FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
122 connectés : 0 membres et 122 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Un camp gravé... Dans la roche
Posté par sunsoleil le 19/10/2007 00:31:31
C'était au début du mois de juillet, nous partions faire notre camp d'été d'escalade. C'était censé être 5 jours d'escalade sympa, dans une région magnifique. Nous sommes bien partis, voyage sympa, le bus devant et la voiture conduite par X, notre moniteur, derrière. Arrivés au lieu de notre camping, on a monté les tentes et on est allés faire de la grimpe... Une journée normale quoi... Le soir on est partis dans un café pour fêter nos retrouvailles, comme il a commencé à pleuvoir, on a fait des parties de Loups-Garous... Avant de rentrer en chantnt sous la pluie...
Deuxième jour, on est partis en direction de la cabane... La journée commençait bien, on était content ! Après trois heures et demies de marche (galère, galère oh galère !!!) on s'est arrêté faire une petite parois sympa et on est arrivés en dessous de la cabane (ENFIN !!!).
Le soir été sympa... On est allés se coucher... On était heureux


Le début des ennuis

Le lendemain matin, on déjeune tranquille, on se prépare à partir... Une demi-heure de marche d'approche et on arrive au site d'escalade... Une grande et superbe dalle, une paroi facile... Avec une douzaines de longueures... Rien de trop difficile ! On arrive tous en haut... Heureux de voir un sublime paysage sous nos yeux !!!
La descente se fait avec quelques difficultés, mais pas d'accident... C'est a cinq cents mètres de la cabane que je me casse la figure sur une petite dalle pleine d'algue et bien glissante ! Je me suis ouverte l'arcade sourciliaire et on a dû appeler l'hélico !!!! (comme je l'ai dit plus haut on était à quatre heure de la cabane et je devais aller me faire recoudre le visage...)
Bilan, 5 points de sutures et un gros pansement ! Rien de trop grave !
X a du venir me chercher à l'hôpital ! Mais j'étais dans l'incapacité de me déplacer !
Quatrième jour : On retrouve l'autre bout du groupe et ils partent faire des voies d'escalade. Moi n'ayant pas le droit de faire du sport pendant 3 semaines (SNIF !!!!)


Le dernier jour

On commence à rentrer chez nous, en cours de route, on s'arrête faire des parois...
Dans la voiture X, nous a dit qu'il avait un peu mal à la cheville et qu'il ne voulait pas monter en tête... Mais X veut essayer cette paroi et à quinze mètres, il lâche et tombe... Y qui l'assurait n'a pas pu le rattraper !
On se retrouve avec un deuxième blessé... On appelle l'hélico... Tout le groupe est sous le choc ! Que dire ? On a cru que l'hélico ne viendrait jamais, qu'il n'y en avait pas de disponible, au bout de 3 minutes, il était là... 3 minutes, qui pour nous ont durées 3 heures... X était au sol, il ne se souvenait plus de son nom, plus de rien...
Avec l'arrivée de l'hélico, le groupe a été soulagé, 3 personnes ont dû rester sur place attendre un adulte qui viendrait nous chercher... Le moniteur venait de se blesser et personne ne pouvait conduire sa voiture.
Je suis restée, avec deux autres jeunes... On a tout fait pour ne pas y penser. Après trois heures d'attente, on a enfin pu rentrer chez nous...
Je suis arrivée chez moi... Et si une personne qui m'est chère n'avait pas été là... Je ne sais pas si j'aurais réussi a surmonter cette épreuve !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Un camp gravé... Dans la roche
Posté par tchit le 19/10/2007 01:40:51
Je veux bien te croire que ca a été difficile à vivre mais franchement ce n'est pas un article, ca ressemble + à un post de forum. C'est beaucoup trop léger et anecdotique. Pour que ca ai un minimum d'interet tu aurais du creuser le sujet en profondeur.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Un camp gravé... Dans la roche
Posté par alicedelyon le 19/10/2007 10:19:36
Je ne vois pas ce que tu veux dire Tchit, on n'est pas obligé de faire une dissertation pour chaque article. Elle raconte effectivement une expérience qui a été difficile pour elle et je trouve qu'elle le fait plutôt avec décence. Je te trouve bien sévère.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Un camp gravé... Dans la roche
Posté par tchit le 19/10/2007 12:17:46
Qui parle d'ecrire une dissertation ? Il s'agit d'un recit personnel qui est sensé raconter un traumatisme qu'elle veut depasser (tourner la page). Elle aurait du au moins parler de ce qu'elle a ressenti ce jour et les jours qui ont suivi, de ce que ca a changé pour elle. Sinon c'est completement ininteressant, une histoire banale qui ne soulève rien (si ce n'est les problemes de securité dans certains camps d'escalade...).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Un camp gravé... Dans la roche
Posté par alicedelyon le 19/10/2007 12:54:25
Je suis en partie d'accord avec toi Tchit mais il faut aussi reconnaître que ce n'est pas chose facile. Ce que tu expliques par de la légèreté peut aussi s'expliquer par de la pudeur car, même si elle ne l'a pas formulé clairement, il est évident que c'est la peur de la mort, la conscience subite du danger qui marque ou traumatise. Ce que j'ai apprécié dans cet article c'est qu'elle nous le fait comprendre sans en faire trop, peut-être en a t-elle fait trop peu mais c'est un défaut bien moins dérangeant que l'exagération et le narcissisme.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: un camp gravé... dans la roche
Posté par alicedelyon le 19/10/2007 12:56:38
Je pense que tu seras d'accord avec moi sur ce point.

