FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
145 connectés : 1 membres et 144 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par camilla le 04/07/2007 23:10:22
La faculté de médecine diffère du traditionnel système LMD (licence-master-doctorat). Le cursus des études médicales se divise en trois cycles (1er, 2ème et 3ème) respectivement de 2,4 et 2 ans (sans compter les redoublements). Ensuite viennent les spécialisations, qui se font sur concours.


Comment entrer en faculté de médecine

Pour pouvoir tenter le concours de médecine, il faut être titulaire du baccalauréat. Il est évidemment conseillé d'avoir passé un bac scientifique, l'option n'étant pas très importante. Les inscriptions se font en général fin juin ou en juillet, après les résultats du bac. Le mieux est d'aller voir les modalités d'inscription sur le site internet de la faculté dans laquelle vous voulez étudier. Avis aux angoissés : le contenu de votre dossier scolaire n'importe pas dans la validation de votre inscription.


Une sélection très sévère

Une fois inscrit (e) dans votre fac, vous ferez partie d'un vaste ensemble d'individus, regroupés sous le nom d'étudiants en P1 (1ère année du Premier cycle). Selon les facs, leur nombre peut aller jusqu'à 4000 étudiants ! Cela fait un gros changement, surtout lorsque l'on sort de son petit lycée pour arriver dans des énormes amphithéâtres surpeuplés, où quelques fois un écran géant et des haut-parleurs remplacent le prof...
Et c'est parti pour 1 an d'études acharnées, année qui se divise en 2 quadrimestres, séparés par le fameux concours (en général la première partie est vers décembre-janvier, la deuxième vers mai-juin). Comme c'est un concours, pour être reçu il faut être parmi les premiers, en général dans les 11% premiers. Chaque année, un nombre d'étudiants admis en médecine est fixé par fac, cela s'appelle le numerus clausus (pour consulter celui de ta fac, clique sur ce lien http://www.anemf.org/numerus-clausus-2007.html). Un exemple : à la faculté de médecine de Marseille, sur 3000 étudiants, seuls 345 seront reçus !
A la fin de l'année, nombreux sont donc les déçus... Une dure loi de sélection, à laquelle s'ajoute une seule et unique possibilité de redoubler ! L'étudiant n'a donc que deux ans pour réussir le concours, et en cas d'échec, il n'a plus qu'à envisager une reconversion.


Les écuries

Ce concours ingrat se fait, pour la majorité des épreuves, par QCM (Questionnaire à Choix Multiple). Vous aurez des annales des concours précédents pour vous entrainer, mais cela n'est souvent pas suffisant, et la plupart des étudiants sont inscrits, parallèlement à la fac, à des "écuries".
Les écuries sont des organismes, le plus souvent privés, dont le but est d'aider l'étudiant à obtenir son concours. Les écuries sélectionnent souvent sur dossier ! Ces écuries sont souvent chères (de 1000 à 4000 euros l'année). Mais l'immense avantage est le suivi continu des cours à la fac : chaque semaine, les cours sont réabordés avec des professeurs agrées ou avec des étudiants en médecine (selon l'écurie), des QCM sont faits et l'étudiant peut poser toutes les questions qu'il veut. Cela permet d'évaluer son niveau (grâce aux QCM notés) et de repérer ses lacunes. Enfin, des concours blancs sont organisés, afin d'être en condition pour le vrai concours... L'écurie privée est aussi un lieu où l'on peut venir travailler ses cours en toute tranquillité, ou parler avec d'autres étudiants.
Pour les étudiants qui n'ont pas les moyens de se payer une écurie privée, la faculté de médecine a aussi sa propre écurie, mais l'inconvénient est qu'il n'y a pas un soutien personnel de la part des tuteurs (étudiants de 2ème ou 3ème année qui s'occupent de faire des QCM relatifs aux cours) car les étudiants y sont très nombreux. Cela force donc à une grande autonomie de travail...
Je pense en tout cas que l'écurie est quasiment incontournable pour l'étudiant en médecine.


