FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
149 connectés : 0 membres et 149 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Petit poète, ou artiste de l'ombre
Posté par italo719 le 23/03/2007 00:51:52
La poésie m'a beaucoup aidé, c'est par elle que j'ai fait passer mes émotions, mes sentiments, les choses les plus intimes de mon existence ; qu'elle soit triste ou heureuse, remplie de haine ou d'amour, l'écriture poétique permet de donner forme à nos ressentiments, de créer quelque chose de positif avec quelque chose de flou ... Quoi de plus beau que d'arriver à faire de la poésie son art de vivre.

Ainsi, la poésie m'a accompagnée et m'accompagne encore aujourd'hui, dans toutes mes peurs, parce que celui qui n'a pas de peur n'est pas humain, dans toutes mes joies, dans tous les moments de ma vie, je sais que je serais toujours en phase avec moi-même, parce que les mot se feront exutoire de mes maux ...

Je sais par expérience, qu'il n'est pas facile de comprendre les gens qui écrivent, de comprendre pourquoi ils parlent de choses tristes, teintées de mélancolies, pourquoi utilisent-ils ce mot-là au lieu de celui-ci, bref ... Je suis un petit poète comme je l'ai écrit une fois qui ne cherche rien, mais qui croit en un destin, c'est croire en une force transcendante qui me permet de passer les épreuves de la vie ...

Mais pour quoi se met-on à écrire, pourquoi s'exposer à soi ?


Un jour on commence à écrire ...

Mon premier poème était pour une fille, je ne vous raconte pas ça pour m'amuser, mais parce que la première fois, telle qu'elle soit est inoubliable, c'est comme pour faire l'amour, c'est un poème qui me semble presque parfait, selon moi, à mes yeux je veux dire ; le jour où j'ai écrit ce poème je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment, mais c'est comme si ma main parlait pour moi, comme si mes sens s'aveuglaient pour laisser place à l'écriture de mes sentiments, comme si mon coeur agissait à la façon d'une machine à écrire, c'est un instant formidable, ou en relisant, tout redevient comme dans un rêve : il ne me manque aucun instant, aucune émotion de cette période où j'étais amoureux de cette fille, j'étais en 5°, et pourtant j'ai écrit quelque chose de simple, de touchant, qui, à chaque fois que je le lis me rappelle l'amour passé.

Alors l'écriture se divise, justement, entre ce qui est bon et qui nous donne la force de continuer (à quoi je ne sais pas ?) ; et puis ce qui fait mal, un rien, un tout, une parole, un mot, en fait tout ce qui nous agresse, toutes ces peines qui nous blessent. Et dans la poésie, on peut insulter joliment, on peut frapper doucement, c'est le meilleur moyen que j'ai trouvé pour évacuer ce qui me rongeait de l'intérieur ; et après c'est comme un grand vide, qu'il reste à combler ...

Mais la poésie a aussi son apparence, sa personnalité, jusqu'à maintenant vous aurez remarquer que je parle de la poésie comme d'un échappatoire, qui est donc universel, mais elle est en même temps subjective, par son contenu déjà, mais aussi par la façon dont chacun l'appréhende : certains écriront en vers libres, d'autres préfèreront la forme de l'alexandrin, un garçon parlera peut-être moins de ses amours, une fille plus de sa rupture récente, la poésie offre à l'Homme la possibilité de TOUT, c'est-à-dire qu'il peut tout dire, tout faire, rêver de l'impossible, renier le réel !

Mais quelle est donc cette tendance actuelle que tout le monde a à se cacher de l'écriture poétique ?


Poésie actuelle, ou tabou de ritournelle

La poésie aujourd'hui, est un peu vue comme un acte qui est seulement pour les filles ou les homosexuels, pourquoi avoir ce genre de préjugés ?!? C'est un peu comme, pour les garçons, toucher ou même détruire leur virilité que de parler de poésie ... Pour ma part, je suis un romantique qui aime la poésie, et le revendique, je ne vais pas étaler ma vie aux autres et pourtant je peux dire que j'écris ...

La poésie a changé de sens, à l'époque on prenait pour poètes ceux qui avaient une inspiration divine, et sans remonter jusqu'à l'Antiquité, je vous conseille de lire et relire des poètes comme Musset ou encore Rimbaud, qui sont des maîtres, des prodiges de la poésie ...

Tout ça pour dire qu'à l'époque, il y avaient quelques grands noms qui se partageaient le prestige de l'écriture poétique, et qu'aujourd'hui il y a beaucoup d'anonymes qui n'osent pas se dévoiler, qui ne savent peut-être même pas qu'ils écrivent (j'hyperbolle, c'est dans ma nature !) ...