Modifié le 19/10/2007 12:57:22

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Un camp gravé... Dans la roche
Posté par sunsoleil le 19/10/2007 17:31:09
C'est pas que je n'aie pas voulu creuser le sujet en profondeur mais c'est encore un peu difficile pour moi ! Je ne saurais pas quoi dire...
=>alicedelyon tu as compris ce que j'ai essayé de faire passer à travers les lignes !
Merci !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Un camp gravé... Dans la roche
Posté par combatpourmonideal le 19/10/2007 19:41:16
Non mais la question, c'est même pas de savoir si elle devait faire une dissertation ou pas, cher tchit, ça, on s'en fout complètement, c'est un détail totalement inutile. Le fond de l'affaire c'est que son histoire en soi est complètement bidon. Tout le monde a vécu ce genre de choses. Demain, j'écrirai un article sur FJ...je vois déjà le titre : "Une plaque d'égout...gravée dans le bitume", ça raconterait une histoire complètement dingue où je me foule la cheville en glissant sur une plaque d'égout dans la rue. Non mais sans déconner. Si mon chien vomit après avoir mangé une boîte de croquettes frelatées, et c'est du même niveau d'intérêt, est-ce que je vais venir le raconter ici ? Voilà la question. Cet article est nul parce qu'il raconte une chose banale avec une emphase qui sent le moisi. Qu'on se le dise, et bien.

Claire

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Un camp gravé... Dans la roche
Posté par sunsoleil le 20/10/2007 10:14:50
Au moins je dois vous remercier de la franchise que vous avez... mais si mon article est pourri a ce point.... vous avez qu'a lire le début, vous dire que c'est chiant et quitter la page... J'oblige personne à lire mes articles ! C'est banal, peut-être... mais pas pour moi !
et pour le titre.... je savais pas quoi mettre... j'aurais peut-être du mettre "Une histoire banale à mourir... pas besoin de la lire" ou bien combatpourmonideal?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: un camp gravé... dans la roche
Posté par alicedelyon le 20/10/2007 10:38:10
Combatpourmonideal, je ne comprends pas ta violence et, pour le dire franchement, ta méchanceté. Je ne les comprends d'autant moins qu'ils ne correspondent pas à la descritption que tu fais de toi dans ton profil : "J'aime les gens ouverts à la différence, prêts à se battre pour un idéal (mon pseudo), qu'il s'appelle bonheur, tolérance, vie à deux, peu impor te !". Ou alors les exigences que tu affiches, tu ne les appliques pas à toi car si tu étais vraiment ouverte à la différence, si tu voulais vraiment te battre pour un idéal de tolérance et de bonheur, tu comprendrais que ce ne sont pas les circonstances qui sont importantes mais le ressenti. Prends en compte son ressenti et tu comprendras que, même dans des circonstances banales, sunsoleir a cru voir la mort de près et a subitement pris conscience d'un danger qu'elle ignorait. Et c'est justement parce que ces circonstances étaient banales pour elle que la prise de conscience a été violente, parce qu'elle a compris que la mort pouvait frapper à chaque coin de rue.
Ce que tu ne peux pas comprendre, tâche au moins de le respecter.
Quand je te vois donnant un concert de piano ou épanouie dans ton étude, j'ai du mal à croire que tu puisses réagir aussi durement avec quelqu'un qui aura au moins fait preuve de gentillesse et d'humilité. Quand on a la chance d'avoir une passion comme le piano que tu as l'air de vivre jusqu'au bout des ongles, il serait dommage de te disperser dans la méchanceté gratuite.
Si tu suis ces conseils, tu vivras ta vie sans aucun souci au lieu de te rouler dans la fange comme un vulgaire phacochère.

