Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Rêves ou réalité...
Posté par saraqiel le 20/08/2004 07:56:24
Cette silhouette qui court sur le chemin de halage, pas de doute, il l'a déjà vue quelque part...

Mais où ? A l'université, dans la rue, à son travail ??
Nathan avait beau se triturer le cerveau, il ne se souvenait pas où il avait bien pu voir cette magnifique jeune femme aux cheveux cuivrés.
Au moment où il reprit ses esprits elle avait disparue.

Je crois que j'ai déjà vu ce beau jeune homme, mais où ? J'avais l'impression de bien le connaître, mais comment pourrais-je le connaître, je viens juste d'arriver dans ce trou perdu d'Irlande. Personne ne sait que je suis ici, il faut que je reparte à zéro, il faut que je me reprenne... Je ne connais pas cet homme, mais j'ai cette nette impression de déjà vu.

Carla alla prendre un bain afin d'apaiser ses doutes, en effet elle a tout quitté pour vivre en Irlande, dans cette petite maison au bord de la mer, loin de la ville, ses bruits, les technologies du nouveau millénaire, et la mort de ces parents. Elle fuit, elle se fuit.
Elle aura 21 ans le 1er janvier 2001 à 00h01, c'est dans quelques jours et c'est bien la première fois qu'elle passera toutes ces fêtes, seule, désespérément seule.

Je cours, je sens mon cœur battre à la chamade, je fuis mais quoi ? Je me retourne mais ne voit rien, je suis éblouis, j'ai peur je ne sais pas pourquoi, des bêtes me poursuivent, des chiens non des chacals, des horribles monstres. Il faut que je cours plus vite, au loin je vois cette silhouette familière, qui m'appelle, m'encourage mais qui est ce ?
Je ne vais pas tenir longtemps, je m'épuise et il le sait, il me rejoint et lance trois grenades sur mes chacals.
Je ne voit toujours pas son visage, il est flou et disparaît, je reste seule sur cette plage devenu déserte, je n'entends plus que les vagues qui déferlent sur les côtes rocheuses, mais où suis-je ?

Dans mon bain, je viens de rêver, l'eau froide vient de me réveiller. Pourquoi faut-il que je fasse des rêves comme çà ? Je ne me souviens de très peu de choses, cet homme que je semble connaître il faut que je le retrouve, il pourra m'aider, j'en suis sure, il m'aide dans tous mes rêves.

Carla s'habilla chaudement, avant de partir se promener, espérant rencontrer le jeune homme de cet après-midi au hasard d'une ruelle de ce petit village tranquille. Le vent soufflait fort ce soir, on pouvait entendre le bruit des vagues contre les parois rocheuses de la côte irlandaise ; tout à coup elle ressent une sensation de mal être, comme dans son rêve, la même ambiance, les mêmes bruits, la même odeur d'eau salée...

Est-ce que je suis malade ? Je ne me sens pas bien, j'en ai presque la nausée, je vois des enfants courir partout c'est la fin de la journée et leurs parents viennent les chercher. J'avance, difficilement, j'ai l'impression d'être dans des sables mouvants, je ne comprends plus rien. Un tourbillon m'envahit, je ne sens plus mon corps...
Lorsque j'ouvre les yeux, je vois un jeune homme qui se penche sur moi, je me suis évanouie, il est séduisant et me prends dans ses bras et m'emmène, il me porte facilement à travers le village.
Je reprends mes esprits chez un médecin, le seul dans cette petite île, il ne comprends pas je suis en pleine forme, ma tension est normale, je ne suis pas malade ni enceinte, mais il prends quand même un échantillon de mon sang pour l'examiner.
Mickaël, c'est son prénom, il me présente son fils Tomy qui m'a porté jusque là. Il est beau, un charme fou, toutes les filles de l'île doivent lui courir après. Il me propose de prendre un verre au bar du coin, le seul et ironiquement je pense que tout le village apprendra mon malaise dans les minutes qui vont suivre cette soirée.

