FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
148 connectés : 0 membres et 148 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Être normal ou ne pas être
Posté par emieee le 19/02/2007 00:00:03
Après réflexion, car croyez le ou non, je suis en période de reconstruction de mon esprit, j'ai compris que c'était une description qu'on appliquait, peut-être a tord, pour séduire. Pourquoi pas ? Chercher la simplicité revient à se rapprocher le plus du bonheur, dans l'esprit des inconscients. Ce n'est pas péjotarif, mais avouons-le, l'ignorance est la chose qui se rapproche le plus du bonheur. Rechercher le simple revient a ne pas se casser la tête, bref à oublier la profondeur donc, rester dans un état de non-complexité.

Le problème que ça me pose est que, la vie en soi est complexe. Nous sommes tous des êtres complexes parce que nous sommes tous différents. Nous ne pouvons ressembler à tout le monde. Nous avons un passé un présent et éventuellement un avenir qui n'est pas le même. Je pense ? !
Comment peut-on rechercher la non complexité ? Ca revient à dire ne pas réfléchir. Tout est complexe, tout mérite réflexion sinon on ne peut prendre position. L'Étroitesse d'esprit est peut-être revenu et peut-être l'a toujours été, à la mode.
Sérieusement, vous pourrez vous, restez avec une personne qui prend tout à la légère, qui se dit normal et dédramatise toutes les situations ? Je veut dire, nous avons besoin de drame, d'exagération de notre âme, de nos pensées, de remises en questions, de douleurs, de souffrances, de vies quoi.

Ceci dit, après ma lecture des descriptions, je me suis demandée : Est-ce seulement moi qui trouve ça nulle voir banal ? Je suis la seule à ne pas être attirée par ce genre de description ? Mais qu'est ce que la normalité ? C'est acceptée d'être conforme a une pensée unique collective ? Je ne cris pas haut et fort à la rebellion, bien au contraire. Ce que je veut dire, c'est qu'il est normal d'avoir un peu de folie dans notre ame. La différence c'est ce qui fait notre personne. C'est ce qui nous permet de nous distinguer. C'est normal que tout ne soit pas facile et il faut avoir de la complexité car on ne peut passer par dessus.
J'ai dit le même discours à un de mes amis et il m'a répondu : "Écoute, il existe des gens qui en ont marre de se sentir différent. "
Alors, dans ce cas, devenons tous pareil. Dès aujourd'hui, je vais devenir normal sans avoir élucidée la normalité. Mais après tout, c'est ce que tout le monde fait.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par chaminou le 19/02/2007 01:40:24
"Je suis une personne simple, normal, qui aime les choses pas compliquées".

> C'est une phrase bateau. Du remplissage, en somme, qui peut vouloir dire tout et n'importe quoi, ou presque.
Qu'est-ce qu'une personne simple, au juste, et qu'est-ce qu'une vie normale ?! Rien de "clonesque" là-dedans, je pense. Moi-même, qui par exemple ne désire pourtant pas connaître des jours qui se ressemblent entre boulot chiant, famille classique et repas du dimanche avec tata et la téloche qui braille, je me surprendrais presque à l'adopter cette phrase... ;o)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par ptit sucre le 19/02/2007 12:03:21
La normalité existe t'elle seulement ?!
Je trouve l'article un peu creux; sans réel point de vue, et une question d'une eventuelle normalité traitée en 3 mini paragraphes ^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par tibawbaw le 19/02/2007 15:36:11
Je trouve ça seulement triste, d'en arriver à se définir par "je suis quelqu'un de normal" quand on demande une description de quelques lignes.
Si une personne n'arrive pas à se trouver quelques particularités, peut être pas uniques, mais un peu décalées, ou tout au moins, quelque chose qu'on ne retrouve pas chez tout le monde, je trouve ça extêmement triste.

