Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Mornes faite de faims damnées
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:55:49
Pour ceux qui n'auraient pas compris la triste comparaison: bonnes fêtes de fin d'année. Ce gribouillis scriptural à la limite de l'incitation au suicide collectif de mes lecteurs pose une simple question:" Faut il attendre la fin de l'année pour être heureux?"

Comme le disait ce très cher Pierre Desproges, humoriste ascendant cancer qui s'opposait à ceux de l'Académie Française qui ne font pas encore pipi sous eux: "Qu'est ce que le nouvel an? Sinon le jour honni entre tous où des brassées d'imbéciles joviaux se jettent sur leur téléphone pour vous rapeller l'inexorable progression de votre compte à rebours avant le départ pour le Père Lachaise."

Il avait raison, oui, est ce de l'anarchie que de ne pas attendre une date fixe pour se bourrer la gueule en comptant de dix à zéro, chiffre fatidique où il est permis d'embrasser n'importe quelle greluche, lui faisant accessoirement profiter d'une haleine de vinasse repoussante?

Faut il attendre le 25 décembre, date où le Christ n'est pas né,et où Gérard a trépanné, pour courrir les magasins comme de bons petits consomateurs attardés afin de trouver LE bibelot ringard qui fera plaisir à Germaine?

Le seul moment où l'on aprécie Noël, c'est encore quand on est môme, quand on croit toujours à l'histoire du vieux bonhomme qui exploite de pauvres bêtes pour traîner une chariotte assez grosse pour contenir tout ce que la marmaille planétaire a ordonné aux parents serviles.
C'est con, un gosse, n'empêche. C'est ingrat, en plus.
Si j'ose encore citer ce bon vieux desproges, quand il parlait du très bon illustré de Serre sur les "petits anges" que sont les enfants je dirais ceci:
"Le mode de vie de l'enfant est essentiellement parasitaire. De la première tétine au dernier joint, ils s'y confondent avec un cynisme confondant, ne s'arrêtant de baffrer à nos crochets que pour pisser dans nos draps, profaner nos bibelots et s'enliser en de coûteuses études pour nous narger ensuite du haut de leurs diplômes en guettant joyeusement l'heure de nous fuir enfin."

Mais bon, je me perds, là, qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour se pavaner en citant du desproges, c'est de la masturbation intellectuelle pure et dure.

Qu'est ce que je disais au fait moi? Ha oui, les faites de faims damnés. Je sais, ça ne veut strictement rien dire, mais je vous le demande franchement, Noël, ça veut dire quelque chose?

Je pense que de telles fêtes sont faites pour les gens qui s'emmerdent dans leur vie. La simple pensée de bouffer de la dinde en compagnie de la belle mère cynique, en écoutant avec un sourrire hypocrite les bonnes vieilles blagues vaseuses de tonton Charles ne devrait pas nous réjouit à ce point, si on s'emmerdait pas tellement pendant le restant de l'année.

C'est vrai, c'est toujours la même chose, on court dans le centre ville en se gelant les miches, pour trouver un cadeau par adulte et une vingtaine par enfant. Les guirelandes, toujours les mêmes flottent au_dessus de nos têtes tandis que la chanson de Tino Rossi, toujours la même, berce nos cervelles ahuries jusqu'au vomissement.
C'est con, Noël, c'est un beau prénom, c'est tout.

Je vous le dis, n'attendez pas de date précise pour réunir votre famille, si vous l'aimez, n'attendez pas Noël pour bouffer de la bûche, n'attendez pas l'anniversaire de vos gosses pour leur prouver à l'aide de la dernière game cube que vous les aimez.
N'attendez pas non plus Paques pour planquer ce que vous voulez dans votre jardin, le 14 juillet pour réveiller le quartier en faisait exloser des mamouth (les pétards, pas l'animal).
Profitez du jour présent, faites la fête à la date que vous voulez, au moins vous n'aurez pas à supporter les insuportables niaiseries télévisuelles, les matraquages publicitaires, et j'en passe.

En bref emmerdez le monde, car avouez_le il vous emmerde.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par kant1 le 20/08/2004 07:55:49
Et un coup de gueule comme on les aime, un. Bravo pour l'article.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par le 20/08/2004 07:55:49
Noël ça me file le cafard...ça me rappelle quand j'étais enfant et que sapristi j'adorais ce moment, mais aujourd'hui c'est beaucoup d'hypocrisie. brrr...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par chris888 le 20/08/2004 07:55:49
Excellent l'article!! Ca résume exactement ce que je pense, et ce que j'essaie de faire comprendre a pas mal de personnes autour de moi! En tout cas moi je fais des cadeaux toute l'année!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par paradigm7 le 20/08/2004 07:55:49
Article interessant.

Pourquoi attendre la fin de l'année pour se rappeler que l'on peut faire la fête de façon insouciente, pour simuler une joie éphémère ? Effectivement les arguments manquent vu sous cet angle.

