FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
120 connectés : 0 membres et 120 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Dire merde à la rentrée
Posté par raz le 03/09/2007 00:10:01
Dans les jours qui viennent s'abattra sur vous le mastodonte de la rentrée. Étouffant, totalitaire, il envahira les pubs, les infos, et s'installera durablement dans votre tête, provoquant le redouté cafard de la rentrée, une bestiole si dégoûtante qu'elle vous rend incapable d'éprouver la moindre joie pendant des journées entières. Elle vous cloue sur le canapé, elle nous fait languir de quelques jours de tranquillité en plus, elle vous décompose le visage au rythme des pensées nostalgiques de tous les instants féeriques qui ont parsemés vos vacances. C'est comme mourir de l'intérieur, la fin d'un monde, la désolation qui s'étend jusqu'à la date fatidique pour laisser place à la résignation du sac à dos.

Et autour de vous, un cirque d'une ampleur renouvelée tentera de vous convaincre que la rentrée est un moment heureux, une aubaine, pétri de nouveautés et d'opportunités, alors que la vérité est douloureuse : ce n'est qu'un éternel recommencement, un moment de peur et de déprime. On est aux prises avec soi-même, on se sent seul et vidé de toute motivation. Nos amis ne peuvent nous remonter le moral car ils sont dans la même situation que nous. Chacun vit dans des mondes séparés où l'angoisse règne en maître.

Et à la télévision, les reportages où l'on parlent avec entrain de fringues et de fournitures se succèdent, la mythomanie généralisée du commerce combinée avec une certaine idéologie des médias s (t) imule l'envie d'acheter. Consommez, et vous vous sentirez mieux, c'est ce que dis la pub en filigrane dans sa démesure de connerie et de slogans gerbants. Une excursion au centre commercial ne fera qu'incinérer vos nerfs sous l'effet de vidéos criardes et de la foule enfiévrée, tout ça pour acheter un paquet de feuilles et des crayons. Regardez chez vous : vous avez des feuilles ! Vous avez des crayons ! Votre sac est encore utilisable, vos classeurs ne sont pas morts, toute cette pseudo-nouveauté ne fera pas disparaître votre anxiété, le besoin de se renouveler n'est qu'un simulacre de changement. En réalité, la seule chose qui changera, c'est que votre année sera encore plus pénible que la précédente.

Oui, lycéens, et tous ceux qui redoutent la rentrée, je m'adresse à vous. Quand ce jour arrivera, le soir même, les journaux télévisés déclareront de façon unilatérale que "la rentrée s'est globalement bien passée", ce qui veut dire que les moutons auront chié droit, bien en rang. Il n'y aura aucune surprise, aucune originalité, et la première semaine se déroulera comme un accouchement, c'est à dire le prélude douloureux à votre pire cauchemar. Vous allez en chier, vous allez sombrer dans la routine. Terminales, on va vous casser les couilles avec le bac et l'orientation, le boulot finira par vous démolir, et c'est en petit morceaux que vous partirez chaque matin au lycée et c'est en petit morceaux que vous reviendrez chaque soir chez vous.

Mais ce fleuve de tristesse prosaïque ne creuse son lit que dans la fatalité, dans la pensée qu'il n'existe pas d'alternative, que la souffrance est commune et qu'on se doit de la supporter. C'est ce qu'on essaie de vous faire gober, mais la réalité est toute autre. Prenez du recul sur tout ce qu'on a pu vous répéter, sur toutes les évidences proférées par les parents, les profs et la société, "il y a une marche entre la seconde et la première", "La filière S ouvre toute les portes", "Écoutez parce que ça sera au bac", "Le mieux c'est de faire prépa", "pas de débouchés", "dans la vie, il faut travailler pour réussir"... Vous êtes suffisamment loin ? Reculez encore et, d'une voix haute et puissante, hurlez un gigantesque "MERDE !" aux convenances, merde aux contraintes, merde aux consignes, merde aux con- en tout genre.


N'oubliez jamais que vous êtes libres, que vous pouvez agir comme bon vous semble, que rien ni personne ne peut décider à votre place. La rentrée, c'est vous tous qui la faites, mais ce n'est que l'hypocrisie médiatique qui s'en réjouie. Inversez la vapeur ! Laissez éclater à la face du monde votre mécontentement ; que la rentrée ne soit plus un symbole heureux de la valeur travail mais la cristallisation de toute la colère engendrée par des années d'angoisse et de stress. Qu'un zéphyr d'anarchisme souffle sur ces bâtiments ternes qui vous asservissent, que l'orage se déchaîne face à ces institutions qui vous briment, et que la foudre s'abatte sur ces chaînes qui entravent votre volonté. Soyez bourrés, défoncés, cokés jusqu'aux yeux, trompez-vous de classe, arrivez en retard, séchez les cours, ne faites pas vos devoirs, mettez Another Brick in the Wall à fond dans la cour, chiez vos contrôles, foirez vos trimestres, loupez votre bac...

