Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par gabiche le 10/01/2007 00:00:10
Cette terre elle m'a bercée, elle m'a aimée, elle me représente...

Je suis le fruit de l'union d'une multitude d'origines, je suis une sang mêlée... Mediterranéenne avant tout, j'ai l'impression d'être citoyenne du monde, que les portes de l'univers me seront éternellement ouvertes. Pourtant, il y a un endroit, un seul et unique, pour lequel je donnerai ma vie. Cette île représente qui je suis, d'où je viens. C'est une petite île aux yeux de la France, perdue dans la mer Mediterranée, mais elle prend une grande place de mon coeur.

Elle est mon identité, mon unité, ma force, mon courage, mon honneur. Elle m'a inculquée les valeurs de la vie, du respect.

Je suis corse, et j'en suis fière. Chaque été, je retrouve mon village, ma mer limpide et turquoise, mon chez moi, mon coin de paradis.

Au village, je retrouve la maison familliale, Casa Vecchia, bâtie il y a deux siècles par des hommes forts et braves, respectables et courageux, voulant laisser derrière eux l'héritage de plusieurs générations. Je suis cette héritage, je suis cette génération, je suis cette maison, je suis ces hommes, je suis corse.

Au café, les hommes échangent un verre, parlent du bon vieux temps, rient du nouveaux. Ces anciens qui sont l'image d'une corse unie et ouverte. Chacun est toujours pret à aider son prochain, chacun respecte les codes d'honneur. Nous sommes les frères d'une même famille et c'est cette unité qui fait notre force.

Je me souviens encore de ma tendre jeunesse dans ce village. A la tombée de la nuit, mon grand père sortait sa guitare et nous chantions en choeurs en corse pour l'accompagner. Des notes enchantées jaillissaient de ses doigts, me berçant jusqu'à ce que mon esprit trouve la paix du sommeil.

Désormais, beaucoup de choses ont changées. Nous avons tous changés, grandis et évolués pour certains, regressés pour d'autres...
L'esprit corse et les mentalités ne sont plus les mêmes, la magie s'est peu à peu évanouie...

Pourtant, cela ne change rien à ce que je ressens.
J'aime cette terre, j'aime ce qu'elle représente à mes yeux.
Je l'aime, et je la porte en moi, à chaque instant...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par minus 974 le 10/01/2007 00:45:37
Je l'aime bien cet article

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par fatjo le 10/01/2007 12:37:33
ca donne l envie d 'etre corse!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par nwasett teubée le 10/01/2007 12:39:08
un article que j'aurais aimé écrire... =)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par jouissance le 10/01/2007 14:27:26
et cest aussi ces "hommes forts et braves, respectables et courageux" venant "d'une corse unie et ouverte"qui se font sauter les maisons des continentaux et sont racistes comme pas deux

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par nwasett teubée le 10/01/2007 19:32:14
jouissance -> "Désormais, beaucoup de choses ont changées. Nous avons tous changés, grandis et évolués pour certains, regressés pour d'autres...
L'esprit corse et les mentalités ne sont plus les mêmes, la magie s'est peu à peu évanouie...

quand on sait pas lire on dit rien :x

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par jouissance le 10/01/2007 20:07:52
l auteure a 14 ans je pense que c est sa vision des choses qui a changé plus que l esprit corse.
c&a datent pas d hier y as qu a voir l integration des pieds noirs dans les années 60.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par nwasett teubée le 10/01/2007 20:18:03
jouissance -> t'es HS là... aucun rapport avec les attentats actuels... et encore moins de rapport avec "il y a deux siècles par des hommes forts et braves, respectables et courageux"

me dit pas qu'en 2 siecles les mentalités ne changent pas... c'est pareil pour le reste de la france.