Mais les traditions ont quelque chose de bon aussi. L'attente d'un événement "heureux" peut rendre dans une certaine mesure heureux. St Exupéry l'a très bien illustré dans un passage du petit Petit Prince (Episode du renard)
(Bouquin à lire, il vaut mieux éviter les spectacles-musicaux-busness-artificiels-édulcorés ; ça s'appelle du vol intellectuel parfois...)

Les fêtes de fin d'année sont artificielles, dénuées de "sens profond", irrationnelles, mais ne peut-on pas y voir là une occasion simple de faire la fête ?

Disons qu'à la fin de l'année, il est de bon esprit que de se rappeller que l'on est en vie, et que devant nous une nouvelle année nous attend. Sans oublier bien sur que cette prochaine année ne sera pas meilleure parce qu'une bande de ploucs nous la souhaite bonne et que l'on ne se réveillera pas le 1er janvier plus intelligent que la veille.
[On se reveille d'ailleur souvent plus idiot, c'est l'effet mal à la tête suite à un abus d'alcool...]

Bref, faire la fête quand bon nous semble c'est très bon esprit ; mais ne pas faire la fête parce que les autres la font, n'est ce pas là aussi une forme (plus vicieuse) de conformisme ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par cmoi-symbol mm de loriginalit- le 20/08/2004 07:55:49
que de clichés !
le cp de la belle mère, c pa franchement original...

Ceci dit, ton article est super, bravo !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par w.w.w. le 20/08/2004 07:55:49
super; bel hommage à Desprosges

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par kimy le 20/08/2004 07:55:49
trop bien cet article!!!
Bon, un brin cynique et désesperé quand a la notion de famille, de fete nationale et de societé (mais qui pourrais t'en blamer, hein??) mais très bien écrit, et super drole!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par cyrilya le 20/08/2004 07:55:49
J'ai adoré vraiment c'est excellent !!
BRAVOOOOOO lol

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par ikki le 20/08/2004 07:55:49
Genial, et bonne année

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par chandlermbiing le 20/08/2004 07:55:49
Article pas trop mal, MAIS les arguments ne sont valables que contre le nouvel an.
Pour noël il y a une tradition qui continue d'être respectée, c'est toujours la magie de l'enfance qui revient.

Alors que le nouvel an, ça oui, c'est complètement débile, une fête purement commerciale par excellence:
on se réunit tous pour faire la fête sous prétexte, qu'il faut faire la fête.
"C'est le nouvel an c'est pas n'importe quel jour!" diront les ignorants! et je leur répondrait: et en quoi? puisque ce ne sont,en effet, que des chiffres que l'on a fixé conventionnellement, de façon totalement arbitraire pour pouvoir mesurer le temps qui passe, histoire d'avoir un minimum d'organisation...
Bien sur, ça aurait pu avoir un minimum de sens si les résolutions des humains était respéctées ou si les messages d'amour d'espoir et toutes ces idées utopistes n'étaient pas réduit à l'état de connerie par les "nouvellantistes" qui oublieront rapidement ce qu'ils ont dit la veille....
A noter que parmis ces nouvellantistes, les moins pitoyables seront ceux qui ,trop bourré, auront oublié leur résolutions(car là au moins il y a une excuse)

Bien sur, comme le dit si bien Elodie, on peut y trouver une occasion de faire la fête si ça fait longtemps qu'on en a pas fait (mais vu qu'en général noël c'est quelque jours avant...)

Avis à tout les nouvellantistes ignorants qui ont pris la résolution d'être moins con: arrêtez de dire "tu fais quoi pour le nouvel an" comme si c'était normal ou obligatoire de fêter le seul jour de l'année qui soit pile entre le 31 décembre et le 2 janvier...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par alivoule le 20/08/2004 07:55:49
je dois avoir un humour a la desproges alors!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par thom le 20/08/2004 07:55:49
oui pourquoi attendre noël pour etre heureux...
mais etre heureux ce n'est pas "avoir" heureux ou "savoir" heureux....c'est etre heureux...c'est a dire quelque chose que vous ne trouverez nul part au lycée, a la fac, ni dans les magazins...savoir des choses n'a jamais rendu personne heureux...avoir non plus d'ailleur car il y a des milliardaires qui se suicide de ne pas comprendre pourquoi ils ne sont pas heureux alors qu'ils "ont" tout....si le savoir rendait heureux, les premiers a nous montrer le bonheur de vivre seraient les erudis, les professeurs d'université, les scientifiques, mais il est évident que ce n'est pas le cas.
"etre" c'est vivre l'instant présent, etre en contemplation sans rien penser...juste ressentir les choses et profiter de leur beauté sans penser au temps qui passe...et ca, ca ne se produit pas quand on essaye de posseder (une maison, une voiture, un gros compte en banque, quand on achete l'amitié des autres avec de l'argent ou des cadeaux...).
Il existe un excellent film qui démontre bien l'absurdité de certain comportement qui nous oblige a faire des choses contre nos volontées, contre nos aspirations profondes soient disant pour notre bien, notre bonheur c'est le film "le cercle des poetes disparus"? Ce film est pessimiste a la fin mais si on exclu le drame on y voit le message "carpe diem" (profitez du jour présent)...ou dansez sur la terre avant que la terre ne danse sur vous.
amicalement
et plein de bonheur a tous
thom