Alors pour conclure, je pense que c'est important d'écrire, pour ceux qui aiment ça bien entendu, et même d'en parler à ses parents, à ses ami(e)s, à ceux qui sont nos proches, pour faire savoir ce qui se passe en nous ; et puis pour les autres, qui ne sont peut-être pas sensibles à la poésie, il suffit simplement d'accepter l'écriture comme une universalité d'un sexe à parole (j'aime cette tournure !!!).

Voilà le poème dont je vous parlais avant, autant vous le montrez, bonne lecture :

Fleur de sang

Je sens ton toucher,
Mais je vois couler le sang de ton coeur,
J'entends ruisseler le flot de tes pensées,
J'apprends à contempler cette fleur ;

Celle que tu es, et dont l'amour émane des pétales.
Ton pollen ne dégage pas une odeur,
Mais une flamme, une ardeur,
Elle n'est en rien un mal,

Mais s'incarne en frénésie du bonheur.
Je te vois, je te perçois, mais d'abord je laisse faire le sort ;
Ce sort qui active ma vie et fait résonner mes moeurs.
Car ma fleur de sang, c'est toi la fleur de mon coeur, le sang de ma flore.

Mieczyslaw (Nom d'artiste)

Amicalement Italo719

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Petit poète, ou artiste de l'ombre
Posté par ainsi soit-je le 23/03/2007 15:31:35
j'aime bien ton poème est peut-être "banal" mais j'aime bien comment tu parles de la Poésie!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: petit poète, ou artiste de l'ombre
Posté par zeromantik le 23/03/2007 19:42:12
"Car ma fleur de sang, c'est toi la fleur de mon coeur, le sang de ma flore."


Sans chercher à contrarier ainsi soit-je, je réfute le "banal" qu'elle a inséré dans sa phrase; au contraire, ton poème navigue entre un thème risqué (l'amour, tant et tant évoqué qu'il devient difficile, pour les moins bons, d'écrire un vers sans reprendre un poète ou sans tomber dans le cliché mélodramatico-pathétique) et une intensive utilisation d'images.

C'est-à-dire que ton poème est basé sur la signification des mots et non sur les mots eux-mêmes (en opposition au Desdichado de Nerval, par exemple); et je trouve que tu t'en sors très bien, amplement mieux que tous les petits scribaillons qui parcourent la toile en semant leurs horribles odes pleines d'horribles mots en l'honneur d'horribles réflexions pseudo-existentielles.

Et ce dernier vers, je l'assure vraiment, il est superbe; répétition, allitération, assonance: c'est dans le dernier vers que tu oublies la signification des mots pour ne te limiter qu'aux mots en eux-mêmes, et c'est extraordinaire

Modifié le 23/03/2007 19:42:36

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Petit poète, ou artiste de l'ombre
Posté par nastasia01 le 23/03/2007 20:00:59
A mort frances-jeunes qui refuse les créations poétiques ! on devrait genre signer une pétition pour lutter contre la connerie des articles et rétablir un peu de poésie. Par contre les trucs trop à l'eau de rose, ça gave aussi .Bah sinon c'est meugnon les garçons qui écrivent, pour en avoir rencontré un qui disait les mêmes choses que toi ( il m'a même fait un superbe poême, et d'autres vraiment ) j'ai pu constater la même origine que toi : un amour de collège, et puis ça a du succés auprés des filles alors on continu au lycée, il s'est mis à écrit à toutes les filles qu'il rencontrait, à boire, à fumer, à enchainer relations sur relations bref maintenant un concombre à la place de la tête parce qu'on lui a dit qu'il écrivait bien. Tout ça pour m'avouer un jour quand je lui ai vraiment parlé ( je n'avais de correspondance avec lui que par internet ) qu'il écrivait parce qu'il avait un petit quiqui et qu'il fallait compenser [ anecdote à part bien sûr ]. Toute sa poésie dévoilée en deux mots. Bah sinon je me permettrais de critiquer doucettement ton poême, en disant que je le trouve banal c'est vrai. La fleur, le sang, le coeur, l'amour... et surtout parce que trop de procédés stylistiques me donnent mal au coeur. C'est mon avis

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Petit poète, ou artiste de l'ombre
Posté par italo719 le 23/03/2007 20:55:11
nastasia01 / ainsi soit-je > j'adore les "critiques" qui sont pour moi très intéressantes et je suis d'accord avec vous, mon poème est banal, et vous l'avez bien dit c'est votre avis ... Mais celle pour qui j'ai écrit ce poème est la fille dont j'étais follement amoureux (je suis un romantique ami de Lamartine Hugo etc), et pour moi il n'est pas banal parce qu'il porte les sentiments que j'avais pour celle qui était la fleur de mon coeur ; je n'aime plus cette fille aujourd'hui, je suis ami avec elle, mais en relisant ce poème je ne voudrais changer aucun mot parce que mes sentiments sont les mêmes en relisant chaque phrase, un mot porte son sens, ici c'est celui du coeur, de mon coeur ...