La normalité n'existe peut etre pas, mais dans ce cas précis, on peut remplacer ce mot par "banalité", par exemple... et la banalité, je trouve ça triste aussi (et même plus que ça).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par mirr le 19/02/2007 17:00:58
Allons, allons ! Est-ce que parce que quelqu'un se considère comme normal l'est ?
Il me semble, personellement, que personne n'est normal, personne n'est banal. Tout le monde est profond. Tout le monde a des particularités, qu'ils en aient conscience ou non.
Je ne saurais pas vraiment argumenter, il faut le ressentir pour le croire, je pense.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par zeromantik le 19/02/2007 18:17:12
D'une part, être une personne simple, c'est pas donné à tout le monde. (Pas simple au niveau psychanalytique, qui est un contresens aberrant, mais simple au sens de vivre de peu de choses et/ou contenter son esprit du minimum vital, ce qui ne signifie pas être simplet ou débile). Je suis d'une complexité évidente, mais si je commence à raconter aux gens que quand je les écoute parler je suis à l'affût de leurs lapsus pour retrouver leurs failles inconscientes, ils vont partir en courant

D'autre part, aimer les choses pas compliquées ça va de pair avec la simplicité mentale (ou plutôt morale, je dirais). Pas de quoi s'alarmer ici.

Et enfin, la normalité.
* Point de vue biologique (génotypique) : est normal celui qui a bien 46 chromosomes réunis en 23 paires, est diploïde sauf pour les gamètes, et dont les gènes dominants s'expriment.
----> On exclut donc de la normalité, les trisomiques, les cancéreux, les paludiques, les albinos, et autres maladies touchant aux gènes.
* Point de vue social : est normal celui dont les actions ne dépassent pas les limites de la morale et les règles de la société, tout en respectant la liberté de chaque individu sans piétiner la sienne propre.
----> On exclut les meurtriers, les voleurs, les exhibitionnistes, et autres qui débordent un peu sur la bonne morale bien dégoulinante de la société.
* Point de vue réactionnel : est normal celui qui, devant une situation donnée, agit identiquement à une majorité de personnes.
----> Sont exclus tous les phobiques, quelle que soit la phobie, les autistes, les personnes atteintes du syndrome de la Tourette, et autres sourds, aveugles et/ou muets.

On peut encore trouver de nombreux points de vue, et on s'aperçoit vite qu'n assemblant tous les points de vue, on tombe sur une impossibilité, car de deux choses l'une: ou bien tout le monde est normal (dans ce cas l'anormalité n'existe pas, et donc, la normalité non plus), ou bien tout le monde est anormal (donc la normalité n'existe pas)

Donc dire qu'on est normal n'est rien d'autre que de dire qu'on est un être humain. Voilà.

Modifié le 19/02/2007 18:18:34

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par chaminou le 19/02/2007 23:35:44
Perso, j'ai pris cela (l'aveu de "normalité", notez bien les guillemets ;o)) comme de l'humilité... L'inverse même d'un Clément le No-Life, par exemple, qui, bien que tout à fait dans le moule, se vante à tort et à travers d'être undergrooound...

Mais selon les spécifications zéromanticiennes, je suis à la limite de l'anormalité (va falloir que je change mes fréquentations, mi : je fais trop ce que je veux, en ce moment. Le camp de redressement s'impose ! )

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par popogate le 20/02/2007 17:19:53
C'est intéressant comme article. Des gens qui se remettent en question et la société avec à travers la normalité. ... c'est vrai, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué (ma phrase favorite ). Le problème, (je pense ainsi) c'est le regard des autres (en partie). Chacun voudrait revendiquer ses différence mais certains n'y parviennent pas à cause du regard des "autres" qui est parfois dur. D'autre en revanche se fiche éperdument des préjugées et de l'avis du voisins en revandiquant leur "complexité". En même temps, être simple ça existe et heureusement.
Figure toi ke je le voit aussi dans les fiches de présantation, "je suis quelqu'un de simple, sans ambition particulière", ces gens là ont sautés une étape très importante dans leurs vie, .... aprendre à se connaitre, parceque etre simple est déjas une particularité qui vous différencie des autres et en même temps si pratique quand on ne veut pas se remetre en question avec la question "qui suis je ?".
Voila, pour conclure, je pense que tu as raisons de t'inquiéter pour ces gens là et si se sont réelement tes amis, conseille leurs de se remettre en question pour se découvrir.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par ushiwa.sasuke le 21/02/2007 11:58:19
L'article n'est pas assez developpé pour donner un point de vue...