Oui, loupez votre bac, et loupez-le d'une telle force que vos notes soient impossibles à remonter. Si tout le monde faisait pareil, il y aurait des résultats si catastrophiques que le bac s'écroulerait sur ses bases et c'en serait fini de cette blague cosmique que l'on sérine des années durant aux lycéens de tout poil. On attend de vous que vous bossiez bien sagement, on veut vous "orienter" vers les boulots qui manquent aux entreprises, on vous prépare votre avenir, mais où êtes vous dans tout ça ? Où est la joie, où est le bonheur ? Vous pensez que c'est l'avenir qui le réserve ? Arrêtez-vous un moment, et regardez vos parents : ont-ils une vie heureuse, sont-ils épanouis ? Leurs aspirations d'adolescents se sont-elles réalisées ? Avouez qu'il y a de quoi douter.

Le bonheur, ce n'est pas les études ni le travail qui vous l'apporteront, ça s'apprend, il faut le façonner dès maintenant. Il faut prendre conscience de ce que vous voulez vraiment faire, affranchi de toute pensée scolaire. Et, par pitié, ne vous laissez pas avoir par les tueurs d'espoirs et de désirs qui disent que c'est impossible, que ce ne sont que des rêves de gosses sans avenir, ceux qui vous vantent une vie pépère et bien rangée dépourvue de toute épopée.

La liberté se conquiert et elle ne se conquiert pas seule, vos amis sont à vos côtés. Parlez-leur, révélez l'attachement que vous avez pour eux, c'est quand on les perd qu'on réalise leur importance. L'amitié est un océan de lave rougeoyante qui embrase tout sur son passage, qui détruit les fondations caduques et fertilise la terre sur laquelle écloront les fleurs les plus robustes, les fleurs du renouveau.

Le matin où la lumière des lampadaires se tait, où les constellations étoilés laissent place aux lueurs pourpres de l'aube, où l'astre du Soleil resplendit sur l'asphalte et les façades d'immeubles, quand le bruissement des feuilles se fait entendre et que la rosée perle sur le fil des brins d'herbes, nous nous tiendrons côte à côte, la confiance retrouvée, et ensemble, nous apprendrons à vivre.

SÉCHER LES COURS SÈCHE LES LARMES
LES VACANCES C'EST TOUTE L'ANNÉE
LA VIE COMMENCE APRÈS LE TRAVAIL !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par tres le 03/09/2007 09:13:26
y'a du vraie dans ce que tu dis ..!
Bien écrit, j'adore vraiment même si je ne partage pas toutes tes idées, j'aime la façon que tu as pour penser !
Bye Bye et Bonne Rentrée pour demain (lol) ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: dire merde à la rentrée
Posté par ginger_bread_woman le 03/09/2007 11:49:52
Ton article, bien que déprimant est assez bien écrit.
Oui, la rentrée est un passage obligé à la routine... Mais, même si celle ci est détestable, elle est nécessaire, car il n'y a pas d'échapatoire : qui peut prétendre s'échapper du Système ?
Ensuite, la routine est "aimée" par certains : c'est une obligation certes vu que l'on n'a pas le choix, mais la routine, c'est aussi le "confort" : savoir ce qui va se passer, 0 aventures hors du commun => certains aiment cette tranquilité...
Enfin, rentrée = renouveau. Illusion ? Evidemment, la radio nou serinne la gueule avec des pubs de merde, les n'enfants achètent de petits crayons, bref LA CONSOMMATION..
OUI, la rentrée reste bel et bien un mauvais moment = comme le nouvel an ! On croit que tout ira mieux après le jour J => perdu !

Modifié le 03/09/2007 11:51:01

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par zeromantik le 03/09/2007 11:59:34
Tout le monde a l'air de croire qu'une rébellion passe avant tout par un acte.
Pour être rebelle, il faut agir en rebelle.
C'est ce que vous pensez tous, non?

Je ne suis pas d'accord.
Pour être rebelle, il faut penser en rebelle.
Les plus grands anarchistes de l'Histoire ne sont pas ceux qui font péter des bombes, mais ceux qui envahissent petit à petit l'esprit de leur entourage. L'esprit seulement, pas le corps!

Boris Vian, c'était un homme de bordel. Rebelle (pas au sens on l'entend aujourd'hui, évidemment). Implacable et convaincu.
LUI, il disait merde au système et à toute sa clique. Ça ne l'a pas empêché de faire des études d'ingénieur, de se marier, d'avoir des enfants et de toujours travailler correctement.

Quand je le compare aux pseudo-anarchistes qui foutent des bombes dans des lieux publics, j'ai honte de la conception qu'on se fait aujourd'hui de la rébellion. Et quand les gens disent que des kamikazes sont plus anarchistes qu'un écrivain engagé, j'ai envie de gerber.
Ouvrez les yeux, vraiment.