au fait j'avais pas tilté le "raciste comme pas 2". si tu peux éviter les généralisations à 2 balles merci. les corses sont pas tous racistes. ils posent pas tous des bombes. Et ils veulent pas non plus l'indépendance, pour la majorité.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par lea20 le 11/01/2007 08:56:14
Ne confondez pas tout (enfin je parle surtout pour jouissance )
Certains Corses sont natio, d'autres non. Et certains natio sont violents, d'autres non. Et le fait de "faire sauter les maisons des continentaux" ça se justifie relativement bien : une loi interdit de construire à certains endroits, personne (ni l'Etat, ni la collectivité, ni les communes) ne la fait respecter, alors certains Corses trouvent normal de défendre eux-mêmes leur patrimoine. Si les gens de la Côte d'Azur avaient fair ça à leur époque, cette région n'en serait pas là actuellement. Je ne cherche pas à justifier les attentats, juste à faire comprendre à ceux éloignés de la réalité ce qu'il se passe vraiment.
Les autres trucs qui "sautent" sont généralement des boites ou des restos liés aux traffics : dans ces cas là ceux qui font sauter ne sont pas des nationnalistes, mais d'autres truands. Faut pas tout confondre. Rendez vous compte qu'au Pays Basque, ou en Irlande (souvent on considère ces luttes comme similaires à la lutte corse) il y a eu enormément de civils tués : est ce que ça a jamais été le cas en Corse?
Quant au racisme j'imagine que tu ne fais que répeter ce que tu as entendu sur toutes les chaines de TV il y a 2 ans. Ce dont d'ailleurs tu ferais mieux de t'abstenir, car à force de traiter quelqu'un de raciste en effet il risque d'avoir la haine. Tout ça pour te montrer combien tu es manipulé : tu dis qu'on a mal intégrés les pieds noirs? mais sais-tu que l'Etat leur a DISTRIBUE des terres agricoles qui appartenaient à des Corses, pour pas que les pieds noirs se retrouvent sans rien? c 'est pas du partage ça, c'est pas de l'intégration que d'accepter de donner ses terres, que l'on tient souvent depuis plusieurs générations, à des étrangers? tu en ferais autant?
Vous vous rappelez de l'affaire de l'imam de Sartène? on avait tiré sur sa porte à la mitraillette, le ratant de peu! oh mon dieu, un presque-crime raciste!!! alala ces Corses, qui peut leur faire confiance??
mais avez-vous entendu parler des résultats de l'enquête? je ne pense pas, car à ma connaissance, seuls quelques médias corses ont relayé cette info. Eh bien ce sont des ARABES qui ont tiré sur l'imam, reglement de compte. Et tu vois là je ne dis pas pour autant que tous les Arabes sont racistes : j'ai l'intelligence d'esprit de ne pas généraliser...
Tu parlais aussi surement des Clandestini Corsi? mais que sais-tu d'eux? sais-tu qu'ils avaient entre 16 et 18 ans? Connais-tu leur situation familiale? sais-tu que les dirigeants nationalistes ont tout fait pour qu'ils arrêtent leurs conneries? Sais -tu qu'on les a laissés plus d'un an en préventive (donc + d'un an en prison, si tu n'avais pas compris), qu'on les a présenté comme des grands terrorites? alors que ce n'étaient que des petits cons, racistes, qui ont fait des bombes avec ce que tu trouves dans un magasin de bricolage. As-tu imaginé ce qu'ils ont pu subir pendant un an dans une prison remplie d'arabes, adultes, où ils étaient considéré comme des "tueurs d'Arabes"?

