Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Les Liaisons dangereuses
Posté par ginger_bread_woman le 24/09/2007 00:10:01
L'écrivain des Liaisons dangereuses est le militaire Pierre Choderlos de Laclos.
Promu lieutenant puis capitaine, l'homme commence la rédaction de l'oeuvre en 1778, qui sera publié en 1782.
En guerre contre l'aristocratie ou même les femmes ? L'on s'interroge si les Liaisons Dangereuses ne seraient pas comme une thérapie pour Laclos.

Il se voit aussi ecrivain de plusieurs oeuvres, telles que "Ernestine" ; "De l'éducation des femmes" ; "Instructions aux assemblées de bailliage" ; "Journal des amis de la Constitution" ; "De la guerre et de la paix".
Mais il est aussi l'inventeur de l'obus car, sur le champ de bataille, il a l'idée d'un "boulet creux" empli de poudre.

Les Liaisons dangereuses reste et demeure sa plus grande oeuvre qui lui donna le succés. Cependant, cette oeuvre fut à l'époque le pavé dans la marre car elle éclabousse la société aristocratique. Cocufiage, libertinage... Tout y passe.


Des personnahes hauts en couleurs.

Les principaux personnages sont :

Les libertins
La Marquise de Merteuil. Elle veut se venger d'une ancienne infidelité que lui avait fait Gercourt. Celui ci va se marrier dans quelques mois à la jeune Cécile Volanges, (la fille de sa cousine) tout juste sortie du couvent. Libertine de longue date et d'expérience, elle demande à son ami et amant le Vicomte de Valmont de pervertir Cécile pour déshonnorer Gercourt.

Le Vicomte de Valmont. Ami et amant de la Marquise de Merteuil, lui même libertin, espère toujours avoir les plus belles conquêtes féminines pour dorer son blason. La ruse le conduit à la présidente de Tourvel, marriée, dévote et prude. Quel choix ! La difficulté est considérable, mais c'est ce qu'aime Valmont. Il décline ainsi la proposition de la Marquise de Merteuil (de pervertir Cécile) pour se consacrer entièrement à la Présidente. Cependant, une amie de la présidente prévient celles ci du danger que représente Valmont pour son honneur et sa vertu, cette amie n'est autre que Mme de Volanges. Pour ce venger en déshonorant sa fille, Valmont accepte alors la proposition de la Marquise.

Les victimes
Cécile Volanges : Première victime du couple terrible Valmont/Merteuil. Elle sort tout juste du couvent, c'est donc une jeune fille inexpérimetée et qui ne connait ni la vie ni la socièté. Valmont ayant décliné la proposition de la Marquise de Merteuil (de la pervertir), la Marquise se consacre à cette mission. Elle gagne tout d'abord la confiance et l'amitié de la petite et la jette dans les bras du Chevalier Danceny, jeune amoureux. Mais les choses trainent et Valmont voulant à son tour se venger de Mme de Volanges pour avoir donner des soupçons à la Présidente, entre dans le jeu et "aide" Danceny à s'éprendre de Cécile.

Chevalier Danceny : jeune homme inexpérimenté en amour, que Valmont va prendre son son aîle. Il est introduit dans la maison des Volanges pour ses talents de musiciens. Il apprend en effet à Cécile à chanter et à jouer de la harpe.

La présidente de Tourvel : victime de Valmont, mais surtout de la Marquise de Merteuil. Marriée et prude, Valmont se met en tête de la séduire pour augmenter son palmarès. Elle consent à une amitié mais refuse tout amour venant de Valmont car celui ci est connu pour son libertinage débridé. Emotive et fragile, elle est touchée par la cruauté de la Marquise de Merteuil. Si Valmont arrive à recevoir une lettre d'amour de la Présidente, la Marquise lui donnera ce qu'il attend, une nuit d'amour.


L'intrigue

L'intrigue est merveilleuse.
Le libertinage, la cruauté des femmes, la perversion, le cocufiage, tout y est.
Mais attention, Laclos n'est pas Sade, les détails sexuels ne peuvent être que sous entendus.
Pourquoi est ce que les Liaisons dangereuses plaisent, et même à notre époque ?