Vous croyez à vos propres mots, quand vous dites que le seul moyen de refuser quelque chose c'est d'être physiquement cabré contre elle?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par | n s p | r a t | o [\] le 03/09/2007 12:17:56
Du Raz tout simplement...

Mercredi je rentre en première S et plus tard, je ferai une école d'ingé.
Et pourtant j'ai des amis, et pourtant je m'amuse et pourtant j'ai des rêves que j'arrive à réaliser entre deux "je me mets dans le moule pour vous faire plaisir".
Je ne suis pas dans leur moule par ce que je pense mais par ce que je fais.
Ah si tout le monde écoutait Raz on vivrait dans une belle anarchie qui nous emprisonnerait au lieu de nous "libérer".

Bien écrit en tous cas

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par mr bibi le 03/09/2007 12:18:01
Alala quel rebelle ce raz ^^ alors amen et vive la liberté, la liberté d'être stupide et de vouloir le rester est un droit inaliénable, militons pour la pseudo anarcho-tsoin-tsoin-rebellion si fashion de nos jours. Tous avec lui !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: dire merde à la rentrée
Posté par ginger_bread_woman le 03/09/2007 13:27:03
Je ne crois pas en l'Anarchie.
C'est une belle utopie où chaque individu doit s'auto contraindre, d'où le manque de système répressif dans une politique anarchie, si cela peut être une politique.
<< Quand je le compare aux pseudo-anarchistes qui foutent des bombes dans des lieux publics, j'ai honte de la conception qu'on se fait aujourd'hui de la rébellion.>> oui, je suis d'accord, l'anarchie est pour moi impossible tant que les hommes seront indisciplinés, donc jamais !
Pour vivre dans l'anarchie, il faudrait que nous soyons des hommes robots (pas des cyborgs XD) non conduits par des sentiments et des inclinations, pour pouvoir tous nous entendre et vivre en parfaite harmonie = impossible.
Si seulement les saltés de djeun's qui portent sur leur sac d'école le signe A de l'Anarchie savaientt de quoi il en retourne...

Modifié le 03/09/2007 13:28:11

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par po[g]o le 03/09/2007 14:04:52
zeromantik +1

Que serrait le blanc sans le noir, le Ying sans le Yang. Les "vacances" aurraient elles la même valeur si on ne travaillait pas ? Ca semble clair...

Comme tu dis, les djeun's avec leur signe A, et même les autres qui se plaignent et veulent une révolution ! Hého ^^ on se reveille, la révolution elle a deja eu lieue hein ! Quand on imagine que certains de nos grand parents ont eu les tous premiers congers payés de l'histoire de leur pays, whaaa, ca c'était une petite révolution. Maintenant? On fait partie des pays non seulement les plus riches du monde, mais aussi ceux qui travaillent le moins. On devrait pas avoir un peu honte de se plaindre ? Alors que dans certains pays c'est 7j/7 et les heurs n'en parlons même pas. C'est sûr que des horaires plus leger ca serrait chouette pour profiter de la vie, mais ca serrait aussi pure égoisme alors que certains n'ont meme pas droit aux normes de sécurité, tempi si certains meurent vers 45 ans du moment que nos jolis jeans sont bien confectionné. (pour ne citer qu'un exemple).

Sinon bien écrit !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par raz le 03/09/2007 14:26:35
"La souffrance! La souffrance! MERDE! Parce que nous ne souffrons plus, il faudrait fermer sa gueule, s'agenouiller, obéir et prier? Faire ce qu'on nous dit et là où on nous dit de le faire? Se contenter de répandre un peu de sperme et attendre la mort? Comprenez-vous que l'homme n'a même pas commencé à être un homme? Que l'histoire des bases solaires n'est que l'histoire du triomphe des forces réactives, du ressentiment, du larmoiement, une petite histoire pleurnicheuse et atermoyée qui fornique sur la honte d'être heureux et la mauvaise conscience de voir les autres souffrir tandis que nous sommes sains et d'équerre! Nous devrions au contraire nous dresser sur l'horizon tels des soleils tournoyants et ivres de fougue! A flamboyer parmi le cosmos, à faire des avenues des flaques de feu! Devrait même plus pouvoir se regarder en face tellement chaque être, par sa prestance et son éclat, éblouirait! Nous sommes les premiers extraterrestres! La première race sidérale! Alors où êtes-vous, soleils d'homme? Où êtes-vous naines brunes, femmes comètes à longue chevelure de plasma, nova-filles, protoplanètes qui promettez? Qui de vous enfantera un pulsar? Qui?"