Cela dit si la vie était si simple elle serait très vite lassante...d'ailleurs elle l'est deja vu que c'est une routine...y'a beau avoir des éléments déclencheurs ca revient tjs au même à la fin...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par pucellina le 21/02/2007 12:05:52
Pour moi, c'est clair, il n'y a pas de principe de normalité.
Quelques fois, j'ai des confrontations avec ma mère et je fais des trous dans les murs à force de frapper, elle me dit " Mais tu peux pas rester normal, des fois !"; Elle ne se rend même pas compte que c'est elle que je frappe dans le mur.
Il y a une espèce de pression parentale, qui voudrait que l'enfant reste normale, ou reste un enfant au lieu de devenir un ado.
Il y a aussi le registre médical qui y est pour quelque chose "poids/taille normale","respiration normale".
Et le regard fuyeur envers les handicapés "tu sais, tu n'es pas vraiment normal".
etc.
Je pense que le mot "normal" ne devrait pas pouvoir s'utiliser lorsque l'on parle de l'humanité.
Les gens qui se qualifie "d'être normal" ne savent simplement pas qui il sont.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par forest le 21/02/2007 12:44:26
Y a rien de pire que le conformisme... Comme le disait si bien Bruce Lee : "Express yourself honestly and completly"

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par onthebest007 le 21/02/2007 19:05:45
la vériteé ce que je pense c que tt simplement les gens n on pas envie de réflichire sur eux méme .a cause des "bétises" qu ils faisent et que surment il ne feront pas en sociéte , la phrase je suis simple ou normal a une finalité de faire passer les choses.
la sosiéte et hypocryte et ses "agents" aussi et ceux que ne sont pas d'accord l'ont aussi
et c causeé par la peure des regards des autres mais tt le monde n est simple ni normal a l'exeption de ceux qu ils ne savent pas qu ils le sont

Modifié le 21/02/2007 19:09:24

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par iron man le 21/02/2007 21:25:50
Article un peu court, mais lui et les commentaires disent tout ce que je pense (à ce propos) et ce que je me tue à dire à mon entourage.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par veleine corinne le 21/02/2007 23:20:28
personne n'est normal: on a tous nos particularités mais parfois à trop chercher à se masturber les meninges on finit par passer à côté des choses de la vie qui sont tres belles rien que par elles même... notre mal être ou celui d'une personne aimée dont nous croyons être responsable nous empêche d'apprecier les petits quotidiens pleins de bonheur simple

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par jogded le 23/02/2007 05:15:15
Les choses les plus interessante sont la réflexion et le choix, seul choses qui nous rendent différent des animaux,,,

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Être normal ou ne pas être
Posté par zion_thieum le 24/02/2007 20:14:26
emieee...réflexion sympathique mais bordélique.
Ne pas se prendre la tête ne signifie pas oublier la profondeur des choses, oublier la complexité du monde. Et ne pas être quelqu'un de compliqué ne signifie pas être "normal".
A mon avis quelqu'un de simple, qui ne se prend pas la tête, qui sait apprecier les choses qui l'entourent au quotidien, quelqu'un qui sait ne pas rester bloqué sur les évenements passés, bah lui est différent de la norme.
Bref j'ai la sensation que tu mixes beaucoup de choses intéressantes en un seul petit texte, mais par la même tu fais la démonstration de ce à quoi sert la prise de tête, autrement dit à rien
En tout cas bonne continuation !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143