*^* parce que la manipulation de la Marquise nous ravit et nous souhaiterions lui ressembler.
*^* parce que le Vicomte de Valmont est un séducteur exceptionnel qui manie les mots comme un dieu.
*^* parce que nous sommes tous des Céciles Volanges dans notre jeunesse, inexpérimentée.
*^* parce que les hommes sont parfois des Chevaliers Danceny, inexpérimentés et maladroits en amour.
*^* parce que la présidente de Tourvel représente notre fantasme d'"évasion", de ce que nous n'oserions pas faire en vrai.

Voilà, c'est donc un livre à lire !!
Si vous voulez voir une adaptation cinématographique fidèle, je vous conseille "Les liaisons Dangereuses" de Stephen Frears avec :

Glenn Close (Marquise de Merteuil)
John Malkovich (Vicomte de Valmont ===> trèèès charismatique)
Michelle Pfeiffer (la Présidente de Tourvel)
Uma Thurman (Cécile Volanges)
Keanu Reeves (Chevalier Danceny)

Regardez d'ailleurs l'image du paragraphe précédent : elle est très bien faite.
La Marquise est en HAUT, elle bouge les pions et s'occupe de ses pantins. C'est ELLE LA manipulatrice, de TOUS.
Le Vicomte jette un regard plein de charme, mais à la dérobée...
Enfin, la Présidente, regarde de coté et se cache avec son éventail, honteuse de sa vertu dérobée, elle aussi manipulée.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par kryther le 24/09/2007 21:21:05
T'aurai pas pu publier cet article avant que je tombe dessus à l'oral du bac !!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par harrystéphane le 24/09/2007 22:59:00
mauvais article, inintéressant.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par ginger_bread_woman le 25/09/2007 09:35:48
Quelle argumentation Harrystephane... Maintenant je sais ce qui cloche dans mon article !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: les liaisons dangereuses
Posté par kryther le 25/09/2007 20:44:53
On s'en fout de son avis, de toutes façons c'est toujours le même...

Perso je trouve l'article de bonne qualité, même si je déteste ce bouquin plus que tout j'ai beaucoup d'admiration pour ceux que ça intéresse xD en tous cas on voit bien que le bouquin t'a plu, que tu sais de quoi tu parles et que tu le fais de bon coeur... Ca va attirer les futurs bacheliers flemmards et ils vont pas regretté d'être tombé sur cet article ^^

Modifié le 27/09/2007 18:50:53

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: les liaisons dangereuses
Posté par christina83 le 26/09/2007 10:13:30
Tu m'as donnée envie de le lire ce livre! merci! Et ton article est vraiment bien (en plus avec l'analyse de la photo et tout...)lol

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par harrystéphane le 26/09/2007 12:23:20
Ton article a l'avantage de n'être pas prétentieux, tu ne te la joues pas grande intellectuelle spécialiste de la littérature et, sur ce site, c'est rare et appréciable. Cela dit, c'est vrai que ton article n'apporte pas grand chose, il ressemble à un résumé de cours médiocre de lycée, ne témoigne pas d'une lecture très approfondie. C'est un résumé rapide suivi des côtés attachants de chaque personnage. Jamais tu ne parles du style, de la construction, du projet de l'auteur...

Harrystéphane.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par kryther le 26/09/2007 18:54:24
harry, c'est quand que tu nous ponds des articles ? Etant donné ton sens de la perfection il risque d'être super dis donc.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par harrystéphane le 26/09/2007 19:51:57
Kryther: Je ne ponds pas d'articles parce que je n'ai pas que ça à foutre. J'espère que la réponse te convient.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par kryther le 26/09/2007 20:56:22
Ca m'attriste tellement. Mais nous illuminer d'articles plein de vérité et de justice devrait nous enseigner bien mieux que de critiquer nos propres articles, réfléchis y

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par harrystéphane le 26/09/2007 22:11:26
Tu sais Kryther, j'ai vraiment envie que tu saches à quel point tu es un sale con. Je sais que ce message sera prétexte à petite réponse ironique ou à rapport d'abus, je sais que tout ce que tu veux c'est essayer de jouer au plus malin avec suffisament de mauvaise foi pour te persuader que tu l'es même quand tu es parfaitement ridicule et enfin, je sais qu'en plus d'être un petit con prétentieux, tu ne tiens pas la route trois secondes dans une discussion philosophique ou littéraire. A cela s'ajoute le fait que tu es incapable d'aligner trois mots sans faire une phrase bancale, infestée de fautes de grammaire et d'orthographe.