Quelques petits conseils

- Arriver en avance de 15 bonnes minutes avant les cours, afin d'être sûr d'avoir une place (surtout en début d'année).
- Manger le plus souvent possible au restaurant universitaire (ou R'U), on gagne du temps sur le travail, on mange équilibré et on fait des économies !
- Ne rester qu'avec des gens qui ont envie de réussir et qui sont travailleurs, cette année les amitiés sont plutôt intéressées (oui, je sais, ce n'est très reluisant... Mais c'est la dure loi de médecine !).
- on oublie les sorties et les soirées pendant un an. Comme disait un prof de biochimie : "les anniversaires, noël et autres fêtes, on les fait en juillet ! ". Le 1er janvier, à 00 : 10 on est couché...
- La solitude prolongée est à éviter. L'idéal est de travailler d'abord seul, puis en groupe, à 2 ou 3. La souffrance passe mieux à plusieurs !
- Il faut avoir conscience que c'est un concours extrêmement dur, et que beaucoup de gens sont motivés pour l'avoir. Vous devez rester concentrés, ne jamais perdre de vue l'objectif concours et ne pas se laisser influencer par ce qui pourrait vous en détourner.


Le plus important

Quotidiennement, il n'y a que quelques heures de cours (3 ou 4h). La difficulté réside en un travail personnel CONTINU, d'au moins 5h par jour. C'est un concours, je le répète, très difficile car il suppose une grande endurance pour la mémoire. C'est pourquoi il est primordial de travailler ses leçons AU JOUR LE JOUR, et d'utiliser ses week-ends pour approfondir ce que l'on n'a pas compris et faire des QCM. La mémoire n'aime pas le stress, le concours de médecine n'est pas le bac et ne se révise pas 1 mois avant mais TOUT AU LONG DE L'ANNEE. Avant de tenter le concours, vous devez être conscient de l'énorme travail à fournir, les fainéants et non-travailleurs n'ont aucune chance. L'intelligence n'est pas le facteur clef de la réussite; c'est le TRAVAIL !
Beaucoup de gens échouent car ils se disent, lors de leur première année "c'est bon, j'ai encore un an, je peux redoubler". Là est le danger ! Si en effet, beaucoup de gens redoublent, la première P1 n'est pas à prendre à la légère : on y prend des habitudes de travail, on apprend la plus grande partie des cours... Il faut aussi savoir que la plupart des premiers au concours sont des primants, c'est-à-dire des gens qui n'ont fait qu'une seule première année...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par berts le 05/07/2007 01:33:54
Camilla,
Si je suis en première année de licence (sciences) à l'université, puis-je me réorienter en première année médecine?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par camilla le 05/07/2007 10:04:29
berts, bien sûr que tu le peux, tu as le bac et peu importe ce que tu as fait après si tu n'as pas tenté le concours de médecine! J'ai pu voir des gens d'une trentaine d'années à la fac alors… en plus, ton année de licence ne te sera que plus favorable à l'apprentissage des cours de médecine..

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par catburglar le 05/07/2007 10:17:39
Alors comme je l'avais dit hier matin , ton article est tres bien camilla!!!

Seulement, de mon temps (il y a 1-2 ans lol), il fallait arriver au moins 1h30 avant le debut des cours et attendre devant les portes de l'amphi avant d'y courir comme des cons pour chopper 3 places!! Et il fallait se pointer encore plus tot au debut de l'annee. C'est pour ca qu'on etablissait une rota pour eviter que ce soit tjrs les memes qui se levent a pas d'heure! Et les autres du groupe, eux peuvent arriver 15 minutes avant le cours et s'installer "confortablement" aux places reservees par leur(s) camarade(s).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par spy le 05/07/2007 12:00:44
je vois que la situation ne s'ameloire pas en medecine : le numerus clausus fait que cela devient aussi difficile de faire medecine que de faire une prépa et d'entrer dans une grande ecole .
Et sur quels criteres juge-t-on que X ou Y fera un bon medecin ? > sur des maths , de la physique , de la chimie , tout mais rien sur le sens clinique ni la motivation .
Bon , il faut selectionner ? mais pitié ! sur des criteres plus medicaux !
Et pourquoi faire une selection si dure ? il y a penurie de bons medecins . ... parce qu'il n' y a meme plus de concurrence . Une fois installé , le medecin va +/- bien gagner sa vie , qu'il se tienne a jour ou non , qu'il soit efficace ou non . Bien sûr le bouche à oreille fonctionne mais les médecins compétents sont vite surchargés et deviennnent . . . incompétents .

