FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
144 connectés : 0 membres et 144 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Apologie de la femme
Posté par lolotte le 20/08/2004 07:47:45
Entre "A une femme, le silence est un facteur de beauté" (Sophocle) et "La femme est l'avenir de l’homme" (Aragon), il a fallu plus de deux millénaires et de nombreux combats pour faire évoluer le statut de la femme. Qu'elles nous fassent du mal ou qu’elles soient tendre ; c'est bien d'elles que vient la lumière, mais que notre société a encore beaucoup trop tendance à déprécier...

Nonobstant l’évolution de la condition féminine, par le droit de vote, leur émancipation, ou encore l’affranchissement de la domination maritale, la femme n’a toujours pas obtenu la place qui lui revient de droit. Et pourtant, il est certains que l’admission des femmes à l’égalité la plus parfaite serait la marque la plus sure de la civilisation ; elles doubleraient les forces intellectuelles de l’humanité. Pourquoi la femme devrait-elle faire deux fois mieux qu’un homme afin qu’on en pense autant de bien ?
Thatcher disait : "En politique, si vous voulez des discours, demandez à un homme ; si vous voulez des actes, demandez à une femme". D’ailleurs, il est simple de constater que depuis la création, il n'y a pas eu de méfait en ce monde où une femme ne soit entrée pour quelque chose.
Si l’on reproche aux femmes de préférer être belles qu’intelligentes, c’est tout simplement parce que chez l'homme, il doit certainement y avoir plus d’idiots que d’aveugles. Combien de fois un homme est-il plus haut et est-il plus bête que quand il se retrouve aux côtés d’une femme qu’il veut épater ?

La vision de l’homme ne fait que refléter son avidité : son cœur réclame une femme ; ses sens en veulent plusieurs ; son orgueil les désire toutes. Il est d’ailleurs bizarre de constater que le nom cocu n’ait pas de féminin !!!
On pourrait aussi reprocher à certains hommes que l’amour n’occupe qu’une partie de leur vie ; alors que celui d’une femme occupe généralement toute son existence.
De nos jours, force est de constater que beaucoup ne savent pas faire la distinction entre une relation amoureuse et une pseudo dépendance qui ne marque les esprits de ses contractants que durant quelques heures.
Effet de mode ? Sentiment partagé selon lequel former un couple à tout prix permet une plus facile intégration dans notre société ? Il faut presque aujourd’hui aimer n’importe qui, n’importe comment pourvu que l’on aime !
Aimer réellement une femme, ce n’est pas cela, c’est n’avoir plus droit au soleil de tout le monde, c’est avoir le sien. Chaque jour, on l’aime davantage, aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain.
Il faut absolument que la pudeur féminine reste un aphrodisiaque pour l’homme.
Malgré tout, il y a bien longtemps que l’homme véritablement amoureux a renoncé de discuter avec son âme ; elle a toujours le dernier mot pour une personne ; c’est un mot d’amour.

Aujourd’hui : sentir, aimer, souffrir, se dévouer ne doit plus faire partie du texte de la vie des femmes : la femme est et restera le chef d’œuvre de dieu pour le genre humain.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Apologie de la femme
Posté par lolotte le 20/08/2004 07:47:45
Se permettre la critique d’un article demande une certaine maîtrise rédactionnelle, ce que malgré tes « pouvoirs de magicien » tu n’as pas l’air d’avoir. Je pense qu’il y a certainement beaucoup plus matière à discourir sur les deux lignes dont tu es l’auteur, que sur mon article entier ! Je tiens à ce que tu saches pour simple exemple que le mot pamphlet définit un petit écrit satirique ; vocabulaire qui ne convient donc pas à cet article. Je te conseil pour tes prochaines critiques l’utilisation d’un vocabulaire plus usité.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Apologie de la femme
Posté par lolotte le 20/08/2004 07:47:45
Les critiques ne me posent aucun probeme quand elles sont fondées,
Au fait MAGICIAN, usité est un adjectif, et non pas un verbe (cf usiter!!!)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143