Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navets
Posté par tchit le 20/08/2004 07:55:05
Que dire sur ce dernier opus de la Trilogie Matrix ? J'ai vu ça avant-hier et il fallait absolument que je donne brièvement mon avis. Un film à éviter !!!

Alors si aujourd'hui j'écris cet article, c'est que j'ai vraiment envie de dire qu'on se moque de nous (et qu'on en a bien raison, vu l'argent que ça rapporte).
C'est simplement indéniable : Matrix Revolutions, le 3ème opus de la saga, est un véritable NAVET.
On avait eu droit, avec le tout premier des Matrix, à un film nouveau dans le genre, un film qui pêchait par quelques défauts et qui pouvait déplaire à certains, mais avec un scénario en béton. Un film culte. Qu'y avait-il dans le second volet, Matrix Reloaded ? Déjà beaucoup moins de choses, peu d'action (dans le sens où il ne se passait vraiment pas grand-chose), mais beaucoup beaucoup de combats bien fichus. On avait perdu le scénario qui faisait la valeur du 1er, mais au moins on gardait un film d'une assez bonne valeur esthétique (c'est sûr qu'avec quelques millions et de bonnes machines, on a intérêt à faire de beaux trucs). La critique était très partagée, avec d'un côté des gens qui adoraient et de l'autre des gens qui détestaient. Et il y avait de quoi s'énerver lorsqu'on entendait les réalisateurs et scénaristes dire qu'il fallait avoir lu Platon pour comprendre ce film. Ce n'est pas une référence à un philosophe qui fera l'intelligence d'un film.
Mais qu'est-ce qui ne va pas dans le dernier des Matrix ?


Un nid de clichés

En effet, chaque film commercial Américain a son lot de clichés romantiques, éthiques et autres. Matrix 1 et 2 avaient déjà quelque chose d'exaspérant. Mais le 3 dépasse toutes les bornes ! Ce film rassemble simplement TOUS les clichés. Chaque phrase semble prononcée par les acteurs comme LA phrase ultime, une phrase longtemps pesée et hautement philosophique. Toujours avec énormément d'emphase. Cela va du "Tu peux le faire", "J'ai confiance en toi.", "Tu vas réussir.", "Je crois en lui." au dialogue sentimental agrémenté de musique "romantique" à 30cts d'euros, accompagné des "Tu te rappelle la fois où je t'ai dis" de Trinity transpercée de partout et des "Non !! Non !! Je t'en supplie, ne meurt pas." du gentil Neo. Si bien qu'une simple phrase comme "J'ai mis 10 bonnes minutes à mettre une botte." ou encore un "Bordel de merde." contraste tellement avec tous les autres dialogues que la salle se tord de rire.


Esthétiquement raté

C'est simple, on se croirait simplement dans un bon vieux Star Trek ! Rien d'impressionant. Les lieux où se situe l'action n'ont plus aucun intérêt et la bonne vieille atmosphère glauque de Matrix a tout bonnement disparu. On passe beaucoup de temps dans le vaisseau du commandant et on voit plein de gens manipuler des commandes en gesticulant. Moi ça me faisait rire... Puis les images de synthèse sont catastrophiques, ils auraient au moins pu faire un effort sur ce plan. Les scènes de combat n'ont pas le moindre intérêt, si ce n'est la scène finale (qui a pris 2 mois à être tournée) qui aurait pu être bien si le réalisateur n'avait pas tant "scénarisé" le combat (trop de ralentis, des effets plutôt lamentables, etc.). Voilà qui fait un peu imitation Dragon Ball Z...


Un scénario pourri

Alors là c'est une simple catastrophe ! C'est un scénario qu'on peut mettre à la hauteur de celui de Tomb Raider 1 (et ce n'est pas très gentil). C'est assez simple : il ne se passe rien, il n'y a pas de suspens, pas d'histoire à proprement parler. Je n'ai pas vraiment compris la fin et je crois qu'il n'y a pas grand-chose à comprendre. Il faut voir le "chef" des robots, une espèce de virus du sida hyper-kitsch avec une grosse voix : c'est catastrophique ! On a vraiment l'impression que les scénaristes en avaient ras-le-bol de la série des Matrix et qu'ils voulaient tout expédier au plus vite sans trop se casser la tête. On reste totalement sur sa faim, ou plutôt on s'étonne que ça soit fini.


Conclusion

Quand la lumière se rallume, on se regarde et nos yeux demandent "Ben alors ?" et les autres yeux nous répondent "Ben rien...". C'est clair : ce film est un NEANT.
Moi j'avais de la chance, j'y suis allé avec ma copine et on n'a pas payé. Mais elle s'est endormi sur mon épaule...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par tchit le 20/08/2004 07:55:05
Je sens qu'on est parti pour une grosse polémique!!! Yen a ki vont m'engueuler !
Chui content de voir que dans les commentaires des autres articles on retrouve les mêmes expressions et exemples que moi : "navet", "néant", "endormi", "heureusmeent places gratuites", "dialogues à se tordre de rire" (avec mes exemples !! ), etc. etc.
C pas un hasard !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par eowyn182 le 20/08/2004 07:55:05
Saluuuut!