Très honnêtement, je pourrais aisément écrire un article meilleur que celui-ci parce que j'ai suffisament lu, je m'intéresse suffisament à la littérature et je l'ai suffisament étudiée pour être capable de faire mieux qu'un mauvais résumé de mauvais cours. Je n'en tire d'ailleurs aucune fierté. Mais pourquoi m'amuserais-je à faire ça? Pour te prouver que j'en suis capable? Pour recevoir des messages admiratifs de petits lycéens? Pour jouer au professeur? A l'intellectuel?
Très honnêtement, je n'en vois pas l'intérêt. Je préfère mille fois discuter de littérature avec mes potes plutôt que de perdre mon temps à rabâcher ce que je sais déjà pour gagner la sympathie et l'admiration des membres de france-jeunes.

Ne te donne pas la peine d'utiliser ton ironie miteuse et ton esprit poussif ; au lieu de me vexer, ils me confirment dans l'idée que tu ne te contentes pas d'être un imbécile mais que tu pètes bien plus haut que ton cul. En gros, au lieu de vouloir impressionner la galerie, commence par apprendre à écrire.

Harrystéphane.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par harrystéphane le 26/09/2007 22:13:39
Au passage, j'ai bien plus de sympathie pour ginger bread woman qui a au moins le mérite de ne pas se prendre pour ce qu'elle n'est pas.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par kryther le 27/09/2007 19:03:05
Harry, quel est le plus prétentieux d'après toi : celui qui écrit des articles, se dévoile sincèrement et assume clairement ce qu'il pense, ou celui qui vient en touriste sur le site dans le seul but de rabâcher des critiques et d'attirer l'attention ? Tu n'es sûrement pas là pour apprendre des choses aux autres, ou pour "discuter littérature", puisqu'il faut te sortir les arguments du nez avant d'en obtenir un minimum...

Je n'ai aucune prétention, je suis ce que je suis, je n'ai jamais prétendu parler parfaitement le français (ce qui serait étrange à 16 ans, il faut avouer ^^) et ce dernier argument n'a d'ailleurs rien à faire dans ton message. Si tu trouves des fautes, tu me les dis, j'me corrige, et ce serait nettement plus utile.

Et toi, qu'est ce qui nous prouve que tu es à la hauteur de tes critères ? Peut être le fait d'avoir ajouter "Très honnêtement" ? Je me le demande bien...

Je ne ferais pas de rapport d'abus, parce que tes insultes te rendent encore plus pathétique, et parce que tu vas me corriger mes fautes de français tandis que je te ferais une leçon de morale.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: les liaisons dangereuses
Posté par harrystéphane le 27/09/2007 19:21:07
Je n'ai jamais prétendu venir ici pour discuter littérature ni pour apprendre des choses aux autres. Cela dit, quand Ginger bread woman m'a fait remarquer que mon premier commentaire ne l'aidait pas à comprendre ce qui n'allait pas dans son texte, je lui ai répondu plus précisément parce que sa réaction était intelligente. Plutôt que de vouloir jouer au combat de quéquettes comme tu le fais, elle m'a demandé d'être plus précis en reconnaissant qu'il était possible que mon jugement ne soit pas purement gratuit.

Tu me fais rire à déformer tout ce que je dis pour ne pas avoir à en tenir compte. Plutôt que de contrer mes arguments, tu les déformes en me faisant passer pour le petit mesquin qui corrige les fautes d'orthographe. Le problème c'est que c'est faux, je ne t'ai pas corrigé tes fautes, je voulais juste dire qu'il ne fallait pas mettre la charrue avant les boeufs, qu'avant de faire des articles qui commencent prétentieusement par "De la nécessité de..." et où on ne peut trouver que des élucubrations de petit gars pas bien vif, il serait logique de commencer par apprendre à écrire et à parler. Si encore tes articles ou tes commentaires avaient été intéressants, ça aurait pu compenser un peu mais là tu ne fais que déblatérer maladroitement. T'as trois poils au cul et tu te prends pour un ours. Attends que ça pousse!

Harrystéphane.