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par chandlermbiing le 20/08/2004 07:55:49
Le bonheur (fait d'être heureux) peut être défini comme un état de satisfaction or n'importe quoi peut provoquer de la satisfaction, le fait de comprendre quelque chose (savoir) le fait de possèder quelque chose (avoir).
Au fait, à la base l'article parlait des gens qui se forçaient à faire la fête pour ne pas avoir moins de bonheur que les autres... médites la dessus petit thom

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par thom le 20/08/2004 07:55:49
tu viens juste de donner ta definition du bonheur..quand a "petit" thom...avec 1m84 et 36 ans....je penses pas faire partie de cette cathegorie la...merci mais il ne suffit pas de qualifier les gens pour faire des gens ce que l'on veut qu'ils soient...
le bonheur n'est pas la satisfaction...sinon chaque personne satisfaite serait dans le bonheur...le bonheur est un etat d'etre qui ne varie pas selon des aspect exterieur...encore moins par la satisfaction...le bonheur ne depends pas de l'autre ou d'une chose exterieure a nous...le bonheur est en nous et peux se cultiver...c'est juste une decision de ne pas faire dependre son bonheur d'autres chose que de soit.
amicalement
thom (grand)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par chandlermbiing le 20/08/2004 07:55:49
"petit thom" c'était amical,
en tout cas, je trouvais ça drôle...
peace and love man!

mais moi je te sors une définition d'un dico de philo qui dis que le bonheur est un état de satisfaction durable (sauf que vu que rien n'est éternel, la définition se termine par "le bonheur n'existe pas" donc j'en ai supprimé la notion de durabilité pour ne pas qu'on se fasse des noeuds aux cerveau sachant qu'on est plus trop dans le sujet quand même

signé: l'horrible méchant chandlermbiing

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par thom le 20/08/2004 07:55:49
pas de probleme..peace and love chandler...
je me disais aussi que je detestais ta definition sans te dester toi...evidement si c'est une diffinition estampillée par le pouvoir culturel en place via la philo qu'on apprend...enfin qu'on bourre dans le crane de jeunes gens de 17 ans juste avant le bac...effectivement le but est moins de s'interroger sur le sens de la vie et de tout ce qui l'entour...mais bien de forcer les gens a se resigner d'accepter la societe de merde que les dirigeants politique cynique et malfaisants essayent
de nous inculquer a travers l'educastration nationale...
il semblerait qu'il y ait beaucoup de gens qui aient tout interet a ce que le systeme actuel perdure...ceux qui en profite evidement au premier chef...et aussi tous les faux culs qui se servent dans la corbeille au passage ou meme ceux qui esperent seulement mettre les mains dans cette corbeille...
ce n'est pas parce que la philo dit une chose qu'elle est vrai...cherchons d'abord a s'interroger sur l'origine des textes de philo...pourquoi certains philosophe sont mis en exergue et pas d'autres?!...pour quel raison et pourquoi il en est ainsi...
en tous cas on a l'exemple qu'un philosophe estampillé peut se fourvoyer dans un gouvernement a la limite du facisme si ce n'est pas deja faciste totalement d'ailleurs, c'est le ministre de l'educastration nationale...faut il que les gens qui nous dirigent et ayant une tres mauvaise presse, aient
ete acculé a redorer leur blason avec un tel guignol...ce n'est pas parce qu'on le dit philosophe qu'il l'est reellement...surtout avec ce qu'il laisse faire sans broncher...quelle honte!
amicalement
thom

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par chandlermbiing le 20/08/2004 07:55:49
quel joli néologisme "éducastration nationale"... tu es poête à tes heures?
sache quand même que j'ai mon bac depuis un petit moment, j'ai même fini mes études et ne t'inquiète pas pour moi au niveau de l'information contrôlé par une société fasciste je suis pas mal renseigné, connais tu l'article "fallait quand même pas voter lepen"? je suis l'auteur de ce bide intersidéral sur france-jeunes. (poétique aussi n'est ce pas cette association entre "intersidéral" et "france-jeunes"
Mais curieusement, je ne suis pas blessé, voir même plutôt flatté car ça donne du poids à mon article.
Excuse moi ma ptite Elodie, j'arrête de te pourrir ton article avec mes conneries

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Mornes faite de faims damnées
Posté par saperlipopette le 11/09/2004 22:53:17
lol, t'as raison sur ce point, nous sommes dépendant de cette société...c'est pathétiquement désespérent

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 139 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