Alain Damasio, La zone du dehors, édition La Volte

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par po[g]o le 03/09/2007 15:18:16
Trés poétique, et certainement philosophique quand on gratte, pas certain que ca fasse avancer le schmilblick, mais ca donne a réfléchir. Comme son titre le dit si bien, pourquoi on ne jette pas un coup d'oeil sur la zone du dehors (bref notre monde au complet) plutot que de se focaliser sur notre situation qui, vous l'admettrez, est loin d'être misérable ! Ce n'est peut-etre pas le systéme qui pose probleme, mais l'existence entiere, si nous éttions totalement libres, est-ce pour autant que nos but ne se résumeraient pas à copuler et faire perdurer la vie ? Tellement de questions et si peu de réponses (jamais aucune en fait)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: dire merde à la rentrée
Posté par enrix le 03/09/2007 18:17:21
Ton article est bien écrit, mais je crois que tu vois mal en quoi le travail est bien...

Travailler permet d'avoir un bon salaire et meme je dirais un salaire tout cours. Donc si tu veux finir SDF très rapidement travail pas.
La rentré est pas que synonyme de mouvaise nouvelles, de pire cochemard, etc etc... La rentré c'est pas que de l'ennuis. La rentré c'est le rénouveau, c'est là ou tu peux te faire des ami(e)s c'est là ou tu travail. Je peut admetre que au collège et au Lycée on peux s'ennuyer car on fait pas ce que l'on aime etc... Mais Tu verra quand tu aurra le BAC et quand on passe au études superieurs generalement on fait ce que l'on aime. Tu vois moi je suis en BTS IG enfin je rentre en BTS IG et je suis très impatient de la rentré. Certes il y aurra du travail... Mais mon travail ça va consister à coder sur du pc et sur Linux... Cela je pouvais le faire avant qu'a mes heures et jours de repos (j'avais pas beaucoups de temps libre). Et là je pourrais coder et installer Linux, m'offrir un noueau p, bidouiller ma machine etc... pendant mon temps de travail car ça sera pour mon travail. Tu t'imagine ... le loisir et le travail ne ferra plus qu'un .. et plus je progresserais plus je ferrais des choses certes dur mes interessantes...
Moi pendant les vac's je me suis bien ennuyé, j'ai peu d'ami(e)s et je suis parti en bretagne donc j'ai pas pu les voirs, je compte sur le fait que j'intégre un nouvelle établissement pour changer de comportement, avoir des amis ( oui si je suis dans une fillière que j'aime je serrais avec des gens qui aime ce que je fait donc on aurra tous un point en commun et ça sera très bien pour le travail en équuipe et les relations sociales). Noublions pas que on à encore plein de vacances pendant l'année et moi je sais que j'irrais faire des super trucs. "Séchelles, Maldives etc" .

Bon quoi qu'il en soit je repete il ne faut pas sécher car tu te ferra virer assez rapidement de ton établissement et tu apprendera peu de choses... Sécher c'est un comportement de crétins et de débiles profond... Tu sais tu as des millions d'ados et d'enfant à travers le monde qui sépuuise au travail dans les mines et champs, et uzines des dizaines d'heures par semaines et eux il reverais que d'une chose c'est d'aller apprendre à l'école. Non on a une chance inuouis d'etre en France ou en Europe. Putain tu as meme les gouvernement qui nous fournit des aides etc... en Asie les enfant sont obligé de bosser dans leur champs et uzines pour ce payer le lycée...

Grace au lycée et aux études tu apprenderas et tu pourra progresser dans ta vie. De plus tu pourras gagner ta vie.
Non le plus dur c'est quand tu dois te payer ton propre appartrement, te payer des écoles et prepa d'ingenieur,commerces etc... et que tu dois te demarder dans la vie... je te prévien si tu as pas papa et maman pour subvenir à tout ces frais tu va en chier de faire en + des cours , des journée et nuit à bosser dans un fastfood ou autre travail..... Oui

De plus un moment tu dis

"Soyez bourrés, défoncés, cokés jusqu'aux yeux, trompez-vous de classe, arrivez en retard, séchez les cours, ne faites pas vos devoirs, mettez Another Brick in the Wall à fond dans la cour, chiez vos contrôles, foirez vos trimestres, loupez votre bac...

Oui, loupez votre bac, et loupez-le d'une telle force que vos notes soient impossibles à remonter. Si tout le monde faisait pareil, il y aurait des résultats si catastrophiques que le bac s'écroulerait sur ses bases et c'en serait fini de cette blague cosmique que l'on sérine des années durant aux lycéens de tout poil."


Je peux dire qu'un grand LOOOOOOL...

pourquoi ?

Parce que c'est complétement faux, est ce que tu sais le bien que ça fait d'avoir une putain de bonne notes... avoir un 13, etc... est ce que tu sais ce que ça fait d'avoir ton BAC...!

Moi je l'ai eu j'étais telement contant que j'ai failli perdre connaissance et j'ai pleuré... (c'est très très rare que je pleur en public) Aussi quand tu as fait un bon trimestre tu peux avoir de bonne vac's et tu négocier ton futur ordinateurs, ta voiture, ton permis etc.... bref tu es aux anges et tu peux sortir en boites tard le soirs tes parents te font confiance. Si tu rate comme cela ton BAC tu te ferar expulser de chez toi à tes 18 ans et tu devra te demerder tout seul sans rien ...!