Moi je suis dans l'incertitude!
Je suis arrivée une ehure à l'avance, j'ai fait la queue longtemps, je me suis mise au troisième rang et j'ai adoré le film! MAIS car il y a un MAIS où est passée l'histoire? keskelle fou la monica bellucci? pourquoi certains dialogues servent à rien?
Mais bon c'etait kan meme un bon film, j'ai beaucoup aimé, en pensant que ce n'était qu'un film et pas LA FIN DU CULTISSIME MATRIX!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par tchit le 20/08/2004 07:55:05
Certains doivent trouver que j'ai jugé trop vite et trop sévèrement. Moi je donne juste mon impression et on me fera pas changer d'avis

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par chandlermbiing le 20/08/2004 07:55:05
oyez oyez bonnes gens, je fais la pub pour un article cousin:
Tchit com c'est pas mal défoulé et j'avoue que c'est ce que moi aussi je voulais faire....
Mais je me suis dis que ça n'allait pas forcément faire avancer le schmilblic donc j'ai donné mes idées du film et les idées qui nous manquent
(au passage, Matrix Reloaded et supérieur à Matrix1 au niveau informations et réflexions philosophiques;
Matrix révolution n'était pas porté sur le coté philosophique ...
ceux qui pensent qu'une de ces affirmation est complètement fausse n'ont tout simplement pas compris l'intérêt profond de la trilogie)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par chandlermbiing le 20/08/2004 07:55:05
au fait, le titre c'est Matrix Revolution... déception
Merci à toi tchit com de permettre à chacun d'apporter ses idées, je ferais un post pour ton article si tu gardes le mien

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par reyojuan le 20/08/2004 07:55:05
C'est un peu la mode de dire c'est pourri, pour faire genre jsuis à contre courant du commercial. Ceci dit, commercial ou pas, je ne juge pas, mais ce n'est guère le style des frères Wachowsky. Je précise également qu'on peut aimer un film commercial sans etre autant un mouton où ce que vous voulez, et vous allez surement vouloir me dire que NON, je me suis fais mon avis, on a pas le droit ?

Quant au film j'avoue avoir été moi meme déçu, jme perd un peu dans l'histoire, flemme de suivre ce comte, le seul point positif de ce dernier opus est selon moi la multitude d'interprétation possibles nous faisant dire qu'on peut trouver sa vérité ! Ouverture d'esprit.

Ok, j'ai pas pris mon pied, mon avis est que Matrix est un CHEF D'OEUVRE et Reloaded & Revolutions des sous produits plus ou moins interessants.

Vive les clichés, pourquoi ça srait nul après tout ?

++

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par tchit le 20/08/2004 07:55:05
Tous les films US qu'on voit au cinema sont commerciaux et ça les empêche pas d'être interessants, intelligents, voire simplement sympas.
Mais là c'est même pas sympa (pour moi).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par kirkor le 20/08/2004 07:55:05
pour moi, revolution a +ou - rattrapé reloaded, je m'attendais à une telle merde ke g preske été agréablement surpris... ceci dit, c vrai ke les dialogues philo poussent un peu loin... par contre, l'idée de liquider trinity et d'aveugler néo sont excellentes (ilé mort finalement ou pas ???)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par space demancia le 20/08/2004 07:55:05
matrix 1 était je trouve bien la situation de départ qu'on ne vit pas dans un monde réel, qu'on est érigé par les machine (même si ça a déjà été la base de plusieurs films ) c'était pas trop mal j'ai pas détesté , mais la fin est franchement pas grandiose , je suis totalement d'accord avec cet article comme je dis souvent c'est un "bourrage visuel" les images sont pas trop mal même si parfois on a l'impression que néo est Dieu mais c'est pas mauvais vu tte la tune qu'ils ont mis dedans ils avaient assez interêt , mais c'est surtout un vide psychologique aucune vraie fin il était franchement inutile d'étaler ça sur 3 films de plus de 2 heures je trouve ça super inutile dépenser autant d'argent pour ça !
le scénario (même si ça me fait du mal de dire ça parceque ce mot prend une grande importance après avoir vu ce genre de bide intellectuel) n'est pas la hauteur de ce que l'on voit ce qui rend le film presque marrant
les répliques du genre "moi aussi j'ai aps finit ma formation" ou comme dit si bien l'auteur de l'article les répliques du genre "je t'aime meurs pas " " je t'en supplie " comme si elle pouvait qqchose et puis toute simplement racontez moi l'histoire de matrix est-ce qu'on peut raconter l'histoire de matrix en me formulant correctement la défaite de tous les monsieur smith ?
bon "petit" commentaire pour un gros vide

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par thats_the_way le 20/08/2004 07:55:05
aller au ciné pour se dire "allons voir un chef d'oeuvre" n'est plus possible de nos jours .... et partir avec cette phrase en tete, evidement tu n'vas pas apprécié le film ..... moi je l'ai pris du coté philosophik (si si il existe yen a un) et j'ai apprécié
les effets spéiciaux, la réalisations, les décors sont absolument magnifiques
alors arrêtons de cracher sur le dos de matrix, c un film dur à comprendre et à cerner, et critiquer et cracher dessus ça c pa bien dur ..... et ça sert pas à grand chose

