FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
119 connectés : 0 membres et 119 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Maman... Il est parti...
Posté par erza le 11/07/2007 00:10:01
Et si je te racontais maman. Et si je te disais qu'il est parti. Maman, je n'ai pas appris à me passer de lui, tu ne m'as pas appris à affronter le manque. J'ai peur maman, je l'avoue. J'ai peur du jour où je devrais m'avouer que je me suis trompée. J'ai peur de croiser mon regard honteux dans le miroir. Je redoute le jour où je devrais t'avouer que j'aurais dû t'écouter. Je ne suis pas la femme forte que tu as tant voulu que je sois, que tu crois que je suis. Au lieu d'être cette jeune femme triomphante et rayonnante, je suis celle-ci : délavée, blasée et aigrie. Transportant une amertume muette et tellement lourde, tenace, que je la crois tatouée. Je l'ai attendu longtemps maman, mais il n'est pas encore revenu. Je vis dans la dénégation. Je ne me pose plus de questions, je ne me souviens plus, je ne réfléchis plus. Je vis. Maman, s'il est vraiment parti, je veux le pleurer dans tes bras. Je ne veux plus retenir ces douloureux sanglots qui m'étouffent. J'ai beau être grande, je ne le suis plus quand je perds. Il est tout ce dont tu m'as prévenu. Il m'a laissée comme tu l'as prédit. Je l'ai aimé comme tu me l'as défendu. Comme une sotte. En vair et contre toutes les évidences.



Et il est parti.
Depuis, il a mûrement consommé toute ma réserve de patience. Mais maman, je veux lui donner mon dernier morceau de temps. Je veux lui céder ma dernière part d'espoir fou. Celle que ma constance et mon attente ont conçue sous l'ombre de mon désir. Il vit son dernier règne de sursis. Mon affection parle plus fort que ma raison. Elle lui accorde à nouveau un délai illégitime, alors que tout autour de moi rit l'absurdité de mon état. Ne me regarde pas comme ça, ne me demande pas de t'expliquer des choses qui me dépassent. Une fois ce délai écoulé, la vie n'aura plus de nuances. Ce jour là, à bout de souffle mais la tête haute, je prendrai les couleurs de cette sombre vérité. Mais laisse moi remettre ce mal à un peu plus tard. Laisse moi le faire, peut être qu'il se souviendra, peut être qu'il rentrera. Je te promets qu'après, je me déciderai enfin à admettre ma défaite. Je me rétracterai sur mes espoirs, sans me retourner et sans discuter. Je ramasserai toutes ses affaires qui traînent et où je n'arrête pas de me prendre les pieds. Mais laisse moi l'attendre un peu. Rien qu'un tout petit peu. Laisse moi dormir bercée de mes délicieux mensonges quelques jours encore. Je veux dormir encore un peu dans ses bras. Même si tu ne le vois pas, mon cœur le voit. Laisse moi vivre encore comme s'il rentrait ce soir. Je veux comme tous les matins regarder le calendrier et me dire qu'après tout, un mois ce n'est pas grand-chose. Je veux regarder le miroir et me maquiller de ce sourire hypocrite, sourire en écoutant la chanson qu'il me fredonnait tout bas et guetter encore quelque temps la sonnerie de mon téléphone. Peut être qu'il m'appellera et que j'entendrai sa voix. Il m'a promis de rentrer maman. Non, il ne m'a pas mentie. Il ne peut pas me mentir à moi. Il est incapable me faire ça... Il ne peut pas être un lâche maman. Mon homme n'est pas un lâche. S'il ne m'aimait plus il me l'aurait dit. Il ne serait pas parti en m'embrassant comme s'il rentrait le soir. Non, il ne m'a pas quittée sans me prévenir. Dis moi qu'il ne l'a pas fait. Pourquoi ne m'as-tu pas dit que les gens peuvent être aussi menteurs et perfides ? Dis moi qu'il reviendra... Laisse moi éviter de croiser son manque. Je veux encore me raconter qu'il est toujours mien, je veux encore remettre à demain ce que j'aurais dû faire hier. Laisse moi me saouler d'artifices pour mieux avaler ma haine. Est-ce possible que je n'aie pas su le retenir ? Est il vraiment parti sans faire de bruit ? N'ai-je même pas le droit à une rupture ?