Modifié le 27/09/2007 20:12:41

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: les liaisons dangereuses
Posté par kryther le 27/09/2007 19:56:59
Si si c'est bien toi, je te reconnais dans tes mots pas beaux, tes arguments foireux, ta manière peu subtile de détourner les choses ( qui va jusqu'à dire que c'est l'autre qui détourne, cela va de soi )... T'as pas beaucoup mûrit depuis le temps. Toujours un cas pathologique, hein ? Ca me passionne moi, j'ai toujours aimé jouer les psy. Merci d'être là.

- Je n'ai pas dit que tu étais là pour apprendre des choses aux autres, j'ai trouvé évident que c'était ton objectif ici puisque tu avais une supériorité spontanné pour juger des articles et des personnes que tu rencontrais... Mais je me suis trompé, et je me suis résolu à penser que tu n'étais là uniquement pour attirer l'attention.

"elle m'a demandé d'être plus précis en reconnaissant qu'il était possible que mon jugement ne soit pas purement gratuit. " C'est comme ça que tu le vois toi ? Mouais admettons... xD
Mais dis moi, pourquoi ne pas avoir directement envoyé tes "arguments" ? T'as besoin d'une invitation ?

- Je n'ai jamais dit que tu me corrigeais les fautes, je t'ai DEMANDE de le faire...
Et l'argument du "de la nécessité" tu me l'as déjà fait ^^ et je t'ai même rétorqué que tu n'avais qu'à discuter de la valeur de cet article dans les commentaires de celui ci, c'est fait pour. C'est pas parce que tu manque d'arguments que tu dois aller en chercher n'importe où...

Et tu peux arrêter les jugements de valeur du genre "petit gars pas bien vif", "sale con", etc... Ca te rend toujours plus pathétique ( eh oui, je l'ai déjà dit ) et puis ça ne m'atteind pas, j'n'ai pas besoin de mecs dans ton genre pour me dire qui je suis. Cherche d'ailleurs à savoir, par toi même, qui tu es, c'est le premier pas vers la sagesse ( ou plutôt en dehors de la débilité ), et tu en auras besoin pour sortir de ton mal être.

Modifié le 27/09/2007 19:57:28

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: les liaisons dangereuses
Posté par harrystéphane le 27/09/2007 20:44:44
Ce que je retiens de cette conversation c'est que j'ai dit que ce texte me déplaisait et que j'ai justifié mon appréciation après une remarque de l'auteur. Jusque là tout est normal mais il a fallu que le parasite que tu es vienne jouer les redresseurs de torts en m'expliquant plus ou moins qu'il est bien facile de critiquer quand on n'écrit pas d'article sur le site.

Cet argument est doublement foireux parce que je ne vois pas en quoi écrire des articles merdiques comme les tiens donne une quelconque légitimité pour critiquer un texte et ensuite parce que je ne vois pas pourquoi on serait obligé de ne pas se contenter de commenter les articles. Pour ce qui est de tes articles, tant que j'y suis, je n'ai aucune envie de perdre mon temps à aller les commenter, j'ai déjà dit ce que j'en pense et si tu n'as pas l'honnêteté de reconnaître que c'est vrai, que tu ne sais pas écrire et que tu n'as rien d'intéressant à dire, ça m'est parfaitement égal. Je ne te demande pas d'être honnête avec moi parce que je te crois bien trop orgueilleux pour reconnaître tes torts en public. J'espère au moins que ton amour propre te permet d'être honnête avec toi ; j'en doute.

Je n'ai pas argumenté dès mon premier commentaire parce que je n'en voyais pas la nécessité, je voulais juste dire ce que je pensais de l'article. Pour moi, la différence entre un article et un commentaire est que le premier aborde un sujet en essayant d'être un peu complet, de présenter des arguments tandis que le second n'est qu'une réaction à un texte, il peut n'être que l'expression d'une impression ou d'une appréciation et donc être ni long, ni argumenté. Cela dit, après le commentaire de l'auteur, j'ai eu envie de lui préciser ce que je pensais de son article.

Tout ce que tu as fait c'est venir jouer les défenseurs de la veuve de l'orphelin sans que personne ne t'ait rien demandé. Comme tu étais à court d'arguments, tu n'as rien osé dire sur ma critique du texte et tu as préféré affabuler, parler de mon soi-disant "mal être" sans même me connaître, de mon besoin d'attirer l'attention que tu as sorti de ton chapeau, du cas pathologique que je suis censé incarner.

