-ci se suicident à tour de bras(par l'intermédiaire de ce droit), ils craignent que la leur ne s'effondre. Ils veulent maintenir une population "productive", même si le choix de vivre ou non dans notre société ne nous a jamais été fait. Finalement ce n'est pas nous qui décidons de notre vie, c'ets un système dont les bases se situent bien des millénaires avant. A partir du moment où l'on ne désire plus vivre dans une société, ets-on encore concerné par ses lois?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par belette152 le 20/08/2004 07:54:32
hm... je pense qu'on doit legaliser l'euthanasie. De toute facon, apart l'euthanasie il reste le suicide, qui est plus dur a vivre pour la famille je pense. avec l'euthanasie la mort arrive en "douceur"... bien sur il ne faut pas l'appliqué pour n'importe qui, ca serai une grande betise.
nous sommes dans un pays libre nan ? alors pourquoi ne pas avoir le droit de choisir notre mort ??

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par thom le 20/08/2004 07:54:32
"Par Medoc le 1 octobre 2003 : C'est n'importe quoi cet article. Arretez de vous en prendre betement aux religions alors que le problème n'est pas là ."
Moi je dirais que c'est parfaitement presomptueux...de dire que c'est n'importe quoi. C'est donné un jugement de valeur definitif un induisant que seule son propre avis est valable...vous n'avez sans doute pas beaucoup d'humilité pour mépriser a ce point l'avis des autres...parce que meme si vous etes medecin, votre post ne reflete que votre avis et rien que votre avis...pas une verité absolue.
Merci de penser que d'autre peuvent avoir des opinions differentes des votres sans pour autant etre ineptes...
la societe est compose de gens de toute origine sociale...et ceux qui n'ont pas votre statue social ont un buletin de vote qui a la meme valeur que le votre...donc, que leur avis est aussi important que le votre...
A present il serait bien de commencer vos phrase par, " a mon avis ceci, a mon avis cela..."
merci de respecter l'avis des autres comme moi je les respecte...

amicalement
thom

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par thom le 20/08/2004 07:54:32
Encore une fois, je souhaiterais vous inviter a voir ce film:
magdalena sisters de peter mullan...
je crois que vous comprendrez encore mieux pourquoi j'ai fais une si intime liaison entre le sujet de l'euthanasie et celui de l'eglise.
vraiment c'est un film excellent.!!!

Synopsis

--------------------------------------------------------------------------------


En Irlande, dans le comté de Dublin, en 1964.
Lors d'un mariage, Margaret est violée par son cousin. La honte s'abat sur toute la famille. Au petit matin, le curé de la paroisse vient chercher Margaret.
Bernadette est pensionnaire dans un orphelinat. En grandissant, devenue jolie, elle suscite la convoitise des jeunes gens du quartier. Considérant que sa nature et son caractère la destinent au pire, la direction de l'orphelinat la confie alors à l'unique institution susceptible de la maintenir dans le droit chemin.
Rose, qui n'est pas mariée, vient de donner naissance à un petit garçon. Séparée de son bébé, elle est emmenée au couvent des soeurs de Marie-Madeleine.
Les trois jeunes femmes sont immédiatement confrontées à Soeur Bridget, qui dirige l'établissement et leur explique comment, par la prière et le travail, elles expieront leurs pêchés et sauveront leur âme.


Anecdotes

--------------------------------------------------------------------------------


Lion d'or à Venise
The Magdalene sisters a remporté le Lion d'or à la Mostra de Venise 2002.

Inspiré de faits réels
The Magdalene sisters s'inspire de l'histoire de milliers de femmes rejetées par leur famille et livrées à l'Eglise. Déclarées "filles perdues", incarcérées sans avoir commis de méfait, elles étaient pauvres, orphelines, victimes de viol, parfois "fille-mères".
Les Magdalene homes ont été créés en Irlande au XIXe siècle. Ils doivent leur nom à Marie-Madeleine, une pécheresse devenue sainte-femme après s'être repentie aux pieds de Jésus qui la laissa les lui laver.
A l'aube du XXe siècle, ces institutions sont reprises par l'Eglise, placées sous la direction des Soeurs de la Miséricorde, à la discipline de fer, et transformées en laveries. Les pensionnaires y travaillent sans rémunération dix heures par jour, sept jours sur sept, coupées du monde, lavant le linge des hôtels, des universités et autres établissements.
Grâce à la puissance du clergé, ces institutions sont maintenues jusque dans les années 70. Il faudra cependant attendre 1996 pour que le dernier de ces couvents-prisons soit fermé.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par gregtm le 20/08/2004 07:54:32
Dommage ton article aurai pu être bien si tu avais pas fait ressentir ta haine vers un gouvernement de droit et le problème de l’euthanasie n’est un pas un problème politique mais ethnique car ou commence l’euthanasie et ou s’arrête t’elle ? Quand on pourra répondre a cette question ce problème sera peut être résolu.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par chandlermbiing le 20/08/2004 07:54:32
Euh...



