Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Le système politique Suisse
Posté par professeur_einstein le 20/08/2004 07:56:19
Je vais essayer de vous expliquer comment fontionne notre système politique. C'est un sytème subtile est assez compliqué mais on va essayer de faire simple...

En me baladant sur ce site (et d'autres) je me suis rendu compte que bon nombre d'entre vous, amis français, ignore tout de notre politique, ce qui vous fait parfois dire des bêtises. Je vais tenter de vous expliquer comment sa marche chez nous.
Bon, le nom officiel de la Suisse est "Confédération Hélvétique". Cette confédération est composée de 23 cantons de tailles variables. Nous contons environs 7, 3 millions d'habitants : 4, 6 millions de Suisses "Allemands", 1, 5 millions de Suisses "Romands" (moi), 0, 5 millions de Suisses "Italiens", 35 milles Romanches. En résumé, les francophones ne sont pas majoritaires.
Parmi ces 7, 3 millions d'habitants tous ne peuvent pas voter, seul les citoyens majeurs et naturalisés Suisses ont le droit de vote au niveau fédéral donc seulement 4, 6 millions de citoyens. (Dans certaines communes les "étrangers" ont le droit de vote mais pas pour la politique Suisse). Il faut aussi savoir que les Suissesses n'ont le droit de vote que depuis 1971 hum... Hum...


Passons aux choses sérieuses

Premier pas, le peuple élit le parlement.
Ce parlement est composé de deux chambres. Le "Conseil national" qui est composé de 200 personnes et le "Conseil des Etats" composé lui de 46 personnes, 2 par cantons. Ces deux chambres forment le pouvoir législatif. Ces 246 personnes ne sont pas des professionels, ils sont payés mais presque tous ont une autre activité pour survivre. C'est ces 2 chambres qui décident des lois (en général, on verra plus tard que ce n'est pas toujours le cas). En plus, ces deux chambres élisent 7 "Conseillers fédéraux" (attention, ces 7 conseillers fédéraux ne sont pas changé a chaque fois que l'on ré-élit les 2 chambres pour autant). Les conseillers fédéraux forment le pouvoir exécutif. Ces 7 "Sages" forment notre gouvernement, c'est eux qui appliquent les lois. Il n'y a pas de président en Suisse mais un des conseillers fédéraux assure la cette fonction il n'a pas plus de pouvoir pour autant. En théorie ces conseillers fédéraux doivent eux aussi se faire ré-élir tout les 4 ans. Mais en général, une fois élu, un conseiller fédéral reste en place jusqu'à ce qu'il démissione. La photo que vous voyez, c'est le palais fédéral à Berne, c'est la que travaille tout ce beau monde.


Vous trouvez que c'est pas trop compliqué ? alors on en remet un couche

Ces politiciens n'ont pas les pleins pouvoirs. Les lois "majeurs" telles que adhésion de la Suisse a un quelconque organisme international (ONU, UE,...), les modifications de la constitutions sont dabords décidées par les 2 chambres puis, avant leur application, le peuple vote ces lois. En principe, les loi mineures ne font pas l'objet de votations mais le peuple peut faire un "référendum" et demander que le peuple vote cette loi quand même. Pour cela il faut que 50'000 citoyens signent cette demande en 100 jours. Le peuple a en plus de tout ça le pouvoir de créer des "initiatives populaires". Si 100'000 personnes signent cette initiative (un changement de loi ou de constitution) alors ce texte sera voté par la population et le gouvernement ne poura pas retoucher a cette loi. Cepandant (eh oui il y a toujours un "mais", au moment ou l'initiative est déposée (elle est rendue aux autorités), le Conseil fédéral (les 7 conseillers fédéraux réunis), peut lancer un "contre-projet". Ce contre-projet consiste en un autre texte de loi ayant les mêmes buts que l'initiative mais qui est élaboré par le gouvernement et donc un peut différent. Alors les Suisses par votation directe vont choisir si ils veulent 1° accepter l'initiative populaire, 2°accepter le contre projet du gouvernement ou 3° n'accepter aucune des deux autres solution et donc garder l'ancinne loi.