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par malicia le 05/07/2007 13:57:08
Bon je vais refaire un petit commentaire...

Attention : les prépas ("écuries" ) ne sont pas indispensables! Tout dépend de la méthode de travail de chacun. Il est aussi possible de se procurer les exams blancs des prépas auprès des gens qui y sont/étaient inscrits. D'après des témoignages, la prépa serait surtout une motivation, elle oblige à bien réviser pour le jour de l'exm blanc. A l'étudiant de voir s'il préfère une prépa "cours + exams blancs" ou juste la formule "exams blancs". Je pense que les cours ne sont pas vraiment nécessaires et que l'étudiant a déjà un emploi du temps assez lourd... et pour y avoir assisté les corrigés des exams blancs sont bien complets. Il y a des étudiants qui réussissent sans prépa et d'autres qui échouent avec prépa... Dans tous les cas on ne réussit pas uniquement grâce à une prépa, la réussite est surtout dû au temps et à la méthode de travail... mais certains ont effectivement besoin de cette aide... Beaucoup se contentent aussi du tutorat (cours, exos, exams blancs) proposé par la fac.

Pour les bizuths (primants) se procurer les cours d'anciens élèves peut être un plus, surtout dans les matières "nouvelles", comme l'anatomie par exemple... où l'on est confronté à plein de termes nouveaux et c'est toujours bien au début de pouvoir vérifier un peu ce que l'on a écrit (ça évite aussi de passer des heures avec un dico pour vérifier l'othographe ^^)
Mais attention les profs aiment changer leurs cours d'une année à l'autre ou rajouter des petits détails importants (en temps que carrée j'ai pu moi-même le constater ^^) - mêmme en enlever (et dans ce cas se serait idiot d'apprendre trop ^^) donc le mieux est quand même de reprendre tous les cours en entier ( sauf pour les quelques profs qui sont réputés pour faire mot à mot les mêmes cours tous les ans). Lors de l'exam les profs aiment bien questionner sur le moindre petit détail, donc tout prendre en note s'avère vraiment indispensable! "Tout par coeur, même les couleurs" ^^ Il faut apprendre à écrire très vite... Evidemment le poignet souffre! mais on s'y habitue vite ^^

Pour les méthodes de travail, cela dépend de chacun mais travailler en groupe peut s'avérer efficace et utile pour demander/échanger des explications, reprendre et compléter les cours... Et puis je pense que pendant cette première année de médecine il faut à tout prix éviter de s'isoler complètement, alors si on refuse des sorties autant ne pas travailler seul... bosser en groupe, manger avec ses amis... tout ça n'est pas à négliger car la pression est tellement forte qu'il n'est pas évident de la supporter seul, et c'est important de se divertir un peu pendant les pauses...

A Strasbourg on est 1500 inscrits pour 239 places en médecine... en plus cette année on a eu le droit à une "superbe" réforme... ils nous ont supprimé tous les QCM contre des QRS (questions à réponses succintes) et des QT (questions traditionelles - càd de la rédaction) et don au lieu de QCM qui recouvrent en gros tout le programme on avait 2-3 questions sur des poins très précis... et donc dans ce cas la moindre impasse n'est vraiment plus envisageables, au risque de rendre des copies blanches (ce qui s'est passé apparemment... et pas qu'un peu paraît il) Une amie classée dans les 350 a rendu 2 copies blanches donc imaginez ceux qui sont plus loin dans le classement! Les notes sont vraiment basses... Du coup cette année beaucoup sont écoeurés car en 2005/2006 les derniers qui avaient les 90/390 pour redoubler étaient dans les 1050-1100 alors que cette année ça va jusqu'à 800 environ! (sur 1500 c'est vraiment peu) Du coup SSSSSELECTION à fond, car beaucoup moins de carrés l'an prochain... Maintenant il n'est pas seulement difficile d'avoir son année, mais il est aussi de plus en plus difficile de redoubler! N'importe quoi!