Tu t'épuises à m'inventer une vie pour compenser ton impuissance à argumenter. Au lieu de faire marcher ton imagination faiblarde et de me donner des leçons de philosophie bas de gamme, essaie plutôt de réfléchir et de faire attention à ce que t'écris.

Harrystéphane.

Modifié le 27/09/2007 20:45:36

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: les liaisons dangereuses
Posté par kryther le 27/09/2007 21:19:16
Si j'ai réagit comme ça au départ, ce n'était pas seulement par rapport à cet article mais par rapport à tous les autres : "On s'en fout de son avis, de toutes façons c'est toujours le même..." je reprochais le fait que tu venais chaque fois pourrir les articles avec des "article nul, inintéressant" dans le seul et unique but de te faire remarquer et de recevoir des réactions violentes ou vulgaires. Nier cela serait preuve de mauvaise foi...

"je ne vois pas pourquoi on serait obligé de ne pas se contenter de commenter les articles" c'est une blague ?!
L'intérêt de donner l'argumentation dès le premier commentaire, ce que tu ne semble pas comprendre, c'est de ne pas attendre que l'autre ne s'embête pas à poser la question évidente. Un avis sans argument ne vaut rien... La seule valeur que tiennent tes avis est immorale.

"Pour ce qui est de tes articles, tant que j'y suis, je n'ai aucune envie de perdre mon temps à aller les commenter,"
Alors arrête de parler dans le vent et de critiquer sans argument. Ton avis sur le titre et ton jugement de valeur sur le fond de mon article ne vallent rien.

Ce que j'ose dire sur la critique de texte, c'est qu'elle est exagérée. On ne demande pas des articles parfaits, mais des articles de gens intéressés et qui savent transmettre ce qu'ils savent. Tu défini cet article de "résumé de cours médiocre de lycée", mais finalement c'est toi qui te fixe des dogmes communs à tous les articles qui doivent contenir telles et telles choses, et si ce n'est pas le cas tu les catalogues comme étant "mauvais" et "inintéressant". De plus tu n'as jamais dit en quoi l'article était inintéressant, dans ton "argumentation" qui suivait.

" parler de mon soi-disant "mal être" sans même me connaître, de mon besoin d'attirer l'attention que tu as sorti de ton chapeau, du cas pathologique que je suis censé incarner. "
Je maintiens. Et je te rappelle une nouvelle fois le conseil que je t'ai donné plus haut, tu en as besoin et tu le sais mieux que moi.

Modifié le 27/09/2007 21:20:02

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par harrystéphane le 27/09/2007 21:50:16
je ris bien en lisant tes commentaires où tu déblatères, bien protégé derrière ton écran d'ordinateur. Cette situation est bien pratique pour toi parce qu'elle m'empêche de t'arrêter à chaque fois que tu dis une connerie et m'oblige à tout reprendre quand je veux dissiper les malentendus, ce qui va finir par me lasser.

N'essaie donc plus de m'inventer une vie, des complexes, des traumatismes et de me faire des procès d'intention. Quand je dis qu'un texte est nul, c'est parce que je le trouve nul et que ça m'agace de vous voir vous pâmer devant n'importe quelle merde, pas pour me faire remarquer ni pour "recevoir des réactions violentes ou vulgaires".

Dans ton deuxième paragraphe, tu cites un passage où je dis qu'il n'est pas nécessaires d'écrire des articles pour avoir la légitimité d'écrire des commentaires et tu crois me contrer en disant qu'il faut argumenter dans un commentaire, ce qui n'a a peu près rien à voir. Par ailleurs, je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'écrire un long commentaire détaillé pour que celui-ci ait de la valeur. S'il est court et dépourvu d'arguments, il a la valeur d'un avis subjectif, et je ne prétends pas à plus.
Cela dit, quand tu dis que je n'ai pas argumenté dans mon deuxième post ("De plus tu n'as jamais dit en quoi l'article était inintéressant, dans ton "argumentation" qui suivait", tu fais indiscutablement preuve de mauvaise foi. J'ai précisément dit qu'elle se contentait de faire un court résumé de l'oeuvre accompagné d'une vague description des personnages principaux et qu'il manquait des éléments sur le style, le projet de l'auteur et la construction. Reste à voir si ton ommission témoigne de ta mauvaise foi ou de ton incapacité à lire.