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par free rider le 20/08/2004 07:55:05
Je sais pas se que vous avez tous a critiquez se films.Vous dite que vous l'avez pas aimez mais vous pas compris le film c'est pour sa que vous l'aimez pas .Ce film est tout simplement enorme pour un personne qui a un peu de culture mais bon sa vous devez en manquez un peu .Tu dit les senariste disent de lire platon c'est parce qu'il y a une raison .Et la dans le trois tu comprend vraiment plein de chose sur se qu'on voulut faire les scenaristes.Reflechisser a tout les rapport qu'a le film avec les differente religion et se que neo symbolise pour chacune d'entre elle .
Moi je dit que les matrix oui Les 3 sont mytique meme si le 2 est le moin bien des trois le premier et le dernier sont quasi aussi bien l'un que l'autre.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par saywnee le 20/08/2004 07:55:05
franchement c nul de dire ke c un navet: vous avez pas aimé car vous avez pas compris..bon c vrai que c'etait un peu lourd les trucs romantik moi ce ki ma choké c kan trinity etait transpercée elle mettait trés longtemps a mourir et meme pas de sang qui sort de sa bouche rien...et la miracle: neo lembrasse et elle meurt! snif....ca c vrai c t lourd je me disais "mais el va mourir bientot oui??" mais sinon c t bien..lhistoire n'eatait pas si mauvaise: aprés 2 opus c fort! les scenes de combats aussi avec la musique qui etait excellente...franchement fo voir un pe les bon cotés sinon c mem plu la peine daller o ciné!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par free rider le 20/08/2004 07:55:05
Pour lormkissen R. ,Mystic river peut etre bien vu que c'est une reprise d'un livre qui a eu beaucoup de succes c'est comme le seigneur de anneaux sa sera un bon film vu que le livre a deja fait ces preuve au cinema il y aura moin de risque donc voila.Et comme je l'ai deja dit dans matrix essaye de regarder plus loin que se que tu voit et reflechie et trouve les sous entendu.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par myra-belle le 20/08/2004 07:55:05
je trouve que dire qu'un film est un gros navet , je trouve ça , complétement débile,on a vu que tu n'as pas aimé mais de là a dire que c'est de la "merde" je trouve ça complétement idiot!dsl mais , il ya beaucoup de films que personne n'a aimé et que j'ai adoré et vice versa. Matrix est un film impressionant , et bien fait ,rien que ça c'est déjà excellent! voilà!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par eowyn182 le 20/08/2004 07:55:05
C'est vrai que même si il y a quelques clichés et défauts dans le scénario, je suis quand même sorti du cinéma la bouche grande ouverte et les yeux ecarquillés tellement j'ai trouvé ça puissant, car malgrès ses quelques lacunes, matrix 3 est un film comme on en voit pas tout les jours, de par ses grandes qualités visuelles (car oui j'ai toruvé les effets speciaux magnifiques) et j'ai apprécié que Neo devienne aveugle et meurt à la fin, pour une fois qu'on touche au héros dans un film!! C'est comme pour Trinity, je trouve que c'est parfait qu'elle soit morte, elle commençait a baissé dans mon estime, notamment à cause de cette phrase "il m'a fallu 10 minutes pour enfiler une botte", je l'ai trouver totalement ridicule même si le film est vraiment bien tout autours de ces quelques erreurs! MAIS je pense qu'il y a certaines personnes qui ont dû se dire "wow la super phrase BRAVO TRINITY, c'est trop émouvant, c'est trop classe", donc chacun en a pour ses goûts dans le film!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par eowyn182 le 20/08/2004 07:55:05
Je pense que chaque scenariste est content de ce qu'il a écrit, à mon avis ils n'ont pas écrit ça en pensant "ouais génial c'est un cliché on va le placer ici et puis un autre là OUAIS SUPER C PLEIN DE CLICHE PARTOUT!" Je pense que c'est très facile de trouver les défauts d'un film, et le moyen le + simple est de relever les "clichés". Pour les scènes du genre "oh mon dieu ne meurt pas je t'aime aaaaaaaaah", les scénaristes ont dû penser que toutes ces scènes de combat qui n'en finissent pas ramènerai les personnages à des machines à se battre et il perdrait leurs sentiments ou leurs pesonnalités aux yeux du public. la scène entre Neo et Trinity a été faite pour montrer l'intensité de leurs liens, la sequence où Niobe dit "je crois en lui" est pour montrer que même les sceptiques qui ne croient pas en l'Elu croient en Neo, la séquence de la botte (muahahaha humhum pardon) a été faites pour montrer que Trinity aussi pouvait être anxieuse comme tout le monde et qu'elle n'etait pas qu'une femme batante qui a toujours des soluces et qui a peur de rien du tout! (mais je pense qu'ils auraient pu trouver un autre moyen + classe de le démontrer lol) enfin voilà, j'ai trouver le film très cool donc...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par eowyn182 le 20/08/2004 07:55:05
et vive Hugo Weaving!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par jackette le 20/08/2004 07:55:05
enfin bon moi j'ai tjs bien aimé ce film comme je l'ai dit ds l'autre article Navet est un peu fort pr ce film quand meme et moi perso je trouve que les scènes d'action sont mieux on remarque moins les images de synthèse que ds le 2.
et un autre truc qui m'a marqué ds ces superbes dialogues c'est quand le gars de 16ans dit au capitaine que le machines ne feront pas la différence entre qqun de 2+ ou 18 et le capitaine reponds ; " ah ouai putain c'est pas faux ça!' ct assez enorme ou alors l'ironie de neo aveugle qui dit à trinity 'ah c'est toi qui va piloter" enfin bon ct trop drole!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par thats_the_way le 20/08/2004 07:55:05
pour répondre à Lormkissen R. : eh bien je t'avouerai que je suis allée voir mystic river par défaut, en sachant tout de même que les critiques en faisaient tout un patakess ... ben g pa compris pourquoi, désolée mais tu mates un julie lescaut c la meme !!!!!! Un bon vieux policier, pas de suspens, rien comparé à l'intrigue volte face . Ok c un film d'auteur, ya pa d'scenes d'actions et le drapeau américain n'est pas super présent ... mais j'ai pas trouvé ça génialissime, Matrix m'a fait bcp plus réfléchir que mystic river ... tu vois j'suis sure dans 2 ans j'aurais oublié que je suis allée le voir .... or un film qui 'soublie, c un film qui ne marqu epas, et un film qui ne marque pa .... Donc tout les gouts sont dans la nature en qqu sorte, vu que toi il ta marqué .... moi c matrix qui m'a marqué, par sa philosophie, ses risques , sa provocation et sa polémique ! Mais regardez vous !!!!! Si ce film avait été si nul que ça ... pourquoi on en parle tellement ????? YA U UN ARTICLE SUR MYSTIC RIVER AU MOINS ????? ....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par elodie le 20/08/2004 07:55:05
pour les image de synthese jaimerai de voir car franchemn o nivi synthese se film et o plu haut , et tu peu me croire je ss dan une ecole de designer informatique,alor deja rembale ta frase,
ton nid de cliché, ba c un film américain, tu pren nimporte kelle film yora tjrs sa, et tan mieu car moi sa me fai rire, lme scenario pourri, cpour sa ke matrix a eté elu meileur trilogie des prochaine 50an, c