Au fait pour les futurs carabins (suicidaires ) s'ils veulent plus d'info ils peuvent toujours se renseigner sur les forums de leur faculté... qu'ils peuvent trouver par ce lien
http://www.e-carabin.net/index.php?page=4


spy --------> oui tu as raison, le concours est vraiment purement sélectif ... mais au niveau quantitatif et non qualiquatif (je veux dire par là que les futurs médecins sont choisis sur de mauvais critères...)
Quand j'ai dit à mon médecin que j'avais raté et abandonné le concours, elle m'a fait savoir qu'elle même et ses collegues étaient plutot contents de partir à la retraite dans les prochaines années car ils ne savent vraiment pas comment la médecine va évoluer... mais selon eux pas dans le bon sens...
Enfin je suis pas (complètement ^^) idiote, je sais qu'en me disant que ce n'était pas plus mal que je sorte de ce parcours elle cherchait aussi à me remonter le moral ^^


EDIT : pas si petit que ça mon commentaire XD

Modifié le 05/07/2007 13:57:53

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par spy le 05/07/2007 14:36:24
oui on a peur en pensant à l' avenir ! de plus en plus de notions à connaitre mais au final de moins en moins de connaissances pratiques .
Quant aux QCM , celles-ci ne sont pas appréciées par tout le monde : plus que des connaissances profondes elles demandent une agilité d'esprit qui déroutent certains .
On ne prepare pas du tout de la meme façon un examan par QCM qu'un examen , classique ou à reponses courtes et ca n'entre pas toujours dans la tete des candidats .
Pour ma part j' ai essentiellement préparé mes examens par QCM en me procurant le maximum de questions des années antérieures , en apprenant a y repondre vite et en apprenant ce qui tournait autour du sujet et pas autre chose : ça m' a réussi , meme si les notes n'etaient pas toujours glorieuses : l'essentiel est de ne pas se faire surprendre par le temps , laisser tomber la question qui n'est pas evidente et y revenir seulement a la fin de l'épreuve . Au moins on s' asssure ainsi d'un minimum de bonnes reponses .
Autre chose a deplorer : la mentalité des profs comme des eleves , les 1ers voient trop souvent devant eux des "éléments " à éliminer-selectionner et non de futurs confreres à former intelligemment et dans le respect mutuel . Cet etat d'esprit ne cesse qu' a la fin des etudes .
Quant aux seconds , ils en arrivent à se "bouffer le nez" , à cacher leur copie pendant les examens comme au temps du college , à "souffler" le moins possible de renseignements : l'effet pervers d'une competitivité à outrance qui n' a pas lieu d'être .
Il manque du presonnel medical partout , infirmieres compris , à tel point que l'on debauche à prix d'or ( logement facilité , moderne et quasi gratuit , avantages restaurant ) du personnel de la peninsule iberique , qui d' ailleurs , s'assimile vite et travaille tres bien , beaucuop mieux que ce qu'on trouvait précédemment hors europe , pour ne pas etre trop precis ... ).
Quant aux medecins etrangers , s'ils ont fait toutes leurs etudes en France , ils sont tres bien , mais s'ils viennent travailler en tant qu' attachés avec des equivalences , c'est variable et ils sont mal payés et peu motivés. ( l'un expliquerait-il l'autre ?) Mais bien des services seraient deserts sans eux !
En étant méchant je dirais qu' en cas de maladie grave , retrouver la santé devient presque une loterie . Heureusement la nature fait l'essentiel du travail

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par malicia le 05/07/2007 14:56:56
spy -------> entre les QCM et les QT, la différence est énorme, ce n'est pas du tout la même méthode de travail... perso je préfère les QCM... enfin en même temps quand t'entendais des gens qui avaient des bonnes notes dire qu'ils avaient répondu plus de la moitié au pif t'es un peu dégoûté aussi!! (c'est pas le truc qui risque de m'arriver vu la chance que j'ai )
Mais par exemple, un gars plutot bien classé l'an dernier (mais pas assez pour avoir médecine) s'est retrouvé dans les 600e cette année, en ayant bossé tout aussi bien voire plus!
A mon avis si on fait passé le concours à des memes étudiants version QCM et version QT, le classement ne sera certainement pas le même...