Tu m'as enseignée que la vie est une succession de décisions difficiles, dont celle d'accepter d'abandonner pour pouvoir avancer. Tu m'as appris que la vie nous cache toujours des revers douloureux qu'on ne peut pas toujours esquiver. Mais maman, pourquoi ne m'as-tu pas appris l'oubli ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par titaz le 11/07/2007 22:13:58
tres joli texte! rare que je laisse des coms mais la ca m'a touché; on peut etre tellement credule et tellement patiente face a un homme..au point parfois de se trouver ridicul soit meme.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par acisud le 12/07/2007 22:17:26
Aaaahhh......... Courage...... Je n'ai rien de mieux à dire, mais avec un peu plus de temps, ça fera un petit peu moins mal.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: maman... il est parti...
Posté par ferrand61 le 13/07/2007 00:54:52
Le tourment d'un être amoureux :

" La personne qui m'intéresse m'apparaît comme si la vie me l'avait " réservée ", mais visiblement elle ne m'accorde toujours pas les immenses merveilles qu'elle m'avait promises ( une promesse relancée de temps en temps par tel ou tel ensorcellement de la part de cette personne - qui d'autre n'en semble capable ? ... et pourtant je vois des millions de " coups " partout où je vais ! ).

Que dois-je faire ?

À quoi bon toute cette magie au début si la suite n'est pas magique elle aussi ? ... "


Et en général les choses coincent à cet endroit.

À moins d'une prise de distance digne de ce nom et un changement net de perspective, on reste coincé à ruminer son désarroi.

En tout cas, dès que la frustration d'une attente envers quelqu'un s'empare d'un être persuadé de sa propre innocence, d'emblée ledit quelqu'un " perd des points " et devient peu à peu une espèce d'illusion d'optique vivante à éviter absolument, un danger comparable à l'ivresse de la haute altitude ou l'ivresse des profondeurs, si on veut.

En général, les amours frustrées servent de référence pour d'autres relations dans lesquelles on veut bien s'engager, mais sur lesquelles les attentes sont moins grandes.

Parfois, en s'engageant dans une nouvelle relation, on est surpris d'être à nouveau émerveillés, ce qui est dangereux, car il y a des chances que de nouveau on se laisse griser et que l'on attende trop d'un nouveau partenaire ( ou de l'ex retrouvé ) du fait des joies retrouvées.

L'équilibre à trouver est donc forcément une évaluation bien calculée ( ce mot n'est pas à prendre dans le sens informatique du terme, mais plutôt au niveau du raisonnement inconscient ) des émerveillements possibles et des dangers inhérents auxdits émerveillements ...

En tant que mâle je puis affirmer n'être jamais tombé amoureux d'une femme PARCE qu'elle me montrait qu'elle était comblée ou qu'elle avait besoin de moi.


( Troisième édition ... )

Modifié le 21/01/2008 06:49:43

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: maman... il est parti...
Posté par acisud le 13/07/2007 12:21:16
Ferrand61, ton petit texte ne me déplaît pas foncièrement, mais je trouve quand même sadique de dire des trucs pareils à une jeune fille qui souffre. Tu manques de sensibilité, mais par là je veux aussi dire de nuances...
Primo, elle n'a jamais dit que sa maman devait la raisonner et que sa maman était responsable de tout! Ce n'est qu'une réaction naturelle, de vouloir se blottir dans les bras de sa mère, au sens propre ou au sens figuré, dans un moment où l'on se sent désemparée; et bien sûr, elle lui fait aussi des reproches, mais c'est à la vie elle-même qu'elle fait des reproches. Je crois que tu n'as pas saisi le sens de son texte.
Mais pour revenir à ton texte, je te trouve très blasé. Oh, j'aime ça, c'est un signe d'intelligence, mais c'est triste en même temps! Bon, tu as raisons à propos des phrases types d'une personne amoureuse, tu illustres bien cette faiblesse et ces illusions. Il y a des gens comme ça qui attendent trop de l'autre, qui croient que l'amour les sauvera de tout, qui se lancent corps et âme dans l'aventure, qui n'ont pas nécessairement envie de savoir que l'amour est un jeu beaucoup plus compliqué que ça. Eh bien soit, ces gens se brûlent les ailes, à répétition.
Mais il faut aussi comprendre que personne n'est au-dessus des émotions! Tout le monde peut y laisser des plumes... Toi, tu découpes tout comme si nous étions des ordinateurs avec des programmes déterminés. Tu écris des phrases totalement absurdes! Tu dis que les personnes brillantes ont toujours vécu une vie faite de privilèges!!! Qu'est-ce que c'est que cette folie? Depuis quand le bonheur suit la courbe du Q.I.?? C'est absolument faux. Ce serait même plutôt le contraire.
Et alors, voici ta définition d'une belle relation "L'équilibre à trouver est donc forcément une évaluation bien calculée des émerveillements possibles et des dangers inhérents aux dits émerveillements". OUF! Non, ça c'est la formule pour gagner au Monopoly. Celui qui analyse son coeur de cette façon est un lâche. Et je doute qu'un lâche, avec tous ses calculs et ses méthodes, soit vraiment plus en mesure de récolter le succès amoureux.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: maman... il est parti...
Posté par ferrand61 le 13/07/2007 17:31:03
J'ai éliminé le paragraphe sur la maman ...