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par chandlermbiing le 20/08/2004 07:55:05
Je ne suis pas entièrment d'accord avec Tchit, mais il est autrement plus proche que vous de la vérité... Ce film est une merde!
Pas de réponses à toutes les questions qu'il a apporté... alors que c'est la fin de la trilogie.
Je m'explique: les frères Wachowski ont fait un carnage dans le 2: ils ont développé toutes les idées qui étaient rattachées à l'idée principale du 1 (et que tout le monde n'avait pas vu) mais ils en ont rajouté plein d'autres à développer elles aussi...
Les réponses qu'ils devaient apporter étaient très nombreuses, ils se sont foutus dans la merde car il y avait un boulot monstre... et ils n'ont pas su faire, ils ont été obligés de supprimer plein de scènes et ont flingué le film...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par tchit le 20/08/2004 07:55:05
Une petite question à vous tous qui me dites que Matrix est un film avec plein de trucs à comprendre :


Pourquoi personne n'expose dans un article ou un commentaire les raisons pour lesquelles on peut trouver que Matrix est un film à velur philosophico-mystico-symbolique ? Arrêtez un peu de faire les gens qui ont tout compris et expliquez-vous un peu s'il vous plait !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par kirkor le 20/08/2004 07:55:05
ah wé, bonne idée ça... ça m'interesserait de comprendre ce grand vide...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par chandlermbiing le 20/08/2004 07:55:05
essayez cet article "matrix revolution... deceptions"

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par lalen le 20/08/2004 07:55:05
non mais sérieux t'abuses ! c pas parske il y a aucune scène d'amour et que le rythme est légèrement ralenti par rapport a reloaded que c forcément un navet ! certes il y a des clichés mais ds les autres aussi il y a des clichés. Déja rien ke le super héro ki vient sauer l'humanité c pas nouveau comme concept. Alors si tu aimes pas ce film c ton droit mais arrête d'y cracher dessus car, par exemple, ben les effets spéciaux jai pas vu bcp de films ou ils étaent développés a ce point...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par kirkor le 20/08/2004 07:55:05
voila, maintenant si tu critiques, t con...

je vois pas pkoi il faudrait respecter les producteurs paskils ont claqué Xmilliards de dollar dans ce film... ok, les effets spéciaux sont spectaculaires, mais ça suffit pas pr faire un chef-d'oeuvre... ce film est vide, c tt... et bizarrement, personne n'a encore daigné nous expliquer l'immence porté philosophique de ce chef-d'oeuvre de réflexion...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par mephisto_fr le 20/08/2004 07:55:05
Mr le redacteur de cet article...
Bravo, ton article est sympa... Enfin en tout cas il m'a bien fait rire !!
Pkoi ? Pke je crois qu'on à vcu la même chose dans la salle de ciné !!

Ben moi perso, je trouve que le scénario est il vrai un peu remplit de néant...
Pke le monde réel qui n'est autre qu'un sous programme de la matrice... ben on en parle pas !! Il n'y a qu'une phrase de néo envers le prohpète qui en parle...
Pourtant c'était un peu le pont clé du film !!