Alice.

Modifié le 20/10/2007 10:40:51

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: un camp gravé... dans la roche
Posté par nightwolf le 20/10/2007 15:39:41
Oh là là, il y a pas mal de post négatif et que alicedelyon pour soutenir sunsoleil. En tout cas, combatpourmonideal, je te trouve en effet bien dure pour quelqu'un qui prône la tolérance. Personnellement, je ne crois pas qu'une chute de 15m d'une paroi soit comparable avec une glissade sur une bouche d'égout. Je suis d'accord que des accidents ça arrivent tous les jours, mais avoir un accident qui peut s'avéré mortel ou en être témoin choc forcément les personnes présentes. Mets toi un peu à la place de sunsoleil, tu fais connaissance avec quelqu'un lors d'un séjour et cette personne manque de mourrir sous tes yeux. Je ne crois pas que tu y serais indifférente, et si c'est le cas, tu peux revoir tout ton profil. Courage sunsoleil, le temps guérit toutes les cicatrices aussi bien physiques que morales.

Jonathan

Modifié le 20/10/2007 15:40:49

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Un camp gravé... Dans la roche
Posté par loopy le 21/10/2007 01:55:10
ce sont malheureusement des choses qui arriveent , le manque d'expériences en escalade peut-etre fatal , j'ais connus ça mais en moindre , le mec qui assurait mon pote as laissés glisser la corde , chute de 7 m. , heureusement sans gravité mais sur le coup j'ais eu bien peur, la personne en question ne pratiquait l'escalade que depuis 2 semaines............
combatpourmonideal : revois ta description , dans ta réponse , c'tais quoi ton combat , etre d'une négativité et nullité à toute épreuve ??

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Un camp gravé... Dans la roche
Posté par pluriel le 21/10/2007 06:27:53
ton récit est necessaire pour t'approprier ce moment douloureux, mais tu refuses l'expression de tes sentiments, tu n'aurais pas pu tenir si tu n'avais pas eu la communication affective avec un autre membre du groupe, c'est cette aide que tu dois aussi te rememorer et identifier dans l'échelle des valeurs affectives ! Ton expression ne peut qu'être respectée, car elle t'est necessaire, mais tu peux aller plus loin en revivant tes moments affectifs !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Un camp gravé... Dans la roche
Posté par cmoi001 le 18/11/2007 20:03:04
[ne m'assimilez pas à combatpourmonideal... post négatif mais que j'espère constructif]

Je suis assez d'accord avec Tchit. Je comprend que ta "pudeur" te limite dans la rédaction de ce texte mais comprends aussi que pour nous, public lecteur, ce texte reste anecdoctique. Il n'est pas "pourri", mais plutôt simplet. On te fait part de nos critiques pour que tu puisses avancer dans la rédaction. Peut-être que quand tu seras capable de prendre du recul par rapport à cette histoire, tu pourras réécrire ton histoire et l'enrichir. Nous sommes sur un site d'écriture et si nous te critiquons, c'est dans le but que tu t'améliores. Oui c'est dûr, mais il faut dépasser cette difficulté.

[Je ne m'arrête pas à lire les premières lignes. Tout est bon à prendre. Même les critiques...]

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143