Pour finir sur ton dernier paragraphe, je sais bien que "connais toi toi-même" est au programme du début d'année de philosophie en terminale mais tu ne dois pas te sentir obligé de m'en balancer une paraphrase idiote. Tu comprendras que je m'abstienne de répondre à tes provocations ridicules et réitérées sur mon état mental et psychologique. Cela dit, si tu veux t'en rendre compte par toi-même, j'accepte une rencontre à Paris dans les jours qui suivent. Bien entendu, je m'attends à ce que tu te débines, soit parce que tu ne peux vraiment pas, soit parce que tu as les jetons. Dans tous les cas je te fais confiance pour trouver un prétexte pour refuser.

Harrystéphane.

PS: comme je te l'ai déjà dit, tes textes sont nuls et je n'ai pas envie de consacrer du temps à le démontrer. Tes formulations sont prétentieuses, on ne compte plus les fautes et tu ne fais qu'accumuler les lieux communs. Si tu veux un avis que tu considèreras plus objectif que le mien, tu n'as qu'à les montrer à ton prof de philo (matière que tu sembles affectionner). Je prends le pari qu'il s'en fera la même idée que moi mais il prendra certainement plus de pincettes pour te dire ce qu'il en pense.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: les liaisons dangereuses
Posté par kryther le 27/09/2007 22:53:04
Heh, désolé de devoir te le rappeler, mais toi aussi, tu déblatères derrière ton écran.

Je ne t'invente pas une vie, mais je perçois ta psychologie.

Ce que tu appelle commentaire est, je cite le tiens :
"mauvais article, inintéressant."
On appelle ça un jugement de valeur, et ce jugement ne vaut rien justement s'il n'est pas justifié. Alors je te repose la question : à quoi sert d'écrire des commentaires inutiles, péremptoires et insultants sur tous les articles que tu rencontres ?
Excuses moi, mais l'avis subjectif n'a de valeur que si l'on comprend ce qui a poussé le sujet à donner cet avis.

Pour ce qui est de l'intérêt de l'article, à partir du moment où il y a quelque chose à y apprendre il y a un intérêt à lire. Ce n'est pas parce qu'il manque quelques éléments aux dogmes que tu t'es fixé vis à vis des articles, que celui ci n'a pas d'intérêt.

"Pour finir sur ton dernier paragraphe, je sais bien que "connais toi toi-même" est au programme du début d'année de philosophie en terminale mais tu ne dois pas te sentir obligé de m'en balancer une paraphrase idiote."
Mec, ça fait depuis que j'ai vécu une certaine expérience en 3ème que j'apprends à me connaître moi même, et surtout que je comprends ce que cela signifie, philosophiquement parlant et spirituellement parlant. Viens pas chercher des éléments du peu que tu connaisse de ma vie pour argumenter.

Une rencontre à Paris ? Pas de problème, à condition que tu me paie le train et l'hotel, et que tu me trouves une excuse pour sécher les cours.
Pourquoi j'aurai les jetons ? Tu t'abaisserai à frapper un ado de 4 ans plus jeune que toi pour la simple raison qu'il t'a vexé dans ses propos ? Ta proposition me fait vraiment rire... Ou tu veux me frapper avec des mots ? C'est vrai que face à face, tu pourrai me couper la parole, tandis que là, tu es obligé de subir tout ce que je dis...


Je ne revendique pas mes articles comme étant philosophique ou quoi que ce soit.
Tu veux savoir pourquoi j'ai écrit "de la nécessité de combattre l'hérédité religieuse" ?
Parce que j'ai appris qu'une gamine de 13 ans ( musulmane d'hérédité ) que je connaissais 'indirectement' devait partir dans son pays d'origine pour se marier à un mec du double de son âge. J'ai écrit l'article rapidement avec ce que j'avais sur le coeur, et je ne l'ai pas modifié. J'ai pourtant quelques phrases mal dites dedans, des choses que je pourrai changer, mais c'est ainsi et je ne le changerai pas. L'intérêt de cet article, est dans son fond, pas dans sa forme.