Je ne suis pas un grand poète, j'aime juste écrire parce que ça me fait du bien, parce que j'aime donner une forme à mes idées ...

Mais ça me fait plaisir de voir que des gens lisent l'article, on est là pour partager et c'est ça l'essentiel !!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Petit poète, ou artiste de l'ombre
Posté par chronik_world le 23/03/2007 20:58:59
J'aime la poésie, et ce sujet incarne celle de la vie.
Simple et droit tu explores avec maturité et sensualité la beauté du verbe. Merci.

P.s.: Pourrais-tu proposer d'autres poèmes ? Celui-ci est certes rafraichissant, mais il me laisse un peu sur ma faim.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: petit poète, ou artiste de l'ombre
Posté par razoa. le 23/03/2007 21:08:04
Pas le cœur à rigoler
Plutôt, les yeux pour pleurer.
Pas le courage de demander
Plutôt, la fuite comme épée
Taper vite et fort,
Pour ce dire que c’est pas de ma faute
Ou ne pas taper.
Juste la penser et ne jamais,
Pouvoir l’apercevoir
Prendre mes suppositions pour des faits
Des sourires pour des invitations
Et tout le reste pour de la déception.
Faux mieux être déçus que lâché.
Plus fort que amour, il y a Adieu.
Pourtant, maintenant que j’ai abandonné,
Un combat jamais désiré
Je peux le pensée
Je t’ai aimais et pas qu' au passé

Modifié le 23/03/2007 21:12:57

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Petit poète, ou artiste de l'ombre
Posté par ainsi soit-je le 23/03/2007 21:33:14
je suis bien d'accord, ce poème ne peut pas être banal pour toi, les mots sont sortis de ton coeur et pour toi ton poème n'est égal à aucun autre. vu de l'extérieur c'est différent, mais tu as raison de t'en foutre, c'est ton poème et c'est tout. y'a pas besoin qu'il plaise aux gens, à toi il te plaît et toi seul sait pourquoi et comment ces mots te sont venus

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Petit poète, ou artiste de l'ombre
Posté par nastasia01 le 25/03/2007 20:56:59
Oui, ben pourquoi on valide pas les miens alors -__- Faudrait moi aussi que j'écrive une préface de la poésie et glisser mes poêmes à la fin ? C'est pas bête comme idée (*humour je précise*).

Finalement en relisant ,c'est un joli poême. D'ailleurs Lamartine notre compagnon romantique, fait parti de ces poètes que l'on dit lyrique, un genre que j'adore ( j'ai une l'anthologie du lyrisme poétique y a deux jours, cela m'a bien plus à vrai dire, je te le conseille si tu aimes ça ). Continue d'écrire.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Petit poète, ou artiste de l'ombre
Posté par ushiwa.sasuke le 28/03/2007 15:25:40
Article sympa et poême très beau je trouve, on voit que ca vient du cours

nastasia01 --> pas bien d'être jalouse

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Petit poète, ou artiste de l'ombre
Posté par italo719 le 28/03/2007 18:28:27
de kel cours tu parle ???

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Petit poète, ou artiste de l'ombre
Posté par zeromantik le 28/03/2007 18:33:11
italo -> Je pense qu'ushiwa voulait en fait dire "coeur"

(Je pense...)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Petit poète, ou artiste de l'ombre
Posté par ushiwa.sasuke le 29/03/2007 10:56:45
ouais effectivement j'ai écris trop vite :S

veuillez m'en excuser ^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Petit poète, ou artiste de l'ombre
Posté par italo719 le 29/03/2007 18:34:14
merci ...

c'est effectivement un poème du coeur, et pour écrire en poésie je pense (je dis bien je pense) qu'il n'y ait pas forcément besoin de ces formes strictes que furent l'alexandrin, même s'ils portaient un aspect parfait de la poésie (que ce soit BAudelaire ou d'autres ...) ... La poésie contemporaine ne mérité qu'une chose laisser parler le coeur, divaguer dans un espace sans fin où seul la rêvberie a sa place ... Divaguer dans ce flot qu'est celui des pensées !!!

nastasia01 > je suis un inconditionnel de Lamartine et je possède plus d'une anthologie de poésie

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143