Le paragraphe sur le calcul a été modifié et précise qu'il peut s'agir d'un calcul inconscient et instinctif, le même que celui qui est nécessaire à la survie.

... Tout humanoïde frustré par conséquence de sa lâcheté est un mauvais calculateur !!

Disons que les plumes laissées par les bons calculateurs ont de meilleurs chances d'être de petite taille.

"Tu dis que les personnes brillantes ont toujours vécu une vie faite de privilèges!!! Qu'est-ce que c'est que cette folie? Depuis quand le bonheur suit la courbe du Q.I.?? C'est absolument faux."

Il y a malentendu car je cherchais un exemple du type " plus tu voles haut plus tu tombes de haut"


Après tous ces efforts portant sur des raisonnements lucides, récréation : un brouillard opaque m'attend où des formes indistinctes s'offriront à mes yeux scrutateurs, tous mes repères seront perdus. Mais comme je serai dans mon lit, il ne peut rien m'arriver de mal, n'est-ce pas ?

Modifié le 19/07/2007 00:41:32

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par acisud le 13/07/2007 18:32:51
Avec de telles explications, je ne peux que m'incliner...
Mais il faut bien dire que ton premier texte portait dangereusement à confusion. Pourtant je sais aussi bien qu'une autre lire entre les lignes, mais dans ce cas précis, je crois qu'il fallait être dans ta tête pour savoir ce que tu voulais vraiment dire. Le choix des mots était tellement scientifique je ne pouvais croire que nous parlions effectivement d'amour...
Et pour ce qui est de "plus tu voles haut plus tu tombes de haut", je suis d'accord. "Les personnes brillantes ont toujours vécu une vie faite de privilèges" m'inspirait totalement autre chose!
Alors bon, c'était bizarrement expliqué tout ça, mais une fois le voile levé, les raisonnements sont excellents finalement, je trouve.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par acisud le 13/07/2007 18:37:11
Ce qui prouve, Ferrand61, que tu n'es pas siiiiii blasé que ça...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par gira-s0l le 18/07/2007 10:41:11
Ton text est très beau, j'te rassure. Ferrand61, as-tu deja resenti la perte d'un être chèr ?

Soit, oui, et tu en souffre au point de ne pas laisser les autre s'exprimer
Soit t'en a vraiment aucune idée, et tu comprend pas se qui se passe....

En tout cas, garde tes remarques pour plus tard s'il te plait....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par ferrand61 le 18/07/2007 12:01:43
Message compris, ainsi que, peut-être, ton point de vue. "Plus tard" : je ne comprends pas. Pourquoi les garder pour plus tard ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par acisud le 18/07/2007 12:47:06
"Plus tard", c'était sûrement une formule polie, du genre tu parleras quand tu auras quelque chose de bon à dire, peut-être sur un autre forum?... Mais Ferrand61, tu dis les choses sans compassion, que tes raisonnements soient justes ou non d'ailleurs, alors ne t'étonne pas de recevoir à ton tour des commentaires plus ou moins sympathiques.
C'est peut-être ton cas qu'on va analyser, si ça continue. . .

