Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Ecoute... C'est ton coeur qui te parle.
Posté par viennoise le 07/05/2007 00:10:01
Je ne sais vraiment pas par quoi commencer, comme le début de la plupard des articles que j'écris quand l'envie me prend ou bien quand ça me manque comme pour aujourd'hui. Et comme d'habitude mes sujet ne tourne qu'autour de deux choses, plus ou moins précise, L'amour ou l'amitié.
J'ai envie de parler de toi, d'essayer de mettre le point, de décrire ce que j'ai au fond et de le relire un de ces jours ou ça sera peut etre moins intense, esperons ?

J'arrive pas a parler, tout les mots me parraissent banals, usés... Mais j'y peut rien, ce n'est qu'avec ceux la que je peux m'exprimer en ce moment, avec un clavier. Tout comme toi, tu me parais ancien dans mes pensées et pourtant je ne trouve que toi à qui penser. J'ai tout fait pour que ça finisse, j'ai mis fin à notre relation, je t'ai persuadé, convaincu que c'est fini entre nous, de même pas songer à regarder en arrière ou même nous imaginer retourner ensemble un de ces jours. Et ce qui est drôle dans le tout, c'est que pour toi peut etre la fin est claire maintenant, que tu l'as compris, accepté avec le temps. Mais jusqu'à maintenant, j'arrive pas moi même à le saisir, à le croire.
Mon coeur n'ont plus d'ailleurs, il m'en veux.
Il essaye encore et encore, trotinant sur le temps qui passe, d'essayer de comprendre cette fin et surtout de trouver où la fixer ? Il n'aime pas ca, il me dit :
C'est comme ce que tu fais en cours... Quand en classe tu ne comprend rien à ce que dit la prof et quand elle te demande **** as-tu compris ? Et que tu lui répond oui avec toute assurance et avec toute franchise, à croire que tu serais capable de rééxpliquer la lecon a toute la classe. Tu le lui as dis. Oui c'est la fin, tu l'a convaincu de ce dont moi même, ton maître, maître de tes émotions de tout ce qui te mets en relations avec le sentimental n'en suis pas convaincu. Pourquoi te mentir ? Pourquoi vouloir subir de tels conséquences juste pour lui faire payer ce qu'il ta fais ? Pour qu'il souffre à son tours ton absence... ?

Et voilà que maintenant tu me plains, et je me plains moi-même de me voir souffrir à cause de ce voile de mensonges avec lequel tu m'as caché, et cette comédie avec laquelle tu as étouffé mes battements... Et maintenant c'est à toi, à moi de tout endurer. Tu souffre de son éloignement, tu souffre de ta propre décision. Tu ne peux imaginer comment je hais cette fierté, cet orgueil qui nous a fait obstacle sur le chemin du bonheur, qui a empeché la suite de cette histoire qui pour moi n'est pas encore fini, et quoi que tu te mentes je me lasserai pas de te le rapeller. Fuis son regard si tu veux, fuis LE, fuis votre passé à deux, fuis le fil de tendresse qui vous liait, celle qui vous prenait si fort dans ses bras, fuis le monde qui vous rattachait... Mais tu ne pourras jamais fuire ce qui cours dans tes veines, ce qui sera toujours présent quoi que tu t'absente et t'éloigne, jamais me fuire. Ancrée dans ton corps, que tu m'aimes ou que tu me hais, c'est ton propre coeur qui te parle. Pourrais tu contester pareils vérités ? Chut... Je connais déja la réponse, la vraie.
J'ai tout supporté, ces larmes qui se traçait sur tes joues, les nuits à ne pas dormir, ces souvenirs qui rongent tes pensées, qui me rongent, ce vide que tu essayait de remplir, ce voile accablant qui empêche mes démarches, tout ce qui nous retiens a lui, ta facon de remplir ton temps de tout et de rien, dans l'espoir, que ce temps ne me prête pas une minute à m'exprimer.
Je ne t'ai pas brusqué et je t'ai laissé faire, en espérant que tu arrivera a ce but que tu vois de si loin mais que tu n'arrive toujours pas à atteindre. Dans l'espoir d'etre moi-même délivré de ces chaînes. Tu as tout employé et toujours sans résultat.
Mon coeur parle, mais je ne veux plus l'écouter, il dit tellement vrai... Et ça me gêne !

La perfection des sentiments nous a rassemblé un jour, en couple on a connu un beau monde, loin de tous et proche de tout j'y ait vécu, mais l'imperfection de cette vie, de l'humain, de nos coeurs a fini par s'imposer.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Ecoute... C'est ton coeur qui te parle.
Posté par ushiwa.sasuke le 09/05/2007 11:29:26
T'as-t-il fait souffrir pour que tu prennes cette décision à contre coeur ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Ecoute... C'est ton coeur qui te parle.
Posté par natacha153 le 11/05/2007 16:04:57
elle est très franche cette histoire et très belle. Je connais cette souffrance, passe donc voir mon article...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 104 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