Si tu veux aller en vac's et draguer en boites les filles je te conseils d'avoir réussit tes études et de gagner de frics car les boites ça coutes cher...

Après tu es vrement crétain car si , si imaginon que tous les élèves font ça tu pourra faire qu'une chose c'est de destabiliser la france et creer des millions de chomeurs qui serons dans la misère et finirons alchollics...

Si ça devais ce passer la france ce retrouverais à la fin de liste dans l'IDH ou le PIB... on serait un pays pauvre, on aurrais pleins d'attentats , on serait en guerre et tant que l'on a l'arme atomics on exploserais la planete et finis de l'espece humaines ...

En faite tu réussira pas à destabiliser la france, mais si tu y arrive ne serais ce qu'un peu tu peux etre sur et certain que c'est la DST qui va sonner à ta porte...

Bon sinon autre chose tu dis cela

"Où est la joie, où est le bonheur ? Vous pensez que c'est l'avenir qui le réserve ? Arrêtez-vous un moment, et regardez vos parents : ont-ils une vie heureuse, sont-ils épanouis ? Leurs aspirations d'adolescents se sont-elles réalisées ? Avouez qu'il y a de quoi douter."


La aussi c'est pas mal

La joie et le Bonheur, bah la joie et le bonheur sont de faire ce que tu veux comme metier et d'avoir une très belle vie sociale ptit métier trankil, petites copine, des vacances superbe etc...
Oui je pense que c'est l'avenir qui me reserve

Mes parents on une vie heureuse. Mon père est PDG et ma mère est hotesse de l'air et ils gagnent bien leur vie. Pour ce qui est de leur aspiration d'adolescents je ne sais pas ... mais de toute façon on s'en fou car ils ont une belles vie.


Bon je crois qu'il y a un truc que tu as pas compris... Dans tout le cas si tu veux réussir tu es obligé d epasser par le système scolaire et d'apprendre et d'etre attentif!

sinon tu te fait exploiter ou bien tu devien SDF.

Meme les mafieux et les criminels on fait des betes d'etudes... certains on fait le MIT ou HARVARD... et pour creer de la cocaine les chimiste ont fait des études... Quoi que tu veux faire dans la vie tu serra obligé de l'apprendre. Meme les sportif sont obligé d'apprendre et d'etre régulier et perseverant.

Si tu veux changer voir detruire le monde tu es obligé de faire des études

PAS D'ETUDES = PAS D'ARGENT = PAS POUVOIR FAIRE CE QUE L'ON VEUX DANS LA VIE = PAS DE VIE HEUREUSE (sauf si ta vie se résume à boire et faire la manche ou etre exploiter dans les mines et uzines avec un salaire de 2 euros par mois...

Cette EQUATION et très simple.

Modifié le 03/09/2007 18:28:46

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par | n s p | r a t | o [\] le 03/09/2007 20:19:56
enrix--> J'ai pas tout lu mais ça m'a l'air assez bien argumenté
... Dommage qu'il y ait autant de fautes !!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par chaminou le 04/09/2007 00:31:41
Moi, je ne suis pas d'accord avec l'équation d'Enrix...

PAS D'ETUDES = PAS D'ARGENT > Pas forcément. Tu peux te retrouver avec des CDD au SMIC après un bac+5, ou parvenir à gagner beaucoup en auto-didacte, par exemple.

PAS D'ARGENT = PAS POUVOIR FAIRE CE QUE L'ON VEUX DANS LA VIE = PAS DE VIE HEUREUSE > Pour ma part, je suis hérémiste. Comme je ne ressens pas trop le besoin de posséder telle ou telle chose, je vis bien avec le peu que j'ai, merci. Les balades et les livres ne coûtent pas cher, chiner est agréable, et je me passe fort bien d'un gros restau, d'un concert hors de prix (pas toujours les plus intéressants ;o)) ou d'une maison.

Bref, ce n'est pas si simple que tu l'imagines, je pense. Tout le monde n'a pas les mêmes conceptions de la vie et du bonheur, ça se saurait.

Sinon, Zeromatik a raison, la révolution se fait au quotidien, sans relâche, et aps forcément dans les actes. Mais le texte de Raz (que je trouve au fond particulèrement humain) ne dit pas le contraire, si ?

Je retiens :

"Le bonheur, ce n'est pas les études ni le travail qui vous l'apporteront, ça s'apprend, il faut le façonner dès maintenant. Il faut prendre conscience de ce que vous voulez vraiment faire, affranchi de toute pensée scolaire".

"La liberté se conquiert et elle ne se conquiert pas seule, vos amis sont à vos côtés. Parlez-leur, révélez l'attachement que vous avez pour eux, c'est quand on les perd qu'on réalise leur importance".