Modifié le 27/09/2007 22:55:45

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: les liaisons dangereuses
Posté par harrystéphane le 27/09/2007 23:37:03
C'est sans doute une des dernières fois que je prends la peine de te répondre avant d'être complètement lassé de tes détournements de commentaires.
Quand j'écris "mauvais article, inintéressant", je n'ai aucune autre prétention que de dire ce que j'en ai pensé tout comme d'autres disent "super article, très émouvant" ou comme tu dis "on voit que le bouquin t'a plu, que tu sais de quoi tu parles et que tu le fais de bon coeur". Le commentaire n'est pas moins argumenté mais il a le défaut d'être négatif.

Pour suivre ta logique, je n'ai rien trouvé à apprendre dans ce texte et je l'ai donc trouvé inintéressant. Par ailleurs, ce que tu appelles mes dogmes sont la base de l'analyse littéraire et, plus globalement, de la compréhension d'un texte littéraire. L'identification aux personnages et l'intérêt pour l'intrigue, s'ils sont les principaux motifs de l'appréciation d'un livre, témoignent d'une lecture extrêmement superficielle. Je n'ai pas envie de te donner un cours de lettres et je pense que tu ne serais pas disposé à le recevoir ; cela dit, je n'ai pas inventé ce que je viens de dire, n'importe quel prof de l'enseignement supérieur serait d'accord avec moi sur ce point.

Quand je te disais de ne pas venir me faire chier avec ta paraphrase idiote de "connais toi toi-même", je n'ai absolument rien cherché dans ta vie privée (mis à part que j'espère que tu as appris ça en cours). Je disais seulement que je n'avais pas besoin de tes leçons de philosophie pour les nuls alors que c'est une des matières que j'étudies depuis quatre ans.

D'autre part, ne crains pas m'avoir vexé. Si je te proposes une rencontre, c'est effectivement parce que je subis "tout ce que tu dis" mais ne va pas te méprendre sur le sens de ce verbe. Par subir, j'entends être agacé par les logorrhées absolument stériles, gratuites et injustifiées d'un ignare illettré.
Enfin, à propos de la justification de ton article sur l'hérédité religieuse, il est évident que tout individu de bon sens s'indigne contre le fait qu'une fillette soit forcée par sa famille à épouser un homme deux fois plus vieux qu'elle, tout le monde est d'accord là-dessus et je ne vois donc pas l'utilité de ton article.

Harrystéphane.

PS: contrairement à ce que tu essaies de faire croire, je n'écris rien sur ce que je crois que tu es, je ne fais pas de suppitions foireuses, je ne t'invente ni manies ni complexes, essaie d'être assez digne pour en faire autant.

Modifié le 27/09/2007 23:41:41

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par kryther le 28/09/2007 00:04:29
Mon commentaire n'est pas argumenté, mais il fait trait à une impression de ma part, qui n'a pas à être légitimée. Cependant comme tu le sous entends si bien c'est plus compliqué quand on critique : il faut argumenter. Je n'aurai pas pu argumenter sur "pourquoi est ce que j'ai l'impression que le sujet intéresse l'auteur", parce que les personnes ayant un minimum de réceptivité l'auraient ressentis. Seulement c'est bien de le faire remarquer, parce que c'est rare et que ça peut encourager l'auteur.
Ton commentaire "mauvais article, inintéressant", applique un jugement de valeur qui n'a rien à faire ici s'il n'est pas justifié. Ô toi grand homme de lettres devrais comprendre ça.

"Pour suivre ta logique, je n'ai rien trouvé à apprendre dans ce texte et je l'ai donc trouvé inintéressant"
Cela prouve bien que tu es égocentrique. Quand on juge un article intéressant ou inintéressant, ce n'est pas par rapport à soi même mais à l'égard de l'article lui même. Peut être que tu n'as rien appris parce que tu connaissais le bouquin. Je le connaissais également, mais je sais que des personnes vont lire l'article et y trouver leur bonheur. Voilà un intérêt.

Je n'ai pas non plus envie de recevoir des cours de lettre, encore moins de toi, d'autant plus que comme tu le dis toi même s'il "ressemble à un résumé de cours médiocre de lycée" on ne va pas s'attarder sur la méthode de littérature de bac ou post-bac. Donc tes dogmes d'homme de lettre, même si c'est une de tes plus grandes fiertées, n'ont rien à faire ici.