Sinon bon film qd même, je dirai même bonne trilogie, effets spéciaux jamais vu (lol les effets spéciaux de star wars 2 à la playmobil).
Des clichés ? Ben oui, Mais c'est normal, c'est ce genre de clichés qui fait qu'on arrive à regarder plusieurs fois un film...

Bon sérieux le truc qui m'a le plus énervé... C'est lorsque Trinity s'est pris pleins de tuyaux dans le corps, et que néo met 1 heure à s'en rendre compte, alors que des tuyaux, elle en a partout dans le ventre !! Là franchement, j'avais pas envie de rigoler, mais de pleurer...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par bloomette.tiffon le 20/08/2004 07:55:05
Franchement !!Voila quoi...J'avais adoré le premier film!!!C'était MON film culte,mon ptit chérie que je regarder chaque semaine de puis 99 et puis voila...Un jour les réalisateurs ont copris la machine américaine qui dit en gros on prend les même et on recommence sauf que...C'EST DE LA MERDE!!!
1:nivo discussion c'est très bidon(enfin si ca se trouve c'est la traduction qui a merdé mais comme même)plus de ptite frase culte!!!
2:nivo combat moi qui aime bien les arts artiaux j'avais adoré les combats du 1er film mais dans le 2,3 bah ca part dans des délires trop stupide:et hop que je travarse un mur et hop que je vole...
3:Histopire d'amour trop cucu(je n'aime pas ca...Dans le 1er c'était déjà trop alors...
4es trucs bidons mais a un point!!!!La cerise sur le gato c'est les méduses la(enfin chai plus comme ca s'appelle) qui forme un visage et qui ont tout a coup une...SUPERBE vois..Mdr que j'étais...
Tout ca pour dire que je suis décu mais décue!!!eureusement bientot y'a le seigneur des anneaux pour remonter le nivo..Merci bien...
PS:o fait l'article il est bien...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par lalen le 20/08/2004 07:55:05
yen a ici ki sont pas doués du ciboulo !
tu parles de la portée philosop^hique de ce film; ben justement si on nous a rien dit dessus ( a part l'interview de keanu reeves ou il dit ke sa représente la mort ), c poiur laisser a chacun son interprétation et pour surement laisser à chacun l'idée qu'il a de telle ou telle chose. J'ai quand meme remarké ke les symboliques sont nombreuses dans ce film , bon bien sur ya la symbolique chrétienne mais ya aussi la symbolique de l'enfance etc... Alors bien sur sa déçoit kon nous livre pas les clés du film sur un plateau mais c justement fait expré et c sa ki fé lintéré de cette trilogie

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par tchit le 20/08/2004 07:55:05
J'aimerai voir ne serait-ce qu'une interprétation svp !!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par kirkor le 20/08/2004 07:55:05
ok, alors je retire le mot 'producteurs"... mais pour moi un film ne repose pas sur ses moyens techniques... un film sans aucun effet spécial peut être excellent... pour exemple : dark city (duquel s'est à mon avis inspiré matrix 1) devait avoir le 1/4 du budget de matrix, il n'empêche que c'est un chef-d'oeuvre...

et pr ce ki est de l'interprétation philosophique, j'ai jamais dit ke j'en avais une... j'attends ke kk1 me la donne... paske même par rapport à la religion, je vois pas...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par chandlermbiing le 20/08/2004 07:55:05
lisez un peu les commentaires précédents au lieu de vous jeter dans des critiques (ô combien peu constructives et poétiques qui plus est) dont la platitude et l'inutilité ne seront égalées que par leur redondance.
J'admet que ça fait plus plaisir de s'écouter soi même que d'écouter les autres...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par colleen le 20/08/2004 07:55:05
lol lol lol. Merci mille fois à l'auteur de l'article. Sérieusement, tu m'as bien fait rire.
Comme bcp, j'ai moi aussi été très déçu par ce troisième volet. Je garderai tjs en mémoire la scène où trinity meurt. Sans blague, toute la salle de ciné était écroulée de rire ! Et pourtant, toux ceux qui étaient là, étaient des fans (ils avaient qd même attendu 1h dehors ds le froid !) et là, ils se foutaient carrément de néo !
En tt cas, si je mets un commentaire, c pas vraiment pour parler du film mais plutot pour dire que je trouve l'article très bien. Okay, il descend le film mais c'est très bien argumenté. (cf ttes les citations du film). Alors, un mot : BRAVO.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par tchit le 20/08/2004 07:55:05
Je suis pas démoli par tout le monde, c génial !! lol

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par tchit le 20/08/2004 07:55:05
Ah oui !!! Je l'avais oublié cette citation !! Mdr. En fait on s'attendait presque à voir débarquer les GIs et voir flotter le drapeau ricain

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par tone le tombeur le 20/08/2004 07:55:05
Franchement, j'dit pas qu'il est aussi bien qu'le premier, mais il est pas mal. Du côté scénario, il ont un peu abusé, mais juste en regardant le dernier combat ( Néo contre Smith ), ça donne envie d'y aller.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par ¤psycho¤ le 20/08/2004 07:55:05
Je suis tout à fait d'accord avec toi Tchit..
J'avais adoré Matrix, mais Reloaded et Revolutions, c'était franchement naze, de l'arnaque tout simplement...
Quoique, j'ai quand même trouvé ça marrant sur certains points tellement ça devenait grotesque (la bataile finale entre le héros Néo et la méchant Smith: hilarante)...
Je me permet de reprendre tes termes: Ce film est un NEANT.
v'là...
Xtelle

