Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par rita44 le 12/04/2007 10:17:35
Je ne sais pas ce qui m'arrive; je suis troublée, rigide, sombre. Je ne sais pas quoi faire. Moi, si froide d'habitude, si lointaine, je me vois pleurer. Et mes larmes sont copieuses. Comme c'est étrange. Ce n'est pas possible ce qui m'arrive. C'est irréel. La réalité est trouble, épaisse. Humains, dieux, mots et esprits, tous me parlent, me poussent, me bouleversent... Je ne suis qu'une simple mortelle ! Je te pense dans toutes les langues; je te devine, je te vois sous toutes les formes. Et toi, comme si mon regard était oblique. L'humidité te donne de crampes; tes jambes sont un peu lourdes.

Et maintenant, à l'heure de la vérité, nous nous sommes regardés en face pour décider de l'avenir. Le mot nous fait peur, la peau tressaille, dès pieds au crâne. Ici, l'air est frais, et les murs, tous blancs, se sont mis à pleurer. Le liquide règne; il ne pouvait pas être autrement. Nous le savons, nous vêtus d'un masque innombrable, nous et l'éternité, nous et la vie. Le sommet de la fin du royaume des cerfs ! Pour toutes les plaies ouvertes et les morts ! Est-ce possible ? Le monde ne nous aime pas, ses contours sont si réduits. On n'arrête pas de pleurer; nous pleurons tous, les murs, l'homme, et la femme. Et tout à coup...

Tout à coup, moi, la plus mouillée, je te dis que je veux être ta femme. Je sais ce que c'est, je te le dis, mais est-ce vrai ? Ta femme à toi, pour ta tête, pour ton ventre, pour tes jambes. Il est inévitable : nous ne ferons qu'un. Comme disait un escargot dans la prairie, un jour ensoleillé du mois de mai, " donne ta main à ton âme soeur et ton esclave deviendra ton médecin " bien évidemment, cet escargot savait de quoi il parlait... Nous devons pouvoir vivre ensemble, arrêter la marche du temps, comprendre que la vie conçue de cette manière n'a pas besoin de nom ni de date de naissance. Les larmes ont inondé nos poitrines. Ça fait mal. Oui, ça fait très mal... Comme de coups de fouet en feu ! Nous nous sommes promis que la douleur effacerait toutes les misères du monde. Nous entrons dans une seule rue, sans peser la taille de notre démesure, mais comme la poitrine est atteinte, hélas, d'un mal incurable... Nous entrons pour dire oui. Je veux être là le jour de chacune de tes morts. Et que le soleil tape de plus en plus loin.

Nous avons repris le dialogue. Tu veux que je te dise pourquoi on a mal. Je ne sais pas. Mais on a mal partout, l'esprit, l'âme et le corps sont atteints. On a le mal du siècle... Comme jadis, les médicaments n'ont pas d'effets primaires. Pour trouver un soulagement, il est nécessaire que les choses deviennent presque transparentes, plus légères, plus petites. En rendant les choses plus malléables, les apprenant notre façon de voir, des ailes pousseront au nombril, qui est le centre de tout, le début et la fin. Nous allons construire des cascades de lettres où chaque goûte toussera au moment de toucher le sol. La terre sera l'océan. Je dis ce que je pense. Tu écoutes ce que je dis. À moins que tout ceci ne soit qu'une illusion. Et les cercles, la maturité des grains.

Enfin, je veux que tu me dises qu'agoniser ensemble est ta nouvelle définition du bonheur. Je veux t'écrire des odes en prose d'une qualité redoutable. Je veux t'enchaîner à la course du soleil et à mes cuisses, et à la profondeur de chaque chose, et à la perte de nous au nom d'une fleur. Enfin, je veux tout cela dans le désordre, mais j'étais celle qui t'attendait au pied de l'arbre. Enfin, pour la dernière fois, je veux que notre histoire soit plus belle que la bible. Si tu veux, tu peux me prendre. Mes murs sont prêts à tomber comme ceux de Troie.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par chaminou le 12/04/2007 12:35:14
Pas mal du tout, & plutôt bien écrit. J'aime beaucoup le visuel, aussi...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par devil-slayer le 16/04/2007 02:00:52
J'ai bien aimé le style avec lequel tu ecris ! et c triste de lire ça , BOnne chance