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par harrystéphane le 04/09/2007 18:07:42
S'il faut bien avouer que Raz écrit un peu mieux que la moyenne des membres du site, il ne faudrait tout de même pas qu'il oublie qu'il n'y a pas de quoi en être fier. Bref, cet article est à l'image de ceux qui l'ont précédé, une tartine indigeste, une succession grandiloquente de mots assez maladroitement choisis et censés exprimer une pensée originale qui témoigne pourtant plus d'un manque de modestie que d'une réflexion intéressante.
La polémique facile, les phrases pompeuses et le mépris flagrant pour une masse dont il croit se détacher font que ses articles ne valent finalement pas mieux que le reste et sont bien à leur place sur ce site.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par po[g]o le 04/09/2007 18:19:01
"manque de modestie" , "mépris flagrant"

Faut croire que c'est contagieux aussi alors XD ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par harrystéphane le 04/09/2007 18:31:06
pogo: "toi même", pas mal comme vanne, tu l'as apprise à la maternelle?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par raz le 04/09/2007 18:41:02
Et moi je trouve ça un peu prétentieux de croire qu'on peut connaître quelqu'un rien qu'en lisant ses articles (puisque c'est évident que tu n'as pas lu mes nouvelles) d'autant que ceux auxquels je crois que tu penses ont plus de deux ans d'anciennetés, donc ils ne précèdent pas celui-là. Entre deux, il y a eu du chemin et du changement, le mépris que je pouvais avoir a disparu peu avant mes 16 ans, les articles que j'écris depuis 2006, à peu d'exceptions près, sont politiques. Toi qui crois lire mes pensées, tu es en retard.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par enrix le 04/09/2007 18:59:59
Oui je sais | n s p | r a t | o [\] l'orthographe et moi ça fait 2... on est pas copain copain...
Lol et puis j'ai pas vrement pris le temps de corriger.

Bon d'un certain coté raz a raison surtout sur ce point là

beaucoups de choses que l'on apprend durant les années scolaire avant le BAC ne nous servirons pas plus tard. Oui mais ça servira au moin pour la culture Générale. De plus on est obligé d'avoir une certaine culture générale pour que l'on puisse savoir ce qui nous plaira et faire notre choix plus tard.

Après pour ce qui est des cours, de l'école, du lycée, de l'enseignement le gouvernement est obligé d'enseigner aux élèves des choses memes si c'st chaint, meme si tu peux apprendre par toi meme. Car certes on peux apprendre par sois meme mais combien de personne ferrons l'effort d'aprendre par eux meme les maths, l'histoire, d'aller dans des musé, de voyager, d'aller à des expo et des conférences... etc ? Moi je te le dit

Très peu de personne on suffisament d'embition et de courrage pour apprendre par eux meme. Est ce du à la féniantise ou à l'abrutissement de la population par des series de téléréalité style (Loft Story, Secret Story, l'Ile de la Tentation etc...), par des pubs etc... Bref on est obligé de tenir les gens par la main et de les obliger d'apprendre pour non ne pas faire tel ou tel metier ou avoir tel vie model qui est d'avoir le SMIC, les 35 heures, 3 enfant, une retraite mais pour pouvoir avoir les armes necessaire pour qu'ils puissent ce demerder dans la vie. La vie est cruel crois le moi.

Après là ou on pourrais faire un effortr c'est sur les amenagements des matierèrs et des emplois du temps, et on pourrais faire plus d'aide pour les élèves en difficultées et les élèves malades et handicapés.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par po[g]o le 04/09/2007 19:04:50
harrystéphane : Ton commentaire etait tellement prétentieux qu'il fallait que quelqun le fasse remarquer, apparement j'ai touché vu que tu as réagis comme un bébé... Mais je te l'accorde, critiquer sans argumenter c'est facile

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par harrystéphane le 04/09/2007 20:02:23
Pogo, dis moi plus précisément ce que tu trouves prétentieux dans mon commentaire et je te répondrai plus précisément.

Dans les articles récents que j'ai lu et qui m'ont fait mauvaise impression, il y a celui sur les beaufs et celui que tu dédies à Jean Baudrillard qui était tellement long que je l'ai imprimé pour pouvoir le lire plus confortablement. J'espère au moins que cela suffit pour que tu ne dises pas que mes commentaires sont purement gratuits. D'autre part, je n'ai jamais prétendu te connaître, ni toi ni tes pensées. Je dis seulement que ce que tu montres sur ce site n'est pas intéressant, pas que tu es incapable de faire quelque chose d'intéressant.

Ce que tu dis quand tu parles de politique, les positions postmodernes que tu prends parfois, les propos faciles, les polémiques banales que tu tentes d'exprimer maladroitement dans une langue hésitante mais qui se veut fulgurante m'agacent un peu.