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par chandlermbiing le 20/08/2004 07:55:05
Quand est-ce qu'on mange ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par a.erenel le 14/12/2005 07:48:15
Ca m'attriste, révolution!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de navet
Posté par melie20035 le 14/08/2006 00:11:50
eumm... je n'aime vraiment pas cette article! Tu la mis un site? je te conseillerais plutot de le mettre dans la poubelle! Tu vois c'est si facile de critiquer les autres!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions... Une révolution dans la création de
Posté par banzaii le 09/03/2007 10:44:17
melie20035 > Lui a apporté des arguments pour soutenir ta thèse.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: The Matrix Revolutions...
Posté par camilla le 12/07/2007 10:53:45
bon article je suis tout à fait d'accord.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
The Matrix Revolutions...
Posté par po[g]o le 08/08/2007 17:04:13
Je vous présente le texte d’un Internaute qui a préféré rester anonyme. (On le comprendra vu le lynchage des « défenseurs » du film.

[Le thème principal est bien sûr (encore que pour certains ce n'est pas si évident) l'Allégorie de la Caverne de Platon, philosophie que le film remet au goût du jour, et s'en tire plutôt bien. A ce stade, un bref résumé de l'Allégorie de la caverne s'impose. Il s'agit du B.A.-BA de la philo: dans l'obscurité d'une caverne, des hommes sont enchaînés depuis l'enfance, les yeux tournés vers la paroi du fond. Dans leur dos, l'ouverture de la caverne avec un muret, derrière lequel passent des hommes portant sur leurs épaules toutes sortes d'objets. Les hommes enchaînés ne voient des passants, que leurs ombres projetées au fond de la caverne, et n'entendent de leur voix que le son déformé de l'écho de la caverne. L'un des captifs va être libéré, va sortir de la caverne et va d'abord être ébloui par la lumière... il se rendra compte finalement que ce qu'il percevait auparavant n'était pas la réalité. Il voudra retourner dans la caverne pour convaincre, ouvrir les yeux à ses congénères et les libérer. Ces derniers ne se montreront guère réceptifs à ses théories. Ayant grandi dans ce système, ils le défendront jusqu'au bout et mettront à mort l'évadé de la caverne.

On peut faire un rapprochement de cet évadé, avec la figure du philosophe (tenter d'éclairer ses congénères), particulièrement de Socrate. En effet Platon tente là, de raconter la vie de son maître (Socrate) qui tenta en son temps, de raisonner ses concitoyens athéniens (c'est la Pythie de l'Oracle de Delphes qui lui prophétisa sa mission), il fut finalement mis à mort par ses congénères, condamné à boire la ciguë. Dans Matrix, le rapprochement de Socrate avec Neo semble judicieux. Neo va également voir un Oracle (notez la citation Platonicienne chez la vielle dame, "connais-toi toi-même", tout comme Socrate, il est l'Élu et doit sauver son peuple, et tout comme lui: il est ébloui par la lumière après sa libération. A ce stade, on peut introduire une 3e comparaison: celle de la figure christique (Socrate=Jésus=Neo), j'y reviendrai. La matrice est donc telle une caverne Platonicienne, celle des illusions et des apparences, mise en place pour cacher aux prisonniers les chaînes qui les maintiennent en esclavage.

- Morpheus: "Elle (la matrice) est le monde qu'on superpose à ton regard pour t'empêcher de voir la Vérité."
- Neo: "Quelle vérité ?"
- Morpheus: "Le fait que tu es un esclave. Comme tous les autres tu es né enchaîné. Le monde (la matrice) est une prison où il n'y a ni espoir ni saveur ni odeur, une prison pour ton esprit."

Par ailleurs, notons la relation maître-élève chez Socrate/Platon, semblable chez Morpheus/Neo (et chez Jésus/Simon=Pierre). Notons également la figure du traître, le disciple dissident, rallié à la cause ennemie: c'est Aristote qui prend ce rôle face à Socrate/Platon. En effet, Aristote s'écarte de sa pensée initiale socratique, il pense en effet que le monde ne s'appréhende que par les sens, l'expérience "sensible" (Il est le précurseur de ce qui s'appellera plus tard, l'empirisme). En termes d'autres termes, Aristote milite pour une forme de "retour à la caverne". Dans Matrix, Cypher suit le même mouvement: il avouera penser que "la matrice est bien plus réelle que cette réalité-là", et dans l'espoir de retourner dans la matrice/caverne, il livre les siens aux machines tout comme Judas a livré Jésus aux romains (Aristote=Cypher=Judas). Si la comparaison christique est tellement évidente, c'est aussi parce que le personnage de Jésus doit beaucoup à celui de Socrate (qu'il a en partie plagié, les 2 sont morts en étant condamnés par leur propre peuple alors qu'ils étaient des Sauveurs, des élus, des libérateurs. Et d'ailleurs, la religion chrétienne dans sa construction et sa pensée, est très proche des idées de Platon (tout comme les autres religions), elle contribua d'ailleurs à propager sa pensée de manière hégémonique, n'hésitant pas à passer sous silence celle d'Aristote (le "traître" pendant une bonne partie du Moyen-age (cf. "Le Nom de la Rose". Socrate, Jésus et Neo sont donc bien une seule et même personne, pas historiquement mais idéologiquement. Enfin notons le dernier personnage important, celui de Trinity qui vient clore la triangulation Morpheus-Neo-Trinity en soulignant le caractère christique du fait de son nom ("la Trinité"...