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par ushiwa.sasuke le 16/04/2007 14:50:09
C'est clair que le style est cool, ca change et ca fait du bien

Bonne continuation !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par lost child le 21/04/2007 19:55:16
J'ai beaucoup aimé ton article, très imagé. Je l'ai trouvé touchant et... je n'arriverais pas àtrouver mes mots, mais je l'ai senti vibrer. Je me suis sentie vibrer en lisant. Dans tout ce désordre, dans ces métaphores, ces associations d'idées, ces clins d'oeil, ces choses cachées sous les mots, je me suis retrouvée. C'est un style que j'aime, qui me fait voyager et me rappelle ma propre manière de penser et parfois même d'écrire.
En clair j'ai tout compris. J'ai tout vu, je n'ai rien retenu.
Bonne continuation, continue d'écrire, je suivrais tes mots.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par rita44 le 23/04/2007 09:30:22
t'es excessivement gentille ou bien t'as un très mauvais goût car ce texte est nul. d'ailleurs j'étais en état d'ivresse en l'écrivant.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par manwax le 28/04/2007 01:20:04
Je n'ai pas trop aimé. C'est pas mal écrit, c'est juste pas mon genre..
Mais puisque j'ai lu je donne mon avis.

mais si tu le trouve nul pourquoi l'avoir publié?

Modifié le 28/04/2007 01:20:36

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par jordane1 le 28/04/2007 18:09:05
moi j'aime bien, c'est beau, bien écrit. J'ai ressentis toutes les émotions du textes. Tu es trop sévère avec toi même. Rien n'est plus dur que de juger son propre travail.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par rita44 le 29/04/2007 09:03:54
manwa : loin de moi la prétention de vouloir tt savoir
jordanel : je suis pas indulgente ac moi-même

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par 'titemanoune le 29/04/2007 23:41:15
j'ai trouvé ça vraiment touchant, très imagé, très représentatif. Bravo!! Tu as un super style, continue d'ecrire, ça te va vraiment bien.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par lost child le 30/04/2007 17:35:42
lol, merci pour le mauvais goût
Je ne sais pas pour les autres, mais lorsque moi j'écris, je suis toujours en état d'ivresse, les mots m'enivrent. Non ce texte c'est pas nul, mais tu ne seras jamais objective avec toi-même puisque c'est toi que tu juges
J'aime ce texte et je le revendique, c'est mon avis personnel, peu importe que j'aie mauvais goût ou pas, là n'est pas la question.
Alors mauvais texte ou pas, je voudrais que tu continues à écrire car je prends plaisir à te lire

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par rita44 le 30/04/2007 20:44:51
tite... : ta gueule

lost...: je vais essayer pour toi

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par pointdevue le 30/04/2007 22:29:33
J'adore!
continue à boire!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par lost child le 01/05/2007 22:01:23
Héhé merci
Pis ouai c'est exactement ça, continue à boire !!
"Elle est des nôôôôtreuuhhhh, elle a bu son verre comme les autttreeuuhhhss"

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par 'titemanoune le 01/05/2007 22:29:15
euh pk ma gueule? rien dit de mechant! rooh.. j'ai compris que tu trouvais ton texte nul mais c'est pas mon avis ^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par ushiwa.sasuke le 02/05/2007 11:05:06
Ouais buvons à sa santé !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par rita44 le 02/05/2007 12:15:00
Je bois du vin les enfants; le rouge, le blanc et le rosé sont mes préférés... ensuite je fais boire à qqn d'autre ma pisse, mais je sais pas si dans un cas pareil on peut parler de recyclage

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par pointdevue le 02/05/2007 20:48:47
rita44 : rassure moi, j'ai comme un doute soudainement..."ta pisse" c'est imagé n'est ce pas?! tu veux en fait parler de ton fameux article, grand cru extrait de tout ce vin...non??

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par rita44 le 03/05/2007 00:15:27
non je faisais allusion à jésus et sa transformation de l'eau en vin...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Je suis celle qui t'attendait au pied de l'arbre
Posté par pointdevue le 03/05/2007 09:29:03
rita44 ardon!lol! je me fais peur des fois!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 130 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