Je te dis ça en toute franchise et je me sens obligé de te dire que ce qui m'agace aussi c'est que je pense que tu es capable de mieux en commençant par faire plus simple. Je précise aussi que je ne suis ni un expert de la politique, ni un écrivain, ce qui ne signifie pas non plus que je n'y connais rien.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par raz le 04/09/2007 20:56:43
As-tu vraiment lu "Les élections présidentielles n'ont pas eu lieu" ? car c'était de la fiction, et j'aimerais beaucoup avoir des avis sur ce que je considère être ma meilleure oeuvre... D'autre part, pourrais-tu m'expliquer quelles sont mes "positions postmodernes", car mes connaissances sont limités sur le sujet, de même pour mes "propos faciles" et mes "polémiques banales", ce serait tellement mieux si il y avait des exemples.
Quant à mon style d'écriture, et bien en quoi est-il hésitant ? Je vérifie toujours le sens des mots que j'utilise avec des dictionnaires afin qu'ils soient en adéquation avec ma pensée et pour éviter toute déviation sémantique.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par harrystéphane le 04/09/2007 22:26:39
Raz, rien que le fait de parler de ta "meilleure oeuvre" à même pas 20 ans témoigne de ta prétention. Les reproches que je t'ai faits sont sincères, pour autant, je n'ai pas envie de reprendre point par point tes articles qui ne m'intéressent pas. Vois-y une preuve de mauvaise foi si tu veux, tu aurais tort.
Quand je parle de langue hésitante, je ne vais pas jusqu'à dire que tu te trompes sur le sens des mots, je veux juste dire qu'en voulant faire du style tu tombes surtout dans la lourdeur, les longueurs, la fausse vivacité qui lasse. Pour ce qui est du postmodernisme, c'est un courant qui m'agace parce que j'y vois surtout une grosse imposture mais je ne vais pas apprendre ce que c'est à quelqu'un qui dédie son texte à Jean Baudrillard. Enfin, pour les propos faciles et les polémiques banales, je pense notamment à ton texte sur les dix films les plus surestimés qui, s'il n'est pas complètement idiot, est complètement inutile, destiné à faire réagir l'ado moyen qui infeste ce site.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par angie22 le 05/09/2007 08:01:14
je n'ai pas lu les commentaires, alors veuillez m'excuser si je répète quelque chose qui aurait déjà été dit. je veux juste apporter un (gros) bémol à ce texte, qui voit la rentrée scolaire comme une punition, une zone noire qui nous fait déprimer en attendant l'été.

franchement! si tu vois la rentrée ainsi, c'est pas la faute de la rentrée elle-même : c'est la tienne. oui oui, la tienne! car c'est toi qui t'es embarqué dans des cours que tu n'aimes pas.

si tu ferais un programme de cours pour lequel tu aurais un intérêt (par exemple, un cours de photographie si tu adores prendre des clichés), tu verrais plutôt la rentrée comme le plaisir d'acquérir de nouvelles connaissances dans ce qui te passionne, et d'accéder à un meilleur futur. car sans études, tu ne peux pas espérer mieux que le salaire minimum chez McDonalds de nous jours.

et pour la question des parents... peut-être ne sont-ils pas heureux. peut-être auraient-ils préféré faire autre chose de leur vie. mais encore là, ce n'est pas l'école qu'il faut blâmer mais eux-mêmes! s'ils ont préféré sacrifier leur ambition personnelle au profit d'une vie stéréotypée, ou plus confortable financièrement, c'est leur choix à eux. ce n'est pas l'école qui leur a dit "oubliez vos rêves, et faites ça de votre vie", c'est leur propre décision.

et quand tu parles de sécher les cours et tout... vraiment, ça me hérisse le poil. admettons que tout le monde suivrait ton idée... méchante belle société peu évoluée qu'on aurait, tu trouves pas???

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par ernvinyatar le 05/09/2007 09:58:59
Oui, c'est vrai, la rentrée donne le même effet qu'une punition (pour certaines personnes). Oui, c'est chiant. Oui, tout le monde préfèrerait les vacances...
Mais à ceux là (qui voient l'école come un mal), je dirai que malgré tous les inconvénients, ça reste un mal nécessaire.
Et sècher les cours, n'est pas un acte criminel...redscendez sur terre, il y a des chose bien pires.
(N'allez pas croire que j'encourage à sècher, mais si ça ne vous arrive qu'une fois par trimestre, arrêtez de vous prendre la tête.)
Quand aux cours qu'on n'aime pas, il y en aura toujours (y compris à l'unif', et je sais de quoi je parle)
On peut faire une allergie aux maths, ou au cours de français, ça arrive, mais on a pas le choix; il faut se les taper si on veut avoir accès aux choses intéressantes.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: dire merde à la rentrée
Posté par supernaut le 05/09/2007 10:17:22
J'ai bien aimé l'article. Et c'est vrai que dans les moments de déprime et de rage contre la machine, c'est ce qu'on a envie de faire (sécher, se shooter, se torcher la gueule, etc). Mais en y réfléchissant j'en suis venu à penser de la même façon que Zeromantik. En tout cas ça doit soulager un peu de se défouler en écrivant cet article ^^.