Passons maintenant au côté "dangereux" (si l'on peut dire) de la philosophie abordée dans Matrix. Neo (alias Socrate/Jésus) peut également s'identifier à une figure marxiste (le Che...). On note la couleur Rouge de la pilule, la musique de Rage Against the Machines (littéralement "la rage contre les machines", les machines justement! notez le clin d'œil) un groupe qui est très connu pour avoir des sympathies communistes. Enfin, on note également dans ce sens, le massacre de flics dans le hall de police de Matrix, qui n'est pas sans rappeler une certaine forme de lutte armée violente contre le système (révolution) prônée par certains groupes d'extrême gauche. En effet dans cet état d'esprit tous les gens sont des ennemis potentiels à la cause, car tous sont "tellement dépendants du système, qu'ils vont jusqu'à se battre pour le protéger" (dixit Morpheus), tous les gens sont donc potentiellement des "agents", amenés donc à être éliminés. C'est ainsi que les gens comme vous et moi sont perçus par certains militants d'extrême gauche: nous sommes des esclaves passifs, enchaînés et exploités par la société de consommation, des gens dont la perte est relative par rapport à l'importance de la Cause...


Les Agents d'ailleurs, ont une apparence de conformisme extrême et faschisant (cf le nom de "John Smith" dans le film), froids et cyniques comme des Machines (qu'ils sont)... Une apparence qui est d'ailleurs celle perçue par les gens de tendance marxiste à l'égard des forces de l'ordre ("ils sont les gardiens du Temple" dira Morpheus). Notez de ce fait la confrontation de l'interrogatoire face-à-face de Morpheus avec l'Agent Smith. Un face-à-face facho/coco, machine/humain, blanc(WASP)/noir, où Smith explique à Morpheus la supériorité de l'espèce machine par rapport aux humains, une sous-race. Il exprime également son dégoût pour les humains qui croissent au mépris des ressources (il compare humains et "virus", qualifiés de "peste", de "cancer" et dont les "odeurs" et la "puanteur" le répugne. Smith atteint là un degré insoupçonné dans l'évolution de la machine, on découvre une machine qui a développé la xénophobie, le racisme anti-humain... des facettes de personnalité tout aussi effrayantes chez Smith que la rebellion de HAL9000 dans "2001, L'Odyssée de l'Espace". Des caractères monstrueux qui rendent paradoxalement et bizarrement Smith plus "humain" (tout comme HAL9000 était rendu "humain" car ils nous reflètent et nous renvoient la face la plus noire de la nature humaine. Dès lors la condition de l'être humain s'explique, du moins dans le film: cultivé, enchaîné et exploité par la société de consommation, réifié (chosifié par les machines qui utilisent la race inférieure que sont les humains, comme piles leur fournissant de l'énergie par une méthode de "fusion froide" (NB: n'oubliez pas que c'est de la Science-fiction!). Ainsi la Matrice devient un gigantesque camp de concentration, un camp de travail nazi où les humains/juifs réduits en esclavage, travaillent pour fournir de l'énergie aux machines/nazis. Les morts y sont liquéfiés, pour servir de nourriture aux vivants, comme dans "le Meilleur des Mondes" d'Aldous Huxley.

S'il y a un aspect dangereux dans le film, c'est le danger d'une certaine apologie de la violence dans le but d'une cause (cf paragraphe ci-dessus, le massacre dans le hall). Mais on peut l'excuser en précisant que cet aspect est bien plus lié à la pensé Platonicienne elle-même, qu'au film. En effet j'ai déjà précisé plus haut que les grandes religions monothéistes sont basées idéologiquement et philosophiquement sur les idées de Platon. On voit aisément le risque de dérive extrémiste religieuse inhérente au Platonicisme, vouloir à tout prix nous faire voir la Lumière, la vérité, vouloir nous faire sortir de la caverne, quitte à tuer ceux qui se mettront en travers de la route. Les critiques négatives envers le film auraient dû mettre à jour cet aspect, au lieu de s'acharner sur une prétendue faiblesse de scénario de Matrix ! (haha ^^)