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par ferrand61 le 18/07/2007 21:30:00
Je te prends au mot ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par acisud le 18/07/2007 22:01:12
lol je ne peux pas analyser quelqu'un qui ne dévoile rien! Enfin si, peut-être que je peux, mais cette fois, je ne veux pas. D'ailleurs, on devrait revenir au sujet de la miss... après tout, on est là pour ça. À plus, Ferrand le cynique sympathique

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par ferrand61 le 19/07/2007 00:39:17
* AVIS *

1. Les apprentis au métier d'homme qui font l'erreur de confondre l'humour arrogant avec le cynisme tel que je le vois défini dans mon " robert " sont illico invités à suivre des cours de communication ...

2. " Ezra " n'est-t-elle pas la muse tacite et co-inspiratrice de ce riant ( ou bougon ) échange ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par acisud le 19/07/2007 01:23:55
Non mais, tu commences franchement à me déplaire! Il ne suffit pas d'aligner des mots soi-disant savants pour exprimer une idée, il faut aussi qu'il y ait un minimum de franchise derrière, pour que le sens s'en dégage vraiment. Dans ton cas, il n'y a pas de franchise et donc, très peu de sens.
Sache que tu as trouvé chaussure à ton pied, car moi, je ne suis aucunement impresionnée par les mots, que je maîtrise sûrement mieux que toi.
Alors, tu veux analyser, hein? Alors regarde le pseudo de la fille que tu cites. C'est Erza, pas Ezra. Un détail? Non, pas un détail, au contraire, la preuve que tu parles trop vite, que tu ne t'intéresses pas aux faits précis, tels qu'ils sont, que tu es trop pris par toi-même pour te calmer une seconde et observer. Mais laissons Erza de côté un instant.
Toi. Ton coeur est certainement plus brisé qu'un autre et tu es certainement plus insécure qu'un autre. Et tu te caches derrière ces faux-semblants de philosophe pour te protéger. Qui au monde dirait "les apprentis au métier d'homme", qu'est-ce que c'est que cette expression rose bonbon??? Reviens sur terre. Arrête d'essayer de contrôler je ne sais quoi, parce qu'à mes yeux, tu ne contrôle rien du tout.
Ceci dit, pour ce qui est de l'humour arrogant et du cynisme, ça n'a rien à voir. Tu es cynique. Et ton humour est arrogant. Et ça ne se contredit pas, ça se complète, très bien même.
Et que veux-tu maintenant? Que je fasse ta psychanalyse, hein? Tu voudrais bien que quelqu'un s'intéresse assez pour te poser les bonnes questions? Au diable tout ça, parce que tu ne donnes rien, tu te caches derrière quelques petits commentaire mesquins, qui ne veulent rien dire.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: maman... il est parti...
Posté par ferrand61 le 19/07/2007 15:33:11
Trop d'égards et d'attention à l'encontre de ma personne, cela risque de m'effrayer + m'étouffer.

Je pense que, dans quelques temps, beaucoup plus d'hommes montreront indifférence, imprévisibilité, humour et ajustement social, du fait de l'apparition de l'internet + meilleurs moyens de communication, de sorte que leurs pieds paraîtront s'adapter fort bien à ta chaussure.

Ces dames voudront bien faire l'effort de chercher à développer une " insolente " assurance non nécessairement cynique + provocatrice dans un esprit ludique, et entretenir cette même insolence + non nécessairement cynique ( ce qui est plutôt une bonne nouvelle dans notre société dont tant de membres sont traumatisés ) dans leur quotidien.

À supposer qu'Erza adopte un style de rédaction comparable au mien, avant de commettre l'indécence d'inverser les lettres de mon nom, désormais l'espoir existe qu'un autre homme vienne à mon secours pour parer aux conséquences de l'outrage ...

