FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
125 connectés : 0 membres et 125 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par tacy_e le 31/12/2007 00:10:01
Dans la paisible banlieue de Marialane, Catherine fait s'est devoir dans sa chambre. Elle est le genre de fille calme qui accomplit bien ce qu'on lui demande


Soudain, elle s'aperçoit qu'elle a besoin d'un dictionnaire pour son travail. Elle se rend donc à la bibliothèque de ses parents à l'étage inférieur. Elle prend le livre et une enveloppe tombe a ses pieds. Sur celle-ci, il est écrit : "À n'ouvrir qu'après ma mort".


Tout d'abord, puisque l'écriture ne ressemble pas à celle de ses parents, elle décide de l'ouvrir. Elle commence à la lire et remarque que la lettre est une biographie. Piquée de curiosité, elle se questionne sur l'auteur de celle-ci. Qui aurait bien pu déposer un tel message dans la bibliothèque de ses parents? Dans son histoire, l'auteur raconte à quel point sa vie est monotone, et qu'elle ne s'amuse jamais. Catherine compatit avec cette mystérieuse personne, car elle sait à quel point il est difficile d'avoir 18 ans et de rester seule un samedi soir à faire ses travaux dans le but d'être admise dans une grande université.


Ensuite, il se passe un évènement excitant dans sa triste vie. L'amie de l'auteur la convainc d'aller à une fête que donne son cousin. Tout se déroule bien, l'auteur a enfilé sa plus belle robe et elle est très enjouée à l'idée de rencontrer de nouveaux garçons. Catherine est de plus en plus intéressée par cette fille parce qu'elle n'a jamais eu l'occasion d'aller à une fête.


L'étrange auteur arrive enfin à la fête. Elle voit plusieurs jeunes ivres et la musique ne lui plaît pas du tout. Tandis que son amie danse comme une vraie folle, l'auteur décide de s’asseoir sur un divan en regrettant de s'être laissé amener à cet endroit. Tout à coup, un beau garçon la rejoint. Ce garçon, nommé Jean, commence à lui parler et elle se laisse facilement charmer par celui-ci. Malheureusement, un jeune homme ivre renverse sa bière sur sa magnifique robe. Jean rit et lui dit que ce n'est pas grave et qu'ils n'ont qu'à aller ensemble aux toilettes pour tout nettoyer. Rendu à la salle de bain, Jean ferme et verrouille la porte en s'approchant de l'auteur de la lettre. Il l'empoigne solidement et l'embrasse contre son gré. Jean, qui paraissait si beau à l'auteur, devient vite très laid et effrayant. Elle essaie de le repousser, mais il ne cesse de répéter : "Ne t'inquiète pas, ça ne fait pas mal. Laisse-toi faire ". La jeune femme se débat, mais en vain. Ce monstre vole et brise son âme en lui enlevant si brutalement sa virginité. L'auteur voit alors une bouteille de bière, la saisie et la fracasse sur la tête de cet affreux garçon. Pendant ce temps, Catherine continue de lire cette horrible histoire qui l'ébranle tant. Comment peut-on faire quelque chose d'aussi ignoble à une jeune fille? Elle décide de continuer sa lecture en espérant que la souffrance de l'auteur s'achève.


Jean n'a pas du tout aimé le coup de bouteille sur son crâne. Il fracasse donc sévèrement celui de la jeune fille innocente contre la céramique. L'auteur tombe inconsciente après ce choc. Jean finit alors son horrible travail et s'enfuit peu de temps après, laissant sa victime perdre tranquillement son sang sur le sol.


Après la lecture de cette horrible histoire, la mémoire de Catherine refait surface. Elle est l'auteure ou plutôt elle l'était. Cette jeune fille gentille et innocente est devenue un esprit violent, rempli de haine et de vengeance. À ses côtés, ses parents pleurent son décès et ils ne peuvent plus la voir. Catherine n'est à présent qu'un fantôme qui possède une tâche à accomplir sur la Terre avant de repartir au Ciel.


Enfin, Catherine quitte sa maison. La lettre dans ses poches, elle part à la recherche du démon qui a brisé sa vie. La peine et le mal qu'il lui a causés ne seront jamais réparés, mais sa vengeance, elle, sera si satisfaisante...

Modifié le 03/01/2008 15:32:52

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par comte rostov le 31/12/2007 12:08:19
gEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par tacy_e le 01/01/2008 21:24:54
Laissez moi vos commentaires svp (surtout ceux qui ont des votes pas trop bon, pour que je puisse m'améliorer grâce à vos avis )

Modifié le 01/01/2008 21:26:46

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par ginger_bread_woman le 02/01/2008 15:36:52
Ok, alors voilà, je t'ai donné une note relativement basse (à savoir 3/10 en toute sincérité car... ce n'est pas de ta faute, mais je déteste ce genre de texte !!!
C'est sensé nous faire sortir des petites larmes de nos yeux, mais j'en ai tellement lu des textes comme ça, que ça ne me touche plus et que ça devient lassant !!
Puis bon, pour tout te dire, je n'ai pas bien compris la fin.... le fantome de la jeune fille va aller se venger du "démon qui a brisé sa vie" ? "sa vengeance, elle, sera si satisfaisante..." ==> à la limite, il valait mieux s'arreter avt car :
1) un fantome qui... se venge ?!
2) l'absolution, le repos de l'âme, c bcp mieux !