Au final, Matrix est un film bien plus dense et complexe qu'on pourrait le croire. Un film nous présentant une remise à jour de l'Allégorie de la Caverne de Platon, teinté de christianisme et de lutte des Classes ! (Et bien d'autres encore: des idées de Baudriard, Descartes, A.Huxley, Freud, de Bouddhisme...). Neo/Socrate/Jésus/Che Guevara devient un super-héros dans un univers illusoire (la Matrice) dont les caractéristiques justifient les acrobaties (et donc les effets spéciaux) dont se livrent les protagonistes. Notre super-héros parviendra à voir le code source (cf les écrans verts) de la Matrice à l'intérieur même de celle-ci (alors que ses collègues ne voient ce code qu'en dehors de la matrice). De ce fait, il parviendra à reprogrammer des éléments de la Matrice à l'intérieur de la Matrice, comme l'agent Smith, qu'il efface comme on efface une mémoire flash-EEPROM. Les combats à-la mode Hong Kong, les prises de vue façon John Woo et manga, avec l'invention du "bullet-time" (travelling tournoyant), tout cela se justifie parfaitement du fait des propriétés de la Matrice, faites de règles physiques, de normes que l'on peut enfreindre et violer (les Lois de la physique dans la Matrice ne sont que des algorithmes mathématiques dans le code source de celle-ci). Le fond et la forme ont réussi parfaitement à s'imbriquer dans ce film, l'un justifiant l'autre. Ce n'est pas tous les jours qu'un film réussit à faire cohabiter l'art et la manière, le fond et la forme, la philosophie et le kung-fu...]


Outre cela, il n’existe pas que la trilogie, voyez aussi les Animatrixs qui sont des courts métrages dessinés donnant un autre point de vue sur le film. On y apprend entre autre comment la matrice à vraiment été créée (par la faute de l’homme) et on y retrouve certains personnages réutilisés dans le 2 et le 3 (Le Kid). Bref, voila une belle plateforme pour créer des histoires à n’en plus finir, une porte vers l’imaginaire comme on en fait rarement. Bien sure y a les excessifs qui pensent qu’on est vraiment dans une Matrice nous aussi…

Dans les faits, certains professeurs de philosophie ont utilisé le film pour donner leur cours, il semble que c’est un très bon outil de pédagogie ! (http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/philosophie/sujets/matrix.htm)

Graphiquement on se rapproche un peu plus de la perfection, là je parle d’effets spéciaux, le fait qu’il choisissent de tourner 90M des scènes dans le noir rendant le film parfois trop terne c’est encore autre chose. Les explosions sous la pluie, ça parait bête, mais c’est du grand art pour un infographiste.

Pour le scénario, bah on ne pouvait pas faire autrement ! Et l’histoire d’une matrice dans la matrice, ce ne sont que des rumeurs de fan avec trop d’imagination… Dans les faits, y a rien de tel, sauf des suppositions (ouah on va faire semblant d’être des robots qui contrôle des humains).

Donc voila, ce film est certainement pas une révolution… mais on peut pas dire « pouha sta chier kikoolol » comme on peut pas dire « trop dla ball lmao ». Maintenant, on peut prendre l’affiche cinéma du mois et critiquer 99% des films car ils sont insipides, sans fond, sans créativité, ect… ? Dans ce cas, ils ont foutu tellement d’effets spéciaux que personne ne gratte pour voir ce qui se cache derrière.

Textes philosophiques disponibles sur internet à propos de Matrix :

On trouvera dans la "Philosophy section" in *MainFrame* du site officiel du film
(http://whatisthematrix.warnerbros.com) des articles d'inspiration plutôt « analytique» (Colin McGinn, Hubert et Stephen Dreyfus, David Chalmers, James Pryor, etc.)
John Partridge, « Plato's Cave and the Matrix »,
David Chalmers, « The Matrix as Metaphysics »,
Frances Flannery-Daley and Rachel Wagner, "Whake up ! Gnosticism and Buddhism in The Matrix",
James Pryor, « What's so bad about living in the Matrix ? »,
Hubert et Stephen Dreyfus, « The Brave New World of the Matrix »,
David Chalmers, « The Matrix as Metaphysics »,
http://whatisthematrix.warnerbros.com
Nick Bostrom, « Are you living in a computer simulation ? »,
http://www.simulation-argument.com
Erik Davis, « The Matrix Way of Knowledge »,
http://www.techgnosis.com/matrixre.html
Ray Kurzweil, « The Matrix Loses its Way : Reflections on Matrix and Matrix Reloaded »,
http://www.kurzweilai.net/meme/frame.html?main=/articles/art0580.html
Peter B. Lloyd, « Glitches in The Matrix... and how to fix them »,
http://www.kurzweilai.net/meme/frame.html?main=/articles/art0553.html
Peter B. Lloyd, « Glitches Reloaded »,
http://www.kurzweilai.net/meme/frame.html?main=/articles/art0580.html
Peter Sloterdijk, « Die kybernetische Ironie. Die Philosopher der Matrix »,
http://www.schnitt.de/themen/archiv.shtml
http://www.schnitt.de/themen/artikel/philosophie_der_ matrix__die_-_die_kybernetische_ironie.shtml
Brian Takle, « Matrix Reloaded »,
http://webpages.charter.net/btakle/matrix_reloaded.html
Le texte de Siavoj Zizek, « The Matrix : Or, the Two Sides of Perversion » reproduit dans William Irwin (éd.), The Matrix and Phi/osophy, op. cit., figure également dans les actes du colloque « Inside The Matrix. Zur Kritik der zynischen Virtualitat » (Karlsruhe, 28 octobre 1999) :
http://on1.zkm.de/netcondition/navigation/symposia/default
http://container.zkm.de/netcondition/ matrix/zizek.html

J’espere que ça conviendra

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 124 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