Modifié le 19/07/2007 15:37:34

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par acisud le 19/07/2007 18:09:28
Mais qu'est-ce que tu racontes, le sais-tu toi-même?
Qu'est-ce que ça veut dire "À supposer qu'Erza adopte un style de rédaction comparable au mien (...), désormais l'espoir existe qu'un autre homme vienne à mon secours pour parer aux conséquences de l'outrage..."? Déjà, tu commences la phrase au conditionnel et tu la termines au présent, mais même si je fais fi de ça et que je mets tout au conditionnel, je ne comprends toujours pas! Tu veux dire que si la fille changeait son style de rédaction, un mec viendrait appuyer tes propos? Je ne vois pas le rapport, la suite logique, je ne comprends rien.
Tout ce que j'entends, c'est bla bla bla. À trop vouloir faire le singe savant, on se ridiculise, tu sais? Qu'est-ce que je t'ai dit, le sens derrière les mots, ça compte AUSSI.
Si j'ai pu capter une idée qui se tenait (et je suis généreuse en disant ça), c'est que tu trouves bien de jouer la désinvolture, avec cet humour acide qui est le tien et que tu revendiques. Et tu penses que ça te rend mystérieux, imprévisible et très très très drôle! Je pense, moi, que tu fais fausse route. Tu es insolent, voilà tout. Tu cherches à piquer les autres, parce que le débat agressif est la seule forme d'échange qui te permette de te sentir exister. Comme un ado en pleine crise existentielle. Et ça, ça m'en dit long sur ta prétendue désinvolture.
Et franchement, que tu te foutes des autres ou que tu ne t'en foutes pas, pour tout te dire, je m'en fous! Mais arrête d'être insolent, c'est vraiment très déplaisant. Et je ne crois pas m'avancer beaucoup en supposant que les autres internautes partagent mon avis.
Sur ce, je doute que l'on ait beaucoup à gagner à poursuivre cet échange

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par ferrand61 le 19/07/2007 19:56:38
Trop d'égards mal contrôlés de ta part.

" À supposer que " + subjonctif ? Quelqu'un d'autre pourrait me confirmer qu'il s'agit d'une erreur ? Comment faut-il reformuler le tout ?

Merci.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par acisud le 19/07/2007 21:35:17
C'était + présent, dans ta phrase (existe- existerait). Mais heu... comment dire? Vraiment, ça ne change rien, ce n'était qu'un détail... Enfin bref, je quitte pour de bon cette fois, avant de perdre le contrôle, héhé... Mais tu sais, il ne faut pas trop se contrôler non-plus, ça donne des ulcères.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: maman... il est parti...
Posté par ferrand61 le 19/07/2007 23:53:24
" votre message est trop court "

Modifié le 20/07/2007 01:28:45

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: maman... il est parti...
Posté par ferrand61 le 20/07/2007 10:42:28
Au fond c'est un peu comme le sport : en gérant mieux ses efforts, on peut aller beaucoup plus loin ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par acisud le 20/07/2007 13:37:03
Tu es encore là, toi?
Mais ça ne m'a demandé aucun effort d'écrire ces quelques lignes pour te remettre à ta place. Et contrairement à ce que tu sembles croire, je n'ai pas non-plus de la fumée qui me sort par les oreilles..
Je n'aime pas les petits prétentieux, qui se cachent derrière leur écran pour se donner un genre, voilà tout. Alors je le dis. Et la politesse à ton égard est une perte de temps, je l'ai vite constaté, ce pourquoi je ne perds plus mon temps à essayer d'être sympa. C'est dommage, mais c'est ainsi.
Et là, je ne vois vraiment pas ce que tu veux que je te dise de plus.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par ushiwa.sasuke le 23/07/2007 14:57:20
et ben il y en a de l'action sur ce texte....vous voulez pas directement vous foutre sur la gueule ? à mon avis ca ira plus vite...

bref pour le texte, je le trouve plutot bien écris, j'ai pas mal aimé mais se réfugier vers sa maman après une "rupture" heu...pkoi pas ? mais de mon coté ca serait plutot vers les amis...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Maman... Il est parti...
Posté par mafranca le 04/08/2007 13:42:58
s'il est pari eh bien bon débarras en tout cas t'aurais pas du te tourner vers ta mère

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: maman... il est parti...
Posté par ferrand61 le 21/01/2008 03:53:03
Mon post du 13.7.2007, modifié le 19.7.2007, me déplaît.

" La personne qui m'intéresse m'apparaît comme si la vie me l'avait " réservée ", et semble passer tous les " tests de compatibilité " ( sauf un ou deux, sans importance ... ) ".

Je parlais de compatibilité d'ordre moral, comment une personne s'intègre dans l'imaginaire d'une autre personne. Hélas, on peut interpréter cette formulation autrement.

Une retouche s'impose ...

Modifié le 21/01/2008 06:44:29

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143