Conclusion

Actuellement au conseil fédéral il y a 2 conseillers fédéraux "UDC" (droite dur, pour certains extrème droite pour d'autres) 2 conseillers fédéraux "radicaux" (centre-droite proche de l'économie) 1 conseiller fédéral "démocrate-chrétien" (centre-gauche proche des familles plus ou moins aisées) et 2 conseillers fédéraux "socialistes" (ben c'est la gauche) dont une femme.
Donc en Suisse il n'y a pas de parti au pouvoir et pas d'oposition. Notre système politique est un sytème de consensus, tous les partis discutent et prennent les décisions ensemble (enfin en général). voilà je crois que c'est un résumé de notre politique nationale. J'éspère que vous aurez a peu près compris comment nous fonctionons sinon j'aurais au moins essayé : -)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le système politique Suisse
Posté par c. silpamaz le 20/08/2004 07:56:19
Bravo à l'auteur pour cet article qui résume de façon claire et précise le système politique suisse, qui n'est pas toujours bien compris autant hors de nos frontières que dans le pays lui-même...
Je voulais apporter juste quelques précisions qui me semble importantes :
° Le conseil national : il représente le peuple. Chaque canton (ou demi-canton) élit au moins un conseiller. Ensuite, le nombre de conseillers est proportionnel au nombre d'habitants du canton (1 conseiller pour 35'000 habitants).
° Le conseil des Etats, lui représente les cantons, avec, comme dit dans l'article, 2 conseillers par cantons, mais également 1 conseiller pour chacun des 6 demi-cantons.
° Contrairement à ce qui est mentionné dans l'article, on pourrait dire que l'opposition est en fait le peuple, qui a le pouvoir de faire des "referendums" et de prendre d'autres décisions si la politique menée ne lui convient pas. Ce n'est pas une opposition comme on l'entendrait dans le système politique français par exemple, où ce sont les partis qu ne forment pas la majorité qui sont désignés comme l'opposition.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le système politique Suisse
Posté par eden_club le 20/08/2004 07:56:19
Et qu'en est-il des banques et de l'or suisses...?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le système politique Suisse
Posté par lois.ska le 20/08/2004 07:56:19
Vive la Suisse!!!C'est le plus beau pays au monde!!!Et son système politik il est pas mal!!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le système politique Suisse
Posté par rosswell93 le 20/08/2004 07:56:19
C'est très différent par rapport au système politique de la France. En ce qui concerne du gouvernement de la Suisse, le chef-d'état de ce pays, c'est le président du Conseil fédéral (j'ai jeté un coup d'oeil dans mon encyclopédie) ^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le système politique Suisse
Posté par professeur_einstein le 20/08/2004 07:56:19
Merci bcp bcp "Ray 2" pour ces précisions. C'est bien d'avoir des gens au courant qui corrigent mes oublis, erreurs.
Mickey P. si t'as une question claire a formuler a propos des banques suisses et de l'or, ne te gènes pas, pose là. Mais fait gaffe a ce que tu dis, y'a bcp de choses "qu'on dit" sur le sujet et qui sont fauses. Merci de votre soutiens les "gars" (je mets des guillements si jamais y'a des filles)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le système politique Suisse
Posté par c. silpamaz le 20/08/2004 07:56:19
Merci Pr. Einstein, mais je peux te dire que j'ai pas compris tout le système politique suisse du jour au lendemain, et encore aujourd'hui je me pose parfois des questions sur son fonctionnement... Toutes mes connaissances sont tirées du (maigre) enseignement qu'on nous a fait là-dessus, et surtout de la lecture des journaux.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le système politique Suisse
Posté par scho-scho le 20/08/2004 07:56:19
Tout article est vraiment excellent article, compatriote.

Je tiens juste à ajouter que nous ne sommes au fait pas une confédération d'Etats, mais bien une fédération d'Etats (nuance), comme les USA ou l'Allemagne. En effet, en 1848 la Suisse a passé du statut de confédération à celui de fédération sans pour autant changé le nom du pays pour la simple et bonne raison que les politiques de l'époque ne voulaient pas effrayer la population, ils voulaient être surs que le vote serait accepté.
Par habitude, on parle de Confédération hélvétique (CH)