Voilà !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par camilla le 02/01/2008 15:58:43
je ne suis pas fan, surtout des fautes d'orthographe.. Mais tu peux t'améliorer je pense, ton texte n'était pas encore prêt à être publié.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par angela1391 le 02/01/2008 16:55:15
J'ai bien aimé le texte il est assez troublant mais la fin est un peu précipitée à mon goût, j'attendais une suite après avoir lu la dernière phrase. Quelle est donc la vengeance de cet esprit ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par tacy_e le 02/01/2008 18:25:08
camilla, désoler de te décevoir, mais ce etxte fût cxorrigé par 2 professeur de français, (texte écrit au cours d'une composition écrite de nouvelles en français de mi-année ayant pour thème l'esprit vengeur) et je leur ai demander de corrigé toutes mes fautes afin de pouvoir le publier, alors je en crois pas qu'il y ai tant de fautes (s'il y en a, c'est peut-être une erreur de frappe, ou d'innatention)
Et de toute façon aucun texte ayant des fautes n'est accepter sur ce site. À la moindre petite faute, le webmaster refuse le texte (et je sais de quoi j'parle XD)

Et pour les autres, merci des commentaire, qui m'aideront à m'améliorer, peut-importe la note que vous m'avez donner

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par camilla le 02/01/2008 19:05:45
tacy_e ==> s'est devoir = ses devoirs

tombe a ses pieds = à ses pieds

L'auteur voit alors une bouteille de bière, la saisie = la saisit

en fait, je ne crois pas qu'il y en ait d'autres, mais comme j'en ai vu au début, j'ai tout de suite eu des préjugés sorry

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par tacy_e le 02/01/2008 19:13:27
ah, c'est ce que je disait, des fautes de tapes (:S)
MAis là je comprend pourquoi tu disais qu'il y avait des fautes (ah, que je suis méchante de m'être emportée si vite)

C'est que j'Ai beu recopier la feuille, mon cerveau me dicte encore des fautes et je vérifie pas :S (Merci d'me l'Avoir dit

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par clogrenouille le 02/01/2008 21:18:54
j'aime bien l'histoire .Mais à la fin je n'ais pas trop compris!!
et je m'atendais que le fantôme se vange !!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par tonyy_55 le 03/01/2008 00:39:58
Bonne histoire, même si la fin nécessite quelque relecture pour tout comprendre

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par krystal le 03/01/2008 10:31:26
Mouais.

L'histoire n'est pas claire; tout est précipité. Je n'aime vraiment pas désolée.
Bon, je n'aime pas ce genre d'histoires vues et revues, mais pour l'améliorer tu aurais pu prendre le temps de tout bien détailler je pense.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par sexygal le 03/01/2008 14:37:09
J'aime vraiment le style et l'histoire... =) 8/10 parce que c'est un peu précipité, et quelques petites fautes gâchent le tout...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par supernaut le 03/01/2008 14:49:52
L'histoire me branchait pas mal, c'est vrai que tu aurais pu/dû relire avant de l'envoyer..
Mais si j'ai bien compris, c'est Catherine qui s'est fait violer ? Non... Explication please !!!

P.S. : Les fautes d'orthographe ne sont pas rares du tout sur ce site

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par tacy_e le 03/01/2008 15:27:12
1. Ce texte avait un maximum de mots à respecter (je l'ai même dépassé : (
2. Encore désoler pour les fautes, mais j'étais au courant;D
3. clogrenouille, mais sa vengeance, elle, sera si satisfaisante-> ça veut dire que l'esprit (donc catherine) va se venger
4. désoler pour la fin, mais vu que c'était l'écriture d'une nouvelle, en principe, il n'était pas supposer y avoir une fin et j'ai même perdue des points, car j'en avais mis une toute petite...
5. supernaut-> oui, c'est catherine qui c'est fait violer : D
6. Merci de vos commentaires, ça m'aide à mieux comprendre mes erreurs : )

Modifié le 03/01/2008 15:30:49

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par krystal le 04/01/2008 08:40:28
Maximum de mots à respecter ou non, tu n'es pas en évaluation ici, tu pouvais quand même développer. Ou mettre l'original et l'étirer. Comme ça tu aurais précisé l'évolution.

'fin bref.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par bloodybulle le 04/01/2008 15:33:27
je pense que , cette histoire est bien , mais , aillant été victime moi meme de ce genre de chose , on ne peu en parler comme ceci et la souffrance est encore pire que celle que l'on imagine ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par supernaut le 04/01/2008 21:44:20
Tacy_e, mais cette lettre a été écrite par Catherine elle-même ? elle est morte et elle ne se rappelle pas ce qui s'est passé donc ?