- Tu t'exprime bien, tes idées sont argumentées

- Nous ne sommes bel et bien gouverné secrêtement

- Ce n'est pas par les religions: Si c'était le cas, comment expliquer que le pays où les gens sont le moins libre au monde (les états-unis) continue d'appliquer la peine de mort.

- On ne fait pas de loi sur l'eutanasie et c'est tant mieux car l'information tellement manipulable aujourd'hui permettrait d'étouffer des affaires et de rendre des meurtres totalement légaux (en les faisant passer pour eutanasie)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par thom le 30/10/2004 11:52:15
"Dommage ton article aurai pu être bien si tu avais pas fait ressentir ta haine vers un gouvernement de droit et le problème de l’euthanasie n’est un pas un problème politique mais ethnique car ou commence l’euthanasie et ou s’arrête t’elle "

c'est la l'erreur a mon avis, c'est de croire que les partis politiques representent des differences notables entre eux!...en faite ce sont les deux faces d'une meme et seule piece de monnaie...
ils choisissent un camp pour donner l'illusion aux citoyens d'un choix democratique mais dans les faits, ils abusent chacun avec le meme cynisme de tout ce que les francais ont mit tant de temps a construire...
j'attaque le gouvernement de droite en particulier parce que, plus que la gauche, ces partis influencé par le concept religieux!...
le vatican sait qu'il a plus d'efficacité a faire pression sur un gouvernement de gens qui vont a l'eglise (chirac et deux autres ministres venus a lourdes pour la presence du pape tout dernierement, par exemple)...mais il existe aussi des chretiens de gauche...et ils ne sont pas en reste quand a influencer, illegitimement la politique dans le but d'imposer des vues personnelles a l'ensemble des citoyens...
on a beau crier le mot laicité au moment du vote de la loi sur le voile, dans les faits, ceux qui ont legiferé devraient balayer d'abord devant leur porte...ou en utilisant une parabole bien chretienne: d'enlever la poutre qu'ils ont dans leur oeil plutot que de viser la paille dans l'oeil du voisin.

thom

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par thom le 30/10/2004 11:58:13
au faite, ou en est on avec ce probleme?...
la mere de vincent et son medecin ont ils eu des problemes?
il serait interessant de voir comment a evoluer la chose...
pour voir si le gouvernement n'attendait pas que l'histoire soit tombé dans les oubliettes pour serrer la vis et appliquer brutalement ses preceptes habituels...

thom

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par flougaussien le 09/02/2009 22:58:15
Thom, tu as écrit ça, un peu plus haut :

"Enfin, je vais preparer un nouveau dossier concernant " la culpabilisation a propos du sexe" "
> J'aimerais bien lire cet article ! Ça m'a l'air très intéressant et pas assez traité.

Je crois comme toi que nous sommes encore extrêmement imprégné-e-s de religion (chrétienne en ce qui nous concerne)... même pour les gens - comme moi - qui ne se sentent pas concerné-e-s par la religion. Notre morale, nos codes, notre peur/haine vis à vis du sexe, nos rôles stupides selon qu'on soit un homme ou une femme, tout semble découler de cette religion.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par jacquesv le 09/02/2009 23:18:38
flougaussien,
Que ce soit la religion chrétienne, juive ou musulmane, elles ont une base unique : un ensemble de croyances du Moyen Orient, arrangées au cours des siècles en fonction des besoins politiques.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par flougaussien le 10/02/2009 01:25:39
Oui tu as raison jacquesv. C'est ce que je pense aussi en fait. Je me suis mal exprimé.
Ça découle des religions, donc.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: L'euthanasie... Moins un probleme d'ethique que religieux
Posté par thom le 10/02/2009 02:10:18
hello a vous deux,
desormais, je penses m'exprimer sur mon site nouvellement crée...n'hesitez pas a me poser des questions pour que je puisse developper des sujets.
je vais ainsi enrichir mon site d'analyses.

je ne penses pas toujours a tout...et ce sont les questions qui me permettent de developper un sujet auquel j'ai pensé mais que j'ai oublié.

rendez vous sur le site de la NASPEC (nouvelle alternative sociale, politique et economique)
http://naspec.ifrance.com

amicalement
thom

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143