Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Federico Fellini
Posté par didou le 20/08/2004 07:56:18
Portrait de l'un des plus grands maîtres du cinéma...

Il y a peu de temps j'ai eu la chance de (re)voir bon nombre de films de ce cinéaste lors d'une retrospective dans un vieux cinéma. Quel plaisir ! Si grand qu'il fallait que je vous le fasse partager... D'abord, courte biographie, puis filmographie, quelques ptits plus sur ceux qui ont fait partie de sa vie professionelle comme personelle, mon ptit avis perso et conclusion. Woala soyez indulgents, enfin non ne le soyez pas comme on dit ce sont les critiques qui font avancer, m'enfin on dit ça et on l'pense pas. Merci aux fans incontestés de rectifier quelques erreurs sur des détails (si il y en a) merci et bonne lecture.


Biographie

Federico Fellini est né le 20 janvier 1920 à Rimmi, Italie. Il passe une enfance et une adolescence relativement calmes dans un mileu familial plutôt bourgeois, et rêve de devenir grand reporter. Il quitte donc sa ville natale en 1938 pour Florence dans ce but. Il n'y passe que quelques mois où il travaille chez un éditeur. Puis il part pour Rome en 1939 et trouve une place de journaliste dans un hebdomadaire humoristique de grand tirage : le Marc'Aurelio. Il y écrit de nombreux articles jusqu'en 1942. On lui découvre un talent de caricaturiste, il dessine de nombreuses vignettes pour le journal, un talent qu'il utilisera par la suite, crayonnant les personnages de ses films.

Il rencontre lors d'une sortie avec le journal qui doit collaborer à l'invention de gags pour un film de Macario l'acteur Aldo Fabrizi qui grâce à ses relations le fait participer à l'écriture de plusieurs scénarios de films italiens. Fellini avec une nouvelle se fait engager à l'ACI, société de production, au bureau des sujets. Il y rencontre Rosselini, rencontre qui achèvera de le convaincre : il veut faire du cinéma.
A cette époque le futur cinéaste écrit des textes pour la radio, il y rencontre Giulietta Masina, actrice talentueuse qui jouera dans de nombreux films de Fellini, il l'épouse en 1943 à Rome. En 1945 il collabore avec Rossellini et Amidei pour écrire Rome, ville ouverte. ce premier film marquera le début d'une longue collaboration avec Rossellini (Paisà, Le Miracle, Europe 51,...).


Sa carrière se lance ensuite avec un premier film en 1950, il les enchaînera ensuite se faisant un nom et une carrière, notamment grâce à des films décisifs comme "Huit et demi" ou "La dolce vita" qui obtient en 1960 la palme d'or au festival de Cannes. Sa femme Giuliette reçoit un oscar pour La Strada aux côtés d'Anthony Quin.
Fellini est ensuite frappé par la maladie et ne revient à l'écran qu'en 1968 avec une adaptation d'un conte d'Edgar Poe.

Avec ses derniers films il replongera dans les souvenirs d'enfance avec "Les clowns" en 1970 et surtout "Amarcord" en 1973 qui évoque son adolescence dans sa ville natale. Puis c'est "Casanova" en 1976 ou il dépeint le séducteur célèbre; théâtral et décadent à souhait. Dans la cité des femmes en 1980, il plonge encore dans l'univers féminin toujours avec humour. "Ginger et Fred en 1986" où il attaque la télévision comme une représentation monstrueuse de l'univers du spectacle et de la félicité. Puis enfin ses derniers films "Intervista" et "La voce della Luna" La voix de la lune en 1990 parachèvent son oeuvre. Il meurt en en 1993 à Rome après une longue et inutile agonie, laissant derrière lui 24 films soit une oeuvre non seulement conséquente mais consistante !


Filmographie complète

1950 : Les Feux du music-hall.
1952 : Le Cheik blanc
1953 : Les Vitelloni
1953 : Agence matrimoniale
1954 : La Strada
1955 : Il Bidone
1956 : Les Nuits de Cabiria
1959 : La Dolce Vita
1962 : La Tentation du Docteur Antonio
1963 : Huit et demi
1965 : Juliette des esprits
1968 : Toby Dammit
1968 : Bloc notes d'un cinéaste
1969 : Fellini-Satyricon
1970 : Les Clowns
1972 : Fellini-Roma
1973 : Amarcord
1976 : Casanova
1978 : Répétition d'orchestre
1980 : La Cité des femmes
1983 : Et vogue le navire
1985 : Ginger et Fred
1987 : Intervista
1990 : La voix de la lune


Fellini et les autres...