C'est vrai qu'actuellement la jeunesse corse va mal : nés pendant les grandes années du nationnalisme, ils ont vécu dans la légende des "chefs" et de leurs actions. Mais à présent que toute la lutte honnête et culturelle est souillée par l'argent, la drogue et le traffic, vers quel idéal les jeunes vont se tourner? Ils simplifient tout : les français et les arabes sont les méchants, vivont en autarcie...Heureusement qu'il y a encore des personnes qui savent dénoncer les injustices infligées par la France sans tomber dans le débat natio.
1ere guerre mondiale : qui envoit-on en premiere ligne ? les Corses et les Arabes. Proportionnellement, il y aura 10% de morts en plus en Corse que dans le reste du pays. On envoie même les peres de plus de 3 enfants, et les vieux, ce qui était interdit dans les autres régions françaises. Même chose lors de la seconde guerre : autant dire qu'il ne restait vraiment aucun homme pour la reconstruction. Qui s'etonne apres que la Corse soit sous developpée?
Il y a une loi qui dit que les prisonniers doivent être emprisonnés dans la prison la plus proche de leur famille : les prisonniers corses sont tous à paris...
Une seule fac en Corse,qui ne représente pas tous les campus : c'est fait exprès pour envoyer les jeunes corse sur le continent?
Envoyer le GIGN avec ses helicos, et ses mitraillettes, sur des employés membres d'un syndicat corse qui manifestaient à bord d'un bateau (qu'ils avaient pris sans violence, je le rappelle), mais par contre laisser d'autres employés de cette même société (mais CGT cette fois...) casser les bureaux et autres infrastructures sans envoyer qui que ce soit? faire un procès aux premiers mais pas aux deuxiemes?
Voila quelques unes de ces injustices; la liste est longue. tout ça pour dire que les corses en ont marre d'être persécutés par la France, et que s'ils se sentaient plus intégrés, ils demanderaient surement moins leur indépendance....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par jouissance le 11/01/2007 16:55:06
alors pour le racisme des corses c est pas des infos que je m inspire mais de ce qu une corse m a dit. "tu retournes sur le continent mais pourquoi tu vas chez les bougnoules". c etait y a qq mois.
et pour le plasticage des maisons des continentaux tu dis que ca se comprend voire que c est normal mais alors par contre si tu brules une paillote alors la c est ca devient une vraie affaire d etat ( ce qui est normal deux gendarmes n ont pas a agir comme ca). faut relativiser sur la persecution de la corse c est prportionnelement les departements qui recoivent le plus d aides de l etat

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par nwasett teubée le 11/01/2007 19:58:40
jouissance -> ouais. donc, si un francais d'une autre région, au hasard tiens, tu croises un mec à lyon qui parle de "bougnoules", tu va dire que tous les lyonnais sont racistes?

apres pour le reste, je dois dire que y'a des arguments d'un coté comme de l'autre. voui, y'a des maisons qui sautent pck elles sont pas au bon endroit, mais bon, y'en a qui ont pas ce probleme et qui sautent quand meme, "pour rien".
L'histoire des paillotes, j'y connais rien j'étais trop jeune.
Ensuite c'est vrai qu'il se passe chez nous des choses qu'il n'y a pas ailleurs en france, notamment sur les arrestations, et les détentions à Paris, là j'en connais un rayon, et pour le reste j'voudrais pas trop parler de ce que j'connais pas :x

Mais bon, faut pas abuser, on est pas persécutés pour autant. y'a quelques injustices, y'en aura surement d'autres ailleurs.Personellement j'préfère etre en corse avec ces injustices là, que dans le nord avec le mauvais temps 360 jours par an ;o)

lea20 -> j'aurais voulu dire ce que t'as dit, sur les pieds noirs et le pseudo-racisme général, mais bon j'en savais pas assez sur le sujet, et j'ai pas voulu m'aventurer sur cette pente très... savonneuse lol, sans etre sure de moi. Merci pour le post, tres instructif en tous cas, meme si je rejoins pas toutes les idées ;o)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par gabiche le 11/01/2007 21:09:41
Merci à toutes les personnes qui ont mis des comentaires. Bien sur, je mattendais à des réactions comme celle de "jouissance". Eh oui, il y aura toujours des gens pour généraliser les gens. Il y des racistes corses, mais il y a des racistes partout, dans toutes les communautés. D'ailleurs il n'y a pa énormément de racistes en Corse, juste certaines personnes qui ne sont pas assez ouverts d'esprit, c'est tout.
Pour ma part, les changements dont je parle dans mon article concerne de gens qui ne sont plus comme avant, et qui m'ont fait des sâles coups, qui m'ont déçue. J'ai conscience qu'il y a énormément de préjugés et de clichés sur les corses, mais je suis néanmoins fière d'ên être une, alors parlez, parlez, ça ne changera rien à ce que je pense de ma terre.
Au fait très bons arguments léa20 et nwasett teubée