" Quand je te disais de ne pas venir me faire chier avec ta paraphrase idiote de "connais toi toi-même", je n'ai absolument rien cherché dans ta vie privée (mis à part que j'espère que tu as appris ça en cours). Je disais seulement que je n'avais pas besoin de tes leçons de philosophie pour les nuls alors que c'est une des matières que j'étudies depuis quatre ans. "
Tu vois la philo partout, j'avais bien compris ça. C'est pas la philo ton problème mais la morale...
Et non, je n'ai pas appris ça en cours, mais la vie me l'a appris bien avant.

Donc si j'ai bien compris, tu me propose une rencontre parce que tu es agacé par ce que je dis... Quel rapport ?
Détrompe toi, si l'on était l'un en face de l'autre, ce serait pire.

L'utilité de mon article ? Petit être naïf que tu fais, tu comprends pas ou tu le fais exprès ? C'est dans le titre je te signale.


Autrement, je trouve tes tentatives de réponses minables, tu te repose sur ta 'supériorité' d'âge et d'études, alors que tu n'en apporte rien sinon un caractère borné et irréfléchis. Continue à venir donner ton avis lamentable et 'inintéressant' sur tous les articles de FJ, continue à gâcher des heures à répondre ignominieusement à ceux qui ont compris ton jeu immature. Tu te perds.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par harrystéphane le 01/10/2007 16:04:52
Bon, c'est sans doute mon dernier commentaire sur ce texte. J'ai perdu suffisament de temps à essayer de te parler, de discuter. Tu passes ton temps à tout déformer, tu détournes tout à ta guise, tu joues au petit malin.
Je vais donc te dire l'essentiel de ce que je pense de toi. Tu es un sale con et ton âge n'excuse rien. Je n'ai aucun mépris pour les gens plus jeunes que moi et aussi peu d'indulgence.
Tu es un gros con, tu ne connais rien à rien, ton orgueil te pompe toute ton énergie.
Tu ne finiras probablement jamais de te conduire comme un coq.
Entre maintenant et ta mort, tu prendras peut-être le temps d'apprendre un peu à écrire et à construire des sophismes, ça te donnera l'illusion d'être intelligent. Pour l'instant, tu ne maîtrises ni l'un ni l'autre mais tu es tellement imbu de toi-même que tu ne te rends compte de rien ; tu es capable de mépriser des gens qui te sont bien supérieurs, tu n'admires que tes semblables.

Harrystéphane.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: les liaisons dangereuses
Posté par kryther le 01/10/2007 20:48:29
Tu es si minable pour abandonner comme ça avec de telles insultes ? Petit joueur... M'accuser à tort de tout déformer ne cache en rien ta défaite.

C'est humiliant d'admettre que l'on a tort, mais parfois mieux vaut se taire que lancer des paroles malsaines histoire de se sentir supérieur.

Modifié le 01/10/2007 20:49:39

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par ocean'hearth le 01/10/2007 21:02:16
harrystéphane - kryther =>
http://rubensblog.typepad.com/home/images/on_se_calme_1.jpg

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par harrystéphane le 01/10/2007 23:34:15
"abandonner", "petit joueur", "défaite". Tu ne fais que prouver ton désir de jouer au concours de bites.

Je ne joue pas, je te dis sincèrement ce que je pense de toi et il y a un moment où, face à quelqu'un d'aussi malhonnête et buté que toi, il ne sert à rien de se répéter.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par kryther le 02/10/2007 20:46:47
Les termes de jeux te font penser aux "concours de bite" ? Dis donc, on dirait que t'as eu une enfance passionnante...

Justement, ce que tu n'as pas compris, c'est que je ne te demande pas de répéter ignominieusement tes sarcasmes, mais au contraire de changer de disque et de voir la réalité en face, ta propre réalité, pas la mienne. Pour être un minimum en mesure de juger quelqu'un il faut savoir se juger soi même : si le cerveau est infirme, tout ce que tu croiras percevoir par tes yeux sera altéré par cette infirmité.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Les Liaisons dangereuses
Posté par keitaro le 03/04/2008 18:16:03
tu aurai pu parlez aussi de la plus récente adaptation de 1999 sous le titre de sex intention avec Ryan philippe dans le rôle des vicomte de Valmon et sarah michelle gellar dans le rôles de marquise de Metreuil (ceci dit c'est un de mes films préférer car il y a vraiment du vice dedans)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 148 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