Marcello Mastroanni
(Fontana Liri 1924 ; Paris 1996)
Sans contestation l'acteur fétiche de Fellini, qui lui propose le rôle dans La Dolce Vita, c'est le début de trente ans de complicité et de collaboration. Mastroianni aura tourné dans sa vie près de 160 films, seulement 6 avec Fellini mais certainement les plus grands : De la Dolce Vita à Intervista en passant par Huit et Demi, Marcello se révèle chaque fois être un acteur talentueux et convient parfaitement aux rôles imaginés par son metteur en scène et ami, pour moi la preuve la plus flagrante restera Huit et demi où il interprète lui même un cinéaste tourmenté dans sa vie professionnelle et surtout intime, son duo avec Claudia Cardinale restera dans les mémoires.
Marcello à propos de Federico : "Quand je tourne avec lui, je me sens redevenir enfant, un enfant lâché, sans limitations d'aucune sorte dans un parc d'attractions. Je n'ai qu'une envie, le suivre les yeux fermés. "





Giulietta Masina
(St George di Piano 1921)
Epouse et actrice favorite de Fellini. C'est avec son rôle dans "La Strada" en 1954 qu'elle devient mondialement connue et obtiendra d'ailleurs un oscar pour cette performance. Au total elle aura joué dans sept films de son mari, dont deux avec Mastroianni.
Fellini à propos de sa femme : "Je dois dire que son style de jeu est celui qui me convient le mieux, car elle s'exprime de façon non réaliste. Ses états d'âme ne se succèdent pas selon des temps réels qui correspondent à l'alternancedes phases psychologiques qu'elle peut traverser, mais sont stylisés, schématisés comme chez les clowns.





Nino Rota
Compositeur italien qui signera la musique de la quasi totalité des films de Fellini. Leur collaboration sera pourtant à l'origine d'une offre acceptée à contrecoeur par Rota pour le Cheik Blanc, mais leur entente lors du tournage est parfaite, et cette étroite collaboration et amitié perdurera, cela s'en ressent dans les films où la musique se calque parfaitement sur les différentes scènes, on ne l'imagine pas ailleurs, comme on n'imagine pas les films de Fellini sans la musique enchanteresse de Nino Rota. "Répétition d'orchestre" sera le théâtre de leur dernière collaboration, car en effet le musicien italien meurt l'année même de la sortie du film : 1979.





Fellini et moi

Je n'vais pas vous raconter ma vie, sachez seulement que j'aime le cinéma, et que pour moi comme pour beaucoup d'autres l'oeuvre de Federico Fellini constitue en quelque sorte l'une des bases du cinéma italien comme du cinéma mondial, une oeuvre très riche et surtout extrèmement variée, constituée de plusieurs chefs d'oeuvre ce qui finalement n'est pas si fréquent dans toute l'histoire du cinéma. Pour ma part il est dans les 10 plus grands, puisqu'on aime bien les classements
Si je devais vous conseiller des films de Fellini jdirais allez tous les voir bien sûr ! mais les plus marquants resteront pour moi Huit et Demi, Amarcord, la Strada ou encore La Dolce Vita. Le cinéma est un plaisir (chose que beaucoup de gens ont tendance à oublier en c'moment) et du plaisir, c'est vraiment ce que l'on ressent lorsque ce maître nous fait rire le plus souvent, ou même ne provoque aucune réaction extérieure, mais en sortant de la salle de cinéma on sait que l'on se souviendra de telle ou telle scène toute sa vie, car elle aura provoqué une émotion qui est (trop) rare. Lorsque je revois un film de Fellini je ne le regarde pas pour rire, pour pleurer, ou hurler, taper du pied, j'y vais pour voir du cinéma, et pour m'en souvenir.


Sources

"Conversations avec Federico Fellini" de Costanzo Costantini aux éditions Denoël
"Federico Fellini" : http://members.AOL.com/cseigne/fellini.htm
"Fellini" : http://analysefilmique.free.fr/filmo/f/fellini.php
"Oui, je me rappelle" de Marcello Mastroianni.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Federico Fellini
Posté par someone else le 20/08/2004 07:56:18
Le problème des jeunes de notre époque, c quand visitant france-jeunes aujourd'hui, ils ne savaient pas qui était Federico Fellini... et qu'en allant se coucher ce soir, ils n'en sauront pas davantage... Beaucoup ne s'intéresent trop qu'aux tendances du moment, la radio la TV, "pourvu que jloupe pas les Colocs ce soir"... et passent à côté de bcp de choses.

Ton article est excellent, vraiment génial et jte souhaite de continuer à en écrire des comme ça )

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Federico Fellini
Posté par didou le 20/08/2004 07:56:18
j'aurai essayé

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Federico Fellini
Posté par didou le 20/08/2004 07:56:18
oouuuuppssss c'est un oubli :-/
Mille excuses. Si mes souvenirs sont bons, elle est morte en 1994, un an après lui, en Italie.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 150 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