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par flougaussien le 11/01/2007 23:02:48
Sympa ce texte oui. Mon petit quartier dans le bassin parisien j'ai pas vraiment la même nostalgie. Ce doit être bien d'être fier d'appartenir à un endroit.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par lea20 le 12/01/2007 09:17:01
Merci à ceux qui ont réagi à mon post
Je voulais faire un post assez.... engagé, pour exposer les "arguments des 2 côtés", comme dit nwasett teubée. Moi je voulais m'attaquer à ceux qui généralisent trop : à force de dire que les Corses sont racistes on les rend racistes, à force de dire qu'ils aiment pas la France on les rend natio, à force de dire que les Arabes des banlieues sont des brûleurs de voitures, il le deviennent....
J'ai l'impression qu'aujourd'hui la France c'est une succession de ghettos, géographiques (comme les banlieues) ou "ethniques" (les Arabes, les Roumains, les Corses...), donc si on veut garder une certaine cohésion, c'est pas le moment de généraliser..... Desolée j'en reviens toujours à la même idée....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par kteman le 12/01/2007 19:02:14
moi aussi j'aime mon île mais se n'est pas la même île la mienne est dans l'ocean indian elle se nome la reunion et je sais se que l'on éprouve pour une île que l'on aime

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par angie22 le 13/01/2007 06:30:43
voici une histoire répondant à la question principale de cet article...

je suis née à Montréal, et j'y ai vécu toute ma vie. j'ai parfois visité d'autres endroits comme Québec, Ottawa, Plattsburh (USA)... mais je ne serais jamais déménagée là. je ne pouvais même pas supporter de vivre à Longueuil ou à Laval : pour moi, c'était Montréal ou rien! jusqu'en décembre 2005...

j'ai une amie qui était déménagée dans une petite ville éloignée : La Pocatière, même pas 5000 habitants! Je suis allée lui rendre visite en septembre 2005, durant un week-end. je trouvais tellement qu'il n'y avait rien là-bas et j'étais contente de rentrer à Montréal.

puis je suis allée la visiter en décembre 2005. durant deux semaines. au début, je m'ennuyais de Montréal. après une semaine, je commençais à m'y sentir chez moi. à la fin de la 2e semaine, je ne voulais plus repartir!

j'avais appris à aimer cette ville. étrangement, la seule autre ville que Montréal où je me sens chez moi en est l'exact contraire! là-bas, on peut laisser sa voiture garée devant un centre d'achats sans la verrouiller!

bref, chaque fois que je suis trop stressée et que j'ai besoin de "décompresser", je me rend à La Pocatière le temps d'un week-end. je me promène en humant cet air si pur qu'il en est presque une cure de désintoxication. je me rend au resto où je prend plus d'une heure pour manger en lisant un journal. je ne suis pas pressée. je relaxe. je fais peut-être une randonnée pédestre sur la montagne où j'erre au hasard dans les rues.

maintenant, quand je regarde autour de moi à Montréal, j'en ai marre. le monde se regardent tous le nombril. encore tout à l'heure, j'ai demandé à quelqu'un de céder sa place dans l'autobus à mon amie qui est enceinte. non seulement il a refusé mais il a dit qu'elle n'avait qu'à rester debout! ayoye...

j'ai sans cesse en tête les paroles d'une chanson d'Alexisonfire : "I stare in amazement, I can't believe this is where I live". je n'attend que d'avoir fini mes études pour carrément déménager à La Pocatière (mon cours ne se donne qu'à Montréal). mais ça ne sera que dans 5 ans, malheureusement!

demandez moi pas comment ni pourquoi, je ne pourrais pas le dire. mais cette ville est la seule où je peux vraiment être calme en permancence et je l'aime.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par lea20 le 13/01/2007 09:18:02
Je comprends Angie22 car mon "deuxieme chez moi" est aux USA.... assez à l'opposé de la Corse! Mais comme le dit kteman le fait d'être insulaire rajoute encore une dimension à nos origines, on est forcement isolés...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Aimer un lieu ? Est ce possible ?
Posté par rizou le 15/01/2007 23:03:09
j vous comprend parfaitement, pendant longtemps j était acros a montreal. Ct ma ville ( je suis une fille qui aime quand sa bouge, je ne peut pas suporter le calme) alors j' iamais montreal, new york des villes comme ca! et c toujours comme ca. mais maintenant, j me rend de plus en plus compte, que je n' apartient plus a montreal, mais je me sens appartenir au Monde, (rien de moin lol!!!)
mais je vous comprend! ( c juste sa que j' avais a dire)
riz

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 148 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