Et il est vrai que les Conseillers fédéraux, une fois élus, ne sont jamais "licenciés". Cela n'est arrivé que deux fois depuis 1848. La dernière fois, c'était en décembre 2003. La Formule magique (la répartission des sièges du Conseil fédéral : 1 UDC, 2 PLR, 2 PDC, 2 PS) a été brisée pour en arriver à la nouvelle Formule magique citée dans le texte.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le système politique Suisse
Posté par le 20/08/2004 07:56:19
Je suis Suissesse et je trouve ton article excellent. Je tiens juste à faire un petit rajout. Les Suisses allemands et les Suisses romands, ne sont pas souvent d'accord lors des votations. A part (ce qui m'a forttement étonnée) lors des dernière votations fédérales concernant le paquet fiscal, la révision de l'AVS et la hausse de la TVA, là la Suisse a voté uniformément, ce qui est bien, personne ne critiquera le vote de l'autre. Pour ce qui est des relations Suisse-Europe. Les bilatérales ont été accéptées ( ooouf!). Par contre nous sommes encore loin de l'adhésion en Europe. Il faut dire que le niveau de vie en Suisse est très élevé (les prix sont très haut et les salaires aussi, et je ne parle pas de l'immobilié donc beaucoup de gens voient l'adhésion à l'Europe comme une mauvaise chose, car il faudra se mettre au niveau Européen pour plein de choses dont les revenus. Surtout que beaucoup de paysans se sentent menacés par cette adhésion. Je pense aussi, que la Suisse a peur pour son secret banquaire, surtout que les banques sont très importantes dans notre économie. Je m'éloigne un peu du sujet, mais je pense que ceci est assez important, car nous sommes les jeunes électeur de demain, personnellement dans 6mois pour moi et qu'il faut vraiment ce tenir au courant de l'actualité de notre pays.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le système politique Suisse
Posté par rapal le 20/08/2004 07:56:19
Salut. Pas mal ton article ! Mais, en tant que Suisse, je me permets de corriger quelques points !
1. Bien que notre pays s'appelle "Confédération Helvétique", notre pays n'est pas un confédération. Ce stade a été dépassé en 1848 et nous formons aujourd'hui une Fédération.
2. Les non-suisses (réfugiés, immigrants, ect, non-naturalisés) n'ont pas le droit de vote au niveau fédéral, comme tu le dis, mais ne l'ont également pas au niveau cantonal.
3. Tu dis qu'il n'y a pas d'opposition en Suisse, car il n'y a pas de parti au pouvoir. Mais il y a bien une opposition (notamment celle de l'UDC et la venue de Christoph Blocher au CF a faillit en refaire une). Cette opposition se manifeste par des référendum constants pour but de torpiller toutes initiatives ou lois sortante.
Voilà, à part ces 3 petits détails que j'ai pu trouver, ton article est très bien ! hop, j'vote excellent !

P.S. merde, je viens de voir que scho-scho a déjà corrigé un des points... tant pis, j'laisse quand meme.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le système politique Suisse
Posté par scho-scho le 20/08/2004 07:56:19
Erreur The Rocker...
Les étrangers ont le droit de vote au niveau cantonal, mais cela dépend des cantons.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le système politique Suisse
Posté par rapal le 20/08/2004 07:56:19
ah, ok ! ben... merci, j'étais trop pas au courant... lol malgré tout ce que l'on peut savoir, il y a toujours à apprendre ! pis tu sais dans quels cantons y zont le droit de vote ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le système politique Suisse
Posté par scho-scho le 20/08/2004 07:56:19
Non, pas exactement.
En tout cas au canton de Vaud et au Jura, le reste, je ne sais pas.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le système politique Suisse
Posté par jvc40 le 20/08/2004 07:56:19
En tant que Suisse de l'étranger (eh oui, les Suisses sont de grands voyageurs et ils ont émigré un peu partout dans le monde, du temps où la Suisse n'était pas le "pays de cocagne" que l'on connaît maintenant), je ne peux qu'approuver un tel article car il faut faire connaître le fonctionnement politique d'un pays où la vraie démocratie existe avec, en particulier, cette faculté de "contrer" le gouvernement et les décisions prises par les membres des deux chambres (par le biais de l'initiative populaire) et où les étrangers (qui représentent plus de 20% de la population) peuvent raisonnablement s'exprimer (mais sans les excès que l'on peut constater en Grande-Bretagne par exemple faute de quoi ils s'exposent à une expulsion, c'est une question de principe).
J'ajoute quand même qu'il y a aussi des pauvres en Suisse et plus nombreux qu'on ne pourrait le penser : l'opulence ne touche pas tous les citoyens mais ces pauvres ont de l'amour propre et ils gardent leur confiance dans le système suisse.
Enfin, d'autres éléments ne sont pas négligeables : la moyenne hebdomadaire de travail est de 41,8 heures, il n'y a pas d'équivalent à la "sécurité sociale" française et les Suisses sont fiers de leur pays (et aussi peut-être jaloux de leurs privilèges) tel qu'il est. C'est peut-être pour cette raison qu'ils ressentent une crainte certaine pour entrer dans un système européen qui semble devenir une tour de Babel tant les disparités sont nombreuses et qui risquerait de faire disparaître, à plus ou moins long terme, toute trace d'identité à laquelle, malgré le fait que la Suisse soit ce qu'elle est actuellement (romands, alémaniques, italiques et romanches), ils sont très attachés.
Ont-ils raison ? L'avenir nous le dira !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 113 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