Bloodybulle, soit, mais ceci reste un sujet d'invention...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par tacy_e le 05/01/2008 21:33:06
Krystal-> oui, il est vrai que j'aurais pu dévelloper, mais bon, j'en avais aps envie lorsque j,ai postwer, J'Aimais mon histoire comme elle étais, point
Supernaut-> Oui, j'Ai essayer de créé un suspense sur l'identité de l'auteure au début, alors il ne fallais pas que catherien puisse savoir qu'elle était l'Auteur de cette lettre. Et j'Ai donc supposer que lorsque l'on reçoit un super de gros coup sur la tête, on peut perdre la memoire, alors je suis restée sur cette idée.

Bloodyblle: Je suis vraiment désoler que tu ai été victime de quelque chose du genre. Je sais que ça a surement été difficile pour toi de lire ce texte et de voir comment moi j'en parlais. N'Ayant pas eu près de moi une personne victime de tels actes, je n'ai pas pu démontré a quel point c'est affreux. Vraiment désoler...
-_-

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par bloodybulle le 05/01/2008 22:07:50
Parce que selon vous le viol est un sujet d'invention ...? Donc sous prétexte d'être une histoire on peu en parlez comme si derien était ??? Sait tu ce que cela fait de se retrouver a moitié nu dans une ruelle a 3h du matin ??? J'en doute ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par tacy_e le 06/01/2008 14:27:19
bloddybulle, je suis vraiment désoler que ce texte t'ai blesser, mais ce n'est qu'une histoire que j,ai inventer. Désoler s'il te touche trop... mais bon, si on cessait d'écrire des histoire sur tout les sujets blessant, il n'y aurai plus d'histoire.
Plus rien sur le suicide, plus rien sur l,enfer de la drogue, plus rien sur L,anorexie, plus rien sur le viol, plus rien sur la mort, plus rien sur le coma, et sa peut continuer longtemps cette liste... Et ce genre d'histoire peut parfois faire du bien a écrire ou a lire pour certaines personne, alors si on les enlèves, ça ne servira a rien

et je ne crois pas que supernaut ai voulu dire que le viol est une invention. Il voulais surtout dire que mon histoire n'étais pas basé sur un fait vécu, car a tu déja vu un mort se venger ??XD

Alors, s'il te plait, lis les commentaire au complèt avant de leur répondre car tu peux t'être trompé sur l'idée que se fait la personne a propos de ce que tu dis

(ah et , oui, je sais ce que sa fais être complètement nu dans la rue, mais j,ai eu al chance d'être inconsciente et qu'une personne dans la rue appelle la police, alors n'émmet pas ce genre de commentaire sans savoir)

Modifié le 06/01/2008 16:12:10

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par supernaut le 06/01/2008 23:16:29
Bloodybulle, en effet, "sujet d'invention" est un synonyme de "rédaction". Je voulais dire que ce texte n'est qu'un récit de fiction écrit par une adolescente, il n'est pas censé être un témoignage de viol. Je suis sincèrement navré que tu aies subi une telle expérience, mais ce n'est pas une raison pour sauter à la gorge du premier qui parle de viol en lui reprochant de n'avoir jamais été violé.. S'il fallait parler uniquement de ce qu'on connaît/a_connu, est-ce qu'on parlerait de Dieu par exemple (en espérant faire bondir les extrémistes qui trainent sur ce site [à prendre au second degré biensûr ^^]) ?
Allé sans rencune j'espère...

Modifié le 06/01/2008 23:18:55

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par claude boulanger le 12/01/2008 16:30:41
C'est comme une histoire racontée dans une autre. Je trouve ça brillant. Pour émettre un vrai commentaire, je devrai dire que l'esprit fléchit aisément à l'idée de ton histoire en propre; pour dire vraiment, tu participes à sa réalisation. Voilà.
Sans rancune, pour le lien confondant. Ma mémoire est en éveil même.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par annelies le 19/01/2008 21:01:48
cette histoire est comme une série policière pleine de suspence juste trop courte a mon gout!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par adjaime le 13/02/2008 10:17:43
salut, après lecture j'ai juste envie de dire, bon texte! seulement parfois le viol loin d'etre choquant peut etre très excitant qd on y pense avec recul!
pour ce qui est de se retrouver nu dans une rue je pense que cela ne gene que les petite fille (nenette) pas les nudistes.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par jacquesv le 13/02/2008 17:11:23
adjaime,
Tu ne souffres ni d'exces d'émotions, ni d'intelligence.
La compassion ne t'étouffe pas. Cela t'est épargné, plus même, tu ne cours aucun risque, mais estce vraiment necessaire de le montrer si clairement, de t'en vanter si fort?

PS, je te souhaite une longue vie monastique.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par nambies le 17/03/2008 16:22:40
salut!après ma lecture, j'ai trouvé le texte bien, mais bon, on dirait un roman!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: À n'ouvrir qu'après ma mort
Posté par tacy_e le 17/03/2008 20:05:07
Merci nambies... sa tombe bien, c'est suppoiser ressembler a un roman ^^

alors j'le prend comme un compliment XD

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143