Po[g]o, tu n'as pas encore remarqué que ce sont ceux qui ont le plus (de pognon) qui en font le moins et qui en veulent toujours plus ?
Ensuite, les français travaillent moins ? Ma copine qui vit en Espagne (et qui est en école publique) a cours de 9h à 14h tous les jours et des vacances plus longues que les nôtres.
Enfin, c'est pas parce qu'il y a pire ailleurs qu'ici on ne peut pas demander mieux (enfin c'est ma façon de penser).

Mais Angie22, Enrix (qui voit les choses simplement), vous croyez que chacun peut faire ce qu'il veut ? Moi j'adore la musique et les langues. N'importe qui dirait "donc fais un bac L". Mais le fait que j'ai quelques aisances en maths et en sciences m'a fourré la gueule en S alors que j'ai horreur de ça. Qu'est-ce qui est le mieux ? Avoir une bonne situation avec un boulot qu'on ne peut pas saquer, ou gagner un peu plus modestement sa vie mais avoir un travail que l'on aime ?
Je partage la conception des choses de Chaminou.
Enfin peut-être que vous aussi avez cette vision stéréotypée de l'orientation qui consiste à dire :
"S = réussite assurée, toutes les portes ouvertes...
L = gros loser, rien à en faire, futur clodo... "
Là je peux plus rien pour vous.

Ginger_Bread_Woman, certes l'anarchIE en tant qu'utopie est impossible. Mais tu connais l'anarchISME ?

Modifié le 05/09/2007 10:34:20

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Dire merde à la rentrée
Posté par po[g]o le 05/09/2007 12:06:11
"tu n'as pas encore remarqué que ce sont ceux qui ont le plus (de pognon) qui en font le moins" Oui et le but ici, c'est que d'autres ouvrent les yeux.

" cours de 9h à 14h tous les jours " L'Espagne et ses horaires atypiques bien connu... pour l'école c'est sans doute comme tu le dis, mais pour le boulot c'est un horaire bien différent et tout aussi long. En général c'est 10h-20h, selon les traditions le lunch se fait entre 14 et 16h (trés longue pause). Même dans leur pays ils ne sont pas d'accord et beaucoup d'entre eux veulent prendre les horaires du Nord pour avoir le temps de "vivre" ... Bref, tout ca pour dire que l'herbe est toujours plus verte chez le voisin...

Je sais qu'on peut exiger un "mieux", mais c'est tellement relatif, qu'un mieux apportera un moins autre part. Quand j'entends quelqun se plaindre de sa condition, qu'il doit bosser pour payer sa maison, sa Mercedes, ect... Bin je lui dis niaisement " Bha attends ? Pourquoi tu vas pas vivre en Chine ? en Hongrie ? Tu fais parties du Pays dans le TOP10 des plus riches du monde et tu ne t'estimes pas hyper chanceux ? Va dire ca à la fille de 6 ans qu'a fabriqué tes pompes " Effet garanti !!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: dire merde à la rentrée
Posté par supernaut le 06/09/2007 19:15:09
Oui, je sais et je comprends très bien, mais qui est-ce qui te parle de boulot là ? C'est pas de l'école qu'on parle ? Si tu veux au Royaume-Uni ils ont aussi le même genre d'horaires (mais moins de vacances).

(au fait merci pour le cliché, je réponds ça aussi ^^)

Modifié le 06/09/2007 19:17:40

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par enrix le 07/09/2007 18:00:04
angie22 je suis tout à fait d'accord avec toi. C'est pas l'école qui faut blamer. L'école est une chance inesperé et c'est pas l'école, les parents ou les profs et autre personnes qui vont t'obliger à suivre tel ou tel études.

Après supernaut je ne pense pas que "S = réussite assurée, toutes les portes ouvertes...
L = gros loser, rien à en faire, futur clodo... "

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par supernaut le 08/09/2007 13:32:55
Enrix, si tes parents ne t'encouragent fortement (ou obligent, comme tu préfères) à faire telles ou telles études alors tant mieux pour toi. Mais sache que ce n'est pas le cas de tout le monde.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par enrix le 08/09/2007 22:56:09
Chacun et libre de faire ce qu'il veux. Oui c'est vrai que ça doit pas etre le cas pour tout le monde, mais je crois que de plus en plus de jeunes peuvent choisir les études et le metier qu'ils veulent faire.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Dire merde à la rentrée
Posté par cmoi001 le 22/09/2007 20:18:49
Moi j'adore! Je me reconnais dedans, j'aime ça façon d'envoyer chier le monde. Mais pourquoi tout le monde veut contredire Raz en lui prouvant par a + b qu'il faut continuer comme nous faisons tous. N'a-t-il pas le droit d'exprimer sa pensée... Rien ne dis qu'il va exécuter tout cela...

Le monde se prend trop au sérieux.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143