Le bar de la ville ressemble plutôt à un café, à un vieux café comme on en voit dans les vieux films. L'endroit est très intimiste avec une décoration toute en bois, peu de lumière juste quelques bougies et lampes qui ont l'air d'être plus vieilles que n'importe quelle personne ici.
On s'assoit et Tomy commande deux Guinness sans me demander ce que je voulais.
Lorsque le barman nous apporte nos boissons, je découvre un liquide noir recouvert d'une mousse blanche très ferme. Après avoir trinqué, je découvre un goût amer, particulier et inconnu, mais j'aime beaucoup.
Tout le monde les observait, les nouveaux amis commencèrent à se sentir mal à l'aise, Carla était une très belle jeune femme, un charme irrésistible, une lueur dans ses profonds yeux bleus pouvait faire fondre la plus froide des personnes.

Tomy était émerveillé par cette femme, mais il sentit tout de suite qu'elle n'était pas comme les autres, ici toutes les filles craquaient pour la noirceur de ces cheveux et ses yeux vert profond. Il pouvait obtenir une femme en la regardant et personne sur cet île n'aurait osé dire quelque chose.
Leurs consommations terminées, le barman en rapporta deux autres, personne n'osait parlé, leurs beautés mutuelles les en dissuader. La musique, les bavardages des habitués n'arrivait pas à couvrir cet atmosphère électrique. Quand Carla commença à entamer la conversation.
Qu'est ce que tu fais dans la vie ?
Tomy est étudiant à Dublin, il veut devenir archéologue. Çà y est la conversation est lancée, je lui raconte ma vie très simple et triste. Nous nous trouvons des points communs comme la mort de nos proches, Mickaël est son père adoptif, ses parents biologiques ont été tués dans une tempête il y a une dizaine d'année.

J'étudie les langues, je souhaite être interprète et lui archéologue. Des vies totalement opposées, mais je me sens tellement proche de lui, je me sens bien avec lui, il m'apaise.
Quand soudain j'aperçois une jeune femme qui vient d'entrer, elle me fusille du regard. Elle arrive comme une furie, et fais une scène à Tomy qui reste impassible, absent. Je décide de les laisser. Je rentre à la maison, je rougis comme une pivoine quand je me lève, tout le monde me dévisage, je ne me sens pas bien, le même sentiment que tout à l'heure, je m'enfuis afin d'éviter un malaise dans ce lieu qui finit par m'effrayer.

Karol vient d'arriver, je n'entends pas ce qu'elle me dit, je suis envoûté par Carla, mais elle part et je ne bouge pas. Je finis par retrouver mes esprits, et Karol me fait une scène de jalousie, ces deux dernières heures sont passées tellement vite que je n'ai plus pensé à notre rendez-vous.
Je sors du café pour essayer de retrouver Carla, mais elle a disparue, je n'ai pas son adresse, je la retrouverais, j'ai été formé pour çà. Karol me quitte en tentant de me gifler, mais mes réflexes ont été plus rapide, elle doit se sentir humiliée, mais ce n'est plus ma préoccupation.

Tomy rentra chez lui assez rapidement, Carla envahissait son esprit, son visage ne disparaissait plus. Il n'avait jamais ressentit ses sentiments, il ne les avait pas apprit, ces formateurs ne pensaient pas qu'il pouvait éprouver ce genre d'émotions, il est une machine.

J'ai toujours eut tout ce que je voulais, j'ai toujours tout maîtrisé, ma vie, mes sentiments, mon entourage, mes missions... J'ai crée le malheur dans beaucoup de familles. Ma vie est semé de morts, c'est mon travail, j'ai été formé pour cela, et tant d'autres choses. Pourquoi mes parents sont morts, s'ils étaient encore là, je ne serais pas dans cette pénombre, c'est de la faute de Mickaël et son "Millénium".

J'ouvris la porte de ma chambre, et ne fus pas surprit d'y trouver une lettre, cette fameuse lettre qui me donne rendez-vous sur les falaises à l'abri des regards indiscrets.
< Demain, 22heures. >

Je suis rentrée à la maison, je me sens un peu mieux. Cette soirée a été magnifique, çà fait tellement longtemps que je ne m'étais pas sentie si bien. J'aime beaucoup Tomy, il est si gentil, et mystérieux.