Enfin pour moi c'est fini tout ça, c'est pas plus mal ^^
(quand je pense que demain yen a qui vont enfin savoir s'ils sont pris médecine/sage-femme/kiné/dentaire ... le stress )

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par spy le 05/07/2007 21:37:35
En tout cas , ce qui me choque , c'est bien que la selection soit aussi drastique alors que les besoins augmentent et qu'elle se fasse sur des notions dont 95% des futurs médecins n' auront jamais besoin : la loi de poiseuille sur la viscosité , ca rend un medecin plus intelligent ? savoir manipuler les logarithmes leur servira-t-il ? decouvrir entre 6 molécules tres voisines laquelle correspond au glucose , est-ce ce dont ils auront besoin un jour ? NON , jamais pour la plupart
Connerie des sciences "fondamentales" poussées à l'extreme : il faudrait que , dès le depart , les etudiants puissent choisir s'ils veulent faire une carriere de clinicien ou de chercheur

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par malicia le 05/07/2007 21:47:21
spy ---> oui sur ce point je suis entierement d'accord avec toi !
mais t'as quoi contre la loi de Poiseuille? xD que de bons souvenirs tout ça ^^
euh c'est comme l'épidémio, à moins de se lancer la dedans je vois pas l'interet d'apprendre des formules pour devenir médecin

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par berts le 05/07/2007 22:15:46
Camilla,
En Nouvelle-Calédonie, les places sont limitées en première année de médecine. On nous recrute sur dossier. Cette année, seulement une trentaine de places étaient disponibles...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par camilla le 05/07/2007 22:44:34
malicia et spy ==> je sais que cette sélection est très injuste, mais je pense qu'il faut bien une méthode pour faire le tri parmi tous les prétendants.. là, on nous sélectionne sur la mémoire et la faculté à absorber une quantité étourdissante de cours.. c'est une sélection comme une autre par contre je suis heureuse qu'une réforme soit bientôt adoptée, pour faire un concours d'entrée avant la fac sans perdre une année entière..

berts==> je ne connais pas les conditions d'entrée dans les DOM TOM, mais je suppose qu'à partir d'un moment vous devez venir en france?
et 30 places c'est sûr que c'est peu, mais sur combien?

Modifié le 05/07/2007 22:45:06

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par malicia le 06/07/2007 17:30:00
camilla ---> oui un concours d'entrée ne serait pas idiot... au moins tu perds pas 2 ans pour rien, t'es rejeté dès le départ ^^
mais c'est pas dit que la réfrome se fera (en tout cas c'est pas encore pour bientôt!) parce q'uil veulent maintenir leur statut de FACULTE de médecine (allez savoir pourquoi!), or une fac, suffit du bac pour s'inscrire, pas de sélection à l'entrée... that is the problem !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par berts le 08/07/2007 05:33:34
Camilla,
Il y a juste une première année de médecine, ceux qui passent partiront en France; et les autres...soient ils restent, soient ils abandonnent. Il y a eut je pense 10 redoublants, donc pour un total de 40 places.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par malicia le 08/07/2007 19:51:29
Cette année à Strasbourg celui qui a eu la derniere place de médecine est un cube
Comment il a eu de la chance! comme quoi la limite entre le champagne et la corde est vraime infime

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par camilla le 09/07/2007 12:18:59
malicia==> un cube? un obèse? ou un triplant? on a pas les mêmes expressions selon les régions

Modifié le 09/07/2007 12:19:26

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par malicia le 09/07/2007 13:38:55
camilla -----> xD un triplant... c'est facile : bizuth, carré, cube

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par camilla le 09/07/2007 13:44:38
malicia==> okkkkkkkkkk!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par jacquesv le 09/07/2007 16:58:49
un site qui pourrait intéresser certains:
http://www.remede.org/

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par camilla le 10/07/2007 14:17:59
jacquesv==> merci pour le site

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par mister_cool le 19/07/2007 12:20:42
Je connaissais à peu près le fonctionnement de la fac de médecine mais cet article m'a appris beaucoup de choses. Il est complet

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le concours de médecine : description et quelques conseils
Posté par ramodya le 03/09/2011 21:00:36
Donc pour les étrangers c'est quasiment impossible de faire des études de médecine en France, y a presque aucune chance d'avoir ce putain de concours!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143