Le lendemain se déroula sans encombre, Carla se "remettait" de sa soirée, mais surtout de cette nuit. Elle a beaucoup rêvée, toujours ce même rêve avec cet homme qui lui vient en secours.
Tomy se prépara rapidement, puis se dirigea vers les falaises, ce chemin, il le connaissait par cœur, son intermédiaire aimait cet endroit au tant que lui. Le bruit des vagues s'écrasant sur les falaises, cette odeur salée si particulière les apaiser lors de leurs entretiens.
Dans l'ombre de sa terrasse, Carla sirotait tranquillement son thé, la brise portait doucement ses cheveux. La nuit était douce, elle commençait à beaucoup aimé l'Irlande, elle pensait visiter ce magnifique pays dans les prochains jours afin d'y découvrir toutes ces légendes et ces paysages à couper le souffle.

Soudain, elle fut tirée de ces pensées par une lumière qui avançait au loin, eux hommes se rencontraient sur ces falaises. Elle ne pouvait distinguer leurs visages, mais leurs physiques étaient bien distincts l'un de l'autre. Le premier était grand et fort, le second plus petit et frêle. Laurel et Hardy, pensa t-elle.
Intriguée, elle décida d'aller voir de plus près, discrètement elle s'approcha d'eux, et fut surprise de sa facilité à se faufiler entre les arbres sans se faire remarquer, comme si elle avait fait cela toute sa vie. Elle se cacha dans un buisson assez proche du couple pour les entendre et surtout les voir.

La conversation avait débuté depuis peu, le petit homme donnait des ordres au second : "il faut que tu retrouves une femme, d'après la légende c'est elle l'Elue que nous cherchons. Elle aura 21 ans, le 1er janvier prochain. Nous n'avons aucune description physique, elle porte juste un signe distinctif sur la cuisse : 5 grains de beauté. Ils forment une figure qui est un plan. Cet femme est très importante, elle est la clé. Tu dois la retrouver avant Nouvel An.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Rêves ou réalité...
Posté par lucinette le 20/08/2004 07:56:24
les idées sont pas mals, mais la forme du texte, le changement de témoignage et de citation ( un coup le sujet est je, un coup le sujet est clara, ou mickael) porte à la confusion, et on ne voit pas bien le rapport entre le début ( elle pensait l'avoir déjà vu, etc... ils pensaient se connaitre) et la fin, l'élue, pourquoi, léue de koi??? on n'en sait rien, et c'est dommage, les histoires pleines de mystère, j'adore, avec des fins bizarres, j'adore, c'est l'impression que tu as voulu donner, mais tu t'y est pris mal, dsl, je n'aime pas bcp ton texte, enfin, les progrès vont venir, j'y crois, c'est un bon début...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Rêves ou réalité...
Posté par christa le 20/08/2004 07:56:24
bonjour, je m'appelle christa, j'ai dix sept ans et il m'est venue une idée exubérante, peut étre complétement utopique ( comme d'habitude!) mais j'aimerai esssayer de confectionner un livre de nouvelles, j'aimerai pour cela que les gens qui liront se message et qui aime écrire et qui on un certain talent me contacte si l'idée leur plait! qu'ils écrivent une nouvelle ( de le meilleur styl, très soigné, original...), si j'arive a rassembler un assez gd nombre de nouvelles et bien je c pa encor ce ke je fé fer, tou dépen de vou! j'aimerai ke vou soyez le + gd nombre à répondre!
merci d'avance

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Rêves ou réalité...
Posté par april_2034 le 20/08/2004 07:56:24
coucou... j'ai pas lu le texte au complet.
mais pour repondre à la question de lucinette, le debut avec l'impression de déjà vu ça s'explique par le fait que sarah a du tomber sur le même site que moi qui proposait un concours d'écrivains amateurs... enfin si j'me souviens ^^

et la phrase ki devait débuter l'aventure était "Cette silhouette qui court sur le chemin de halage, pas de doute, il l'a déjà vue quelque part...". wala.

sinon j'ai pas réussi à lire tout le texte tellement ça ne m'accrochait pas........
de toute façon, ce n'est p-e pas son texte à sarah puisqu'il y a une certaine Nathalie de Riz qui a publié le mm texte sur un autre site. mais bon. ^^ c'est p-e un autre speudo de sarah. à elle d'expliquer......

babye xxxxxxxx

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Rêves ou réalité...
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:56:24
moi j'aime bien

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Rêves ou réalité...
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:56:24
moi j'aime bien

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 149 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